La riveraine « Caro », reine des hypocrites du site Rue89

Je viens de publier un extrait des discussions entre commentateurs du site Rue89 dans lequel on voit enfin, en cette seconde quinzaine du mois d’avril 2015, la riveraine « Caro » dire publiquement avoir toujours été au courant des calomnies que Josette Brenterch du NPA de Brest diffuse à mon sujet dans tous ses réseaux depuis des lustres.

De fait, j’avais bien remarqué dès le mois d’août 2008 qu’un certain nombre de riverains du site Rue89 que je rencontrais sur le forum privé dénommé « Le Coin de la Rue » avaient effectivement été « renseignés » à mon sujet par une source que j’identifiais sans mal comme étant de la LCR de Brest, puisqu’ils avaient alors commencé à m’y harceler avec des délires et accusations calomnieuses que je reconnaissais comme issus de ce groupe de « militants », d’abord modérément, puis de plus en plus méchamment au fil du temps. Il s’agissait notamment du blogueur connu sous le pseudonyme de « Charles Mouloud », un ancien Brestois établi à Rennes tenant une tribune sur le site Rue89 qui fut le premier à ouvrir les hostilités début août 2008, et de ses amis parmi les riverains du site Rue89 : le gang des Lyonnais, avec la pseudonymée « Hestia » et Thierry Reboud, les deux Grenobloises « Caro » et « Mon-Al », les « déconnologues » de la bande de Cyprien Luraghi participant également à ce forum.

Ces gens se réunissaient pratiquement tous autour d’un sujet spécifique, celui de la lutte en faveur des sans-papiers.

Je rappelle l’extrait précis où se trouve l’aveu que vient de faire la riveraine « Caro » :

 

  • caro

    caro répond à Max Schultz
    délinquante avérée

    Crouton écrit que vous êtes « rue des Archives », il n’a pas tort … avez-vous remarqué que je ne suis pas dans le fil de discussion dont vous donnez le lien ? Je me démarquais déjà, ayant, de toute façon à cette époque des soucis bien plus graves que des coms sur la Rue. Je ne nie pas avoir été dans Le Coin de la Rue, quant à y avoir comploter … Quinine, Jissé et d’autres n’ont pas supporté mes positions pacifistes sur le problème du PO, on a rapidement définitivement rompu toute relation « épistolaire » par le net.

    Que vous le vouliez ou non, même si crouton n’est pas sur votre blog, même si, la collusion n’apparait pas dans les fils, comme elle a pu apparaitre avant, certains agissent en groupe et c’était absolument flagrant l’autre jour. Pas la peine de se concerter, un attaque, les autres suivent et attaquent à leur tour. Quand j’ai demandé la trêve, crouton l’a explicitement refusée avec d’autres d’ailleurs, ce qui est un peu embêtant si vous dites qu’aucun « n’est en décalage avec sa personnalité propre sur le Net » … aucun sens du dialogue ? du genre « J’ai toujours raison » ?
    Je n’ai rien de parano … je ne suis pas folle comme une certaine « coucou » de l’époque, avec qui, d’ailleurs, j’avais refusé de frayer. Vous pouvez comprendre que certaines attitudes me renvoient à ce fort triste épisode.

    Je voudrais en rester là. Je repropose ce ce que j’avais dit à crouton : vous m’ignorez, je vous ignore.

    • Max Schultz

      Max Schultz répond à caro
      génocidaire

      Je l’ai écrit plusieurs fois ici : je connais les catacombes d’Ubu89 comme ma poche. Non pas pour des raisons malsaines, mais parce qu’il m’avait fallu les fréquenter afin de pouvoir identifier cette femme corbeau − coucou − que vous évoquez : ce qui avait été couronné de succès… et puis en cours de route, j’ai découvert tous ces complots de clans et aussi pas mal de fils vraiment poilants : il y a vraiment eu des instants magiques, ici.

      Sinon vous savez : rien n’est plus humain que de se trouver des atomes crochus avec d’autres personnes : seuls les misanthropes véritables ou les aliénés communiquent mal ou pas du tout avec leurs contemporains. Vous pouvez tout à fait rester seule, mais ne reprochez pas à d’autres de s’assembler : ce serait totalement abusif et d’une rare intolérance.

