Nouveau terroriste à identifier, en région Rhône-Alpes

Même motif, même punition que les précédents.

Il fréquente les parties privées du blog du dangereux terroriste Pascal Edouard Cyprien Luraghi et ne peut donc en ignorer les activités criminelles, ce qui veut dire qu’il en est nécessairement complice, sauf à prouver le contraire en exhibant une dénonciation en bonne et due forme.

Voilà les coordonnées internétiques de ce nouveau terroriste :

 

Host Name: Navigateur : Firefox 42.0
Adresse IP : 77.192.204.16 Système d’exploitation : Win7
Emplacement : Cluses, Rhone-alpes, France Résolution : 1024×600
Visites récurrentes : 0 Javascript : Enabled
Durée de la visite : Non applicable FAI : Sfr

 

 

https://fr.wikipedia.org/wiki/Cluses

Cluses

Nouveau terroriste à identifier, en région Rhône-Alpes dans Crime 35px-Logo-Mairie
Cet article est une ébauche concernant une commune de la Haute-Savoie.
Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) Le bandeau {{ébauche}} peut être enlevé et l’article évalué comme étant au stade Bon début quand il comporte assez de renseignements encyclopédiques concernant la commune.
Si vous avez un doute, l’atelier de lecture du projet Communes de France est à votre disposition pour vous aider. Consultez également la page d’aide à la rédaction d’un article de commune.
Page d’aide sur l’homonymie Pour l’article ayant un titre homophone, voir Cluse.
Icône de paronymie Cet article possède un paronyme ; voir : La Cluse.
Cluses
Vue panoramique de Clusesdepuis la pointe de Chevran.
Vue panoramique de Cluses
depuis la pointe de Chevran.
Blason de Cluses
Blason
Logo
Logo
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Rhône-Alpes
Département Haute-Savoie
Arrondissement Bonneville
Canton Canton de Cluses
Intercommunalité CC Cluses-Arve et Montagnes
Maire
Mandat
Jean-Louis Mivel
2014-2020
Code postal 74300
Code commune 74081
Démographie
Gentilé Clusiens
Population
municipale
17 525 hab. (2012)
Densité 1 677 hab./km2
Géographie
Coordonnées 18px-Geographylogo.svg dans Folie46° 03′ 40″ Nord 6° 34′ 46″ Est
Altitude Min. 470 m – Max. 1 175 m
Superficie 10,45 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France

City locator 14.svg
Cluses
Liens
Site web cluses.fr
modifier Consultez la documentation du modèle

Cluses est une commune française située dans le département de la Haute-Savoie, en région Rhône-Alpes.

Sommaire

Géographie

220px-Cluses74 dans LCR - NPA

Cluses, dans la vallée de l’Arve
260px-Cluses174 dans Luraghi

Cluses, et la vallée de l’Arve, sous la mer de nuages

Localisation

Située dans la vallée de l’Arve, dans la plus grande cluse des Alpes, la ville est à mi-distance entre Genève et Chamonix.

Communes limitrophes

Communes limitrophes de Cluses
Thyez Châtillon-sur-Cluses Saint-Sigismond
Cluses
Scionzier Nancy-sur-Cluses Arâches-la-Frasse,
Magland

Climat

Le nombre de jours d’enneigement au sol à Cluses est de 12 (30 en 1960). Le record de chaleur est de 40,6 °C en août 2003.

Le climat y est de type montagnard en raison de la présence du Massif alpin.

Ville Ensoleillement Pluie Neige Orage Brouillard
Paris 1 797 h/an 642 mm/an 15 j/an 19 j/an 13 j/an
Nice 2 694 h/an 767 mm/an 1 j/an 31 j/an 1 j/an
Strasbourg 1 637 h/an 610 mm/an 30 j/an 29 j/an 65 j/an
Cluses - h/an - mm/an - j/an - j/an - j/an
Moyenne nationale 1 973 h/an 770 mm/an 14 j/an 22 j/an 40 j/an

Voici un aperçu dans le tableau ci-dessous pour l’année 2007 :

Mois J F M A M J J A S O N D Année
Températures (sous abri, normales) °C
Précipitations (hauteur moyenne en mm)
Source: Météo France et Météociel1

Voies de communication et transports

220px-Cluses23 dans NEMROD34

Rond-point en centre ville

Voies routières

Elle est traversée par l’autoroute A40 et desservie par les sorties de Cluses-Centre et Cluses-La Sardagne.

Pistes cyclables

Une piste cyclable s’étend sur 3 km le long de l’Arve, du pont Vieux dans le centre au canal de fuite EDF et fait la jonction avec Thyez vers Marignier. Cette piste cyclable est inscrite dans un projet pour lier les communes de Chamonix à Annemasse en suivant les bords de l’Arve.

Transport ferroviaire

Liaison TER avec Annecy (Paris / Lyon), Chamonix et Genève par Bonneville et La Roche-sur-Foron, TGV Neige en Hiver (desserte des stations du Grand Massif et du Chablais)

Transports en commun

Transport en bus dans toute la ville (accès libre et gratuit).

Transports aériens

À 50 km de l’aéroport de Genève (Cointrin) GVA.

Urbanisme

Morphologie urbaine

220px-Cluses_depuis_Bargy

Cluses depuis la face nord du Bargy

On trouve de nombreux hameaux et quartiers à Cluses tels que Marzan, Noiret, Ponthior, Messy, Curzeilles, Sardagne, Ewues 1 & 2, Saint-Vincent, Saint-Nicolas, Grand-Champs.

L’ensemble de la population se répartit sur les quartiers du centre ville, de la Sardagne qui s’étend vers l’ouest jusqu’à Thyez, de Messy qui se trouve au sud de l’autre côté de l’Arve en limite de Scionzier, et les Ewües qui est un quartier principalement de logements sociaux qui se situe au nord du centre ville et de la Sardagne.

Les quartiers Ponthior, le Noiret et autres qui se situent plus au nord sont de plus en plus attractifs du fait de l’ensoleillement qui est plus fort sur les coteaux. Ces quartiers s’appuient sur les versants sud du Chevran et de la pointe d’Orchex bénéficiant ainsi de cette lumière recherchée dans un environnement où les montagnes ont tendance à ombrager durablement le fond des vallées.

Enfin le quartier de la Maladière est une zone commerciale et industrielle où de nombreuses entreprises se sont installées aux abords de la sortie d’autoroute qui est le principal moteur de l’activité du quartier. Ce quartier se trouve à l’est du centre ville de l’autre côté de la cluse qui a donné son nom à la ville. Le quartier est très isolé du reste de la ville et se trouve dans un passage beaucoup plus étroit de la vallée juste en amont de la ville, ce qui fait que l’ensoleillement en hiver y est très faible et donc c’est une zone peu attractive en matière de logement. Ce quartier héberge aussi, jusqu’au 31 décembre 2009, un bureau de Douanes, ultime vestige de l’Autoport de Cluses, dont l’activité fut florissante jusqu’en 1993 et l’avènement du Marché Unique. Regroupant des sociétés spécialisées dans la matière, et un bureau de l’Administration des Douanes et Droits Indirects français, ces trois services sont en phase de restructuration actuellement. La date ci-dessus étant purement une rumeur, il est difficile de juger de sa pertinence… Une autre implantation, dite de Douane « volante » (branche de la surveillance) a ses quartiers dans le centre-ville, non loin de l’église… Elle officie, en priorité, sur la zone La Roche-sur-ForonServoz.

