Sur Rue89, Cyprien Luraghi ne trompe pas grand monde

Sur Rue89, les années passent et se ressemblent.

Je viens de tomber sur une série d’échanges de mars 2012 opposant Cyprien Luraghi à quelques riverains passablement écoeurés par ce qu’ils pouvaient lire sur son blog ICYP.

Le mythomane harceleur et calomniateur officiait alors sous le pseudonyme d’Edouard Chastagnier.

Cela se trouve ici :

 

http://rue89.nouvelobs.com/rue89-presidentielle/2012/03/18/la-bastille-croit-en-une-vague-rouge-pour-melenchon-230314#comments-start

Prise de la Bastille 18/03/2012 à 12h45

A la Bastille, Mélenchon appelle au « printemps des peuples »

Zineb Dryef | Journaliste

 

  • A déménagé le 09-11-2012

    A déménagé le 09-11-2012 répond à Mon-Al non connue
    après ,y a même des personnes semblant bien intentionnées ,qui seraient capable de reprendre a leurs compte les baveries lepeniste pour casser du Mélenchon affligeant
    • Edouard Chastagnier

      La Stasi est de sortie, je vois : -)))
    • gounzor

      Je ne regrette pas d« être allé sur le lien, et croyez moi je garde sous le coude, et pour longtemps. Il y a beaucoup de gens que je croisais ici, que je traquerai jusqu’au ban.
      • Artenam

        Artenam répond à gounzor Ecrire avec des sabots c’est (…)
        Accorder un brevet de raison au borgne pour justifier ses positions… Je ne pensais pas qu’on pouvait tomber si bas. Je suis assez déçu.
        • Edouard Chastagnier

          Edouard Chastagnier répond à Artenam Bogue la galère
          Hé bien pourquoi n’iriez-vous pas constater par vous-même ce que le distingué Gounzor a écrit sur mon blog ? Je vous conseille vivement d’aller jusqu’au bout de cette page de commentaires : CLIC Et moi c’est Cyp. Cyprien Luraghi.
          • Artenam

            Artenam répond à Edouard Chastagnier Ecrire avec des sabots c’est (…)
            Namasté, je n’avais pas reconnu votre nouveau pseudo. (Faut dire que vous en changez tous les cinq jours ou presque, ça ne facilite pas le contact, comme aurait dit le bon Georges.). On est pas des inconnus, on a eu l’occasion d’échanger sur le Tibet, je crois. Je dois sans doute devenir de plus en plus iréniste, mais ça me chagrine de voir que tant de personnes qui -a priori- ont toutes les raisons du monde d’être d’accord en viennent à ce genre de chamailleries de cour d’école. Non que le différend entre vous et maître Zebda ne me soit totalement inconnu. Je connais l’histoire. Mais ce qui me chagrine, c’est de voir Mon-AI, que j’ai vu bien plus inspirée par le passé, en venir à ce genre de propos, là, pour moi, c’est un vrai signal d’alarme. C’est comme cela qu’on tombe du côté obscur. Ca peut paraître un peu naïf, je sais. Je connais votre crainte ; personne ne mérite de mourir sous Sarkozy. Personne. Mais mourir sous Hollande ne me paraît guère plus désirable. Alors quitte à donner dans la naïveté, je me prends à rêver de fils ou l’on pourrait -enfin- discuter sereinement sans se lancer des noms d’oiseaux à la figure, comme je m’en suis pris de votre part -un moment d’égarement, je n’en doute pas. On mérite tous mieux que ça, non ?
            • Edouard Chastagnier

              Edouard Chastagnier répond à Artenam Bogue la galère
              Namasté dhaï ! Combien de fois devrais-je redire que chaque personne est propriétaire de ses propres pensées et écrits et que je ne représente que moi-même ? Mais enfin : Mon-Al n’a fait que reprendre un extrait d’article de presse et l’a commenté. Alors que ça vous déplaise, libre à vous. sur l’Icyp nous avons tout simplement discuté ce point de vue dans les commentaires suivants sans se foutre sur la gueule parce qu’il n’y a pas motif. Je sais bien pour quelle raison de vieux salaud borgne casse du sucre sur Mélenchon : il sème la zizanie, c’est sa marque de fabrique. Ce qui ne m’empêche nullement de détester Mélenchon avec la même vigueur, mais pour des raisons bien différentes. Sachez aussi qu’il est tout à fait possible de discuter intelligemment et même en bonne amitié, avec des personnes ayant des opinions tout à fait différentes des nôtres. Tout comme dans la vie du dehors : quoi de plus normal et humain ? Je n’ai nulle crainte : ça me ferait bien chier si le gniaf était réélu pour cinq ans, mais je n’arrêterai pas de respirer pour si peu. Et pour les noms d’oiseaux, c’est fort possible mais alors je ne vois plus du tout quand, ni où et à quel sujet.
              • Artenam

