Johnny Depp « violé » durant des années : comme moi !

Contente de voir que cette autre victime de piratages en parle dans les mêmes termes que moi…

Je rappelle qu’en ce qui me concerne le violeur n’est pas « The Sun » mais le tabloïd français « ICYP.FR », du malade mental extrêmement dangereux Pascal Edouard Cyprien Luraghi, qui viole l’intimité de ma vie privée en usant de multiples moyens frauduleux depuis au moins douze ans.

Il s’en explique en se disant « écrivain » et donc, selon lui, poussé par la nécessité d’écrire, car ce serait son métier, mais sans la moindre inspiration ni aucune imagination, si bien qu’incapable d’écrire autre chose que des récits de la vie réelle, il serait aussi selon lui « obligé » de violer l’intimité de la vie privée de tous ses « personnages », des internautes aux vies bien plus intéressantes que la sienne ou celles de ses proches ou de ses amis et qui lui apportent bien malgré eux et sans toujours en avoir conscience toute la matière première de ses « bouquins »…

Ce grand prédateur s’attache en fait à détruire les vies de ses « personnages », qu’il jalouse à mort.

 

 

https://www.purepeople.com/article/johnny-depp-son-portable-pirate-pendant-14-ans-vanessa-et-lily-rose-epiees_a388076/1

Johnny Depp : Son portable piraté pendant 14 ans, Vanessa et Lily-Rose épiées

 

Johnny Depp à la sortie de la Royal Court of Justice, à Londres, le 26 février 2020, dans le cadre de son bras de fer judiciaire contre le tabloïd "The Sun".
17 photos

Lancer le diaporama

Johnny Depp à la sortie de la Royal Court of Justice, à Londres, le 26 février 2020, dans le cadre de son bras de fer judiciaire contre le tabloïd « The Sun ».

 

Les démêlés judiciaires se multiplient pour Johnny Depp. Après son divorce chaotique avec Amber Heard, l’acteur s’attaque aujourd’hui au journal « The Sun » pour la seconde fois en quelques mois. La star affirme que le tabloïd anglais a piraté son téléphone durant de longues années pour ensuite publier des informations personnelles.

Les faits remonteraient à plus de dix ans, mais Johnny Depp compte bien régler ses comptes. Comme l’a rapporté le média américain The Blast le 12 mai 2020, l’acteur américain a engagé une nouvelle procédure judiciaire contre le groupe de presse anglais News Group Newspapers, qui possède le tabloïd The Sun. La star affirme que son téléphone a été piraté entre 1996 et 2010.

Dans sa plainte, Johnny Depp accuse le groupe de « multiples violations » de sa vie privée et d’utilisation abusive d’informations personnelles, y compris des messages vocaux. Parmi les « divulgations illicites« , la star de Pirates des Caraïbes déplore la publication d’informations sur ses enfants, Lily-Rose et Jack (20 et 18 ans), qu’il partage avec son ex-compagne Vanessa Paradis. L’acteur affirme que The Sun a révélé les deux grossesses de sa compagne, en 1998 puis en 2002, en prétendant détenir ces informations sensibles grâce à « des amis« .

 

Lily-Rose Depp et son petit frère Jack sur Instagram, le 9 avril 2020.
Lily-Rose Depp et son petit frère Jack sur Instagram, le 9 avril 2020.

 

Plus tard, ce même tabloïd a divulgué des détails sur les problèmes de santé qu’a rencontrés Lily-Rose : en 2007, la fillette avait été hospitalisée neuf jours pour une insuffisance rénale dont elle s’est ensuite remise avec succès. En voyant ces informations personnelles dans la presse, dont la nature de la maladie, le nom de l’hôpital et les mesures prises pour entrer et sortir discrètement du bâtiment, Johnny Depp dit s’être senti « plus que jamais en colère et violé« . L’acteur de 56 ans explique vouloir engager des poursuites judiciaires, non par motivation financière, mais par « principe » : il souhaite « protéger sa famille, faire appel à la justice pour réparer un tort totalement injustifiable qui n’a pas été pleinement reconnu [par la société, NDLR], et découvrir la vérité sur ce qu’il s’est passé« .

Cette procédure judiciaire s’ajoute donc à celle que Johnny Depp a déjà entamée en début d’année contre ce même groupe, après que The Sun l’a qualifié de « batteur de femme » dans un article publié en 2018, évoquant son divorce tumultueux avec l’actrice Amber Heard.

Le 13 Mai 2020 – 12h58



OVNIs : le Pentagone rend publiques trois vidéos de l’US Navy

Cette communication au public fait suite à celle-ci, d’il y a deux semaines :

http://petitcoucou.unblog.fr/2020/04/14/le-phenomene-ovnis-est-trop-serieux-pour-etre-laisse-aux-sceptiques-dogmatiques/

… ainsi qu’aux nouvelles velléités de mes harceleurs de me faire condamner pour avoir dit la vérité sur ce que je suis et avoir aussi évoqué le cas de leur ami pédophile Serge Rodallec dans des commentaires publics anonymes sur le site Rue89 en 2008 :

http://petitcoucou.unblog.fr/2020/04/09/ufoscepticisme-sale-temps-pour-les-menteurs-et-cela-va-continuer/

http://petitcoucou.unblog.fr/2020/04/28/comment-le-negationniste-patrice-seray-defend-le-pedophile-serge-rodallec/

J’invite mes lecteurs à visiter l’un des nombreux sites qui republient actuellement ces trois vidéos afin de les visionner, par exemple celui de Paris Match dont l’article à ce sujet est recopié ci-dessous.

Quant à la réaction hilarante du négationniste et comploteur complotiste Patrice Seray à cette nouvelle communication, elle se trouve ici et date d’hier :

 

https://www.facebook.com/groups/UFOSCEPTICISME/

    • Patrice Seray
      Patrice Seray Je pense qu’il convient à ne pas prendre à la légère ces « nouvelles » révélations. Certes elles ne prouvent aucunement quelque chose d’exotique mais peut-être une démarche plus ou moins officielle ne fermant aucune porte afin de préserver un test, des essais, (hypothèse) d’un système d’acquisition plus sophistiqué de radar embarqué. ce qui pose problème dans toute cette histoire c’est la manière dont sont sorties ces vidéos, pourquoi, comment, qui est le ou les responsables? Il est inutile de voir LA révélation des OVNIs’ ici.