      Ce que faisaient les gens sur ce vieux fil dont je vous ai collé le lien, aucun d’entre nous − vous comprise − ne l’a fait. Eux c’était : tout par derrière et tous les coups les plus bas étaient permis. Nous c’est : tout par devant à la loyale. Vous savez bien que je ne mens pas en disant cela.

      Vous n’êtes bien entendu pas du tout paranoïaque, contrairement au « coucou »…. mais c’est arrivé à plus de l’un d’entre nous − et à moi itou − de faire des déductions foireuses sur des forums de par le simple fait qu’on ne peut voir qu’une infime partie des personnes avec lesquelles nous y communiquons, surtout lorsqu’il s’agit d’un grand forum populaire et ouvert comme c’est le cas ici. Interpréter des informations parcellaires de manière fautive en comblant les vides avec ce qui nous vient à l’esprit, c’est la même mécanique que celle qui anime le coucou. Saut que pour nous autres la raison vient très vite nous rappeler à l’ordre, heureusement ; -)

      Et c’est pas pour dire, mais ce n’est pas du tout la première fois que vous me citez nommément − j’insiste : ce n’est pas sans raison que j’ai choisi un pseudo très différent de mon nom réel − et c’est bien pour cette raison et aucune autre que j’interviens présentement : j’en ai jusque là d’être le bouc-émissaire de conflits qui ne me concernent pas et auxquels je suis étranger.

      Parce que votre anonymat a toujours été respecté par tout le monde, mais pas le mien… et que vous n’avez pas la moindre idée du tort que cela m’a causé et me cause encore et cela depuis plus de cinq ans.

      Quand vous ou d’autres me citez nommément, sachez que vus participez activement à l’entretien de la psychose du « coucou ». Qui est toujours extrêmement active et se repaît des calomnies proférées par ceux qui ne peuvent pas voir ma gueule en peinture.

      • caro

        caro répond à Max Schultz
        délinquante avérée

        aujourd’hui, c’est la première fois depuis fort longtemps que j’ai utilisé le raccourci de votre prénom, que vous utilisiez avant. Quelqu’un a mis en lien en vieil article sur la modération et vous n’aviez pas réagi. Je ne l’emploierai donc plus, surtout si le « coucou » rôde toujours par là.
        Du coup, je suis allée faire un tour sur le net … j’ai trouvé Quinine sur Mediapart avec quelques ancien-ne-s … le coucou, pas mal de trucs de vous … Je me sens complètement étrangère. Effectivement, je n’ai plus de connaissances qui sont plus que de simples connaissances sur la Rue. J’avais connu quelques riverain-e-s lors de mes différents passages à Paris, mais il ne sont plus dans la Rue, certains sont même à l’étranger … Tant pis, pour moi la Rue est un dérivatif à tout ce qu’on subit dans la vraie vie. J’ai des positions sur le PO, la religion etc que peu de gens apprécient, tant pis, la liberté d’expression existe et j’entends bien continuer en regrettant que le respect de l’Autre soit de moins en moins appliqué. Je le pratique au quotidien dans mes activités, je vois bien que nous sommes une micro-société d’aide aux sans paps dans un océan de xénophobie de plus en plus prégnante. Je me sers de la Rue pour exprimer des idées différentes et j’entends bien continuer, même si, vu le parti pris du e point de vue, je ne pense pas pouvoir encore publier des articles. Pourtant, avec le nouveau CESEDA qui va être discuté, on est sur la même longueur d’onde que sur la loi anti terroriste, tous les étrangers sont des terroristes en puissance. .. Ca promet ! pas besoin du FN, valls pratique la même politique de rejet.

