Assassinat de la milliardaire Hélène Pastor : crapuleux, rusé… le commanditaire va maudire son coach jusqu’à la fin de ses jours !

 

 

En effet, c’est bien lui l’idiot qui est allé chercher deux petites frappes marseillaises pour faire le boulot alors qu’il existe tant d’organisations criminelles expérimentées qui auraient pu le faire proprement et lui garantir de plus, en service après-vente, qu’elles n’auraient aucun mal à faire taire d’éventuels curieux, témoins ou mécontents !

 

http://www.lepoint.fr/societe/assassinat-d-helene-pastor-7-mises-en-examen-dont-le-gendre-et-son-coach-27-06-2014-1841374_23.php

Le Point.fr – Publié le 27/06/2014 à 17:57 – Modifié le 27/06/2014 à 18:44

Affaire Pastor : sept personnes mises en examen

 

Le gendre d’Hélène Pastor était le « commanditaire » de l’assassinat de la milliardaire monégasque

 

Wojciech Janowski, le gendre de la milliardaire Hélène Pastor, a reconnu être impliqué dans l'homicide de cette dernière
Wojciech Janowski, le gendre de la milliardaire Hélène Pastor, a reconnu être impliqué dans l’homicide de cette dernière © VALERY HACHE / AFP

 

Assassinat de la milliardaire Hélène Pastor : crapuleux, rusé... le commanditaire va maudire son coach jusqu'à la fin de ses jours ! dans Crime sourceafp

 

Le gendre d’Hélène Pastor était le « commanditaire » de l’assassinat de la milliardaire monégasque, sans doute pour « mettre la main sur l’héritage » promis à sa fille, a annoncé vendredi le procureur de la République de Marseille, Brice Robin.

Sept personnes ont été mises en examen à Marseille pour « association de malfaiteurs en vue de commettre un meurtre en bande organisée « , dont le gendre d’Hélène Pastor, Wojciech Janowski, 64 ans, consul honoraire de Pologne à Monaco, et son coach sportif, Pascal Dauriac, « véritable organisateur » de cet assassinat, a expliqué le magistrat lors d’une conférence de presse.

Lors de sa garde à vue entamée lundi, Wojciech Janowski a affirmé avoir versé 200 000 euros à son coach « pour ce contrat », a souligné le procureur de Marseille. Le mobile de ce crime aurait été de « mettre la main sur l’héritage » de Sylvia Pastor, la fille d’Hélène, 77 ans, décédée le 21 mai des suites de ses blessures, a indiqué Brice Robin lors d’une conférence de presse.

Assassiner le chauffeur pour « pour brouiller les cartes »

Sylvia Pastor, 53 ans, placée initialement en garde à vue, a été libérée jeudi, totalement mise hors de cause. Elle se sent « trahie par son compagnon », qui est passé aux aveux jeudi soir, a affirmé M. Robin. « Elle a perdu sa mère, son compagnon semble être le commanditaire, c’est un état psychologique plus que difficile », a souligné le procureur, ajoutant qu’elle avait fait confiance à son compagnon. Les cinq autres personnes mises en examen sont le tireur présumé, qui a « totalement refusé de s’exprimer », le guetteur « qui a reconnu la totalité des faits » et trois intermédiaires.

D’importants mouvements financiers ont été repérés sur les comptes bancaires de Wojciech Janowski, qui a « dépensé 8,4 millions d’euros » en moins d’un an, et qui a « retiré en espèces sur un compte offshore à Dubaï 250 000 euros en neuf opérations entre le 22 avril et le 4 mai », soit deux jours avant l’assassinat d’Hélène Pastor et de son chauffeur devant un hôpital de Nice, a poursuivi Brice Robin.

Le coach sportif a aussi affirmé que c’est Wojciech Janowski qui a décidé d’assassiner le chauffeur de la milliardaire, Mohamed Darwich, « pour brouiller les cartes ». Pascal Dauriac, 46 ans, travaillait à Monaco et à Saint-Paul-de-Vence et n’avait pas d’antécédents judiciaires. Le procureur a précisé qu’il « ne vivait pas dans le luxe » au vu des perquisitions. Brice Robin a tenu à féliciter les enquêteurs des polices marseillaises et niçoises pour leur « efficacité maximale dans la réussite de cette enquête »



Assassinat de la richissime Hélène Pastor : encore un « sympathique » et « généreux » commanditaire !

