Samir Bouabout : agent de sécurité devenu terroriste ?

Dès 2012, Samy Amimour et Charaffe el-Mouadan étaient accompagnés de Samir Bouabout, comme eux originaire de Drancy.

Est-ce le même qui exerce comme agent de sécurité privé indépendant à compter du 1er septembre 2010 ?

Son entreprise unipersonnelle a été radiée en 2012.

 

http://www.itele.fr/france/video/un-kamikaze-du-bataclan-sest-initie-au-tir-dans-une-association-proche-de-la-police-145219

Attentats de Paris – Publié le 30 novembre à 12:21 – Mis à jour le 30 novembre 2015 à 15:57

Un kamikaze du Bataclan s’est initié au tir dans une association proche de la police

« »

Un kamikaze du Bataclan s'est initié au tir dans une association proche de la police

Samy Amimour, l’un des trois kamikazes du Bataclan, a été initié et s’est exercé au maniement des armes en 2012 au sein de l’ANTP, l’Association Nationale de Tir de la Police. C’est ce qui ressort de l’enquête judiciaire menée en 2012 et qu’iTELE a pu consulter.

 

On savait qu’Amimour, 28 ans, l’un des trois kamikazes du Bataclan, avait été chauffeur de bus à la RATP. Plus inquiétant, selon nos informations, il a été initié et s’est exercé au maniement des armes en 2012 au sein de l’ANTP, l’Association Nationale de Tir de la Police (ANTP), une association qui compte parmi ses adhérents des policiers retraités et en activité.

À l’époque, Samy Amimour cherche à partir au Yémen ou au Pakistan pour faire le djihad. Avec deux amis de Drancy, Charaffe El Mouadan et Samir Bouabout, il achète des tenues de randonnée et de survie, participe à une collecte pour des combattants moudjahidines, et surtout s’entraîne au tir sportif. Une enquête judiciaire est alors ouverte.

Dans le dossier d’instruction que nous avons pu consulter, on apprend que Samy Amimour fait un stage en avril 2012 organisé par l’association tir-initiation.com. Seules conditions requises : avoir 18 ans et régler 130 euros.

L’initiation dure « deux heures et lui permet de manipuler un 9 mm, un 38 special et un 22 long rifle.

Samy Amimour se rase la barbe pour ne pas éveiller les soupçons

Cette initiation permet alors au futur kamikaze d’être ensuite parrainé pour adhérer à l’ANTP. Conditions requises cette fois : le versement de 260 euros, un certificat médical pour aptitudes psychologiques et un extrait de casier judiciaire vierge. Ce qui est le cas de celui de Samy Amimour en 2012 comme ceux de ses deux amis de Drancy, adhérents au sein de l’ANTP. Les trois djihadistes pratiquent le tir sportif au stand de tir de la Chapelle.

Sur les conseils d’un de ses amis, Samy Amimour se rase la barbe pour ne pas éveiller les soupçons de l’association.

Dans la rubrique vidéos des ordinateurs, les policiers retrouvent à l’époque plusieurs films les représentant dans un stand de tirs avec une arme de poing et un pistolet mitrailleur. Au cours d’une audition devant le juge, Samy Amimour justifie son adhésion dans un club de tir sportif par son attrait pour les armes depuis son enfance – il a eu sa première carabine en main à 14 ans au Sénégal pour tirer les alouettes – et pour sa défense au cas où il irait dans un pays en guerre.

L’ANTP est agréée par la préfecture de police de Paris mais n’est pas financée par celle-ci, ni par le ministère de l’Intérieur. Ce qui pose quand même un problème compte tenu du nom utilisé.

En fait, l’association a été créée par d’anciens policiers. Et aujourd’hui parmi son bureau figure une quinzaine de policiers retraités et en activité.

Nous avons contacté les responsables de l’ANTP qui ont refusé de nous répondre.

Cette affaire pose en tout cas des questions sur la législation qui régit l’initiation au tir sportif et sa pratique.

