Faites surveiller le téléphone portable de qui vous voulez…

Voilà le commentaire que je viens de trouver sur Satanistique :

 

http://satanistique.blogspot.com/2019/10/affaire-robert-boulin-le-dossier-nest.html

1 commentaire:

Faites surveiller le téléphone portable de qui vous voulez... dans AC ! Brest

Bonjour les gars, contactez deadlyhacker01@gmail.com ou Whatsapp: +1 3478577580 si vous avez besoin d’embaucher un vrai pirate pour surveiller à distance le téléphone portable de votre conjoint

RépondreSupprimer

 

Je rappelle ici que l’intégralité des lignes de mes proches comme les miennes sont toutes illégalement surveillées depuis au moins douze ans par la bande de cybercriminels du trafiquant de drogue et pédophile notoire Pascal Edouard Cyprien Luraghi sans que les magistrats brestois n’y aient jamais vu le moindre inconvénient… quoiqu’ils soient bien au courant de toutes les réalités de la situation…

Le « vrai pirate » en chef appelle depuis 2012 l’actuelle doyenne des juges d’instruction de Brest par son petit nom : Céline… ils sont intimes… ils s’adorent… surtout quand il s’agit de violer à tout va…



Que se passe-t-il avec les féminicides ?

De manière inattendue, un de mes articles de l’année dernière sur les féminicides connaît aujourd’hui un vif succès, c’est celui-ci, du 10 avril 2019 :

http://petitcoucou.unblog.fr/2019/04/10/feminicides-en-hausse-en-2019-les-plaintes-des-futures-victimes-toujours-vaines/

Que se passe-t-il donc avec les féminicides ou les contenus de cet article ?

La criminelle Josette Brenterch du NPA de Brest aurait-elle recommencé à agiter ses histoires de rentes, de rentiers et de millions ?

Puisque par ailleurs nous n’avons plus aucune nouvelle de l’affaire brestoise dite « Masson » depuis la même époque exactement, je précise que cette femme est très copine avec Jean-Luc Polard, l’autre mis en examen dans cette affaire, à tel point que je les soupçonne d’avoir acheté Alain Masson avec les surplus d’indemnités qu’il lui est actuellement reproché d’avoir perçus de manière indue durant plusieurs années, afin d’en obtenir son aval pour tout un tas de leurs saloperies à mon encontre ou contre ma famille, car par ici, rien ne se fait sans lui, patron franc-mac oblige…

 

10 juil. 2020 17:00 – 11 juil. 2020 16:00

 

Articles

Pages

Entrée Pages vues
1
1
1

 

 

https://actu.fr/bretagne/brest_29019/les-deux-ex-elus-brest-alain-masson-jean-luc-polard-ont-ete-mis-examen_22847462.html

Les deux ex-élus de Brest, Alain Masson et Jean-Luc Polard, ont été mis en examen

 

Alain Masson et Jean-Luc Polard, les deux adjoints au maire de Brest et vice-présidents de la métropole qui avaient démissionné, ont été mis en examen par le juge d’instruction.

 

Publié le 10 Avr 19 à 12:03
Alain Masson et Jean-Luc Polard, les deux ex-élus de la majorité municipale à Brest, ont été mis en examen
Alain Masson et Jean-Luc Polard, les deux ex-élus de la majorité municipale à Brest, ont été mis en examen (© Côté Brest).

 

 

Alain Masson et Jean-Luc Polard ont été déférés devant le parquet de Brest mardi soir, 9 avril 2019. Le juge d’instruction a mis en examen les deux ex-élus de la majorité municipale, le premier pour abus de confiance, le second pour complicité d’abus de confiance. C’est ce qu’a indiqué, mercredi matin, 10 avril, Jean-Philippe Récappé, procureur de la République.

Les deux hommes ont été placés sous contrôle judiciaire. Ceci dans le cadre de la potentielle affaire de fraude fiscale concernant l’association Vivre à Brest, qui gérait, notamment, le système de redistribution des indemnités des élus sociales (elle n’existe plus depuis janvier 2018).

