Attentats de Paris : l’étau se resserre autour d’un donneur d’ordres

Ah oui, évidemment…

J’avais déjà subi une cyberattaque remarquable le 13 octobre dernier avant la publication des premiers messages de ce commanditaire que les enquêteurs avaient pu exhumer…

Cette fois-là, donc, mon système m’avait avertie de 1387 requêtes entre 1h31 et 1h35.

Je n’avais rien signalé.

Cette fois-ci, j’en ai reçu 350409 en près de 24 heures. Impossible de les ignorer…

Suite des messages révélateurs du donneur d’ordres d’Amedy Coulibaly, qui curieusement s’exprime dans le même français du genre « petit nègre » que l’un de mes commentateurs du printemps 2012 :

 

http://www.lemonde.fr/police-justice/article/2015/11/07/attentats-de-paris-les-messages-du-commanditaire-au-tueur-de-l-hyper-cacher_4805099_1653578.html

Attentats de Paris : les messages du commanditaire au tueur de l’Hyper Cacher

 

Le Monde.fr | 07.11.2015 à 10h46 • Mis à jour le 07.11.2015 à 13h40 | Par Elise Vincent

Une vidéo d'Amedy Coulibaly dans laquelle il revendique les attentats de Paris en janvier.

 

L’enquête colossale sur les attentats de Paris en janvier s’oriente aujourd’hui, notamment, sur la piste d’un donneur d’ordre. Une personne susceptible d’avoir coordonné à distance les attaques des frères Kouachi contre Charlie Hebdo, le 7 janvier, et d’Amedy Coulibaly à l’Hyper Cacher de la porte de Vincennes, le 9 janvier. C’est la découverte de quelques-uns des échanges de ce commanditaire avec ce dernier qui ont trahi son existence. En l’état, impossible d’identifier son nom ou sa localisation exacte. Les éléments qui attestent de sa présence ne sont que des morceaux de mails et des adresses IP disparates repérées dans l’immensité du Web.

 

Lire aussi (abonnés) : Attentats de Paris : la justice sur les traces des commanditaires

Mais dix mois jour pour jour après les attentats, l’étau se resserre progressivement, d’après les éléments que Le Monde a pu consulter, autour d’un individu basé à l’étranger. Un homme qui, à l’évidence, avait une vision d’ensemble des tueries qui ont coûté la vie à 17 personnes et en a piloté en partie les opérations.

Rédigés dans le langage lapidaire des SMS, mais toujours précis dans leurs instructions, les messages de ce mystérieux commanditaire s’apparentent à chaque fois à de véritables ordres guerriers. « Ok, fé ske ta a fair aujourdhui ms simple com ça tu rentr dormir ensuit tu plank et verifi adress 1 ts les jrs : indications bientot pr recup amis aider toi. debarasse toi puce, maintenant passe sur adress 1, fini adress 2 », écrit-il ainsi à Amedy Coulibaly le 7 janvier, à 14 heures. Soit seulement deux heures après la tuerie de Charlie Hebdo

Le renfort de plusieurs compagnons d’armes

Un peu plus tôt, à 12h48 exactement, le coordinateur inconnu a consulté un message du futur tueur de l’Hyper Cacher contenant plusieurs fichiers intitulés « inventaires ». Un seul d’entre eux n’était pas chiffré et donne une idée du contenu des autres. « J’ai un AK74 avec 275 cartouches. Six tokarev avec 69 cartouche. Trois gillet par balle militaire trois gillet tactique deux bombe a gel et a gaz deux gros couteaux un choqueur ». Un mail à l’orthographe hasardeuse sans doute rédigé par Amedy Coulibaly lui-même.

Lire aussi : L’explosion de Villejuif et les tirs de Fontenay-aux-roses attribués à Coulibaly

En plus d’établir qu’il y avait donc bien une personne, en coulisse, tirant les ficelles du drame, ces échanges laissent entrevoir le fait qu’au-delà des frères Kouachi, Amedy Coulibaly devait, semble-t-il, recevoir le renfort de plusieurs compagnons d’armes pour son épopée macabre. Un scénario dont atteste, en filigrane, un dernier mail du commanditaire présumé, dévoilé par BFM TV, le 13 octobre. Le message date cette fois du 8 janvier à 17h21. « 1) pas possible amis, travailler tt seul », écrit notamment l’insaisissable correspondant, avant d’ajouter « 2) si possible trouver et travailler avec zigotos bien. 3) si possible expliker ds video ke toi donner zigoto les outils au nom de d, préciser leskels. » Les « zigotos » désigneraient les frères Kouachi, alors en pleine cavale. « D » signifierait « Daech ».