Samy Amimour a été mis en examen en octobre 2012 pour « association de malfaiteurs terroristes » et placé sous contrôle judiciaire. Un mandat d’arrêt international a été lancé en 2013 après son départ en Syrie, ses deux amis, comme le révèle le Point.fr, font l’objet d’un avis de recherche de la DGSI.

Jean-Michel Décugis – Photo AFP

 

http://french-corporate.com/french-corporate/524/603/370/524603370-BOUABOUT-SAMIR.php

BOUABOUT SAMIR

 

Cette section vous présente de façon synthétique les informations publiques sur la société BOUABOUT SAMIR et ses dirigeants.

La société BOUABOUT SAMIR est situé au MONSIEUR SAMIR BOUABOUT 48 AVENUE PIERRE ET MARIE CURIE 93700 DRANCY. Elle a été crée le 01/09/2010 et enregistré au Repertoire sirene sous le numéro 524603370. Il s’agit d’un société dont la forme juridique est (Autre)personne physique et dont le capital social est de euros.

L’activité principale de BOUABOUT SAMIR est Activités de sécurité privée, Cette sous-classe comprend la prestation d’un ou de plusieurs des services suivants : services de garde et de patrouille, services de transports de fonds (collecte et livraison d’argent), de reçus ou d’autres objets de valeur en utilisant du personne les services d’agents de sécurité les services de dactyloscopie les services de détecteurs de mensonges les services de gardes du corps les services de voitures blindées mais ne comprend pas : les activités d’enquête (cf80.30Z) les activités liées aux systèmes de sécurité (cf80.20Z) les services de la police (cf84.24Z) . .

La société BOUABOUT SAMIR est dirigée par BOUABOUT SAMIR qui occupe le poste de (Autre) personne physique ,

Le principal établissement est son siege social BOUABOUT SAMIR enregistré sous le numéro siret numéro 52460337000015 à l’adresse en ( ).

 

http://www.verif.com/societe/BOUABOUT-SAMIR-524603370/

BOUABOUT SAMIR

 

Fiche entreprise : chiffres d’affaires, bilan et résultat

 

93700 DRANCY

Entreprise radiée

Informations générales sur BOUABOUT SAMIR

BOUABOUT SAMIR, Personne Physique, a débuté son activité en septembre 2010.

Le siège social de cette entreprise est actuellement situé 48 Avenue Pierre et Marie Curie – 93700 Drancy

BOUABOUT SAMIR évolue sur le secteur d’activité : Enquêtes et sécurité

Raison sociale BOUABOUT SAMIR
Sigle
Enseigne
Adresse
48 AVENUE PIERRE ET MARIE CURIE
93700   DRANCY Voir la carte

Téléphone

Afficher le téléphone
Fax
Forme juridique Personne Physique
Date de création Créée le 01/09/2010
Capital Social
SIREN 524 603 370
SIRET 524 603 370 00015

Numéro de TVA

Obtenir le numéro de TVA intracommunautaire
Code APE / NAF 8010Z / Activités de sécurité privée
Autres infos sur BOUABOUT SAMIR

Samir Bouabout : agent de sécurité devenu terroriste ? dans Attentats

Site Internet

Cette entreprise n’a pas encore établi de lien entre VERIF et son site Web ou n’a pas de site Web.

 

http://www.societes-francaises.com/monsieur-samir-bouabout-3t6wx/

MONSIEUR SAMIR BOUABOUT

Retirer cette entreprise de notre base de données

Résumé d’affaires

MONSIEUR SAMIR BOUABOUT est un Activités de sécurité privée (8010Z) en France le January 1, 1970. Leur entreprise est enregistrée comme affaire personnelle personne physique. La société a été constituée, il y a 45 années.

