Thaïlande : attentat à la voiture piégée devant un hôtel dans le sud du pays

Visiblement, le pseudonymé Homere de la bande de Cyprien Luraghi tenait absolument à se rappeler à mon bon souvenir en cliquant comme un fou sur un article de mon blog depuis vendredi soir. Il s’est calmé depuis que j’ai commencé à en parler.

L’actualité de vendredi pour ce qui le concerne, c’est comme toujours l’évolution des procédures qui nous opposent, mais aussi, dans la foulée de l’approbation par le roi de Thaïlande d’une Constitution intérimaire proposée par le chef de la junte au pouvoir depuis le coup d’Etat du 22 mai dernier, un attentat qui a fait au moins trois morts et une quarantaine de blessés dans le sud du pays :

 

http://www.lemonde.fr/asie-pacifique/article/2014/07/25/thailande-une-bombe-fait-trois-morts-dans-le-sud-du-pays_4462948_3216.html

Thaïlande : une bombe fait trois morts dans le sud du pays

 

Le Monde.fr avec AFP | 25.07.2014 à 14h50

« Une voiture piégée a explosé devant l'hôtel Holiday » de Betong, dans la province de Yala, vers 16 heures (10 heures à Paris).

 

Trois personnes ont été tuées et plus de 30 autres blessées dans l’explosion d’une voiture piégée, vendredi 25 juillet, devant un hôtel dans l’extrême sud de la Thaïlande secoué depuis dix ans par une insurrection.

 

« Une voiture piégée a explosé devant l’hôtel Holiday » de Betong, dans la province de Yala, vers 16 heures (10 heures à Paris), a précisé à l’AFP le lieutenant-colonel Sophon Saisuree, chef adjoint de la police de cette ville à la frontière malaisienne. Trois personnes sont mortes et 36 ont été blessées, dont trois sont dans un état critique, a-t-il ajouté.

« Nous avons été informés qu’il y aurait des violences dans l’extrême sud vers la fin du ramadan. »

RÉBELLION SÉPARATISTE

Plus de 6 100 personnes, en majorité des civils, ont été tuées depuis le début en 2004 de la rébellion séparatiste dans cette région majoritairement musulmane, rattachée à la Malaisie jusqu’au début du XXe siècle.

Les insurgés musulmans, qui s’en prennent aussi bien aux bouddhistes qu’aux musulmans, se rebellent contre ce qu’ils vivent comme une discrimination à l’encontre de la population d’ethnie malaise et de religion musulmane dans un pays essentiellement bouddhiste.

Des négociations de paix avaient été entamées en 2013 entre des rebelles et les autorités thaïlandaises, sans pour autant faire diminuer les violences. Ces discussions avaient d’autre part été largement entravées par la crise politique qui a secoué le royaume pendant des mois, avant le coup d’Etat du 22 mai.

 

http://french.xinhuanet.com/monde/2014-07/26/c_133511536.htm

Thaïlande : explosion d’une voiture piégée, au moins trois morts

 

Publié le 2014-07-26 à 08:25 | french.xinhuanet.com

BANGKOK, 25 juillet (Xinhua) — Au moins trois personnes ont été tuées et une quarantaine d’autres blessées dans l’explosion d’une voiture piégée vendredi dans la province de Yala, au sud de la Thaïlande.

La province de Yala est ravagée depuis longtemps par des violences séparatistes.

L’explosion s’est produite dans le district de Betong aux environs de 16h40 heure locale, a rapporté le journal The Nation citant la police locale.

La police a précisé que la bombe, qui pesait environ 30 kg, était placée dans une voiture garée devant l’hôtel Holiday Hill.

La zone était bondée de touristes et de résidents au moment de l’explosion. Une enquête a été ouverte.

Depuis janvier 2004, des violences séparatistes éclatent dans le sud profond de la Thaïlande composé de trois provinces musulmanes et d’ethnie Malay – Yala, Pattani et Narathiwat – et de quatre districts de Songkhla.

Les chiffres publiés par l’armée thaïlandaise montrent que ces violences ont fait plus de 5.900 morts et 10.600 blessés au cours des dix dernières années.

 

http://fr.wikipedia.org/wiki/Province_de_Yala

Province de Yala

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Yala (homonymie).
Thaïlande : attentat à la voiture piégée devant un hôtel dans le sud du pays dans Attentats 19px-Thailande-g%C3%A9o
Cet article est une ébauche concernant la géographie de la Thaïlande.
Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.
Yala
ยะลา
Localisation de la province en Thaïlande.
Localisation de la province en Thaïlande.
Administration
Pays Drapeau de Thaïlande Thaïlande
Capitale Yala
Région Sud
Amphoe 8
Tambon 56
Muban 341
Gouverneur Kritsada Bunrat
2009
ISO 3166-2 95
Démographie
Population 476 019 hab. (2000)
Densité 105 hab./km2
Rang 55e
Géographie
Coordonnées 18px-Geographylogo.svg dans Crime6° 32′ 24″ Nord 101° 16′ 52″ Est
Superficie 452 110 ha = 4 521,1 km2
Rang 48e
modifier Consultez la documentation du modèle

 

Yala (en thaï : ยะลา) est une province (changwat) de Thaïlande.

Elle est située dans le sud du pays. Sa capitale est la ville de Yala.

Histoire

Avec les provinces de Narathiwat et de Pattani, Yala faisait autrefois partie du royaume malais de Patani. Le territoire a été annexé par le Siam dans le cadre d’un traité avec les Anglais en 1909. La majorité des habitants est musulmane, d’origine malaise. Depuis 2004 des mouvements séparatistes sont à l’origine de vagues d’attentats. Le gouvernement thaïlandais a engagé en février 2013 des pourparlers avec les rebelles en proposant à ces provinces un statut de région administrative spéciale1.