En continuant vers le sud-est en suivant la vallée vers l’amont, on arrive rapidement sur la commune de Magland qui est dans des conditions similaires à la Maladière avec une forte concentration d’entreprises de décolletage2.

Logement

Cette section est vide, insuffisamment détaillée ou incomplète. Votre aide est la bienvenue !

Projets d’aménagements

Cette section est vide, insuffisamment détaillée ou incomplète. Votre aide est la bienvenue !

Toponymie

Cette section est vide, insuffisamment détaillée ou incomplète. Votre aide est la bienvenue !

Histoire

Cluses est considérée comme la capitale du Faucigny, en rivalité (historique) avec La Roche-sur-Foron (foires et banque) et Bonneville (fonctions administratives).

Cluses devient ville indépendante le 4 mai 1310. Hugues († 1329), fils de Humbert Ier de Viennois et baron de Faucigny, crée une charte de franchise avec les clusiens3. Quatre syndics sont élus par la population. Des droits lui sont accordés.

Au Moyen Âge, on parlait déjà d’un pont sur l’Arve. Le premier bourg est né à l’entrée de la cluse, blotti entre les montagnes et la rivière.

En 1720, Claude-Joseph Ballaloud introduit le travail de l’horlogerie dans une vallée qui ne vit que de l’agriculture. Très vite, les ateliers familiaux se multiplient et fournissent les grandes firmes de Genève en Suisse. L’acquisition d’un savoir-faire s’accompagne de la création de l’École royale d’horlogerie en 1848. Pour répondre aux besoins des grands secteurs industriels, les artisans horlogers se diversifient dans la fabrication de petites pièces micromécaniques en série. Les techniques du décolletage sont nées et ne cesseront d’évoluer pour être aujourd’hui reconnues mondialement.

Elle fut chef-lieu de district de 1790 à 1795.

220px-Cluses_vue_d%27Amont_-_clich%C3%A9_R_Blanchard

Cluses vue d’Amont en 1927. En arrière, pentes dans le Flysch de Châtillon.

Le 20 juin 1844 le village typique haut-savoyard construit en chalets de bois est entièrement détruit par un incendie. Après cet épisode, une grave crise secoue Cluses. Les habitations et industries détruites, les gens quittent la ville.

C’est à la suite de cet incident qu’on chercha à développer la ville. Ainsi, le développement de l’horlogerie savoisienne en Faucigny passe par la création d’une École royale d’horlogerie par Achille Benoit, en 1848, avec le soutien du syndic, le docteur Firmin Guy. Cette institutionnalisation, d’une industrie présente dès le XVIIIe siècle, avait pour but de mettre fin à l’émigration de travail local4,5. La formation en horlogerie sera complétée par la mécanique et l’électricité dans les années 1890. L’École royale d’horlogerie, fondée en 1848, devient un lycée technique en 1960. Il fermera ses portes en 1989 avec la dernière promotion de sept élèves. L’établissement est devenu aujourd’hui le lycée Charles-Poncet6.

La ville fut reconstruite de façon totalement différente. Le style turinois du Piémont en Italie fut adopté. L’architecte Justin refit le dessin de la ville en damier. Depuis, des règles d’urbanisme strictes sont toujours d’actualité sur les nouvelles constructions et maisons de Cluses. Ce style unique fait de Cluses une particularité en Haute-Savoie.

Politique et administration

220px-Cluses274

L’hôtel de ville

Tendances politiques et résultats

Article connexe : Élections municipales de 2014 en Haute-Savoie.
Cette section est vide, insuffisamment détaillée ou incomplète. Votre aide est la bienvenue !

Cluses est une ville à tendance politique conservatrice qui, du fait de son histoire, a toujours été orientée à droite[réf. nécessaire]. La droite modérée à catholique est très représentée.

De 1995 à 2002, le Front national fait une percée, notamment aux élections municipales de 2001.

Le premier tour de 2002 place Jean-Marie Le Pen et Jacques Chirac sur le même score. En revanche, lors de l’élection présidentielle de 2007, Nicolas Sarkozy obtient près de 64 % au deuxième tour.

Administration municipale

Cette section est vide, insuffisamment détaillée ou incomplète. Votre aide est la bienvenue !

Liste des maires

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1853 1858 Henri Jaccottet Industriel
1932 1941 Pierre Trappier Pharmacien
1941 1944 Claudius Bretton Industriel
1944 1945 Louis Gourdan Pharmacien
1945 1977 Paul Béchet Industriel
1977 1983 Fernand Montessuit Directeur d’école
1983 2014 Jean-Claude Léger UMP Industriel
2014 en cours
(au 8 février 20157)
Jean-Louis Mivel DVD Conseiller départemental depuis 2015

Instances judiciaires et administratives

Cette section est vide, insuffisamment détaillée ou incomplète. Votre aide est la bienvenue !

Politique environnementale

La cascade de l’Englennaz.
Cette section est vide, insuffisamment détaillée ou incomplète. Votre aide est la bienvenue !

Jumelages

La ville de Cluses est jumelée avec plusieurs autres villes étrangères. Il faut rappeler que le jumelage est une relation établie entre deux villes de pays différents qui se concrétise par des échanges socio-culturels.

Cluses est jumelée avec :

Population et société

Démographie

En 2012, la commune comptait 17 525 habitants. L’évolution du nombre d’habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du XXIe siècle, les recensements des communes de plus de 10 000 habitants ont lieu chaque année à la suite d’une enquête par sondage, contrairement aux autres communes qui ont un recensement réel tous les cinq ansNote 1,Note 2.

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1822 1838 1848 1858 1861 1866
1 609 1 823 1 732 1 953 1 970 1 947 1 925 1 585 1 643
           Évolution de la population  [modifier], suite (1)
1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906 1911
1 751 1 813 1 915 1 915 2 126 2 403 2 208 2 141 2 155
           Évolution de la population  [modifier], suite (2)
1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968 1975
2 216 2 408 2 644 3 095 3 416 5 318 8 612 12 455 14 826
           Évolution de la population  [modifier], suite (3)
1982 1990 1999 2006 2011 2012 - - -
15 469 16 358 17 711 17 835 17 416 17 525 - - -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu’en 19998 puis Insee à partir de 20049.)
Histogramme de l’évolution démographique

6a0a24aab94e9a8118ad946c86a6154f

Lors de l’incendie de 1844 la destruction des habitations a fait fuir la population dans d’autres villes du bassin clusien.

