« Ne connaissant ni le pays ni sa langue, je lui avais servi de guide. »

Et ça se prétend écrivain…

Pascal Edouard Cyprien Luraghi ne connaît même pas le français, ou à peine.

Tous ses textes sont parsemés de ce genre de perles, quand il ne s’agit pas de fautes de syntaxe, de grammaire ou d’orthographe.

On y trouve aussi régulièrement quelques curiosités comme celle qui suit, extraite de son premier commentaire sur mon article du 7 juin 2010 intitulé « Cyprien Luraghi : un mythomane avéré » (cliquer sur les images ci-dessous pour les agrandir et lire les textes) :

 

« Pour que les choses soient claires : quand je dis « beau-frère », ce n’est pas dans le sens légal du terme bien entendu : ainsi mon beauf David (frère de ma femme) n’est pas non plus marié et pourtant c’est mon beauf. »

 

Sachant que ses adorateurs ont pour habitude de gober absolument tout ce qu’il dit ou écrit sans jamais faire preuve d’aucun esprit critique, je leur explique : David Belléculée est devenu son beau-frère du jour où il a épousé la soeur d’icelui, Annie Belléculée. Que ce dernier soit lui-même marié ou célibataire ne change rien à l’affaire.

 

2010-06-07 Cyprien Luraghi- un mythomane avéré - Un petit coucou

 

2010-06-07 Cyprien Luraghi- un mythomane avéré - Un petit coucou - 2

 



Le Club des Jeunes |
Collectif citoyen de Monfla... |
JCM Consultant |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Hug Lo
| Reelnew
| coachingmeteo