Subdivisions

220px-Amphoe_Yala dans Politique

magnify-clip

Carte des amphoe de la province de Yala.

Yala est subdivisée en 8 districts (amphoe) : Ces districts sont eux-mêmes subdivisés en 56 sous-districts (tambon) et 341 villages (muban).

Bibliographie

  • Perret, Daniel, Études sur l’histoire du sultanat de Patani, École Française d’Extrême-Orient, 2005

Notes et références

  1. Courrier international, n°1169 du 28 mars au 3 avril 2013, p.32

Annexes

 

http://fr.wikipedia.org/wiki/Conflit_dans_le_Sud_de_la_Tha%C3%AFlande

Conflit dans le Sud de la Thaïlande

Conflit dans le Sud de la Thaïlande
Régions ethniques de la Thaïlande.

Régions ethniques de la Thaïlande.
Informations générales
Date 2 novembre 2004aujourd’hui9 ans, 8 mois et 25 jours
Lieu Province de Pattani
Issue En cours
Belligérants
Drapeau de Thaïlande Thaïlande Flag of Jihad.svg Jemaah Islamiyah
Flag of Jihad.svg Groupe moudjahid islamique Pattani
Flag of Jihad.svg Mouvement moudjahid Pattani
Flag of Jihad.svg Front national révolutionnaire
Flag of Jihad.svg Mouvement moudjahid islamique Pattani
Flag of Jihad.svg Front de libération national Pattani
Flag of Jihad.svg Organisation de libération unie Pattani
Flag of Jihad.svg Runda Kumpulan Kecil
Commandants
Drapeau de Thaïlande Général Anupong Paochinda
Drapeau de Thaïlande Lieutenant-Général Pichet Wisaijorn
Drapeau de Thaïlande Abhisit Vejjajiva
Flag of Jihad.svg Wan Kadir Che Wan
Pertes
155 soldats tués en 20071,2
~ 500 soldats et policiers, 270 paramilitaires (2011)
1 600 tués
~ 1 500 capturés
Notes
plus de 1 200 civils tués
2 729 civils blessés
modifier Consultez la documentation du modèle

 

Le conflit dans le Sud de la Thaïlande est un conflit séparatiste dans la région de Pattani, dans le Sud majoritairement malais et musulman de la Thaïlande, et a commencé en 2004. La pauvreté a été nommée comme une raison du conflit.

Historique

Le sud de la Thaïlande, particulièrement les provinces de Narathiwat, Pattani, Satun, Songkhla et Yala situées près de la frontière malaisienne regroupent l’essentiel des 5% de musulmans que compte le pays. Pour 4/5e d’entre eux, il s’agit des personnes de langue malaise, les autres parlant le thaï3.

Ces régions rurales et pauvres, passées sous l’autorité du royaume du Siam après la signature du traité anglo-siamois le 10 mars 1909, ont subi une politique d’assimilation forcée de la part du gouvernement de Bangkok dans les années 1960. Depuis ces provinces sont agitées par des mouvements rebelles indépendantistes prônant la reconstitution de l’ancien Royaume de Patani3.

Entre 1976 et 1981, deux mouvements indépendantistes : le Pattani United Liberation Organization (PULO) et le Barisan Revolusi Nasional (BRN) prirent une première fois les armes pour faire connaitre leurs revendications, puis ces mouvements se cantonnèrent par suite au simple activisme politique et à l’extorsion de fonds3.

En 2002, le Premier ministre Thaksin Shinawatra déclare qu’il n’y a pas de « séparatisme, de terroristes mais seulement de vulgaires bandits ». En 2004, il revoit sa position et inscrit la lutte contre les insurgés dans le cadre de la guerre contre le terrorisme. La loi martiale est instaurée dans les régions touchées par l’insurrection (Pattani, Yala et Narathiwat). En réponse aux mesures musclées du chef du gouvernement, la minorité musulmane revendiqua de nouveaux droits et réclama notamment le port du Hijab pour les femmes dans les lieux publics, l’ouverture de mosquées et l’expansion des études islamiques dans les écoles publiques3.

Depuis 2004, les quatre provinces les plus au sud de la Thaïlande, proches de la Malaisie, sont victimes d’une guérilla violente menée entre autres par des groupes terroristes islamistes comme le Pattani Islamic Mujahadeen Movement (ou Gerakan Mujahideen Islam Pattani), qui a déclaré la djihad contre les populations bouddhistes qu’elle souhaite chasser du secteur, et la junte militaire thaïlandaise3. Selon des experts, les insurgés seraient liés au Front Moro islamique de libération (Philippines) et au Mouvement pour un Aceh libre (Indonésie).

Le 3 juin 2006, le chef de l’armée Prayuth Chan-ocha déclare que l’insurrection est financée de l’étranger par les narcotrafiquants et les contrebandiers de pétrole.

Après le coup d’État de septembre 2006, l’insurrection n’a fait que s’intensifier. Malgré le déploiement en 2009 de 30 000 militaires des forces armées royales thaïlandaises dans la région, la violence se poursuit.

En juillet 2010, le bilan humain est estimé à 4 100 tués4. Par ailleurs, un rapport d’un centre de l’OTAN sur le terrorisme relève en 2011, selon les sources publiques, un total de 332 actes terroristes en Thaïlande (8e rang mondial) faisant 292 tués, 660 blessés et 16 personnes enlevées5. Le bilan de 2012 du même organisme s’établit à 185 attaques (9e rang mondial), 171 tués et 674 blessés, pas d’enlèvement signalé6.

