Nous n’avons pas gardé les cochons ensemble !

Tiens, quelques répliques intéressantes, ici (cliquer sur l’image pour l’agrandir et lire les textes) :

 

2010-11-24 Serge Rodallec a entamé son marathon judiciaire de retour d'exil par une condamnation à quatre ans de prison ferme - Un petit coucou

 

Et ça continue…

 

2010-11-24 Serge Rodallec a entamé son marathon judiciaire de retour d'exil par une condamnation à quatre ans de prison ferme - Un petit coucou - 2

 

Commentaire N°15 et sa réponse :

 

Commentaire 15

 

Commentaire N°10 et sa réponse :

 

Commentaire 10

 

Ah, ce n’est pas dans le même ordre…

 

Reste que nous n’étions pas amies du tout, ça c’est bien vrai.

La preuve : je n’ai jamais gardé les cochons qu’elle m’envoyait, je les lui retournais !

Elle l’avait d’ailleurs déjà dit elle-même sur le blog Tique Toc de son complice Pascal Edouard Cyprien Luraghi le 19 juillet 2010, ils faisaient bien tous leur rapport à Mme « je sais pas qui » après s’être pris un vent :

 

@ Mon-Al (125)

Ben oui, ça m’étonnerait aussi que Jex reçoive beaucoup de visites, de la façon dont elle s’y prend, ce n’est malheureusement pas étonnant.
Quand elle rencontre des gens prêts à lier une relation amicale avec elle, elle tente, avec plus ou moins de succès, de les embobiner et les veut entièrement à sa botte. Forcément, ça ne peut marcher qu’un temps, voire pas du tout.

Sitôt que la personne se rebiffe un tant soit peu, elle devient « l’Ennemi » (mafieux, débile, assassin, idiot, complice de je sais pas qui, harceleur etc…)

En revanche, l’accusation de pédophilie n’a, à ma connaissance, pas eu cours ici dans la période où j’ai connu Jex.

 

Et après ça, elle me fait passer pour paranoïaque, menteuse ou mythomane…

C’est bien elle qui m’envoyait tous ces porcs, elle l’a elle-même révélé au public de manière spontanée. C’est aussi bien elle qui les persuadait que j’étais une prostituée, elle a recommencé dès le 19 juin 2010 auprès du malade mental extrêmement dangereux Pascal Edouard Cyprien Luraghi, comme le savent bien tous les lecteurs de ce pornographe.

Voilà bien le point faible de tous les pervers, celui qui les trahit toujours : tôt ou tard ils vont se vanter de tout le mal qu’ils ont fait, ils ne peuvent pas s’en empêcher, ils en jouissent.

La criminelle extraordinairement perverse Josette Brenterch du NPA de Brest a patiemment attendu d’avoir réussi à me voler la totalité de ma vie pour s’en vanter publiquement.

Depuis lors, cela n’arrête pas.



Clash entre Mélenchon et Cohn-Bendit en direct sur France 2

 


Quand Mélenchon fait son cinéma par LePoint

 

Extra ! J’avais justement l’intention de titrer un de mes prochains articles : « Brest : une rivière et deux rives qui ne se tutoient toujours pas », le v’là bien introduit !

Mais quelle mouche aura encore piqué celui qui a récemment découvert le terrorisme ?

 

http://www.lepoint.fr/presidentielle/cohn-bendit-a-melenchon-va-te-faire-voir-28-11-2016-2086227_3121.php

Cohn-Bendit à Mélenchon : « Va te faire voir ! »

 

VIDÉO. Invité à commenter les résultats de la primaire de la droite sur France 2, Jean-Luc Mélenchon s’en est violemment pris à Daniel Cohn-Bendit à l’antenne…

 

Par

Modifié le 28/11/2016 à 10:13 – Publié le 28/11/2016 à 10:03 | Le Point.fr

 

Le clash entre Jean-Luc Mélenchon et Daniel Cohn-Bendit a fait le bonheur des réseaux sociaux. En tutoyant le candidat à la présidentielle récemment intronisé par le Parti communiste, l’ancien leader de Mai 68 ne s’attendait sans doute pas à se prendre une telle volée de bois vert.

Alors qu’il s’adressait au chef de file du Front de gauche, Daniel Cohn-Bendit s’est fait renvoyer dans ses buts par un Mélenchon passablement énervé. À l’origine du clash ? Une simple apostrophe. « Jean-Luc, si tu te présentes à la primaire [de la gauche], tu peux la gagner », déclare l’ancien député européen écologiste au dernier soutien occidental d’Hugo Chávez.

Réponse de Mélenchon, en duplex :

- Monsieur Cohn-Bendit, est-ce que vous pouvez m’appeler par mon nom, et pas par mon prénom, s’il vous plaît ? Nous ne sommes pas amis. Ne jouons pas la comédie…

Ambiance ! Sur le plateau de France, au soir des résultats de la primaire de la droite, Daniel Cohn-Bendit voit rouge à son tour.

- Va te faire voir, réplique-t-il, vexé. Et « Dany » d’inviter le porte-drapeau de la France « insoumise » à aller tutoyer Fidel Castro, l’ancien révolutionnaire cubain, auquel Mélenchon a tressé des couronnes après sa disparition.

Plus tard, dans les loges, Daniel Cohn-Bendit rappellera que Jean-Luc Mélenchon et lui se sont toujours tutoyés. Comme l’attestent d’ailleurs plusieurs vidéos en ligne.

 



Le Club des Jeunes |
Collectif citoyen de Monfla... |
JCM Consultant |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Hug Lo
| Reelnew
| coachingmeteo