Évolution de la pyramide des âges de la ville de Cluses, comparaison entre l’année 1999 et 198210 :

Pyramide des âges en 1999 en nbre d’individus.
Hommes Classe d’âge Femmes
306
75 à plus
548
856
60 à 74
1 023
2 265
40 à 59
2 145
3 104
20 à 39
2 670
2 504
0 à 19
2 299
Pyramide des âges en 1982 en nbre d’individus.
Hommes Classe d’âge Femmes
146
75 à plus
271
577
60 à 74
689
1 818
40 à 59
1 689
2 816
20 à 39
2 626
2 523
0 à 19
2 343

Le nombre total de ménages à Cluses est de 6 931. Ces ménages ne sont pas tous égaux en nombre d’individus. Certains de ces ménages comportent une personne, d’autres deux, trois, quatre, cinq voire plus de six personnes. Voici ci-dessous, les données en pourcentage de la répartition de ces ménages par rapport au nombre total de ménages.

Les Ménages

Ménages de : 1 personne 2 pers. 3 pers. 4 pers. 5 pers. 6 pers. ou +
Cluses 29,5 % 29,7 % 17,4 % 14,3 % 5,5 % 3,6 %
Moyenne Nationale 31 % 31,1 % 16,2 % 13,8 % 5,5 % 2,4 %
Sources des données : INSEE11

Immigration

En 2008, la ville comptait 3 409 immigrés sur un total de 17 972 habitants soit 19 % de sa population12.

Enseignement

L’enseignement dans la ville de Cluses s’étend de la maternelle jusqu’au lycée.

Les écoles de l’enseignement primaire sont réparties sur les différents quartiers de Cluses. On trouve ainsi des écoles dans le centre ville, dans Messy, à la Sardagne, au Noiret, aux Ewües 1 et 2. En général, ces écoles rassemblent les deux niveaux (maternelle et élémentaire). L’école privée de Sainte-Bernadette rassemble également les deux écoles dans le centre.

Deux collèges sont présents : le collège public Geneviève Anthonioz de Gaulle13 (établissement public) et le collège St Jean Bosco14 (établissement privé).

On trouve également trois lycées dont deux professionnels et un d’enseignement général. Le lycée des Cordeliers, qui est rattaché aux locaux de l’école de St-Jean-Bosco, est un lycée professionnel situé en centre ville15.

Le second, le lycée de la vallée de l’Arve Paul Béchet propose des formations liées au décolletage, aux microtechniques et à l’usinage pour des niveaux bac professionnel avec des équipements en phase avec les industriels de la vallée (3 ans d’étude et environ 300 élèves)16,17.

Le lycée Charles Poncet propose des formations générales de la seconde à la terminale et des formations technologiques, de la seconde jusqu’au BTS, liées principalement au décolletage. Il est aussi appelé le lycée de l’horlogerie car ce lycée utilise les bâtiments de l’ancienne École royale, puis nationale, d’horlogerie. Il a actuellement une forte influence sur les commerces locaux puisque nombre d’entre eux sont dépendants de la consommation des lycéens. Environ 1400 élèves y étudient chaque année et 200 professionnels y travaillent18,19.

Manifestations culturelles et festivités

Tous les ans, le dernier dimanche de juin, a lieu le Festival des musiques du Faucigny, en l’honneur de Francois Curt. Ce festival tourne sur 13 villes du Faucigny : Cluses, Bonneville, Sallanches, Passy, Megève, Chamonix, Taninges, Samoëns, Saint-Jeoire-en-Faucigny, Cruseilles, Scionzier, La Roche-sur-Foron, Saint-Gervais-les-Bains. Chaque année une ville accueille ce festival. La dernière édition ayant eu lieu à Cluses date de juin 2013.

Chaque année au début de juillet se déroule le festival de musiques actuelles : Musiques en Stock. Ce festival se déroule au centre de la cité, accueille près de 25 000 spectateurs et est entièrement gratuit. De nombreux artistes nationaux et internationaux ont foulé la scène du festival : The Stranglers, dEUS, Stephan Eicher, Mickey 3D, Venus, Kill the Young, Emilie Simon, Sanseverino, Soulwax, The Dandy Warhols, Adam Green, The BellRays, Mademoiselle K

Au mois de novembre, se déroule le salon du Livre clusien : Esperluette. Il reçoit de nombreux auteurs locaux et nationaux sur 2 jours. L’accès au salon est gratuit.

Fin 2006, est née une nouvelle manifestation, gratuite également : Cluses O’Clock, manifestation autour du temps et de l’horlogerie. Sur place : des ateliers pédagogiques pour enfants et adultes, des conférences et une bourse horlogère.

Santé

Cette section est vide, insuffisamment détaillée ou incomplète. Votre aide est la bienvenue !

Sports

Médias

Canal C TV, la télévision du bassin clusien depuis de nombreuses années (www.canalctv.fr) et C RADIO, crée en 2011, est écoutable à Cluses, dans la Vallée de l’Arve et dans le pays du Mont-Blanc sur 91.1 mhz et sur www.cradio.fr

Économie

Cluses est une ville où l’industrie est l’essentiel du centre d’activité. Cluses est surnommée « capitale du décolletage ».

Emploi

Cluses connut au XXe siècle un développement impressionnant. De 2208 habitants en 1902, sa population passa à 16 732 en 1990 puis à 18 000 actuellement. De paysans vivant de la terre en 1902, 199 entreprises individuelles existaient à Cluses en 1990. Depuis 2001 la concurrence de la Chine en matière industrielle tend à inverser la croissance forte que Cluses a connue ces dernières années.

Entreprises de l’agglomération

Parmi les grandes entreprises présentes à Cluses, on peut citer Somfy

Industrie du décolletage

Définition du décolletage : réalisation par tournage ou usinage de petites pièces de micromécanique. La vis a été la première production de cette industrie.

À partir d’une barre de métal, l’opération consistait pour obtenir le filetage, à diminuer la section avec un tour, à enlever le collet…

Très vite les horlogers suisses utilisèrent le savoir-faire clusien pour sous-traiter les éléments de micromécanique des montres. Puis vint le tour de l’automobile et des nouvelles technologies avec la connectique moderne.

Le Centre technique de l’industrie du décolletage est basé à Cluses.

Commerce

Cette section est vide, insuffisamment détaillée ou incomplète. Votre aide est la bienvenue !

Revenus de la population et fiscalité

Cette section est vide, insuffisamment détaillée ou incomplète. Votre aide est la bienvenue !

Culture locale et patrimoine

Lieux et monuments

  • 120px-Pont_Vieux_de_Cluses_1
    Le Pont Vieux.
  • Un des quatre bâtiments du Lycée Charles Poncet.
  • 90px-Fontaine_de_Cluses_1

    La fontaine.