Informations sur l’entreprise

  • Nom de l’entreprise

    MONSIEUR SAMIR BOUABOUT

  • Numéro d’identification:

    524603370

  • Dénomination

    MONSIEUR SAMIR BOUABOUT

  • Adresse

    MONSIEUR SAMIR BOUABOUT,48 AV PIERRE ET MARIE CURIE 93700 DRANCY

  • SIREN

    524603370

  • SIRET (siege)

    52460337000015

  • Activité (Code NAF ou APE)

    Activités de sécurité privée (8010Z)

  • Forme juridique

    Affaire personnelle personne physique

  • Date immatriculation RCS
  • Date de dernière mise à jour

    03-05-2012

  • Tranche d’effectif

    0 salarié (unités ayant eu des salariés au cours de l’année de référence mais plus d’effectif

  • Capital social
  • Date création

    Septembre 2010

  • RCS
  • Code greffe
  • Adresse (RCS)
  • Adresse (INSEE)

    48 AV PIERRE ET MARIE CURIE

  • Forme juridique (INSEE)

    Affaire personnelle personne physique

  • Code postal

    93700

  • Ville

    DRANCY

  • Pays

    France

  • Catégorie

    Services

  • Code APE (NAF) de l’entreprise

    8010Z8010Z

  • Date immatriculation RCS
  • Date création entreprise

    Septembre 2010

  • Date création siège actuel

    Septembre 2010

  • N° dossier

*Notre page web contient uniquement des données publiques concernant les entreprises de France

ETABLISSEMENTS

  • Siege

    MONSIEUR SAMIR BOUABOUT

  • Depuis le

    Septembre 2010

  • SIRET

    52460337000015

  • Adresse

    48 AV PIERRE ET MARIE CURIE – 93700 DRANCY

  • Activité

    Activités de sécurité privée (8010Z)

  • Dernière date maj

    03-05-2012

  • N° d’établissement (NIC)

    00015

  • N° de SIRET

    52460337000015

  • Nom

    MONSIEUR SAMIR BOUABOUT

  • Complément de nom
  • Distribution spéciale
  • Code postal

    93700

  • Ville

    DRANCY

  • Pays

    France

  • Département de l’unité urbaine

    00

  • Taille de l’unité urbaine

    Agglomération de Paris

  • Numéro de l’unité urbaine

    51

  • Zone emploi

    01

  • Nature de l’établissement

    Siege

  • Enseigne
  • Code ape (NAF)

    8010Z

  • Libellé du code APE

    Activités de sécurité privée

  • Année de validité de l’activité principale

    2010

  • Tranche d’effectif salarié

    0 salarié (unités ayant eu des salariés au cours de l’année de référence mais plus d’effectif au 31/12)

  • Date de création entreprise

    Septembre 2010

  • Date de création établissement

    Septembre 2010

  • Caractère saisonnier ou non

    Permanente

  • Modalité de l’activité principale

    Activité simple

  • Caractère auxiliaire

    Non auxiliaire

Sociétés liées

MONSIEUR JEAN VIEVILLE

MONSIEUR JEAN FARIAULT

MONSIEUR JEAN PILOTTIN

MADAME MARTINE SCALINI

MADAME LISE ANOUMANTOU

IMBERT Therese Marguerite Marcelle née FLEURY (NOUVEAUTES 2000)

MONSIEUR GERARD BARTHELEMY (LA MICHE CASADEENNE)

CAILLIAS Paulette née SINIGAJLIA (PAULE COIFFURE)

SOCIETE CIVILE PROFESSIONNELLE DE CHRIRUGIENS DENTISTES SARAGOSSI ALBERT ZENATI JEAN

LECARDEZ Jean Paul Jules (AGENCE COMMERCIAL LECARDEZ JP 1)

Rapports financiers

Example
Login/Register
And get access to real company information.
Type de document Date de traitement
AR01 Rapport annuel 2012-03-31
AD01 Changer l’adresse du siège social 2011-08-31
AD01 Changer l’adresse du siège social 2011-03-31
SH01 Retour d’attribution d’actions 2011-02-31

 

 



Attentats du 13 novembre : un second terroriste s’est entraîné au tir avec des policiers

Le 30 novembre dernier, j’avais rapporté sur ce blog toute une série d’informations concernant l’un des assaillants du Bataclan du 13 novembre 2015 au soir, dont la presse venait de révéler qu’il s’était entraîné au tir avec des policiers au printemps 2012.

