Attentats du 13 novembre 2015 : le quatrième commando est créé en février et sollicité en septembre

Ce timing correspond parfaitement aux plans des commanditaires tels que je les ai déjà exposés : l’attentat contre Charlie Hebdo du 7 janvier 2015, un attentat contre la liberté d’expression défendue par OverBlog dans la procédure nous opposant à la criminelle Josette Brenterch, patronne de fait du NPA de Brest depuis plusieurs décennies, était censé mettre tout le monde en condition pour l’audience alors fixée à la Cour d’Appel de Rennes, début février 2015 : le « scandale » d’une liberté prétendument sans limites pour les cibles habituelles de mes harceleurs – mais pas pour eux quoiqu’ils s’autorisent une liberté encore plus grande – ayant conduit à cet attentat, il convenait de la restreindre comme l’exigeaient à mon endroit la criminelle Josette Brenterch du NPA de Brest et tous ses complices, qu’il s’agisse de ses sbires cybercriminels dits « déconnologues » ou des magistrats ultra CORROMPUS du TGI de Brest qui l’avaient entièrement suivie depuis ses plaintes avec constitution de partie civile toutes nulles ou irrecevables de 2011, jusqu’à la condamnation prononcée le 11 juin 2013, sans que je n’aie jamais bénéficié, ni d’une instruction à décharge, ni même d’une quelconque défense au fond, mon propre avocat ayant été convaincu de ne travailler que pour mes adversaires.

Le 6 janvier 2015, veille de l’attentat, mes harceleurs obtenaient je ne sais comment une suspension du Petit Coucou, et le lendemain, 8 janvier 2015, était supprimé pour « apologie de la pédophilie » un blog Blogspot qui les dérangeait depuis son apparition sur la toile en mai 2013 en ce qu’il supportait des copies d’articles de mon ancien blog « Un petit coucou » chez OverBlog tous consacrés à l’affaire de l’ancien psychiatre et pédophile brestois Serge Rodallec, ainsi que des copies d’écrits apologistes de la pédophilie du malade mental au clavier – son « arme ».

Après l’attentat, ce dernier et ses complices étaient aux anges et revendiquaient dans leurs commentaires sur Rue89 le droit de rire des victimes, de s’en moquer comme ils l’ont toujours fait pour toutes leurs victimes.

En date du 24 janvier 2015, ils publieront même sur leur blog un « poème fermier en prose et en rime, c’est selon… et allégorique étant donné les moments difficiles que traverse notre beau pays aujourd’hui… voire ironique… ou satirique ! mouaaaaarrrrffff » qui aujourd’hui vaudrait au malade mental au clavier – « son arme » – garde à vue puis condamnation en comparution immédiate pour apologie du terrorisme.

Mais avec un peu de bonne volonté, il est toujours possible d’interroger l’éditeur de ce poème dont l’auteur se félicitait d’en avoir eu pour sans argent avec les frères Kouachi…

Et là, donc, patatras, l’audience prévue à Rennes début février 2015 était reportée à l’initiative de la Cour… et le Petit Coucou était rouvert…

Les enquêteurs avaient aussi repéré l’étrange aller-retour en Thaïlande d’un des premiers complices identifiés pour ces attentats de janvier 2015, mais le résident thaïlandais répondant au pseudonyme de « Homere » et ses complices « déconnologues » n’en seront pour autant jamais inquiétés.

L’audience de la Cour d’Appel de Rennes qui sera ultérieurement fixée au 30 septembre 2015 l’était pour plaider, aucun nouveau report n’étant d’emblée plus prévu.

La date de l’arrêt qui fut rendu le 2 décembre 2015 était dès lors prévisible.

 

 

https://www.nouvelobs.com/societe/20180419.OBS5469/attentats-du-13-novembre-les-temoignages-effrayants-des-membres-du-quatrieme-commando.html

Attentats du 13-Novembre : les témoignages effrayants des membres du « quatrième commando »

 

Attentats du 13-Novembre : les témoignages effrayants des membres du "quatrième commando"
Les attentats du 13-Novembre auraient pu être davantage meurtriers. (MIGUEL MEDINA / AFP)

 

« La Libre Belgique » confirme que deux hommes arrêtés en Autriche en décembre 2015 auraient dû frapper Paris avec les trois autres commandos.