16px-Information_icon.svg Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Patrimoine naturel

  • La ville de Cluses est entourée de montagnes présentant quelques curiosités telles que la pointe du Chevran, présentant un panorama sur la vallée ou encore la cascade de l’Englennaz, seule cascade sur le territoire du Cluses.
220px-Cluses22

L’Arve

Espaces verts et fleurissement

En 2014, la commune obtient le niveau « deux fleurs » au concours des villes et villages fleuris21.

Patrimoine culturel

Personnalités liées à la commune

Héraldique

Armes de Cluses
Les armes de Cluses se blasonnent ainsi : Palé d’or et de gueules de six pièces.

Il s’agit des armes de la Maison de Faucigny23

Voir aussi

Bibliographie

Cette section est vide, insuffisamment détaillée ou incomplète. Votre aide est la bienvenue !

Articles connexes

Liens externes

Sur les autres projets Wikimedia :

  • Cluses, sur Wikimedia Commons

Notes et références

Notes

  1. Au début du XXIe siècle, les modalités de recensement ont été modifiées par la loi no 2002-276 du 27 février 2002 [archive], dite « loi de démocratie de proximité » relative à la démocratie de proximité et notamment le titre V « des opérations de recensement », afin de permettre, après une période transitoire courant de 2004 à 2008, la publication annuelle de la population légale des différentes circonscriptions administratives françaises. Pour les communes dont la population est supérieure à 10 000 habitants, une enquête par sondage est effectuée chaque année, la totalité du territoire de ces communes est prise en compte au terme de la même période de cinq ans. La première population légale postérieure à celle de 1999 et s’inscrivant dans ce nouveau dispositif est entrée en vigueur au 1er janvier 2009 et correspond au recensement de l’année 2006.
  2. Dans le tableau des recensements et le graphique, par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu, pour les populations légales postérieures à 1999 de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique que les populations correspondant à l’année 2006, première population légale publiée calculée conformément aux concepts définis dans le décret no 2003-485 du 5 juin 2003, et les années correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et aux années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l’ensemble des communes.

Références

  1. Base de données météo et observations temps réelle par Méteociel [archive] et Météo France
  2. Cluses [archive]
  3. Léon Ménabréa, Article « De la marche des études historiques en Savoie et en Piémont, depuis le XIVe siècle jusqu’à nos jours, et des développements dont ces études seraient encore susceptibles », Mémoires (n°1, IX), Académie de Savoie,‎ 1839, p. 354. Voir aussi Ruth Mariotte Löber, Ville et seigneurie : Les chartes de franchises des comtes de Savoie, fin XIIe siècle-1343, Annecy, Librairie DrozAcadémie florimontane,‎ 1973, 266 p. (ISBN 978-2-60004-503-2), p. 59.
  4. Présentée par Paul Guichonnet. Narcisse Perrin, L’horlogerie savoisienne et l’École nationale d’horlogerie de Cluses, RAffin et C* éditeurs puis Editions Cheminements,‎ 1902, 2004 (ISBN 978-2-84478-032-4), p. 171.
  5. Michel Germain et Gilbert Jond, Le Faucigny autrefois, La Fontaine de Siloé, coll. « Chroniques de l’autrefois »,‎ 1995, 203 p. (ISBN 978-2-8420-6017-6), p. 56.
  6. Paul Guichonnet, Nouvelle encyclopédie de la Haute-Savoie : Hier et aujourd’hui, La Fontaine de Siloé,‎ 2007, 399 p. (ISBN 978-2-8420-6374-0), p. 174.
  7. Clémentine Marchais, « Jean-Louis Mivel et Marie-Antoinette Métral candidats d’expériences aux départementales » [archive], sur le site du quotidien Le Dauphiné libéré,‎ 8 février 2015 (consulté le 19 juillet 2015).
  8. Des villages de Cassini aux communes d’aujourd’hui [archive] sur le site de l’École des hautes études en sciences sociales.
  9. Fiches Insee – Populations légales de la commune pour les années 2006 [archive], 2011 [archive], 2012 [archive].
  10. Recensement de l’INSEE en 1999 – Population totale par sexe et âge [archive]
  11. Données démographiques cités par le l’JDN [archive]
  12. Commune : Cluses – 74081 [archive], Insee 2008
  13. Site du collège Geneviève Anthonioz-de Gaulle [archive]
  14. Site du Collège Saint Jean Bosco [archive]
  15. Site du lycée des Cordeliers [archive]
  16. Site du lycée Paul Béchet [archive]
  17. Lycée Professionnel de la Vallée de l’Arve Paul Bechet [archive]
  18. Site du lycée Charles-Poncet [archive]
  19. Liste d’établissement sur copainsdavant.linternaute.com [archive]
  20. Histoire de l’École d’Horlogerie et du Lycée Charles Poncet sur le site du Lycée Charles Poncet [archive]
  21. « Les villes et villages fleuris » [archive], sur le site officiel du « Concours des villes et villages fleuris » (consulté le 20 juillet 2014).
  22. La littérature savoyarde du Moyen Âge au début du XVIIIe siècle sur Sabaudia.org [archive]
  23. Annuaire de la Noblesse de France et des Maisons souveraines de l’Europe, publié sous la direction de M. Borel d’Hauterive, 1855, pp.378-379


Astro Zombie et Rue89 : le cirque continue

http://rue89.nouvelobs.com/2015/12/10/tweeter-audience-a-huis-clos-quand-est-avocat-mauvaise-idee-262417

Tweeter une audience à huis clos quand on est avocat : mauvaise idée

Par Benoît Le Corre Journaliste. Publié le 10/12/2015 à 16h18
4 967 visites 49 réactions   1

 

Publié le 10/12/2015 à 17h37
Astro Zombie et Rue89 : le cirque continue dans Attentats

Mon-Al

roturière : -)

Tous les Grenoblois suivent ce procès dont le jury s’est retiré pour délibérer. Verdict demain ou samedi … En espérant que la défense ne se servira pas de la rupture du huit-clos pour demander l’annulation de ce procès qui n’a que trop duré.

[ à signaler que c’est avec difficulté que je peux commenter, n’ayant plus accès à la Rue par Firefox depuis trois jours.]

2 réponses
Publié le 10/12/2015 à 19h11
picture-2978 dans Folie

héliotrope

Ecocitoyen débutant, chercheur de solutions
répond à Mon-Al

Voilà ce qui arrive à celles et ceux qui bloquent les publicités !
Nan mé !
Je suis en mode navigation privée et cela marche très bien. Sur mac, mais bon…

4 réponses
Publié le 10/12/2015 à 19h18
cocarde_2_1 dans LCR - NPA

Tom.Joad

Qu’en pense Golman Sachs ?
répond à héliotrope

Bon sang ! Mais bien sûr !

Je commençais à m’affliger du fait d’avoir du passer par face…. pour avoir quelques nouvelles. Et un peu langue de pute, en suspectant la rédaque d’être vexée suite aux réponses à la lettre d’Alexandre.

Donc en somme pas la faute à la revnum ,ni fierté, comme d’hab le business.