 

Je rappelle que j’avais prévenu dès le mercredi 2 juin 2010 tous mes harceleurs de sa bande de « déconnologues » et « ufosceptiques » des problèmes que posaient toutes leurs publications délictueuses me concernant (cliquer sur l’image pour l’agrandir et lire les textes) :

 

2010-06-02 A tous ceux qui s'obstinent à m'injurier, me diffamer, me calomnier - Un petit coucou

 

Cela ne les a malheureusement jamais arrêtés…

Compte tenu de l’énormité des dégâts produits, comprenant non seulement l’ensemble des exactions dont mes proches et moi-même avons été victimes depuis 2008, mais également tous les attentats islamistes commis en Europe, et notamment en France, depuis mars 2012, il est certain que les magistrats du Finistère et de l’Hérault qu’ils ont achetés finiront par payer toutes leurs saloperies après avoir été révoqués de la fonction publique et non plus seulement mutés de tribunal en tribunal à l’instar de l’ancienne juge d’instruction de Brest Muriel Corre.

Cependant, le degré d’impunité des magistrats français est tel que cela prend du temps, beaucoup de temps…

En attendant, après qu’en 2015 j’aie dû écrire aux responsables de l’Armée de l’Air française en raison des incroyables difficultés que je rencontrais avec la magistrature brestoise, des frappes aériennes avaient été décidées contre leurs complices en Syrie, et maintenant le Pentagone publie ces vidéos perturbantes pour les « ufosceptiques » de la bande qui cette année ont décidé de m’attaquer en justice comme précédemment la criminelle Josette Brenterch du NPA de Brest et son complice le pédophile notoire Pascal Edouard Cyprien Luraghi de Puy-l’Evêque…

 

https://www.parismatch.com/Actu/Insolite/OVNIS-le-Pentagone-publie-des-videos-de-phenomenes-aeriens-non-identifies-1683553

OVNIS: le Pentagone publie des vidéos de « phénomènes aériens non identifiés »

 

Paris Match | Publié le 28/04/2020 à 15h51

La Rédaction avec AFP
Capture d'écran d'une vidéo du Pentagone.
Capture d’écran d’une vidéo du Pentagone. DR
 

Le Département américain de la Défense a expliqué lundi dans un communiqué qu’il avait décidé de diffuser officiellement des vidéos montrant des rencontres en vol avec ce qui semble être des ovnis.

Le Pentagone a officiellement diffusé trois vidéos prises par des pilotes de la Marine américaine montrant des rencontres en vol avec ce qui semble être des ovnis. Une de ces vidéos, toutes en noir et blanc, date de novembre 2004 et les deux autres de janvier 2015. Elles circulaient déjà, après avoir été notamment rendues publiques par le New York Times

Le Département américain de la Défense a expliqué lundi dans un communiqué qu’il avait décidé de les diffuser officiellement « de manière à dissiper toute idée fausse du public sur sur la véracité ou non des images qui ont été propagées ou sur le fait de savoir s’il y en avait ou non davantage ». « Le phénomène aérien observé dans les vidéos reste qualifié de +non identifié+ », a ajouté le Pentagone.

Sur une de ces vidéos, on peut voir un objet de forme oblongue se déplaçant rapidement qui, quelques secondes après avoir été repéré par un des capteurs à bord de l’appareil de l’US Navy, disparaît sur la gauche à la suite d’une soudaine accélération.

Dans une autre vidéo, on distingue un objet au-dessus des nuages, le pilote se demandant s’il s’agit d’un drone.

« Il y en a tout un essaim (…) La vache, ils vont tous contre le vent ! Un vent d’ouest de 120 noeuds ! », lâche son compagnon de vol. « Regarde cette chose ! », enchaîne son interlocuteur au moment où l’objet commence à effectuer une rotation.

« Les Etats-Unis doivent jeter un regard sérieux et scientifique à ceci »

Le pilote de la Marine aujourd’hui à la retraite David Fravor, qui a rencontré un de ces « ovnis » en 2004, avait raconté en 2017 à la chaîne de télévision américaine CNN que cet objet se déplaçait de façon erratique. « Alors que je m’approchais de lui (…), il a rapidement accéléré en direction du sud et a disparu en moins de deux secondes », c’était « comme une balle de ping-pong rebondissant sur un mur », avait-il alors résumé.

De son côté, Harry Reid, un ex-sénateur du Nevada, où se trouvent les installations ultra-secrètes Zone 51 de l’Armée de l’air, s’est dit dans un tweet « content que le Pentagone diffuse finalement ces images », tout en déplorant que « cela ne fasse qu’égratigner la surface des recherches et de la documentation disponibles ». « Les Etats-Unis doivent jeter un regard sérieux et scientifique à ceci et à toutes les implications potentielles sur la sécurité nationale. Le peuple américain mérite d’être informé », a-t-il poursuivi.

A lire :Alain Juillet; « Le phénomène ovni échappe à la dimension terrestre »

En décembre 2017, le Département de la Défense a reconnu avoir financé jusqu’en 2012, date officielle de son achèvement, un programme secret d’un coût de plusieurs millions de dollars destiné à enquêter sur les observations d’ovnis.

Les trois vidéos « FLIR, » « GOFAST » et « GIMBAL » peuvent être téléchargées à partir du site internet du « Naval Air Systems Command ».



Comment le négationniste Patrice Seray défend le pédophile Serge Rodallec

Je viens de trouver tout un dégueulis public de Patrice Seray me concernant sur sa page Facebook associée à son forum « Ufo Scepticisme » (voir copies ci-dessous).

Il est suivi de commentaires de sa clique de « sceptiques » où l’on retrouve bien entendu Jean-Marc Donnadieu, qui encore une fois me menace d’une expédition meurtrière à mon domicile avec son ami Michel Piccin, comme il l’a déjà fait à maintes reprises depuis l’été dernier.

Patrice Seray explique assez clairement ses motivations pour ces nouveaux propos publics diffamatoires à mon encontre, du 24 avril 2020 : il s’agit d’un lien hypertexte menant vers mon blog et ses contenus qu’il qualifie mensongèrement de diffamatoires à son égard et celui de ses divers complices, mais principalement ceux de la sphère prétendument « sceptique », ce lien ayant été inclus dans un commentaire d’un ufologue de Metz sur un forum d’ufologie dénommé « Les Mystères des Ovnis ».

