Francine Cordier, sophrologue et « ufosceptique », criminelle et fière de l’être

Voilà son site personnel :

http://relaxologue.chez.com/pages/adressespro.htm

On y découvre qu’elle donnerait des cours de relaxation et de sophrologie à Epinal.

C’est bien la même personne dont le nom est déjà apparu sur ce blog dans des articles concernant son complice prétendument « ufosceptique » Jean-Marc Donnadieu de Béziers.

Ce dernier est en fait spécialisé dans le cyberharcèlement avec piratages informatiques.

Ses cibles ne se limitent pas aux ufologues auxquels il s’attaque depuis des lustres avec la susnommée Francine Cordier et son conjoint Patrice Seray, puisque je compte aussi parmi ses victimes, depuis le printemps 2010 au moins, et uniquement pour quelques commentaires et articles sans aucun rapport avec l’ufologie que j’ai publiés anonymement sur les sites Rue89 et Le Post entre 2008 et 2010, puis sur mon premier blog, dénommé « Un petit coucou », sur la plateforme de blogs OverBlog.

En fait, je devrais dire que je compte aussi parmi leurs victimes, car tous les amis « ufosceptiques » de Jean-Marc Donnadieu, notamment ces deux-là, ont d’emblée été associés à toutes les exactions auxquelles il se livrait à mon encontre avec ses amis « déconnologues » de la bande du psychopathe Pascal Edouard Cyprien Luraghi.

Leur complicité à l’égard de toutes ces infractions pénales dont mes proches et moi-même étions victimes, notamment les piratages informatiques et autres atteintes graves à l’intimité de la vie privée, m’était déjà apparue de manière évidente à de multiples reprises à compter de l’année 2010.

Elle a été amplement confirmée par leurs propres révélations publiques du mois de mars dernier, comme indiqué dans cet article du 2 avril 2018 où j’ai cité la dénommée Francine Cordier pour la première fois :

http://petitcoucou.unblog.fr/2018/04/02/comment-lescroc-et-cybercriminel-jean-marc-donnadieu-sest-encore-fait-prendre/

En effet, ils ont alors expliqué au public que Jean-Marc Donnadieu avait dès le début de ces exactions communiqué à ses amis « ufosceptiques » les codes de son adresse de messagerie personnelle, celle où il recevait de ses complices pirates informatiques de la bande de Pascal Edouard Cyprien Luraghi tous mes mails piratés et bien d’autres informations me concernant, toutes de même obtenues illégalement.

Ils en étaient donc bien complices depuis le début.

Et pour tous ces gens-là, il n’y a jamais eu d’autre problème que celui des victimes qui se défendaient et de témoins qui les y aidaient ou tentaient de le faire ou en étaient tout simplement soupçonnés par ces criminels totalement paranoïaques – je rappelle ici que certaines de leurs cibles ont été assassinées pour ce motif, tels Patricia Bouchon le 14 février 2011 et un de mes correspondants de Limoges trois semaines plus tard, moins de quinze jours après que le criminel Jean-Marc Donnadieu ait commencé à s’y intéresser, sans compter que les policiers ayant eu connaissance de cette dernière affaire, vite enterrée par la magistrature locale, seront eux-mêmes frappés par la suite par au moins deux « suicides » éminemment suspects…

Vous croyez peut-être que j’exagère.

Eh bien non, malheureusement, pas du tout.

Voyez vous-même, Francine Cordier ne s’est pas gênée pour l’exprimer publiquement le 30 décembre 2018 sur le mur Facebook de son complice Jean-Marc Donnadieu où elle a bien écrit savoir par qui j’étais renseignée, quand et comment (cliquer sur l’image pour l’agrandir et lire le texte) :

 

CordierPiccinFacebookDonnadieu

 

Elle laisse ainsi entendre de manière très explicite qu’elle est bien au courant de toutes mes conversations privées, c’est-à-dire qu’elle fait partie de tous ceux qui me piratent et m’écoutent illégalement depuis des lustres, tout comme son complice Jean-Marc Donnadieu.

Et elle ne se contente pas de s’en vanter publiquement, puisqu’elle menace aussi très clairement les personnes qui peuvent me renseigner ou m’envoyer par la Poste des éléments de preuve comme celui-ci, attestant des piratages informatiques dont je suis victime ainsi que de l’identité de plusieurs de ces cybercriminels et assassins :

 

Pirates

 

Cliquer sur l’image pour l’agrandir et lire le texte.

 



Le Club des Jeunes |
Collectif citoyen de Monfla... |
JCM Consultant |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Hug Lo
| Reelnew
| coachingmeteo