Stéphane Poussier, ex-candidat FI du Calvados, en garde à vue pour « apologie du terrorisme »

Il n’est franchement pas trop tôt pour commencer à poursuivre de ces terroristes de l’extrême-gauche !

Comment se fait-il que sa collègue de Brest Julie Le Goïc n’ait pas eu le droit au même traitement à la suite de ses ricanements publics sitôt le père Hamel assassiné le 26 juillet 2016 ?

Et le malade mental au clavier – son « arme » – qui en début d’année 2015 revendiquait sur le site Rue89 le droit de rire des victimes de Charlie Hebdo ?

Ses immondes propos et articles apologistes du terrorisme islamiste – et des autres – sont innombrables depuis 2008 au moins !

 

https://www.francetvinfo.fr/faits-divers/terrorisme/attaques-terroristes-dans-l-aude/un-ancien-candidat-aux-legislatives-de-la-france-insoumise-interpelle-apres-s-etre-felicite-sur-internet-de-la-mort-du-gendarme-arnaud-beltrame_2673618.html

Il se félicitait dans un tweet de la mort du lieutenant-colonel Beltrame : un ex-candidat France insoumise placé en garde à vue

 

Stéphane Poussier, ancien candidat aux législatives de la France insoumise, a été placé en garde à vue pour « apologie du terrorisme », a appris dimanche franceinfo.

 

La gendarmerie de Carcassonne, le 24 mars, où les habitants viennent rendre hommage au lieutenant-colonel Beltrame.
La gendarmerie de Carcassonne, le 24 mars, où les habitants viennent rendre hommage au lieutenant-colonel Beltrame. (MAXPPP)

Stéphane Poussier, qui se félicitait dans un tweet de la mort du gendarme Arnaud Beltrame, a été interpellé dimanche 25 mars à 11h30 à son domicile de Dives-sur-Mer dans le Calvados, a appris franceinfo de source proche du dossier. Il a été placé en garde à vue pour « apologie du terrorisme ».

L’ancien candidat aux législatives pour la France insoumise avait écrit sur Twitter : « À chaque fois qu’un gendarme se fait buter, et c’est pas tous les jours, je pense à mon ami Rémi Fraisse [jeune militant écologiste mort sur le site du barrage de Sivens en octobre 2014], là c’est un colonel, quel pied ! Accessoirement, un électeur de Macron en moins. »

Condamnation unanime

Ces propos de Stéphane Poussier ont suscité l’indignation et fait l’objet d’une condamnation unanime, notamment dans les rangs de la France insoumise. Le syndicat Unité SGP Police-FO a condamné fermement samedi soir ces propos. Le syndicat dénonce « une salve de tweets ignobles se félicitant de sa mort ».

Le parti de la France insoumise s’est également désolidarisé de Stéphane Poussier. « Les propos honteux et abjects de Stéphane Poussier n’ont rien à voir avec la France insoumise. Nous les condamnons fermement. Nous avons immédiatement retiré cette personne de la plate-forme de la France insoumise », peut-on lire dans un tweet du parti dirigé par Jean-Luc Mélenchon.

Dimanche en fin de matinée, les comptes Twitter et Facebook de Stéphane Poussier sur lesquels les propos polémiques avaient été publiés n’apparaissaient plus.



Le Club des Jeunes |
Collectif citoyen de Monfla... |
JCM Consultant |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Hug Lo
| Reelnew
| coachingmeteo