Affaire Griveaux : un trio sans foi ni loi sur le banc des accusés

Les ingénieurs ou futurs ingénieurs, cette « masse d’héritiers », ces « immenses privilégiés », les « élites » de la Nation, accusés de tous les maux par des excités de l’extrême-gauche, ce n’est franchement pas nouveau…mais ça fait quand même plaisir de le lire dans le journal de référence, même si pour mes proches et moi-même, il est bien trop tard.

Ingénieur issu d’une famille d’ingénieurs, j’ai personnellement toujours eu cette engeance sur le dos depuis les années 1970 et vainement dénoncé tous ses crimes et délits à mon encontre depuis les années 1990.

La « justice » n’a jamais suivi. JAMAIS. Pourquoi ? Les « élites » ne sont pas de notre classe, mais de celle qui s’est formée dans les basses fosses de l’extrême-gauche, précisément : proxénétisme, trafic de drogue, etc…

La dernière avocate à m’avoir accompagnée chez un juge d’instruction du Tribunal de Grande Instance de Brest, la juge Céline Verdier, il y a maintenant quelques années, était ressortie de cette audition véritablement choquée par les comportements et propos de la juge à mon encontre : en plus de 20 ans de carrière, elle n’avait jamais vu un tel déferlement de haine, même contre le pire des criminels, alors que j’étais auditionnée comme victime – je n’ai jamais commis aucune infraction contre quiconque.

Quand est-ce qu’on remet tout à l’endroit ?

Benjamin Griveaux sorti du champ politique, c’est un bon début : avec sa double vie en opposition à ses discours publics, non seulement il mentait au peuple mais il prêtait le flanc à toutes sortes de chantages et je suis vraiment très étonnée de n’avoir encore vu ni entendu personne évoquer ce problème, qui est quand même le plus important.

Mais le procédé… Quelle élégance…

Et ses motifs… tellement peu acceptables que les Gilets jaunes et leurs blessures de guerre sont maintenant invoqués sur Twitter…

Réseau social où par ailleurs les anti « biomormons » (mot désignant les puritains en langage « déconnologue ») de la bande du cybercriminel, mythomane et pédophile notoire Pascal Edouard Cyprien Luraghi se réjouissent très fort de la performance « artistique » du trio et en promettent bien d’autres du même acabit…

 

 

https://www.lemonde.fr/politique/article/2020/02/17/derriere-la-chute-de-benjamin-griveaux-un-trio-sans-foi-ni-loi_6029811_823448.html

Derrière la chute de Benjamin Griveaux, un trio sans foi ni loi

 

Un avocat médiatique, un performeur russe et une étudiante : ces trois trentenaires se sont connus quelques semaines avant de déclencher un scandale politique. Et menaçaient de faire chanter encore davantage le candidat à la Mairie de Paris…

Par Raphaëlle Bacqué, Ariane Chemin et Simon Piel Publié aujourd’hui à 06h46, mis à jour à 09h45

Benjamin Griveaux, le 11 juillet 2019 à Paris.
Benjamin Griveaux, le 11 juillet 2019 à Paris. STEPHANE DE SAKUTIN / AFP

 

C’était il y a deux mois, le lundi 9 décembre 2019, dans l’amphi Poincaré de l’école Polytechnique. « Dr. Juan Branco » – comme le jeune avocat d’extrême gauche se fait désormais appeler sur son compte Twitter – est invité par une association d’élèves de l’X, l’école d’ingénieurs la plus prestigieuse de France. Sujet : les élites.

Devant cette « masse d’héritiers », ces « immenses privilégiés » de 20 ans qui se trouvent face à lui, Juan Branco, 30 ans, gronde : « La République ne vous appartient pas. » « Vous aurez en toutes circonstances une certitude, se désole l’avocat des « gilets jaunes » dans l’un des principaux amphis du campus de Palaiseau, celle de préserver, au sein du petit Paris et de l’Etat, un capital qui vous permettra de vivre agréablement. » Pendant ce temps, « la République périt de sa corruption » et « le pays choit par sa tête. Sa décomposition (…) est le fruit d’une décadence dévastatrice ». A eux « de corriger ce monde qui va à sa perte » et de « l’aider à se relever, avant qu’une nouvelle crise ne finisse de mettre fin à ces processus qui se nourrissent des restes cadavériques de l’Etat », exhorte-t-il.