                Artenam répond à Edouard Chastagnier Ecrire avec des sabots c’est (…)
                Je vous rassure, je n’avais aucune intention de foutre sur la gueule de Mon-AI (je ne me serais pas permis !) Ce que je voulais simplement dire, c’est que la détestation peut parfois conduire à de grosses erreurs de jugement. A propos de Mélenchon, puisque c’est lui qui crispe pas mal les propos depuis plusieurs semaines, je dirais ceci, et pas plus -je ne vais pas passer mes jours à ne parler que de ça, non plus. Il y a des moments où il faut savoir dépasser certaines détestations. Je peux te garantir (je me permets de te tutoyer, tu m’as l’air malgré tout assez sympathique) que la moutarde m’est montée plus d’une fois au nez en entendant ses propos tirés du manuel du parfait petit jacobin à propos des langues régionales, et qui hérissent ma sensibilité bretonne. Et encore davantage lorsque je l’ai entendu sortir ces âneries sans nom sur la situation tibétaine. Todd n’a pas tort quand il s’afflige de sa fixette sur la Chine. Pour autant, j’estime qu’à l’heure actuelle, il est ce que la gauche a de mieux à offrir. Pour le coup, mon dégoût vis-à-vis du PS, de leur lâcheté, de leur veulerie, de leur arrogance, est telle que je ne pourrais plus jamais voter pour ces enfoirés de traîtres. JA-MAIS. Après, mes réserves concernant le personnage demeurent. Mon double héritage de Celte et d’Indien m’a porté également à vouer une haine tenace vis-à-vis des Anglais ; je pense que tu vois assez bien pourquoi. Je ne peux pourtant pas me résoudre à cracher au visage de chaque rosbif que je croise (quoique l’envie m’en démange encore souvent). Et j’arrête là, avant que ça ne tourne à la psychothérapie. Tout cela pour dire que le ressentiment ne doit pas conduire à écarter quelque chose d’excellent pour ce pays -et bien mieux que Hollande, à tous points de vue. Et aux ch…es le réalisme ; c’est l’excuse de tous ceux qui ont renoncé à rêver. En toute amitié.
                • Edouard Chastagnier

                  Edouard Chastagnier répond à Artenam Bogue la galère
                  Puisque tu connais la région, je vais prendre un exemple simple et clair, pour expliquer mon attitude face à l’engouement soudain pour la soi-disant « vraie gauche » made in France : au Népal il y avait un roi tyran corrompu jusqu’à la moelle, qui a été déposé après treize ans de guerre civile sanglante : 16 000 morts. La guérilla − d’obédience maoïste − était venue du grand ouest : une contrée misérable affligée de famines et de disettes, oubliée de tous et hors circuits touristiques. Je connais très bien ce coin. À sa tête il y avait Prachanda : le « terrifiant ». Et l’idéologue du Parti : Baburam Battarai. J’ai beaucoup de respect pour le second, aucun pour le premier. Une variété locale de Mélenchon, si tu vois ce que je veux dire. Le populo croyait réellement qu’ils allaient améliorer leur triste sort et rompre avec l’ancien système. Comme ici, sauf qu’au pays ils étaient vraiment dans la pire des mouises. Cent fois pire qu’en Grèce, voire plus. Cinq ans après la seconde Révolution (j’ai vécu la première en 90), le pays n’a pas vu venir grand-chose de bon : certes Prachanda ne s’est pas mué en Pol Pot et il a joué le jeu démocratique (en maugréant un max tout de même), mais il est bon de savoir que le train de vie de cet homme est présentement supérieur à celui du roi déposé. Et Battarai qui a récemment été élu premier ministre − un homme sincère, probe et ouvert − se révèle impuissant face à une situation catastrophique. Alors je pense − je SAIS − que Mélenchon ne changera rien à l’ordre établi : il est l’ordre établi : on l’a vu aux manettes dans les ministères et il ne valait pas tripette. Il ne le changera pas plus que les pontes du PS pour lequel j’ai exactement la même estime et jugement que toi ; -) C’est un détail mais qui pour moi signe le personnage : il ne connaît pas certains des dossiers qu’il traite en éructant comme un leader identitaire : à la hache de guerre. Le Tibet en est un et étant à même de dire que Mélenchon est insane sur ce point précis, il est bien évident que je ne voterai jamais pour un tel fumiste, et ce en toutes circonstances. Et la bonne nuit… [raamro sapnaharu dadju ! ]
                  • Artenam