1 réponse
Publié le 10/12/2015 à 19h43
langfr-225px-flag_of_germany.svg_ dans Luraghi

Percy E. Schramm

Historien du Führer
répond à Tom.Joad

J’ai aussi ce problème depuis plusieurs jours : le site ne s’actualise pas avec ses nouveaux articles, les liens de ma boite pour aller voir la réponse aux commentaires ne marchent pas, et je commente sans voir ensuite afficher mon message. Ça va mieux chez moi depuis hier (je reste sur Firefox), mais je vois que le problème se déplace… la rue a été contactée, pas de réponse.

Publié le 10/12/2015 à 22h53
 dans NEMROD34

Mon-Al

roturière : -)
répond à héliotrope

Ok merci.

Publié le 10/12/2015 à 23h25
 dans Perversité

Mon-Al

roturière : -)
répond à héliotrope

Doublon

Publié le 11/12/2015 à 09h35
 dans Politique

Tina.

Tout va bien
répond à héliotrope

Je ne bloque pas la publicité et j’ai les mêmes problèmes.

Publié le 11/12/2015 à 11h32
default_avatar_0 dans Rue89

Shibori

(variable)
répond à Mon-Al

Non, tous les grenoblois ne s’intéressent pas à ce fait divers. Merci de ne pas généraliser.

Publié le 10/12/2015 à 17h43
Publié le 10/12/2015 à 18h18
autist-reading2_59

Philippe Putain

IL FAUT DES TROTSKISTES !

Grosse enquête journalistique.
Maitre RIPERT doit être content que son nom soit au moins orthographié correctement dans l’article de l’express que l’auteur d’ici nous recommande chaudement.

1 réponse
Publié le 10/12/2015 à 19h24
814294083882192873_6aed3bc18187_1

Grosabruti III

Senatus Populusque Romanus
répond à Philippe Putain

Maitre Ripert ne lira probablement pas l’article de Rue89 car s’il n’a pas d’adresse e-mail, il n’a probablement pas Internet non plus.
Mais nous sommes d’accord, les noms des réactionnaires devraient toujours etre correctement orthographiés.

1 réponse
Publié le 10/12/2015 à 19h37
autist-reading2_59

Philippe Putain

IL FAUT DES TROTSKISTES !
répond à Grosabruti III

T’es trop rigolo, je kiffe.

Publié le 10/12/2015 à 18h31
autist-reading2_59

Philippe Putain

IL FAUT DES TROTSKISTES !

A mon avis, les gosses ont été poignardés par Bernard the Riper, c’est bien son style.

Publié le 10/12/2015 à 18h44
loubchansky

Queimada

scribe intermittente

C’est une pub pour Lucchini, le film L’Hermine ?

Publié le 10/12/2015 à 19h00
814294083882192873_6aed3bc18187_1

Grosabruti III

Senatus Populusque Romanus

« Me Bernard Riper se décrit comme un “ rétrograde ”, un “ anti-moderniste ”. Selon lui, les avocats tweetos, “ C’est le sommet de l’individualisme. Ils se vendent à travers ce qu’ils écrivent. ” »
–-
Ce Maitre Riper est tout simplement professionnel.
Un avocat qui twitte, cela ne fait pas sérieux. Surtout au cours d’un procès.

2 réponses
Publié le 10/12/2015 à 19h05
814294083882192873_6aed3bc18187_1

Grosabruti III

Senatus Populusque Romanus
répond à Grosabruti III

Et ne pas avoir d’adresse e-mail, c’est franchement la classe. D’ailleurs moi aussi, quand je souhaite donner une certaine solennité à mes lettres – par exemple lorsque j’écris à un administré dans le cadre de mes fonctions républicaines de conseiller municipal – eh bien meme si c’est une petite commune, je prends une plume et un encrier noir, et je signe en apposant le sceau sur ma chevalière dans la cire chaude.

5 réponses
Publié le 10/12/2015 à 19h15
default_avatar_0

Jean-Paul Petit-Boudu

Esprit critique
répond à Grosabruti III

Ah, là vous m’avez fait rire !

Publié le 10/12/2015 à 19h20
oeil_4

linoroberto

0(♣ ♣)0 0(♥!!♥ )0 o(►‼◄)o (⌒‿⌒)
répond à Grosabruti III

leon gnaume sort de ce corps

1 réponse
Publié le 10/12/2015 à 19h28
814294083882192873_6aed3bc18187_1

Grosabruti III

Senatus Populusque Romanus
répond à linoroberto

Je suis Léon Gnaume. Je préferais ce pseudo à « grosabruti » mais malheureusement tout le monde continuait de m’appeler « grosab » donc j’ai du reprendre le nom…

Mais je serais heureux que vous m’appeliez « Léon Gnaume ».

1 réponse
Publié le 10/12/2015 à 19h40
chat_herbert

Herbert.Gédéon.Glutzenbaum

Lifkisé…
répond à Grosabruti III

Ça marche, Monsieur III, prénom Grosabruti.

1 réponse
Publié le 10/12/2015 à 19h53
oeil_4

linoroberto

0(♣ ♣)0 0(♥!!♥ )0 o(►‼◄)o (⌒‿⌒)
répond à Herbert.Gédéon.Glutzenbaum

quelque fois je me demande s’il n’est pas membre de la redac , juste là pour animer ce forum qui compte de moins en moins de riverain .. ?

2 réponses
Publié le 10/12/2015 à 19h57
chat_herbert

Herbert.Gédéon.Glutzenbaum

Lifkisé…
répond à linoroberto

Ouais, avec le nazillon en-dessous…

1 réponse
Publié le 10/12/2015 à 20h10
oeil_4

linoroberto

0(♣ ♣)0 0(♥!!♥ )0 o(►‼◄)o (⌒‿⌒)
répond à Herbert.Gédéon.Glutzenbaum

lui c’est l’antenne germanique de rue89 …enfin germanique .. ? pas si sur .. !

1 réponse
Publié le 10/12/2015 à 20h17
chat_herbert

Herbert.Gédéon.Glutzenbaum

Lifkisé…
répond à linoroberto

Brun, oui, germain, non.

Publié le 11/12/2015 à 08h46
mouna_0

Waldeck

Déconnectionneur.
répond à linoroberto

Oui, cette hypothèse a déjà été évoquée, et jamais démentie par la rédaction.
Je suis persuadé que sur la rue, il n’y a plus que des trolls et des créatures générées par la rédaction, je pense que toi linoberto tu en fais partie et j’ai même de sérieux doutes sur ma propre intégrité, moi, waldeck…

Publié le 11/12/2015 à 10h15
oeil_4

linoroberto

0(♣ ♣)0 0(♥!!♥ )0 o(►‼◄)o (⌒‿⌒)
répond à Waldeck
Sans%20titre_1

.