Manifestement, il a demandé à l’administratrice de ce forum la suppression du lien hypertexte qui le dérangeait et ne l’a pas obtenue avant d’avoir publié ce gros dégueulis.

Aussi, il l’a menacée de plainte à la gendarmerie, sachant qu’il avait déjà déposé une plainte pour diffamation visant mon blog.

Cette plainte existe réellement, j’en ai été informée par sa gendarmerie le 10 février dernier et en ai déjà parlé, en précisant que son auteur avait menti aux gendarmes à plus d’un titre, ce qui est grave.

Entre autres choses, je ne l’ai jamais diffamé, ni lui ni sa compagne ni aucun de ses amis ou complices « sceptiques » ou autres.

Tout ce que je publie les concernant n’est que stricte vérité, ce qui ne les empêche pas de déposer à mon encontre des plaintes mensongères, toujours dans le but de tenter de me faire taire et de réaliser au passage des escroqueries au jugement similaires à celles que Jean-Marc Donnadieu a déjà réussies à l’encontre de mon ancien hébergeur de blog OverBlog à compter de l’année 2011.

L’ufologue de Metz auquel ils reprochent d’avoir cité mon blog, et avec lequel je n’ai aucune relation, aurait écrit :

« Je vous conseille un blog régulièrement alimenté… Ou l’on retrouve une sorte de vengeur masqué qui dévoile au grand jour comment fonctionne la nébuleuse extrémiste pseudo-sceptique. Le moteur de recherche intégré permet de rentrer vos requêtes en tapant les nom et pseudo notamment de trois individus d’US. (nomdublog).com (à recopier dans votre navigateur) ».

Non, je ne suis pas une sorte de vengeur masqué, je suis victime d’une quantité hallucinante d’infractions pénales commises en bande organisée par les personnes que je cite, et contre lesquelles, tout simplement, je me défends publiquement, sachant qu’elles répandent toutes leurs calomnies à mon encontre auprès d’innombrables autres personnes qui me sont totalement inconnues.

Toutes ces personnes, pour peu qu’elles soient à la recherche de la vérité, peuvent ainsi très facilement en prendre connaissance dans mes textes publics, à l’aide desquels je me lave donc quelque peu de toutes les inventions calomnieuses que ces harceleurs d’habitude diffusent très largement à mon encontre.

Quand, comment et pourquoi tout cela a-t-il commencé ?

Je l’explique dans de nombreux textes :

M’étant inscrite sous pseudonyme parfaitement anonyme sur le site Rue89 en 2007 pour y commenter quelques articles d’actualité, j’ai eu le malheur dans l’un de mes commentaires de 2008 d’évoquer l’affaire de l’ancien psychiatre brestois et pédophile notoire Serge Rodallec en y incluant des liens hypertextes menant vers les articles des deux journaux locaux (Ouest France et Le Télégramme) qui en fin d’année 2007 avaient publié des comptes rendus d’audiences lors de ses premiers procès pour des viols et agressions sexuelles de nature pédophile commis sur plusieurs de ses anciens patients handicapés mentaux, de jeunes garçons.

Le pédophile Pascal Edouard Cyprien Luraghi de Puy-l’Evêque m’était alors tombé dessus avec toute sa clique de « déconnologues », comprenant notamment Jean-Marc Donnadieu et ses amis « sceptiques », et tous ces gens-là ne m’ont depuis lors jamais lâchée, m’accusant d’avoir « diffamé » leur ami Serge Rodallec en l’accusant de pédophilie, mais il avait déjà fait l’objet de plusieurs condamnations pour de tels faits et je me contentais de relayer des articles de presse les relatant. A cette époque, l’intéressé était en cavale depuis l’automne 2005. Il sera retrouvé en Thaïlande sous une fausse identité au mois de janvier 2010, puis ramené en France, rejugé et recondamné aux assises et en correctionnelle, en première instance et en appel. Lors de ces nouveaux procès, clamant son « innocence » en dépit de tous les éléments de preuve accumulés à son encontre, il s’est bien plaint d’avoir été selon lui « diffamé » par les articles de la presse locale qui jusqu’en 2007 avaient évoqué les premières procédures engagées à son encontre. C’est donc bien sa plainte que relayaient tous ses amis de la bande du pédophile Pascal Edouard Cyprien Luraghi depuis 2008, lorsqu’ils m’accusaient de l’avoir « diffamé » en relayant sur le site Rue89 en 2008, puis sur le site le Post en 2010, et enfin sur mon ancien blog « Un petit coucou » chez OverBlog, tous ces articles de presse prétendument « diffamatoires » à son égard.

Or, c’est bien encore ce dont m’accuse aujourd’hui Patrice Seray, quoique Serge Rodallec ait bien été recondamné lors de tous ses nouveaux procès depuis son retour en France :

« Il est nécessaire de dire que le blog cité dans le texte vomitif du quidam est tenu par une personne qui, non contente de s’en prendre à des gens d’obédience sceptique, (mais pas que) les qualifie de tellement de comportements condamnables que cela en devient risible pour toute personne équilibrée. Même la présidence et le personnel du Tribunal dont elle dépend est accusé de faits graves, tout comme des médecins notamment ceux d’un service de psychiatrie. Elle raconte en outre que plus aucun avocat ne veut la défendre. »

Non, je n’accuse pas plusieurs médecins, notamment ceux d’un service de psychiatrie, de « comportements condamnables », il n’y a guère que l’ancien psychiatre brestois et pédophile notoire Serge Rodallec que j’aurais soi-disant « diffamé » dans les conditions qui viennent d’être rappelées ci-avant.

Par ailleurs, j’accuse effectivement des magistrats du Tribunal de Grande Instance de Brest – mais pas tous – de comportements hautement condamnables, puisque j’affirme notamment, preuves à l’appui, d’une part, qu’ils multiplient les faux en écriture publique à mon encontre au profit et/ou sur ordre de mes harceleurs de la bande du pédophile notoire Pascal Edouard Cyprien Luraghi depuis que ceux-ci ont commencé à me harceler en 2008 et qu’en conséquence j’ai dû porter plainte contre eux à de multiples reprises, et d’autre part, qu’ils interdisent aux avocats du Barreau de Brest de me défendre contre cette bande de malfrats, allant à cet effet jusqu’à harceler ceux qui acceptent néanmoins de le faire, et ce, jusqu’à ce qu’ils cèdent et me laissent choir.