Il a avoué ! C’est le gendre de la richissime héritière.

De quoi se poser des questions sur l’intégralité de ses réussites depuis la toute première…

 
http://www.lexpress.fr/actualite/societe/assassinat-d-helene-pastor-le-sympathique-et-genereux-gendre-avoue_1555036.html

Assassinat d’Hélène Pastor: le « sympathique » et « généreux » gendre avoue

 

Par , publié le 27/06/2014 à 13:17, mis à jour à 14:28

Le gendre d’Hélène Pastor, Wojciech Janowski, a avoué ce vendredi avoir commandité le meurtre de sa richissime belle-mère, a indiqué le procureur.

 

Assassinat d'Hélène Pastor: le "sympathique" et "généreux" gendre avoue
Wojciech Janowski, gendre d’Hélène Pastor, a avoué avoir commandité son meurtre

PHOTOPQR/NICE MATIN/MAXPPP

 
La « grande famille monégasque » ébranlée. Le gendre d’Hélène Pastor, Wojciech Janowski, a avoué ce vendredi avoir commandité le meurtre de sa richissime belle-mère, a indiqué le procureur de la République, Brice Robin. Selon les premiers éléments de l’enquête, il aurait déboursé quelque 140 000 euros pour que deux petites frappes des quartiers nord de Marseille abattent l’héritière et son chauffeur, Mohamed Darwich. La mort de ce dernier avait, semble-t-il, pour objectif de brouiller les pistes. En vain.

Mais l’amateurisme des deux tueurs engagés – identifiés grâce aux caméras de vidéosurveillance – a permis aux enquêteurs de remonter la piste de cet homme d’affaires polonais. « Des flux financiers suspects » sur ses comptes ont rapidement attiré l’attention des enquêteurs. Le procureur a également indiqué que « des liens sont apparus avec deux individus que je peux qualifier d’intermédiaires en relation directe avec les deux suspects ». Si Sylvia Pastor, 53 ans, a été relâchée sans qu’aucune charge ne pèse contre elle, son mari devrait être présenté à un juge d’instruction dans l’après-midi.
 

Consul honoraire de Pologne

 
Ces aveux ont stupéfait le Rocher. « Monaco est une grande famille. On se connaît tous plus ou moins », a déclaré au Nouvel Obs René Croesi, président de l’Ordre de Malte à Monaco. Il décrit celui qu’il croisait principalement lors de soirées mondaines comme un homme « gentil », « très généreux » envers sa communauté et « discret ». Wojciech Janowski était une figure petit monde monégasque: marié à la fille d’une des plus grosses fortunes françaises, il était consul honoraire de Pologne depuis 2007 et avait été promu en 2012 consul honoraire général. Ce poste – qui lui confère principalement un rôle de représentation – ne lui permet pas de disposer de l’immunité diplomatique, qui annule automatiquement les poursuites. Nice-Matin a indiqué ce vendredi qu’une procédure était en cours pour lui retirer ce titre honorifique.

Outre son rôle diplomatique, Wojciech Janowski était un homme d’affaires reconnu. Diplômé en économie à Cambridge, il a dirigé les hôtels et casinos de la société Grand Metropolitan (à Londres) et de la société SBM (Société des bains de mer de Monaco). Il est désormais à la tête de la Chambre de développement économique de Monaco, créée par Michel Pastor, et président d’un société spécialisée dans les nanotechnologie Firmus SAM.
 

Officier de l’Ordre du mérite

 
Son implication a d’autant plus surpris que l’homme, âgé de 64 ans, était connu pour ses actions caritatives, notamment au sein de l’association de lutte contre l’autisme, Monaco against autism, dont il est le co-fondateur et dont la présidente d’honneur est la princesse Charlène de Monaco. Pour cet engagement, ce Polonais né à Varsovie a été nommé en 2010 officier de l’Ordre du mérite par Nicolas Sarkozy.

Il était également très apprécié des membres de la communauté polonaise de la Côte d’Azur. Stéphane Kowalczyk, président de l’Amicale polonaise de Nice, dresse le portrait d’un « homme disponible », « généreux » et ayant su rester « simple ».