Officiellement, seuls les frères Kouachi ont revendiqué l’attaque du journal satirique au nom d’Al-Qaida dans la péninsule Arabique (AQPA). Revendication appuyée, dès le 9 janvier, par un message vidéo sur YouTube du porte-parole d’AQPA au Yémen, Nasser Ben Ali Al-Anassi. Dans une autre vidéo posthume, Amedy Coulibaly, lui, s’est réclamé de l’Etat islamique (EI). Mais en exhumant ces échanges, le travail minutieux des enquêteurs spécialisés en cybercriminalité montre que les frontières peuvent être poreuses entre les deux organisations.

Les prescriptions testamentaires de Coulibaly

Quel individu, francophone, a pu avoir l’expérience, le parcours et le réseau, pour se retrouver informé à la fois du projet des frères Kouachi contre Charlie Hebdo au nom d’AQPA et de celui d’Amedy Coulibaly au nom de l’EI ? Quel itinéraire derrière ce soin inattendu à ne pas laisser AQPA « bénéficier » seule des retombées médiatiques de l’attentat du journal satirique ?

Sans qu’aucun lien soit fait directement avec les attentats, deux noms de djihadistes français apparaissent avec insistance dans l’instruction colossale de la juge Nathalie Poux : ceux de Peter Cherif et de Salim Benghalem. Tous les deux ont la particularité d’avoir été plus ou moins proches des frères Kouachi et d’Amedy Coulibaly, tout en étant passés par le Yémen, où se trouve AQPA.

Lire aussi : Le djihadiste français Salim Benghalem aurait été le geôlier des ex-otages en Syrie

A son mystérieux tuteur opérationnel, Amedy Coulibaly avait en tout cas confié jusqu’à ses prescriptions testamentaires. Dans un ultime message non daté intitulé « salam », il demande à ce que l’on prenne soin de son épouse religieuse, Hayat Boumedienne : « Je voudrais que le frère s’occupe de ma femme dans les règles de l’Islam, réclame-t-il notamment. Je voudrais pour elle qu’elle ne se retrouve pas seule qu’elle est une bonne situation financiere qu’elle ne soit pas dellaiser. Surtout qu’elle apprenne l’arabe, le Coran et la science religieuse. Veillez a se quel aye bien religieusement. Le plus important c’est le dine [la religion en arabe] et la foi et pour sa elle a besoin d’etre accompagné. Qu’Allah vous assiste. »

Lire aussi : Comment Hayat Boumeddiene, la compagne de Coulibaly, a fui la France

 Elise Vincent
Journaliste au Monde

 

http://www.lemonde.fr/police-justice/article/2015/11/07/l-explosion-de-villejuif-et-les-tirs-de-fontenay-aux-roses-attribues-a-coulibaly_4805126_1653578.html

L’explosion de Villejuif et les tirs de Fontenay-aux-roses attribués à Coulibaly

 

LE MONDE | 07.11.2015 à 10h58 • Mis à jour le 07.11.2015 à 13h43 | Par Elise Vincent

L'hyper cacher au lendemain de  l'attentat commis par Coulibaly

Pendant longtemps, l’incertitude a régné. Mais après dix mois d’enquête, la justice a acquis la quasi-certitude qu’Amedy Coulibaly, le tueur de l’Hyper Cacher, était bien l’auteur de deux actes de violences longtemps restés mystérieux, commis avant même son passage à l’acte porte de Vincennes. Le 7 janvier, un joggeur était victime de tirs à balles réelles à Fontenay-aux-Roses (Hauts-de-Seine). Et, le 8 janvier, Villejuif (Val-de-Marne) était secouée par l’explosion spectaculaire d’un véhicule utilitaire. Un dernier acte moins considéré aujourd’hui comme un coup d’essai « gratuit » que comme faisant partie intégrante de son projet terroriste.