En revanche, je n’ai jamais dit que plus aucun avocat ne voulait me défendre et rappelle à cet égard avoir été bien défendue à Rennes et à Paris, c’est-à-dire hors d’atteinte des magistrats ultra CORROMPUS du Tribunal de Grande Instance de Brest.

Enfin, Patrice Seray prétend que les quatre « ufosceptiques » que je cite dans mes textes publics, à savoir lui-même, sa compagne et ses amis et complices Jean-Marc Donnadieu et Michel Piccin, travailleraient tous pour des organismes de l’Etat, ce qui rendrait impossible ou mensongère toute accusation à leur encontre pour des faits délictueux ou criminels…

Je suis désolée mais tout cela est encore totalement faux et ne vise à l’évidence qu’à impressionner ou intimider les esprits faibles ou simples d’esprit qui constituent l’auditoire habituel des quatre compères « ufosceptiques », dont aucun ne brille, ni par l’intellect, ni par une grande moralité.

D’une part, tout fonctionnaire commettant un crime ou un délit reste bien évidemment toujours passible de poursuites et condamnations pénales à raison de tels faits et doit même être poursuivi et condamné en cas de charges suffisantes à cet effet, comme tout autre citoyen.

Et d’autre part, ces quatre personnes, soit n’ont jamais été, soit ne sont plus fonctionnaires depuis longtemps.

En effet, pour autant que je sache, le seul d’entre eux qui ne soit pas encore en retraite est le plus jeune, Jean-Marc Donnadieu, lequel ne travaille plus pour aucun service public depuis qu’il a quitté son ancien emploi de brancardier et agent des services hospitaliers de l’hôpital de Béziers, en juin 2004 selon le CV qu’il a mis en ligne en 2013, ou en 2002 à en croire ce qu’il a récemment écrit à ce sujet sur sa page Facebook – j’ignore quand il a menti dans ce cas précis.

 

N.B. : Etant encore calomniée publiquement par ces crapules qui de surcroît ne cessent de me menacer de mort, j’exerce ici mon droit de réponse le plus légitime.

 