Le mobile du meurtre reste l’inconnue de l’affaire. Certaines voix avancent d’ores et déjà un motif crapuleux: récupérer l’héritage de sa richissime belle-mère. Mais l’information n’a pas été confirmée.



Vaste fraude aux allocations en Seine-Saint-Denis : de quel syndicat les fautifs sont-ils adhérents ?

 

http://www.lechorepublicain.fr/france-monde/actualites/a-la-une/national/2014/06/27/vaste-fraude-aux-allocations-handicap-et-vieillesse-en-seine-saint-denis_11059480.html

 

27/06/14 – 11h21

 

Vaste fraude aux allocations handicap et vieillesse en Seine-Saint-Denis

 

Un fauteuil roulant – Jean-Philippe Ksiazek/AFP

 

Le conseil général de Seine-Saint-Denis a récemment mis au jour une vaste fraude aux prestations sociales impliquant des agents du département, ce qui a entraîné l’ouverture d’une enquête judiciaire, a-t-on appris vendredi de sources concordantes.

Au moins 2,35 millions d’euros d’allocations pour les handicapés et les personnes dépendantes auraient été versés à environ 70 personnes qui n’y avaient pas droit, a détaillé à l’AFP Stéphane Troussel, le président du Conseil général. Ce chiffre correspond à un peu plus de 0,3% des versements effectués au titre de ces allocations.

La fraude, qui a duré plus de 10 ans, a été découverte à l’occasion d’un audit interne des services du Conseil général, réalisé entre novembre 2013 et mars 2014.

Après une enquête administrative qui a conduit à passer au crible plusieurs milliers de dossiers, le département a « décidé la suspension des versements sur les dossiers supposés frauduleux » et la suspension « à titre conservatoire » de quatre de ses agents.

« Ce n’est pas une mesure disciplinaire (mais) une mesure administrative dans l’attente des conclusions de l’enquête policière », a précisé M. Troussel, qui a porté plainte contre X le 15 mai auprès du parquet de Bobigny.

Contacté par l’AFP, le parquet a précisé avoir ouvert une enquête préliminaire pour « escroquerie », « abus de confiance » et « accès frauduleux à un système de traitement automatisé de données ».

Deux prestations sociales dont la gestion est déléguée par l’Etat aux départements sont concernées: l’allocation personnalisée d’autonomie (APA), destinée aux personnes âgées et dépendantes, et la prestation compensatoire du handicap (PCH), normalement réservée aux personnes handicapées.

Les agents suspendus, qui avaient accès aux dossiers informatiques des allocataires, ont attribué des prestations « à des personnes qui a priori ne devaient pas en recevoir », a précisé le conseil général. Un jeune de 28 ans a ainsi pu toucher chaque mois sur son compte l’allocation réservée aux personnes âgées.

La fraude à l’APA aurait duré de 2002 à 2014, selon le Conseil général. Trente-deux dossiers frauduleux ont été repérés pour un préjudice estimé à 350.000 euros. Sur la période, la Seine-Saint-Denis a traité 50.000 dossiers et versé 571 millions d’euros au titre de cette allocation.

La fraude à la PCH a commencé plus tard, en 2006, mais le préjudice est bien plus important: 2 millions d’euros de prestations indues versées à 39 bénéficiaires. Un chiffre à rapporter aux 156 millions d’euros versés au titre de la PCH sur cette période.

Cette fraude « concerne des prestations de solidarité pour lesquelles le Conseil général de Seine-Saint-Denis se bat tous les jours », déplore, amer, Stéphane Troussel, à la tête de l’un des départements qui cumule le plus de difficultés sociales en France. Le Conseil général affirme avoir depuis « renforcé toutes les procédures de contrôle ».

Les agents mis en cause ont-ils touché de l’argent en échange de l’attribution de ces allocations? En ont-ils fait bénéficier leurs proches? L’enquête qui vient de débuter au service de police judiciaire de Seine-Saint-Denis devra le déterminer.



Le Club des Jeunes |
Collectif citoyen de Monfla... |
JCM Consultant |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Hug Lo
| Reelnew
| coachingmeteo