En septembre 2013, le bilan est estimé à 5 400 tués. Des attaques continuent alors que des négociations sont en cours en Malaisie7.

En mars 2013, les négociations n’ont pas aboutit et le bilan annoncé est alors d’environ 6 000 morts (dont 171 membre du corps enseignant)8.

Notes et références

  1. (en) Roadside bomb kills 7 Thai soldiers – Asia-Pacific – MSNBC.com [archive]
  2. (en) The Long War Journal [archive]
  3. a, b, c, d et e « Le retour des moines guerriers – La question islamiste en terre bouddhiste » par Rémy Valat [archive]
  4. (fr) Le « Djihad » thaïlandais continue de faire des morts [archive], Romain Mielcarek, 2 juillet 2010
  5. (en)[PDF]« 2011 Annual Terrorism Report » [archive], sur Centre of Excellence Defense Against Terrorism,‎ mars 2012 (consulté le 22 mars 2012)
  6. [PDF](en) « 2012 Annual Terrorism Report » [archive], sur Centre of Excellence Defense Against Terrorism,‎ 2013 (consulté le 23 avril 2014)
  7. Arnaud Dubus, « Thaïlande: semaine noire pour le processus de paix entre gouvernement et séparatistes musulmans » [archive], sur RFI,‎ 14 SEPTEMBRE 2013 (consulté le 14 septembre 2013)
  8. « Thaïlande: une enseignante abattue et brûlée dans le Sud insurrectionnel » [archive], sur BFM TV,‎ 14 mars 2014 (consulté le 23 avril 2014)

Annexes

Sources

Liens internes



Thaïlande : mise en place d’une Constitution provisoire

http://courrierstrategique.com/5238-thailande-mise-en-place-dune-constitution-de-transition.html

Thaïlande : mise en place d’une Constitution de transition

 

Posté par dans Enjeux le 23 juillet 2014 2:24 / Aucun commentaire

Le roi de Thaïlande a approuvé mardi la Constitution intérimaire proposée par la junte au pouvoir. En fait, il s’agit du cadre dans lequel des réformes visant à réduire l’influence de l’ex-Premier ministre thaïlandais Thaksin Shinawatra devraient être effectuées.

king-thailande

Pour ce faire, le roi Bhumibol Adulyadej de Thaïlande a reçu en audience, pour la première fois depuis le coup d’Etat perpétré en mai dernier, le chef de la junte, le général Prayut Chan-O-Cha. Avant cette rencontre, l’actuel homme fort thaïlandais avait déjà dévoilé les grandes lignes de la politique qu’il entend mener : repoussant une éventuelle organisation d’élections législatives à après octobre 2015, Prayut Chan-O-Cha avait précisé que le pouvoir serait partagé par un gouvernement intérimaire et la junte ; toutefois, celle-ci s’occuperait particulièrement de la sécurité nationale. Une feuille de route confirmée par la Constitution rendue publique hier soir. A noter que cette législation accorde une amnistie générale à la junte non seulement pour son passé à daté du coup d’Etat mais également pour son futur. Autre disposition, c’est celle prévoyant l’établissement d’une Assemblée nationale d’un maximum de 220 membres. Ces  derniers seront nommés sous recommandation de la junte et auront pour mandat, entre autres, de choisir le futur Premier ministre. Est inéligible dans ce Parlement toute personne ayant occupé un poste dans une formation politique au cours des trois dernières années ou ayant été condamnée pour corruption. Ce qui exclut d’office les principales personnalités politiques du pays.

Par ailleurs, un Conseil de réformes composé de 250 membres au maximum sera mis en place en complément de l’Assemblée nationale, de même qu’un groupe plus restreint en charge de la rédaction de la Constitution définitive.

 

http://www.zamanfrance.fr/article/chef-junte-thailandaise-pourrait-rester-pouvoir-11162.html

Le chef de la junte thaïlandaise pourrait rester au pouvoir

 
Par | mer, 23/07/2014 – 10:31

Thaïlande : mise en place d'une Constitution provisoire dans Politique 04_164

Le chef de la junte militaire au pouvoir en Thaïlande, Prayuth Chan-ocha, pourrait rester aux affaires jusqu’à la tenue d’élections en 2015, a déclaré mercredi un conseiller juridique de l’armée.

Un haut responsable du régime a par ailleurs dit que la loi martiale, instaurée fin mai, deux jours avant la prise du pouvoir par l’armée, resterait en vigueur dans un avenir proche.

Les militaires ont justifié leur coup d’Etat par la nécessité de rétablir le calme après des mois de turbulences dues à la rivalité entre partisans et opposants au gouvernement de l’ancienne Première ministre Yingluck Shinawatra.

L’ex chef du gouvernement, accusée d’abus de pouvoir par la Cour suprême, a été contrainte à la démission le 7 mai dernier et les membres de son équipe qui s’étaient maintenus avaient fini par être congédiés deux semaines plus tard.

Depuis, la junte a abrogé l’ancienne Constitution. Mardi, le roi Bhumibol Adulyadej a donné son aval à un nouveau texte, censé être provisoire, ouvrant la voie à la nomination d’un parlement, l’Assemblée nationale législative, lequel nommera à son tour un Premier ministre.