                    Artenam répond à Edouard Chastagnier Ecrire avec des sabots c’est (…)
                    Bon, je vois que les posts à rallonge ne t’effrayent pas, et c’est tant mieux. « il est l’ordre établi » : ça, il l’a toujours dit, il fait partie du système. Ce qui n’est pas forcément rédhibitoire en ce qui me concerne, quand je vois l’indigence de pensée de tous ceux qui se prétendent « hors-système » « on l’a vu aux manettes dans les ministères et il ne valait pas tripette » : Là, par contre, je ne peux pas laisser passer cela. De l’avis général, il a quand même laissé un assez bon souvenir -c’est en tous cas l’opinion de plusieurs ex-collègues en LEP. « il ne connaît pas certains des dossiers qu’il traite en éructant comme un leader identitaire : à la hache de guerre » Ca, c’est son gros, gros défaut. C’est la marque de fabrique de tous les universalistes : une grille de lecture pour tous les problèmes du monde. Défaut partagé par tous les jacobins, ou les adeptes du matérialisme dialectique. Pas de bol, lui, c’est les deux. Positions qui poussent en général à nier les particularismes culturels. Mais ce que j’ai pu voir, c’est qu’il est capable de mettre de l’eau dans son vin. Ce n’est pas un sectaire comme on peut en croiser sur Bellaciao, par exemple. Exemple : il a pas mal évolué sur la question écologique, pour se convertir à l’anti-productivisme. Même Paul Ariès le soutient, c’est un bon signe en ce qui me concerne. Il a aussi évolué sur la question féministe, et ce parce que certain, et surtout certaines, ont su lui expliquer à quel point il pouvait dire d’énormes conneries sur le sujet. Il ne connaît pas certains des dossiers, non, c’est sûr. Et là, les mauvais réflexes reviennent, comme sur le Tibet. M’étant converti à la cause tibétaine depuis le berceau ou presque, je peux te garantir que tu n’es pas le seul à t’être étranglé de rage en 2008. Pour autant, et c’est le plus dramatique, il en connaît bien davantage que tous les autres, qui ne lisent rien, et se contente de consulter les notes de synthèse de leurs assistants et de suivre leurs conseillers en com’. A l’exception notable de Bayrou. Tout ça pour dire qu’en ce qui me concerne, le Méluche est le pire des candidats, à l’exception de tous les autres. Pour finir, sur la « piètre qualité » de certains des supporters du FdG : ben oui, l’enthousiasme fait parfois dire plus d’âneries que le dégoût. Du reste, ce n’est pas vraiment nouveau : on a déjà connu ça avec les « gogolénistes », dont les -rares- survivants se sont méchamment trollisés -il n’y a qu’a voir sur Médiapart, par exemple. Mieux vaut les ignorer, ou les remettre à leur place de temps en temps. Comme dirait l’autre, ça porte chance, et il n’y a que ça qu’ils comprennent. A Mon-AI : OK, la fatigue me fait parfois lire un peu vite. Mais j’avoue que sur le moment, le coeur m’a un peu manqué. Paruppom. P.S. : au fait, ta dernière formule de salutation, c’est du Hindi ou du Népalais ? Je n’arrive pas à reconnaître.
                    • Edouard Chastagnier

                      Edouard Chastagnier répond à Artenam Bogue la galère
                      Écrire, c’est parler avec les doigts et n’étant pas muet… ; -) Pour son passage au ministère, Malatrie qui est enseignante, offre une opinion certainement plus pertinente que la mienne, ici : CLIC (j’ai zéro diplôme et gagne ma croûte depuis mes 14 ans). C’est aussi sur le jacobinisme que je suis aux antipodes de la pensée mélenchonnesque : le jacobinisme est comparable aux gros consortiums grainetiers, qui ne veulent voir qu’une variété calibrée de cultivar dans les champs. Or moi je suis pour le chatoiement et la profusion des espèces et des cultures, et leur joyeux mélange. Donc je n’ai vraiment aucune chance de jamais adhérer à son idéologie réellement mortifères. En plus je l’ai trouvé d’un extraordinaire sectarisme dès 2006, où sur son blog il massacrait les commentaires de ses contradicteurs, encore plus frénétiquement que le Yéti les soirs de pleine lune ; -) C’est pas un rigolo du tout, Mélenchon : je le trouve malveillant et d’une rare hypocrisie. S’il semble faire sienne telle ou telle cause − féminisme, écologie, etc. − c’est pour draguer de l’électeur… comme le fait le gniaf actuellement. D’ailleurs il me fait penser au locataire de l’Élysée de maintes manières. Le populisme me débecte, car il récupère de manière obscène les justes doléances du populo. Ce sera d’ailleurs le sujet d’un de mes prochains billets sur l’Icyp : populisme vs populotisme. Sinon, pour les harceleurs gniasseux du type que tu évoques, ce n’est pas si simple de s’en défaire, puisqu’ils sont comme des tiques et passent le plus clair de leur temps à te traquer − des stalkers, ça s’appelle − et qu’ils parviennent aisément à convaincre des esprits faibles que tu n’es qu’une vermine affligée de toutes les tares. Nous sommes plusieurs à le savoir pour l’avoir vécu et le vivre encore. Il n’est aucune technique efficace pour s’en délivrer. Mais peu importe : le monde n’est pas peuplé que de faibles d’esprit, heureusement. PS : c’est du népalais : « raamro » = bon, beau, bien et « sapna » c’est comme en hindi : « le rêve ». « haru » c’est le pluriel. « Fais de beaux rêves », donc ; -) Pheri betaulah ! (à la revoyure) !
                • Mon-Al