https://www.facebook.com/groups/UFOSCEPTICISME/permalink/2185873368226041/

Comment le négationniste Patrice Seray défend le pédophile Serge Rodallec dans AC ! Brest
Patrice Seray
Petit billet d’humeur en guise de mise au point à propos d’un faquin en mal de reconnaissance :
Il y a des gens particulièrement abjects et ignobles, prêts à répandre des propos diffamatoires simplement parce que vous avez osé émettre une contradiction, un avis divergeant, une approche différente en ufologie. Je vais vous parler ici de cette frange de l’ufologie qui, je le rappelle, n’est pas une science, n’est pas une filière universitaire débouchant sur un diplôme quelconque, non, juste une activité de loisirs. En outre, cette frange de l’ufologie recèle en elle-même énormément de fadaises, concentre tous les biais cognitifs connus, pour bien peu de faits vérifiables et de raisonnements étayés.
Le dernier en date des représentants de cette frange de l’ufologie fut un temps administrateur d’un forum qui se retrouve du coup, entaché de la prose malhonnête du quidam et, de fait, peut avoir une responsabilité pénale pour n’avoir pas supprimé un lien hypertexte vers un blog tenant des propos diffamatoires et objet d’une plainte acceptée pour ce motif avec enquête de gendarmerie en cours. En effet, en matière de responsabilité pénale, l’auteur d’un lien hypertexte peut être condamné s’il a agi en connaissance de cause. Il s’agit d’un délit. Cette responsabilité peut être retenue pour des cas de complicité par aide ou assistance de la réalisation d’un délit tel qu’un délit de diffamation, d’incitation à la haine raciale, etc.
A partir du moment où l’administration du forum a été avertie d’un tel lien hypertexte, il lui appartient soit de le supprimer, soit de le maintenir et ainsi de prendre la responsabilité des suites potentielles juridiques, ce que je regretterais à titre personnel, mais je ne suis pas seul incriminé.
La phrase de l’ufologue, qui est l’objet de ce billet d’humeur est celle-ci :
« Je vous conseille un blog régulièrement alimenté… Ou l’on retrouve une sorte de vengeur masqué qui dévoile au grand jour comment fonctionne la nébuleuse extrémiste pseudo-sceptique. Le moteur de recherche intégré permet de rentrer vos requêtes en tapant les nom et pseudo notamment de trois individus d’US. (nomdublog).com (à recopier dans votre navigateur) ».
Accusé par des propos mensongers me concernant ainsi que ma compagne et deux autres ufo-sceptiques, de faits délictueux infâmes, l’ufologue, par cette phrase, atteste de la véracité de ce qui devrait nous valoir d’être emprisonnés, tout simplement, et pourtant, ce n’est pas le cas. L’ufologue en question, mettant souvent son intelligence en avant, n’aurait pas pensé un seul instant à ça ? Il n’aurait pas pensé que, plusieurs des personnes citées dont moi, travaillant pour des organismes d’Etat, nos casiers judiciaires devaient et doivent être vierges des exactions reprochées ? S’il avait ne serait-ce qu’un doute, (ce qui aurait déjà été vexant) pourquoi ne nous a-t-il pas demandé un extrait de ces casiers judiciaires ? Pour ma part, je me serais fait un plaisir de le lui transmettre ! Je ne parle qu’en mon nom. Mes « co-accusés » n’ont peut-être pas mon approche apaisante eu égard à la nature des propos diffamatoires.
Mais non, cet ufologue se vautre dans la même fange que beaucoup de l’ufologie française et il le fait de façon pernicieuse. Il est nécessaire de dire que le blog cité dans le texte vomitif du quidam est tenu par une personne qui, non contente de s’en prendre à des gens d’obédience sceptique, (mais pas que) les qualifie de tellement de comportements condamnables que cela en devient risible pour toute personne équilibrée. Même la présidence et le personnel du Tribunal dont elle dépend est accusé de faits graves, tout comme des médecins notamment ceux d’un service de psychiatrie. Elle raconte en outre que plus aucun avocat ne veut la défendre. Plus d’avocat mais des ufologues oui à partir du moment où ses propos sont de nature à discréditer des ufo-sceptiques, voire tous ceux susceptibles de les empêcher de se hisser à la place de leaders de l’ufologie. C’est mon avis au vus de la lecture de leurs productions sur internet.
En ufologie, les exoticiens parlent souvent d’un état particulier de conscience et bien en voilà un ! La « bonne » conscience est mise au rebut bien loin pour laisser la place à ce qu’il y a de plus vil chez un individu.
Je l’ai souvent dénoncé et je le recommencerai à chaque occasion : Pour une partie de la lunatic-fringe, les OVNIs’ c’est vital. Par ce sujet ils existent, pensent avoir une certaine importance, une aura, une existence valorisante, être supérieurs à ceux qui doutent, à ceux qui n’adhèrent pas aux hypothèses exotiques qu’ils promeuvent. Si en effet ce sujet est tout à fait intéressant, doit-on en arriver à salir par mensonges interposés, diffamations, attaques ad-personam, quelqu’un dont on ignore tout en dehors du champ de l’ufologie ? Ces ufologues-là sont peu nombreux je les compare à des pitbulls enragés (pardon aux pitbulls) s’ils pensent que le scepticisme peut leur faire de l’ombre (à eux et à leurs hypothèses). Pour moi, c’est peut-être maladif lorsque je vois ce que vient de faire cet ufologue qui a quasiment dépassé le pire produit par les ufologues.
J’espère pour le monde ufologique que ceux qui ont lu les nombreux messages de ce Monsieur, qui est allé jusqu’à proposer une pétition pour faire cesser l’activité du GEIPAN et a vomi sa haine en de multiples messages, se poseront la question de la valeur de ces arguments quand il en présentait.
Je demande ici, toujours à titre personnel puisque je rappelle que je ne suis pas le seul mis en cause par des propos diffamants et par le relai de ceux-ci grâce à un lien hypertexte, de ne pas condamner la totalité du forum en question, qui est connu du monde des sceptiques et des tenants-croyants pour des raisons diverses et variées. Les membres n’y sont pour rien même si certains ne contestent pas les messages orduriers. Je refuse de faire l’amalgame qui est trop souvent de mise lorsqu’un membre d’un « clan » est attaqué. Pour ma part, je ne dénonce que l’attitude infâme, dégradante, honteuse, méprisable et basse du sieur qui fut un temps administrateur du dit forum et qui ne l’est plus depuis quelques semaines mais apparait toujours comme membre « titré ». Jamais je n’ai vu un sceptique s’abaisser aussi salement pour tenter de détruire sans aucune espèce de procès et de preuve un tenant-croyant (non péjoratif je le redis encore). Ce billet d’humeur est fait ici par obligation. J’ai pris contact avec une administratrice afin de faire cesser cela et d’ôter les propos concernés de leur forum en consultation avec son administration et de faire un rappel à l’ordre. J’ai peu de doute sur une saine réaction car cette personne, croyante certes, n’est pas dans ce type de comportement.
Commentaires
  • Michel Piccin
    Michel Piccin Il est pas brestois celui là aussi ? Moi je dis ça c’est juste pour savoir s’il n’y a pas un « nid » de ce côté là.
    Au fait, ça fait quel effet d’être devenu la cible de comploteux à deux balles ?
    Moi je m’en fous puissance 10… Pour l’instant.
    Après…
  • Patrice Seray
    Patrice Seray Le fait d’être une cible ne me gêne aucunement à partir du moment ou les faquins respectent au moins ton intégrité, ce qui n’est pas le cas de celui-là. Dans son message (vomir) il parle même de « pizza » en relation avec des lieux de pédophilie ! Le Pizzagate est une théorie conspirationniste prétendant qu’il existe un réseau de pédophilie autour de John Podesta, l’ancien directeur de campagne d’Hillary Clinton, par le biais de diverses interprétations et constructions, notamment en rapport avec une pizzeria et des courriels privés divulgués par WikiLeaks1. Cette théorie du complot a émergé sur internet, et particulièrement sur les sites 4chan et Reddit, en novembre 2016.Cette théorie a rapidement été démontée par les services de police, et les médias américains. Ces derniers ont par ailleurs souligné la rapidité et l’emprise que peuvent avoir des constructions collectives comme le Pizzagate sur le rapport qu’entretiennent les individus avec les faits et la vérité. Tu comprends pourquoi j’ai fais ce billet.
  • Patrice Seray
    Patrice Seray Finalement le membre a été banni mais pour d’autres raisons que celle-ci, du moins pas que pour celle-ci ! Je considère que ce forum a bien fait son travail, il faut le reconnaître. Souhaitons qu’il retrouve à présent la place qu’il mérite. Clos pour moi.
  • Francine Cordier
    Francine Cordier oui, bof, j’apprends que le membre banni prétend qu’il l’a été pour cette unique raison. Ce serait bien que l’administration du forum fasse une mise au point publiquement, même sans le citer, en expliquant que le membre dernièrement banni a contrevenu à diverses reprises aux règles du forum, depuis des mois et qu’il a été prévenu par l’administration plusieurs fois. Sans quoi, il ne va pas se gêner pour répandre ses accusations mensongères.
  • Val Tony
    Val Tony Francine franchement les admins n’ont pas forcément le temps de rentrer dans tant de détails…Le gars est banni, de toute façon nous étions pas mal à ne pas être du tout d’accord avec sa façon de faire, même s’il faisait bcp de post qui animaient le forum, Loreline à été très patiente et pedago… Maintenant c’est fait, Loreline à tout effacé et je penses que vous savez très bien que ce gars ne représentait pas le forum dans sa grande globalité, maintenant je penses que c’est une affaire qui ne concerne plus le forum MO… Repartons sur la base du respect mutuel avec nos opinions différentes sur le sujet certes mais un échange (qd cela est nécessaire ou souhaité) constructif. Nous savons de tte façon que sur quelques points clef nous ne nous entendrons jamais…tant qu à ne pas être d accord soyons le avec bon humeur et avec le moins de sarcasmes possibles !!
  • Patrice Seray
    Patrice Seray Je comprends Francine qui a lu le message du membre en question. C’est en effet… heu ? particulier, disons le comme ça. Je suis pour clore le débat et rester sur une ligne constructive. Et, qui sait, avec des débats en effet où le respect malgré les convictions reste le maître mot. Si je réagis de manière systématique aux attaques sur nos personnes c’est juste parce que je n’aime pas les mensonges et sous-entendus. C’est peut-être pas la manière idoine, mais j’ai le sang chaud enveloppé d’une grande gentillesse. J’accepte la contradiction, si on me montre mes erreurs, sans être pris pour un con. Merci Val Tony.
  • Patrice Seray
    Patrice Seray Je cloture le fil. Si quelqu’un veut dire quelque chose, un Mp et je l’ouvre si c’est dans le respect.

