D’où sortent les magistrats du TGI de Brest ?

Selon la secrétaire locale de l’USM Isabelle Johanny, ils n’ont pas fait Poudlard mais l’ENM.

Même pas !

Ils ont suivi les cours de vaudou du malade mental et néanmoins terroriste Pascal Edouard Cyprien Luraghi et doivent sans aucun doute se féliciter du résultat.

 

http://www.letelegramme.fr/local/finistere-nord/brest/ville/rentree-du-tribunal-magistere-amer-03-02-2011-1195558.php

Brest ville Rentrée du tribunal. Magistère amer

 
3 février 2011 / Steven Le Roy /

Tant solennelle qu’animée, la rentrée du tribunal, hier… Tant solennelle qu’animée, la rentrée du tribunal, hier…

Greffiers absents volontairement, magistrats et avocats corrosifs sur le manque de moyens : la traditionnelle rentrée feutrée entre gens bienau tribunal a pris un autre tour, hier.Les fleurets d’ordinaire mouchetés se sont aiguisés pour tailler des croupières au désengagement de l’Etat.

«Les contentieux, nous les avons recueillis. Les troupes en rapport, pas encore». En une phrase, le président du tribunal de grande instance, Jacques Stoll, résume la situation actuelle de la justice sur le nord du département, depuis que la juridiction morlaisienne, dans la grande majorité de son activité, a pris la route de l’Ouest. Le procureur, Bertrand Leclerc, compare cette absorption à un repas gargantuesque. «Nous avons avalé d’un trait, le soir de la Saint-Sylvestre, 150.000 justiciables, un territoire presque aussi étendu que le nôtre, 77 communes, 18 unités de gendarmerie et un commissariat, un barreau tout entier et pour ce qui concerne l’activité malfaisante, 8à9.000 plaintes et procédures d’enquête annuelles». De quoi frôler l’indigestion pour n’importe quel magistrat. De quoi se faire porter pâle pour surmenage, dépression ou crise de nerfs pour n’importe quel greffier qui a perdu gros, lors du transfert Morlaix-Brest: «Six des douze fonctionnaires du greffe nous ont été réellement affectés», dixit le procureur qui attend, comme la soeur Anne, «des renforts ponctuelsen vacataires et placés».

Mouvement d’humeur

Reste qu’au greffe, la situation au quotidien est devenue insoutenable, au point de boycotter la solennité de cette audience. «Le manque de moyens accordés à la juridiction accueillante laisse penser qu’un tel transfert de charges n’a pas pris en compte les besoins réels en personnels», commente un communiqué amer laissé en guise de mot d’excuse par le greffe. «Nous conservons la volonté d’assurer notre travail, mais nous demandons des moyens supplémentaires qui permettront de retrouver une activité équilibrée et une ambiance sereine», poursuit-il. «Il ne s’agit pas de dire tant pis, tonne le bâtonnier L’Hostis qui refuse la panoplie de Jacques le fataliste. La justice ce n’est pas tant pis. La justice, c’est ici, maintenant, tout le temps, tout de suite».

Délais rallongés

Parquet, siège et barreau s’accordent en effet et constatent que depuis le petit mois de transfert morlaiso-brestois, les délais ont tendance à s’allonger comme le nez de Pinocchio pris en flag’. «Les premiers ralentissements sont perceptibles, admet le procureur Leclerc. Les magistrats s’inquiètent et les fonctionnaires s’expriment». Le bâtonnier L’Hostis voit également un «désengagement de l’Etat» pareillement constaté dans l’accès au droit et l’enveloppe fondue de l’aide juridictionnelle où «il faut que l’avocat demande à son client le remboursement d’un ticket modérateur à8EUR. On se voit bien demander 8EUR à un homme défendu en comparution immédiate», grogne-t-il. Face à cet état de fait au pays du Droit, le président Stoll a préféré Sénèque. «En 2011, nous allons travailler à nous faire envier» a-t-il ironisé concluant cette rentrée peu ordinaire par un cri du coeur mouillé d’ironie: «Enviez-nous, je vous en prie!»

 
http://www.letelegramme.fr/local/finistere-nord/brest/ville/tribunal-les-magistrats-brestois-joignent-la-fronde-05-02-2011-1197670.php

Tribunal. Les magistrats brestois joignent la fronde

5 février 2011 / Steven Le Roy /

Le tribunal marchera au ralenti jusqu’à jeudi, jour de la manifestation… Le tribunal marchera au ralenti jusqu’à jeudi, jour de la manifestation nantaise où une dizaine de magistrats brestois sont attendus.

Au terme d’une assemblée générale extraordinaire, les magistrats brestois ont décidé de rallier le mouvement national de protestation. Ils renvoient d’ores et déjà toutes les audiences jusqu’à jeudi, sauf urgences.

«La goutte d’eau qui fait exploser le vase». Le vice-procureur Isabelle Johanny, secrétaire à Brest de l’Union syndicale des magistrats (USM) ne décolère pas après les annonces faites par les hautes autorités de l’État à la suite du crime sauvage dont a été victime Laëtitia Perrais. Elle ne voit dans cet effet de manche «que des propos totalement démagogiques portant le discrédit sur notre institution, qui travaille comme elle peut avec des moyens insuffisants». Face à l’urgence et aux premiers mouvements nantais, une assemblée générale des magistrats du tribunal de Brest s’est tenu hier après-midi. «Nous étions 25, c’est un record», souligne Isabelle Johanny. Leur décision n’a pas fait longtemps mystère. À leur tour, juges et procureurs du TGI de Brest ont décidé de renvoyer toutes les affaires, civiles comme pénales, jusqu’à jeudi inclus, date à laquelle une manifestation nationale des hommes de robe doit se tenir à Nantes. Seules les affaires dites urgentes seront examinées, comme les comparutions immédiates au pénal ou les référés au civil. «Cela n’exonère pas les gens qui sont convoqués de se présenter. Ils sauront, d’une part, à quelle date est renvoyée leur affaire et, de l’autre, les motifs de notre mécontentement».

«L’ENM, pas Poudlard»

Car les magistrats ont des choses à dire et des précisions à apporter sur le climat actuel. «Il ne faut pas confondre. Ce qui vient de se produire à Saint-Nazaire est la faute exclusive du ministère, qui est au courant depuis longtemps des sous-effectifs, tant au niveau des magistrats que des fonctionnaires. Le service de l’application des peines de Nantes crie à l’aide depuis un an, mais dans le désert», clame Isabelle Johanny qui considère «qu’à force de doter la justice d’un budget ridicule, classé 35e sur 37des pays européens, on a la justice que l’on mérite et pour les gens y travaillant, ça devient insupportable». D’autant que la récidive du tueur présumé n’avait rien d’évident, selon elle. «Il était mis à l’épreuve pour des outrages, pas pour le viol pour lequel il avait fini sa peine. On fait l’École nationale de la magistrature, pas Poudlard. On ne sait pas lire dans les boules de cristal, on applique la loi», grogne-t-elle encore, estomaquée, comme ses collègues, par la surenchère «démagogique en période électorale. On s’y attendait, mais à ce point…».

 

http://www.letelegramme.fr/local/finistere-nord/brest/ville/magistrature-des-juges-bien-en-peine-09-02-2011-1201462.php

Brest ville Magistrature. Des juges bien en peine

9 février 2011 / Propos recueillis par Steven LeRoy /

Catherine Frisque, vice-présidente au tribunal de Brest chargée de… Catherine Frisque, vice-présidente au tribunal de Brest chargée de l’application des peines.

Au coeur de la grogne sans précédent qui agite la justice cette semaine, le rôle du juge de l’application des peines (Jap) reste souvent mal compris. Catherine Frisque, vice-présidente du tribunal de grande instance de Brest à l’application des peines, détaille une fonction «schizophrène» croulant sous les dossiers.

Mme Frisque, à quoi sert le juge d’application des peines dans le système judiciaire français?

Nous ne sommes pas les juges de l’exécution de la peine, ce qui revient au parquet. Il nous demande de l’appliquer. Nous intervenons en milieu ouvert, c’est-à-dire pour suivre les mesures alternatives à la détention comme la mise à l’épreuve ou le travail d’intérêt général, et en milieu fermé, à savoir les possibles aménagements de peine ferme. Je rappelle qu’aujourd’hui n’importe qui peut demander un aménagement jusqu’à deux ans de prison pour un primo-délinquant et nous avons le devoir de répondre à cette demande. Si nous refusons l’aménagement, il faut le motiver: avant la loi pénitentiaire, c’était l’inverse.

Comment avez-vous vécu ce changement?

Nous avons l’impression d’être schizophrènes. Nous avons d’abord appliqué la loi sur les peines plancher et maintenant nous appliquons une loi qui est contradictoire à la première. Mais c’est notre travail: nous sommes là pour appliquer la loi et rien de plus. Moi, je veux bien que l’on nous demande de garder quelqu’un au-delà du temps de détention, mais sur quelle base légale? Il faut se méfier. Une société qui garde un homme en détention au-delà de sa peine est une dictature. La justice sanctionne, nous appliquons. Mais aucun système légal n’interdit aux gens d’aller mal, d’être au chômage, de traverser une période noire. Même avec tous les moyens du monde, dans une société humaine, on ne peut pas empêcher quelqu’un de tuer. Et comme, en plus, nous n’avons pas de moyens…

Combien gérez-vous simultanément de dossiers depuis la fusion avec Morlaix?

C’est impossible à dire, c’est en cours de classement. Rien que pour le milieu ouvert, dont jem’occupe, Brest en représentait800. De toute façon, c’est un puits sans fond. Chaque matin, jereçois environ, par e-mail, une soixantaine de rapports du service de probation. Sans compter le milieu fermé. Tout ça pour trois magistrats et trois greffiers qui travaillent sans relâche. Alors oui, dans les piles, il peut y avoir un dossier qui échappe, surtout quand il n’y a pas d’atteinte aux personnes. Je me refuse à faire de l’art divinatoire, mon cadre, c’est la loi.

Comment voyez-vous l’avenir?

L’État a choisi de supprimer un fonctionnaire sur deux. C’est un choix et, après tout, pourquoi pas, à condition de faire ce choix de société en toute connaissance de cause. On peut vouloir payer moins d’impôt mais il faudra assumer les conséquences en ayant moins de médecins, d’infirmiers, de greffiers, de juges et d’instituteurs.
 

http://www.letelegramme.fr/local/finistere-nord/brest/ville/magistrature-le-mouvement-continue-12-02-2011-1204827.php

Brest ville Magistrature. Le mouvement continue

12 février 2011 / Steven Le Roy /

La vice-procureure Isabelle Johanny est la secrétaire à Brest de l’Union… La vice-procureure Isabelle Johanny est la secrétaire à Brest de l’Union syndicale des magistrats. (Photo d’archives Le Télégramme)

Les magistrats brestois poursuivront jusqu’à mercredi le mouvement initié il y a une semaine et reportent, sauf urgences civiles ou pénales, les audiences prévues lundi et mardi. Ainsi en ont-ils décidé après une nouvelle assemblée générale qui s’est tenue hier au palais de justice et qui a, une nouvelle fois, rassemblé la quasi-totalité des magistrats du siège et du parquet. La prochaine assemblée générale se tiendra mercredi et déterminera les suites de ce mouvement remarquablement suivi à Brest. La prochaine réunion des magistrats devrait prendre en compte les avancées ou les reculs de deux rencontres convenues à la Chancellerie en début de semaine. Lundi, le garde des Sceaux reçoit en effet une intersyndicale et interprofessionnelle des magistrats, agents de probation, policiers… Mardi, il recommence avec les chefs de cour. «Après, nous verrons», admet la secrétaire de l’USM à Brest, la vice-procureure Isabelle Johanny, qui ne cache pourtant pas une vive déception après l’intervention télévisée du président Sarkozy. Selon elle, «il n’a pas compris que nous ne demandions rien pour nous mais de l’argent pour recruter des magistrats et des fonctionnaires». Une attente «méprisée» par le chef de l’État qui, toujours selon elle, «cherche à dresser l’opinion contre nous».

Rédaction d’un cahier de doléances

Par ailleurs, les magistrats ont entrepris la rédaction d’un cahier de doléances sur la réalité des délais et des dossiers en attente au tribunal. Ces chiffres seront largement communiqués, de la presse aux institutions, avec pour objectif unique «de montrer avec quels moyens nous travaillons aujourd’hui». Ce travail ne réclamera rien en contrepartie mais, pour Isabelle Johanny, servira de document probatoire en cas de malheur : «Plus personne ne pourra dire qu’il ne savait pas».

 

https://fr.wikipedia.org/wiki/Poudlard

Poudlard

Fairytale bookmark silver light.png Vous lisez un « bon article ».
École de magie et de sorcellerie de Poudlard
Hogwarts coat of arms colored with shading.svg

Blason de Poudlard regroupant les emblèmes de ses quatre maisons : le lion pour Gryffondor, le blaireau pour Poufsouffle, l’aigle pour Serdaigle et le serpent pour Serpentard.

Univers de fiction
Nom original
Hogwarts School of Witchcraft and Wizardry
Présent dans lʼœuvre
Créateur
Première apparition
Dernière apparition
Caractéristiques
Type
Localisation
Devise
Draco dormiens nunquam titillandus +
Devise
Draco dormiens nunquam titillandus
(« On ne chatouille jamais un dragon qui dort »)

modifiermodifier le codemodifier WikidataDocumentation du modèle

Poudlard (Hogwarts en version originale) est une école fictive créée par J. K. Rowling pour l’univers de la suite romanesque Harry Potter.

Dans le monde de Harry Potter, Poudlard est un pensionnat pour jeunes sorcières et sorciers dirigé principalement par Albus Dumbledore, considéré comme le plus grand sorcier de sa génération. Le directeur enseigne à ses élèves la valeur du courage, de l’amitié, de la justice et de la vérité par son attitude et ses discours.

Le bâtiment, situé sur les collines d’Écosse, est invisible aux personnes sans pouvoirs magiques (plus communément appelées « moldus » par les sorciers), grâce à divers sortilèges. Il possède sept étages et plusieurs hautes tours, ainsi qu’un grand parc comprenant un lac, une forêt et plusieurs serres à des fins botaniques. Outre ses nombreuses salles de classes, dans lesquelles des cours de sortilèges, de potions, de métamorphose, d’histoire de la magie ou encore de défense contre les forces du mal sont dispensés par des sorciers qualifiés, le château de Poudlard regorge de pièces étranges, comme la Grande Salle et son plafond magique, les salles communes, la grande bibliothèque, la mystérieuse Salle sur Demande ou encore la légendaire Chambre des Secrets. Un grand nombre de passages dissimulés, d’escaliers et de portraits de peinture mouvants rendent l’établissement assez mystérieux, voire quelquefois potentiellement dangereux pour des élèves ne respectant pas le réglement.

Depuis plus de mille ans, les élèves y sont répartis dès leur arrivée dans différentes maisons portant le nom des quatre fondateurs de l’école : Gryffondor, Poufsouffle, Serdaigle et Serpentard, et qui requièrent pour chacune d’entre elles des qualités d’esprit spécifiques. Durant la scolarité du héros, les principaux chefs de maison sont les professeurs McGonagall, Chourave, Flitwick et Rogue.

La scolarité d’un élève se déroule sur sept années, en principe à partir de l’âge de 11 ans. L’action de la saga Harry Potter se déroulant essentiellement au sein de l’établissement, chaque roman équivaut à une année scolaire. Le septième livre est l’exception, les trois personnages principaux ayant quitté l’école après leur sixième année pour partir à la recherche des horcruxes.

Sommaire

Présentation

Histoire de Poudlard

D'où sortent les magistrats du TGI de Brest ? dans Corruption 220px-Hogwarts_model_studio_tour

Maquette au 1:24 utilisé pour les films et exposé dans les studios Warner Bros.