Corriger ce monde, c’est la mission que s’est fixée ce fils d’une psychanalyste et du producteur de cinéma Paulo Branco. Par tous les moyens. Le succès de son livre Crépuscule, d’abord téléchargé gratuitement une centaine de milliers de fois avant d’être édité Au Diable Vauvert (2019) et de s’écouler à 130 000 exemplaires supplémentaires (sans compter les 20 000 en format poche depuis sa sortie, il y a quatre mois), lui a ouvert de nombreuses portes, y compris dans les cénacles les plus élitistes.

La suite est réservée aux abonnés.

 

 

Tweet

See new Tweets

Conversation

Affaire Griveaux : un trio sans foi ni loi sur le banc des accusés dans AC ! Brest ribKqBtv_bigger
Franck Riester
@franckriester
·

Feb 14

L’odieuse attaque dont a été victime

menace notre démocratie. Les atteintes à la vie privée sur les réseaux sociaux font courir un grand danger à la cohésion de notre société et aux libertés publiques.

stOUKPRs_bigger dans Calomnie
U.H.M.
@harkogansk
·

Feb 15

1) c’est ton engeance, petit marquis, qui fait courir des dangers aux libertés publiques en voulant censurer les réseaux ou interdire le pseudonymat chaque fois qu’un petit marquis de ton engeance se fait griller en train de mentir ou taper dans la caisse.
stOUKPRs_bigger dans Corruption
U.H.M.
@harkogansk
·

Feb 15

2) Ne croyez pas, petits marquis, que vous soyez exactement aussi libres que nous-autres devons l’être, nous les citoyens, nous vos mandants. Votre vie privée on s’en branle ; vos mensonges, votre propagande en revanche, c’est non. Soyez exemplaires si vous sollicitez nos votes.
stOUKPRs_bigger dans Crime
U.H.M.
@harkogansk
·

Feb 15

3) ayez la décence d’éviter de parler de « démocratie », aussi, lorsque vous êtes les petits marquis d’une néoaristocratie qui piétine nos droits sociaux et nos libertés publiques, qui matraque et éborgne nos concitoyens dans les rues, et répand le néolibéralisme autoritaire.
stOUKPRs_bigger dans Folie
U.H.M.
@harkogansk
·

Feb 15

4) Lorsqu’on vous parle du cyber-harcèlement, des violences faites aux minorités, vous proposez un putain de numéro vert. Que le pitre Griveaux, que vous avez débranché parce qu’il allait vous faire perdre, appelle SOS Amitié, et lâchez-nous avec vos diversions médiatiques.
wacpeS_-_bigger dans LCR - NPA
Cyprien Luraghi
@CyprienLuraghi
Ah oui ça c’est clair : nous autres là en bas on peut crever la gueule ouverte, ces ordures de grabourges n’en ont strictment rien à foutre. Et faudrait qu’on les plaigne, ces pauvres choux, en plus.
Translate Tweet
11:25 AM · Feb 15, 2020·Twitter Web App
7

Likes

CRFWX4x5_bigger dans Le Post
ohéheinbon
@oheheinbon
·

Feb 15

Chaque fois qu’une photo de bite de ploutocrate nous tombera entre les mains, nous en ferons la publicité internationale !!!!
wacpeS_-_bigger dans Luraghi
Cyprien Luraghi
@CyprienLuraghi
·

Feb 15

Idem pour les founes ploutocratiques, car la parité l’exige !
7YjriwRb_bigger dans NEMROD34
Rigobert le Rhino
@Rigobert_Rhino_
·

Feb 15

Avec des gros plans pour voir s’ils ont les mêmes sortes de morpions que la plèbe.
wacpeS_-_bigger dans Pédophilie
Cyprien Luraghi
@CyprienLuraghi
·

Feb 15

Ils ont des morbaques lyriques, les boubourges, eux.
Image
7YjriwRb_bigger dans Perversité
Rigobert le Rhino
@Rigobert_Rhino_
·

Feb 15

Si j’ai le temps ce soir j’en capture un dans mon slip et je le photographie en macro pour l’exposer ici afin de faire avancer cette palpitante étude sociologique.
wacpeS_-_bigger dans Politique
Cyprien Luraghi
@CyprienLuraghi
·

Feb 15

Je piaffe d’impatience : ma collec’ de morbaques s’enrichira encore, chic.
7YjriwRb_bigger dans Rue89
Rigobert le Rhino
@Rigobert_Rhino_
·

Feb 15

Voilà, c’est fait, agrandi x 1000. Les miens n’ont pas de pattes, c’est des morbacs bourgeois.
Image

 

 



Le Club des Jeunes |
Collectif citoyen de Monfla... |
JCM Consultant |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Hug Lo
| Reelnew
| coachingmeteo