        • Max Schultz

          Max Schultz répond à caro
          génocidaire

          Vous n’êtes pour rien dans cette horrible histoire, je sais bien. Et dites vous que ce que vous voyez actuellement sur Google, c’est rien du tout : heureusement que le « droit à l’oubli » a été instauré l’an dernier : c’est au quotidien que je me bats pour faire déréférencer ces insanités. Et vous savez : je ne suis pas le seul à être la cible de cette schizophrène paranoïaque : il y a une très honorable militante féministe aussi, qui est traquée par cette déséquilibrée depuis… onze ans. Et un autre gars aussi. Notre seul tort est d’avoir croisé sa trajectoire : ici-même dans mon cas, dans la vie du dehors pour la seconde et sur Le Post pour le troisième.

          Et le problème dans cette histoire, est que plusieurs riverains ou ex, ont volontairement alimenté cette folle en saletés sur mon compte… involontairement parfois et, ce qui est consternant : volontairement aussi.

          Sinon pour ce qui se passe ici, c’est simple : j’y ai rencontré une fameuse brochette de gens vraiment supers, de tous horizons (fors celui des fafs, évidemment) et au fil des ans ces atomes crochus sont devenus de solides amitiés, qui se prolongent dans la vie du dehors : fiestas, visites des uns chez les autres, raouts…

          Après pour la partie politique de la Chose : du moment que ça ne sent pas le bren, tout me convient. Je suis tolérant. Et c’est emmerdant de l’être, parce que les intolérants ne supportent pas de voir un gauchiste hirsute aller bras dessus, bras dessous avec un gros con de droite (par exemple). J’aime quand c’est cosmopolite, voilà.

          • caro

            caro répond à Max Schultz
            délinquante avérée

            J’étais au courant pour une des dames … Heureusement que j’ai réussi à mettre le holà, j’aurais pu faire partie de ses victimes …
            Eh bien, je vous souhaite une bonne continuation à vous et à vos amis.

 

Heureusement pour elle qu’elle aura finalement réussi à modérer ses accès de perfidie à mon égard, en effet, car effectivement, sans cela, je l’aurais peut-être citée beaucoup plus tôt avec ses acolytes ou complices.

Josette Brenterch l’anti-féministe primaire et excessivement haineuse du NPA de Brest qui dès 2008 me calomniait donc en douce auprès de tous ces riverains du site Rue89 se retrouvant ici qualifiée sous la plume de son complice Cyprien Luraghi de « très honorable militante féministe », cela vaut le détour…

La militante féministe locale connue et reconnue comme telle, ce n’est fort heureusement pas elle, mais un membre de ma famille. Enfin, passons…

J’apprécie tout particulièrement la chute de cet aveu final de la riveraine « Caro » qui de la sorte signifie ou rappelle à son interlocuteur que son cinéma habituel à propos de recherches dans les commentaires du site Rue89 pour découvrir mon identité ne saurait la duper, elle qui a fait partie de tous les riverains de ce site qui furent « informés » à mon sujet dès la première heure par Josette Brenterch du NPA de Brest qui n’a jamais cessé de surveiller illégalement le moindre de mes faits et gestes depuis le début de ses harcèlements et campagnes de calomnies à mon encontre et connaissait donc l’identité de la riveraine « existe » depuis le jour où je m’étais inscrite sur le site Rue89 sous ce pseudonyme au mois de décembre 2007, car cette fois, la perfide « Caro » titillant discrètement le mythomane Cyprien Luraghi sur un de ses gros mensonges me concernant a bien frappé contre son camp et contre elle-même.

Si l’on y ajoute l’ensemble des commentaires suivants, extraits d’une discussion entre riverains du même site remontant au mois de février 2014, le tableau sur l’hypocrite est à peu près complet :

 

http://rue89.nouvelobs.com/2014/02/02/sexe-a-lecole-noirs-importes-porcelaine-cassee-comment-naissent-les-rumeurs-249543

Grand entretien 02/02/2014 à 19h43

Sexe à l’école, Noirs importés, porcelaine cassée… : ce que nos rumeurs disent de nous

Rémi Noyon | Journaliste Rue89

 

  • Astro Zombie

    Astro Zombie
    Lost in the supermarket

    J’ai ouï dire que, non rien.

     

    • Personnellement quand je vois ce que je vois, quand j’entends ce que j’entends, au jour d’aujourd’hui, je pense ce que que je pense… et je me comprends !

