Que s’est-il passé pour Cyprien Luraghi le 31 mai 2016 ?

Récapitulons.

Comme le montrent ses commentaires sur le site Rue89 rapportés dans l’un de mes articles du vendredi 3 juin 2016, ce jour-là comme tous les autres ou presque, il faisait sa propagande habituelle à mon sujet, puis a laissé ses petits camarades de jeu continuer sans lui après en avoir pris congé à 22h54 avec ce bref message laissant à penser qu’il avait brusquement un souci quelconque :

 

Publié le 31/05/2016 à 22h54

hilsenrath1

Itzig Finkelstein

génocidé
répond à Caporal_Pancho

J’ai à faire. À plus…

 

Il a repris la discussion le lendemain, mercredi 1er juin 2016, alors que toutes les infrastructures du trojan crypto-rançonneur Locky avaient brutalement et mystérieusement disparu.

Il écrivait alors :

 

Publié le 01/06/2016 à 16h00

hilsenrath1

Itzig Finkelstein

génocidé
répond à Lapin Garou

Il y aura un procès du genre de celui que vous évoquez, un jour, pour ces ordures et ceux qui ont vu et ont laissé faire. J’espère vivre assez vieux pour pouvoir y assister.

 

Qu’il cherche depuis plusieurs mois à recommencer toutes les opérations ayant conduit, comme voulu et recherché par ses complices « déconnologues » de la première heure et lui-même dès les mois de février 2009, aux diverses procédures et poursuites engagées par deux de ses complices contre mon ancien hébergeur de blog OverBlog et moi-même à compter de l’année 2011, lesquelles n’auront finalement pas connu tous les succès escomptés, ne fait strictement aucun doute.

Au mois de mai 2011, après avoir constitué une « cagnotte » qui d’après lui était suffisante pour lui permettre de vivre sans travailler jusqu’à la fin de ses jours, sa femme étant elle aussi sans emploi, et ses enfants tous deux étudiants, il avait décidé de fermer définitivement son atelier de dépannage informatique pour ne plus se consacrer qu’aux procès à venir ou à leur réussite selon ses voeux, et à ses deux activités favorites : la production de textes calomnieux et orduriers à l’égard de ses cibles habituelles, moi en particulier, et le piratage informatique.

Jouant notamment les « islammigrés » algériens sous le pseudonyme de SaMo_Dz, il s’était fait remarquer pour le piratage de sites de préfectures françaises à compter de l’été 2011.

Comme je l’ai montré à travers plusieurs publications y consacrées depuis le mois de mars, de nombreux indices m’incitent à penser qu’il fait partie des pirates qui cette année ont exploité le trojan crypto-rançonneur Locky.

Il a encore besoin d’argent pour se payer derechef un ou plusieurs bons avocats, mais surtout, pour acheter les bons décisionnaires afin de gagner à coup sûr tous ses procès, ceux qu’avec ses complices « déconnologues » et autres il a toujours l’intention d’intenter à mon encontre et contre tous mes soi-disant « complices », les procédures toujours en cours, notamment celles de Jean-Marc Donnadieu contre mon ancien hébergeur de blog OverBlog, le plaignant ayant encore fait appel du jugement de première instance l’ayant débouté de toutes ses demandes, le 26 mai 2014, et les procès que leurs victimes sont elles-mêmes tentées ou obligées de leur faire.

Or, en date du 31 mai 2016, comme je l’ai exposé dans un de mes articles du 5 juin 2016, il avait dû apprendre qu’une lettre recommandée avec accusé de réception venait de m’être expédiée par les services du Procureur Général près la Cour d’Appel de Rennes.

