Attentat de Strasbourg : trois mises en examen, les commanditaires toujours pas inquiétés

Et pourtant, comme vu dans mon précédent article du jour, le premier d’entre eux en l’occurrence, à savoir l’auto-proclamé « ufosceptique » Jean-Marc Donnadieu de Béziers, se montre encore menaçant…

 

https://www.dna.fr/actualite/2019/01/31/attentat-de-strasbourg-trois-gardes-a-vue-transferes-a-paris

Attentat de Strasbourg : les trois hommes soupçonnés d’avoir fourni l’arme mis en examen

 

Trois suspects dans l’enquête sur l’attentat de Strasbourg présentés à un juge d’instruction vendredi ont été mis en examen et placés en détention provisoire. Ils avaient été interpellés mardi à Logelbach-Wintzenheim et à Sélestat.

 

A Strasbourg, le 11 décembre 2018. Photo DNA - Cédric Joubert
A Strasbourg, le 11 décembre 2018. Photo DNA – Cédric Joubert

 

Trois hommes d’une même famille, soupçonnés d’avoir fourni à Chérif Chekatt l’arme utilisée pour perpétrer l’attentat de Strasbourg le 11 décembre, ont été mis en examen vendredi et placés en détention provisoire, a-t-on appris de source judiciaire.

Ces trois suspects ont été mis en examen par un juge d’instruction à Paris pour «détention et cession d’arme de catégorie B en réunion et en relation avec une entreprise terroriste», ainsi que pour «association de malfaiteurs terroriste criminelle», selon cette source.

Albert B., 78 ans, et les deux fils de son cousin, Frédéric B. et Stéphane B. âgés de 32 et 34 ans avaient été interpellés mardi à Wintzenheim et à Sélestat et placés en garde à vue. Les trois hommes ont ensuite été transférés jeudi de Strasbourg à Levallois-Perret, près de Paris. Les enquêteurs cherchaient à éclaircir les rôles de chacun.

Deux autres membres de cette famille arrêtés mardi en Alsace ont été remis en liberté, sans qu’aucune charge ne soit retenue contre eux.

Les trois hommes sont soupçonnées d’avoir participé à la fourniture d’un vieux revolver 8 mm à Chérif Chekatt qui avait tué cinq personnes aux abords du Marché de Noël de Strasbourg, le 11 décembre.

Chérif Chekatt est soupçonné par les policiers de la Sous-direction anti-terroriste (Sdat) de s’être procuré l’arme à feu quelques jours avant son passage à l’acte. Il s’agit d’un revolver d’ordonnance de calibre 8 mm datant de la fin du XIXème siècle.

Lire notre article publié au lendemain de l’interpellation, mardi à Sélestat et Wintzenheim 

Notre dossier sur l’attentat de Strasbourg, le 11 décembre

 



De l’origine des menaces d’attentats islamistes contre les Gilets jaunes

Comme déjà vu avec nombre d’éléments probants, les commanditaires de l’attentat du marché de Noël de Strasbourg le 11 décembre 2018 étaient encore mes harceleurs Pascal Edouard Cyprien Luraghi, Jean-Marc Donnadieu et autres « déconnologues », « ufosceptiques » ou extrême-gauchistes.

Comme pour leurs précédents attentats islamistes, commis à partir de mars 2012 à Toulouse, ils l’ont revendiqué eux-mêmes dans plusieurs de leurs écrits publics, mais cette fois beaucoup plus clairement que précédemment – peut-être en ont-ils marre, eux aussi, que leurs messages publics plus ou moins codés ne soient jamais pris au sérieux par les autorités… la menace qu’avec leurs attentats ils entendent faire peser sur les magistrats appelés à se prononcer sur les affaires qui nous concernent n’ayant produit l’effet escompté ni à Rennes le 2 décembre 2015, ni à Paris les 5 janvier 2017 et 11 avril 2018.

Après plusieurs mois d’accalmie à la suite de leur dernier échec, en 2018 devant la Cour d’Appel de Paris, ils ont donc recommencé leur cinéma sanglant au mois de décembre dernier, cette fois en raison de leurs démêlés judiciaires avec l’ufologue Christian Comtesse, strasbourgeois, explicitement visé sur Internet comme auprès des autorités judiciaires depuis fin mars 2018.

Voir ici :

http://petitcoucou.unblog.fr/2018/04/02/comment-lescroc-et-cybercriminel-jean-marc-donnadieu-sest-encore-fait-prendre/

L’escroc et cybercriminel Jean-Marc Donnadieu a en fait toujours accusé Christian Comtesse d’être à l’origine de la « fuite » en ma direction d’éléments probants quant aux piratages informatiques dont j’étais victime de sa part et celle de ses amis « déconnologues » de la troupe du mythomane Pascal Edouard Cyprien Luraghi, soit cette pièce que j’ai déjà publiée à plusieurs reprises :

 

Pirates

Cliquer sur l’image pour l’agrandir et lire le texte.

