Quand le négationnisme et la manière sceptiques deviennent insupportables même en interne…

Chose amusante, il n’y a toujours que Jean-Marc Donnadieu de Béziers (conjonction Mercure-Pluton en Vierge au carré d’une conjonction Lune-Mars en Sagittaire, et superbe carré de Soleil en Lion à Neptune en Scorpion sextile à son maître) à ne voir aucun problème… Et pour cause, il incarne à merveille tous les dérèglements de la secte.

 

https://www.facebook.com/groups/UFOSCEPTICISME/

Je commence à en avoir vraiment marre de certaines personnes dans la zét et le milieu sceptique.
Ça fait quelques années que je fais partie de ce qu’on pourrait appeler la « communauté sceptique » même si le terme « communauté » est chargé de sens et que j’en n’aime pas la plupart pour cette méthode.
Et donc, au début, j’étais émerveillée et tout et tout et voyais celleux qui s’en plaignaient comme des « dénué.es d’esprit critique », « prosélytes », et surtout, des gens incapables de reconnaître qu’iels étaient biaisé.es.
Pour certain.es, c’est certainement vrai.
Mais pour une bonne partie non négligeable, le problème vient surtout de la part des « tenants » du rationalisme et de la suspension de jugement à outrance.
Des gens incapables de considérer qu’iels sont bien plus affecté.es qu’iels ne le pensent par les affects, les idéologies et les biais.
Des gens dans certains groupes zéts confient des questionnements, confient des malaises par rapport à certains posts et se font outrageusement bannir, juger, moquer et mis.es sur le banc de touche sans la moindre forme de procès.
Ça devient problématique sur certains aspects.
Et aussi, cette incapacité à reconnaître leur position politique.
Oui, position politique. Car dans notre société, tout le monde a un positionnement politique et personne n’y échappe.
Ce n’est pas un drame mais ne pas l’admettre l’est.
Ça devient pénible.
17 commentaires

Commentaires

 

Les septiques croient ne pas croire, ne pas avoir de croyances.

 

Fred Bourgoin

c’est un peu plus complexe que ça quand même.

(Et je reste assez superficiel sur ces notions)
Choix, croyances et savoirs
RATIONNELITUDE.WORDPRESS.COM
Choix, croyances et savoirs

Choix, croyances et savoirs

1

 

Des exemples de ce qui te dérange ?

 

Tu sais c’est comment les athées, y en a qui sont tellement cons que je préfère largement discuter avec des croyants pratiquants…
Le scepticisme scientifique (je préfère ce terme, c’est aussi celui utilisé hors francophonie), n’est qu’un aspect de nos valeurs et notre vie…

2

 

J ai quitté il y a bien longtemps cette communauté (facebookienne) car je pense que la zetetique c est avant tout avoir l esprit ouvert et critique, ne pas se moquer et chercher, chercher et encore chercher. Hors la plupart (je ne dis pas tous) se braquent directement sur les suppositions et partent directement sur la négation des choses, tel un jeu ils se plaisent a dire que tout est impossible et s en défendent par le cassage et parfois même les insultes au debut quelques brebis égarées cela semble s être généralisé. Un zeteticien a besoin de preuves et ne part pas directement sur le fait que c est faux. Tout comme en enquête ufo on part du principe qu il faut chercher une explication et mener l enquête jusqu au bout on ne va pas dire a la personne qu elle est folle et lui demander des preuves. On écoute son témoignage et on mene l enquête. Mais facebook reste facebook n importe qui peu se pretendre avoir l esprit zet et au final venir foutre son petit bordel. Heureusement il y a les vrais. Le mieux est de garder l esprit concret et a la fois ouvert et le zet on l a en soi pas sur une page web

 

 



NEMROD34 : abus de « fighting » manifeste, et il continue au lieu de se soigner…

Samedi matin, le harceleur d’habitude Jean-Marc Donnadieu est venu me laisser en guise de commentaire sur Satanistique un lien vers une vidéo qu’il avait également postée sur sa page Facebook la veille en traitant son auteure de « malade », comme il le fait régulièrement à propos de divers autres internautes dont les propos lui déplaisent, peu importe pour quelles raisons, et qu’il ferait bien mieux d’ignorer totalement au lieu d’aller leur faire la guerre, les harceler et tenter de faire supprimer toutes leurs publications, comme pour moi à compter de l’année 2010, surtout depuis que son état de santé nécessiterait au contraire qu’il lâche son clavier, ce que je lui ai fait remarquer en réponse :

 

http://satanistique.blogspot.com/2020/05/nouvelles-demandes-de-suppresion-de.html