Il y a plus de mille ans, les sorciers souffraient d’incompréhension et de peur de la part de personnes dépourvues de pouvoirs magiques, nommées moldus. Quatre sorciers exceptionnellement doués décidèrent de fonder une école de magie, permettant d’offrir un refuge aux sorciers persécutés et de léguer leur savoirb 1. Ainsi, Godric Gryffondor, Helga Poufsouffle, Rowena Serdaigle et Salazar Serpentard créèrent un château abritant l’école puis partirent en quête de personnes possédant les aptitudes nécessaires pour enseigner la magie.

Les avis des quatre fondateurs, concernant le choix des élèves admis et les matières enseignées, commencèrent à différer très rapidement, principalement entre Godric Gryffondor et Salazar Serpentard, et les premières tensions apparurent. L’école fut alors scindée en quatre maisons distinctes. Afin de choisir le plus justement possible dans quelle maison serait envoyé chaque élève, Godric Gryffondor décida d’ensorceler son chapeau rebaptisé « Choixpeau », et chacun des fondateurs fit alors don d’une petite partie de son espriti 1 pour aider l’objet à répartir les élèves en début de première année durant la cérémonie de la répartition.

Cependant, les tensions s’intensifièrent. Serpentard refusa catégoriquement l’admission de Nés-Moldus (enfants sorciers nés de parents sans pouvoirs magiques) au sein de l’école, les jugeant indignes d’étudier la magieb 2. Gryffondor s’opposa fortement à cette décision et Serpentard quitta l’établissement après avoir construit la Chambre des Secrets, située dans les profondeurs de l’école. Son héritier, qui à l’avenir sera le seul à pouvoir y entrer en parlant le fourchelang, sera destiné à libérer le basilic qu’elle contient dans le but de débarrasser l’école des « Sang-de-bourbe » à la place de Serpentardb 2. Depuis cette époque, les tensions entre les maisons de Gryffondor et de Serpentard persistent.

Lors de la deuxième guerre contre le Seigneur des Ténèbres, à la fin des aventures de Harry Potter, le château se retrouve assailli par les partisans du mal et en grande partie détruit.

Article détaillé : La bataille de Poudlard.

Il est à supposer que le château est reconstruit assez rapidement, puisque l’on sait grâce à un complément d’informations de l’auteur1, que le professeur McGonagall en devient la directrice à la suite des évènements.

La devise de l’école est : « Draco Dormiens Nunquam Titillandus2. (« On ne chatouille jamais un dragon qui dort.»)Note 1. Dans l’histoire, le nom Poudlard viendrait de l’inspiration de Rowena Serdaigle, à la suite d’un rêve qu’elle aurait fait d’un cochon verruqueux la conduisant à la falaise où le château a finalement été construiti 2,Note 2. En réalité, son nom anglais Hogwarts est le nom d’une variété de Lys particulièrement appréciée par J. K. Rowling, l’auteur des romans, bien que ce nom lui soit venu instinctivement3. En anglais, « hog » signifie « porc » et « warts » signifie « verrue ». Afin de donner une consonance plus agréable au nom de l’école, Jean-François Ménard a préféré adapter « Hog-warts » par « Poux-de-lard » en remplaçant « verrues » par « poux » pour les éditions françaises des romans3.

Architecture et localisation

 dans Crime

Aperçu des tours du château sur la réplique figurant au Wizarding World of Harry Potter, à Orlando.

« Je n’ai pas établi un plan des étages de Poudlard et il serait difficile pour un architecte des plus qualifiés d’en dessiner, du fait que des escaliers et des salles se déplacent en permanence. Toutefois, j’ai une image mentale très précise de ce à quoi il ressemble4. (J. K. Rowling) »

J. K. Rowling, l’auteur des romans, visualise Poudlard comme un immense château qui domine une montagnea 1, imposant, à l’apparence pouvant s’avérer assez inquiétante5, avec un grand nombre de fenêtres, de hautes toursa 1 et de couloirs en tout sens. Comme le Terrier, la maison de la famille Weasley, ce n’est pas un bâtiment qu’un moldu a la possibilité de construire, puisqu’il est soutenu par la magie6. Certains escaliers à l’intérieur du château se déplacent d’un palier à un autre, tels que le grand escalier, et l’accès à certaines pièces se fait via des portraits de peinture animésa 2.

 dans Folie

Le château est situé quelque part en Écosse.

« Il y avait cent quarante-deux escaliers, à Poudlard, des larges, des étroits, des courbes, des carrés, des délabrés [...] Il y avait aussi des portes qui refusaient de s’ouvrir si on ne leur demandait pas poliment [...] Il était aussi très difficile de se souvenir où les choses se trouvaient car tout bougeait sans cesse. Les gens représentés dans les tableaux accrochés aux murs passaient leur temps à se rendre visite les uns aux autres et [...] les armures se promenaient parfois dans les couloirsa 3. (Harry Potter à l’école des sorciers) »

Poudlard est situé dans les Highlands7, dans le nord de l’Écossei 3. L’école est protégée par de nombreux charmes et sortilèges qui font qu’il est impossible pour un moldu de la localiser8. À sa place, les moldus ne voient que des ruines accompagnées d’avertissements de dangerd 1. Le château possède un vaste parc avec des pelouses en pente, des massifs de fleurs et potagers, un lac, une grande forêt « interdite », un certain nombre de serres et autres dépendances, et un terrain de quidditch. Sorcières et magiciens ne peuvent pas « transplaner » (c’est-à-dire se téléporter) dans l’enceinte de Poudlardc 1, de manière à rendre l’école moins vulnérable. Cependant, il peut arriver que le directeur lève l’enchantement durant un temps limité ou uniquement dans certaines zones du château, afin de permettre aux élèves de s’entrainer à transplanerf 1.

Dans Harry Potter et la Coupe de Feu, Hermione Granger explique qu’en raison des ondes de magie très importantes, les objets électriques que les moldus utilisent, comme les ordinateurs, les téléviseurs, les téléphones portables ou autres appareils électroniques, ne peuvent pas fonctionner à Poudlard9. La Radio Indépendante à Transmission Magique (RITM) fait exception car elle est, comme son nom l’indique, alimentée par magiei 4.

Les quatre maisons

Le système de répartition d’élèves dans des « maisons » à l’intérieur d’un établissement scolaire n’est pas spécifique à Poudlard puisque de nombreuses écoles du Royaume-Uni et d’Amérique l’utilisent10. À Poudlard, il existe quatre maisons s’appelant Gryffondor, Poufsouffle, Serdaigle et Serpentarda 4, en référence aux noms des quatre fondateurs de l’école.

Fondateurs

Blason Gryffondor.svg Godric Gryffondor :
Gryffondor (Gryffindor en anglais) vivait dans le village de Godric’s Hollow, dans les plaines11, et était le plus grand duelliste de son tempsi 5. Des quatre fondateurs, il était le plus favorable à ce que les sorciers nés de parents moldus puissent étudier à Poudlard. Cette conviction l’a éloigné de son collègue Salazar Serpentard, dont il était auparavant plutôt proche. Seules deux de ses possessions ont traversé le temps : le choixpeau magique et son épée forgée par les gobelinsi 5. Gryffondor choisissait les élèves courageux avant touth 1.

Blason Poufsouffle.svg Helga Poufsouffle :
Poufsouffle (Hufflepuff) était une sorcière loyale, honnête et travailleuse, originaire des « vallées »i 6,Note 3. Ce sont ces mêmes qualités qu’elle appréciait chez les élèvesi 6. Elle réservait son enseignement à ceux et celles qui avaient le goût du travail acharnéh 2, mais elle était également la moins stricte concernant leurs qualités et leurs origines, acceptant les élèves qui n’étaient choisis par aucun des trois autres fondateurs12. Elle était assez douée en cuisine et sortilèges culinaires, et un grand nombre de ses recettes sont toujours utilisées par les elfes de maisons à Poudlard aujourd’huii 6. Enfin, c’était une sorcière très riche qui possédait de nombreux objets de valeur, parmi lesquels une petite coupe en or, qui traversa les générations jusqu’à sa dernière descendante, Hepzibah Smith.

Blason Serdaigle.svg Rowena Serdaigle :
Originaire des montagnes11, Serdaigle (Ravenclaw) était connue pour sa créativité et sa grande intelligencei 7. Elle possédait d’ailleurs un diadème qui fut longtemps considéré comme perdu dont on disait qu’il augmentait la sagesse de celui qui le portait. C’est elle qui a inventé les pièces changeantes de Poudlardi 7. Il est dit qu’elle a été très proche d’Helga Poufsouffle et qu’elle est restée amie avec cette dernière jusqu’à sa morth 3, pour souligner en parallèle l’amitié brisée de Godric Gryffondor et Salazar Serpentard. Désireuse de faire partager son savoir aux jeunes qui montraient des dons pour la magie, elle réservait son enseignement aux élèves les plus intelligentsh 3. Serdaigle aimait solliciter les aptitudes de ses élèves en toute circonstance : contrairement aux salles communes comme celles de Gryffondor et de Serpentard dans lesquelles on entre avec un simple mot de passe, il faut répondre correctement à une énigme pour entrer dans la salle de Serdaigle. Sa devise était : « Tout homme s’enrichit quand abonde l’esprit. »g 1 Elle était considérée comme l’une des sorcières les plus brillantes de son époquei 7. Elle est la mère d’Helena Serdaigle.

Blason Serpentard.svg Salazar Serpentard :
Serpentard (Slytherin) venait des marécages de l’est de l’Angleterre, en Est-Anglie, dans le Norfolki 8. Il est l’ancêtre de Voldemortb 3. C’était un puissant sorcier, malin et roublard, qui ne faisait bénéficier de son enseignement que les descendants des plus nobles lignéesh 4. Après son départ suite au conflit avec Gryffondor, le Choixpeau magique, qui est chargé de la répartition, a gardé une trace de sa personnalité en n’envoyant dans sa maison que les élèves ambitieux et rusés. C’est la maison où l’ambition est la qualité essentielle. Salazar Serpentard était un legilimens reconnu (un sorcier particulièrement doué pour lire dans les pensées d’autrui) et parlait Fourchelangi 8, il était d’ailleurs surnommé « Langue-de-Serpent » pour cette capacité à parler leur langage. Considérant les sorciers nés de parents moldus indignes d’étudier la magie, il a conçu la Chambre des secrets, située dans les souterrains de l’école, pour y élever à l’insu des autres fondateurs un serpent géant, le Basilic, destiné à débarrasser l’école des élèves indésirables après son départ, dès lors que son authentique héritier (également Fourchelang) arriverait à trouver la Chambre et à commander la créature. C’est ce que fera Voldemort. Enfin, un des objets notables que possédait Serpentard était un médaillon regorgeant de magie noire et qui lui servait de pendentif.

Cérémonie de la répartition

Il s’agit d’une cérémonie très importante au cours de laquelle chaque nouvel élève inscrit est associé à l’une des quatre maisons de l’école pour toute sa scolarité. La cérémonie à Poudlard a lieu dans la Grande Salle lors du banquet de chaque début d’année, et tous les élèves ainsi que les professeurs y sont conviés. Le Choixpeau magique, à l’apparence d’un vieux chapeau rapiécé, chante d’abord une chansona 5 qui précise son rôle et décrit les qualités des différentes maisons, puis il rassure les nouveaux élèves plutôt anxieux à l’idée de passer ce qu’ils imaginent comme étant une sorte de test de connaissances devant les professeurs et les autres élèvesa 6. La chanson du Choixpeau n’est jamais la même d’une année à l’autre et change en fonction des événements de l’actualitéNote 4. Ensuite, chaque élève de première année s’avance par ordre alphabétique et s’assoit sur un tabouret. Il est coiffé du Choixpeau par le professeur McGonagall, la directrice adjointe. Le choixpeau prend quelques secondes ou minutes pour procéder à une brève analyse de l’esprit de chaque élève et déterminer ses aptitudes, puis il annonce à haute voix la maison à laquelle l’élève appartiendra jusqu’à la fin de ses études.

Il arrive qu’il y ait un doute sur la maison convenant le mieux à l’élève. Ce fut le cas en particulier pour Hermione Granger (que le Choixpeau a sérieusement envisagé d’envoyer à Serdaiglee 1), ainsi que pour Harry Potter et Neville Londubat. En général, le Choixpeau parvient à décider seul, mais lorsqu’il éprouve vraiment des difficultés à choisir la maison, il est possible qu’il en discute avec l’élève en question afin de connaître son opinion. Il en a été ainsi pour déterminer la maison à laquelle Harry allait appartenira 7 : le Choixpeau avait décelé en lui des qualités le destinant à Serpentard aussi bien qu’à Gryffondor, mais devant la réticence explicite de Harry à l’égard de la première, il a décidé de l’envoyer à Gryffondor pour respecter son choixa 8. De son côté, Neville, intimidé par la réputation de bravoure qui a toujours été rattachée à la maison Gryffondor – où il s’apprête à être envoyé, suggère au Choixpeau de l’envoyer plutôt à Poufsouffle13, une maison réputée plus conciliante que les trois autres. Pour ce cas, après un long débat, le Choixpeau refuse le choix de l’élève, qu’il devine mal influencé et souffrant d’un manque évident de confiance en soi.

Comme le Choixpeau répartit les élèves selon leur personnalité, les enfants d’une même famille ne sont donc pas systématiquement envoyés dans la même maison, comme le montre le cas de Sirius Black envoyé à Gryffondor alors même que toute sa famille est passée par Serpentard ou celui de Parvati et de sa sœur jumelle Padma Patil, envoyées respectivement à Gryffondor et Serdaiglei 9.

Caractéristiques

HéraldiqueNote 5 Maisons Directeur(s) connu(e)s Qualités requises Fantôme attitré
Blason de Gryffondor
Gryffondor
  • Courage
  • Force d’esprit
  • Hardiesse
  • Tolérance
Sir Nicholas de Mimsy-Porpington, dit Nick Quasi-Sans-Têtea 9
Blason de Poufsouffle
Poufsouffle
  • Constance
  • Équilibre
  • Patience
  • Loyauté
Le Moine Grasa 10
Blason de Serdaigle
Serdaigle
  • Créativité
  • Érudition
  • Discernement
  • Sagesse
La Dame Grise (Helena Serdaigle)g 2
Blason de Serpentard
Serpentard
  • Ambition
  • Détermination
  • Finesse
  • Ingéniosité
Le Baron Sanglanta 9

Vie scolaire

Inscription et accueil des nouveaux élèves

220px-Wizarding_World_of_Harry_Potter_-_luggage_unloaded_from_the_Hogwarts_Express_%285013545173%29 dans LCR - NPA

Pile de bagages d’étudiants de Poudlard, exposées au Wizarding World of Harry Potter, Orlando 2010.

Chaque sorcière et sorcier du Royaume-Uni est inscrit(e) dès sa naissance à Poudlard, grâce à une plume magique qui détecte les natifs et inscrit automatiquement leur nom sur un grand parchemin14. Chaque année, un professeur vérifie cette liste et contacte par hibou les sorciers qui atteignent l’âge de 11 ans avant le 31 décembre de l’année en cours, pour les informer de leur inscriptionNote 6 et leur transmettre la liste de l’uniforme, manuels scolaires et fournitures exigés. Une confirmation ou un refus d’inscription doit être renvoyé à l’école avant le 29 juillet. Les futurs étudiants doivent acheter leurs fournitures avant la rentrée scolaire, le plus souvent au chemin de Traverse à Londres. Les étudiants qui ne disposent pas de moyens suffisants peuvent recevoir une aide financière de l’école, ce qui était le cas du jeune Tom Jedusor (devenu Voldemort), lorsqu’il était élève à Poudlardf 2.