 

Par L’Obs

Publié le 19 avril 2018 à 18h18

 

Les attentats du 13-Novembre auraient-ils pu être encore plus meurtriers ? Les témoignages de deux migrants, interpellés pour possession de faux documents en Autriche, en décembre 2015, le laissent penser. Selon les retranscriptions de leurs auditions face aux enquêteurs autrichiens, que nos confrères de « la Libre Belgique » ont pu consulter, les deux hommes s’apprêtaient bel et bien à commettre un attentat suicide en France.

« Abou Ahmed me disait que je devrais me suicider en France. Il me racontait que la vie actuelle ne ressemble à rien. Il me disait qu’une vie paisible m’attend au paradis si je mets fin à ma vie », raconte ainsi l’un d’entre eux, Muhammad Usman, un Pakistanais âgé de 24 ans. 

« Je devais remplir une mission pour Allah »

Au cœur de ces révélations, un certain Abou Ahmed, potentiellement identifié comme le belge Oussama Atar, qui a missionné les deux hommes au départ de Raqqa, en Syrie.

«  Il m’a dit que ceux de Daech allaient m’envoyer en France et que je devrais faire tout ce qu’un homme exigerait de moi [là-bas]. […] Que je devais remplir une mission pour Allah. […] Les détails, je les aurais quand j’arriverais en France  », explique quant à lui le second interpellé, Adel Haddadi, un Algérien de 30 ans, tout en précisant qu’il n’avait pas reçu de consignes précises.La création de leur commando remonte à février 2015, lorsque Adel Haddadi gagne la Syrie en passant par la Turquie. Après un premier passage dans une petite ville, l’Algérien explique avoir gagné Raqqa, où, selon ses dires, il aurait travaillé dans un restaurant plusieurs mois durant.

« Un Syrien est venu me voir un jour dans la cuisine et m’a dit qu’Abou Ahmed voulait me parler. C’était environ dix jours avant que je quitte Raqqa », ville de laquelle il serait parti le 27 septembre 2015, poursuit-il.Cette conversation le mène dans un appartement où, après quelques heures d’attente, Abou Ahmed le rejoint, accompagné de Muhammad Usman et de Oukacha al-Iraki et Ali al-Iraki alias Ahmad Al Mohammad et Mohammad Al Mahmod, les deux kamikazes irakiens qui frapperont le Stade de France.

D’après le quotidien, les hommes sont restés plusieurs jours dans l’appartement et ont chacun reçu 2.000 dollars en billets de 100, juste avant leur départ vers la France.

Incarcérés sur l’île de Kos

Après avoir récupéré de faux passeports, le quatuor rejoint un passeur en Turquie qui les conduits par la mer à Leros en Grèce. Avant de partir, Abou Ahmed donne son numéro de téléphone aux quatre hommes… le même numéro qui sera retrouvé sur un bout de papier dans la poche d’un des kamikazes du Stade de France.

Une fois arrivés sur l’île grecque, Muhammad Usman et Adel Haddadi sont retenus et leurs portables et leur argent sont confisqués. A l’inverse des deux Irakiens dont les faux passeports ne sont pas détectés.

Après avoir été incarcérés pendant 25 jours, Adel Haddadi explique avoir appelé Abou Ahmed pour lui raconter la situation :

« Il a alors organisé l’envoi de 2.000 euros. »Quelques jours plus tard, l’argent arrive et les deux hommes reprennent leur route, mais avec du retard sur leurs compagnons. Le 13 novembre 2015, alors que leurs anciens compagnons de route sont à Paris, eux ne se trouvent qu’en Croatie. Adel Haddadi continue néanmoins, selon la retranscription de son audition, à informer Abou Ahmed à chaque passage de frontière, via la messagerie cryptée Telegram.

