Qui sont, à Brest, les voleurs de dossiers médicaux ?

Eh bien, il y a Josette Brenterch, du NPA de Brest, c’est certain, puisqu’elle détient mes dossiers médicaux et plusieurs autres dossiers confidentiels me concernant, sans que je les lui aie moi-même jamais remis, bien entendu – je ne les ai même pas tous et n’en connais pas tous les contenus…

En effet, Josette Brenterch m’a toujours caché qu’elle détenait ces dossiers dont elle précise toujours lorsqu’elle en distribue des copies aux uns et aux autres qu’il ne faut surtout pas m’en parler – des fois que j’arriverais à mettre la main sur tous les faux qu’ils contiennent, ce serait gravissime pour leurs auteurs qui ne tiennent pas du tout à être démasqués et voir toutes leurs entreprises criminelles et crapuleuses se dégonfler d’un coup, avorter avant d’avoir pu produire tous leurs fruits. Ces malfrats risqueraient de plus d’être obligés de répondre de leurs nombreux crimes et délits passés.

Leur copine Josette fait donc en sorte de préserver leurs intérêts.

A cet effet, elle dispose d’une armée de « militants » extrêmement disciplinés, ceux du NPA et de sa cohorte de groupes ou collectifs « antifascistes », que l’on n’est pas près de voir se traiter de « voyous » ou de « délateurs » par Twitter interposé.

Chez ces adeptes-là, personne ne cafte… ou presque…

Force et faiblesse de la Secte, pour croire et obéir aveuglément à leur gouroute, il faut bien qu’ils soient débiles…

C’est ainsi qu’en 2006, l’un d’eux a quand même bien fini par m’en révéler quelques secrets, de ceux qui me concernaient directement et personnellement…

Josette Brenterch est donc en possession de dossiers aussi confidentiels que mes dossiers médicaux, en attestent les témoignages de quelques uns de ses sbires à ce sujet.

Cependant, elle n’y a jamais eu accès par aucun moyen légal, pas plus que tous ceux de ses amis que je sais détenir les mêmes dossiers, par exemple Hubert Casel, Arnaud Hell, André Garçon, ou encore Christiane Voisset, aucun d’entre eux n’ayant jamais exercé dans aucun service médical.

Mais alors, d’où tiennent-ils tous ces dossiers ? Où et comment ont-ils pu les obtenir ?

Gageons qu’un examen attentif de leurs fréquentations puisse apporter des réponses à ces questions.

En voici un aperçu, qu’ils ont eux-même rendu public au mois de février de cette année :

 

http://www.letelegramme.fr/finistere/brest/colere-de-brest-parole-citoyenne-17-02-2014-10039393.php

Colère de Brest. « Parole citoyenne »

 

17 février 2014 à 08h57 / Patrice Le Berre /

 

Qui sont, à Brest, les voleurs de dossiers médicaux ? dans AC ! Brest la-liste-colere-de-brest-l-humain-d-abord-est_1810317_660x372

La liste « Colère de Brest ! – L’humain d’abord » est composée, à une écrasante majorité, de Brestois issus ou liés à la fonction publique..

 

Après Brest à gauche autrement (Baga), aux municipales de 1995 et de 2001, et La Gauche Debout, à celles de 2008, la gauche « radicale » brestoise est réunie en 2008 sous l’appellation de « Colère de Brest ! – L’humain d’abord ». Ambition : parvenir, cette fois, à franchir enfin le seuil des conseils municipaux et communautaires, en y troublant quelque peu le ronronnement des séances.

« Donner la priorité aux besoins sociaux et environnementaux en privilégiant le débat citoyen ». Telle est l’ambition des animateurs du collectif « Colère de Brest ! – L’humain d’abord », qui ont présenté, samedi après-midi, leurs 55 candidats aux municipales. Soutenue par cinq organisations politiques ? quatre qui sont rassemblées dans le Front de gauche (le Parti de gauche, la Fédération pour une alternative sociale et écologique (Fase), Communistes unitaires et la Gauche anticapitaliste) et le Nouveau Parti anticapitaliste (NPA) ? et rejointe par des citoyens non encartés, la liste est, sur le plan socioprofessionnel, en écrasante majorité composée de Brestois issus ou liés à la fonction publique. Trois secteurs en force : l’enseignement (y compris au travers de candidats retraités et étudiants), la recherche et la santé. Toujours une tradition dans ce secteur de l’opinion. Les représentants du secteur privé, en regard, n’y sont qu’une poignée. Tous les grands quartiers de la ville, en revanche, y comptent des représentants, avec une surreprésentation du centre-ville (22 candidats sur 55, en y intégrant Saint-Martin et Saint-Michel). La liste, dont l’âge moyen des candidats est de 47 ans, compte parmi ses membres des syndicalistes bien connus à Brest comme André Garçon, de Solidaires, et Serge Roudaut, de FO Jabil, ainsi que deux anciens élus brestois : Louis Aminot, « communiste unitaire » et ancien adjoint durant les mandats de Pierre Maille, et Arnaud Hell, conseiller régional LCR de 1998 à 2004.

« Un budget de 10.000 ou 15.000 € »

En campagne depuis près d’un an, le collectif « Colère de Brest ! – L’humain d’abord » compte poursuivre la diffusion de son programme, via la présence de ses candidats sur les marchés, par le porte-à-porte, des distributions dans les boîtes à lettres et via Internet. Le budget de sa campagne est modeste, très inférieur à ceux de ses concurrents. Il est chiffré, par la tête de liste Quentin Marchand, à « 10.000 ou 15.000 €. On espère réussir à ne pas aller au-delà. C’est de l’argent public. Pas question de le jeter par les fenêtres ». La liste annonce encore deux nouvelles assemblées citoyennes d’ici le premier tour des municipales : le 27 février à Horizons (ex-Escale), à Pontanézen, et le 13 mars, au Foyer laïque de Saint-Marc. Un grand rendez-vous, sous forme de conférence-débat ou de meeting, est également en préparation à la mi-mars.

En complément

Je rassure tout de suite mes lecteurs, ces voleurs de dossiers médicaux n’ont toujours pas un seul élu au conseil municipal de Brest, ils n’ont pas obtenu suffisamment des suffrages exprimés au premier tour de l’élection pour être présents au second tour :

 

http://www.lexpress.fr/resultats-elections/municipales-2014-brest-29200_398167.html

Résultats des élections municipales 2014 Brest (29200 – Finistère)

 

Retrouvez les résultats des élections municipales 2014 dans votre ville. Un deuxième tour est organisé si aucune des listes n’a atteint 50 % au premier tour. Seules les listes ayant obtenu aux moins 10 % peuvent s’y présenter. A l’issue du 2ème tour, la liste arrivée en tête obtient la moitié des sièges. Le reste est réparti à la proportionnelle entre toutes les listes ayant obtenu au moins 5 % des voix.