                  Mon-Al répond à Artenam roturière : -)
                  Je confirme : je n’avais pris ce passage des écrits de Lepen que pour donner de quoi discuter. C’est l’habitude sur l’Icyp, nous donnons un départ d’idée et nous discutons, en bonne amitié et bonne intelligence. Nous sommes tous différents, ce qui ne nous empêche absolument pas de mêler nos avis en bonne intelligence, entre amis. Je ne calcule pas Melenchon non plus. Mon com, sorti de son contexte par un fâcheux bien connu, a fait monter la mayonnaise de façon complétement incongrue. Ce n’est pas la première fois que ce posteur agit de la sorte. La venue sur le blog sus-nommé nous a fait passer un bon moment de rigolade, bien nécessaire pour calmer la virulence de la campagne.
                  • A déménagé le 09-11-2012

                    A déménagé le 09-11-2012 répond à Mon-Al non connue
                    Comment ça « sorti de son contexte » en posant juste un lien ? Alors le « fâcheux » ,celui qui vous occasionne de l’embarras, prends votre explication,bien qu’elles ne me soient pas destinée, pour une dérobade… ! Je ne m’en prends nullement a votre personne ,mais uniquement aux idées que vous tentez de répandre qui me semblent ,elles, bien fâcheuses et au minimum, incongrues. Mon objectif n’étant pas de tenter de modifier votre perception de l’environnement politique qui vous entoure, mais de pointer certaines techniques de communication guidée par l’aveuglement qui doivent nous rappeler que les bruits de bottes sont a la porte de la cité
                    • Mon-Al

                      Mon-Al répond à A déménagé le 09-11-2012 roturière : -)
                      Vous laissez entendre que je serais fasciste ? Vous êtes infect.
                      • A déménagé le 09-11-2012

                        A déménagé le 09-11-2012 répond à Mon-Al non connue
                        J’dois quant même pas vous apprendre a lire ? Vos techniques de com s’en approche … Mais c’est plus facile de se la jouer « victime » et insulter
                        • Mon-Al

                          Mon-Al répond à A déménagé le 09-11-2012 roturière : -)
                          Vous vous enfoncez …
                          • A déménagé le 09-11-2012

                            A déménagé le 09-11-2012 répond à Mon-Al non connue
                            coc3_0 Mon-Al répond à 0 Le 18 mars 2012 à 12 h 39 min | Permalien Pour une fois le vieux Lepen ne dit pas que des conneries. Son appréciation sur Mélenchon : Mélenchon est un bourgeois, pas le bourgeois gentilhomme, c’est le bourgeois méchant homme ; il a été sénateur pendant vingt ans et n’a pas fait trembler le Sénat par ses éclats révolutionnaires ; c’est le cache-sexe du Parti communiste. Hollande fait une campagne sociale-démocrate. Du coup, Mélenchon est le seul à pouvoir tonitruer à gauche ; il a reçu une assignation en diffamation sera condamné bien sûr [pour avoir dit de Jean-Marie Le Pen qu’il avait du sang jusqu’aux coudes, à propos de la guerre d’Algérie, ndlr]. Ca vaut de l’Oeuf dites moi
                    • Edouard Chastagnier