Les lettres destinées aux enfants nés-moldus, qui sont susceptibles d’ignorer leurs pouvoirs magiques, sont remises aux parents ou tuteurs légaux en main propre par un membre de l’équipe pédagogique de Poudlard. Celui-ci est chargé d’annoncer à la famille l’existence d’un monde magique et de les rassurer quant à l’avenir de leur enfant. Ils peuvent également aider la famille à se rendre au chemin de Traverse et à y faire leurs coursesa 12. Les élèves de première année n’ont pas le droit de posséder leur propre balai volant ; toutefois, une exception est faite pour Harry lorsque son talent exceptionnel pour le quidditch est découvert. Son premier balai lui est offert en cours d’année par sa propre directrice de maison, le professeur McGonagalla 13.

220px-Goathland_station dans Luraghi

Le Poudlard Express à Goathland (Pré-au-Lard dans les films).

Pour rejoindre l’école, tous les élèves doivent se rendre le 1er septembre à la gare de King’s Cross, sur le quai 9 3/4a 14, où le Poudlard Express les attend. La voie 9 3/4 est invisible aux moldus. Pour s’y rendre, les élèves (quelquefois accompagnés de leurs parents) doivent traverser une barrière (un mur magique dans les films) entre les quais 9 et 10a 15. Le train met environ une journée entière pour parvenir à la gare de Pré-au-Lard, juste à côté de l’école. Durant le trajet, une vieille sorcière passe dans les wagons pour vendre des friandises aux élèvesa 16, comme des Patacitrouilles, Chocogrenouilles, Dragées Surprise de Bertie Crochue, Plumes en sucre, etc.

En arrivant à la gare de Pré-au-Lard, les élèves de première année sont pris en charge par Hagrid qui leur fait traverser le lac de Poudlard à bord de barques magiquesa 17. Les élèves étant déjà venus à Poudlard embarquent dans des diligences à première vue auto-tractées, mais qui sont en réalité tirées par des sombrals, des créatures ailées squelettiques qui restent invisibles aux yeux des sorciers qui n’ont encore jamais vu un être humain mourir. Harry les aperçoit à partir de sa cinquième année, ayant été témoin d’un assassinat à la fin de l’année précédente.

Alors que les élèves de deuxième année et plus sont déjà arrivés dans la Grande Salle pour le banquet de début d’année, les nouveaux venus arrivent plus tard, accompagnés de la directrice adjointe qui les a accueillis précédemment dans le hall d’entrée, en leur expliquant le fonctionnement de la répartition des élèves dans les différentes maisons pour toute leur scolaritéa 18.

Uniforme

Article détaillé : Uniforme scolaire au Royaume-Uni.
 dans NEMROD34

Uniforme aux couleurs de la maison Gryffondor (L’école des sorciers), National Museum of American History, Washington DC.

Pour des raisons d’égalité et de facilité d’intégration au sein d’un établissement, l’uniforme scolaire est très courant au Royaume-Uni. Pratiquement tous les établissements publics et privés ont leur uniforme, ou au moins un code vestimentaire strict.

À Poudlard, il est indiquéa 11 que les élèves doivent porter :

  • des robes de sorcier(e) noires, modèle normal
  • un chapeau pointu noir
  • une cape d’hiver noire avec des attaches en argent

Chaque vêtement doit porter une étiquette indiquant le nom de l’élève.

Même si J. K. Rowling ne l’a pas indiqué dans les romans, il est souvent demandé aux élèves britanniques de porter une chemise blanche, un pantalon (ou jupe) noire ou bleue, des chaussures noires, un pull à col en V portant l’écusson de l’école (ou de la maison), ainsi qu’une cravate. Les costumiers des films Harry Potter ont d’ailleurs respecté les principales caractéristiques de l’uniforme britannique. Cependant, il faut aussi noter que les costumes sont inspirés de l’uniforme traditionnel de l’université de Coimbra, la plus vieille université du Portugal d’où le premier mari de l’auteure est originaire[réf. nécessaire][Quoi ?].

Journée type

170px-The_Making_of_Harry_Potter_29-05-2012_%287172840377%29 dans Perversité

Les élèves se retrouvent à chaque repas dans la Grande Salle (Studios Leavesden).

La journée commence avec un petit déjeuner dans la Grande salle. Les élèves s’assoient à la table de leur propre maison (Gryffondor, Poufsouffle, Serdaigle ou Serpentard) et peuvent manger ainsi que discuter, jouer à des jeux de société ou finir leurs devoirs. Le directeur de chaque maison mange avec les autres professeurs à la grande table placée à l’extrémité de la salle et à laquelle Dumbledore s’installe également, notamment durant les cérémonies. À l’heure du déjeuner, les hiboux viennent apporter le courrier aux étudiants. Il s’agit généralement d’un exemplaire quotidien de La Gazette du Sorcier, de lettres des parents ou des amis, ou de colis (Harry ayant reçu son premier balai de cette façon). Une cloche signale le début des cours du matin à 9 heuresc 2. Il y a deux cours le matin avec une courte pause entre chaque pour que les élèves puissent se rendre au cours suivant. La sonnerie du déjeuner retentit à midi.

Après manger, les cours reprennent à 13 heuresc 3 et se terminent vers 17 heuresNote 7. Les élèves de première année ont souvent leur vendredi après-midi de libre, alors que les sixième et septième année ont plusieurs périodes libres durant la semaine. Dans la soirée, les étudiants prennent leurs repas dans la grande salle, après quoi ils sont censés être dans la salle commune de leur maison respective, à l’exception des élèves qui doivent suivre un cours d’astronomie à minuit.

Les quatre salles communes ont une entrée secrète connue seulement des membres de cette maison et nécessitent un mot de passe pour pouvoir entrer, à l’exception de l’entrée de la salle commune de Serdaigle, où l’on est tenu de répondre correctement à une énigmeg 3. À l’intérieur, la salle commune contient des fauteuils et des canapés confortables pour les élèves, ainsi que des tables pour qu’ils puissent finir leurs devoirs. Des foyers tiennent la salle chaude, et les étudiants peuvent se relaxer, soit dans la salle avec leurs condisciples de maison, soit dans leurs dortoirs. Il y a des panneaux d’affichage dans chaque salle commune, ainsi que dans d’autres points stratégiques de l’école, où sont affichés les emplois du temps, les dates de rassemblements temporaires et autres informations. Chaque salle commune reçoit au moins deux dortoirs ; un pour les garçons et un pour les filles.

Cours et examens

170px-The_Making_of_Harry_Potter_29-05-2012_%287375632498%29 dans Politique

Livre et accessoires de potion.
Article détaillé : Cours et examens dans l’univers de Harry Potter.

Dans la saga, de nombreux cours sont décrits. Certains sont obligatoires dès la première année d’études, comme la défense contre les forces du Mal, les potions, la botanique, etc. À la fin de la deuxième année d’études, les étudiants doivent choisir au moins deux options supplémentaires.

Obligatoires
Optionnels

Au cours des sept ans passés à Poudlard, deux examens sont proposés par l’Académie des examinateurs magiques du Ministère de la Magie : les BUSE (« brevet universel de sorcellerie élémentaire», en 5e année), et les ASPIC (« accumulation de sorcellerie particulièrement intensive et contraignante », en 7e et dernière année).

Vacances et week-ends

200px-Wizarding_World_of_Harry_Potter_-_Bespoke_Wizarding_Bookshop_-_Tomes_%26_Scrolls_%285013550075%29

Reconstitution d’une enseigne à Pré-au-Lard, The Wizarding World of Harry Potter.

L’année scolaire à Poudlard est structurée de façon similaire à d’autres écoles « non magiques » et collèges du Royaume-Uni, avec trois périodes de scolarité sur l’année, ponctuées par des vacances à Noël et à Pâques. L’année débute le 1er septembre et prend fin aux vacances d’été, à la fin du mois de juin, pendant une période de huit à neuf semaines avant de commencer une nouvelle année scolaire. Les étudiants ont la possibilité de rester à Poudlard pendant Noël et les vacances de printemps. Ceux qui choisissent de rester au château n’ont pas de leçons supplémentaires et peuvent se promener librement dans l’établissement. Pendant les vacances d’hiver, ces élèves ont la possibilité de fêter Noël avec les professeurs dans la Grande Sallec 4.

Certains week-ends, les élèves de troisième année et plus sont autorisés à se promener dans le village voisin de Pré-au-lard à condition de présenter un bulletin d’autorisation signé par au moins un de leurs parents ou un tuteur. C’est une occasion pour eux de s’y détendre et de profiter des pubs, des restaurants et des nombreuses boutiques présentes sur place. Parmi les lieux populaires à Pré-au-Lard se trouvent notamment la boutique de friandises Honeydukes, la boutique de farces et attrapes Zonko, différents magasins de vêtements, la Cabane hurlante, qui selon la rumeur est l’édifice le plus hanté de Grande-Bretagnei 10, et des pubs réputés tels que Les Trois Balais ou La Tête de Sanglier.

Discipline

Préfets

Chaque maison de Poudlard possède deux préfets (un garçon et une fille), sélectionnés en 5e année d’étudei 11. Seuls deux préfets en chef sont choisis parmi tous les élèves de 7e année. Les préfets ont la possibilité de punir les élèves en cas de manquement à la disciplineb 4, mais ne peuvent enlever (sauf à leur propre maisonb 5) ou donner des points contrairement aux membres de la brigade inquisitoriale (voir ci-dessous) et aux professeurs.

D’une manière générale, ils veillent au respect du règlement et accompagnent les élèves de première année dans leurs salles communes le soir de leur arrivée à Poudlardi 11.

 

Les principaux préfets-en-chef

Rassemblements temporaires

Club de Slug

Le « club de Slug » est un club formé à Poudlard par Horace Slughorn, à deux reprises, quand il est professeur de potionsi 12. Slughorn sélectionne ses adhérents parmi les élèves les plus prometteurs, les célébrités ou enfants de célébrités ou encore les enfants de ses anciens élèves préférés, et organise avec eux des fêtes, des soupers, des soirées dont l’objectif est de créer un réseau de contactsf 3.

Y ont notamment participé, dans le passé : le rédacteur en chef de la Gazette du Sorcier, le dirigeant de la confiserie Honeydukes, Lily Evans, Rodolphus Lestrange, Lucius Malefoy et Tom Jedusor. Dans Harry Potter et le Prince de Sang-Mêlé, Slughorn recrute (entre autres) Harry Potter, Cormac McLaggen, Blaise Zabini, Ginny Weasley, Hermione Granger.

Armée de Dumbledore

Article détaillé : Armée de Dumbledore.

L’Armée de Dumbledore (souvent abrégée ADe 3.) est une organisation secrète fondée par Harry Potter, d’après une idée de Hermione Granger, pour apprendre à ses camarades comment faire face aux situations les plus dangereuses en matière de défense contre les forces du mal et pour contrer la politique du Ministère de la magie et l’enseignement de Dolores Ombrage.

Brigade inquisitoriale

La brigade inquisitoriale a été fondée par le professeur Dolores Ombrage (5e tome). C’est une organisation qui a pour but de faire obstacle à Albus Dumbledore, pour le compte du Ministère de la Magie qui considère Dumbledore fou depuis l’issue du Tournoi des Trois Sorciers. Dumbledore tient à faire prendre conscience du retour de Voldemort, et le ministre de la Magie, Cornelius Fudge, refuse catégoriquement cette idée. Depuis, Dumbledore et les élèves de Poudlard font l’objet d’une surveillance étroite pour éviter toute organisation allant à l’encontre des idées du Ministère.

Essentiellement composée d’élèves de Serpentard et du concierge Rusard nommés par Ombrage (notamment Drago Malefoy, Vincent Crabbe, Gregory Goyle et Pansy Parkinson), cette association permet aux adhérents d’avoir le même pouvoir sur les autres élèves qu’Ombrage en dispose elle-même sur les autres enseignants. Les membres de la Brigade sont notamment chargés de rapporter les éventuelles activités douteuses des autres élèves auprès d’Ombrage.

La Brigade dispose de divers pouvoirsi 13 :

  • retirer des points ;
  • distribuer des points ;
  • distribuer des retenues ;
  • ouvrir les colis et les lettres des élèves.

Coupe des quatre maisons

220px-The_Making_of_Harry_Potter_29-05-2012_%287172835973%29

Les sabliers de points dans la Grande Salle, Studios Leavesden.

Il s’agit d’une sorte de compétition entre les maisons, fondée sur un système de points. Chaque bonne action d’un élève, comme donner une réponse correcte en classe ou s’illustrer d’une quelconque manière (par exemple dans les matchs de quidditch), rapporte des points à sa maison et chaque infraction au règlement lui en fait perdrea 4. Ces points sont comptabilisés par des sabliers dans lesquels coulent ou remontent des rubis pour Gryffondor, des émeraudes pour Serpentard, des saphirs pour Serdaigle, et des diamants pour Poufsouffle20. La maison ayant le plus de points en fin d’année remporte cette coupe. Pendant la première, deuxième, troisième, et cinquième années de scolarité de Harry, c’est Gryffondor qui remporte cette coupe, notamment grâce à ses exploits contre Voldemort.

Personnel

À l’école de sorcellerie de Poudlard, comme dans toutes les autres écoles, les cours sont assurés par des professeurs. La plupart sont sorciers, mais occasionnellement un centaurei 14 ou un fantôme peuvent occuper ce postei 15. Les professeurs sont recrutés par le directeur de l’écolef 4, qui peut aussi bien les renvoyer, comme le montre le cas de Dolores Ombrage. Le poste d’enseignant de défense contre les forces du Mal a la réputation d’être « maudit » depuis que Dumbledore a refusé d’y nommer Tom Jedusorf 5. Depuis, pour cette matière, les professeurs se succèdent et ne demeurent à leur poste qu’une année durant.

Certains professeurs peuvent avoir des distinctions supplémentaires. La fonction la plus éminente est bien entendu celle de directeur de l’école. Durant la scolarité de Harry Potter, cette fonction est principalement assurée par Albus Dumbledore, jusqu’à son décès en 6ème année. Le directeur est secondé par un directeur-adjoint, fonction assurée la plupart du temps par Minerva Mcgonagall, directrice de la maison Gryffondori 5. Un autre poste prestigieux est celui de directeur de l’une des maisons. C’est le cas de McGonagall, comme pour ces trois autres personnages récurrents : Pomona Chouravei 6 (Poufsouffle), Filius Flitwicki 7 (Serdaigle) et Severus Roguei 8 (Serpentard), qui jouent souvent un rôle de conseiller auprès du directeur.

Direction

220px-The_Making_of_Harry_Potter_29-05-2012_%287190263225%29

Les portraits mouvants des anciens directeurs de l’école sont accrochés aux murs du bureau du professeur Dumbledore.

Cette liste présente les directeurs connus de Poudlard, dans l’ordre chronologique :

Professeurs

Cette liste présente les professeurs de Poudlard, par ordre alphabétique, toutes années confondues :

 

tableau récapitulatif par matière et par années
Matière < Professeurs durant l’époque de Harry Potter >
Entre 1800 et 1950 Année 1
(91/92)
Année 2
(92/93)
Année 3
(93/94)
Année 4
(94/95)
Année 5
(95/96)
Année 6
(96/97)
Année 7
(97/98)
Après 1998
Arithmancie Septima Vector
Astronomie Aurora Sinistra
Botanique Herbert Beery Pomona Chourave Neville Londubat (2000-?)g 4
Défense contre les forces du mal (DCFM) Galatea Têtenjoyi 23 Quirinus Quirrell Gilderoy Lockhart Remus Lupin Alastor Maugrey
(Bartemius Croupton Junior)
Dolores Ombrage Severus Rogue Amycus Carrow
(DCFM devient étude de l’Art de la magie noire)
Divination Sibylle Trelawney Sibylle Trelawney puis Firenze Firenze et Sibylle Trelawney
Étude des Moldus Quirinus Quirrell Charity Burbagei 24 Alecto Carrow
Étude des runes Bathsheba Babbling22
Histoire de la magie Cuthbert Binns Cuthbert Binns
Métamorphose Albus Dumbledorei 20 Minerva McGonagalle 5
Potions Horace Slughorn Severus Roguei 25 Horace Slughorni 26
Soins aux créatures magiques Silvanus Brûlopoti 27 Silvanus Brûlopot Rubeus Hagridi 28 Rubeus Hagridi 29 puis Wilhelmina Gobe-Planche Wilhelmina Gobe-Planche puis Rubeus Hagrid Rubeus Hagrid
Sortilèges Filius Flitwick
Vol sur balai Rolanda Bibine

Autres membres du personnel

Lieux

Hall d’entrée

220px-Hogwarts_Great_Hall-geograph-3264173

Le plateau de la Grande Salle aux Studios Leavesden.