Leur dernier échange aurait eu lieu en décembre 2015, une fois les deux hommes arrivés en Autriche… où ils seront finalement arrêtés. Au lendemain des attentats du 13-Novembre, le groupe Etat islamique revendique les attaques du Stade de France, du Bataclan, du 10e, 11e et plus curieusement du 18e arrondissement… qui n’a pas été touché. Etait-ce la cible des deux derniers terroristes ?

 V.Z.

L'Obs

L’Obs

 



Panne informatique à La Poste : ZD Net me lit, aussi !

Lundi dernier, 9 avril 2018, j’avais publié cet article sur la panne nationale du système informatisé de La Poste :

http://petitcoucou.unblog.fr/2018/04/09/grosse-panne-informatique-a-la-poste-aujourdhui/

Notamment, j’avais écrit :

Il est aussi permis de se poser la question suivante : les journalistes savent-ils que dès la conception de toute application informatique, les informaticiens prévoient des solutions de secours pour faire face à toutes les pannes possibles et imaginables, afin d’éviter par la suite toute rupture dans la continuité du service assuré par ladite application ?

 

Or, le lendemain, ZD Net publiait l’article suivant :

 

http://www.zdnet.fr/actualites/la-poste-panne-terminee-bug-identifie-39866708.htm

La Poste : panne terminée, bug identifié

 

Technologie : Les guichets ont été bloqués une bonne partie de la journée de lundi avant un retour à la normale. L’établissement écarte une attaque.

La rédaction de ZDNet.fr

Par La rédaction de ZDNet.fr | Mardi 10 Avril 2018

Ce lundi, une panne informatique empêchait d’effectuer toute opération aux guichets, qu’il s’agisse de retirer une lettre ou d’envoyer de l’argent. Les 8500 bureaux en France étaient concernés. Les opérations aux distributeurs et sur Internet fonctionnaient encore.

Panne informatique à La Poste : ZD Net me lit, aussi ! dans AC ! Brest laposte_logo

« Les ordinateurs des guichets sont paralysés dans toute la France », indiquait La Poste à LCI. « Les agents ne peuvent rien pour vous. Je vous conseille d’utiliser l’application ou les sites internet pour réaliser vos opérations. »

« Finalement, en milieu d’après-midi, le bug a été identifié et la totalité des bureaux sont de nouveau fonctionnels », indique La Poste. « Il s’agissait d’un problème technique et non d’une cyberattaque, rien d’inquiétant », précise l’entreprise. La situation est revenue à la normale en début de soirée.

L’établissement ne précise néanmoins pas l’origine de ce dysfonctionnement. On peut également s’interroger sur l’absence de plan de secours ou de continuité de service en cas de panne…

 

On souligne :

L’établissement ne précise néanmoins pas l’origine de ce dysfonctionnement.

On peut également s’interroger sur l’absence de plan de secours ou de continuité de service en cas de panne…

 

Ah oui, quand même, hein…

Merci !



Attentat de Magnanville : le mystère demeure sur le choix des deux policiers assassinés

Sachant comment mes harceleurs complotent depuis des années, j’ai déjà proposé une piste, celle qui passe par l’Hérault où on en trouve en nombre, en force et en lumière, cas, par exemple, du très m’as-tu-vu Jean-Marc Donnadieu qui aurait bien pu y croiser le couple de policiers assassinés, puisqu’ils y ont fréquenté les mêmes lieux. Je m’y tiens, elle est sérieuse.

 

http://www.lepoint.fr/societe/attentat-de-magnanville-les-enqueteurs-font-chou-blanc-12-04-2018-2210221_23.php

Attentat de Magnanville : les enquêteurs font chou blanc

 

Les quatre personnes encore gardées à vue ont été libérées en « l’absence d’éléments suffisamment incriminants à ce stade ». Explications.