Lire aussi : Finistère. Le maire de Brest, François Cuillandre, se sent trahi

Président de l’association

Lors de son audition, vendredi 16 novembre 2018, dans le cadre de l’enquête préliminaire ouverte par la police judiciaire sur d’éventuels détournements de fonds publics au sein de l’association, Alain Masson, alors deuxième adjoint au maire de Brest chargé du patrimoine et des élections, premier vice-président de la métropole chargé des grands projets, de l’énergie, du plan climat, aurait reconnu que ses indemnités (4400 euros par mois) n’étaient pas versées à l’association dont il était le président, et qu’il percevait, par ailleurs, une indemnité mensuelle supplémentaire de 3470 euros versée par Vivre à Brest.
Alain Masson avait démissionné de ses fonctions mercredi 21 novembre.

Lire aussi : Finistère. Alain Masson démissionne du conseil municipal de Brest

Trésorier de l’association

Jean-Luc Polard, alors adjoint au maire chargé de la participation des habitants, du domaine communal, du commerce, des halles et marchés, et vice-président de Brest métropole chargé des services à la population, avait, lui également, été entendu par les policiers, dans le cadre de cette enquête, en sa qualité de trésorier de l’association.
Il avait démissionné vendredi 23 novembre.

Lire aussi : Finistère. Jean-Luc Polard démissionne à son tour du conseil municipal de Brest

Le maire auditionné

Les deux ex-élus ont été mis en examen le soir même de l’audition du maire de Brest et président de la métropole, François Cuillandre, sous le régime de la garde à vue qui lui avait été signifiée dès son arrivée au commissariat de police, mardi matin, 9 avril, dans le cadre de cette affaire. Garde à vue qui avait été levée en fin d’après-midi.

L’élu n’avait pas été présenté au juge d’instruction à l’issue de son audition et avait pu regagner son bureau à l’hôtel de métropole.

Lire aussi : François Cuillandre, maire de Brest, placé en garde à vue pour être auditionné par la police judiciaire

 

 



Le faux sceptique Patrice Seray continue à s’exciter sur Satanistique

Il a encore demandé la suppression de ce blog à Google au début du mois, toujours sans aucun succès (voir ci-dessous).

On rappelle que ce très bon ami et complice de mes harceleurs de la bande du trafiquant de drogue, pédophile et cybercriminel notoire Pascal Edouard Cyprien Luraghi, qui viole avec eux l’intimité de ma vie privée sans aucun scrupule et affirme tout comme eux mensongèrement que je serais une malade mentale qui s’inventerait une vie qu’elle n’aurait pas eue sous couvert d’anonymat sur Internet, etc, etc, etc… et toutes leurs autres inventions calomnieuses à mon encontre, s’est empressé d’aller porter plainte contre moi le 10 février dernier alors que j’avais publié la veille l’article suivant, contenant une pièce venue à cette date compléter toutes celles déjà publiées par le passé à propos de ma profession, qui a bien toujours été celle d’ingénieur informaticien, contrairement à ce qu’il prétend mensongèrement à mon sujet :

http://petitcoucou.unblog.fr/2020/02/09/pourquoi-helene-sergent-de-20minutes-fr-sacharne-sur-la-femme-ingenieur-que-je-suis/

Egalement, je rappelle avoir ouvert mes blogs actuels à compter du 19 mars 2014 après avoir été bannie du forum de ses amis les Sataniques Sceptiques du Québec pour y avoir précisé dans ma bio que j’étais ingénieur :

http://petitcoucou.unblog.fr/2014/03/19/les-sceptiques-du-quebec-bannissent-les-ingenieurs-de-leur-forum/

Ils veulent tous m’interdire de m’exprimer publiquement sur ma profession et ma propre histoire, m’interdire même tout commentaire anonyme anodin sur quoi que ce soit, car dès que je m’exprime, c’est l’ensemble des innombrables personnes auprès desquelles ils diffusent tous les produits de leurs viols de l’intimité de ma vie privée avec leurs montagnes de calomnies à mon encontre qui peuvent assez rapidement s’apercevoir du fait que je ne suis pas du tout la personne qu’ils prétendent.

Le soi-disant « sceptique » Jean-Marc Donnadieu m’avait déjà à plusieurs reprises menacée de plaintes, procédures ou dénonciations uniquement pour avoir publiquement précisé que j’étais ingénieur informaticien.