Publié le 10/12/2015 à 19h47
langfr-225px-flag_of_germany.svg_

Percy E. Schramm

Historien du Führer
répond à Grosabruti III

Vous êtes un bon vous, un réactionnaire comme je les aime. Je suis un amoureux des lettres également, je correspond avec certains de mes amis seulement par ce biais.
C’est comme le rasage : ces rasoirs de sécurité, c’est d’un laid. Je ne jure que par le coupe-chou et le blaireau. Musique baroque pour ce moment afin de le sanctifier, faire mousser sur le visage par des gestes circulaires, la concentration du geste pour raser sans se couper, un peu d’eau parfumée ou de pierre d’alun… Le coupe-chou, c’est l’élégance de l’homme qui sait prendre soin de lui.

2 réponses
Publié le 10/12/2015 à 21h22
814294083882192873_6aed3bc18187_1

Grosabruti III

Senatus Populusque Romanus
répond à Percy E. Schramm

Pour l’écriture, vous avez bien raison cher Percy. Fort heureusement, on trouve encore quelques femmes appréciant l’épistolaire comme un indispensable élément de l’amour courtois, au lieu de ces sms modernes qui disent « kikoo jte kif grave ».

Je vous avouerais en revanche que le coupe-chou, je ne pense pas être assez adroit pour l’utiliser sans risque…

Publié le 10/12/2015 à 23h54
viva_zapata2

Caporal_Pancho

Hecho a mano
répond à Percy E. Schramm

« Je suis un amoureux des lettres également »

De lettres anonymes de chiures de corbak en l’occurrence, mon cher ami, élégant putassier et siffleur de sous-merdre.
Sur ce coup là, ta bande à la morbaks aura élégamment négligé de nous fournir comme à son habitude, avec sa litanie d’insinuations brêles et dégueulasses, le nom du « petit prof Dombie » et son bahut en forme de menace*.
C’est vrai que par les temps qui chassent à courre, l’injure publique et l’insulte aux agents de l’Etat est assez risquée. On aura bien compris que tu ne n’y risquerais pas l’ombre de tes ordures.

Mythomane, ordurier, torve… Ça diverge quand même plutôt avec l’image que tu tentes pitoyablement de donner de toi en suçant comme une shampouineuse.

*Je fournirai à la rédac de la Rue et à la demande, les posts où cette raclure évoque en forme de menace l’identité et l’établissement des profs mis en cause.

1 réponse
Publié le 11/12/2015 à 07h08
langfr-225px-flag_of_germany.svg_

Percy E. Schramm

Historien du Führer
répond à Caporal_Pancho

Je n’ai jamais communiqué ici d’informations personnelles sur feu Astro Zombie. Je t’invite à chercher, mon compte est ouvert… Si tu veux perdre ton temps.

Publié le 10/12/2015 à 22h23
viva_zapata2

Caporal_Pancho

Hecho a mano
répond à Grosabruti III

C’est tout à fait faux :
— Tu n’es pas et tu n’as jamais été conseiller municipal.
— Tu as au moins plusieurs adresses email. Dont tu te sers le cas échéant pour harceler les riverains, et que j’ai personnellement, à tes grands cris d’orfraie indignée, subito transmise à la rédac et diffusée sur le fil quand tu t’es mis en tête de t’en prendre à moi personnellement.
Ce qui t’as valu subito aussi un énième charclage en règle malgré tes protestations de corbak affolé hurlant à la « divulgation de correspondance privée », « veuillez masquer immédiatement mon adresse email », « vous agissez contre la loi ! » : spectacle en trois actes et unité de lieu assez misérablement classique, qui aura au moins donné, avec « une certaine solennité » j’en conviens, la mesure de ta petitesse crapuleuse.

Publié le 11/12/2015 à 01h26

affreuxjojo

répond à Grosabruti III

Il doit être difficile de trouver du parchemin d’époque et des moines pouvant ajouter les enluminures.

Publié le 10/12/2015 à 19h07
loubchansky

Queimada

scribe intermittente
répond à Grosabruti III

Remarquez, en guise de sanction disciplinaire, très légère, on pourrait inscrire la tweeteuse sur le fameux « mur des c… » du syndicat de la magistrature ?

1 réponse
Publié le 10/12/2015 à 19h31
814294083882192873_6aed3bc18187_1

Grosabruti III

Senatus Populusque Romanus
répond à Queimada

Pourquoi pas ;)

Mais je crois que le vrai probleme aujourd’hui c’est qu’il y a beaucoup trop de femmes avocates alors que c’est une profession traditionnellement masculine. La féminisation entraine des dérives comme celle constatée dans l’article et par suite une dévalorisation de la profession, une tendance qu’Eric Zemmour a par exemple soulevée.

5 réponses
Publié le 10/12/2015 à 19h44
loubchansky

Queimada

scribe intermittente
répond à Grosabruti III

Effectivement, le mur des c… peut sembler sexiste, il faudrait dire « c.uillons » si la majorité est masculine, selon une polémique Iacub/Caron :
Lien

Publié le 10/12/2015 à 20h13
autist-reading2_59

Philippe Putain

IL FAUT DES TROTSKISTES !
répond à Grosabruti III

Tu fais bien de rappeler que les femmes sont des sous-hommes.

2 réponses
Publié le 10/12/2015 à 20h18
chat_herbert

Herbert.Gédéon.Glutzenbaum

Lifkisé…
répond à Philippe Putain

Et ça n’a pas l’air de gêner la keimada… Elle admet que les Grosabrutis sont supérieurs…

2 réponses
Publié le 10/12/2015 à 20h23
autist-reading2_59

Philippe Putain

IL FAUT DES TROTSKISTES !
répond à Herbert.Gédéon.Glutzenbaum

Queimada est femme autant que hollande est socialiste.

3 réponses
Publié le 10/12/2015 à 20h29
chat_herbert

Herbert.Gédéon.Glutzenbaum

Lifkisé…
répond à Philippe Putain

Peut-être moins.

1 réponse
Publié le 10/12/2015 à 21h34
viva_zapata2

Caporal_Pancho

Hecho a mano
répond à Herbert.Gédéon.Glutzenbaum

Impossible

1 réponse
Publié le 10/12/2015 à 21h53
chat_herbert

Herbert.Gédéon.Glutzenbaum

Lifkisé…
répond à Caporal_Pancho

C’est vrai que c’est dur…

Publié le 10/12/2015 à 20h50
oeil_4

linoroberto

0(♣ ♣)0 0(♥!!♥ )0 o(►‼◄)o (⌒‿⌒)
répond à Philippe Putain

exact j’en ai bien l’impression

Publié le 10/12/2015 à 23h33
index_22

Panama.one

Le Grand Remplacement Vite !
répond à Philippe Putain

Si si c’est une femme. son petit nom c’est Tata Dédé.

Publié le 10/12/2015 à 23h32
index_22

Panama.one

Le Grand Remplacement Vite !
répond à Herbert.Gédéon.Glutzenbaum

ah mais c’est que tu la connais pas la Queimada : elle a littéralement ruiné les forums Libé pendant des années. Mais c’est pas un troll, elle est différente quoi.. On l’appelle affectueusement Tata Dédé.