                      Vous vous en prenez aux personnes − dont moi − depuis de longs mois, Viva Zebda : épiant tous nos propos du matin au soir sur mon blog (15 passages rien qu’hier !) : vous n’avez jamais hésité à vous servir de fausses rumeurs propagées par de viles commères et les avez propagées à votre tour : vous savez très bien de qui et quoi je cause. Ce que vous faites s’appelle du harcèlement et de la désinformation. Et ce harcèlement n’a aucune commune mesure avec le fait que sur l’Icyp nous discutons entre personnes de tous bords politiques (fors les fafs) et critiquons parfois vertement ce qui se passe ici ou ailleurs, car nous le faisons à ciel ouvert, et non en catimini. Vous vous prétendez de gauche, et de la gauche radicale menée par le FdG de Mélenchon : laissez-moi vous dire que vous salissez la cause que vous dites défendre en vous vautrant dans la sanie publiquement. Vous prétendez agir pour la bonne cause en nous assénant vos leçons à trois balles : lisez seulement l’échange que j’ai eu hier soir avec Artenam juste au dessus : au lieu de ce paisible dialogue constructif, vous ne cherchez qu’à détruire. Alors oui : je suis anti-mélenchonniste et j’ai maintes fois expliqué clairement pour quelles raisons… mais sur mon blog, monsieur Viva Zebda, plusieurs personnes vont voter pour Mélenchon et ils sont d’excellents amis. D’autres voteront pour le gniaf : pareil. Je me fous de convaincre quiconque de voter pour ci ou ça, n’étant pas missionnaire. Et oui : les bruits de bottes sont aux portes de la cité. Les bruits de VOS bottes. Sans déconner : le Front de Gauche devrait se soucier de la piètre qualité de certains de ses partisans.
                      • Certes tu t’y connais en harcèlement et de la désinformation. Aprés y a qu’avec toi et 2-3 autres déconnologues que j’ai des twist sur R89 Par contre toi ,caché sous tes multiples pseudos tu n’y va pas avec le dos de la cuillère pour insulter et dénigrer tout riverains qui ne pense pas comme toi c’est même comme cela que je t’ai pris en grippe Et sans doute , que tant que tu continueras tes petits jeux a la mors moi le nœud ,j’aurai du plaisir a mettre ton nez dans ton caca Après t’a de la chance que je n’ai pas que cela a faire Ta dernière phrase reflète parfaitement que tous qui ne pensent comme toi devraient fermer sa gueule , Je te laisse a tes certitudes ,puisque tu sembles les prendre comme thérapie
                        • Edouard Chastagnier

                          « je n’ai pas que cela a faire » 12 heures passées rien qu’hier à épier nos propos sur mon site : hu hu hu. Et ça, depuis des mois, tous les jours, sans la moindre relâche. Vous pensez que je ne vous vois pas, dans les statistiques de l’Icyp ? Votre obsession manifeste pour ma petite personne et celle de Mon-Al est pathologique. Faites vous soigner, bon sang.
  • Edouard Chastagnier

    Un informaticien avec quinze ans de métier n’a pas pour habitude de fantasmer. Ceci dit, il est tout à fait possible que je sois le pire informaticien du monde, hein. Ou un gros mytho. Ou les deux.
  • A déménagé le 09-11-2012

    A déménagé le 09-11-2012 répond à gounzor non connue
    j’en reviens … ! : o))) c’est le moment de leur vendre slip en zinc ou tabouret a brettelles t’a vu , cyp chassagnier gordini velu a modifié tes coms…

 

HA ! HA ! Cyprien Luraghi fantasme sur sa qualification ou ses compétences, il n’a jamais été informaticien, il ne sait même pas programmer, ce qui en fait bien l’un des pires « informaticiens » du monde.

Quant à sa mythomanie, elle n’était déjà plus à démontrer quand il a commencé à publier sa version de ma soi-disant « biographie », au mois de juin 2010.

Par ailleurs, contrairement à bien d’autres, je peux me vanter de n’avoir jamais vu aucun de mes commentaires sur l’un des blogs de cet individu modifié par le maître des lieux. Cela tient à une raison fort simple : je n’ai jamais rien posté sur aucun de ses blogs !

Mais cela n’empêche pas les Dupond et Dupont du tribunal de grande instance de Brest (Isabelle Johanny pour le Parquet et Pierre Jourdin pour l’Instruction) de m’accuser d’avoir trollé ce pauvre Lulu sous le pseudonyme de « Jexomil », et de bien d’autres choses encore, toutes aussi stupéfiantes.

Entre Josette Brenterch, Cyprien Luraghi, NEMROD34 ou Jean-Marc Donnadieu et ces magistrats corrompus, il y a concours : c’est à celui qui en inventera le plus pour me noyer.



Le Club des Jeunes |
Collectif citoyen de Monfla... |
JCM Consultant |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Hug Lo
| Reelnew
| coachingmeteo