Les investigations techniques ont pris un peu de temps. Pour Villejuif, les conclusions sont arrivées au mois de mai. Elles s’appuient notamment sur l’exploitation de la vidéo de revendication posthume d’Amedy Coulibaly, postée par une tierce personne. Dans ce film, un texte en surimpression lui attribue d’abord la mort de la policière tuée à Montrouge, le 8 janvier, et celle des clients de l’Hyper Cacher, le 9 janvier. Puis une troisième mention détaille : « Il a aussi posé une charge explosive sur le réservoir…

L’accès à la totalité de l’article est protégé Déjà abonné ? Identifiez-vous

 

L'hyper cacher au lendemain de  l'attentat commis par Coulibaly

L’explosion de Villejuif et les tirs de Fontenay-aux-roses attribués à Coulibaly

Il vous reste 71% de l’article à lire

 

http://www.rtl.fr/actu/societe-faits-divers/attentats-en-france-qui-pourrait-se-cacher-derriere-le-donneur-d-ordre-en-contact-avec-amedy-coulibaly-7780411820

Attentats en France : qui pourrait se cacher derrière le donneur d’ordre en contact avec Amedy Coulibaly ?

 

REPLAY / ÉCLAIRAGE – Les enquêteurs essaient de savoir qui le mystérieux correspondant à l’étranger qui était en contact avec Amedy Coulibaly.

 

La page de l’émission : RTL Soir Week End
Attentats de Paris : l'étau se resserre autour d'un donneur d'ordres dans Attentats 7776162674_hyper-cacher
Attentats en France : qui pourrait être le donneur d’ordre basé à l’étranger ? Crédit Image : ERIC FEFERBERG / AFP Crédit Média : RTL

 

par Nicolas Burnens , Julien Absalon publié le 07/11/2015 à 19:32

 
 
Les attentats de janvier 2015 en France, commis par les frères Kouachi et Amedy Coulibaly, ont peut-être été coordonnés par un commanditaire basé à l’étranger. Dix mois après ces tueries, la justice a découvert des morceaux de courriers électroniques, souvent juste quelques lignes, échangés entre Amedy Coulibaly et ce mystérieux correspondant. Ces messages écrits en français, dans un langage SMS peu élaboré, indiquent notamment que l’auteur de la prise d’otages dans l’Hyper Casher aurait dû, en principe, recevoir le soutien de plusieurs compagnons d’armes.  »Indications bientot pr recup amis aider toi », peut-on ainsi lire dans un des messages du 7 janvier, deux heures après les événements à Charlie Hebdo.

Mais le lendemain, pour une raison que l’on ignore, l’ordre change : « Pas possible amis, travailler tout seul ». Puis dans un dernier message envoyé à Coulibaly, l’interlocuteur dit clairement : « Si possible, trouver et travailler avec Zigotos ». Ce terme pourrait faire référence aux frères Kouachi. Ces derniers ont d’ailleurs toujours affirmé agir en concertation avec Amedy Coulibaly.

Les enquêteurs s’intéressent à « la bande des Buttes-Chaumont »

C’est donc la première fois qu’apparaît dans l’enquête l’idée qu’une même source à l’étranger ait pu diriger, ou du moins coordonner, les attentats. Comme ce sont les mêmes noms qui reviennent en permanence dans l’entourage et les relations d’Amedy Coulibaly et des frères Kouachi, les enquêteurs s’intéressent de près à une nébuleuse terroriste rattachée au dossier de la « bande des Buttes-Chaumont », une filière liée à l’islamisme radical.

Ses membres sont connus pour avoir facilité, pendant les années 2000, le départ de dizaines de jeunes dans les rangs d’Al-Qaïda en Irak. Ce groupe a aussi tenté de faire évader l’artificier des attentats de 1995 du RER B. Aujourd’hui, une partie de ses membres ont rejoint le groupe État islamique en Syrie et en Irak, et cela plusieurs mois avant les attentats.
 

La rédaction vous recommande

 

 



Le Club des Jeunes |
Collectif citoyen de Monfla... |
JCM Consultant |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Hug Lo
| Reelnew
| coachingmeteo