Comme son nom l’indique, c’est la première pièce dans laquelle on entre. Le hall d’entrée est immense (une maison entière pourrait y être construiteh 6) et son plafond est invisible tant il est haut. Des torches sont accrochées aux murs et le sol est en dalles de pierre. Des niches sont creusées dans les murs et abritent les grands sabliers remplis de pierres précieuses qui comptabilisent les points remportés par les différentes maisons pour chaque bonne action.

Grande salle

Cette immense pièce sert à la fois de salle des repas, d’examens, de réceptions pour les cérémonies et de lieu de refuge en cas d’alertes. Son plafond, très élevé, reproduit l’humeur du ciel réelh 7 (flocons de neige qui tombent sans toucher les élèves, pluie, ciel bleu, nuages…). Les quatre grandes tables (une pour chaque maison de l’école) sont alignées les unes à côté des autres, face à la table des professeurs et du directeur. C’est un lieu convivial où tous les élèves et leurs professeurs peuvent se retrouver, notamment à chaque repas. Toutes les fêtes sont organisées dans cette salle (Noël, banquets de fin d’année, cérémonie de la répartition des première année, Halloween, soirées dansantes…). À chaque cérémonie, la Grande salle arbore une décoration différente.

Salles communes

220px-HIMG_2604_%288066409156%29

220px-The_Making_of_Harry_Potter_29-05-2012_%287366058132%29

Dortoir des garçons dans la tour de Gryffondor, The Making of Harry Potter, Studios Leavesden (2012).
220px-DortoirGryffondor

Aménagement possible d’un dortoir de la tour de Gryffondor.

Gryffondor :
La salle commune de Gryffondor est une pièce intimiste aux couleurs chaudes (rouge et or). Elle est remplie de tapis recouvrant le parquet, de fauteuils et de canapés mœlleux tout autour de la cheminée. Les fenêtres sont situées en hauteur et la salle est toujours bien éclairée. Un enchantement empêche les garçons de pénétrer dans le dortoir des fillesh 5, bien qu’il n’y ait aucun sort pour empêcher l’inverse de se produiree 6,Note 10. Le dortoir de Harry Potter et de Ron Weasley (partagé avec Seamus Finnigan, Dean Thomas et Neville Londubat) est une pièce circulaire où chaque élève dort dans un grand lit à baldaquin avec des couvre-lits et rideaux de velours rouge pour pouvoir avoir un peu d’intimité, et dorment sur des oreillers épais. Il y a une table de chevet pour chaque lit et chaque dortoir a une cruche d’eau et des gobelets sur un plateau. En hiver, des bouillottes sont placées dans leur lit en soirée, quelques heures avant qu’ils aillent se coucher.

Poufsouffle :
L’entrée de la salle commune des Poufsouffle se trouve dans le même couloir que le tableau (une grande nature morte) qui permet d’accéder aux cuisines de Poudlard (au sous-sol). Dans ce couloir, il y a une pile de grands tonneaux entassés dans un renfoncement de pierre plongé dans l’ombre. Pour entrer dans la salle commune de Poufsouffle il faut taper le deuxième tonneau en partant du bas au milieu de la deuxième rangée au rythme de « Helga Poufsouffle », le tonneau s’ouvre alors sur la salle commune des Poufsouffles. Si l’on tape sur le mauvais tonneau ou qu’on ne respecte pas le bon rythme un flot de vinaigre se déverse sur l’intrus.
La salle commune de la maison Poufsouffle est une petite pièce ronde et confortable, au plafond bas. Les couleurs dominantes sont le jaune et noir, la pièce accueille bon nombre de plantes et de fleurs colorés. Des portes rondes ouvrent sur les dortoirs des filles et des garçons. Toutes les portes sont circulaires, comme des couvercles de tonneaux24. Cette architecture rappelle celle des maisons douillettes aux portes rondes des Hobbits de la Comté dans l’univers du Seigneur des anneaux de Tolkieni 31.

Serdaigle :
La salle commune de la maison Serdaigle est située dans l’aile ouest du châteauh 8. Pour y entrer, l’élève doit répondre correctement à la question posée par un heurtoir en forme d’aigleg 5.
C’est un grand espace circulaire aéré avec des fenêtres en arcades et des soies bleues et bronzes sur les murs. Les fenêtres donnent sur les montagnes environnantes. Le plafond est un dôme couvert d’étoiles peintes qui se reflètent sur le sol. Il y a de nombreuses tables, des fauteuils et une bibliothèque pour que les élèves de Serdaigle aient toujours des livres à disposition. La statue de marbre blanc de Rowena Serdaigle est posée dans une niche, face à l’entrée de la salle commune, à côté de la porte des dortoirs.

Serpentard :
Les élèves de Serpentard sont logés dans les sous-sols du château. Leur salle commune est accessible par les cachots. Pour y entrer, il faut prononcer un mot de passe et une porte dissimulée dans un mur nu et humide s’ouvre.
Il s’agit d’une longue pièce souterraine aux murs et au plafond en pierreh 9. Des lampes rondes sont suspendues au plafond et éclairent la pièce d’une teinte verdâtre. Il y a aussi une cheminée sculptée et des canapés et fauteuils confortables. La lumière y est toujours verte du fait qu’elle est située juste sous le lac de Poudlard. Harry et Ron ont l’occasion de s’y rendre illégalement lors de leur deuxième année, sous les apparences de Vincent Crabbe et de Gregory Goyle, afin de soutirer des informations auprès de Drago Malefoy sur la Chambre des secrets et l’héritier de Serpentardg 6.

Salles de classe

Salle de Défense contre les forces du mal

La décoration de cette salle de classe change tous les ans depuis de nombreuses années car le cours est assuré par un professeur différent chaque année. Les visiteurs y trouvent notamment d’étranges spécimens d’études l’année où Remus Lupin enseigne. Le terrain de quidditch est visible de la fenêtre du bureau du professeur. C’est un bureau que Harry connaît bien puisqu’il y a souvent été invité, soit amicalement par le professeur Lupin pendant sa troisième annéec 5, soit pour des retenues douloureuses infligées par le professeur Ombrage en cinquième annéee 7.

Salle de Divination

La salle de cours du professeur Trelawney est située au sommet de la tour nord du château. C’est une pièce plutôt étouffanteh 10 aménagée dans une sorte de grenier auquel les élèves accèdent par une petite trappe. Des tables rondes sont disposées comme dans un salon de thé, entourées par des fauteuils et des poufs confortables. Comme les rideaux sont toujours fermés, la lumière tamisée provient uniquement des lampes individuelles posées sur chaque table. Les étagères contre les murs circulaires sont remplies de boules de cristal et de tasses de thé.

Salle 11

La salle 11 est située au rez-de-chausséee 8. On y accède par le hall d’entrée, en empruntant un couloir situé à l’opposé de la porte de la Grande Salle. C’est une salle utilisée pour les cours de divination du centaure Firenze, en cinquième année.

C’est l’une des classes qui ne servent pas régulièrement et qui sont généralement utilisées en guise de grands placards à balais ou de réservese 8. Lorsque les élèves y entrent pour la première fois, ils sont surpris de remarquer que la salle a été aménagée en une véritable clairière. Le sol est recouvert d’un tapis de mousse et les arbres y poussent comme s’ils se trouvaient à l’intérieur d’une forêt. Les branches se déploient sur la surface du plafond et sur les fenêtres, ce qui apporte à l’intérieur de la salle une lumière douce, verte et tachetéee 8. Firenze peut diminuer la lumière de la pièce d’un mouvement de baguette et faire apparaître les étoiles au plafonde 9 (de la même manière que le plafond de la Grande Salle qui reproduit souvent l’humeur du vrai ciel).

Cachots

C’est ici que Severus Rogue, le maître des potions, donne ses cours durant les cinq premières années de la scolarité de Harry Potter. C’est également là qu’est situé son bureau. L’accès aux cachots se fait par le Hall d’entrée, en prenant la direction opposée de celle de la Grande Salle, et en descendant quelques marches sombres. Dans le bureau de Rogue, les murs sont recouverts d’étagères sur lesquelles reposent des bocaux en verre contenant des substances colorées et repoussantes. Au fond du bureau se trouve une armoire fermée à clefh 11 contenant notamment de la branchiflore (utile à Harry en quatrième année pour pouvoir plonger dans les profondeurs du lac, durant le Tournoi des trois sorciers), de la corne de bicorne et de la peau de serpent d’arbre du Cap (dont Hermione se sert pour préparer du Polynectar en deuxième année).

Bureau du professeur Dumbledore

220px-HIMG_2616_%288066409890%29

Bureau de Dumbledore, The Making of Harry Potter, Studios Leavesden (2012).

La pièce est gardée par une grande gargouille de pierre qui bouge lorsque la personne prononce le bon mot de passe (souvent un nom de confiserie pour sorciers). La statue libère alors un escalier en colimaçon qui tourne sur lui-même à partir du sol pour que le visiteur puisse y monter. L’escalier mène à une unique porte de chêne avec un heurtoir en forme de griffon. Le bureau de Dumbledore est une vaste pièce circulaire éclairée par de hautes fenêtres. Les murs sont recouverts de tableaux représentant les anciens directeurs et directrices de Poudlardi 19, qui dorment et ronflent dans leur cadre la plupart du temps. Fumseck, le phénix est installé sur son perchoir, à gauche de l’entrée.

Les quelques tables sont recouvertes de petits instruments fragilesi 32 (Harry en casse d’ailleurs quelques-uns en cinquième annéee 10). Derrière le bureau du directeur, une vitrine est visible dans laquelle sont posées l’épée de Gryffondor et la pensine. Le Choixpeau magique est posé, quant à lui, sur une étagère juste à côté. Harry est souvent convoqué dans le bureau de Dumbledore, notamment lors de sa sixième année, lorsque le directeur lui montre ses souvenirs concernant Voldemort, et lorsqu’il demande à Harry d’obtenir des informations sur Horace Slughornh 10.

Bibliothèque

220px-Trinity_College_Library-words_in_leather_and_wood

Les livres anciens de la bibliothèque du Trinity College de Dublin.

« Quiconque aurait l’imprudence de déchirer, lacérer, tordre, plier, abîmer, dégrader, souiller, tacher, jeter, laisser tomber ou détériorer ce livre de quelque manière que ce soit, de le maltraiter ou de lui manifester le moindre manque de respect, devra en subir les conséquences que je m’efforcerai de rendre aussi douloureuses que possible25.(Irma Pince, écrit à l’intérieur du livre Le Quidditch à travers les âges) »

La bibliothèque est très grande, avec de nombreuses étagères de bois remplies de milliers de vieux livres et de grimoires de sorcellerie. Il y a de nombreuses chaises en bois ainsi que des tables avec pupitres et lampes à lumière tamisée. C’est un endroit très calme où les élèves peuvent s’isoler pour étudier. Madame Pince, la bibliothécaire, interdit tout bavardage ou grignotage dans cette pièce.

La réserve est séparée de l’autre section par un cordonh 12 et contient des ouvrages traitant de magie noire, que seuls les élèves de sixième et septième année peuvent consulter sans autorisation d’un professeur. Cependant, en quatrième année, Hermione Granger, Ron Weasley et Harry Potter ont l’autorisation du professeur McGonagall d’étudier certains livres de sortilèges pour aider Harry dans la deuxième épreuve de la coupe de feud 5. Harry, Ron et Hermione ont aussi l’occasion d’emprunter le manuel Potions de grands pouvoirs avec l’autorisation du professeur Lockhart en deuxième annéeb 6. C’est notamment dans cet ouvrage que les trois amis trouvent la recette du Polynectar qui leur permet d’obtenir des réponses sur la chambre des secrets. Hermione y fait souvent ses recherches.

Cuisines

Elles sont situées au sous-sol. Pour s’y rendre, il faut, à partir du hall d’entrée, emprunter un escalier similaire à celui menant aux cachots, puis traverser un large couloir aux murs de pierre éclairé par des torches et décoré de tableaux représentant de la nourritured 9. Il faut ensuite se placer devant un tableau représentant une coupe de fruits et chatouiller la poire verte qu’elle contientd 10. La poire se met ensuite à glousser et se transforme en une poignée de porte de la même couleur, permettant d’entrer dans les cuisines.
Il s’agit d’une immense salle très haute de plafond, située juste sous la Grande Salle et faisant exactement les mêmes dimensions que cette dernière. Des casseroles, marmites et poêles en cuivre sont entassées contre les murs. Il y a également une grande cheminée en brique. Quatre grandes tables y sont disposées de la même manière que dans la Grande Salle pour permettre aux chefs de préparer les plats et les présenter sur les tables de la cuisine, avant de les envoyer sur les tables de l’étage supérieur en les passant par magie à travers le plafondh 9.
La cuisine à Poudlard est assurée par une centaine d’elfes de maison, portant comme uniforme un torchon à vaisselle drapé comme une toge, et frappé aux armes de l’écoled 11. Les elfes proposent une grande variété de plats et boissons pour tous les repas. La nourriture est en grande partie typiquement britannique, bien que l’école fasse parfois des exceptions (lors du Tournoi des Trois Sorciers, des plats étrangers, comme la bouillabaissed 12, ont été servis en l’honneur des écoles reçues). Les elfes de maison offrent également avec plaisir de la nourriture aux rares élèves qui s’aventurent en cuisinesd 13. Ce fut le cas de Harry, Ron et Hermione, qui après avoir rendu visite à Dobby et Winky, sont retournés dans leur salle commune avec les poches remplies de tartes et de gâteaux à la crème.

Infirmerie

C’est une grande pièce bien éclairée et fraîche de par la couleur blanche de ses murs de pierres. Les élèves blessés ou malades séjournent quelques jours ici, sous les soins de Madame Pomfresh et dans des lits confortables, séparés les uns des autres par des paravents. Le bureau de l’infirmière est situé tout au fond de la salleh 8, de telle sorte qu’elle puisse toujours garder un œil sur les élèves qu’on lui confie.

Volière

La volière est située au sommet de la tour ouest, au cinquième étage. Les nombreuses fenêtres sans carreau (par lesquelles les hiboux peuvent entrer et sortir avec du courrier) sont disposées tout autour de la grande pièce circulaire aux murs de pierre, qui s’élève jusqu’en haut de la tourh 13. Le sol est recouvert de paille, de fientes de hiboux et de cadavres de rongeurs.

Salle des Trophées

C’est la salle où sont entreposées toutes les récompenses décernées aux élèves. S’y trouvent notamment les différentes médailles que Tom Elvis Jedusor a remportées durant sa scolarité à Poudlardh 14. La pièce est remplie de vitrines en cristal contenant de nombreux écussons, plateaux, coupes et statuettes en or, en argent ou en bronze.