Il s’agit de Samy Amimour, originaire de Drancy, dont il était précisé qu’un de ses coaccusés à l’automne 2012 alors qu’avec deux comparses il avait cherché à se rendre au Yemen ou dans la zone pakistano-afghane pour faire le djihad armé, un certain Charaffe El M., également originaire de Drancy, avait initié les inscriptions auprès de l’Association Nationale de Tir de la Police pour le trio quelques mois plus tôt.

Le Parisien révèle aujourd’hui que ce dernier, qui s’était lui-même entraîné au tir avec des policiers de cette association dès le mois de mars 2012, était en relation avec les auteurs des attentats du vendredi 13 novembre 2015 et pourrait les avoir guidés.

On notera qu’un individu du même nom né le 15 octobre 1989 s’est mis à son compte comme informaticien à Drancy à compter du 15 avril 2010.

Sauf si le djihadiste avait un homonyme sensiblement du même âge que lui et dans la même ville, il devrait s’agir de la même personne.

Le complice franco-marocain de Josette Brenterch et de mes harceleurs de ces derniers années sur Internet, dont j’avais indiqué le 30 novembre dernier qu’en 1993 et 1994 il me menaçait de mort et s’entraînait lui-même au tir avec des policiers avait lui aussi une activité indépendante d’informaticien dans la région parisienne, où il réside toujours.

 

http://www.leparisien.fr/faits-divers/attentats-du-13-novembre-l-ombre-d-un-jihadiste-francais-derriere-le-bataclan-21-12-2015-5391337.php

Attentats du 13 novembre : l’ombre d’un jihadiste français derrière le Bataclan

 

En analysant les récits de survivants de la salle de spectacle parisienne, les enquêteurs pensent que certains des tueurs étaient en contact avec une vieille connaissance, originaire de Drancy et parti en Syrie en 2013.

 

Stéphane Sellami, avec Thibault Raisse | 21 Déc. 2015, 00h00 | MAJ : 21 Déc. 2015, 07h15

Charaffe el-Mouadan avait été mis en examen en 2012 avec Samy Amimour, l’un des terroristes du Bataclan, pour association de malfaiteurs en vue de préparer des actes de terrorisme,
Charaffe el-Mouadan avait été mis en examen en 2012 avec Samy Amimour, l’un des terroristes du Bataclan, pour association de malfaiteurs en vue de préparer des actes de terrorisme, (DR et LP/Olivier Corsan.)

 

C’est une piste qualifiée de sérieuse qu’explorent depuis plusieurs semaines les policiers antiterroristes. La sanglante attaque suivie d’une prise d’otages menée contre les spectateurs du Bataclan le 13 novembre pourrait avoir été élaborée, ou tout du moins coordonnée, par un Français déjà connu des services de renseignement. Le nom de Charaffe el-Mouadan, 27 ans, parti en Syrie à la fin de l’été 2013, est revenu à l’esprit des enquêteurs de la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI) après l’audition d’un survivant, pris au piège pendant plusieurs heures dans la salle de spectacle parisienne.

Entendu quelques heures après le carnage, ce témoin a expliqué d’emblée avoir tenté de se dissimuler en s’accrochant sur le rebord d’une fenêtre, alors qu’un des trois kamikazes venait d’être abattu par la police. Mais l’un des terroristes, décrit de petite taille, l’aperçoit et lui donne l’ordre de revenir vers lui.

« Cet homme était habillé avec un survêtement, se souvient ce précieux témoin. Il portait une barbe et il m’a donné l’impression d’être le leadeur. Il était plus posé que son complice. Ils nous ont ensuite placés comme boucliers humains autour d’un couloir et devant les fenêtres. »

Il avait fréquenté l’Association nationale de tir de la police

L’otage se remémore encore que ce même terroriste a demandé au négociateur de la police de faire reculer ses collègues, car ils « avaient des ceintures d’explosifs et qu’ils allaient tout faire sauter ». Le kamikaze échange pendant près d’une demi-heure avec les forces de l’ordre avant l’assaut final donné par la brigade de recherche et d’intervention (BRI).