 

Par

Publié le 12/04/2018 à 17:56 | Le Point.fr
Le mystère demeure entier sur la façon dont le terroriste Larossi Aballa a pu se rendre chez Jean-Baptiste Salvaing et Jessica Schneider, pour les assassiner en se revendiquant de Daech le 13 juin 2016. 
Le mystère demeure entier sur la façon dont le terroriste Larossi Aballa a pu se rendre chez Jean-Baptiste Salvaing et Jessica Schneider, pour les assassiner en se revendiquant de Daech le 13 juin 2016.

© SYLVAIN THOMAS / AFP

Les quatre dernières personnes, dont une policière, qui étaient encore en garde à vue dans l’enquête sur l’assassinat d’un commissaire adjoint et de sa compagne en 2016 à Magnanville (Yvelines) ont été remises en liberté jeudi, a-t-on appris de source judiciaire. La juge d’instruction a levé ces gardes à vue « en l’absence d’éléments suffisamment incriminants à ce stade », selon cette source.

La libération de la policière est saluée par ses collègues du syndicat Alliance. « Notre collègue n’a pas été déférée ni incriminée, ce qui démontre l’absence pour l’instant d’infraction la concernant. En l’état actuel de l’avancement du dossier, notre confiance en elle n’a pas été trahie. Ceux qui l’ont salie sans connaître le fond du dossier devraient aujourd’hui faire amende honorable », a déclaré Frédéric Lagache, secrétaire général adjoint du syndicat Alliance.

La fonctionnaire de police de 48 ans est une ancienne représentante syndicale. Elle avait été placée en garde à vue lundi en même temps que son fils et sa fille, tous deux majeurs, pour des suspicions de fréquentation de la mouvance islamiste radicale. Leur garde à vue a été levée jeudi avant le terme légal de 96 heures dans une procédure antiterroriste. Donc sans avoir été déférés devant le juge d’instruction en charge de l’enquête sur l’assassinat de Jean-Baptiste Salvaing et de Jessicia Schneider à Magnanville, en juin 2016.

Comment Abballa a choisi ses cibles ?

Depuis cette terrible attaque, les policiers s’interrogent : comment Larossi Abballa, l’assassin, a-t-il choisi ses victimes et comment connaissait-il leur adresse ? Or, il se trouve que les enquêteurs de la Sous-Direction antiterroriste (Sdat) ont découvert que la fille de la fonctionnaire de police avait sympathisé avec Mina B., dont le frère avait été en contact avec Larossi Abballa. La jeune femme, mise en examen et incarcérée pour ses liens avec l’islamisme radical en octobre 2017, travaillait dans un bar à chicha à Paris et avait été contrainte de quitter le domicile de ses parents à la suite de problèmes avec sa famille.

Devenant SDF, elle avait été hébergée quelques semaines chez la fonctionnaire de police syndiquée chez Alliance à la demande de sa fille. Mais quand Mina B. est mise en cause dans un trafic de carte grise, la policière qui l’héberge l’expulse de chez elle. C’est en perquisitionnant, l’année dernière, le nouveau domicile de Mina B. que la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI) a découvert dans un sac une clé USB contenant une liste de 2 626 noms d’agents du renseignement. Cette liste, qui remonte à 2008, avait été effacée de la clé USB. Mais les experts informatiques de la DGSI étaient parvenus à en restaurer le contenu.

Une enquête de l’IGPN en 2016

Lundi, les enquêteurs de la Sdat ont décidé de placer en garde à vue tout ce petit monde afin de connaître la nature des liens entretenus par Mina B. avec la famille de la fonctionnaire de police. Selon des sources du renseignement interrogées par Le Point, c’est la policière qui aurait elle-même effacé le contenu de la clé USB, avant de la donner à sa fille. Jeudi, les magistrats instructeurs ont décidé de lever toutes les gardes à vue « en l’absence d’éléments suffisamment incriminants à ce stade ». Le mystère demeure donc entier sur la façon dont le terroriste Larossi Aballa a pu se rendre chez Jean-Baptiste Salvaing et Jessica Schneider, pour les assassiner en se revendiquant de Daech.