       

    • Tabasco

      Tabasco répond à Astro Zombie
      The spice must flow

      Idem. Suis mon regard.
      Enfin bon, je dis ça je dis rien.

       

      • Yxe Ygrec

        Yxe Ygrec répond à Tabasco
        islamigré

        Je suis pédophile : c’est marqué sur l’internet.

         

        • Tabasco

          Tabasco répond à Yxe Ygrec
          The spice must flow

          Oui je sais, ça fait froid dans le dos ton affaire.
          Et ça fout d’autant plus en rage contre tous les crétins qui en appellent à la liberté d’expression pour justifier toutes les saloperies qu’ils se sentent autorisés à vomir sur le réseau.

          • Yxe Ygrec

            Yxe Ygrec répond à Tabasco
            islamigré

            Tout le monde s’en fout : silence radio dans la presse. Quatre ans que ça dure pour moi et… neuf ans pour une autre. Je n’ai pas de mots assez durs pour qualifier les enflures qui défendent la liberté d’expression à outrance des pires corbeaux et de leurs hébergeurs. Le pire, c’est qu’ils sont parfaitement au jus de cette affaire. Mais bon : comme ils sont tous copains comme cochons et que je ne suis pas l’un d’entre eux, hein…

            Lis ça : CLIC. Il y est question du procès de Brest : ces crétins foutent ça sous le nez des parlementaires, et j’espère vivement que l’un d’entre eux aura la bonne idée d’aller lire le jugement de Brest sur Legalis, pour se faire une idée de cette saloperie.

            Faut le vivre, mec…

            • Tabasco

              Tabasco répond à Yxe Ygrec
              The spice must flow

              Ok j’ai lu. Le problème de la modération et de la censure est un vaste problème. Il le devient beaucoup moins quand il te tombe précisément sur la gueule.
              C’est peut-être mûr pour proposer un papier sur Rue89 ? Le cas échéant, compte tenu de la violence dont tu as été victime et de la hargne légitime qui doit t’animer à ce sujet, moi et d’autres on pourrait peut-être te filer un coup de main pour le dépassionner sans trahir tes propos.
              Bon mais c’est toi qui vois.

              • Yxe Ygrec

                Yxe Ygrec répond à Tabasco
                islamigré

                Rue89 est intimement mêlé à cette affaire : la personne condamnée − le corbeau de Brest − a écrit des milliers de commentaires ici entre 2008 et 2009 et c’est d’ici que tout est parti, pour moi en tout cas. Donc il est hors de question pour leur équipe de rédaction, de publier quoi que ce soit à ce sujet, évidemment. Idem pour d’autres journalistes, dont un qui a publié ici en free-lance autrefois et maintenant est une des figures de proue du data-journalisme français : avec lui j’ai échangé 102 mails pendant un mois et demi et passé des heures au téléphone jusqu’à pas d’heure : il sait précisément de quoi il en retourne, à savoir : d’un hébergeur ayant refusé de se conformer à la LCEN et à ses propres CGU pour des raisons que j’ignore, ainsi que mes compagnons de galère. Et : silence radio.

                Mieux : le juriste de cet hébergeur nous a accusés publiquement sur PCInpact et dans une émission d’ASI − 12h42 − présentée par ce même data-journaliste, d’avoir été des genre de « harceleurs en bande organisée », nous comparant à ces fumiers ayant poussé une minette au suicide sur Ask.com. Faut se cramponner quand on lit et qu’on voit ça, tu sais…

                J’ignore encore jusqu’où cette dégueulasserie ira : je fais confiance aux tripes puantes du tréfonds de l’esprit humain pour ça…

                Aucun journaliste n’aura le courage de parler de cette affaire : elle est bien trop sale pour leurs petits mimines bien proprettes.

                • caro

                  caro répond à Yxe Ygrec
                  délinquante avérée

                  c’est une histoire vraiment sordide. La brestoise a voulu m’y associer, j’ai toujours pu prendre mes distances et elle n’a pas suivi, heureusement. Il reste juste, pour moi, quelques mails « savoureux »
                  Je suis contente que ce soit terminé et bien terminé pour toi … :)

                  • Yxe Ygrec

                    Yxe Ygrec répond à caro
                    islamigré

                    Terminé ? Mais certainement pas. Tu connais mon nom alors tape-le sur Google et tu comprendras vite. Comme le disait le juriste de son hébergeur sur PCInpact − avec une pudeur obscène : « l’éditrice de ce blog est une personne manifestement fragile, versant peut-être dans la paranoïa » et lis bien le reste de cet article immonde ici : CLIC.