Résultats du 2ème tour

Aucun siège n’avait été pourvu au premier tour.

Liste d'union de la gaucheListe conduite par François Cuillandre (UG)52,71% (22 187 voix)

42 sièges attribués

Liste d'union de la droiteListe conduite par Bernadette Malgorn (UD)47,29% (19 902 voix)

13 sièges attribués

Suffrages

Inscrits:85 609

Abstentions:47,68% (40 819 inscrits)

Votants:52,32% (44 790 inscrits)

Exprimés:49,16% * (42 089 votes)

Blancs ou nuls:3,16% * (2 701 votes)

* calculé par rapport au nombre d’inscrits

Résultats du 1er tour

Aucun siège n’a été pourvu au premier tour.

Liste d'union de la gaucheListe conduite par François Cuillandre (UG)42,46% (17 740 voix)

Aucun siège attribué

Liste d'union de la droiteListe conduite par Bernadette Malgorn (UD)27,65% (11 550 voix)

Aucun siège attribué

Liste d'union de la droiteListe conduite par Laurent Prunier (UD)9,97% (4 165 voix)

Aucun siège attribué

Liste du front nationalListe conduite par Alain Rousseau (FN)9,80% (4 093 voix)

Aucun siège attribué

Liste du Front de gaucheListe conduite par Quentin Marchand (FG)8,16% (3 408 voix)

Aucun siège attribué

Liste d'extrême gaucheListe conduite par André Cherblanc (EXG)1,96% (820 voix)

Aucun siège attribué

Suffrages

Inscrits:85 609

Abstentions:48,65% (41 645 inscrits)

Votants:51,35% (43 964 inscrits)

Exprimés:48,80% * (41 776 votes)

Blancs ou nuls:2,56% * (2 188 votes)

* calculé par rapport au nombre d’inscrits



Sur la piste de « Kagemusha », voleur(s) du dossier médical de Schumacher

L’affaire du vol du dossier médical de Michael Schumacher ayant immédiatement attiré mon attention lorsque la presse a commencé à s’en faire l’écho, en début de semaine dernière, j’ai publié à ce sujet toute une série d’articles entre le 24 et le 26 juin 2014, cinq au total, puis je me suis tue alors que plusieurs médias continuaient à abreuver le public de nouvelles informations sur cette affaire, me gardant bien de les répercuter sur ce blog avant qu’elles n’aient été amplement confirmées, ou au contraire clairement démenties par les autorités, ce qui vient de se produire aujourd’hui même :

 

http://www.lemonde.fr/societe/article/2014/07/02/qui-est-kagemusha-le-voleur-du-dossier-medical-de-schumacher_4449640_3224.html

Qui est « Kagemusha », le voleur du dossier médical de Schumacher ?

 

Le Monde.fr | 02.07.2014 à 17h15 • Mis à jour le 02.07.2014 à 17h49 | Par Soren Seelow

Il se fait appeler « Kagemusha » – « l’ombre du guerrier » en japonais – en référence au chef-d’œuvre cinématographique d’Akira Kurosawa. L’individu qui a dérobé le compte rendu d’hospitalisation de Michael Schumacher et tenté de le vendre à différents médias signait ses courriels du nom de ce voleur sans envergure qui échappe à la crucifixion en raison de sa ressemblance avec un puissant chef de clan dont il devient la doublure, ou « l’ombre ».

 

Contrairement à des informations parues dans la presse suisse, la synthèse médicale de Michael Schumacher, hospitalisé pendant plus de cinq mois à Grenoble après un grave accident de ski en décembre 2013 à Méribel, n’a pas été « photographiée » par des ambulanciers suisses lors de son transfert à l’hôpital de Lausanne le 16 juin. Il a, selon la justice française, été « dérobé » sur le serveur informatique de l’hôpital français. Un audit interne réalisé par le CHU de Grenoble n’a pourtant révélé aucune intrusion dans son système informatique.

« JERÉMIE MARTIN »

« Ce compte rendu d’hospitalisation, long d’une douzaine de pages, a connu plusieurs versions. Une première anonyme, une deuxième avec des pseudonymes, et une version définitive comportant l’identité de Michael Schumacher. La version volée est la version intermédiaire, rédigée avec le pseudonyme de “Jérémie Martin”. Or la version qui accompagnait le pilote dans l’ambulance est la dernière », explique le procureur de la République de Grenoble, Jean-Yves Coquillat.

C’est un journaliste allemand de Bild qui a alerté l’entourage du pilote allemand. « Kagemusha » lui proposait par email les documents volés moyennant 60 000 francs suisses (environ 49 000 euros). Le courriel, envoyé d’un compte Gmail et rédigé dans un anglais impeccable, avec des formules de politesse en anglais, allemand et français, était accompagné de deux pages extraites du compte rendu. Pour faire monter les enchères, « Kagemusha » affirmait avoir démarché des tabloïds anglais, des médias suisses et français qui ne se sont pas tous manifestés auprès des services de police.

Au vu de sa maîtrise des trois langues, les enquêteurs n’excluent pas qu’il puisse être suisse. Sa correspondance était par ailleurs émaillée de références à la culture japonaise. « Il s’agit de quelqu’un d’intelligent, de poli, visiblement intéressé par le Japon et qui a pris soin de brouiller ses traces lors de ses échanges de mails », résume une source proche de l’enquête.

COOPÉRATION AVEC LA SUISSE, L’ALLEMAGNE ET LE FBI

Le 19 juin, le parquet de Grenoble a ouvert une enquête après avoir enregistré une plainte de l’hôpital pour « vol et violation du secret médical », suivie d’une seconde plainte des avocats suisses de la famille Schumacher. La police judiciaire de Grenoble, en coopération avec des enquêteurs allemands et suisses, travaille depuis avec le FBI afin de récupérer sans délai les données de connexion de « Kagemusha », le siège de Google, qui exploite la messagerie Gmail, se situant aux Etats-Unis.

Les investigations, qui progressent rapidement, s’apparentent à un jeu de piste : les enquêteurs cherchent à savoir qui a été en contact avec le dossier médical à l’hôpital et tentent par ailleurs d’identifier l’individu qui se cache derrière les adresses IP utilisées lors de ses échanges de courriels. « On remonte deux fils, et on attend qu’ils se rencontrent », conlut une source proche de l’enquête.

 Soren Seelow
Journaliste

 

Eh oui, je ne saurais dire pourquoi, je n’ai pas cru une seule seconde à l’histoire de l’ambulancier qui aurait photographié le dossier lors du transfert de Grenoble à Lausanne.

Disons ou rappelons qu’en vraie matheuse, je suis très intuitive et me trompe rarement.