2 réponses
Publié le 10/12/2015 à 23h45
chat_herbert

Herbert.Gédéon.Glutzenbaum

Lifkisé…
répond à Panama.one

Merci du renseignement…

Publié le 11/12/2015 à 09h49
brian_boru_harpe_1

Max Hilaire.

Ne te retourne pas Orphée.
répond à Panama.one

Ah ! ! Tata Dédé ! ! !
A qui, sans ambages, tout homme qui connait ses écrits, ira lui déclamer la prose de Clément Marot, son poète préféré …..

« On le m’a dit, dague à rouelle » son attachement à cet hymne intitulé « A une médisante » et qui, ma foi, lui sied à merveille.
: =)))

Publié le 10/12/2015 à 21h29
814294083882192873_6aed3bc18187_1

Grosabruti III

Senatus Populusque Romanus
répond à Philippe Putain

Ce n’est pas ce que je dis, je plaide simplement pour une répartition des rôles en fonction des meilleures qualités de chacun. Il y a plein de choses qu’une femme fait beaucoup qu’un homme, cela ne fait pas des hommes des sous-femmes.

2 réponses
Publié le 10/12/2015 à 22h08
autist-reading2_59

Philippe Putain

IL FAUT DES TROTSKISTES !
répond à Grosabruti III

Non, juste toi.

Publié le 10/12/2015 à 23h46
chat_herbert

Herbert.Gédéon.Glutzenbaum

Lifkisé…
répond à Grosabruti III
grosabruti-femmes_3

.

Publié le 10/12/2015 à 21h00
brian_boru_harpe_1

Max Hilaire.

Ne te retourne pas Orphée.
répond à Grosabruti III

C’est là de la misogynie primaire ou …. Du machisme de primate !
Mais bon ! si vous évaluez la compétence par rapport à ce qui se trouve entre les jambes ….. Il n’est en rien étonnant que vous puissiez passer pour un crétin !

Publié le 10/12/2015 à 21h30
814294083882192873_6aed3bc18187_1

Grosabruti III

Senatus Populusque Romanus
répond à Max Hilaire.

Pas du tout. Voir ma réponse à autist un peu plus haut.

Publié le 10/12/2015 à 21h32
viva_zapata2

Caporal_Pancho

Hecho a mano
répond à Grosabruti III

En revanche, la profession de corbeau n’est pas traditionnellement féminine.
Pas vrai III ?

Publié le 11/12/2015 à 13h36
default_avatar_0

Jean-Paul Petit-Boudu

Esprit critique
répond à Grosabruti III

Vous êtes en très grande forme ces jours-ci ! Et dire qu’il y en a encore pour tomber dans le panneau de vos trollages outranciers…

Publié le 10/12/2015 à 19h17
default_avatar_0

Jean-Paul Petit-Boudu

Esprit critique

Vu que les prévenus eux-mêmes se sont exhibés sur Facebook, cette histoire de tweet me semble assez anodine.

1 réponse
Publié le 10/12/2015 à 19h41
814294083882192873_6aed3bc18187_1

Grosabruti III

Senatus Populusque Romanus
répond à Jean-Paul Petit-Boudu

L’avocate est… avocate, ce qui entraine de lourdes obligations déontologiques. Le Conseil de l’ordre se prononcera, il y aura peut-etre une sanction mais il est certain et légitime que celle-ci ne soit que mineure.
–-
Quant à l’attitude des accusés sur Facebook (je crois que devant une cour d’assises, on dit « accusé », « prévenu » étant réservé au tribunal correctionnel), il faut espérer que le jury en tiendra compte pour bien jauger de la sincérité des accusés lorsqu’ils diront qu’ils regrettent ce qui s’est passé.
–-
De facon plus générale, je me souviens d’avoir lu un article intéressant sur cette affaire (je ne sais plus où), qui disait que symboliquement, ces deux jeunes de banlieue avaient été massacrés par leurs pairs car ils s’en étaient sortis, travaillaient et étaient intégrés. Ce qui amène à penser qu’un certain nombre de jeunes délinquants veulent que leur cité fonctionne comme un gang : ceux qui le quittent pour de meilleures perspectives doivent etre exécutés.

1 réponse
Publié le 10/12/2015 à 20h04
autist-reading2_59

Philippe Putain

IL FAUT DES TROTSKISTES !
répond à Grosabruti III

« un certain nombre de jeunes délinquants veulent que leur cité fonctionne comme un gang »
.
C’est douze, le nombre en question.
Et encore, faut voir si le tribunal leur impute à tous cette volonté.

1 réponse
Publié le 10/12/2015 à 21h32
814294083882192873_6aed3bc18187_1

Grosabruti III

Senatus Populusque Romanus
répond à Philippe Putain

Vu l’omerta qui règne autour de cette affaire, ça fait bien plus de 12.

1 réponse
Publié le 10/12/2015 à 22h14
autist-reading2_59

Philippe Putain

IL FAUT DES TROTSKISTES !
répond à Grosabruti III

Ah parce que ceux qui ont peur de la pègre, tu les comptes comme partisans de la pègre ?
T’es trop rigolo, je kiffe.

Publié le 10/12/2015 à 19h51
langfr-225px-flag_of_germany.svg_

Percy E. Schramm

Historien du Führer

Terrible fait divers que le meurtre de ces deux jeunes… la France ensauvagée, la France orange mécanique, on y est avec ce procès. Avec cette loi du silence, le risque c’est que tout le monde s’en sorte bien au bénéfice du doute, qu’aucune responsabilité ne puisse être clairement établie. Faut que les sanctions tombent, et lourdes.

3 réponses
Publié le 10/12/2015 à 20h24
autist-reading2_59

Philippe Putain

IL FAUT DES TROTSKISTES !
répond à Percy E. Schramm

C’est pour faire oublier nos corses que tu présente l’omerta comme un truc tout neuf s’appelant loi du silence ?
Et pour faire oublier tous les criminels de france que tu présentes la sauvagerie comme nouvelle ?
D’ailleurs, les sanctions lourdes n’empêchent pas que de nouveaux criminels apparaissent tous les jours, faudrait peut-être réfléchir plus loin que ça, si on a autre chose en vue qu’une vengeance stérile.

Publié le 10/12/2015 à 20h55
oeil_4

linoroberto

0(♣ ♣)0 0(♥!!♥ )0 o(►‼◄)o (⌒‿⌒)
répond à Percy E. Schramm

« Faut que les sanctions tombent, et lourdes. » oui , quitte a condamner des gens pour meurtre même s’il ne l ont pas commis , c’est ca ta vision de la justice.. ?

1 réponse
Publié le 10/12/2015 à 22h16
autist-reading2_59

Philippe Putain

IL FAUT DES TROTSKISTES !
répond à linoroberto

Ben oui, faut mettre des gens en taule et les faire bosser à très bas coût du travail, c’est tout son programme, comme l’indique son pseudo.