Le même jour, j’avais reçu de mon spammeur fou, dans l’ordre :

1/ à 1h39, un message en provenance du Nigéria relatif à un « prêt » proposé par « Emirate Finance »;

2/ à 7h46, un message en provenance d’Israël relatif à une « convocation » pour le retrait d’une assurance-vie datée de 2001 souscrite par un de mes parents;

3/ à 13h48, le « nouveau message de [mon] banquier » avec pièce jointe vicieuse (Locky) en provenance de l’Inde que j’avais aussitôt publié, avec adresse IP d’envoi.

Cette publication a pu être suivie d’un effet quelconque en Inde où Locky s’était fait remarquer quelques jours plus tôt :

 

http://www.deccanchronicle.com/technology/in-other-news/250516/locky-ransom-virus-hits-maharashtra-mantralaya-s-computers.html

Locky Ransom virus hits Maharashtra Mantralaya computers

 

DECCAN CHRONICLE. | SHRUTI GANPATYE

Published May 25, 2016, 2:47 am IST
Updated May 25, 2016, 4:01 am IST

 

The Locky virus, when it enters computer locks the entire system and sends message to the user to pay some amount which is in bitcoin.

 

Locky Ransom virus is used worldwide to harass big institutions for ransom (Representational Image)

 Locky Ransom virus is used worldwide to harass big institutions for ransom (Representational Image)

 

MUMBAI: Locky Ransom virus, which has created havoc in the world, has locked 150 computers in Revenue and Public Works Department of Mantralaya in Maharashtra. Though the state has averted major disaster of infection to other systems, the government had to literally struggle to stop damaging the files further.

The Information Technology department, with the help of experts, has managed to control the virus but the threat still persists, as the Mantralaya computers are not completely foolproof against the virus. The IT department has at present locked the private mailing sites like gmail, yahoo, rediff to avoid external mailing through which the virus can hit the system again.

“We are allowing only the official government mails so that the other computers remain safe. Also, we have upgraded the systems with three types of anti-virus softwares. Unfortunately, the Locky virus comes with an extension that has military encryption, which no one has been able to de-code so far in the world,” Principal Secretary of IT department Vijaykumar Gautam told this newspaper.

The Locky virus when enters the computer locks the entire system and sends message to the user to pay some amount which is in bitcoin. It is used worldwide to harass big institutions for ransom hence the name Locky Ransom. The virus entered the system around May 11 or 12 but was detected last Friday only.

 

http://indianexpress.com/article/cities/mumbai/maharashtra-mantralayas-150-computers-attacked-by-locky-virus-2819393/

150 computers at Maharashtra Mantralaya attacked by Locky virus

 

The 150 computers will be subjected to forensic tests.

 

By: Express News Service | Mumbai | Updated: May 26, 2016 6:53 pm

 
maharashtra computers hacked, maharashtra govt, maharashtra govt computers hacked, locky virus, locky virus maharashtra, maharashtra news, india news

The government has now directed its employees to only use their official ID and not use private e-mail IDs such as Gmail or Yahoo.

 

At least 150 computers of Mantralaya, headquarters of the Maharashtra government, were attacked by a malicious software known as Locky ransomware, which blocks access to computers. Officials said the attack targeted files from the revenue and public works departments but the damage was contained before it could spread. The government building uses over 5,300 computers. The government has now directed its employees to only use their official ID and not use private e-mail IDs such as Gmail or Yahoo. It has also decided to provide an advisory to employees to exercise caution while using pendrives and CDs procured without authenticating sources.

According to Principal Secretary, Information Technology, Vijay Kumar Gautam, “Whether it is the Government of India or Maharashtra government, there is a rule to operate on official ID. Why should the employees use private ID, while conducting the government work?”

Maintaining that all central data of the entire government across departments was safe, he said, “The quick action taken by the IT department to detect the problems helped to save other systems from the virus attack.” However, the 150 computers will be subjected to forensic tests.

Gautam believes, “The Locky attack could be a case of mistaken identity. What could the hackers get from the state government?”



Le Club des Jeunes |
Collectif citoyen de Monfla... |
JCM Consultant |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Hug Lo
| Reelnew
| coachingmeteo