2 commentaires:

NEMROD34 : abus de
https://youtu.be/e8Tz7Nvx2SM?fbclid=IwAR3sTVfBAlM5GPlGnqGuW5o67uQQyh-LDSaFXFapWrE5828R3tMQ-frTPXo

RépondreSupprimer

Réponses

  •  dans Corruption
    Et si vous vous soigniez au lieu de continuer votre chasse aux « trolls » totalement stérile ?
    Non parce que, quand on voit le résultat, c’est quand même pas brillant : vous avez bien extorqué du fric à OverBlog, certes, mais tout le monde sait comment… et ça s’arrête là… sauf pour votre corps qui paie quand même assez cher toutes vos années de « fighting » sur le net comme dans la « vraie vie »…

    Supprimer

 

Voilà son post de la veille sur Facebook :

https://www.facebook.com/jeanmarc.donnadieu

 dans Crime
Jean-marc Donnadieu

, lK5NsjyXwh- dans Folietrès bien.

Il y a des pitain de malades !

Pourquoi s’en prendre aux chats?

SRBDu_p7126 dans LCR - NPA
youtube.com
Chat torturé à distance par armes à énergie dirigée.Crépitement caractéristique des RF détecté.

 

 

En effet, quand je lis ce qu’écrit Jean-Marc Donnadieu / NEMROD34 sur sa page Facebook à propos de son état de santé (voir ci-dessous), je suis quand même assez ennuyée.

 

Jean-marc%2BDonnadieu%2Bmalade%2B-%2BFacebook%2B-%2Bwww.facebook.com dans Luraghi

 

 

Comprenez-moi bien, M. Donnadieu : après tout ce que vous m’avez fait depuis 2010 et me faites encore aujourd’hui (viols multiples et continus, menaces de mort à la pelle, campagnes de calomnies, etc…), je ne suis absolument pas mécontente de vous voir souffrir un peu.

Seulement voilà, j’ai aussi besoin d’un coupable qui soit en état de faire face à ses juges.

C’est pourquoi je viens de prendre le temps de jeter un oeil sur la carte du ciel du jour de votre naissance pour voir un peu quels sont vos problèmes :

 

THEME%2BASTRAL%2BGRATUIT%2BVotre%2Btheme%2Bastro%2Boffert%2Bpar%2BAstroQuick.Fr%2BCalc_%2B-%2Bwww.astroquick.fr dans NEMROD34

 

 

Ne sachant quelle est votre heure de naissance réelle, j’ai fixé celle-ci arbitrairement à 6h00 pour obtenir cette carte qui si elle n’est pas tout à fait exacte et ne permet pas de dresser votre thème astral complet en fournit quand même quelques éléments et autant de précieuses indications, notamment quant à vos problèmes de santé.

Or, ce qui saute tout de suite aux yeux, c’est leur nature infectieuse pour une bonne part.

Cela m’a amenée à rechercher la possible participation d’une infection aux problèmes qui vous affectent, et je l’ai bien trouvée tout de suite (voir article ci-dessous).

L’agent pathogène le plus souvent retrouvé dans les hernies discales est la bactérie responsable de l’acné, maladie dont on sait par ailleurs qu’elle est liée à la digestion, ce que l’on retrouve bien dans les mécanismes délétères indiqués par votre thème astral.

Aussi, je vous saurais gré d’aller voir votre médecin et de lui demander, pour commencer, un traitement antibiotique, après éventuelle confirmation de ce diagnostic.

Je vous garantis que votre colonne vertébrale est bien rongée par une infection qu’il vous faut soigner de toute urgence afin de limiter les dégâts.

 

 

https://www.futura-sciences.com/sante/actualites/medecine-antibiotiques-soigner-hernies-discales-46615/

Des antibiotiques pour soigner les hernies discales ?

 
ActualitéClassé sous :médecine , dos , mal de dos

Par Agnès Roux, Futura

 

Publié le 23/05/2013

 

Les maux de dos chroniques peuvent empoisonner la vie de tous les jours. Des travaux récents montrent que presque la moitié des hernies discales auraient une origine bactérienne. Par un simple traitement antibiotique, de nombreux patients pourraient alors s’affranchir d’une lourde intervention chirurgicale.