Publié le 11/12/2015 à 01h42

affreuxjojo

répond à Percy E. Schramm

Ces crimes inspirent évidemment la colère. Mais d’après la loi, le doute doit bénéficier à l’accusé. Il s’agit là d’une règle fondamentale indissociable de l’Etat de droit et donc de la démocratie. C’est au enquêteurs et au tribunal de lever les doutes éventuels. Encore faudrait-il que la justice Française dispose de moyens. Elle est malheureusement la plus pauvre d’Europe.

Publié le 10/12/2015 à 20h27
default_avatar_0

Hansi K

Pyramideur

Maitre Eolas a été condamné pour un tweet d’ivrogne, face à l’IPJ dont il s’est foutu du niveau juridique pendant des années.
Quelqu’un le prend encore pour une référence ?

2 réponses
Publié le 10/12/2015 à 20h55
autist-reading2_59

Philippe Putain

IL FAUT DES TROTSKISTES !
répond à Hansi K

Non, c’est toi la nouvelle référence.
En post d’ivrogne.

Publié le 11/12/2015 à 03h04
zardoz1_0

Guigne du Mont Pelé

L’E.T.A. D’URGENCE
répond à Hansi K

On s’en torche de l’IPJ.

Publié le 10/12/2015 à 23h50
padiran

padiran

Chroniqueur placide

Un incident dans un tribunal parce qu’une avocate a tweeter pendant une audience à huis clos, les tribunaux en ont vu d’autres et des pires.
la justice a toujours 20 ans de retard. Le jour où elle aura intégré les moyens de communication les plus modernes dans son code de procédure pénale, les poules auront ….des robes d’avocats

2 réponses
Publié le 10/12/2015 à 23h59
chat_herbert

Herbert.Gédéon.Glutzenbaum

Lifkisé…
répond à padiran

Un fax, je croyais que ça n’existait plus… ; o)))

1 réponse
Publié le 11/12/2015 à 08h51
padiran

padiran

Chroniqueur placide
répond à Herbert.Gédéon.Glutzenbaum

Il y a aussi le téléphone ara..heu la parole quand le fax ne fonctionne pas …c’est dire

2 réponses
Publié le 11/12/2015 à 09h36
chat_herbert

Herbert.Gédéon.Glutzenbaum

Lifkisé…
répond à padiran

Et le minitel, il n’est pas encore arrivé ?

1 réponse
Publié le 11/12/2015 à 09h39
padiran

padiran

Chroniqueur placide
répond à Herbert.Gédéon.Glutzenbaum

Il parait que le Bi-Bop est encore interdit, pour le minitel je me renseignerais.

1 réponse
Publié le 11/12/2015 à 09h43
chat_herbert

Herbert.Gédéon.Glutzenbaum

Lifkisé…
répond à padiran

Les signaux de fumée, y a que ça, je te dis…

Publié le 11/12/2015 à 09h41
chat_herbert

Herbert.Gédéon.Glutzenbaum

Lifkisé…
répond à padiran

Poilamazout, c’est une aventure, pour ouvrir une réponse, j’ai dû faire une poignée de F5, appeler le message je ne sais pas combien de fois, je crois que je vais attendre que l’équipe – si tant est qu’il y ait une équipe – ait fini ses réglages…

1 réponse
Publié le 11/12/2015 à 09h49
padiran

padiran

Chroniqueur placide
répond à Herbert.Gédéon.Glutzenbaum

Je ne sais pas si c’est voulu, mais ça y ressemble, pour éliminer les contributeurs compulsifs comme toi et moi.

1 réponse
Publié le 11/12/2015 à 10h04
chat_herbert

Herbert.Gédéon.Glutzenbaum

Lifkisé…
répond à padiran

Ouf, cinq minutes pour ouvrir un lien… S’ils ne font pas exprès, c’est bien imité…
Même Mon-Al qui doit passer par IE – encore un truc que je croyais disparu…-
Poilamazout, si j’avais réglé mes ascenseurs comme ils règlent leur bouzin, j’aurais pu me chercher un boulot …

Publié le 11/12/2015 à 11h40
padiran

padiran

Chroniqueur placide
répond à Herbert.Gédéon.Glutzenbaum

« Même Mon-Al qui doit passer par IE »
IE c’est quoi ? , un truc que de Gaulle utilisait pendant la guerre pour communiquer en crypté avec la résistance ?

1 réponse
Publié le 11/12/2015 à 11h55
chat_herbert

Herbert.Gédéon.Glutzenbaum

Lifkisé…
répond à padiran

Oui, enigma, à côté, c’est de la daube…

Publié le 11/12/2015 à 02h00

affreuxjojo

répond à padiran

Alors que j’étais partie civile dans un procès et après jugement, il m’a fallu 6 mois et de nombreuses demandes pour obtenir une simple copie du verdict permettant de faire valoir mes droits. On a été jusqu’à m’expliquer que le quota de timbre-poste était épuisé… Quand j’ai eu cette copie, les condamnés s’étaient évanouis dans la nature et j’ai laissé tomber.
Sensiblement à la même époque Sarkozy mobilisait d’énormes moyens pour un scooter à 300 € et se répandait en trémolos sur le triste sort des victimes de la délinquance « pas assez pris en compte par la justice ».

1 réponse
Publié le 11/12/2015 à 12h41
padiran

padiran

Chroniqueur placide
répond à affreuxjojo

Oui mais la justice à des priorités que le commun des mortels ignore- ;))

Publié le 11/12/2015 à 00h02
cthulhu_tatto_version_by_mesalia-d5ge5lv

Akira Kurosawa

Dégniasseur

Terrible fait divers que le meurtre de ces deux jeunes… la France ensauvagée, la France orange mécanique, on y est avec ce procès. Avec cette loi du silence, le risque c’est que tout le monde s’en sorte bien au bénéfice du doute, qu’aucune responsabilité ne puisse être clairement établie. Faut que les sanctions tombent, et lourdes.

Comment dire…écrire un commentaire aussi con, c’est pas à la portée de n’importe qui. Et puis c’est qu’il a des lettres en citant un « livre » sans guillemets.

1 réponse
Publié le 11/12/2015 à 07h13
langfr-225px-flag_of_germany.svg_

Percy E. Schramm

Historien du Führer
répond à Akira Kurosawa

Oulala, les guillemets… c’est vrai que c’est important mon cher. M’enfin, comme tu es cultivé, tu auras pigé sans que je signale « attention, cette allusion n’est pas cinématographique mais littéraire ».

1 réponse
Publié le 11/12/2015 à 09h36
autist-reading2_59

Philippe Putain

IL FAUT DES TROTSKISTES !
répond à Percy E. Schramm

C’est de la merde en branche, surtout.



Le Club des Jeunes |
Collectif citoyen de Monfla... |
JCM Consultant |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Hug Lo
| Reelnew
| coachingmeteo