Mais quelques instants avant, ce témoin se rappelle avoir entendu « le plus grand » des deux terroristes s’adresser à son complice pour lui demander s’il « comptait appeler Souleymane ». « Le petit a répondu que non et qu’ils allaient gérer ça à leur sauce, confie encore ce témoin. Il a aussi ajouté qu’il fallait parler en arabe. Après, il y a eu une discussion très tendue entre eux. J’avais l’impression qu’ils ne se connaissaient pas bien… »

En prenant connaissance des déclarations de ce survivant du Bataclan, les enquêteurs ont rapidement fait le rapprochement avec Charaffe el-Mouadan, également connu sous le nom de Souleymane. Un rapprochement conforté également par la présence de Samy Amimour parmi les terroristes du Bataclan…
Attentats du 13 novembre : un second terroriste s'est entraîné au tir avec des policiers dans Attentats 5390651_11-1-1784093316
Charaffe el-Mouadan / photo DR

Les deux hommes, amis d’enfance et originaires du même quartier à Drancy (Seine-Saint-Denis), avaient été mis en examen, en compagnie d’un troisième comparse, Samir Bouabout, en octobre 2012 pour association de malfaiteurs en vue de préparer des actes de terrorisme. A l’époque, El-Mouadan, Amimour et Bouabout nourrissaient le projet de gagner le Yémen ou l’Afghanistan pour y mener le jihad armé. Pour ce faire, Charaffe el-Mouadan, décrit comme le leadeur du trio, de par son charisme, avait suivi des cours de tir, dès mars 2012, au sein de l’Association nationale de tir de la police (ANTP) dans le XVIIIe arrondissement à Paris, avant d’y recommander ses deux amis. Lors de leur audition par les policiers de la DGSI, les trois candidats au jihad avaient finalement indiqué avoir abandonné leur projet initial au profit de leur installation dans un village musulman en Tunisie.

« Cette piste menant vers Charaffe el-Mouadan est aussi confortée par le fait que Ismaël Omar Mostefaï figurait parmi les kamikazes du Bataclan, confie un proche de l’enquête. Cet homme est passé en Syrie en compagnie d’Amimour et de Bouabout. On sait aussi qu’El-Mouadan et ses deux amis d’enfance se sont rejoints après avoir rallié les rangs de Daech. »

Ce mystérieux M. Dahmani

Qui est au juste Ahmed Dahmani ? Les enquêteurs français ont la conviction que cet homme de 26 ans est lié aux attentats de Paris. Le 14 novembre, le lendemain des attaques, Dahmani prend un vol Amsterdam-Antalya (Turquie), où il arrive à 11 h 48. Mais il est arrêté deux jours plus tard par les Turcs, officiellement dans le cadre du démantèlement d’un réseau de passeurs. Dahmani, qui est en lien avec trois d’entre eux, voyage avec un faux passeport syrien. Depuis son incarcération dans la prison d’Alanya, les polices européennes tentent de retracer son parcours. Le 1 er août, il embarquait dans un ferry de la compagnie Superfast depuis Bari (Italie) pour Patras (Grèce). Avant de faire le trajet en sens inverse le 4. A chaque fois, il était accompagné de son ami, Salah Abdeslam, le terroriste rescapé des attaques, toujours en fuite. Dahmani connaît-il d’autres membres des commandos ? C’est probable. En février, il se trouvait déjà à Antalya. Précisément la période où Bilal Hadfi, l’un des kamikazes du Stade de France, disparaissait de la circulation.
E.P.