Son complice Patrice Seray l’a donc fait sans aucun complexe au mois de février dernier.

Il a depuis recommencé au moins une fois, car bien entendu il ne supporte pas davantage que je puisse publier quoi que ce soit sur ses exactions à mon encontre.

 

Magnify Visitor

 

Visitor Analysis & System Spec

URL d’origine :
Host Name: Navigateur : Chrome 83.0
Adresse IP : OS/Platform: Chrome OS/Desktop
Emplacement : Bengaluru, Karnataka, India Résolution : 1536×864
Visites récurrentes : 0 Javascript : Enabled
Durée de la visite : 2 seconds FAI : Tata Sky Broadband Private Limited

Navigation Path

Date Heure Page web
3 Jul 04:54:14
3 Jul 04:54:15
3 Jul 04:54:16

 

Satanistique.blogspot.fr

Magnify Visitor

 

Visitor Analysis & System Spec

URL d’origine :
Host Name: Navigateur : Firefox 77.0
Adresse IP :  — Patrice Seray OS/Platform: Win10/Desktop
Emplacement : Arbusigny, Rhone-Alpes, France Résolution : 1920×1080
Visites récurrentes : 0 Javascript : Enabled
Durée de la visite : Multiple visits spread over more than one day FAI : Sfr

Navigation Path

Date Heure Page web
https://www.google.com/ (Keywords Unavailable)
13 Jun 15:27:21
15 Jun 18:51:57
15 Jun 18:52:11
https://www.google.com/ (Keywords Unavailable)
15 Jun 19:32:18
16 Jun 19:15:01
https://www.google.com/ (Keywords Unavailable)
2 Jul 16:28:00
2 Jul 16:32:58
2 Jul 16:33:50
2 Jul 16:33:55

 

 



Cyprien Luraghi et la pelle du 18 juin…

 

 

 

 

Pour le 18 juin de cette année 2020, son complice « déconnologue » le capitaine Bouillon lui en a roulé une d’enfer (voir ci-dessous).

Pour le coup, il a décidé de se casser de Twitter et y a laissé son dernier tweet vendredi, 19 juin 2020, à 9h52.

C’est celui-ci, par lequel il annonçait aussi le nouvel attentat terroriste qu’il venait de commanditer (celui de Reading où siège un organisme européen de haute importance) avec ses complices prétendument « sceptiques » Jean-Marc Donnadieu, Patrice Seray et Francine Cordier-Seray :

 

Cyprien Luraghi et la pelle du 18 juin... dans AC ! Brest 2020%2B06%2B19%2BCyprien%2BLuraghi%2Bsur%2BTwitter%2B_%2B_%2540dareljedid%2BL%2527%25C3%2589tat%2Bc%2527est%2Ble%2Bvol._%2B_%2BT_%2B-%2Btwitter.com

 

 

On notera que dans le même temps le premier de ces escrocs se montrait lui aussi particulièrement excité et délirant dans ses commentaires sur Satanistique, sur l’article suivant :

 

http://satanistique.blogspot.com/2020/06/lenqueteur-bidon-patrice-seray-tente.html#comment-form

  1. 2260 dans Attentats
    Pourriez vous expliquer en quoi vous vous sentez concerné par ces publications ?
    Vous n’avez pas la moindre importance et soigner votre paranoïa serait le mieux …

    RépondreSupprimer

  2. 2260 dans Calomnie
    Où sont les preuves de vos accusations ? Des véritables preuves, pas vos délires

    RépondreSupprimer

  3. 2260 dans Corruption
    https://www.youtube.com/watch?v=8y4_94f2qH0

    RépondreSupprimer

  4.  dans Crime
    Vous ne vous arrangez pas, M. Nemrod.
    On peut même dire que vous ne cessez de vous enfoncer.
    Vous devriez arrêter drogue et alcool, ça irait peut-être mieux ou moins mal dans votre cervelle pourrie.

    RépondreSupprimer

  5. 2260 dans Folie
    Pourriez vous expliquer en quoi vous vous sentez concerné par ces publications ?