 

La hernie discale touche essentiellement les individus âgés de 35 à 55 ans. Les hommes sont plus nombreux à souffrir de cette pathologie. © dhammza, Flickr cc by nc nd 2.0

La hernie discale touche essentiellement les individus âgés de 35 à 55 ans. Les hommes sont plus nombreux à souffrir de cette pathologie. © dhammza, Flickr cc by nc nd 2.0

 

Le mal de dos touche 80 % des Français et représente la première cause d’invalidité avant 45 ans. Au cours de la vie, le dos est constamment sollicité et malmené par des cartables très lourds, une mauvaise position au travail ou un mode de vie trop sédentaire. Nous nous inclinons quotidiennement entre 1.500 et 2.000 fois ! Et puis un jour, un seul mouvement brusque suffit à provoquer un mal de dos. Ce dernier peut être dû à une déformation de la colonne, une vertèbre fêlée ou encore un nerf qui se pince.

La hernie discale est la première cause de sciatiques, qui engendrent de fortes douleurs allant des lombaires jusqu’aux pieds. Dans cette pathologie, le disque intervertébral, qui relie les vertèbres entre elles, se fissure. Le noyau gélatineux qu’il contient peut alors faire saillie dans le canal rachidien et comprimer le nerf sciatique. La hernie discale serait également responsable de 2 % des maux de dos. La chirurgie est recommandée pour traiter les personnes qui souffrent de douleurs persistantes.

 

Les vertèbres sont les os qui constituent la colonne vertébrale. On compte 7 vertèbres cervicales, 12 thoraciques et 5 lombaires. Les vertèbres sacrées sont soudées et appartiennent à la zone pelvienne. © Wikimedia commons, DP

Les vertèbres sont les os qui constituent la colonne vertébrale. On compte 7 vertèbres cervicales, 12  thoraciques et 5 lombaires. Les vertèbres sacrées sont soudées et appartiennent à la zone pelvienne. © Wikimedia commons, DP

 

Deux études, réalisées par une équipe de l’université du Danemark-du-Sud, apportent une lueur d’espoir pour les malades. Leurs résultats suggèrent que 40 % des hernies discales auraient une origine bactérienne. Ces pathologies pourraient donc être traitées simplement par des antibiotiques. Ces deux articles ont été publiés simultanément dans la revue European Spine Journal.

La bactérie de l’acné responsable de 40 % des hernies discales

Dans leur première publication, les auteurs ont profité d’opérations chirurgicales de 61 patients atteints d’une hernie discale chronique, pour prélever des échantillons du noyau gélatineux. Leurs analyses montrent que près de la moitié des prélèvements sont infectés par des bactéries. Dans 80 % des cas, le microbe identifié est Propionibacterium acnes. Ce pathogène est connu pour être l’agent responsable de l’acné, mais jusqu’ici il n’était pas considéré comme dangereux pour l’homme.

Pour réparer les dégâts occasionnés par la fissure du disque intervertébral, l’organisme fabrique de petits vaisseaux sanguins. Or, ils servent de moyen de transport aux bactéries qui se multiplient et se déplacent vers les vertèbres voisines. L’inflammation qui en résulte est visible grâce à l’imagerie par résonnance magnétique (IRM).

Un traitement antibiotique contre le mal de dos

Maintenant que la source du problème est identifiée, reste aux scientifiques à trouver une solution pour la combattre. L’une d’entre elles a été proposée par l’équipe danoise dans sa deuxième publication. Face à une bactérie, un traitement antibiotique est envisageable. Deux groupes de 162 patients souffrant d’hernie chronique depuis plus de 6 mois ont été suivis. Le premier a reçu un placebo et le second un traitement antibiotique actif contre Propionibacterium acnes, pendant 100 jours. À la fin du traitement, les personnes traitées par antibiotiques ont déclaré souffrir moins souvent et moins intensément. Un an après, moins d’un patient sur cinq se plaignait encore de douleurs constantes.

Selon Peter Hamlyn, un chirurgien de l’University College de Londres, « cette découverte est de taille, presque la moitié des chirurgies du dos pourraient être évitées grâce aux antibiotiques ! ». Cependant, cette étude ne s’est focalisée que sur les hernies discales chroniques. Les personnes souffrant d’autres pathologies du dos ne bénéficieront pas de cette découverte. D’autre part, le traitement par antibiotiques, bien que prometteur, ne doit pas être pris à la légère. En effet, de nombreuses espèces bactériennes deviennent résistantes à ces médicaments, qui doivent être utilisés de façon contrôlée.

 

Liens externes

Does nuclear tissue infected with bacteria following disc herniations lead to Modic changes in the adjacent vertebrae?

Antibiotic treatment in patients with chronic low back pain and vertebral bone edema (Modic type 1 changes): a double-blind randomized clinical controlled trial of efficacy



Le Club des Jeunes |
Collectif citoyen de Monfla... |
JCM Consultant |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Hug Lo
| Reelnew
| coachingmeteo