Patrice Seray a désactivé les commentaires pour cette publication.

 

UFO%2BSCEPTICISME%2BSeray%2Bd%25C3%25A9gueulis%2B-%2Bwww.facebook.com dans Calomnie



Des avocats attaquent la justice, les magistrats s’insurgent… vaste plaisanterie…

Voir article ci-dessous : trois avocats parisiens ont signé mercredi une tribune incendiaire contre toute une corporation de fonctionnaires démissionnaires ou déserteurs en ces temps de pandémie, les magistrats, faisant sortir de leur réserve deux de leurs plus hauts représentants…

Dans le même temps, signes que ce genre de problème n’a pas attendu la crise sanitaire pour se manifester et se faire très cruellement sentir, d’une part, j’enregistre depuis hier sur mes trois blogs un gros regain d’intérêt pour tous mes articles concernant l’affaire de l’assassinat de Jean-Jacques Le Page à Plougonvelin le 24 juillet 2009, et d’autre part, je constate aussi en consultant les statistiques de Satanistique que depuis environ huit jours certains de mes harceleurs parviennent à visiter ce blog avec toute une série de mots-clés improbables concernant des avocats que pour la plupart je n’ai jamais cités dans aucun article :

 

25 mars 2020 – 23 avr. 2020

Mots-clés de recherche

Entrée Pages vues

http://satanistique.blogspot.com/2018/11/?m=1

3

cabinet avocat 15 rue du caire paris 002 language:fr

2

cabinet avocat 33 rue traverse brest language:fr

2

olivier morice avocat cabinet language:fr

2

satanistique.blogspot.com

1

avocat calvados droit civil pages jaunes language:fr

1

avocat clermont ferrand ayant gagné aux droits de l homme language:fr

1

avocat droit de la construction benoit lamber language:fr

1

avocat romans sur isere language:fr

1

cabinet avocat 11 rue de la vieille intendance language:fr

1

 

16 avr. 2020 20:00 – 23 avr. 2020 19:00

Mots-clés de recherche

Entrée Pages vues

cabinet avocat 15 rue du caire paris 002 language:fr

2

cabinet avocat 33 rue traverse brest language:fr

2

olivier morice avocat cabinet language:fr

2

satanistique.blogspot.com

1

avocat calvados droit civil pages jaunes language:fr

1

avocat clermont ferrand ayant gagné aux droits de l homme language:fr

1

avocat droit de la construction benoit lamber language:fr

1

avocat romans sur isere language:fr

1

cabinet avocat 11 rue de la vieille intendance language:fr

1

cabinet avocat 11 rue de la vieille intendance à montpellier language:fr

1

 

 

Puisqu’apparaît dans cette liste la mention d’un avocat de Romans-sur-Isère, je rappelle avoir rapporté dans l’article suivant l’existence d’une polémique ayant quelque peu secoué le Barreau de la Drôme à la suite de l’attentat du 4 avril dernier :

http://petitcoucou.unblog.fr/2020/04/10/attentat-de-romans-sur-isere-pas-de-revendication-pour-cause-de-confinement/

Or, elle a conduit à la démission du bâtonnier mis en cause précisément mardi (voir ci-dessous).

Vu de Brest, tout cela est évidemment assez surréaliste, puisqu’ici, les « avocats » se trouvent tous pieds et poings liés aux magistrats locaux par un règlement intérieur très très particulier qui leur interdit de les contrarier, raison pour laquelle aucun d’entre eux ne m’a jamais défendue et ne le fera jamais.

Mais je ne suis pas la seule des justiciables français à se voir depuis des lustres quasi interdire tout accès à la « justice » française par des magistrats aussi CORROMPUS que ceux du TGI de Brest et des avocats comme ceux du Barreau de Brest qui en fait ne valent guère mieux, en témoignent notamment deux responsables de l’association Wanted Pedo dans cette émission d’hier que je vous recommande à tous de visionner et bien écouter, aussi longue soit-elle :

 

 

 

 

 

https://www.lefigaro.fr/actualite-france/des-avocats-attaquent-la-justice-les-plus-hauts-magistrats-du-pays-s-insurgent-20200423

Des avocats attaquent la justice, les plus hauts magistrats du pays s’insurgent

 

Une tribune de trois avocats accusant la magistrature de déserter la justice, met le feu aux poudres, révélant l’exaspération croissante au sein des tribunaux.

Publié il y a 5 heures, mis à jour il y a 3 heures

 

Une outrance qui passe mal et fait sortir de sa réserve la première présidente et le procureur général près la Cour de cassation, Chantal Arens et François Molins. Trois avocats du Barreau de Paris en l’occurrence Dominique Tricaud, Matteo Bonaglia et Anis Harabi ont signé mercredi une tribune de sang sur Mediapart accusant non seulement les magistrats de se terrer plutôt que de rendre la justice en ces temps troublés, mais en rappelant l’attitude des magistrats pendant l’occupation. En ligne de mire : une justice ralentie, recentrées sur les urgences pénales et qui crispent les avocats, une profession en crise. « Aujourd’hui dans une société qui vacille sous la peur et rêve de dictature, ils devraient rendre la justice c’est-à-dire être le dernier rempart institutionnel des libertés publiques et privées contre l’arbitraire. Ils devraient intervenir dans l’urgence pour sauver des familles que le confinement déchire, protéger des enfants battus. Au lieu de quoi ils se terrent ! », affirme le texte.

 

De quoi engendrer un mouvement de colère rare au sein de ce corps très policé : « Outre le fait que de tels propos sont particulièrement insultants, ils sont inexacts », protestent les deux plus hauts magistrats de l’ordre judiciaire français. « Dans cette période difficile, nous ne pouvons que regretter que par de vaines polémiques, des auxiliaires de justice cherchent ainsi à décrédibiliser notre institution dans une période qui exige, au contraire, qu’autour des valeurs qui nous sont communes, magistrats, fonctionnaires et auxiliaires de justice, nous mobilisions nos énergies dans l’exercice optimal de nos missions ».