 

Dès les années 2011, 2012 et 2013, le cybercriminel apparaissant dans ce document sous le pseudonyme de « Nemrod », à savoir le soi-disant « ufosceptique » Jean-Marc Donnadieu de Béziers, m’avait laissé sur mon ancien blog « Un petit coucou » chez OverBlog et sous son pseudonyme habituel de « NEMROD34″ plusieurs commentaires à ce sujet que je n’avais pas acceptés et n’ai jamais rendus publics d’aucune manière jusqu’à ce jour.

Puisqu’ils ont eux-mêmes commencé à en débattre publiquement sur Facebook fin mars 2018, je peux désormais m’exprimer moi aussi sur ce sujet sans plus déranger personne et témoigne donc ici-même du fait que Jean-Marc Donnadieu a toujours accusé l’ufologue Christian Comtesse de l’avoir « trahi » en m’ayant selon lui communiqué cette pièce supportant des échanges de mails entre lui et ses complices pirates informatiques, auxquels Christian Comtesse aurait eu accès comme tous les amis « ufosceptiques » de Jean-Marc Donnadieu grâce aux codes qu’il leur donnait lui-même sur un forum qu’ils fréquentaient tous, afin qu’ils puissent eux aussi prendre connaissance de tous mes échanges de courriers électroniques volés par ses amis pirates de la bande de Pascal Edouard Cyprien Luraghi.

Jean-Marc Donnadieu reprochait même à Christian Comtesse d’avoir selon lui tenté d’accéder au blog ultra secret « Tique Toc » où se préparaient collectivement entre « déconnologues » sélectionnés par le « Konducator » Pascal Edouard Cyprien Luraghi tous les complots dont mes proches et moi-même étions victimes, toujours en utilisant ses propres codes d’accès qu’il avait généreusement donnés à ses amis « ufosceptiques » sur un forum public.

Il en avait fait l’objet d’une plainte assez délirante au mois de février 2012.

Par ailleurs, la joggeuse Patricia Bouchon avait été assassinée sur ordre du taré et criminel en chef Pascal Edouard Cyprien Luraghi le 14 février 2011 pour un motif similaire.

Rappelons ici qu’elle travaillait comme secrétaire dans un cabinet d’avocats de Toulouse et aurait bien pu à ce titre être missionnée pour infiltrer cette bande de dingues pour le compte d’un client du cabinet, en vue de poursuites bien étayées à leur encontre.

Un de mes tout premiers avocats avait bien émis lui aussi l’idée d’aller se mêler aux dingues anonymement pour en retirer des éléments de preuves contre eux. Je l’en avais dissuadé en lui rappelant qu’il s’agissait véritablement de pirates informatiques, qu’il serait rapidement identifié et s’exposait ainsi à voir tout son système informatique et tous les dossiers de son cabinet piratés.

En ce qui concerne Christian Comtesse, un ancien gendarme ayant semble-t-il toujours quelques amis dans la Gendarmerie Nationale, Jean-Marc Donnadieu aura finalement fait le choix de la voie « judiciaire », sans aucun succès.

On ne sait comment qualifier ses « fake news » d’avril 2016 sur le forum de ses amis les Sataniques Sceptiques du Québec à la suite du décès accidentel d’un homonyme de l’ufologue : assassinat raté par erreur de cible ? assassinat réel d’un homonyme ? menace de mort pour l’ufologue ? autre ?

En tous les cas, c’est bien lui qui est indirectement visé par l’attentat de Strasbourg du 11 décembre 2018, comme je l’ai moi-même été par bien d’autres attentats.

Or, il se trouve qu’il est engagé depuis leur début dans toutes les actions des Gilets jaunes.

D’où, probablement, les alertes de la fin d’année 2018 à propos de menaces d’attentats contre les Gilets jaunes. L’attentat en gestation visait bien l’un d’eux indirectement, mais pas à ce titre.

Notons que le commanditaire Jean-Marc Donnadieu a encore exprimé sa rancoeur à son encontre il y a tout juste 20h avec des commentaires mensongers et calomnieux sur une vidéo postée sur Facebook par l’intéressé depuis plus d’un mois, le 29 décembre 2018 :

 

Même les gilets jaunes lui disent de fermer sa grande gueule, et de ne pas appeler les gens à s’armer …
https://www.facebook.com/Christian.COMTESSE/videos/10213337673538975/

Commentaires
  • Jean-marc Donnadieu
    Jean-marc Donnadieu On est assez loin des conneries qu’il raconte quand même, genre il gère plusieurs ronds points alors qu’il se fait envoyer chier à une assemblée de 20 pékins … Il ment comme il respire…
L’image contient peut-être : texte

 



Le Club des Jeunes |
Collectif citoyen de Monfla... |
JCM Consultant |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Hug Lo
| Reelnew
| coachingmeteo