Rappelons aussi qu’une autre des affaires auxquelles je m’intéresse de près a déjà donné lieu à la publication d’informations tout aussi fantaisistes sur l’identification d’un présumé coupable :

 

2013-01-11 Le hacker SaMo_Dz n'est toujours pas identifié - Un petit coucou

 

Cliquez sur l’image pour l’agrandir et lire le texte.

Le hacker SaMo_Dz est vraisemblablement Cyprien Luraghi, le cyberdélinquant qui me pirate et me harcèle pour le compte de la patronne du NPA de Brest depuis l’année 2008 au moins.

La diffusion de ces fausses informations sur l’identification du hacker comme étant un jeune Algérien de Bab El Oued avait à l’évidence pour but de dissiper les soupçons qui pesaient alors sur le psychopathe de Puy-l’Evêque.

Encore un rappel :

 

2012-12-23 Avec ou sans modération, les guerriers de l'hôpital ont vite investi les médias en ligne - Un petit coucou

 

Cliquez sur l’image pour l’agrandir et lire le texte.

Oui, c’est cela, les « guerriers de l’hôpital » qui sévissaient sur le site Le Post en 2009 sont bien toujours la même équipe de cyberdélinquants et psychopathes que le « Konducator » Cyprien Luraghi a réunis autour de sa personne à compter de l’année 2008, au fur et à mesure que prenait corps son personnage de militant prétendument « antifasciste » en mission sur le vaste territoire internétique, et plus spécialement sur les nouveaux sites d’information participatifs qui avaient vu le jour en 2007, Rue89 et Le Post.

La patronne du NPA de Brest qui les mobilisait à mon encontre a depuis lors bien introduit toutes les plaintes qu’elle a déposées contre moi à raison des démentis et droits de réponse que j’ai dû publier à la suite de ses campagnes de calomnies publiques à mon encontre à compter de l’année 2010 en m’accusant mensongèrement d’avoir voulu régler des comptes avec le personnel du CHU de Brest dans le cadre de ma participation aux activités de l’association AC ! Brest en 2004 et 2005.

Elle affirme à chaque fois que j’aurais été exclue de cette association pour ce motif dès 2004, ce qui est tout aussi faux et mensonger, puisqu’elle sait bien qu’en réalité elle n’a jamais réussi à m’en faire exclure avant le mois de décembre 2005, après avoir à cet effet renversé successivement les instances dirigeantes de cette association et celles de tout le réseau de collectifs AC ! au cours de l’automne 2005. J’avais alors été radiée de l’association brestoise, et uniquement celle-là, tout comme la presque totalité de ses membres actifs pour la période des deux années 2004 et 2005, au motif que nous contestions la légitimité de ses nouveaux dirigeants, issus du putsch dont nous avions été victimes quelques semaines plus tôt.



Vol de dossier médical : attention, il peut être fatal !

A compter des années 2004 et 2005, Josette Brenterch et ses amis de la LCR de Brest ont largement diffusé dans tous leurs réseaux militants nombre de dossiers confidentiels me concernant qu’ils avaient volés dans les administrations et services publics qui les détenaient.

Circulent ainsi depuis très longtemps chez les extrême-gauchistes du NPA et tous leurs alliés des éléments de mon dossier médical volés tantôt au CHU de Brest, tantôt à ma Caisse Primaire d’Assurance Maladie.

Bien évidemment, les autorités locales, qu’elles soient judiciaires ou administratives, sont bien au courant de ces faits, les diffusions illicites massives dont il s’agit n’ayant pas échappé à l’attention de grand monde.

Pour autant, elles n’ont jamais jugé utile de poursuivre, condamner ou sanctionner les fautifs.

C’est qu’entre malfrats ou fonctionnaires corrompus, on ne règle jamais ses comptes conformément aux lois de la République.

Aussi, certains ou certaines doivent encore s’interroger sur cette sévère perte qu’aura accusée la LCR en 2006 :

 

Disparition : Michel Le Doaré
LCR (France)
16 mars 2006

La section de Brest de la LCR vient de perdre brutalement l’un de ses
militants essentiels. Michel Le Doaré est entré à la LCR dès sa fondation,
en 1969, alors qu’il sortait du lycée technique, avec un diplôme de
technicien en électronique. Il fut embauché dans une grosse entreprise de
matériel électronique, Erickson, qui changea plusieurs fois de nom au cours
des années pour devenir Alcatel puis Jabil.

Michel devint très vite le responsable CGT sur le site, membre de la
coordination nationale de cette entreprise et aussi, tout un temps, membre
de la direction du syndicat brestois de la métallurgie. Avec ses camarades,
il s’est battu de longues années, avec succès, au cours de grèves multiples,
pour éviter la fermeture de cette entreprise et obtenir des conditions de
travail correctes. Ce combat a duré une trentaine d’années.

Son épuisement physique, le tabac, et aussi l’amiante, ont eu raison de sa
résistance. Pour sa dernière action politique, il recherchait des signatures
pour la candidature d’Olivier Besancenot, juste avant d’entrer à l’hôpital
pour une opération pulmonaire, qui devait être bénigne. Il ne s’est pas
réveillé.

Nous sommes sous le choc. Michel était connu dans tous les milieux de gauche
à Brest. Il avait participé à la création de AC ! et organisé la première
marche nationale des chômeurs. Il va manquer à beaucoup de monde. À sa mère,
à ses frères et sours, à ses enfants, nous présentons nos condoléances
attristées. Nous partageons leur deuil.

Section LCR de Brest

LCR (France)
* Paru dans Rouge n° 2150 du 16 mars 2006.

 

Michel était l’un des derniers ouvriers de la LCR, pour ainsi dire une pièce de musée qui justifiait les réguliers pélerinages à Brest de tous les pontes de l’organisation, Alain Krivine et Olivier Besancenot en tête.

Le premier avait été terriblement affecté par l’annonce de ce décès le 1er mars 2006 :

 

http://www.lemonde.fr/societe/article/2006/03/04/alain-krivine-quitte-le-bureau-politique-de-la-lcr_747527_3224.html

Alain Krivine quitte le bureau politique de la LCR

 

LE MONDE | 04.03.2006 à 09h35 • Mis à jour le 04.03.2006 à 09h35 | Par Sylvia Zappi

C’était le dernier de la génération 68. Alain Krivine, 64 ans, porte-parole de la Ligue communiste révolutionnaire (LCR) a quitté le bureau politique de l’organisation, le 1er mars. Après trente-cinq ans de bons et loyaux services à la cause révolutionnaire.