Interrogé lors d’une conférence de presse sur la possibilité que Prayuth Chan-ocha reste à la tête du gouvernement sous la nouvelle Constitution, Wissanu Krea-ngam, conseiller juridique de la junte, a déclaré que « le texte le permet ».

« Mais sa nomination dépend de l’Assemblée nationale législative », a-t-il ajouté.

Selon lui, la Constitution provisoire devrait rester en vigueur environ un an, à la suite de quoi les autorités rédigeront un texte plus durable et organiseront des élections.

Le général Paiboon Koomchaya, chargé des questions juridiques au sein de la junte, a estimé que, d’ici là, le chef d’Etat-major serait capable de remplir parfaitement la fonction de chef du gouvernement.

« Je ne crois pas que (Prayuth Chan-ocha) ait de défauts pour s’acquitter de ses missions. Actuellement, il exerce déjà des fonctions de Premier ministre. Depuis deux mois, il préside toutes les réunions et l’administration marche très bien », a-t-il dit.

D’après le général Paiboon Koomchaya, l’armée ne confiera pas dans l’immédiat le pouvoir à des civils.

« C’est nécessaire (que la junte reste en place) pour la paix et la sécurité du pays », a-t-il déclaré.

Les événements en cours ne sont en réalité que les dernières répliques d’un conflit qui oppose depuis près de dix ans partisans et adversaires de l’ancien Premier ministre Thaksin Shinawatra, renversé par un coup d’Etat en 2006.

 

http://www.lemaghrebdz.com/?page=detail_actualite&rubrique=Internationnal&id=65053

Thaïlande : Le roi approuve la Constitution intérimaire de la junte
Mise à jour : 24-07-2014
Le roi de Thaïlande a approuvé avant-hier, lors d’une rencontre avec le chef de la junte, la Constitution intérimaire qui doit présider à la mise en œuvre de réformes vues comme destinées à limiter l’influence de l’ex-Premier ministre en exil Thaksin Shinawatra. Il s’agissait de la première audience accordée par le révéré roi Bhumibol Adulyadej, 86 ans, au général Prayut Chan-O-Cha, depuis sa prise de pouvoir il y a tout juste deux mois.
Le général, qui a exclu des législatives avant environ octobre 2015, avait récemment indiqué que la junte partagerait le pouvoir avec le futur gouvernement intérimaire et qu’elle garderait en particulier le contrôle des questions de sécurité nationale.
Ce que semble confirmer la Constitution intérimaire publiée mardi soir, qui accorde d’autre part à la junte une amnistie générale pour tous ses actes passés –depuis le putsch– et futurs.
Le texte prévoit qu’une nouvelle Assemblée nationale de 220 membres maximum, nommés sur conseils de la junte, désigne le futur Premier ministre.
Les personnes ayant eu un poste dans un parti politique ces trois dernières années ou celles condamnées pour corruption ne pourront pas devenir membres de cette Assemblée, ce qui semble écarter la plupart des acteurs majeurs de la politique récente.
La nouvelle architecture sera complétée par un Conseil des réformes de 250 membres maximum et un comité plus réduit chargé de rédiger la Constitution définitive. Depuis le coup d’Etat du 22 mai, la junte a largement limité les libertés civiles, imposant un contrôle strict des médias et interdisant les manifestations.
L’armée a expliqué avoir pris le pouvoir pour mettre un terme à sept mois de manifestations meurtrières contre le gouvernement de Yingluck Shinawatra, soeur de Thaksin Shinawatra.
Mais certains accusent la junte d’avoir utilisé cette situation comme prétexte pour se débarrasser de l’influence de Thaksin, renversé par le précédent putsch en 2006 et qui reste malgré son exil la figure de division du royaume.
Depuis huit ans, la Thaïlande est engluée dans des crises politiques à répétition, faisant descendre tour à tour dans la rue les masses défavorisées du nord et du nord-est, fidèles à Thaksin, et les élites de Bangkok gravitant autour du palais royal, qui le haïssent.
Les conservateurs savent que s’ils laissent des élections normales se produire à nouveau, le Puea Thai (parti pro-Thaksin, NDLR) et Yingluck pourraient les remporter une nouvelle fois largement, a commenté Kan Yuenyong, du centre de réflexion Siam Intelligence Unit.
Pour l’empêcher, la future Constitution pourrait selon lui mettre en place une chambre basse du Parlement partiellement nommée, comme c’était le cas auparavant pour le Sénat.
Ou un redécoupage électoral à large échelle pourrait être réalisé, a noté l’analyste Paul Chambers.
Le but est de détruire totalement l’influence de Thaksin, a-t-il souligné, estimant toutefois que la junte pourrait obtenir l’effet contraire, soit plus de soutien pour l’ancien Premier ministre dont les partis ont remporté toutes les législatives depuis plus de dix ans.
Le général Prayut avait déjà reçu l’approbation du roi Bhumibol pour diriger le pays quelques jours après le coup d’Etat, mais sans le rencontrer.
Ikram A.


Vol du dossier médical de Schumacher : enquête en Suisse

http://www.tdg.ch/monde/schumacher-france-requiert-aide-suisse/story/20463119

VOL DE DOSSIER

Schumacher: la France requiert l’aide de la Suisse

Mis à jour le 22.07.2014

La Suisse a reçu une demande officielle d’entraide judiciaire de la part des autorités françaises dans le cas du vol du dossier médical de Michael Schumacher.