Salles spéciales de l’intrigue

Poudlard regorge de nombreux mystères élucidés au fur et à mesure de l’histoire. Parmi les pièces secrètes, la chambre des Secrets et la Salle sur Demande sont les plus souvent mentionnées dans la saga. Mais on peut citer également les toilettes de Mimi Geignarde, qui apparaissent dans le tome 2, et la Salle de bain des préfets, dans le tome 4. Il y a également plusieurs passages secrets, notamment pour se rendre au village voisin de Pré-au-Lard.

Un couloir du deuxième étage 28 était interdit aux élèves uniquement lorsque Harry était en première année, lorsqu’un chien à trois têtes gardait la pierre philosophalea 19.

Chambre des Secrets

220px-The_Making_of_Harry_Potter_29-05-2012_%287385965732%29

La porte de la Chambre des secrets (The Making of Harry Potter), 2012.

La légende de la chambre des Secrets, mentionnée par le professeur Binns en deuxième annéeb 7 (Minerva Mcgonagall dans le film), explique que Salazar Serpentard aurait aménagé dans le château une salle secrète abritant un monstre que son héritier est censé libérer pour débarrasser l’école des enfants issus de familles moldues, afin d’achever la « tâche » de Salazar Serpentard.

Harry découvre que l’héritier de Serpentard n’est autre que Voldemort (connu à l’époque sous son véritable nom : Tom Jedusor), qui a semé la terreur dans l’école cinquante ans auparavant en ouvrant la Chambre des Secrets et en libérant le gigantesque serpentb 8, qui tua une élève : Mimi Geignardeb 9. L’école était sur le point de fermer, mais Jedusor, qui avait une forte influence due à son intelligence et à sa discipline exemplaire, accusa Rubeus Hagrid d’avoir ouvert la Chambre, et ce dernier fut renvoyé.

La Chambre des Secrets est ouverte une deuxième fois dans Harry Potter et la Chambre des Secrets : c’est par l’intermédiaire du journal de Jedusor et en se servant de Ginny Weasley, que Voldemort tente de finir sa tâche en libérant à nouveau le Basilic. Harry découvre l’entrée de la chambre dans les toilettes de Mimi Geignardeb 10, y pénètre en utilisant le Fourchelang pour actionner le mécanisme d’ouverture de l’entrée et se trouve confronté au souvenir de Tom Jedusor et à son monstre. Il tuera le Basilic avec l’aide de Fumseck et de l’Épée de Gryffondor, détruira l’horcruxe qu’était le journal de Jedusor et sauvera Ginnyb 11.

Il s’agit d’une longue salle souterraine faiblement éclairéeb 12 qui est accessible en se glissant par la plomberie des toilettes de Mimi Geignarde. Son haut plafond est soutenu par des colonnes de pierre sur lesquelles sont enroulés des serpents sculptés, dans une atmosphère verdâtre et angoissanteb 12. Les serpents sculptés possèdent des orbites creuses, donnant l’étrange impression au visiteur d’être suivi dans ses mouvementsb 12. Tout au fond de la salle, contre le mur, se trouve une immense statue représentant Salazar Serpentardb 12. C’est aux pieds de cette statue que Harry découvre Ginny étendue sur le solb 13.

Ronald Weasley et Hermione Granger y pénètrent dans Harry Potter et les Reliques de la Mort afin de récupérer quelques dents du Basilic et détruire un des horcruxes, sachant que Harry avait déjà détruit le journal de Jedusor en sauvant Ginny, cinq ans plus tôt avec une dent du monstreg 7.

Salle sur Demande

« Parfois, elle est là, parfois, elle n’y est pas, mais quand elle apparaît, elle contient toujours ce qu’on cherchee 11.(Dobby à Harry Potter à propos de la Salle sur Demande) »

La Salle sur Demande (Room of Requirement en anglais), également appelée la pièce « Va-et-Vient » par les elfes de maison de Poudlard, est une pièce magique du collège dans laquelle l’utilisateur ne peut entrer que s’il en a véritablement besoin. Elle est située au septième étage et son entrée est invisible : pour qu’elle apparaisse, il faut que l’utilisateur passe trois fois devant le mur vierge en pensant très fort à ce qu’il cherchee 12. Plusieurs résidents de l’école utilisent volontairement ou par hasard la Salle sur Demande. C’est le cas du professeur Dumbledore, qui dit y avoir trouvé des toilettes, de Fred et George Weasley qui ont pu s’y cacher alors qu’elle avait la taille d’un placard à balais, de Dobby qui s’en est servi pour coucher Winky quand celle-ci était ivree 11, ou de Voldemort qui y a caché le diadème perdu de Serdaigle, transformé en horcruxe.

Lors de sa cinquième année, Harry Potter en fait la salle d’entraînement de l’Armée de Dumbledore, composée d’élèves de Gryffondor, de Serdaigle et de Poufsouffle. Il entraîne les élèves à l’insu d’Ombrage qui leur interdit d’utiliser la magie.

Dans le sixième tome, Drago Malefoy utilise la salle pour cacher et réparer l’armoire à disparaître, dans le but de faire pénétrer des Mangemorts à l’intérieur de l’école. Cette même année, Harry y cache le livre du Prince de sang mélé.

Dans le septième tome, la Salle sur Demande devient le quartier général de la résistance contre les Carrow, et tous ceux qui sont sérieusement menacés s’y cachent. Le passage qui la relie à la Tête de Sanglier, pub tenu par Abelforth Dumbledore, est le seul moyen non surveillé d’entrer à Poudlardg 8.

Particularités :

  • La Salle sur Demande est incapable de faire apparaître de la nourriture, rien ni personne ne le peut car la nourriture est la première des exceptions principales à la loi de Gamp sur la métamorphose élémentaireg 9. Néanmoins, si l’utilisateur a besoin de nourriture, la salle lui révèlera un passage secret vers un endroit où il est possible de s’en procurer. Par exemple, en septième année, la salle a ouvert un passage vers le pub de la Tête de Sanglier à Pré-au-Larde 13.
  • Si l’utilisateur demande à cacher quelque chose, la salle révèle alors l’intégralité de son contenu présenté pêle-mêle dans une pièce aussi grande qu’une cathédrale.

Ce tableau présente les différents aménagements de la Salle sur Demande en fonction des principaux objectifs des personnages :

Utilisateurs Nécessité Aménagement de la salle en conséquence
Harry Potter Cacher le manuel des Potions du Prince de Sang Mêlé en sixième année. Grande pièce aussi grande qu’une cathédrale regroupant tous les objets cachés depuis mille ans.
Drago Malefoy Trouver un endroit où réparer l’armoire à disparaître en sixième année afin de faire pénétrer des Mangemorts dans l’école.
Tom Jedusor Cacher le diadème de Rowena Serdaigle (un de ses horcruxes).
Armée de Dumbledore S’entraîner à la défense contre les forces du Mal en cinquième année Grande pièce contenant une bibliothèque remplie de livres spécialisés dans la lutte contre les forces du mal, des coussins pour la stupéfixion, des objets anti-magie noire, etc.
Échapper aux Carrows en septième année Salle spacieuse remplie de hamacs. La salle intègre même une baignoire et les blasons des maisons des élèves vivant dans la salle.
Élèves de Poudlard Évacuer les élèves mineurs lors de la bataille finale contre Voldemort. Passage secret vers le pub de la Tête de Sanglier, à Pré-au-Lard.
Fred et George Besoin d’échapper à Argus Rusard Placard à balais
Dumbledore Besoin d’aller aux toilettes Pièce remplie d’urinoirs de formes diverses
Dobby Soigner Winky Chambre contenant un lit à la taille d’un elfe, des couverts et des soins

Toilettes de Mimi Geignarde

Les toilettes de Mimi Geignarde sont les anciennes toilettes des filles, situées au deuxième étage. Elles ne sont plus utilisées depuis que Mimi y a été retrouvée morte l’année où la chambre des secrets a été ouverte pour la première fois. Depuis, le fantôme ne quitte jamais cet endroit. C’est une pièce triste aux lavabos ébréchés. Au-dessus, il y a un grand miroir cassé que personne n’a pris la peine de réparer et le sol est toujours humide ou inondé. L’entrée de la chambre des secrets se trouve derrière le seul lavabo qui a un robinet où un serpent est incrustéh 15. C’est par cet endroit que le basilic entre et sort de la Chambre des secrets en deuxième année sans que personne puisse le voir.

Salle de bain des préfets

Les préfets partagent une salle de bains qui leur est réservée avec le capitaine de l’équipe de quidditch de chaque maison. Harry y accède donc officiellement en sixième année, bien qu’il l’ait déjà utilisée deux ans plus tôt pour découvrir un indice lors du Tournoi des Trois Sorciers. Mimi Geignarde lui avait alors révélé comment trouver l’indice de l’œuf d’or gagné en accomplissant la première tâche du tournoi.

Le mot de passe pour accéder à cette salle de bain est en quatrième année « fraîcheur des pins ». Il s’agit d’une assez grande pièce contenant en son milieu une piscine rectangulaire en marbre blanc, suffisamment profonde pour y tenir debout en demeurant immergé jusqu’aux épaulesd 14. Elle comporte également un plongeoir. Une centaine de robinets d’or incrustés de pierres précieuses sont disposés tout autour du bassin et diffusent un mélange d’eau chaude et de bains moussants colorés et parfumési 33. Certains jets d’eau produisent mêmes des figures en décrivant des grands arcs.
Le reste de la pièce est également recouvert de marbre blanc, rendant l’endroit particulièrement résonnantd 14. La salle de bain est éclairée par un lustre de chandelles qui diffuse une lumière douce. De longs rideaux de lin blanc sont accrochés aux fenêtres et dans un coin de la pièce est entreposée une pile de serviettes blanches et moelleuses. Il n’y a qu’un seul tableau mouvant acroché au mur, représentant une sirène blonde endormie sur un rocherd 15.

Passages secrets

Il y a sept passages secrets à l’intérieur et hors de l’école. Argus Rusard en connaît seulement quatre, alors que Fred et George Weasley les connaissent tous grâce à la carte du Maraudeur, qu’ils offrent à Harry en troisième année. La localisation de certains d’entre eux ne nous est pas dévoilée. Il est cependant possible d’en noter trois que Fred et George mentionnent à Harryc 6 :

  • un passage sous le Saule Cogneur, menant à la Cabane hurlante : il a souvent été utilisé du temps où James Potter et Sirius Black étaient à Poudlard, lorsque leur ami Remus Lupin se transformait régulièrement en loup-garou et qu’ils lui rendaient secrètement visite sous leur forme animale ;
  • un passage derrière un miroir au quatrième étage, rendu impraticable à la suite d’un éboulement ;
  • un passage derrière une statue de sorcière borgne : il mène à la cave de Honeydukes, la confiserie de Pré-au-Lard. Il faut pour cela donner un coup de baguette sur la statue en prononçant « Dissendium »29 et la sorcière se met à glisser, dégageant ainsi un espace suffisamment grand pour passer. Lorsqu’il emprunte ce passage, Harry effectue une longue glissade dans un toboggan de pierre, puis parcourt un chemin de terre battue assez long et inégal pour arriver sur un escalier aux marches usées qui mène à la trappe de la cave de Honeydukes.

D’autres passages sont découverts par Harry, Ron et Hermione au cours de l’histoire, comme celui menant à la Chambre des Secrets qui ne s’ouvre que si l’on parle Fourchelang devant l’un des robinets des toilettes de Mimi Geignarde (ce robinet est orné d’un serpent).

Parc

Le jour de la rentrée, les élèves en calèche arrivent devant un grand portail en fer forgé, flanqué de statues représentant des sangliers ailés. Ce portail a été ensorcelé par Dumbledore pour empêcher toute tentative d’intrusionf 6. C’est devant ce portail que Harry et Tonks, dans Harry Potter et le Prince de sang-mêlé, attendent l’arrivée de Hagrid après l’accident intervenu dans le Poudlard Express.

Le Saule Cogneur est un arbre ensorcelé qui a été planté l’année où James Potter, Sirius Black, Remus Lupin et Peter Pettigrow sont arrivés à Poudlardc 7, et qui frappe de ses branches toute personne s’approchant trop de lui. Harry Potter et Ron Weasley ont accidentellement atterri dans cet arbre lorsqu’ils sont arrivés la deuxième année en voiture volanteb 14. L’arbre cache sous sa plus grosse racine un passage secret qui mène par un tunnel souterrain à la Cabane Hurlante du village voisin de Pré-au-Lardc 8. Les Maraudeurs utilisaient ce passage lors des transformations de Remus Lupin en loup-garou pour le mettre à l’écart des autres élèves qu’il pouvait blesser.

Dans le parc se trouve également un lac, peuplé de nombreuses créatures. Lors des premières années, les élèves peuvent apercevoir un calmar géant dépasser de la surface de l’eau pour réchauffer ses tentacules. C’est une bête inoffensive qui a d’ailleurs ramené un élève de première année à la surface quand il était tombé de sa barque en traversant le lacd 16. Lorsque Harry doit plonger dans l’eau lors de la seconde épreuve du Tournoi des Trois Sorciers en quatrième année, il découvre que le lac est également peuplé de sirènes, de tritons et de strangulotsd 17.

Cabane de Hagrid

220px-Wizarding_World_of_Harry_Potter_-_Hagrid%27s_hut_%285013549247%29

La cabane de Hagrid matérialisée au Wizarding World of Harry Potter à Orlando, 2010.

Harry, Ron et Hermione rendent régulièrement visite à Rubeus Hagrid qui vit dans une petite maison en bois à l’écart du château, au bord de la Forêt interdite. Parfois même, ils s’y rendent de nuit avec la cape d’invisibilité de Harry. La cabane est composée d’une seule pièce à vivrea 20, avec une immense table et des chaises, un lit, un buffet et une cheminée. Une deuxième porte donne sur l’arrière de la cabane où Hagrid a aménagé un petit potager dans lequel il fait pousser des citrouilles géantesc 9. Lors de la première année, Hagrid tentera d’y élever un dragon qu’il baptisera Norbert (on saura dans le tome 7 que Norbert est une fille). Harry et Ron y seront témoins lors de leur deuxième année, cachés sous la cape, de l’arrestation de Hagrid et du renvoi temporaire de Dumbledoreb 15. En troisième année, ils y retrouvent le rat Croutard que Ron croyait mort, et plus tard, profitant d’une absence de Hagrid, Harry et Hermione s’y réfugient avec l’Hippogriffe Buck pour échapper à Remus Lupin transformé en loup-garouc 10. Au cours de la sixième année, Harry se rend chez Hagrid pour l’enterrement de Aragog, une araignée géante, et il soutirera au professeur Slughorn une information capitale dans sa lutte contre Voldemort à l’aide de la potion Felix Felicisf 7. La cabane sera brûlée par les Mangemorts en fuite sans trop de dégâts à la fin de cette même annéef 8.

Forêt interdite

Cette forêt obscure est située dans les limites de l’enceinte de Poudlard. Il est strictement interdit à tous les étudiants d’y pénétrer, sauf lors des cours de soins aux créatures magiques ou durant les retenues (ils sont alors accompagnés par Hagrid). Parmi les espèces végétales présentes, il y a des essences d’arbres comme le hêtre, le chêne, le pin, le sycomore et l’if30. Bien que la forêt soit infiniment dense et sauvage, quelques allées et clairières permettent de se repérer. Hagrid, qui se rend souvent dans la forêt pour diverses raisons, utilise ces sentiers. La forêt abrite également des peuplements de créatures magiques :

  • un troupeau de Centaures, comprenant Bane, Magorian, Ronan et Firenzea 21 ;
  • une colonie d’Acromantula, Aragog et sa familleb 16 (jusqu’à la bataille de Poudlard, dans le tome 7) ;
  • des licornesc 7 ;
  • Graup, un géante 14, vivant dans la forêt depuis la cinquième année de Harrye 15 ;
  • un troupeau de Sombrals, créatures ressemblant à un cheval ailé tel une chauve-souris. Ces créatures ne sont visibles uniquement par la personne ayant déjà vu la mort (comme Harry Potter, Neville Londubat et Luna Lovegood). Ce sont elles qui tirent les carrioles menant au château à la rentrée. Elles ont également été utilisées pour se rendre au Ministère de la Magie, dans le 5e tome.

