Match Petitcoucou contre Cyprien Luraghi : lequel finit chaos ?

 

 

 

Comme vient de me le rappeler fort à propos un lecteur belge, j’ai toujours eu la délicatesse de prévenir tout le monde :

 

Match Petitcoucou contre Cyprien Luraghi : lequel finit chaos ? dans AC ! Brest beLa Louvière, Hainaut, Belgium, Skynet Belgium  

(0 returning visits)

Win10, Chrome 70.0, 1280×720
https://www.bing.com/
17 Nov 12:26:44

 

Personne ne peut donc prétendre que j’aurais pu prendre qui que ce soit par surprise, encore moins avec violence.

Pauvre petit PN Pascal Edouard Cyprien Luraghi qui aura quand même voulu se faire un « zèbre »… Même en mobilisant de grosses organisations criminelles, ça ne marche toujours pas…

Remercions ici Catherine, « Une psy à la maison », et tous les autres pour leurs vidéos sur les pervers narcissiques, ils me déchargent d’un gros travail explicatif sur mes adversaires.

Pour ma part, je leur dois les explications que ne leur fourniront jamais ces pervers… que je n’ai pas découverts sur le tard, mais connais par coeur depuis fort longtemps.

Même si je n’ai toujours pas les moyens de les réduire d’emblée à néant lorsqu’ils décident de m’attaquer en bande organisée et à l’aide de moyens aussi déloyaux que des piratages informatiques et des écoutes téléphoniques illégales (pour ne citer que ceux-là), je les vois toujours venir de loin.

J’ai l’habitude, je suis constamment harcelée par ce type d’individus agissant tous à mon encontre de manière concertée au sein d’organisations criminelles depuis près d’une trentaine d’années. Qui plus est, les grands chefs et leurs objectifs essentiels en ont toujours été les mêmes depuis le début.

Aussi, les affronter ou batailler seule contre leurs avocats dans l’enceinte d’un tribunal ne fut pas pour moi une grande première il y a deux ans, je l’avais déjà fait plusieurs fois par le passé, toujours pour la même raison : mes avocats étant tous systématiquement achetés par mes adversaires pour m’enfoncer au lieu de défendre mes intérêts, j’avais dû reprendre seule tous mes dossiers pour commencer enfin à gagner un peu.

C’est ainsi qu’au printemps 2002, voyant mes procédures progresser sans pouvoir les faire cesser au moyen de pressions sur mon avocat, la femme ingénieur que je suis s’étant muée en juriste se faisant son propre avocat, ils n’avaient rien trouvé de mieux que de tenter de m’assassiner par empoisonnement pour s’éviter des poursuites devenues inévitables, alors qu’au moins un juge d’instruction (non brestois) s’apprêtait à me suivre après avoir bien compris que je disais vrai sur toute la ligne.

Cet empoisonnement criminel m’a très gravement atteinte et si je n’en suis finalement pas morte, je n’en suis quand même pas sortie indemne et n’ai donc plus depuis lors les mêmes aptitudes physiques qu’autrefois.

Recommencer à me faire mon propre avocat, aller « plaider » moi-même ma cause à Paris en étant physiquement de plus en plus diminuée, et sans même savoir à quelles éventuelles agressions physiques je m’exposais de nouveau, ne fut évidemment pas une partie de plaisir – cet exercice difficile qui ne m’est quand même pas habituel ne le fut de toute façon jamais – mais bon, c’était devenu nécessaire.



Le Club des Jeunes |
Collectif citoyen de Monfla... |
JCM Consultant |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Hug Lo
| Reelnew
| coachingmeteo