 

Paris, 13 novembre 2015

VIDEO. Yasser, blessé au Bataclan : «Chaque soir les images des tireurs reviennent»

VIDEO. L’émouvant appel à l’unité de Yasser, blessé par balle au Bataclan

VIDEO. Lionel, rescapé du Bataclan : «Je me suis dit : Je vais mourir»

 

http://www.verif.com/societe/EL-MOUADAN-CHARAFFE-521652529/

EL MOUADAN CHARAFFE

Fiche entreprise : chiffres d’affaires, bilan et résultat

 

93700 DRANCY

Informations générales sur EL MOUADAN CHARAFFE

EL MOUADAN CHARAFFE, Profession libérale, a débuté son activité en avril 2010.

Charaffe EL MOUADAN est exploitant de la société EL MOUADAN CHARAFFE. Le siège social de cette entreprise est actuellement situé 49 rue Ambroise Croizat – 93700 Drancy

EL MOUADAN CHARAFFE évolue sur le secteur d’activité : Programmation, conseil et autres activités informatiques

Raison sociale EL MOUADAN CHARAFFE
Sigle
Enseigne
Dirigeants 1 dirigeant(s) + de détails
Adresse
49 RUE AMBROISE CROIZAT
93700   DRANCY Voir la carte

Téléphone

Afficher le téléphone
Fax
Forme juridique Profession libérale
Date de création Créée le 15/04/2010
Capital Social
SIREN 521 652 529
SIRET 521 652 529 00012

Numéro de TVA

Obtenir le numéro de TVA intracommunautaire
Code APE / NAF 6209Z / Autres activités informatiques

Dirigeant – EL MOUADAN CHARAFFE

Exploitant M EL MOUADAN Charaffe

Autres infos sur EL MOUADAN CHARAFFE

 dans Corruption

Site Internet

Cette entreprise n’a pas encore établi de lien entre VERIF et son site Web ou n’a pas de site Web.

 

http://www.societe.com/societe/monsieur-charaffe-el-mouadan-521652529.html

MONSIEUR CHARAFFE EL MOUADAN

 

Société : 521652529

Fiche entreprise : chiffres d’affaires, bilan et résultat

49 RUE AMBROISE CROIZAT

93700 DRANCY

FRANCE

Présentation de la société MONSIEUR CHARAFFE EL MOUADAN

MONSIEUR CHARAFFE EL MOUADAN, affaire personnelle profession libérale est en activité depuis 5 ans.
Implantée à DRANCY (93700), elle est spécialisée dans le secteur d’activité des autres activités informatiques.

Societe.com recense 1 établissement actif et aucun événement.

Renseignements juridiques

Dénomination MONSIEUR CHARAFFE EL MOUADAN
Adresse MONSIEUR CHARAFFE EL MOUADAN, 49 RUE AMBROISE CROIZAT 93700 DRANCY
Téléphone Afficher le téléphone
SIREN 521 652 529
SIRET (siege) 52165252900012
N° de TVA Intracommunautaire
Activité (Code NAF ou APE) Autres activités informatiques (6209Z)
Forme juridique Affaire personnelle profession libérale
Date création entreprise 15-04-2010
Date de dernière mise à jour 01-11-2014
Tranche d’effectif 0 salarié (unités ayant eu des salariés au cours de l’année de référence mais plus d’effectif au 31/12)

 

Chiffres clés de MONSIEUR CHARAFFE EL MOUADAN

Date de publication de l’exercice 2014 2013 Variation
Total du Bilan (Actif / Passif)
- dont Trésorerie
- dont Capitaux propres Comptes non disponibles Comptes non disponibles
- dont Dettes
Chiffre d’affaires
Résultat net (Bénéfice ou Perte)
Effectifs moyens

Commander les comptes complets

Synthèse societe.com pour l’entreprise MONSIEUR CHARAFFE EL MOUADAN

Analyse bientôt disponible pour cette société

L’établissement :