                    C’est un tissu de mensonges odieux et crois-moi : faut des nerfs en béton armé et des convictions non-violentes bien ancrées − c’est mon cas − pour ne pas réagir violemment, quand on connaît la réalité de cette affaire. Tu noteras que ce juriste n’évoque en aucun cas la victime, qui est traquée depuis neuf ans par ce corbeau paranoïaque, et que cette victime n’a pas de blog et n’écrivait nulle part sur l’internet avant que je parvienne à la contacter en 2010.

                    D’autre part : dans cet article mensonger de PCInpact, quand le juriste nous compare aux salauds qui ont poussé l’adolescente au suicide sur ask.fm, il omet de préciser que dans notre cas la situation est exactement inverse : c’est une femme-corbeau − anonyme, donc − qui se répand en ragots et calomnies et entretient des fausses rumeurs sur des personnes identifiées, qu’elle cite nommément sur ses blogs -piloris.

                    Je t’épargnerai les détails : sache simplement que nous sommes une douzaine à avoir été la cible de ce corbeau et de ses alliés de circonstances, dont certains provenaient d’ici-même. Et que nous avons tout fait dans les règles : 150 signalements d’abus, 8 LRAR, deux actions judiciaires, plaintes à la CNIL, signalements à l’OCTLCIC, etc. etc. etc.

                    Et contacté des flopées de journalistes : en vain.

                    Rien que des lâches, des débinards et du silence gêné.

                    • janis sinaj

                      Carrément flippant ton récit, là. Bon courage pour rester non violent.

                    • Tikia

                      Tikia répond à Yxe Ygrec
                      vague

                      Bonjour Yxe,
                      Je croyais aussi que c’était terminé, que vous aviez gagné au tribunal (tu avais mis un lien il y a quelques temps).
                      Tout celà me sidère. Je ne comprends et ne comprendrai jamais comment des personnes peuvent dédier tant de hargne et de haine, dépenser tant de temps et d’énergie pour faire tant de mal… ça me dépasse.
                      Que te dire de plus à part bon courage !
                      Heureusement, tu n’es pas seul et beaucoup te soutiennent.

                      • Mon-Al

                        Mon-Al répond à Tikia
                        roturière : -)

                        Je me fais l’interprète de Ixe, dont le compte vient d’être bloqué pour des raisons que je ne commenterai pas afin de garantir la sécurité du mien …

                        ►« Mon compte vient d’être supprimé, donc ne pouvant plus me fendre de grands discours, allez donc lire ce billet-journal qui détaille l’affaire du Corbeau de Brest :

                        Lien

                        Bonne journée et salut aux copains.

                        XY »

                        • Gibert Because-Youno

                          Gibert Because-Youno répond à Mon-Al
                          Kaléïdoscopique

                          Frangipane et Yxe Y en moins de 24h.
                          Même si c’est pour des raisons différentes, ça commence à faire beaucoup.

        • Astro Zombie

          Astro Zombie répond à Yxe Ygrec
          Lost in the supermarket

          Et sataniste.

    • Pili pili

      Pili pili répond à Astro Zombie
      Piment d’oisif

      La rumeur spéculant que le ragot est une légende ne serait que conjectures.

       

      • Al nasr al tair

        Al nasr al tair répond à Pili pili
        L’aigle en vol…

        Y en a qui se perdent en conjectures, d’autres marchent dedans que veux tu….

        Bon c’était surtout pour te saluer..

         

 

Encore une fois, le délirant mythomane et calomniateur public Cyprien Luraghi avait vu son compte sauter en raison de ses « débordements » me concernant…



Le Club des Jeunes |
Collectif citoyen de Monfla... |
JCM Consultant |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Hug Lo
| Reelnew
| coachingmeteo