    RépondreSupprimer

  6.  dans LCR - NPA
    Encore ?
    Mais on n’a pas besoin de se sentir spécialement « concerné » pour réagir à ce genre de publications (« Comment démasquer un charlatan ») quand elles émanent de charlatans. Vous publiez ce que vous voulez, n’importe qui a le droit de réagir, éventuellement de manière critique. C’est la règle du jeu dans l’espace public. Si elle ne vous plaît pas, vous ne publiez pas, un point c’est tout.

    RépondreSupprimer

  7. 2260 dans Luraghi
    Vous parlez de provocations, en quoi vous vous sentez provoqué ? En quoi ça vous concerne ?

    Supprimer

  8. 2260 dans NEMROD34
    Pourriez vous expliquer en quoi vous vous sentez concerné par ces publications ?
    Vous n’avez pas la moindre importance et soigner votre paranoïa serait le mieux …Si je publie des photos de chiottes, vous allez vous sentir concernée ?
    J’ai mis une publication pour vous spécialement …
    Le reste du temps en effet je publie ce que je veux, et je n’ais rien à cirer de ce que vous en pensez, simplement parce que votre existence je m’en fous!
    Si, je boirais un coup le jour de votre mort, ça oui…

    RépondreSupprimer

  9. 2260 dans Pédophilie
    Il y a des règles dans ce « jeu » comme vous dites que visiblement vous ne connaissez ou ne comprenez pas, mais vous allez apprendre c’est certain …

    RépondreSupprimer

  10. 2260 dans Perversité

    J’aimerais bien comprendre et vos lecteurs surement aussi …

    Je vous cite:
    « Mais on n’a pas besoin de se sentir spécialement « concerné » pour réagir à ce genre de publications »

    « Dites donc, Madame Francine Cordier-Seray et Messieurs Patrice Seray et Jean-Marc Donnadieu, ce ne serait pas de la provoc’, ça, non, des fois ? »

    En quoi vous sentez concerné ? Qu’est-ce que ces publications ont a voir avec vous, pour que y voyez une provocation personnelle ?
    Pouvez vous expliquer ça ?
    Pouvez vous expliquer ce stalking depuis plus de dix ans, et à vous sentir concernée alors que tous le monde en à rien à foutre de vous ?
    Vous êtes qui pour vous sentir si importante ?
    Soignez vous bon sang !

    RépondreSupprimer

  11.  dans Politique
    Et encore une grosse crise délirante du gars Nemrod… Comprend-il mieux quand on lui parle en Italien ?
    Je répète : votre délire est incompréhensible, on n’a pas besoin de se sentir spécialement « concerné » pour réagir à des publications, quelles qu’elles soient. En l’occurrence, celle-là était bien provocante : des escrocs ou charlatans notoires qui se piquent d’informer leur public sur l’art et la manière de les démasquer, c’est bien de la provocation.

    Supprimer

 

 

Rappelons pour finir que depuis l’été de l’année dernière ce psychopathe m’a promis à plusieurs reprises qu’il allait venir jusque chez moi et dans ma famille avec son ami Michel Piccin pour tous nous supprimer à coups de pelle à la manière Dupontel, et la dernière fois dans ses commentaires sur la page du groupe Facebook « ufosceptique » de ses complices Patrice Seray et Francine Cordier-Seray, lesquels commentaires se trouvent rapportés dans cet article du 28 avril dernier que les intéressés ne parviennent toujours pas à faire supprimer – et pour cause, je n’invente absolument rien :

http://petitcoucou.unblog.fr/2020/04/28/comment-le-negationniste-patrice-seray-defend-le-pedophile-serge-rodallec/
 

 

Et voici la pelle du 18 juin sur Twitter (cliquer sur l’image pour l’agrandir) :

Enjoy !

 

2020%2B06%2B18%2B1%2BCyprien%2BLuraghi%2Bsur%2BTwitter%2B_%2B_%2540Caporal_Pancho%2B%2540SuperDesabused%2B%2540insp_%2B-%2Btwitter.com dans Rue89

 



Johnny Depp « violé » durant des années : comme moi !

Contente de voir que cette autre victime de piratages en parle dans les mêmes termes que moi…

Je rappelle qu’en ce qui me concerne le violeur n’est pas « The Sun » mais le tabloïd français « ICYP.FR », du malade mental extrêmement dangereux Pascal Edouard Cyprien Luraghi, qui viole l’intimité de ma vie privée en usant de multiples moyens frauduleux depuis au moins douze ans.