A la suite du congrès de la formation trotskiste, fin janvier, la direction nationale a décidé de renouveler ses cadres et de faire sortir en douceur cinq de ses membres, dont le plus ancien d’entre eux. « Monsieur K », comme il aime se présenter aux membres du PCF, « Tinville » pour les anciens qui ont connu la période des pseudonymes, ou encore « Georges Villetin » pour les lecteurs de l’hebdomadaire Rouge, ne fera plus partie du petit cercle des dirigeants. Avec lui, c’est la génération des exclus de l’Union des étudiants communistes (UEC) en 1965 qui quitte les devants de la scène.

« C’est moi qui l’ai demandé », affirme M. Krivine. En 2001, alors que la LCR se cherche un nouveau candidat à la présidentielle, c’est lui qui suggère l’option Olivier Besancenot, jeune facteur, un temps son assistant au Parlement européen, parfait inconnu du grand public. Des figures de la LCR, il n’y a guère à l’époque que M. Krivine que l’opinion reconnaît quand il passe sur le petit écran. Sa voix de basse, entraînée dans ses jeunes années à la Chorale populaire de Paris, harangue régulièrement les troupes à la fin des manifestations ou galvanise les salles de la Mutualité. M. Krivine a la gouaille et le sens de la formule.

Mais il faut rajeunir l’image de l’organisation et ne pas « apparaître comme des dinosaures ». M. Besancenot devient alors porte-parole comme son mentor, chacun avec son style. L’un, presque retraité, revendique son trotskisme, apprécie labonne bouffe et le vin rouge. L’autre, tout juste 27ans, cultive son image décalée en s’affichant plutôt guévariste et adepte du rap. Depuis, le facteur a « percé » au-delà des espérances en atteignant un score de 4,27% au premier tour de la présidentielle de 2002.

La sortie du bureau politique d’Alain Krivine, qui s’accompagne du départ de plusieurs de ses proches, est le deuxième acte de ce renouvellement. « On a réduit le nombre de membres en passant de 24 à 20, rajeuni et féminisé sa composition », explique Pierre-François Grond, membre de la direction. Cinq nouveaux font leur entrée, dont trois femmes de moins de 30ans et un homme de 40. Deux autres devraient les rejoindre à l’automne aux côtés de M. Besancenot. « Il n’y a pas beaucoup de partis où on réussit à intégrer les jeunes générations », s’enthousiasme M. Krivine.

L’ancien leader de 68 qui, fin 2004, avait déjà cessé d’être salarié de la LCR en faisant valoir ses droits à la retraite – professionnelle – ne va pas pour autant disparaître du paysage. Il garde son bureau dans les locaux de l’organisation à Montreuil, s’occupera un peu plus de Rouge et de la IVe Internationale et continuera à prendre la parole dans les meetings.

Sylvia Zappi

Vol de dossier médical : attention, il peut être fatal ! dans AC ! Brest vide

 

Rappelons les derniers faits d’armes de Michel à travers ces pièces d’archives (cliquer sur les images pour les agrandir) :

 

05-09-29 OF Conf press AC

 

Le 13/10/2005 23:11, roma.joel a écrit :


ac-forum
———–

! Brest Brest le 1 / 10 / 2005
Agir  contre le chômage la précarité

Et les exclusions

Putsch  Brestois

Au nom du bureau d’AC Brest, nous tenons à informer l’ensemble du réseau des collectifs d’AC, que se déroulent actuellement des actes graves au sein de notre collectif organisé sous statut associative loi de 1901.

Une tentative de putsch a été organisé dès la rentrée de Septembre, ce malgré une réunion décidé par l’ensemble du collectif datant du 17 / 06 / 2005 pour la date de rentrée le 14 / 09 / 2005.

Il se trouve qu’après maintes menaces, insultes, affabulations, intimidations, un groupe d’adhérents de très fraîche date pour beaucoup d’entre eux, a demandé à son président de convoquer une Assemblée Générale Extraordinaire.

A peine se dernier avait-il pris connaissance de cette demande que l’AGE était décidé, puis convoqué par une des signataires nommée Josette Brenterche, méthode complètement illégale aux regards de l’association de Brest.

Malgré l’illégitimité de cette AGE, rappelé par les courriers de son président, confirmé à l’unanimité par le conseil d’administration.

L’AGE a quand même eu lieu, a élu un nouveau conseil d’administration d’AC Brest, puis par communiqué par voie de presse, un article et une photo avec pour message non pas de défendre les chômeurs contre les sous emploi, mais de les accompagner dans leurs démarches auprès des employeurs. Ce qui en outre n’est pas inscrit dans chartre d’AC !

Le nouveau président Clément Dinelli et sa nouvelle équipe sont donc des usurpateurs.

Josette a été radié en date du 21 / 09 / 2005 par décision du conseil d’administration suite aux motifs énumérés dans notre courrier daté du  22 / 09 / 2005.

Trois autres personnes sont convoquées entre autre devant le bureau pour s’expliquer sur des faits de violences, menaces, et intimidations diverses et variées !

Nous souhaitons évidemment tenir informé le réseau des collectifs d’AC !

Et nous sommes ouvert à toutes demande d’informations ou d’explications à qui le souhaite.

Pour le conseil d’administration d’AC Brest

Le président Roma Joël

 

2010-12-08 Octobre 2005- la LCR expulse d'AC ! ses chômeurs, précaires et exclus - Un petit coucou

 

2010-12-08 La véritable scission dans AC ! - Un petit coucou

 

Par la suite, la gauche brestoise reconnaissante n’a pas manqué de lui rendre un hommage digne de ses mérites :

 

http://npa29quimper.over-blog.fr/article-hommage-a-michel-le-doare-46975226.html

19 mars 2010

Brest: Hommage à Michel Le Doare

 

Samedi 20 Mars de 15 h à Minuit

GALA de SOUTIEN à HAITI
à l’initiative du Comité Inter entreprise JABIL-ALCATEL
Exposition  »Mémoires ouvrières »
Concerts et animations (session Irlandaise, Zambrokal, guitares du CIE, Amzelam…Zylian, Blues Flight, Monday Blues, Roxanne, Hard Way)

A 18H
INAUGURATION de la Salle Michel LE DOARE,

dirigeant syndical CGT à JABIL et militant de la LCR

Puis musique, restauration, bar sur place…  et tombola.

L’entrée est libre, appel à la générosité à travers la Tombola.

PARTICIPEZ NOMBREUX à cette INITIATIVE
Nous rendrons hommage à notre camarade MICHEL LE DOARE,
une intervention sera faite par une camarade du NPA au nom de ses camarades de lutte.