La policière, Major de police, aujourd’hui affecté au CRA des Yvelines, avait déjà été entendue par l’IGPN, la police des polices. En 2016, elle devait répondre des suspicions de radicalisation qui pesaient sur Mina B. qu’elle hébergeait. Elle avait appris à cette période que son fils et sa fille, tous deux intérimaires chez Renault, avaient pu subir son influence. L’enquête actuelle de la SDAT n’a pu démontrer qu’un lien très ténu -entre son fils et des connaissances eux-mêmes en relation avec des radicaux, au troisième degré, donc.

Durant la garde à vue de la policière originaire de Nouvelle-Calédonie, la fachosphère s’était déchaînée contre elle en raison de son « faciès musulman ».

 



Nombre total de visites sur Petitcoucou : plus de 666666 depuis lundi 9 avril 2018 !

Le chiffre fatidique a été atteint et dépassé lundi… grâce au malade mental au clavier – son « arme » – qui fut mon Chinois de Thaïlande à compter du 25 juillet 2014, puis son homologue allemand à compter du 13 avril 2016.

En effet, il s’est amusé à faire grimper artificiellement et de manière tout à fait délirante mes nombres de visites, d’abord avec la complicité de Chinois de Fuzhou probablement associés au commerce de fausses Nike des frères Kouachi, auteurs de l’attentat de Charlie Hebdo du 7 janvier 2015, à compter du 25 juillet 2014, puis avec celle d’Allemands à compter du 13 avril 2016.

Par ailleurs, les nombres réels de mes visiteurs de blogs n’ont jamais été très élevés. Ces derniers temps, la moyenne était d’environ 40 lecteurs par jour, elle vient de remonter à 48 grâce à l’arrivée de nouveaux lecteurs inattendus.

Le malade mental et ses complices cyberharceleurs n’intéressent toujours personne.

 

Statistiques basiques

Hits aujourd’hui Visites aujourd’hui Hits les 7 derniers jours Visites les 7 derniers jours Nombre total de hits Nombre total de visites
1092 278 10395 3723 1057140 667580

 

graph_month 62

 

graph_year_current 9

 

graph_year_1 2

 

Pages les plus visitées

Aujourd’hui
Page Hits
/page/188/?option=http%3a%2f%2fwww.google.com&task=plugin&plugin=imgmanager&file=imgmanager&version=1576&cid=20 13
/ 11
/category/corruption/ 8
/page/5 8
/category/politique/page/180/ 8
/page/5/ 8
/category/crime/page/186/ 8
/category/calomnie-2/ 8
/category/le-post/ 7
/category/perversite/ 7

 

Cette semaine
Page Hits
/ 754
/2014/04/28/henri-desire-landru-barbe-bleue-de-gambais-un-modele/ 152
/category/folie/ 143
/category/lcr-npa/page/106/ 130
/category/corruption/ 126
/2016/08/16/une-figure-du-grand-banditisme-tuee-hier-soir-a-marseille/ 122
/category/action-directe/ 120
/page/5/ 112
/category/attentats/ 112
/page/5 112

 

Depuis la création du blog
Page Hits
/2014/07/11/affaire-meric-front-de-gauche-et-violation-du-secret-medical/comment-page-1/ 126257
/ 60888
/2014/07/11/affaire-meric-front-de-gauche-et-violation-du-secret-medical/ 24644
/2014/08/16/nouvelle-operation-vide-corbeille-pour-mon-chinois-de-thailande/ 16274
/2014/11/12/homicides-reglements-de-comptes-une-vraie-vague-en-2010/ 15994
/2014/08/16/nouvelle-operation-vide-corbeille-pour-mon-chinois-de-thailande/comment-page-1/ 11084
/2014/07/27/des-banques-suisses-a-la-baie-de-phang-nga-en-thailande/ 10101
/2014/08/24/mon-chinois-de-thailande-continue-a-sur-booster-mes-statistiques/ 10063
/2014/09/04/bientot-cent-dents-pour-croquer-mon-chinois-de-thailande/ 9090
/2014/07/28/la-thailande-ouverte-au-monde/ 8204

 

