Brest, Paris : deux villes, deux justices

A Paris pas plus qu’à Marseille, au contraire de ce qui se passe à Brest, le professionnel exerçant auprès de jeunes enfants qui se plaignent de viols ou d’agressions sexuelles de sa part n’est exempté de poursuites sous prétexte qu’il est fonctionnaire et/ou agit dans l’exercice de ses fonctions.

Et dans le cas précis rapporté dans l’article ci-dessous, les choses n’ont pas traîné, ce qui est tout à fait inhabituel en la matière.

Mais certains auront probablement bien senti le coup de semonce qu’a constitué l’enlèvement en Algérie dimanche 21 septembre 2014, suivi de sa décapitation moins de trois jours plus tard, du guide de haute montagne Hervé Gourdel, de part quelques-unes de ses caractéristiques clone ou substitut du cyberdélinquant et psychopathe Cyprien LURAGHI.

A ce que je sache, seule la justice brestoise continue à glorifier l’individu et ses complices.

 

http://www.metronews.fr/paris/paris-soupconne-de-viols-un-animateur-scolaire-place-en-detention/mniz!grFnW7Kb5AfQ/

Paris : soupçonné de viols, un animateur scolaire placé en détention

 

Créé : 26-09-2014 19:29

FAITS DIVERS – Un animateur scolaire de 44 ans, arrêté mercredi et soupçonné de viols et d’agressions sexuelles sur trois fillettes, a été déféré ce vendredi en vue d’une possible mise en examen. L’homme travaillait dans une école élémentaire du 15e arrondissement depuis douze ans.

 

Interpellé mercredi après-midi, l'animateur a été déféré ce vendredi. Le Parquet a requis le placement en détention provisoire

Interpellé mercredi après-midi, l’animateur a été déféré ce vendredi. Le Parquet a requis le placement en détention provisoire Photo : Philippe Huguen / AFP

 

L’homme était placé en garde à vue depuis mercredi 24 septembre dans les locaux de la Brigade de protection des mineurs (BPM). Ce vendredi, une information judiciaire a été ouverte par le Parquet de Paris pour viols et agressions sexuelles sur mineur par personne ayant autorité.

L’animateur scolaire, intervenant dans une école du 15e arrondissement depuis de longues années, risque d’être mis en examen très prochainement. Pour l’instant, le Parquet a requis le placement en détention provisoire.

Troisième victime

L’affaire débute la veille de son interpellation. Mardi en rentrant de l’école, deux fillettes de sept et huit ans rapportent à leurs parents respectifs le récit troublant et inquiétant des gestes qu’aurait eu envers elles leur animateur.

Dans la soirée, les familles sont reçues par la directrice de l’école. Les fillettes sont prises très au sérieux et la BPM est saisie immédiatement après le dépôt de plainte. Depuis, une troisième petite victime âgée de neuf ans a été identifiée, selon une source proche du dossier.

Député-maire surpris

Dans le quartier, l’interpellation de l’animateur a fait l’effet d’une bombe. Cet homme de 44 ans travaillait en effet dans cette école depuis douze ans et participait également aux activités du centre de loisirs, l’été et pendant les petites vacances.

Selon les informations de France Info, le suspect, « bien noté et considéré comme un bon élément » était connu de tous, y compris du député-maire du 15e arrondissement Philippe Goujon qui s’est montré très surpris par son interpellation. L’animateur a été suspendu de ses fonctions et une cellule psychologique a été mise en place dans l’école.

Brest, Paris : deux villes, deux justices dans Calomnie

Mail-envelope dans CrimeE-mail



Le Club des Jeunes |
Collectif citoyen de Monfla... |
JCM Consultant |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Hug Lo
| Reelnew
| coachingmeteo