Merci d’en parler autour de vous
Venez nombreux

 

http://www.lekiosk.com/article-501952-Inauguration-salle-polyvalente-Michel-Doare.html

 

eurinau2_1003211066.jpg

Inauguration de la salle polyvalente Michel-Le-Doaré

Source Le Télégramme n°20250 Published on 22 mars 2010

in Special interest press

SummaryCérémonie émouvante, samedi, à 19 h, quand François Cuillandre, maire de Brest, a dévoilé la plaque commémorative portant le nom de Michel Le Doaré, à l’entrée de la salle polyvalente de l’entreprise Jabil, devenue, depuis 2005, la propriété de la ville. Désormais, cette salle, construite en 1992, …

Read this article in Le Télégramme N°20250

 

Le Télégramme



Intermittents : un vote « irrecevable » à Montpellier

Des arguments qui en rappellent d’autres…

http://rue89.nouvelobs.com/rue89-culture/2014/06/24/montpellier-danse-quel-cote-est-deni-democratie-253136

« Vote irrecevable » 24/06/2014 à 07h43

Montpellier danse : de quel côté est le « déni de démocratie » ?

Mathilde Goupil | Rue89
 
Intermittents : un vote
Des intermittents manifestent près de l’opéra Berlioz, Corum de Montpellier (Hérault), le 22 juin 2014 (NICOLAS GAILLARD/APERCU/SIPA)

Dimanche soir à 22 heures, entre 200 et 300 membres du Mouvement unitaire Languedoc-Roussillon contre l’accord sur l’assurance chômage du 22 mars se sont emparés de la scène du théâtre de l’Agora à Montpellier, bloquant le déroulement du spectacle d’ouverture « Empty Moves » du chorégraphe Angelin Preljocaj.

L’objet de ce blocage ? La dénonciation de la convention d’assurance chômage qui devrait être agréée sous peu par le gouvernement. Sur scène, quelques salariés intermittents du festival Montpellier danse, mais surtout des précaires, des chômeurs et des intermittents extérieurs au festival et membres du Mouvement unitaire.

…/…

Pourquoi ce revirement de situation en quelques heures, conduisant à l’annulation de la représentation ?

Un résultat du vote « irrecevable »

Les modalités du vote et les assemblées générales ont été contestées par une minorité du personnel de Montpellier danse, et plus généralement par le Mouvement unitaire, soit des intermittents et des précaires extérieurs au festival.

Ces derniers ont dénoncé un « déni de démocratie », un résultat « irrecevable », et ont donc choisi de ne pas en tenir compte en organisant le blocage de l’ouverture du festival le soir-même.

Pour justifier cette décision, ils pointent du doigt :

  • l’impossibilité pour les collectifs du Mouvement unitaire d’organiser un dialogue véritable avec les salariés et la direction de Montpellier danse, dénonçant des assemblées générales mises en place au dernier moment et qui ne convoquent pas l’ensemble des salariés de Montpellier danse, dispersés entre différents sites ;
  • l’ouverture au vote de tous les salariés du festival, qu’ils soient effectivement intermittents ou non (vacataires de l’accueil, étudiants stagiaires, etc.) ;
  • l’exercice de pressions de la part de la direction du festival et du ministère de la Culture.

Des accusations réfutées par le festival :

  • concernant la possibilité de dialogue, si les assemblées générales de ce week-end étaient réservées au personnel du festival, Montpellier danse rappelle que les intermittents et précaires extérieurs ont été conviés à une assemblée générale commune avant le début du festival ;
  • par ailleurs, Montpellier Danse dément toute pression de la part du gouvernement, reconnaissant néanmoins l’existence d’un « discours » du ministère de la Culture demandant de ne pas annuler les festivals avant leur lancement.

…/…

« La grève est notre dernier recours »

Concernant le mode de protestation choisi, Eva Loyer de la CGT-Spectacle, syndicat opposé à la convention du 22 mars, précise :

« La grève est notre dernier recours, elle ne nous réjouit pas. Nous avons tout essayé depuis le début de la mobilisation en février. L’ensemble de la profession a rencontré des parlementaires de tout bord, des sociologues et des économistes.

Ensemble, nous avons élaboré des mesures qui permettent de faire des économies tout en protégeant les plus précaires. Pour satisfaire le Medef, le gouvernement refuse d’examiner ces mesures, et nous donne un sucre pour nous faire aller au panier. »

En 2003, le festival de Montpellier danse avait été le premier à être annulé, quelques jours avant celui d’Avignon.



Manifestation anti-FN ce samedi à Brest

 

http://www.letelegramme.fr/finistere/brest/brest-la-manifestation-anti-fn-rassemble-une-centaine-de-personnes-31-05-2014-10192216.php

 

Brest. La manifestation anti-FN rassemble… une centaine de personnes

 

31 mai 2014 à 15h08 2

 

Manifestation anti-FN ce samedi à Brest dans AC ! Brest brest-faible-participation-contre-le-front-national_1924465_660x372

 

En milieu de semaine, plusieurs centaines de lycéens étaient descendus dans les rues de Brest pour témoigner de leur colère et de leurs peurs face au score historique réalisé par le Front National lors des élections européennes.

Une centaine ce samedi…

Ce samedi, les adultes devaient prendre le relais. La manifestation s’est en fait résumée à un simple rassemblement devant les marches de l’hôtel de ville, faute de participants. Ils ne se comptaient en fait pas plus d’une centaine au moment de la prise de parole d’une jeune étudiante. Prochaine action annoncée, une soirée-débat organisée lundi à 20 h 30 à la maison des syndicats.

… contre 9.000 en 2002

Pour mémoire, même si le contexte est différent, en avril 2002 la manifestation contre le FN déclenchée par la présence de Jean-Marie Le Pen au second tour de l’élection présidentielle avait réuni plus de 9.000 personnes dans les rues de Brest.

 

L’ESPACE DES LECTEURS

 

2Vos réactions

  •  dans LCR - NPA

    FANCH LE GALL 01 Juin 2014 à 09h13

    Toutes les manifestations contre le FN se traduisent donc par des fiascos.
    C’est rassurant quelque part de constater l’esprit civique de nos compatriotes qui ne contestent donc pas le verdict souverain du peuple qui s’est exprimé sans haine et sans crainte dans les urnes dimanche dernier et qui le fera encore.
    On laisse désormais les derniers bobos bien-pensants s’accrocher encore aux derniers miasmes de la pensée unique qui a régenté la France pendant trop de temps pour la mener dans l’état que l’on sait.

  • photo-profil dans Perversité

    gerard woillet 31 Mai 2014 à 18h08

    Reste a savoir ce que veut dire « FN  » si c’est F comme François et N comme Nicolas ils ont bien raison de manifester contre ces deux nuls .

 

Réagir à cet article

 

Le 24/11/2005 23:30, roma.joel a écrit :

 


ac-forum
———–

Moi je n’ai rien à cacher!