Vol du dossier médical de Schumacher : enquête en Suisse dans Vol 1914769_pic_970x641

1/7 La Rega, suspectée d’être à l’origine du vol du dossier médical de Michael Schumacher, a lancé une enquête interne et a déposé une plainte contre inconnu. (8 juillet 2014)

 

La Suisse a officiellement reçu une demande d’entraide judiciaire des autorités françaises dans le cas du vol du dossier médical de Michael Schumacher. L’Office fédéral de la justice (OFJ) va désormais transmettre cette demande au Ministère public du canton de Vaud «pour examen», annonce-t-il mardi soir.

Le document volé, un rapport de synthèse de onze ou douze pages, a été rédigé par le médecin du septuple champion de Formule 1 en vue d’être transmis aux médecins suisses, dans le cadre du transfert du pilote de Grenoble vers le CHUV de Lausanne. Il ne s’agit pas du rapport final mais d’un brouillon, qui a passé plusieurs heures dans une poubelle de l’hôpital.

Adresse IP localisée à Zurich

Une personne avait contacté en juin dernier plusieurs journalistes français, suisses et allemands pour tenter de leur vendre le document.

L’adresse IP utilisée par le voleur du rapport médical avait été localisée dans une société zurichoise d’hélicoptères. Cette entreprise, la Rega, avait été pressentie un temps pour assurer le transfert en Suisse de Michael Schumacher. (ats/Newsnet)

Créé: 22.07.2014, 20h03



Des banques suisses à la baie de Phang Nga en Thaïlande

J’aime bien les traductions Google, c’est toujours rigolo :

 

http://translate.googleusercontent.com/translate_c?depth=1&hl=fr&prev=/search%3Fq%3DGeorges%2BCortez%2Btha%25C3%25AElande%26client%3Dfirefox-a%26hs%3Dbo6%26rls%3Dorg.mozilla:fr:official%26channel%3Drcs%26biw%3D1016%26bih%3D620&rurl=translate.google.fr&sl=en&u=http://www.koyaoproperty.com/press_tropical.php&usg=ALkJrhhMSCBVqKmHqhhYZbHK9NrgBTsAzQ

 

Des banques suisses à la baie de Phang Nga en Thaïlande dans Insolent - Insolite Banner_press

spacer dans Insolent - Insolite
logo-topical_big

Koh Yao Noi Stuff que les rêves sont faits ..

press_tro03 Koh Yao Noi a une population d’environ 3500 et a 18kms de route. Les principales industries sont l’agriculture en caoutchouc, des plantations de noix de coco et de la pêche. Bien qu’il y ait une infrastructure centrale, la vie ici reste à peu près comme il était il ya 50 ans. Une ambiance «familiale» est présent et la plupart des gens connaissent la plupart des gens. La criminalité est quasi inexistante et les portes sont laissées ouvertes. Il ya un hôpital qui peut faire face à des accidents mineurs et les maladies et peut également transférer à Phuket en hélicoptère ou en bateau le patient devrait être obtenir de l’aide. Il ya trois écoles primaires et un secondaire et les bureaux du gouvernement local organisent régulièrement des cours de batik, couture et la cuisine.

Ce lieu de promenade, vélo, nager et étudier la nature. Il ya maintenant bars bruyants, les supermarchés ou les discothèques. Les plages ne sont pas les meilleurs, mais ils sont robustes et beaucoup de vie marine peut être vu ici. Koh Yao est le foyer de nombreuses espèces d’oiseaux, y compris: calaos, aigles de mer et des martins-pêcheurs.

press_tro06press_tro04

Bien que l’île se développe lentement, elle le fait avec style. clients de qualité sont ce qui se passe ici, les propriétés haut de gamme en cours de construction et hébergements, restaurants haut de gamme et de la croissance écologique.

Le premier résident et client de Koh Yao Promoteurs Immobiliers a déménagé sur l’île et il est plus que juste un peu content de son achat.

press_tro05 D’affaires à la retraite Max Maegerle rêvé toute sa vie qu’il aurait un jour une maison en bord de mer. En réalité, il n’a jamais vraiment pensé que cela arriverait .. et encore moins pensé que sa maison de fantaisie serait construit sur une île comme Koh Yao Noi. Mais une rencontre fortuite avec Jean-Michel Germing de KPD a conduit à cette belle propriété en cours de construction et le rêve de Max se réaliser. press_tro08
Pour la plupart de sa vie adulte M. Maegerle, maintenant près de 70, avait une petite usine de fabrication de niveaux à bulle dans son pays d’origine, la Suisse. Sa vie a été un plaisir et lui et sa femme étaient satisfaits de leur sort. La seule chose qui aurait pu faire M. Maegerle heureux aurait été une maison en bord de mer – sa femme était en amour avec leur petite ville natale de Buchs (à la frontière avec Liechnstein) et a refusé de bouger. Quand sa femme est décédé subitement il ya cinq ans, M. Maegerle a décidé que, au lieu de rester à la maison à se morfondre seul, il partait à la recherche de son emplacement de rêve.

press_tro07 Il a voyagé très loin. Costa Rica, dans les Caraïbes, la Martinique … vous l’appelez, il a essayé. Mais chaque endroit avait quelque chose de pas tout à fait raison à ce sujet. Donc, retour à la maison et se sentir plutôt découragé, il dit à son fils-frère de son sort et le fils-frère Max introduit à Jean-Michel Germing (JMG). M. Maegerle avait été en Thaïlande deux fois avant; une fois en 1961 pour un voyage d’affaires et de nouveau dans les années 1980 pour un court séjour à Pattaya. Le fils-frère a essayé de mettre Max off, disant Koh Yao était trop calme et il n’y avait rien à faire, mais Max a décidé de jeter un oeil.

