Quoi de neuf en cette journée de la femme ?

Pour les victimes de Josette Brenterch, du NPA de Brest, il n’y a aucun changement, le calvaire continue.

Ses amis les cyberdélinquants de la bande de Cyprien Luraghi communiquant énormément à leur manière – toujours diffamatoire ou calomnieuse – sur le procès en diffamation qu’elle me fait depuis plusieurs années en raison de droits de réponse que j’ai publiés sur mon blog « Un petit coucou » chez OverBlog à la suite de ses campagnes de calomnies publiques à mon encontre, notamment celles qui ont débuté au mois de juin 2010 sur les blogs de son complice Cyprien Luraghi, je précise qu’elle a totalement exclu du cadre de cette procédure la plupart de ses récriminations publiques concernant mes mises au point relatives à mon rôle dans l’association AC ! Brest en 2004 et 2005, et tous les conflits qui ont secoué cette association durant ces deux années, conflits violents dont Josette Brenterch était toujours à l’origine ou qu’elle s’ingéniait à provoquer par haine pour moi et tous ceux qui refusaient de la suivre en ses délires haineux à mon encontre.

Ainsi ne s’est-elle jamais plainte de la publication dont rappel ci-dessous, datant du 8 juillet 2010, alors qu’elle a versé au dossier de sa procédure des articles de mon blog « Un petit coucou » chez OverBlog qu’elle qualifie de diffamatoires à son égard remontant jusqu’au 4 juillet 2010 pour le plus ancien.

Ma prétendue « victime » (dixit son complice le psychopathe et cyberdélinquant Cyprien Luraghi), dont la meilleure défense a toujours été l’attaque, ou l’escalade dans toutes les violences qu’elle m’inflige depuis des lustres, a de la sorte parfaitement bien fixé les limites de l’ensemble de mes propos publics qu’en définitive elle estimait devoir faire l’objet de poursuites en diffamation.

 

2010-07-08 Septembre 2005- AC ! Brest vire sa trésorière - Un petit coucou

 

Cliquer sur l’image pour l’agrandir et lire le texte.

Comme expliqué ci-avant, Josette Brenterch n’a pas menti ou affabulé autant devant le juge que sur les blogs de son ami et complice le cyberdélinquant Pascal Edouard Cyprien Luraghi. Aussi, l’ensemble de ses déclarations dans le cadre de sa procédure en diffamation à mon encontre a pour effet d’authentifier comme conformes à la réalité tous les contenus de cet article du 8 juillet 2010.



Le Club des Jeunes |
Collectif citoyen de Monfla... |
JCM Consultant |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Hug Lo
| Reelnew
| coachingmeteo