Le Suédois Osama Krayem, impliqué dans l’attaque du 22 mars 2016, également inculpé pour les attentats de Paris

A tout hasard, je précise ou rappelle avoir toujours eu parmi mes lecteurs réguliers chez OverBlog de juin 2010 à juin 2013 un bon peloton de Belges ainsi que des Néerlandais et des Suédois. Egalement des gens du Nord, notamment à Chéreng, dans l’arrondissement de Lille. Et un lecteur régulier d’Auterive qui n’a plus donné signe de vie après l’interpellation d’Abdelkader Merah le 21 mars 2012. Il s’était mis à consulter mon blog plusieurs fois par jour après que j’eus commencé à publier sur les assassinats commis par son frère Mohamed, à compter du 18 mars 2012.

Précédemment, début février 2012, j’avais été menacée du « virgule » (le calibre 11,43) dans les commentaires sur un blog spécialisé très fréquenté par des voyous, dont des amis des deux psychopathes Pascal Edouard Cyprien Luraghi et Jean-Marc Donnadieu, après que le premier m’y eut dénoncée comme « poucave ». A la même époque, ce malade mental extrêmement dangereux multipliait aussi les menaces de mort à mon encontre sur son propre blog et dans les commentaires qu’il me laissait encore sur mon blog « Un petit coucou » sur OverBlog.

 

http://www.7sur7.be/7s7/fr/36487/Attentats-a-Bruxelles/article/detail/2680808/2016/04/19/Osama-Krayem-egalement-inculpe-pour-les-attentats-de-Paris.dhtml

Osama Krayem également inculpé pour les attentats de Paris

 

Par: rédaction
19/04/16 – 20h02  Source: Belga

Le Suédois Osama Krayem, impliqué dans l'attaque du 22 mars 2016, également inculpé pour les attentats de Paris dans Attentats media_xll_8589246 © Facebook.

Osama Krayem, le deuxième terroriste présumé de l’attentat à la station de métro Maelbeek, a été inculpé pour les attentats à Paris, a indiqué mardi le parquet fédéral, confirmant une information de la VRT. Le Suédois de 23 ans avait déjà été inculpé pour les attentats de Bruxelles.

Osama Krayem, qui utilisait également la fausse identité de Naïm Al Ahmed, a été récupéré par Salah Abdeslam le 3 octobre à Ulm (Allemagne). Il a été formellement identifié comme l’homme en compagnie de Khalid El Bakraoui dans le métro bruxellois le jour des attentats. Il était aussi présent dans le complexe City 2 lors de l’achat des sacs qui servirent lors des attentats.

Le Suédois, ancien combattant en Syrie, a reconnu qu’il était censé se faire exploser, vraisemblablement à un endroit différent de Khalid El Bakraoui. Il a finalement renoncé et s’est débarrassé de son sac à dos contenant des explosifs. Sa cible, ainsi que le lieu où se trouve le sac, demeurent inconnus.

Des traces d’Osama Krayem ont été retrouvées à de nombreux endroits utilisés par les terroristes pour préparer les attentats de Paris et Bruxelles. Le parquet fédéral donnera davantage de détails dans un communiqué mercredi.

Lire aussi

 

http://www.franceinfo.fr/fil-info/article/ossama-k-reste-en-detention-preventive-parquet-belge-783841

Ossama K. reste en détention préventive (parquet belge)

 

par Rédaction de France Info mercredi 20 avril 2016 14:36

 

Un communiqué du parquet fédéral belge annonce ce mercredi qu’Ossama K., le Suédois soupçonné de participation aux activités d’un groupe terroriste et d’assassinats terroristes, restera en détention préventive pour au moins un mois. Il peut faire appel de cette décision.

« L’instruction a pu mettre en évidence que c’est au moyen d’un véhicule loué par Salah Abdeslam que Ossama K. a été pris en charge le 3 octobre 2015 à Ulm, en Allemagne, et ramené en Belgique. Il aurait ensuite été présent dans plusieurs caches utilisées par le groupe terroriste, et notamment celle de Schaerbeek, rue Henri Bergé », précise le communiqué.

par Rédaction de France Info mercredi 20 avril 2016 14:36

 

 
http://www.francetvinfo.fr/monde/europe/attentats-de-bruxelles/qui-est-osama-krayem-le-suedois-inculpe-dans-l-enquete-sur-les-attentats-de-paris-et-de-bruxelles_1413531.html

Qui est Osama Krayem, le Suédois inculpé dans l’enquête sur les attentats de Paris et de Bruxelles ?

 

Le jihadiste a été identifié comme le deuxième homme sur les images de vidéosurveillance de la station Maelbeek.

 

 Une rame à la station Maelbeek du métro de Bruxelles (Belgique), le 22 mars 2016. La Stib, qui exploite le réseau, a confirmé à francetv info qu'il s'agissait bien de la rame touchée.