Il est arrivé sur l’île de Yao Noi mi-2004 et a rencontré JMG pour discuter des possibilités. Il a immédiatement aimé l’attitude de JMG et la façon dont il a été permis par exemple totale dans toute planification. Les choses ont traîné légèrement en raison de difficultés dans l’achat de la parcelle de terre Max choisir si, encore une fois à la maison en Suisse et s’impatiente maintenant qu’il avait trouvé ce qu’il voulait il a réservé un vol et a exigé tout sera réglé. A cette époque, JMG avait retenu les services de Khun Somchart – un jeune avocat de Bangkok – si les choses se sont bien déroulées et assez tôt, Max était assis mise discuter, les matériaux et les garnitures avec l’architecte George Cortez, JMG et Somchart.

Max a déménagé à la permanenc île en Novembre 2004 et est resté dans un logement temporaire jusqu’à ce que sa maison a été achevée en Juin de cette année (le tsunami a tenu un peu les choses).

Pour couronner le tout, JMG, à la demande de Max, Max a même trouvé une femme de ménage. Wan Wan est « petit trésor » de Max et il dit qu’il ne pouvait pas vivre sans elle. Une masseuse formés, Wan Wan est aussi un très bon cuisinier. Elle surproses Max tous les jours avec des déjeuners et des dîners dont il jouit après son gin tonic sur le balcon. Max a choisi un style ouvert pour sa maison – ou plutôt des maisons – avec quatre bâtiments tous ensemble. Un pour son aire de repos, une pour les invités, une pour manger, travailler sur son ordinateur et l’accueil des visiteurs et un pour Wan Wan. KPD fait la plupart de ses meubles à l’aide naturelle, des produits locaux et les ustensiles, etc Max ont acheté dans les environs de Phuket (la ride de bateau d’une heure).

La maison de Max est sur le côté de Krabi Koh Yao Noi donc il obtient le lever du soleil et son constant de la mer. Dans un délai d’un an, il sera également en mesure de se promener sur le chemin de la nouvelle Evason Hideaway Resort and Spa pour un cocktail avant le dîner. Le complexe exclusif, détenue par KPD et un homme d’affaires local conjointement, sera géré par le groupe primé Senses Six et l’ouverture est prévue en 2006.

press_tro01 press_tro02

 

 

http://translate.googleusercontent.com/translate_c?depth=1&hl=fr&prev=/search%3Fq%3DGeorges%2BCortez%2Btha%25C3%25AElande%26client%3Dfirefox-a%26hs%3Dbo6%26rls%3Dorg.mozilla:fr:official%26channel%3Drcs%26biw%3D1016%26bih%3D620&rurl=translate.google.fr&sl=en&u=http://www.travel-phuket.com/05-10vipinterview.htm&usg=ALkJrhj-1G6tz1fonm-wFnM4yjiVkM-K-g

 

1vip-01
space

M.. MARKUS A.FREY

Possible tête sous principal

Les changements sont en cours de réalisation sur une petite île au milieu de la glorieuse baie de Phang Nga dans le sud de la Thaïlande. Koh Yao Noi, jusqu’à récemment, été relativement inaperçue, sauf par quelques voyageurs chanceux qui se trouvaient par hasard sur elle et l’expérience de l’ambiance de la population locale, les plages merveilleusement préservés et la beauté d’être en mesure de conduire à la maison avec peu de trafic précieux. L’île est en train de changer et, grâce à une poignée de développeurs ambitieux mais soucieux de l’environnement … c’est juste le début de ce s’annonce comme l’un des endroits les plus souhaitables dans la région.

Un homme avec une passion pour les vues

Qu’est-ce que vous imaginez qui se passerait si vous avez filé ensemble des terres sur une île « inexploré »; deux anthropologues sociaux hautement compétents; une rencontre fortuite avec un homme qui recueille vues et une pincée de magie d’un fantôme amical?

space
1vip-02

Même dans ses rêves les plus fous, Markus A. Frey, banquier et entrepreneur suisse n’avait pas prévu ce qui allait se concrétiser à partir de ce mélo méli plutôt inhabituel.

Ce qui est finalement passé de ce petit pot de l’or était de mettre l’île «inconnu» sur la carte pour toujours – à commencer par la naissance d’un complexe unique et de passer à offrir aux investisseurs étrangers la chance d’avoir une part du gâteau par les maisons d’achat ici . La mise en place de Koyao Island Resort était de façonner un sanctuaire spécial dans le même paysage qui existait quand un Français voyageant acheté les années terrestres avant.

Il ya environ 26 ans, anthropologue sociale et consul agissant pour la France, Jean Boulbe acheté le terrain où Koyao Island Resort se trouve maintenant. Il l’a gardé comme il a été, en visite pour des pique-niques sur les occasions, jusqu’à il ya quatre ou cinq ans lorsque sa santé déclinait et il a décidé qu’il devrait vendre.

À peu près au même moment où le jeune, Peter Pan banquier aimer, Markus A. Frey, se trouvait à une fête au consulat français à Bangkok et, autour d’un verre de Chardonnay eu raison de frapper la conversation avec M. Boulbe. Frey a été immédiatement prise par le caractère aventureux de Boulbe et sa connaissance approfondie de l’Asie du Sud-Est et a rapidement trouvé se révéler une de ses passions dans la vie. « Le point de vue le plus parfait … » at-il dit Boulbe, « Alors que d’autres collectionnent les voitures classiques ou des timbres, mon hobby est la collection de vues. »

1vip-03
space

Boulbe offert de prendre Frey île de Yao Noi, le lendemain et le rêve a commencé. Frey a été submergé par le charme et la beauté de la terre de Boulbe, les vues sur les petites îles de la baie lui renversés et il a acheté sur place. Une partie de l’accord a toutefois été que Frey honorer les souhaits d’un vieil homme et de prendre sur l’élève de Boulbe, Georges Cortez, pour superviser tout développement sur le terrain.