La forêt interdite est le lieu dans lequel Harry voit Voldemort pour la deuxième fois de sa vie, se nourrissant du sang d’une licorne morte pour survivrea 22. Elle est également le théâtre de sa rencontre avec Aragog au cours de sa deuxième annéeb 17.

Terrain de quidditch

Article détaillé : Quidditch.

C’est le lieu où les élèves peuvent (en dehors des heures de cours) jouer ou apprécier un match de quidditch, le sport préféré des sorciers. Le stade est entouré de gradins surélevés où les spectateurs peuvent s’installer pour suivre les rencontres, mais également les entraînements. Des poteaux en or de quinze mètres de hauteur, avec à leur sommet, de grands anneaux verticaux, servent de butsa 23. Le terrain de quidditch ne sert pas qu’aux matchs. Lors du Tournoi des Trois Sorciers, il est transformé en labyrinthe avec des haies de 6 mètres de haut, pour la dernière épreuved 18.

Évènements et activités parascolaires

Matchs de quidditch

Article détaillé : Quidditch à Poudlard.

Chaque année, à Poudlard, un tournoi de quidditch est organisé entre les quatre maisons. Six matchs ont lieu durant l’année (sauf pendant la quatrième année de Harry, à cause du Tournoi des Trois Sorciers). La maison qui remporte le plus de matchs gagne la coupe de quidditch et permet d’apporter plus de points à sa maison pour la coupe des maisons en fin d’année.

Tournoi des Trois Sorciers

Organisation du tournoi

150px-The_Making_of_Harry_Potter_29-05-2012_%287375571646%29

Le trophée des Trois Sorciers. The Making of Harry Potter, Studios Leavesden (2012).
Origines

Ce tournoi est un évènement qui se déroule à Poudlard pendant la quatrième année de scolarité de Harry Potter. Il s’était déroulé pour la première fois sept cents ans plus tôtd 19, mais n’avait pas eu lieu depuis en raison du nombre de victimes trop importantd 19.
Il permet aux champions sélectionnés de mesurer leur talent en matière de magie et oppose les trois écoles de magie européennes les plus prestigieuses :

 

Inscription et sélection des champions

Les élèves souhaitant participer au tournoi (et ayant au moins 17 ans) doivent inscrire leur nom sur un morceau de parchemin et le jeter dans la Coupe de Feu avant le jour de la sélection. La Coupe sélectionne alors en début de tournoi les trois champions – garçons ou filles – les plus aptes à affronter les épreuves (un élève par école). Le gagnant du Tournoi remporte une bourse de mille gallions et le « Trophée des trois Sorciers ».

École Champion(ne) sélectionné(e)
Armoiries de Durmstrang

Durmstrang
(Europe du nord)

Victor Krum
Armoiries de Beauxbatons

Beauxbâtons
(France)

Fleur Delacour
Armoiries de Poudlard

Poudlard
(Grande-Bretagne)

Cedric Diggory
Harry Potter

Contre toute attente, Harry Potter (âgé alors de 14 ans seulement) a été sélectionné par la Coupe de Feu en plus des trois participants réglementaires, alors qu’il ne s’était pas inscritd 20.

Notations et jury

Le jury du tournoi se compose des directeurs des écoles participantesd 21 ainsi que des directeurs du Département de la coopération magique internationale et du Département des jeux et sports magiques rattachés au Ministère de la magie. Chaque juge attribue une note (sur dix) aux performances des trois champions à la fin des différentes épreuves du tournoid 22. Il s’agit de tâches dangereuses, voire potentiellement mortelles.

Composition du jury :

Description des épreuves

L’épreuve du dragon et de l’œuf
150px-The_Making_of_Harry_Potter_29-05-2012_%287190327063%29

L’œuf d’or, matérialisé pour le quatrième film (The Making of Harry Potter).

L’épreuve du dragon a lieu fin novembred 23. Les champions doivent récupérer un œuf d’or protégé par un dragoni 34. Si le champion ne parvient pas à récupérer l’œuf, il ne peut pas poursuivre le tournoi car l’œuf contient une information capitale pour la suite.

Cedric Diggory choisit de métamorphoser une pierre trouvée au sol en chien, dans l’espoir de détourner l’attention de son dragon avec l’animald 22. Le candidat parvient à récupérer l’œuf d’or, mais se fait brûler, ce qui lui retire des points. Fleur Delacour utilise un enchantement sur son dragon. Le dragon s’assoupit mais crache un jet de flammes en ronflant, mettant le feu aux vêtements de la candidated 22. Elle parvient à faire couler de l’eau avec sa baguette magique pour éteindre le feu et à récupérer son œuf d’or. Viktor Krum, quant à lui, jette un sort dans l’œil de son dragon. La créature souffrante donne des coups de patte en tous sens et casse la moitié de ses vrais œufs, ce qui retire des points au candidat qui avait pour mission de conserver les vrais œufs intactsd 22.
Harry utilise un sortilège d’Attraction pour faire venir son éclair de feu jusqu’à lui. Il exécute des figures en vol autour de la dragonne pour tenter de détourner son attention mais sa queue hérissée de pointe le blesse à l’épaule. Il oblige la dragonne à décoller du sol et s’éloigner de ses œufs et parvient à récupérer l’œuf d’or.

Classement :
1. Harry Potter / Viktor Krum (égalité) – 40 ptsd 24
2. Fleur Delacour – 39 ptsNote 11
3. Cedric Diggory – 38 ptsNote 12

Cet œuf, une fois récupéré, leur dévoile une chanson-indiced 25 qu’ils ne peuvent entendre qu’en ouvrant l’œuf sous l’eau. Cette chanson leur permet de pouvoir se préparer à l’épreuve suivante : il leur faut trouver un moyen de rester sous l’eau pendant une heure afin de récupérer leur bien (ils ne savent pas encore de quel bien il s’agit).

L’épreuve du lac

L’épreuve du lac a lieu fin févrierd 26. Les champions doivent récupérer leur ami(e), ou membre de leur famille, au fond du lac de Poudlard le plus rapidement possible en évitant les créatures sous-marines hostilesd 27. Ils disposent d’une heure au maximum et plongent dans l’eau en même temps.

220px-The_Making_of_Harry_Potter_29-05-2012_%287526857446%29

Un strangulot matéralisé pour le quatrième film.

Suivant le conseil de Dobby, Harry avale une Branchiflored 28, lui permettant de se munir de branchies et de respirer sous l’eau. Il rencontre dans les profondeurs du lac quelques Strangulotsd 29, puis Mimi Geignarde qui le guide vers un gros rocher gravé de dessins de sirènes et de tritonsd 30, situé à une vingtaine de minutes de nage. Harry arrive ensuite auprès de bâtisses rudimentaires en pierre recouvertes d’algues, formant une sorte de village aquatique. Il y fait la rencontre des êtres de l’eau qui chantent la chanson de l’œuf d’or pour attirer son attentiond 31. Derrière le chœur des êtres de l’eau se trouve une gigantesque statue à leur effigie, à la queue de laquelle sont attachés Ron, Hermione, Cho Chang et Gabrielle Delacour, plongés dans un profond sommeild 32. Harry parvient à couper la corde de Ron à l’aide d’une pierre acérée. Il tente de libérer également Hermione mais les êtres de l’eau l’en empêchent, en lui disant qu’il doit libérer uniquement son ami. Harry essaie de leur faire comprendre qu’Hermione est aussi son amie et qu’il ne veut pas qu’elle meure, mais les créatures sont formelles. Harry décide donc d’attendre les autres champions afin d’être certain de la libération des trois autres prisonnières.

Cedric Diggory est le premier à arriver sur les lieux après Harry. Il a utilisé un sotilège de Têtenbulled 33, lui permettant de respirer grâce à une bulle d’oxygène autour de sa tête. Il informe Harry que Victor Krum et Fleur Delacour ne sont pas loin derrière lui, puis il libère Cho Chang à l’aide d’un couteau qu’il sort de sa poche.
Arrive ensuite Victor Krum, qui a utilisé la métamorphose, sans parvenir à se transformer complètement. Sa tête a pris la forme de celle d’un requin mais le reste de son corps est resté humain. Il tente de ronger la corde d’Hermione grâce à ses machoires mais les cordes étant trop petites, Harry lui tend sa pierre coupanted 34. Krum libère Hermione et la ramène à la surface.
Fleur Delacour n’apparaissant toujours pas, Harry menace les êtres de l’eau avec sa baguette magique pour les faire disparaitre et pouvoir libérer la petite sœur de la candidate. Il ramène Ron et la fillette, à la surfaced 34. Fleur Delacour a également utilisé le sortilège de Têtenbulle mais a été retenue par les Strangulots. Elle a donc été remontée à la surface. Cependant, pour avoir parfaitement réussi le sortilège, les juges lui accordent quand même des pointsd 35. Quant à Harry, étant arrivé sur les lieux en premier, les juges lui accordent la seconde placed 36.

Classement :
1. Cedric Diggory – 47 ptsd 36
2. Harry Potter – 45 ptsd 36
3. Victor Krum – 40 ptsd 36
4. Fleur Delacour – 25 ptsd 35
L’épreuve du labyrinthe
220px-Bautzen_Kleinwelka_-_Irrgarten_12_ies

Les champions doivent évoluer dans un labyrinthe géant, dont les haies mesurent six mètres de hauteur.

L’épreuve du labyrinthe a lieu fin juind 37. Les champions doivent trouver leur chemin dans un labyrinthe géant, truffé d’énigmes et d’obstacles en tout genre pour les empêcher de poursuivre leur routed 38. Aucune note n’est attribuée à l’issue de cette épreuve, puisque le premier qui atteint le Trophée des Trois Sorciers au centre du labyrinthe est le vainqueur du tournoi. Les champions entrent dans le labyrinthe chacun leur tour par ordre chronologique : ceux qui ont cumulé le plus de points aux épreuves précédentes sont prioritaires (Harry et Diggory entrent donc les premiers, tandis que Delacour entre la dernière)d 39.

Harry et Cedric Diggory entrent donc en même temps dans le labyrinthe et progressent ensemble jusqu’au premier croisement. Là, ils décident de partir chacun de leur côté. Harry utilise l’enchantement des Quatre-Pointsd 40 appris avec Hermione pour se repérer dans le labyrinthe. Pour cela, il demande à sa baguette de pointer le nord. Sa baguette tourne sur elle-même dans la paume de sa main puis s’arrête en pointant la direction souhaitée. L’absence suspecte d’obstacles en début de parcours rend Harry mal-à-l’aise.
Il croise Diggory venant d’affronter des Scroutts à pétard, avant que celui-ci ne disparaisse à nouveau. Au détour d’un virage, Harry rencontre un épouvantard sous l’apparence d’un Détraqueur. En guise de sentiment heureux, Harry pense à ses retrouvailles avec Ron et Hermione à la fin du tournoi, puis lance le sortilège du Patronusd 41 et parvient à se débarrasser de l’épouvantard.
Après s’être confronté à plusieurs cul-de-sacs, Harry aperçoit sur un chemin une étrange brume dorée flottant au dessus du sol. Alors qu’il hésite sur la stratégie à adopter, il entend un hurlement quelque part dans le labyrinthe et reconnait la voix de Fleur Delacour. Harry prend alors le risque de traverser la brume magique et le paysage bascule. Le sol devient le plafond et il se retrouve la tête en basd 42. Mais dès qu’il bouge l’un de ses pieds, l’environnement reprend son sens normal. Il poursuit donc son chemin. Ne parvenant pas à retrouver Delacour, il se reconcentre sur sa propre route, jusqu’à ce qu’il croise à son tour un Scroutt à pétardd 43. Harry essaie de lui lancer un sortilège de Stupéfixion, sans succès à cause de la carapace qui protège la créature. Un maléfice d’Entrave atteint la cible au ventre et l’immobilise. Harry fait demi-tour pour choisir une nouvelle orientation. Quelques minutes plus tard, il entend les voix de Diggory et de Victor Krum. Ce dernier semble lancer directement à son concurrent le sortilège Doloris. Harry se précipite pour venir en aide à Diggory. Comme il ne parvient pas à retrouver le bon chemin, il brûle la haie avec un sortilège de Réductiond 44, lui permettant, avec difficultés, de se faufiler au travers par une petite ouverture. Il aperçoit Diggory au sol et Krum debout devant lui. Harry stupéfixe Krum et aide Diggory à se relever. Les deux garçons comprennent que Krum a ensorcelé Delacour de la même manière et décident d’envoyer des étincelles de détresse au dessus de lui pour que les professeurs postés en sentinelles viennent le récupérer en le sortant ainsi de la compétitiond 45. Les deux garçons prennent alors conscience que la victoire se jouera entre eux deux et se séparent à nouveau.
Plus tard, Harry croise un sphinx gigantesque à visage de femmed 46. La créature lui dit qu’il est proche de son but et que le chemin le plus court pour trouver le trophée se trouve derrière elle. Harry lui demande l’autorisation de passer. La créature accepte à la condition qu’il soit capable de répondre correctement à son énigme. Harry a la possibilité de refuser et de rebrousser chemin, mais décide de répondre à l’énigme, au risque d’être férocement attaqué en cas de mauvaise réponse. Le sphinx s’assoit et récite l’énigme. Il s’agit d’une forme de rébusd 47 amenant Harry à trouver les éléments « A-règne-ée », formant le mot « araignée ». Comme Harry trouve la bonne réponse, le sphinx le laisse passer et le garçon ne tarde pas à apercevoir le trophée au loin. Il se précipite mais Diggory arrive par un autre chemin et le devance. Une araignée géante essaie alors d’attaquer Diggory. Harry, qui l’a aperçue à temps, prévient Diggory, qui trébuche et se retrouve désarmé. Harry attaque l’araignée de quelques sortilèges et l’araignée se désintéresse de Diggory pour venir attaquer Harry. Il se blesse à la jambe au contact d’une de ses pincesd 48. Diggory, à son tour, tente de neutraliser la créature. A eux deux, ils l’obligent à lâcher prise et la stupéfixent d’une même voix. Harry, incapable de se relever, conseille à Diggory de prendre le trophée afin d’en finir, mais ce dernier, malgré l’opportunité d’apporter enfin à la maison Poufsouffle une gloire qu’elle attend depuis plusieurs sièclesd 49, refuse sa proposition sous prétexte que Harry le mérite davantage et qu’il n’aurait sans doute pas réussi à arriver là sans son aide. Comme les deux garçons ne parviennent pas à se mettre d’accord, Harry propose donc de récupérer le trophée à l’unisson. Diggory relève Harry pour l’aider à atteindre la coupe. D’un même geste, ils saisisent donc chacun une anse du trophée, mettant fin au tournoid 50.

Classement final :Trophy.png Cedric Diggory / Harry Potter – 85 pts (égalité)
2. Victor Krum – 80 pts (abandon)
3. Fleur Delacour – 64 pts (abandon)

 

Issue tragique

À l’insu de tous les organisateurs, le trophée avait été ensorcellé par Barty Croupton Jr., serviteur du Seigneur des ténèbres, sous les traits du professeur Maugrey, pour servir de Portoloin. Après avoir saisi le trophée ensemble, Harry et Diggory atterrissent donc dans un cimetière où Diggory se fait tuer sous les yeux de Harry par Peter Pettigrow, sur ordre de Voldemortd 51. Après avoir affronté le mage noir, Harry parvient à lui échapper une nouvelle fois et à retourner au trophée qui le ramène à Poudlard avec le corps de Diggory.