Siege MONSIEUR CHARAFFE EL MOUADAN
Depuis le : 15-04-2010
SIRET 52165252900012
Adresse 49 RUE AMBROISE CROIZAT – 93700 DRANCY
Activité Autres activités informatiques (6209Z)
Dernière date maj 31-05-2014
N° d’établissement (NIC) 00012
N° de SIRET 52165252900012
Nom MONSIEUR CHARAFFE EL MOUADAN
Adresse 49 RUE AMBROISE CROIZAT
Code postal 93700
Ville DRANCY
Pays FRANCE
Département de l’unité urbaine 00
Taille de l’unité urbaine Agglomération de Paris
Numéro de l’unité urbaine 51
Zone emploi 01
Nature de l’établissement Siege
Code ape (NAF) 6209Z
Libellé du code APE Autres activités informatiques
Année de validité de l’activité principale 2010
Tranche d’effectif salarié 0 salarié (unités ayant eu des salariés au cours de l’année de référence mais plus d’effectif au 31/12)
Origine de la création Création (pour tout type de déclaration)
Date de création entreprise 15-04-2010
Date de création établissement 15-04-2010
Caractère saisonnier ou non Permanente
Modalité de l’activité principale Activité simple
Caractère auxiliaire Non auxiliaire

 

http://dirigeants.bfmtv.com/Charaffe-EL-MOUADAN-3023364/

Charaffe EL MOUADAN

Charaffe EL MOUADAN est né le 15 octobre 1989. Charaffe EL MOUADAN est gérant de l’entreprise Shake Place qui a été créée en 2013. Le chiffre d’affaires de la société n’est pas communiqué.

M Charaffe EL MOUADAN, complétez votre profil

Mandats de Charaffe EL MOUADAN

Charaffe EL MOUADAN est Gérant

Adresse 13 BOULEVARD VAILLANT COUTURIER 93700 DRANCY

Capital 100 €

APE 0000Z / en attente

CA N.C.

Effectif N.C.

Résultat N.C.

Dirigeants 1

 

http://www.verif.com/societe/SHAKE-PLACE-791678824/

SHAKE PLACE

Fiche entreprise : chiffres d’affaires, bilan et résultat

 

93700 DRANCY

Informations générales sur SHAKE PLACE

SHAKE PLACE, SARL au capital de 100€, a débuté son activité en février 2013.

Charaffe EL MOUADAN est gérant de la société SHAKE PLACE. Le siège social de cette entreprise est actuellement situé 13 Boulevard Vaillant Couturier – 93700 Drancy

SHAKE PLACE évolue sur le secteur d’activité :

Raison sociale SHAKE PLACE
Sigle
Enseigne
Dirigeants 1 dirigeant(s) + de détails
Adresse
13 BOULEVARD VAILLANT COUTURIER
93700   DRANCY Voir la carte

Téléphone

Afficher le téléphone
Fax
Forme juridique SARL
Date de création Créée le 20/02/2013
Derniers statuts à  jour + de détails
Capital Social 100 €
SIREN 791 678 824
SIRET 791 678 824 00016

Numéro de TVA

Obtenir le numéro de TVA intracommunautaire
Code APE / NAF 0000Z / en attente

Dirigeant – SHAKE PLACE

Gérant M EL MOUADAN Charaffe

Autres infos sur SHAKE PLACE

 dans Crime

Site Internet

Cette entreprise n’a pas encore établi de lien entre VERIF et son site Web ou n’a pas de site Web.

 

http://www.societe.com/etablissement/shake-place-79167882400016-0b.html

SHAKE PLACE

Etablissement siège : 79167882400016

Fiche entreprise : chiffres d’affaires, bilan et résultat

13 BD PAUL VAILLANT COUTURIER – 93700 DRANCY

Activités des sièges sociaux (7010Z)

Depuis le : 28-03-2013

L’établissement

Dernière date maj 28-03-2013
N° d’établissement (NIC) 00016
N° de SIRET 79167882400016
Adresse 13 BD PAUL VAILLANT COUTURIER
Code postal 93700
Ville DRANCY
Pays France
Nature de l’établissement Siege
Code ape (NAF) 7010Z
Libellé du code APE Activités des sièges sociaux

 

Retrouvez tous les contacts de Charaffe EL MOUADAN



Le Club des Jeunes |
Collectif citoyen de Monfla... |
JCM Consultant |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Hug Lo
| Reelnew
| coachingmeteo