Oh merde alors, là Josette là les bras m’en tombent, je reste consterné, et dépassé par ce que t’inspire toute cette vision réelle des faits!  Je me vois donc dans l’obligation, soit de m’engager à suivre une thérapie, ou au mieux de me rendre à l’intérieur d’un abbayes faire acte de contrition!. Je reste sans voix, là je me dois de rendre hommage à l’art et la manière de la malhonnêteté la plus outrancière et l’aplomb le plus vil! Chapeau l’artiste, que de talents en ce monde caché. Je me retire dès ce soir à l’intérieur de ma loge, puis me démaquille sur le champs, et vais boire un coup!!!
Cependant, il en faudra plus pour convaincre les septiques! Cela me fait penser au livre de serge Halimi « les nouveaux chiens de garde »sur les méthodes qu’emploient certains médias pour déstabiliser, voir décrédibiliser une argumentation cohérente d’un adversaire politique à diaboliser; Soit par une moue « à la télé », ou un laconique mouaï  mouaï accommodé d’un geste de la tête, ce à défaut d’argumentations pertinentes, à l’intention de son interlocuteur qui lui avance des faits! Faire naître le doute sans avoir à argumenter les contre vérités de l’initiateur de la méthode.  Je comprends tout à fait que tu préfères te retrancher au mieux dans la dérision, au pire dans la négation.
Mais visiblement tu ne comprends que ce que tu veux bien comprendre; Le 26 Septembre 2005  toi Josette et  toute la clique hétéroclite de lampistes putchistes comprenaient bien mieux le travail à accomplir pour faire sauter le conseil d’administration ainsi que le bureau d’AC Brest en toute illégalité!. Ce soir encore, tu n’aura pas convaicu.

Le président déchu d’AC Brest
Joël Roma.

—– Original Message —– From: « Josette… »
To: « roma.joel »
Sent: Thursday, November 24, 2005 2:06 PM
Subject: Re: [ac-forum] à la Mère Sup Nouvelles brestoises

Mouais… très moyennement convaincant à mon avis…

Je ne comprends pas tout, mais je n’ai rien contre les bisous, alors sans rancune…

Juste pour toi : tu devrais quand même changer de signature…

—– Original Message —– From: « roma.joel »
To: « Josette… » ; <ac-forum@ras.eu.org>
Sent: Thursday, November 24, 2005 12:11 PM
Subject: Re: [ac-forum] à la Mère Sup Nouvelles brestoises

Il est je vois toujours dans ta méthode de prendre la position de la vierge effarouchée, alors que tu portes largement ta part de responsabilité du coup État perpétré au sein de notre collectif d’AC Brest élu légalement à la majorité dont d’ailleurs tu étais partie prenante! Il est particulièrement généreux de ta part de faire passer « sans intérêt, générosité » oblige sur le forum, les méthodes que tu sois disant réprouves et répugnes du haut de ton éthique militante. Dans les actes de la vie associative tout au moins, ce n’est pas du tout de cette manière que tu as procédées dans AC Brest! Mais là tu te drapes de nouveau dans une vertu depuis bien longtemps rompue aux uses et coutumes de l’urgence politique locale. Les citoyens causant sur le forum ne peuvent pas savoir, et je comprends que des fois cela énerve, mais la liberté c’est aussi cela!
Quant à l’aspect collectif que tu appelles de tes voeux, tu en sais quelque chose puisque tu as cassée la boutique. Après avoir procédé de la sorte, tu souhaites revoir tes anciennes victimes rejoindre le giron des subversifs dans la repentance salvatrice enfin retrouvée! Là ont atteint le paroxysme de la félicité. Tu devrais être canonisée Josette. Je comprends que de nouveau « bonté chrétienne oblige » que tu ne veuilles pas encombrer le forum d’AC de questions réponses; Avec les casseroles que « tu » traînes, on ne le saurait à moins. Au sujet de combat derrière un ordinateur, tu te débrouilles pas mal en ce qui me concerne.
Pour récupérer du monde d’abord Josette, il faut susciter l’investissement militant, et c’est là que le bas blesse, vous les faites fuir par les méthodes pas très dignes de gens soit disant généreux. Pour ce qui est de se reconstruire, t’avais pas qu’à casser, ce qui t’aurais évité de sois disant Reconstruire! Tu n’as pas pu tenir trois mois de plus jusqu’à l’Assemblé Générale de Janvier 2006 pour laisser respirer la démocratie! Une démangeaison digne d’un purpuras militant pur et dur!
Il est vrais que nous aurions autre choses à faire, dans un premier temps reconnaître ses fautes puis peut-être se retrouver! Mais du haut de ton cursus le pourrais tu le faire ton Mea Culpa, et devenir plus prolixe au sujet  des acteurs de cette OPA ? Moi je les connais les protagonistes de ce coup tordu « je ne les oublies d’ailleurs pas! »
Sur la pilosité de ton commissaire politique Le Douaré, tu as très bien saisie ce que je voulais laisser entendre, puisque son comportement de primate lors de réunions à l’intérieur de nos locaux a laissé des souvenirs pas triste du tout. La bestialité qui l’a déployé laissait il est vrais parler une seconde nature, laquelle te sied  je m’en rends compte aujourd’hui.
Pour ce qui est du « Trotski » Hollande, c’est pareil tu fais de nouveau l’andouille pour t’attirer de la sympathie de l’extérieur aux dépends de ton interlocuteurs que tu feins de ne pas comprendre, mais que tu comprend très très bien Josette! Bien sur qu’il n’a jamais été simplement de gauche, alors d’extrême gauche?. Il n’empêche que pour 2007 Faudra pas nous refaire à nous les gueux, le coup Chirac de 2002 hein,  pis ensuite s’énerver dans la rue! Combien de fois ai-je dis à mes camarade interlocuteurs  que lorsque l’on porte une arme, on désactive le chien doucement, puis on rengaine calmement en évitant par inadvertance un coup de feu intempestif au niveau du pied!
« C’est pourtant simple merde alors; Écoutez ce que l’on vous dis de temps en temps »

Bisous ma Chérie.
Le président déchu.

—– Original Message —– From: « Josette… »
To: « roma.joel » ; <ac-forum@ras.eu.org>
Sent: Thursday, November 24, 2005 2:28 AM
Subject: Re: [ac-forum] à la Mère Sup Nouvelles brestoises

En réponse au message de Joël Roma, et en m’excusant auprès de ceux d’entre vous que ces « débats » sans intérêt excèdent ; je réponds (une fois n’est pas coutume) mais, que les lecteurs de cette liste se rassurent,  je n’ai pas l’intention d’en faire une habitude.

Eh ouais… chacun choisit… l’aspect personnel ou l’aspect collectif…

Moi, question d’âge sans doute, il y a longtemps que j’ai fait la part entre ces deux aspects, et c’est bien pour ça que le « dégueulis » de certain(e)s sur les listes ne m’a pas atteinte, pas plus que les autres personnes qui y ont eu droit.