Il s’en explique en se disant « écrivain » et donc, selon lui, poussé par la nécessité d’écrire, car ce serait son métier, mais sans la moindre inspiration ni aucune imagination, si bien qu’incapable d’écrire autre chose que des récits de la vie réelle, il serait aussi selon lui « obligé » de violer l’intimité de la vie privée de tous ses « personnages », des internautes aux vies bien plus intéressantes que la sienne ou celles de ses proches ou de ses amis et qui lui apportent bien malgré eux et sans toujours en avoir conscience toute la matière première de ses « bouquins »…

Ce grand prédateur s’attache en fait à détruire les vies de ses « personnages », qu’il jalouse à mort.

 

 

https://www.purepeople.com/article/johnny-depp-son-portable-pirate-pendant-14-ans-vanessa-et-lily-rose-epiees_a388076/1

Johnny Depp : Son portable piraté pendant 14 ans, Vanessa et Lily-Rose épiées

 

Johnny Depp à la sortie de la Royal Court of Justice, à Londres, le 26 février 2020, dans le cadre de son bras de fer judiciaire contre le tabloïd "The Sun".
17 photos

Lancer le diaporama

Johnny Depp à la sortie de la Royal Court of Justice, à Londres, le 26 février 2020, dans le cadre de son bras de fer judiciaire contre le tabloïd « The Sun ».

 

Les démêlés judiciaires se multiplient pour Johnny Depp. Après son divorce chaotique avec Amber Heard, l’acteur s’attaque aujourd’hui au journal « The Sun » pour la seconde fois en quelques mois. La star affirme que le tabloïd anglais a piraté son téléphone durant de longues années pour ensuite publier des informations personnelles.

Les faits remonteraient à plus de dix ans, mais Johnny Depp compte bien régler ses comptes. Comme l’a rapporté le média américain The Blast le 12 mai 2020, l’acteur américain a engagé une nouvelle procédure judiciaire contre le groupe de presse anglais News Group Newspapers, qui possède le tabloïd The Sun. La star affirme que son téléphone a été piraté entre 1996 et 2010.

Dans sa plainte, Johnny Depp accuse le groupe de « multiples violations » de sa vie privée et d’utilisation abusive d’informations personnelles, y compris des messages vocaux. Parmi les « divulgations illicites« , la star de Pirates des Caraïbes déplore la publication d’informations sur ses enfants, Lily-Rose et Jack (20 et 18 ans), qu’il partage avec son ex-compagne Vanessa Paradis. L’acteur affirme que The Sun a révélé les deux grossesses de sa compagne, en 1998 puis en 2002, en prétendant détenir ces informations sensibles grâce à « des amis« .

 

Lily-Rose Depp et son petit frère Jack sur Instagram, le 9 avril 2020.
Lily-Rose Depp et son petit frère Jack sur Instagram, le 9 avril 2020.

 

Plus tard, ce même tabloïd a divulgué des détails sur les problèmes de santé qu’a rencontrés Lily-Rose : en 2007, la fillette avait été hospitalisée neuf jours pour une insuffisance rénale dont elle s’est ensuite remise avec succès. En voyant ces informations personnelles dans la presse, dont la nature de la maladie, le nom de l’hôpital et les mesures prises pour entrer et sortir discrètement du bâtiment, Johnny Depp dit s’être senti « plus que jamais en colère et violé« . L’acteur de 56 ans explique vouloir engager des poursuites judiciaires, non par motivation financière, mais par « principe » : il souhaite « protéger sa famille, faire appel à la justice pour réparer un tort totalement injustifiable qui n’a pas été pleinement reconnu [par la société, NDLR], et découvrir la vérité sur ce qu’il s’est passé« .

Cette procédure judiciaire s’ajoute donc à celle que Johnny Depp a déjà entamée en début d’année contre ce même groupe, après que The Sun l’a qualifié de « batteur de femme » dans un article publié en 2018, évoquant son divorce tumultueux avec l’actrice Amber Heard.

Le 13 Mai 2020 – 12h58



12345...144

Le Club des Jeunes |
Collectif citoyen de Monfla... |
JCM Consultant |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Hug Lo
| Reelnew
| coachingmeteo