Une rame à la station Maelbeek du métro de Bruxelles (Belgique), le 22 mars 2016. La Stib, qui exploite le réseau, a confirmé à francetv info qu’il s’agissait bien de la rame touchée.(DR)

marie.violette.bernard dans CrimeMarie-Violette Bernard

Mis à jour le 20/04/2016 | 11:28, publié le 20/04/2016 | 10:35

Il était déjà impliqué dans les attentats de Bruxelles. Osama Krayem apparaît désormais dans l’enquête sur les attentats de Paris. Le Suédois d’origine syrienne, identifié comme le deuxième homme sur les images de vidéosurveillance de la station de métro Maelbeek, a également été inculpé d’assassinats terroristes pour son rôle dans les attaques du 22 mars. C’est ce qu’a indiqué le parquet fédéral belge, mardi 19 avril. Francetv info fait le point sur ce que l’on sait de ce jihadiste.

Un Suédois d’origine syrienne

Osama Krayem, fils d’un exilé syrien, a grandi en banlieue de Malmö, dans le sud de la Suède. Le jeune homme, âgé de 23 ans, fréquente la mosquée de son quartier mais boit, fume et multiplie les petits trafics. « Il a grandi comme n’importe quel enfant, puis il a rencontré des amis à l’école et ensuite ils sont devenus un groupe que leurs parents n’ont pas pu contrôler », raconte Ali Ibrahim, l’ancien imam de la mosquée de Rosengard, à France 3.

Osama Krayem se radicalise très rapidement. « Dans les deux ou trois mois avant son départ, il a cessé de voir ses amis, se souvient un proche, cité par le Huffington Post. Il écoutait des prêches d’imams sur son téléphone portable, il laissait pousser sa barbe. C’est devenu quelqu’un d’autre. »

Début 2015, le jeune homme quitte subitement la Suède pour la Syrie.  »Tout à coup, il a disparu sans prévenir, puis il a appelé de l’étranger pour dire qu’il était avec l’Etat islamique et qu’il ne reviendrait pas », ajoute sa tante, Akhlass, interrogée par France 3. Quelques jours plus tard, il pose sur Facebook avec une kalachnikov, devant un drapeau du groupe terroriste. Les images auraient été prises à Deir Ezzor, dans une région de Syrie contrôlée à 60% par les jihadistes de l’Etat islamique.

Il a des liens avec Salah Abdeslam

Les enquêteurs belges ont retracé le parcours d’Osama Krayem après son séjour en Syrie. Selon le parquet belge, le Suédois est revenu en Europe avec un flot de réfugiés arrivés sur l’île de Leros, précise France 2. Il est enregistré par les autorités grecques sous le nom de Naïm Al Hamed, le 20 septembre 2015.

Osama Krayem est récupéré le 3 octobre 2015 à Ulm (Allemagne), par une voiture louée par Salah Abdeslam. Les deux hommes rejoignent Bruxelles en compagnie d’Amine Choukri, arrêté en même temps que Salah Abdeslam à Bruxelles, et un quatrième homme non identifé.

Il aurait renoncé à se faire exploser à Maelbeek

Osama Krayem a été arrêté par la police belge le 8 avril dernier, le même jour que Mohamed Abrini. Selon Le Parisien, il aurait été retrouvé grâce à son portable. Un conducteur de tram bruxellois se serait rappelé avoir entendu l’un de ses passagers déclarer au téléphone : « Il faut préparer trois sacs pour l’attaque. » Les enquêteurs ont pu retracer cet appel grâce à la vidéosurveillance.

Les empreintes d’Osama Krayem ont été retrouvées dans l’appartement de la rue Max Roos, d’où les assaillants de l’aéroport de Zaventem sont partis. Le Suédois était en outre présent à City 2, un centre commercial de Bruxelles, lors de l’achat des sacs qui ont été utilisés pour transporter les explosifs des attaques du 22 mars.

Osama Krayem a également été filmé en compagnie du kamikaze Khalid El Bakraoui, quelques minutes avant l’attaque à la station Maelbeek. Il aurait toutefois renoncé à se faire exploser dans le métro et « fait demi-tour » à la dernière minute, selon l’un de ses avocats, Vincent Lurquin. Les enquêteurs recherchent toujours le sac à dos que portait le Suédois le jour des attentats et qui pourrait avoir servi à transporter une bombe.

Il serait impliqué dans les attentats de Paris

Osama Krayem aurait également joué un rôle dans les attaques du 13 novembre, selon plusieurs médias belges. « Des empreintes digitales lui appartenant ont été retrouvées dans plusieurs planques ayant servi lors des préparatifs de ces attaques », précisé la chaîne flamande VTM. Le Suédois a été inculpé dans l’enquête sur les attentats de Paris, a confirmé mardi 19 avril le parquet fédéral belge, cité par l’agence de presse Belga.



Le Club des Jeunes |
Collectif citoyen de Monfla... |
JCM Consultant |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Hug Lo
| Reelnew
| coachingmeteo