Qu’on ait du mal à « rameuter du monde », ça c’est sûr, la mobilisation aujourd’hui, c’est pas facile et des fois il y a de quoi enrager… Mais si on baisse les bras, ça sera encore pire, donc on (c’est-à-dire le collectif AC! Brest) continue sur les bases de la Charte d’AC! et de notre refus de ce monde tel qu’il est et tel qu’on veut nous l’imposer.

Pour se reconstruire, on a aussi repris plein de contacts un peu en friche, plusieurs d’entre nous sont très actifs dans le « réseau d’alerte » qui connaît un bon départ (un premier résultat positif sur le relogement de X…), on se réinvestit aussi dans le collectif « Enrageons-nous ». Et on a évidemment des initiatives propres à AC! en chantier.

Je ne vais pas infliger aux lecteurs de cette liste le « pensum » de nos emplois du temps en ce moment, ils doivent ressembler aux leurs, assez chargés, mais bon, AC! Brest a repris le chemin de la délibération et de l’action collective, c’est l’essentiel.

Et puis, c’est pas en trépignant devant notre ordinateur en permanence pour se répandre sur les listes à dire du mal des uns et des autres qu’on avancera ; une fois de temps en temps, ça fait plaisir, mais on a franchement autre chose à faire.

Pour rassurer quand même les lecteurs de cette liste, la pilosité des uns ou des autres (cf. fin du message ci-dessous) n’est pas un débat qui mobilise les énergies d’AC! Brest (sur ce terrain, chacun ses goûts), pas plus que les délires qui ont alimenté ce forum depuis un moment. Merci à tous de faire la part entre la réalité virtuelle et la réalité « réelle ».

Notre téléphone : 02 98 05 19 88. Nos permanences sont les mardi et mercredi de 14 h 30 à 16 h 30, le reste du temps il y a parfois quelqu’un et parfois un répondeur.

Josette

—– Original Message —– From: « roma.joel »
To: <ac-forum@ras.eu.org>
Sent: Thursday, November 24, 2005 1:02 AM
Subject: [ac-forum] à la Mère Sup


ac-forum
———–

Josette je suis tout à fait d’accord avec toi , mais vois tu il m’est particulièrement pénible de côtoyer certaines personnes qui sont à l’origine de certaines méthodes que je réprouve. Je ne me vois pas pour encore dans la même rue puis sur la même place que les personnages que je serais susceptible d’y retrouver!
Je pense quant à moi qu’il y a un travail de deuil à faire avant de me remettre en selle dans ce mode d’actions, les résultats n’étant pas à la hauteur sur l’ensemble du territoire. Il faut bien reconnaître actuellement vous devez avoir certaines difficultés à rameuter du monde, puisque vous êtes à l’initiative de coups de revolvers dans le pied! à la fin cela doit piquer, se voir puis se savoir. C’est pas facile de toujours avoir dans sa poche à révolvers une bouteille de Dakin… et accuser les autres!
Je te retrouve tout de même toujours fidèle à toi même Josette; L’humour contenu avec juste assez de fiel doctement dosé sous une fine couche de dérision le tout enveloppé de pardon consenti. Je t’adore, ha, les études ça sert aussi à cela!
Ton subalterne le commissaire politique Le Douaré lui bombe le torse laissant apparaître une touffe de poils, signe d’une virilité guerrière prompt à tout pugilats naissant. Gageont que la « descendance » politique sera explosive!

Je te souhaite le bonsoir Josette,
Je vais de ce pas me coucher.
Le président déchu.


AC! AC! AC! AC! AC! AC! AC! AC! AC! AC! AC! AC! AC! AC! AC! AC! AC! AC!

‘ac-forum’ est la liste de débats d’AC!
Les textes diffusés n’engagent que leurs auteurs.

- Pour s’inscrire ou se désinscrire, envoyer un message sans texte à ac-forum-request@ras.eu.org avec ‘subscribe’ ou ‘unsubscribe’ en Sujet.
- Pour tout problème ou question concernant les listes,
écrire à : ac-listmaster@ras.eu.org

Autre liste de diffusion d’AC! :
- ‘ac-info’ diffuse les messages officiels d’AC! (lecture uniquement)

Agir ensemble contre le Chômage !    23 rue Mathis  75019 Paris
Tel: +33 1 40 09 27 49  -  Fax: +33 1 40 05 05 10
Web: http://www.ac.eu.org  -  e-mail: ac@ras.eu.org

—————————————————————————————
Wanadoo vous informe que cet  e-mail a ete controle par l’anti-virus mail. Aucun virus connu a ce jour par nos services n’a ete detecte.

—————————————————————————————
Wanadoo vous informe que cet  e-mail a ete controle par l’anti-virus mail. Aucun virus connu a ce jour par nos services n’a ete detecte.

 

Le 20/10/2005 22:31, roma.joel a écrit :

 


ac-forum
———–

La présidence, la belle affaire! ce n’est absolument pas de cela qu’il s’agit; mais de la ligne politique que l’on y associe.Quant à l’Ego, je m’en contre fou à ceci près que la méthode Stalinienne employée pour faire sauter ce qui avait été acquiescé lors d’une assemblée Générale par l’ensemble des gens qui y figuraient, est tout simplement dégueulasse,tant dans le fond, montage d’intrigues, bourrage d’urnes par des « adhérents » jusqu’àlors inconnus Que dans la forme, à trois mois d’une nouvelle AG alors que rien ne justifiait un tel acte. Je m’efforce donc de le dénoncer! Mais comme tu fais, et ce à juste titre, allusion de bordel ambiant dans AC, je te signale qu’il existe des groupes de gens particulièrement zélé dans ce genre de méthodes. Je veux parler de certains bureaux politique, et non pas les nombreux militants de ces partis qui forcent  le respect d’une part par leurs investissements personnels, puis d’autre part dans la volonté de vouloir essayer d’enrayer, ou mieux de casser le libéralisme enfant naturel du capitalisme notre premier ennemi à tous! Pour cela il faut  être un dans la lutte, c’est à dire pour être efficace:  respecter les statuts  tous les statuts et rien que les statuts, ainsi que les gens qui y ont été élus! Je ne suis pas, et n’ai pas d’ailleurs à être contre les AGE les statuts le permettent. pour cela il y a le règlement inscrit à l’intérieur des STATUTS déposé en l’année 2002 à Brest, accepté et signé par l’ ancien bureau, dont Josette elle même faisait partie!