Bien que les deux garçons aient remporté le trophée ensemble, la mort de Diggory fait de Harry le seul vainqueur du tournoi. Par la suite, bouleversé, Harry refuse d’obtenir une quelconque récompense pour sa victoire qu’il considère injuste. Une victoire à un tournoi auquel il n’avait pas souhaité participer à l’origine, et qui n’avait été qu’une stratégie mise en place par Voldemort.

Bal de Noël

Décors du Bal de Noël, Harry Potter et la Coupe de feu.

Pendant ce tournoi a également lieu le Bal de Noël, tradition fondée sur la coopération magique internationale et tenue pour « un excellent moyen d’établir des relations entre jeunes sorcières et sorciers de différentes nationalités »d 19. Il est ouvert à tous les élèves à partir de la quatrième annéed 52, mais les cavaliers ou cavalières invités peuvent être plus jeunes. La tenue de soirée est obligatoire.

Le Bal de Noël a lieu entre la première et la deuxième épreuve, dans la Grande Salle. Il commence à vingt heures et se termine à minuitd 52. Les champions des écoles (Victok Krum, Fleur Delacour, Cedric Diggory et Harry Potter) sont tenus d’ouvrir le bald 53 avec le cavalier ou la cavalière de leur choix.

Pour l’ambiance de la soirée, Dumbledore décide d’engager le groupe des Bizarr’Sisters, un groupe très populaire sur la RITM (Radio Indépendante à Transmission Magique)d 54.

Annexes

Sources

Notes et références

Notes

  1. Citation de Steve Vander Ark (auteur de l’encyclopédie citée en bibliographie) : « J. K. Rowling voulait que la devise de l’école soit un conseil pratique et utile, pas quelque chose de ronflant et n’ayant aucun sens comme « toujours plus haut » ou « endurer et persister ». Ce « conseil pratique » est bien évidemment un autre exemple de son humour au second degré. »
  2. L’information a été trouvée sur le site officiel de J. K. Rowling [archive] par Steve Vander Ark, auteur de L’encyclopédie citée en bibliographie et créateur du site Web The Harry Potter Lexicon [archive].
  3. Citation de Steve Vander Ark (auteur de l’encyclopédie citée en bibliographie) : « La chanson du Choixpeau magique pourrait suggérer que Poufsouffle était galloise, le terme « The Valleys » (« des chênes » en français pour conserver les rimes) désignant la plupart du temps la région peuplée du sud du pays de Galles. », p. 275
  4. Les chansons du Choixpeau magique [archive]
  5. Le blasonnement et le dessin sont en désaccord pour Gryffondor et Serpentard : lion et serpent étant dessinés contournés ce qui n’est pas dit. Si la référence est le blason écartelé de Poudlard, alors c’est le blasonnement qui est fautif pour Gryffondor, et le dessin pour Serpentard. Le blasonnement de Poufsouffle est lui incomplet, ne précisant pas que le blaireau a la tête contournée; l’aigle de Serdaigle est d’or, non de bronze, couleur qui n’existe pas en héraldique. Cela tient sans doute au caractère romanesque de l’ensemble, mais il convient de signaler les licences prises avec l’héraldique véritable.
  6. voir la lettre du Pr McGonagall pour Harry [archive]
  7. Référence à l’article anglophone
  8. D’après le livre Tout l’Univers magique de Harry Potter de Stéphanie Chica, cité en bibliographie (à partir de la page 154).
  9. D’après le tome « Harry Potter et les Reliques de la Mort » de J. K. Rowling, cité en bibliographie (à partir de la page 625) / Il n’est pas dit clairement qu’elle se situe au 6e étage, cependant, Harry précise qu’ils se trouvent au cinquième étage et ils montent ensuite un escalier étroit pour arriver devant la porte de la salle commune de Serdaigle. On peut en déduire qu’elle se situe donc au 6e étage.
  10. Hermione dit que d’après l’Histoire de Poudlard, les fondateurs estimaient que les filles étaient plus dignes de confiance que les garçons, de telle sorte qu’aucun enchantement ne les empêche encore aujourd’hui de monter dans le dortoir des garçons si elles le souhaitent. (autre référence : The Harry Potter Lexicon [archive])
  11. Diggory ayant obtenu la plus mauvaise note à cette épreuve en raison de sa brûlure, Delacour se situe donc entre 40 et 38 points à l’issue de la première tâche.
  12. Diggory obtient 47 points à la deuxième épreuve et il a 85 points au début de la troisième. On en déduit qu’il en a obtenu 38 à l’issue de la première épreuve.

Références

Références bibliographiques

J. K. Rowling, Harry Potter à l’école des sorciers, Gallimard jeunesse (Poche),‎ 1998 (ISBN 2070518426)

  1. a et b chap. 6 (p. 115 de l’édition poche)
  2. chap. 7 (p. 132 de l’édition poche)
  3. chap.8 (p.133 édition poche)
  4. a et b chap.7 (p.117 édition poche)
  5. chap.7 (p.120 édition poche)
  6. chap.7 (p.118 édition poche)
  7. chap.7 (p.124 édition poche)
  8. a et b chap.7 (p.125 édition poche)
  9. a et b chap.7 (p.126 édition poche)
  10. chap.7 (p.119 édition poche)
  11. a et b chap.5 (p.70 édition poche)
  12. chap. 4 et 5
  13. chap.10 (p.165 édition poche)
  14. chap.6 (p.93 édition poche)
  15. chap.6 (p.96 édition poche)
  16. chap.6 (p.104 édition poche)
  17. chap.6 (p.114-115 édition poche)
  18. chap.7 (p.116 édition poche)
  19. chap.13 (p.218 édition poche)
  20. chap.8 (p.142 édition poche)
  21. chap.15
  22. chap.15 (p.252 édition poche)
  23. chap.10 (p.167 édition poche)

J. K. Rowling, Harry Potter et la Chambre des secrets, Gallimard jeunesse (Poche),‎ 1999 (ISBN 2070524558)

  1. chap.9 (p. 162 de l’édition poche)
  2. a et b chap. 9 (p. 163 de l’édition poche)
  3. chap.17 (p.329 édition poche)
  4. chap.9 (p.170 édition poche)
  5. chap.9 (p.170 édition poche)
  6. chap.10 (p.176-177 édition poche)
  7. chap.9 (p.162-163 édition poche)
  8. chap.16 (p.305 édition poche)
  9. chap.16 (p.314-315 édition poche)
  10. chap.16 (p.316 édition poche)
  11. chap.17
  12. a, b, c et d chap.17 (p.321 édition poche)
  13. chap.17 (p.322 édition poche)
  14. chap.5 (p.82-83 édition poche)
  15. chap.14 (p.276-277 édition poche)
  16. chap.15
  17. chap.15 (p.291 à 294 édition poche)

J. K. Rowling, Harry Potter et le Prisonnier d’Azkaban, Gallimard jeunesse (Poche),‎ 1999 (ISBN 2070528189)

  1. chap.9 (p.179 édition poche)
  2. chap.6 (p.111 édition poche)
  3. chap.16 (p.337 édition poche)
  4. chap.11 (p.245 édition poche)
  5. p.169
  6. chap.10 (p.211 édition poche)
  7. a et b chap.18 (p.376 édition poche)
  8. chap.17 (p.358-359 édition poche)
  9. chap.16 (p.351-352 édition poche)
  10. chap.21 (p.435 édition poche)

J. K. Rowling, Harry Potter et la Coupe de feu, Gallimard jeunesse (Poche),‎ 2001 (ISBN 207054351X)

  1. chap.11
  2. chap.24 (p.467 édition poche)
  3. p.647
  4. p.646
  5. chap.26
  6. chap.26 (p.513 édition poche)
  7. chap.26 (p.514 édition poche)
  8. a, b, c, d, e et f chap.26 (p.515 édition poche)
  9. chap.21 (p.396 édition poche)
  10. chap.21 (p.397 édition poche)
  11. chap.21 (p.398 édition poche)
  12. chap.16 (p.269 édition poche)
  13. chap.21 (p.405 édition poche)
  14. a et b chap.25 (p.486 édition poche)
  15. chap.25 (p.485 édition poche)
  16. chap.12 (p.192 édition poche)
  17. chap.26 (p.523 édition poche)
  18. chap.31 (p.649 édition poche)
  19. a, b et c chap.12 (p.200 édition poche)
  20. chap.17 (p.289 édition poche)
  21. chap.15 (p.253 édition poche)
  22. a, b, c et d chap.20 (p.381 édition poche)
  23. chap.17 (p.298 édition poche)
  24. chap.20 (p.382 édition poche)
  25. chap.25 (p.489 édition poche)
  26. chap.26 (p.509 édition poche)
  27. chap.26 (p.522-523 édition poche)
  28. chap.26 (p.521 édition poche)
  29. chap.26 (p.523 édition poche)
  30. chap.26 (p.524 édition poche)
  31. chap.26 (p.525 édition poche)
  32. chap.26 (p.526 édition poche)
  33. chap.26 (p.528 édition poche)
  34. a et b chap.26 (p.529 édition poche)
  35. a et b chap.26 (p.534 édition poche)
  36. a, b, c et d chap.26 (p.535 édition poche)
  37. chap.31 (p.640 édition poche)
  38. chap.31
  39. chap.31 (p.651 édition poche)
  40. chap.31 (p.652 édition poche)
  41. chap.31 (p.653 édition poche)
  42. chap.31 (p.654 édition poche)
  43. chap.31 (p.655 édition poche)
  44. chap.31 (p.656 édition poche)
  45. chap.31 (p.657 édition poche)
  46. chap.31 (p.658 édition poche)
  47. chap.31 (p.659 édition poche)
  48. chap.31 (p.662 édition poche)
  49. chap.31 (p.664 édition poche)
  50. chap.31 (p.665 édition poche)
  51. chap.32 (p.668 édition poche)
  52. a et b chap.22 (p.408 édition poche)
  53. chap.22 (p.409 édition poche)
  54. chap.22 (p.414 édition poche)

J. K. Rowling, Harry Potter et l’Ordre du phénix, Gallimard,‎ 2003 (ISBN 2070556859)

  1. chap.19 (p.451 édition brochée)
  2. chap.13 (p.292 édition brochée)
  3. chap.25 (p.620 édition brochée)
  4. chap.22 (p.527 édition brochée)
  5. chap.15 (p.366 édition brochée)
  6. chap.17 (p.400 édition brochée)
  7. chap.13 (p.303-304 édition brochée)
  8. a, b et c chap.27 (p.672 édition brochée)
  9. chap.27 (p.674 édition brochée)
  10. chap.37 (p.925 édition brochée)
  11. a et b chap.18 (p.437 édition brochée)
  12. chap.18 (p.440 édition brochée)
  13. chap.28 (p.608-609 édition brochée)
  14. chap.30 (p.776 édition brochée)
  15. chap.30 (p.769 à 781 édition brochée)

J. K. Rowling, Harry Potter et le Prince de sang-mêlé, Gallimard,‎ 2005 (ISBN 2070572676)

  1. chap.18
  2. chap.13 (p.304 édition broché)
  3. chap.4 et 7
  4. chap.4 (p.86 édition brochée)
  5. chap.20 (p.493 édition brochée)
  6. chap.8 (p.177 édition Bloomsbury)
  7. chap.22
  8. chap.28 (p.661 édition brochée)

J. K. Rowling, Harry Potter et les Reliques de la Mort, Gallimard,‎ 2007 (ISBN 9782070615360)

  1. chap.29 (p.627 édition brochée)
  2. chap.31 (p.656 édition brochée)
  3. chap.29 (p.626-627 édition brochée)
  4. Épilogue (p.807 édition brochée)
  5. chap.29 (p.626 édition brochée)
  6. chap.23 (p.481 édition brochée)
  7. chap.31 (p.665 édition brochée)
  8. chap.28 et 29
  9. chap.29 (p.617 édition brochée)

Stéphanie Chica, Tout l’Univers Magique de Harry Potter, City Editions,‎ 2005 (ISBN 2915320578)

  1. p.67
  2. p.112
  3. a et b p.120
  4. p.122
  5. a et b p.159
  6. p.154
  7. p.156
  8. a et b p.164
  9. a et b p.157
  10. a et b p.163
  11. p.158
  12. p.166
  13. p.162
  14. p.161
  15. p.160

Steve Vander Ark, L’Encyclopédie, Le guide complet non officiel de l’univers magique de Harry Potter, AlTerre inc.,‎ 2009 (ISBN 9782923640068)

  1. p. 81
  2. p. 277
  3. p.272
  4. p.288
  5. a, b, c et d p.166
  6. a, b, c, d et e p.275
  7. a, b, c, d et e p.312
  8. a, b, c, d et e p.313
  9. p. 254
  10. p.66
  11. a, b et c p.278
  12. p.84
  13. p.60
  14. p.141
  15. p.47
  16. p.108
  17. p.147
  18. p.50
  19. a et b p.113
  20. a et b p.120
  21. p.248
  22. p.297
  23. p.335
  24. p.63
  25. p.297
  26. p.316
  27. p.61
  28. p.170
  29. p.170
  30. p.127
  31. p.276
  32. p.114
  33. p.303
  34. p.246
Autres références
  1. La Gazette du Sorcier – Chat de J. K. Rowling [archive]
  2. « « Bienvenue à Poudlard » (Présentation du château) » [archive] (consulté le 31 août 2009)
  3. a et b « « (…) Un jour, nous sommes allées aux Kew Gardens et (nous) avons vu ces lys qui étaient appelées hogwarts. » (encyclopedie-hp.org) » [archive] (consulté le 8 novembre 2009)
  4. (en) « Inside Hogwarts Castle – Traduction d’une citation de J. K. Rowling à propos de l’architecture de Poudlard » [archive] (consulté le 4 novembre 2009)
  5. (en) « Hogwarts Castle – « (I visualize Hogwarts as) a huge, rambling, quite scary-looking castle, with a jumble of towers and battlements.  » (J. K. Rowling) » [archive] (consulté le 20 décembre 2009)
  6. (en) « Hogwarts Castle – « it isn’t a building that Muggles could build, because it is supported by magic » (J. K. Rowling) » [archive] (consulté le 18 décembre 2009)
  7. Pottermore, rubrique « Poudlard Express » – « […] trouver une méthode plus discrète de transporter des centaines d’élèves sorciers de toutes les régions de Grande-Bretagne jusqu’à leur école secrète des Highlands d’Écosse » (J. K. Rowling), consulté le 2 septembre 2011.
  8. « Lire Harry Potter la saga, sur france-jeunes.net » [archive] (consulté le 2 septembre 2009)
  9. « Fiche sur Poudlard – HP Encyclopedia » [archive] (consulté le 2 septembre 2009)
  10. « Les sociologues de l’éducation américains et britanniques – « … une répartition des élèves en un certain nombre de « maisons » (houses)« . » [archive] (consulté le 11 décembre 2009)
  11. a et b « Chanson du Choixpeau magique (4ème année) » [archive] (consulté le 4 décembre 2009)
  12. « Chanson du Choixpeau magique (5ème année) » [archive] (consulté le 4 décembre 2009)
  13. « Texte inédit de de J. K. Rowling sur Pottermore – Rubrique « Chapeauflou » à propos des élèves concernés par un choix de maison difficile (contenu accessible sur connexion) » [archive] (consulté le 27 août 2015)
  14. (en) « Online chat transcript, Scholastic.com » [archive], sur accio-quote.org,‎ 3 février 2000
  15. « Liste de la nourriture de Poudlard sur l’Encyclopédie Harry Potter » [archive] (consulté le 3 août 2015)
  16. « Albus Dumbledore – Encyclopédie HP » [archive] (consulté le 1er janvier 2010)
  17. « Lily Evans/Potter – Encyclopédie HP » [archive] (consulté le 1er janvier 2010)
  18. « Bill Weasley – Encyclopédie HP » [archive] (consulté le 1er janvier 2010)
  19. « Percy Weasley – Encyclopédie HP » [archive] (consulté le 1er janvier 2010)
  20. (en) « House Points » [archive] (consulté le 20 décembre 2009)
  21. a, b, c, d et e [1] [archive], « Hogwarts Staff » – Liste du personnel de Poudlard sur Harry Potter Lexicon.
  22. Site officiel de J. K. Rowling [archive], dans une note « bonus » comprenant la liste des professeurs
  23. « Quatrième étage de Poudlard – (encyclopédie-hp.org) » [archive] (consulté le 7 novembre 2009)
  24. « La Gazette du Sorcier, Chat avec J. K. Rowling – Information sur la salle commune des Poufsouffle (vers le 1/4 de page) » [archive] (consulté le 25 août 2009)
  25. « Présentation de la bibliothèque de Poudlard – (encyclopédie-hp.org) » [archive] (consulté le 7 novembre 2009)
  26. « Liste des ouvrages sur l’Encyclopédie Harry Potter » [archive] (consulté le 1er décembre 2009)
  27. a, b et c « La première tâche du tournoi des Trois Sorciers » [archive], sur Wiki Harry Potter (consulté le 31 juillet 2015).
  28. Explications de l’Encyclopédie HP sur la traduction de « third-floor » [archive]
  29. « La carte du Maraudeur sur fanclubharrypotter.ifrance.com » [archive] (consulté le 2 septembre 2009)
  30. (en) « The Forbidden Forest – « The forest is thick with trees — beech (PS13), oak (PS15, CS15, OP28), pine (OP30), sycamore (CS15), and yew (OP21) are mentioned » » [archive] (consulté le 20 décembre 2009)