Cortez étudié les tribus et la culture vietnamiennes, laotiennes et thaïlandaises avec Boulbe et avait, à ce stade, une vaste connaissance de la flore et de la faune de la région. Il a également juste arrivé d’être un architecte – juste la combinaison à la fois Frey et Boulbe espéraient.

Les trois hommes (avec l’aide d’un fantôme n’oubliez pas) ont depuis réalisé leur rêve et, en même temps, d’autres ont donné la chance de partager la magie. Une forte dose d’amour (et bien sûr, un peu d’investissement) a été impliqué dans la création de Koyao Island Resort et cela se voit dans chaque pouce de sa végétation luxuriante et le style simple et classique.

space
1vip-04

Le complexe était le prototype de ce qui est maintenant métamorphosé dans une équipe de développement de la propriété croissante et une opération de construction de maison à petite échelle qui n’est pas seulement de fournir une sélection des Européens aisés avec de superbes vacances, mais qui est également de donner des félicitations à l’île et la création emplois pour les résidents.

Frey, toujours désireux d’adhérer à la volonté de Boulbe, a veillé à ce que l’approche écologique insistante du Français est majoritaire dans tous ses développements. Il a d’abord pris ses conseils de Cortez qui sait Boulbe bien et comprend l’île et de la région de mieux que la plupart des étrangers ici. Cortez, en utilisant sa connaissance du mode de vie asiatique et anciennes techniques architecturales, créé en Koyao Island Resort un modèle pour ce qui va devenir le style Koyao.

Alors que Cortez est maintenant hors de mettre en place de nouveaux projets (voir l’article), Frey a fait équipe avec suisse né partenaire Jean-Michel Germing et développe un créneau inhabituel dans le marché immobilier naissant sur Koh Yao Noi. La paire ambitieux venez de prendre sur la tâche colossale d’un Six Senses gérés Evason Hideaway Resort and Spa juste à côté de leur station actuelle et avoir leur premier séjour de résident dans une propriété qui a été conçu en utilisant des idées originales Cortez ‘et une combinaison de propre du client . (Voir les articles liés pour plus d’informations.)

1vip-05
space

Frey, qui est chef de la direction de la Banque Frey, Zurich, applique les mêmes philosophies de son travail de développement sur Koh Yao Noi comme il le fait dans sa vie bancaire. « Vous ne pouvez pas avoir du succès avec des secrets. Lorsque nous gagnons est notre approche globale et à long terme de la gestion d’actifs, » at-il dit. En effet, cette montre à travers dans ses Koh Yao développement de la propriété (KPD) projets où le client vient en premier et toutes les questions juridiques, fiscales et de gestion de la maison sont pris en charge «en interne».

NB Le «fantôme amical» est toujours de prendre soin de la terre
à Koh Yao Island Resort.

Mr.Georges Cortez

space

logo-benjarong155r
issue-r
space
space
space
space
Benjarong Magazine – Octobre 2005, Volume 8 Numéro 10
space
space

En association avec
logo-benjarong155-footer
Marketing Kinnaree médias
Tel: (66-76) 263737-8 Fax: (66-76) 224 113
E-mail: info@travel-phuket.com Site Web: www.travel-phuket.com
Web design par Graphics Andaman Phuket
Last Updated :25th July, 2014



Plus de 10000 visites au compteur du Petitcoucou, merci Fuzhou !

Il se produit ce week-end un phénomène assez curieux qui a débuté vendredi en fin de journée et vient, ce dimanche matin, de faire grimper le compteur de visites public de ce blog à plus de 10 000 au total depuis sa création il y a quatre mois et une semaine, c’est-à-dire que ce nombre a quasiment doublé en moins de 48 heures.

Cet afflux soudain de visites concerne un seul et même article, celui-ci, publié le 11 juillet 2014 :

http://petitcoucou.unblog.fr/2014/07/11/affaire-meric-front-de-gauche-et-violation-du-secret-medical/

Par ailleurs, mes statistiques de blog n’en sont pas énormément modifiées.

Certes, les compteurs de visites et hits primaires ont bien fait un bond prodigieux depuis vendredi soir, mais en parallèle, les nombres de visiteurs et visiteurs uniques quotidiens n’augmentent absolument pas.

De plus, le ou les visiteurs en nombre restreint qui s’excitent sur cet article du 11 juillet 2014 proviennent tous de la même localité chinoise, Fuzhou, capitale de la province de Fujian, dans le Sud, au coeur du foyer chinois de la culture du riz.

Cela m’évoque inévitablement les habitudes et le profil très particuliers de celui de mes harceleurs et calomniateurs de la bande de cyberdélinquants du psychopathe Cyprien Luraghi qui répond au pseudonyme de Homere.

Ce Français originaire de l’Hérault réside en Thaïlande où il fait des affaires notamment dans l’hôtellerie et la culture du riz.

Egalement, faisant régulièrement l’apologie du terrorisme d’extrême-gauche dans ses écrits publics, il se revendique bras armé du Nouveau Parti Anticapitaliste en Thaïlande.

Il m’en veut à mort depuis qu’en 2008 j’ai fait connaître à quelques lecteurs du site Rue89 les articles de Ouest France et du Télégramme relatifs aux premières condamnations de l’ancien psychiatre brestois et pédophile Serge Rodallec.

