Coronavirus : le Nord-Finistère reste peu touché par l’épidémie

L’habitat local est assez dispersé, c’est une particularité bretonne.

Par ailleurs, la ville de Brest, reconstruite au carré après la seconde guerre mondiale, est la plus aérée de France.

Ce n’était pas le cas de l’ancienne, aux ruelles étroites, encaissées, insalubres, où les problèmes pulmonaires étaient en conséquence légion.

 

https://www.ouest-france.fr/sante/virus/coronavirus/coronavirus-une-progression-moderee-brest-6799368

Coronavirus. Une « progression modérée » à Brest

 

Ce vendredi 4 avril 2020, pour la première fois depuis le début de l’épidémie, le CHRU communique officiellement le nombre de patients Covid-19 en réanimation. Ils sont 18, dont 4 du Nord-Finistère et 14 transférés d’autres régions. Brest reste « protégée » pour l’heure.

 

Les capacités en réanimation sont de 138 lits pour le Nord-Finistère, dont 96 à la Cavale-Blanche. archives Ouest-France
Les capacités en réanimation sont de 138 lits pour le Nord-Finistère, dont 96 à la Cavale-Blanche. archives Ouest-France | ARCHIVES

 

Ouest-France Publié le 03/04/2020 à 15h21

 

18 patients Covid-19 en réanimation

Pour la première fois depuis le début de l’épidémie il y a trois semaines, le CHRU communique officiellement le nombre de patients Covid-19 en réanimation. Ce vendredi 4 avril 2020, à la Cavale-Blanche, 18 patients Covid sont pris en charge en réanimation, dont 14 patients transférés d’autres régions. Et quatre du Nord-Finistère.

Les capacités de soins critiques sont de 138 lits pour le Nord-Finistère, dont 96 à la Cavale-Blanche.

Le pôle 3 de la Cavale-Blanche, entièrement réorganisé pour accueillir les malades du coronavirus moins gravement touchés, compte 29 patients. Les soins de suite et de réadaptation de Guilers en recensent deux. Et les Ehpad du CHRU, six. Soit un total de 55 patients sur le CHRU de Brest.

Commentaires du CHRU : « La progression du nombre de patients Covid confirmés reste modérée sur le Finistère. L’ouest apparaît, pour l’heure, comme une région protégée par rapport à ce que vivent les régions de l’Est de la France ou de l’Ile-de-France. »

De nombreux dons

Le CHRU reçoit de nombreuses offres de dons de la part d’associations, d’entreprises et de particuliers. L’hôpital a aussi lancé des appels via des réseaux locaux pour recevoir des équipements de protection individuelle. Innoveo, le fonds de dotation du CHRU, a été chargé de coordonner ces généreuses initiatives. Les dons sont nombreux : masques, gants, blouses, lunettes de protection… mais aussi crêpes, fraises, pizzas, viennoiseries, soupes, etc. La cuisine du CHRU organise la distribution. Il y a aussi des locations d’appartements ou de maisons à titre gratuits.

45 000 masques en tissus par semaine

Depuis la semaine dernière, des couturières de l’Armor Lux confectionnent des masques en papier de stérilisation. Elles sont aidées par l’entreprise Outils Océans. Ce procédé a été validé par la société française d’hygiène hospitalière. 45 000 masques par semaine seront produits par semaine selon ce procédé.

Une cellule médico-psychologique

Une cellule médico-psychologique (CUMP), destinée aux professionnels et patients de tout le Finistère, a triplé ses effectifs pour accompagner ceux qui en ressentent le besoin. Elle est à votre disposition et à votre écoute au 02 98 14 51 84

 



Le Club des Jeunes |
Collectif citoyen de Monfla... |
JCM Consultant |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Hug Lo
| Reelnew
| coachingmeteo