Liens externes

Sur les autres projets Wikimedia :

 [masquer]

v · m

Harry Potter par J. K. Rowling

L’École des sorciers La Chambre des secrets Le Prisonnier d’Azkaban La Coupe de feu L’Ordre du phénix Le Prince de sang-mêlé Les Reliques de la Mort

Livre (1998)
Film (2001)

Livre (1999)
Film (2002)

Livre (1999)
Film (2004)

Livre (2000)
Film (2005)

Livre (2003)
Film (2007)

Livre (2005)
Film (2009)

Livre (2007)
Films (2010/2011)

Hors-série de l’auteur Le Quidditch à travers les âges (2001) · Les Animaux fantastiques (2001) · Les Contes de Beedle le Barde (2008) · Prologue à Harry Potter (2008)
Personnages Harry Potter · Ron Weasley · Hermione Granger · Albus Dumbledore · Lord Voldemort · Severus Rogue · Drago Malefoy · Personnages secondaires
Univers Lieux · Poudlard · Ordre du Phénix · Armée de Dumbledore · Cours et examens · Quidditch · Créatures · Objets magiques · Sortilèges · Chronologie
Autour des livres Pottermore · Influences · Controverse religieuse · Litiges · Traductions · Parodies · Potterfiction
Autour des films Série · Acteurs · Bandes originales · Les Animaux fantastiques (film)
Studios et parcs à thèmes Parc d’attractions The Wizarding World of Harry Potter · The Making of Harry Potter Studio Tour
Voir aussi Jeux vidéo dérivés · Mouvements musicaux inspirés de Harry Potter · Quidditch moldu

 



Cap d’Agde : les libertins ont gâché la fête

En 2010, l’alter ego du psychopathe Cyprien Luraghi qui me harcelait quotidiennement sur mon blog « Un petit coucou » chez OverBlog sous le pseudonyme de NEMROD34 y indiquait être un habitué du Cap d’Agde, mais uniquement en soirée.

Selon ce reportage de Midi Libre de l’été dernier, les pervers dont il fait partie ne seraient toujours qu’une minorité. Malheureusement pour tous les autres, ce sont ceux-là qui se font voir, à l’instar de NEMROD34 lui-même qui cherche toujours à se faire mousser dans les médias, tantôt pour les avoir piratés, tantôt pour avoir « eu » la présumée « poupée » de Nicolas Sarkozy, tantôt pour de ridicules attaques contre son maire Robert Ménard ou ses autres cibles régulières, notamment les ufologues, médecins et autres scientifiques qu’il prend plaisir à attaquer quotidiennement sur différents sites publics depuis au moins quinze ans…

Je suis un peu commotionnée, là, je l’avoue.

Et je ne me taira pas.

 

http://www.midilibre.fr/2015/08/08/cap-d-agde-paradis-perdu,1200081.php

Cap d’Agde : naturistes mais pas libertins

 

il y a 98 jours 53 PRISCA BORREL
  • Cap d’Agde : naturistes mais pas libertins

    Les naturistes historiques sont exaspérés par l’image libertine renvoyée par le Cap d’Agde.

    ARNAUD MONNIER
  • Cap d’Agde : naturistes mais pas libertins

    780 000 naturistes débarquent chaque année dans le Languedoc-Roussillon.

    PIERRE SALIBA
  • Cap d’Agde : naturistes mais pas libertins

    Les naturistes historiques sont exaspérés par l’image libertine renvoyée par le Cap d’Agde.

    ARNAUD MONNIER
  • Cap d’Agde : naturistes mais pas libertins

    780 000 naturistes débarquent chaque année dans le Languedoc-Roussillon.

    PIERRE SALIBA

L es naturistes purs et durs déplorent l’image trop sulfureuse qui colle au Cap d’Agde. Déçus, mais pas vaincus.

Quand Nadine se déplace en tenue d’Ève, elle retrouve la légèreté de ses 20 ans. C’est à peu près à cet âge qu’elle goûtait pour la première fois aux joies du naturisme, et cette liberté ne l’a jamais quittée. Cette liberté, et le Cap. Chaque été, depuis 45 ans, elle rejoint la plus grande station balnéaire d’Europe depuis sa Belgique natale avec la ferme intention de s’immerger dans un bain de soleil permanent. Mais à la question de savoir si le Cap est toujours le paradis des naturistes, Nadine répond : « Non. C’est une catastrophe ! J’ai vu la construction des villas, qui n’étaient pas encore arborées dans les années 70… Et aujourd’hui les bars, et le tapage… »

« J’ai honte de dire que je passe mes vacances ici »

Naissance d’un phénomène

En France, le naturisme n’a été légalisé qu’en 1942. Et si le premier centre de vacances naturiste voyait le jour 8 ans plus tard au nord de Bordeaux, le Languedoc-Roussillon n’a pas non plus tardé à s’engouffrer dans la brèche. Ici, c’est la famille Oltra qui a initié la mouvance en 1956. Deux frères, Paul et René, possédaient des vignes près des marais agathois. Flairant les prémices d’un véritable phénomène, ils décidaient de créer le premier camping naturiste de la région. Il faudra attendre les années 70 pour que la mission Racine leur emboîte le pas. En 1972, cette dernière actait la construction du premier village naturiste de la région au Cap d’Agde : 70 hectares, 10 résidences. En 1974, même rengaine pour Leucate : 45 hectares, 10 résidences… Deux locomotives qui allaient faire des émules.

À 74 ans, et deux appartements agathois sur les bras, elle ne compte plus changer de crémerie, mais elle est à deux doigts de l’implosion. « Vous savez, aujourd’hui j’ai honte de dire que je passe mes vacances au Cap d’Agde. J’ai peur que les gens croient que je suis… de la partie. » En ce matin d’août, les libertins sont encore probablement assoupis. Mais ils sont là, présents dans les esprits. Son amie, Annie, le confirme. « En journée, ça se passe très bien… Mais quand on sort dîner le soir, on nous dit que ce n’est pas une heure pour se promener avec des enfants… Alors qu’il y a 25 ans, c’était plein d’enfants par ici ! »En vadrouille chez les commerçants du quartier, Roger se la joue “textile”. Mais en réalité, il est un résident permanent du village naturiste depuis 2002. « C’est un bordel à ciel ouvert. Ça a beaucoup changé. L’autre jour, j’ai croisé une femme sur une charrette, tirée par un homme qui faisait l’âne, ou le cheval, je ne sais pas trop. Il avait même un mors dans la bouche, sourit-il. Mais ce carnaval, au fond, on s’en fout. Le problème, c’est le bruit… » Pourtant, pas question de partir. « Je ne quitterai pas le Cap sur un échec », lâche-t-il.

Du côté de l’office de tourisme, on assume. Christian Bèzes, directeur, balaie le problème d’un revers de main : « Il y a deux modes de vie, qui répondent chacun à une perception du naturisme. La société de 2015 n’est pas celle des années 70. Mais en réalité, il y a beaucoup plus de clubs libertins à Lyon, Paris ou Marseille qu’au Cap d’Agde. Ici, cela ne concerne qu’une poignée de personnes. » Une minorité extrêmement visible et particulièrement télégénique…

Plus de 40 000 vacanciers

Au point de faire d’une partie de la plage, surnommée la baie des cochons, un véritable spot dédié au sexe débridé. Pas de quoi effrayer le directeur de l’office de tourisme cependant. « La fréquentation du village naturiste est en constante augmentation. L’été, nous accueillons plus de 40 000 vacanciers. »Une clientèle très européenne, mêlant retraités, jeunes couples, célibataires, familles… Mais alors que le Cap d’Agde profite toujours d’un engouement croissant pour le naturisme, certains pratiquants ont fini par changer de paroisse. Yves Leclerc, vice-président de la Fédération française de naturisme, en est le témoin : « La mauvaise ambiance du Cap est un enchantement pour les propriétaires des logements du village naturiste de Leucate ! » Car si la région dispose de multiples campings, elle n’abrite que deux villages naturistes. « Et Leucate est resté à taille humaine. Ce ne sont que des petites maisonnettes. C’est beaucoup plus familial… Au Cap, la situation s’est dégradée 10 ans à peine après l’ouverture. On a laissé se développer ces commerces et ces comportements. Aujourd’hui, il est difficile de faire machine arrière. »

Des commerçants ravis

Pourtant, en se promenant dans les rues du quartier naturiste du Cap, il serait malhonnête d’insinuer que seuls les libertins y trouvent leur compte. Les commerçants, pour la plupart, se disent ravis. « Je n’accepterais pas qu’il se passe des choses dans mon restaurant, mais je ne refuse personne, confie Émile, patron du restaurant Le Calypso. Je ne vais pas scier la branche sur laquelle je suis assis ! » De son côté, Olivier Oltra, directeur du camping du même nom, se refuse à parler de « problème ». « Les personnes aux tenues extravagantes ne représentent pas un nombre si important que ça. Et même si nous avons une politique de puristes, je respecte les gens qui ont une autre façon de vivre leurs vacances. » Le patron de ce camping haut de gamme de 39 hectares s’est tout de même entouré de 5 “agents d’éthique naturiste” et d’une vingtaine de personnes chargées de la sécurité.Faire respecter la nudité

« J’ai vu des choses un peu bizarres mais je reviendrai »

« Les agents tournent en VTT pour vérifier qu’il n’y a pas de d’activité liée au libertinage, mais aussi pour faire respecter la nudité. Certaines personnes se baladent trop souvent en short, ou en paréo. Il est aussi hors de question que l’on dévie vers un centre de vacances textile. » Pendant ce temps, attablé sur la terrasse d’un restaurant, Nasser se dénude en public pour la première fois. Un mojito à la main, sa serviette en bandoulière tel un dieu grec, ce militaire parisien savoure l’expérience. « Je suis comme un poisson dans l’eau ! J’ai vu des choses un peu bizarres, c’est vrai… Mais je reviendrai. »

 

Un filon en or

Dans la région, l’historique camping Oltra s’est lancé dans le luxe, et ça fonctionne. En 2013, le directeur réservait une partie des 39 hectares de son camping pour développer un nouveau concept : le village Pearl. À partir de 520 € la nuitée : un bungalow de luxe, un SPA privatif une tablette tactile le temps du séjour, une voiturette électrique et une petite coupe de champagne… L’été prochain, la partie “luxe” devrait passer de 8 à 14 cottages.



Le terroriste Cyprien Luraghi est démasqué

Le 7 novembre dernier, j’avais publié :

 

Cyberattaques : Luraghi ne fait toujours pas dans la demi-mesure… 7 novembre

Classé sous Crime, Folie, Insolent – Insolite, LCR – NPA, Luraghi, NEMROD34, Perversité, Politique, Troll par petitcoucou | 0 commentaires (Éditer)

Depuis hier, 6 décembre 2015, à 15h11, jusqu’à aujourd’hui, 7 décembre 2015, à 14h55, soit durant près de 24 heures, mon système personnel a subi sans discontinuer une cyberattaque particulièrement fournie, puisqu’il m’a avertie de pas moins de… 350409 requêtes…

Le cyberdélinquant Pascal Edouard Cyprien Luraghi s’est encore surpassé…

A moins qu’il ne s’agisse d’un de ses complices, mais j’y crois peu, ce genre de délire étant caractéristique de ses pratiques personnelles, auxquelles il m’a bien habituée depuis le début de ses attaques en 2008.

 

Toujours sous le choc de l’attaque en question, je ne m’étais pas rendu compte de l’erreur de dates dans le texte de ma publication.

En fait, le pirate ayant déjà fracassé mon système, les dates de ses alertes de sécurité sont toutes décalées d’un mois depuis le 1er juillet de cette année, et je les avais reportées dans ce texte telles quelles, c’est-à-dire avec ce mois de trop que j’avais donc oublié de retrancher.

Cela dit, j’ai enfin compris cette cyberattaque en apparence gratuite dont l’auteur est indubitablement le malade mental Pascal Edouard Cyprien Luraghi à la relecture de ses billets de blog de l’automne 2008 : c’est bien la date du 6 décembre qu’il a ainsi voulu souligner, comme à plusieurs reprises il a déjà mis en valeur des dates particulières avec ses cyberattaques à mon encontre.

Le 6 décembre est le jour de la Saint-Nicolas pour lequel en 2008 il appelait déjà à un « maraboutage » massif.

Pour cette année 2015, il attend naturellement une confirmation par la Cour d’Appel de Rennes de la condamnation qui fut prononcée à mon encontre le 11 juin 2013 par le Tribunal Correctionnel de Brest pour des droits de réponse que j’avais publiés sur mon blog « Un petit coucou » sur OverBlog à la suite de ses campagnes de calomnies publiques nominatives à mon encontre, débutées avec l’aide de son égérie Josette Brenterch du NPA de Brest le 19 juin 2010.

Il semblerait qu’il m’assimile plus que jamais à Nicolas Sarkozy dont à ses yeux je serais toujours la « poupée » qu’il faut piquer pour tuer l’homme.

Comme nous l’avons bien vu hier, si le 5 novembre 2008 il appelait encore au « maraboutage » contre Nicolas Sarkozy, en revanche le 17 novembre 2008 il écrivait : « Je maraboute Sarkolas ».

Dans l’intervalle, le 12 novembre 2008 à 4h47, j’avais reçu un message infecté, porteur d’un troyen particulièrement vicieux qui a su échapper à la vigilance de mon antivirus jusqu’à ces jours-ci.

Qui d’autre que Cyprien Luraghi se trouve encore devant son écran d’ordinateur à 4h47 ?

C’est bien lui qui m’avait envoyé cette saleté et m’a dès lors toujours piratée.

Le 17 novembre 2008, il me piratait depuis déjà cinq jours.

Ce faisant, il « maraboutait Sarkolas ».

Malade mental !



Le Club des Jeunes |
Collectif citoyen de Monfla... |
JCM Consultant |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Hug Lo
| Reelnew
| coachingmeteo