Le président   Roma Joël

 

Le 18/10/2005 23:41, roma.joel a écrit :

 


ac-forum
———–

Gérard, je me permet en tant que président légitime d’AC collectif de Brest, d’enfin prendre ma demande d’inscription en considération dans la liste d’AC! interne. Je te fais savoir que rien ne te permets sinon une mission que tu détiendrais du très haut de te permettre d’accorder oui ou non la parole à l’ensemble des gens qui constituent la trame des collectifs de l’association d’AC!. Je ne suis pas sans savoir que notre secrétaire est très prolixe, ce qui bien des fois me réjouit au plus haut point, vu le foncier de ses arguments au sujet d’AC! Brest pour moi amplement justifiés.
Je me doit de te rappeler, que nous ne sommes pas sous la dictature de Pinochet où sous celle de Staline.
Je te fais aujourd’hui savoir que de toutes les manières la vérité se propagera ne t’en déplaise!  Toi aussi tu te dois à un compte de résultats, puisque responsable dans la propagation ainsi que la diffusion d’informations, qui il se peut de temps à autre ne suivent pas la ligne politique que tu t’es donné de suivre, ou, que l’on t’a intimé de suivre. La démocratie cela se traduit par cela aussi. Ou alors il faut  prendre sa carte à l’UMP!
Il ne serait intellectuellement sain de te  dédouaner de toutes responsabilité concernant le poste, ainsi que les responsabilités qui t’incombent aujourd’hui au devant de problèmes qui sont hélas le sort désolant  j’en conviens de bon nombres d’associations quelqu’elles soient.
Si pour encore contrairement à notre secrétaire je n’ai pas encore pris la parole par intermédiaire du clavier, cela se fera ne t’en déplaise! Aurai-je le droit à la censure?
Tu es au service des collectifs, non l’inverse, à moins que tu te sentes investi d’une mission!
Ta position est celle d’un « parent pauvre », non d’un monarque assis sur un pied d’estale!
Il est souvent bien vrais qu’à un moment donné, le pauvre se sente pousser des ailes et, décide du haut de son intellect, de
concéder si oui ou non tel ou tel à le droitde vivre en se passant de son aval.
Cela fait tout de même plusieurs semaines que j’attends d’avoir la possibilité de m’exprimer sur AC interne!
Je te redemande donc « Humblement » de m’accorder le droit à la parole sur AC interne, et de ne pas te braquer quant à la rudesse de la forme, qui je pense vu ton poste ainsi que ton expérience se doivent d’être aguerris, puisque cela dure depuis déjà fort bien longtemps, et que moi aussi, je m’impatiente…
J’espère donc avoir été entendu, et dans l’attente d’une réponse,

Je vous prie Monsieur Régner d’agréer l’expression de ma profonde considération.

le président  d’AC Brest            Roma Joël

 

Le 13/10/2005 23:11, roma.joel a écrit :

 


ac-forum
———–

! Brest Brest le 1 / 10 / 2005
Agir  contre le chômage la précarité

Et les exclusions

Putsch  Brestois

Au nom du bureau d’AC Brest, nous tenons à informer l’ensemble du réseau des collectifs d’AC, que se déroulent actuellement des actes graves au sein de notre collectif organisé sous statut associative loi de 1901.

Une tentative de putsch a été organisé dès la rentrée de Septembre, ce malgré une réunion décidé par l’ensemble du collectif datant du 17 / 06 / 2005 pour la date de rentrée le 14 / 09 / 2005.

Il se trouve qu’après maintes menaces, insultes, affabulations, intimidations, un groupe d’adhérents de très fraîche date pour beaucoup d’entre eux, a demandé à son président de convoquer une Assemblée Générale Extraordinaire.

A peine se dernier avait-il pris connaissance de cette demande que l’AGE était décidé, puis convoqué par une des signataires nommée Josette Brenterche, méthode complètement illégale aux regards de l’association de Brest.

Malgré l’illégitimité de cette AGE, rappelé par les courriers de son président, confirmé à l’unanimité par le conseil d’administration.

L’AGE a quand même eu lieu, a élu un nouveau conseil d’administration d’AC Brest, puis par communiqué par voie de presse, un article et une photo avec pour message non pas de défendre les chômeurs contre les sous emploi, mais de les accompagner dans leurs démarches auprès des employeurs. Ce qui en outre n’est pas inscrit dans chartre d’AC !

Le nouveau président Clément Dinelli et sa nouvelle équipe sont donc des usurpateurs.

Josette a été radié en date du 21 / 09 / 2005 par décision du conseil d’administration suite aux motifs énumérés dans notre courrier daté du  22 / 09 / 2005.

Trois autres personnes sont convoquées entre autre devant le bureau pour s’expliquer sur des faits de violences, menaces, et intimidations diverses et variées !

Nous souhaitons évidemment tenir informé le réseau des collectifs d’AC !

Et nous sommes ouvert à toutes demande d’informations ou d’explications à qui le souhaite.

Pour le conseil d’administration d’AC Brest

Le président Roma Joël

 

Le 07/10/2005 15:50, roma.joel a écrit :

 


ac-forum
———–

Il me semble, en tant que président d’AC ! Brest démocratiquement élu en Février 2005, que je me dois de faire tout de même une rectification. Tout d’abord, la démarche de Josette que je ne partage évidemment pas de décider sous sa propre responsabilité une AGE  est contraire aux statuts d’AC ! Brest. Il est tout à fait légitime d’en demander une, mais dans le
respect de la forme aussi bien que du fond. Il est à noter que nous nous étions quittés à l’issue d’une réunion interne en date du 17 juin 2005  dans l’idée de faire ce qu’il est convenu d’appeler une pause : « On laisse du temps, on réfléchit, les vacances, cela va faire du bien à tout le  monde. » Réunion de rentrée donc prévue au 14 Septembre 2005, en accord  avec les deux groupes : le nôtre, et celui que Josette a commencé à  constituer à compter du printemps 2005. Je pense qu’on peut parler ainsi  sans enfreindre les foudres du Très Haut. Et PAN !!!! Début septembre,  décision de la trésorière de mettre en place une AGE, cela dans les règles  de l’art de l’intrigue (convocation des adhérents de son choix). Une chose est sûre, les protagonistes de ce coup d’état, car pour moi qui l’ai vécu de l’intérieur, c’en est un, je peux en témoigner, se devront de faire acte de contrition  !

Quant à toi, RES, le forum sert aussi à faire connaitre les difficultés des différents collectifs d’AC !
Nous autres légitimement élus, avons contre nous deux « structures de  parti » avec tout le maillage militant qui s’y associe,
alors on fait comme on peut, et on le fait, en espérant éveiller des consciences !  Ton téléphone a sonné, RES ?

Joël

 

Conclusion :

Au moins à Brest, le mensonge, la malhonnêteté, la tromperie, l’escroquerie, le vol, le viol, le crime organisé ne paient plus que devant les juges.



1...109110111112113

Le Club des Jeunes |
Collectif citoyen de Monfla... |
JCM Consultant |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Hug Lo
| Reelnew
| coachingmeteo