 

De son côté, l’Union syndicale des magistrats tente de calmer le jeu en demandant à ce que « tous les acteurs de la justice puissent s’impliquer pleinement dans cette étape de relèvement des tribunaux, qui sortiront encore plus exsangues de cette crise sans précédent ». Olivier Cousi, le Bâtonnier de Paris, ne dit pas autre chose. En faisant remarquer que « les propos de ces avocats n’engagent en aucun cas l’ordre », il insiste sur la nécessité désormais de « laisser là les polémiques. Il est temps au contraire de se retrousser les manches et de travailler à la restauration d’une justice au quotidien digne d’un grand pays ».

» À VOIR AUSSI – La justice française est-elle vraiment indépendante?

Coronavirus: les avocats parisiens assignent la Chancellerie

 

https://www.francebleu.fr/infos/faits-divers-justice/le-batonnier-de-la-drome-demissionne-apres-la-polemique-sur-l-auteur-de-l-attaque-au-couteau-de-1587464239

Démission du bâtonnier de la Drôme après la polémique sur l’auteur de l’attaque au couteau à Romans-sur-Isère

 

Mardi 21 avril 2020 à 12:55 -
Par , France Bleu Drôme Ardèche

 

Cette démission est du jamais vu au barreau de la Drôme. Elle fait suite à une vive polémique après des propos tenus sur Facebook par le Bâtonnier et deux de ses confrères sur l’auteur de l’attaque au couteau de Romans. Des propos jugés inacceptables par de nombreux avocats.

 

Illustration
Illustration © Radio France – Nathanael Charbonnier

 

C’est une première dans l’histoire du Barreau de la Drôme. Le Bâtonnier Thierry Chauvin a envoyé son courrier de démission ce mardi matin. Un conseil de l’ordre s’est tenu en visioconférence lundi après-midi dans lequel il avait évoqué cette possibilité. Le Bâtonnier et deux autres de ses confrères étaient mis en cause de manière insistante par de nombreux avocats drômois mais aussi français depuis ses propos écrits sur un groupe professionnel privé de Facebook après l’attaque au couteau commise à Romans-sur-Isère le 4 avril dernier.

Propos indignes

Ce jour-là, devant l’horreur des actes commis, et sans doute sous le coup de l’émotion un premier membre du conseil de l’ordre, avocat a Romans, s’en était pris à l ‘ensemble de ses confrères. Il avait traité de « connards » ceux qui voudraient défendre l’auteur de la tuerie. Le Bâtonnier avait commenté qu’il ne « désignerait » d’office aucun avocat pour le défendre et que l’auteur pouvait «crever» où il voulait. Une ex-bâtonnière avait également tenu des propos jugés inacceptables sur la nationalité de l’auteur de l’attaque.

Vives réactions

Immédiatement, de très nombreux avocats drômois mais aussi de la France entière ont condamné ces écrits. Certains s’en sont émus au point qu’un courrier a fini par circuler dans le barreau de la Drôme demandant la démission des trois avocats concernés. Avant même que la demande soit faite de manière officielle, le Bâtonnier a évoqué cette possibilité hier. Après une nuit de réflexion, il a envoyé un courrier à l’ensemble de ses confrères dans lequel il annonce mettre un terme à son mandat. Le Bâtonnier Chauvin avait pris ses fonctions le premier janvier dernier.

Reconnaître son erreur

Thierry Chauvin ne souhaite pas faire de déclaration mais dans sa lettre il souligne qu’en prenant ses fonctions, il souhaitait mettre un terme aux deux années précédentes, et retrouver « l’ambiance confraternelle » que le barreau avait perdue. Il faut préciser qu’en juin 2018 le Bâtonnier précédent avait dû faire face à une vague de dix démissions au sein du conseil de l’ordre, ces avocats lui reprochant une mauvaise gestion administrative de l’ordre. D’où la mauvaise ambiance soulignée par le démissionnaire. Thierry Chauvin poursuit :

« Chacun peut commette une erreur. Certains de mes prédécesseurs en ont commis. »

Il précise : « le plus important est de le reconnaître, s’en excuser et ne pas la renouveler. » Une façon de se défendre qui fait bondir son prédécesseur Ivan Flaud : « Je souhaite rappeler que tout Bâtonnier peut commettre des erreurs, on s’en remet toujours. C’est moins grave que de commettre une faute qui a sali la réputation et l’honneur du Barreau de la Drôme dont j’ai eu l’honneur d’être Bâtonnier pendant deux ans au cours desquels l’image, l’honneur et la dignité du Barreau n’ont jamais été mis en cause ».

Ça aurait dû rester en interne

Thierry Chauvin pointe aussi du doigt, sans le nommer, un confrère à qui il attribue la divulgation des propos à la presse et donc au public. Un sentiment partagé par l’un des pénalistes parmi les plus respectés du barreau Maître Alain fort. Il était sorti de sa réserve habituelle au début de la polémique, pour préciser que : « défendre même le pire des criminels, est l’un des fondements de notre démocratie ».

Ce même Alain Fort déplore aujourd’hui que toute cette affaire ait été rendue publique. « Il aurait mieux valu que tout cela reste en interne au sein du barreau, même si l’issue aurait été la même » précise cet avocat qui plaide depuis 50 ans. « Car en effet la démission du Bâtonnier et de ses deux confrères mis en cause serait sans doute arrivée de la même façon, mais sans éclabousser l’ensemble des avocats drômois aux yeux du grand public ».

Par ailleurs, en démissionnant, le Bâtonnier tente de mettre un terme à la polémique, les propos tenus lui faisant risquer des poursuites, au moins à titre déontologique puisque certains étaient disposés à porter plainte contre lui auprès des instances qui régissent la profession.

 



Terrorisme islamiste : de nouveaux projets déjoués en Allemagne

Entre autres, étaient programmées des attaques meurtrières visant des personnes dont au moins une faisait déjà l’objet de surveillances particulières de la part des terroristes.

Je rappelle ici fortement soupçonner que ce puisse être le cas de l’attaque de Romans-sur-Isère du 4 avril dernier, compte tenu des propos publics de l’un des commanditaires, Jean-Marc Donnadieu de Béziers, concernant des assassinats d’ingénieurs.