Ce dernier avait disparu de la région brestoise à l’automne 2005, à la suite d’une troisième plainte d’un de ses anciens patients pour viols ou agressions sexuelles.

Il avait été condamné deux fois en première instance en son absence en fin d’année 2007, et ne sera retrouvé qu’en début d’année 2010, en Thaïlande où il s’était exilé et vivait sous un faux nom.

Il a depuis lors vu confirmer ses condamnations de 2007 quatre fois, en première instance en sa présence, et en appel.

 

http://fr.wikipedia.org/wiki/Fuzhou

Fuzhou

Idéogrammes chinois Cette page contient des caractères chinois. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Fuzhou (homonymie).
Plus de 10000 visites au compteur du Petitcoucou, merci Fuzhou ! dans Attentats 45px-Flag_of_the_People%27s_Republic_of_China.svg
Cet article est une ébauche concernant une ville de Chine.
Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.
Fuzhou
福州
Image illustrative de l'article Fuzhou
Administration
Pays Drapeau de la République populaire de Chine Chine
Province Fujian
Statut administratif Ville-préfecture
Code postal Ville : 3500001
Code aéroport FOC
Indicatif 05911
Démographie
Population 7 115 370 hab.
Densité 593 hab./km2
Géographie
Coordonnées 18px-Geographylogo.svg dans Crime26° 04′ 00″ Nord 119° 18′ 00″ Est
Superficie 1 200 000 ha = 12 000 km2
Divers
PIB total 147,6 milliards de yuans (2005)
PIB par habitant 22 301 yuans (2005)
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Chine

Voir la carte topographique de Chine

City locator 14.svg
Fuzhou
modifier Consultez la documentation du modèle
 dans Folie

magnify-clip dans LCR - NPA

Une vue de Fuzhou

Fuzhou (福州 ; pinyin : Fúzhōu ; EFEO : Fou-Tchéou ; Wade-Giles : Fu-chou) est la capitale de la province chinoise du Fujian. La ville-préfecture comptait, lors du recensement de 2010, 7 115 370 habitants dont 4 408 076 habitants urbains, soit 61.95% de la population totale, tandis que la population rurale était de 2 707 294 habitants, soit 38.05%.

Elle se trouve à l’embouchure du Min Jiang, la principale voie navigable de la province. C’est la grande ville chinoise la plus proche de Taipei, elle en est séparée par le détroit de Formose. Depuis que la ville a été ouverte aux investissements étrangers en 1984, de nombreuses entreprises taïwanaises se sont installées.

La ville doit aux influences océaniques et à son climat subtropical une luxuriante végétation. On y parle le dialecte de Fuzhou du min. Paul Claudel y fut consul de 1899 à 1905 et y écrivit une partie de son œuvre.

Économie

En tant que capitale et centre de distribution des marchandises de la province, Fuzhou est une vitrine pour les échanges commerciaux avec Taïwan. Dès l’établissement de la zone d’expérimentation, 830 projets agricoles représentant un investissement de 930 millions de $US de capitaux étrangers ont été mis en valeur.

La culture des légumes à caractère spécial, celle des légumes pour les plats raffinés et celle des légumes écologiques forment les travaux-clés du développement agricole de Fuzhou. La ferme agricole modèle du détroit Hongkuan à Fuqing et le parc agronomique et écologique moderne Sanhua du Fujian se consacrent à cette culture.

À Fuzhou, il y a beaucoup d’entreprises à capitaux taïwanais qui s’installent dans la zone d’expérimentation.

En 2005, le PIB total a été de 147,6 milliards de yuans, et le PIB par habitant de 22 301 yuans2.

Subdivisions administratives

La ville-préfecture de Fuzhou exerce sa juridiction sur treize subdivisions – cinq districts, deux villes-districts et six xian :

  • le district de Gulou – 鼓楼区 Gǔlóu Qū ;
  • le district de Taijiang – 台江区 Táijiāng Qū ;
  • le district de Cangshan – 仓山区 Cāngshān Qū ;
  • le district de Mawei – 马尾区 Mǎwěi Qū ;
  • le district de Jin’an – 晋安区 Jìn’ān Qū ;
  • la ville de Fuqing – 福清市 Fúqīng Shì ;
  • la ville de Changle – 长乐市 Chánglè Shì ;
  • le xian de Minhou – 闽侯县 Mǐnhòu Xiàn ;
  • le xian de Lianjiang – 连江县 Liánjiāng Xiàn ;
  • le xian de Luoyuan – 罗源县 Luóyuán Xiàn ;
  • le xian de Minqing – 闽清县 Mǐnqīng Xiàn ;
  • le xian de Yongtai – 永泰县 Yǒngtài Xiàn ;
  • le xian de Pingtan – 平潭县 Píngtán Xiàn.

Jumelages

Notes et références

  1. a et b (en) Codes postaux et téléphoniques du Fujian [archive], (en) China Zip Code/ Telephone Code, ChinaTravel [archive]
  2. (en) Market Profiles on Chinese Cities and Provinces [archive] (actualisation 11/2006)

Liens externes

Sur les autres projets Wikimedia :

  • Fuzhou, sur Wikimedia Commons
 [afficher]

v · d · m

Subdivisions de niveau district de la préfecture de Fuzhou

 [afficher]

v · d · m

Subdivisions de niveau préfecture du Fujian



Le Club des Jeunes |
Collectif citoyen de Monfla... |
JCM Consultant |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Hug Lo
| Reelnew
| coachingmeteo