 

Lire ou relire à ce sujet :

http://petitcoucou.unblog.fr/2020/04/05/attaque-terroriste-a-romans-sur-isere-samedi-4-avril-2020/

http://petitcoucou.unblog.fr/2020/04/05/pourquoi-ce-nouvel-attentat-islamiste-du-4-avril-2020-a-romans-sur-isere/

http://petitcoucou.unblog.fr/2020/04/05/retour-du-deconnologue-et-ex-riverain-homere-sur-twitter/

http://petitcoucou.unblog.fr/2020/04/05/cyprien-luraghi-a-lance-un-appel-de-fonds-le-vendredi-3-avril-2020/

http://petitcoucou.unblog.fr/2020/04/06/messages-publics-de-jean-marc-donnadieu-en-ce-debut-avril-2020/

http://petitcoucou.unblog.fr/2020/04/06/michel-piccin-est-sorti-de-son-silence-le-3-avril-2020/

http://petitcoucou.unblog.fr/2020/04/07/attentat-de-romans-sur-isere-du-4-avril-2020-premier-bilan/

http://petitcoucou.unblog.fr/2020/04/08/attentat-de-romans-sur-isere-explications-de-lassaillant/

http://petitcoucou.unblog.fr/2020/04/08/attentat-de-romans-sur-isere-ouverture-dune-information-judiciaire/

http://petitcoucou.unblog.fr/2020/04/09/ufoscepticisme-sale-temps-pour-les-menteurs-et-cela-va-continuer/

http://petitcoucou.unblog.fr/2020/04/10/attentat-de-romans-sur-isere-pas-de-revendication-pour-cause-de-confinement/

 

 

https://5minutes.rtl.lu/actu/monde/a/1502309.html

L’Allemagne déjoue des projets d’attentats islamistes

 

Auteur: AFP|Actualisé: 16.04.2020 07:21
Terrorisme islamiste : de nouveaux projets déjoués en Allemagne dans AC ! Brest

la Cour suprême fédérale à Karlsruhe, dans le sud de l’Allemagne, le 15 avril 2020 / © AFP

Les autorités allemandes ont déjoué des projets d’attentats visant des installations militaires américaines et arrêté cinq Tadjiks soupçonnés d’avoir voulu commettre ces attaques au nom de l’EI, alors que la menace islamiste reste grande en Allemagne.

Les autorités allemandes ont déjoué des projets d’attentats visant des installations militaires américaines et arrêté cinq Tadjiks soupçonnés d’avoir voulu commettre ces attaques au nom de l’EI, alors que la menace islamiste reste grande en Allemagne.

Les suspects, dont quatre ont été interpellés mercredi matin dans l’État régional de Rhénanie du Nord-Westphalie (ouest), prévoyaient également « des attaques meurtrières » contre des personnes parmi lesquelles une voix critique de l’islam qu’ils avaient commencé à espionner, a indiqué le Parquet fédéral, compétent en matière d’affaires de terrorisme.

Des perquisitions ont été menées dans plusieurs villes de la région, dont la grande ville d’Essen.

Le cinquième, identifié seulement comme Ravsan B., avait été arrêté il y a plus d’un an et se trouve depuis le 15 mars 2019 en détention préventive.

Les autres, Azizjon B., Muhammadali G., Farhodshoh K. et Sunatullokh K., doivent être présentés dans la journée à un juge de la détention.

Pour préparer la mise à exécution de leurs projets, ils étaient « en contact avec deux hauts responsables de l’EI en Syrie et en Afghanistan » qui leur fournissaient des instructions, selon la même source.

Les cinq Tadjiks ont effectué des repérages des « installations de l’armée de l’air américaine en Allemagne », précise le parquet.

« Cellule »

Ils sont « fortement soupçonnés » d’avoir rejoint en janvier 2019 le groupe EI et fondé « une cellule en Allemagne ». Ils avaient pour dessein initial de se rendre au Tadjikistan pour prendre part à des combats contre le gouvernement « dans le cadre du Jihad armé », selon le parquet.

 dans Action Directe

Des policiers masqués devant la Cour suprême fédérale à Karlsruhe, dans le sud de l’Allemagne, le 15 avril 2020 / © AFP

Après avoir abandonné ce projet, ils se sont notamment concentrés sur des cibles militaires américaines en Allemagne.

La cellule avait déjà acquis des « armes lourdes » et des munitions, ainsi que certains composants pour fabriquer des explosifs, commandés sur internet.

Ils avaient également récolté de l’argent en Allemagne, transféré ensuite à l’organisation via la Turquie.

Le premier suspect arrêté, Ravsan B., avait en outre accepté de commettre un meurtre commandité en Albanie afin de récolter 40.000 dollars US.

Bien qu’il se soit rendu là-bas avec un autre suspect, le projet avait finalement échoué et les deux hommes étaient rentrés en Allemagne.

Sur le qui-vive

Les autorités allemandes sont sur le qui-vive concernant la menace islamiste pesant sur l’Allemagne, particulièrement depuis un attentat au camion-bélier revendiqué par le groupe État islamique qui avait fait 12 morts en décembre 2016 à Berlin.

Cette attaque jihadiste est la plus meurtrière jamais commise sur le sol allemand.

Les services de sécurité allemands estiment à environ 11.000 le nombre d’islamistes radicaux dans le pays, dont 680 sont considérés comme particulièrement dangereux et capables de recourir à la violence.

Depuis décembre 2016, les autorités ont déjoué neuf tentatives d’attentat de ce type, selon des chiffres de l’Office fédéral de police criminelle.

Outre l’attaque au camion-bélier sur le marché de Noël de la capitale, l’EI a revendiqué en 2016 un meurtre au couteau à Hambourg, un attentat à la bombe à Ansbach qui avait fait 15 blessés et tué l’assaillant, ainsi qu’une attaque à la hache dans un train en Bavière (5 blessés) dont l’auteur a été abattu par la police.

Plus récemment, en novembre dernier, la police avait arrêté trois hommes à Offenbach, près de la capitale financière Francfort, soupçonnés de préparer un attentat à la bombe au nom du groupe EI.

Certains des attentats ou tentatives ont été commis par des demandeurs d’asile –un Tunisien, un Syrien et un Afghan– arrivés en Allemagne à la faveur de la crise migratoire de 2015.

La chancelière Angela Merkel avait alors ouvert les portes du pays à quelque 900.000 demandeurs d’asile surtout venus des zones de conflit de Syrie et d’Irak.

L’Allemagne abrite une importante communauté musulmane estimée officiellement à entre 4,4 et 4,7 millions (5,4% à 5,7% de la population), dont une immense majorité rejette l’islamisme.

 



12345...145

Le Club des Jeunes |
Collectif citoyen de Monfla... |
JCM Consultant |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Hug Lo
| Reelnew
| coachingmeteo