Statistiques avancées

Visiteurs – 30 derniers jours

Date Visites Unique Rebonds
11/04/2018 13 11 11
10/04/2018 63 58 48
09/04/2018 75 68 56
08/04/2018 64 52 47
07/04/2018 114 110 79
06/04/2018 93 86 69
05/04/2018 79 72 61
04/04/2018 50 42 39
03/04/2018 40 35 28
02/04/2018 50 45 34
01/04/2018 52 51 38
31/03/2018 66 64 51
30/03/2018 109 108 86
29/03/2018 40 40 29
28/03/2018 46 42 30
27/03/2018 55 53 49
26/03/2018 70 69 63
25/03/2018 77 77 67
24/03/2018 37 35 28
23/03/2018 37 37 32
22/03/2018 39 39 29
21/03/2018 24 24 18
20/03/2018 32 29 23
19/03/2018 33 29 20
18/03/2018 24 24 18
17/03/2018 15 15 11
16/03/2018 21 21 20
15/03/2018 32 30 29
14/03/2018 33 33 32
13/03/2018 30 29 21
Unique TOTAL Somme: 1428 Moyenne: 48

 



Grosse panne informatique à La Poste aujourd’hui

Selon les différentes informations communiquées à la presse en cours de journée, la piste d’un piratage ou d’un acte de malveillance ayant causé cette panne n’aurait jamais été privilégiée, puis elle a été carrément exclue, le groupe postal ayant expliqué qu’il s’agissait d’un problème informatique comme il s’en produit par moments et n’ayant rien d’inquiétant. Ah…

Pour autant que je sache, la précédente panne similaire remonte aux 20 et 21 juillet 2011, et je n’en connais pas d’autre.

Elle n’est donc pas si fréquente…

Il est aussi permis de se poser la question suivante : les journalistes savent-ils que dès la conception de toute application informatique, les informaticiens prévoient des solutions de secours pour faire face à toutes les pannes possibles et imaginables, afin d’éviter par la suite toute rupture dans la continuité du service assuré par ladite application ?

Apparemment, non.

Passons…

Pour aujourd’hui, on se contentera de noter que cette nouvelle panne nationale survient curieusement alors que l’on reparle de précédentes violences d’amis postiers de la criminelle Josette Brenterch du NPA de Brest, tandis que l’autre fois, le 20 juillet 2011, elle s’était produite très exactement alors que je recommençais à poster par lettres recommandées avec accusé de réception des plaintes portant sur leurs nouvelles violences à mon encontre depuis 2008, dont des piratages informatiques, et derechef, des violations et détournements de correspondances, cette fois électroniques.

Ces plaintes de juillet 2011 avaient été classées sans suite au mois de novembre 2011 après plusieurs jours de grève du centre de tri de Brest, pour tout un ensemble de revendications dont certaines concernaient la situation d’un postier du Finistère qui finalement se suicidera sur son lieu de travail le dimanche 11 mars 2012, quelques heures avant le tout premier assassinat de Mohamed Merah à Toulouse.

 

https://www.lci.fr/societe/bug-informatique-geant-a-la-poste-aucune-operation-possible-aux-guichets-2084048.html

La Poste : après plusieurs heures de bug informatique, la situation revient à la normale

 

La Poste : après plusieurs heures de bug informatique, la situation revient à la normale

 

PANNE – Les 8500 bureaux de poste de France étaient paralysés depuis ce lundi matin en raison d’une panne informatique d’envergure. Aucune opération n’était possible aux guichets. Mais ce soir la situation revient progressivement à la normale.
 
09 avr. 13:50 -

 

« Suite à une panne informatique générale, aucune opération n’est possible [...] Uniquement les automates en libre service. Veuillez nous excuser pour la gêne occasionnée. » Dans ce bureau de Neuilly-sur-Seine (photo ci-dessus) comme dans les 8500 autres bureaux français, un bug général affecte depuis ce lundi toutes les opérations aux guichets.

Un incident inédit, révélé par nos confrère de RTL et confirmé à LCI par la direction de la Poste. Il paralyse à la fois les opérations financières mais aussi les simples envoi ou réception de courrier dès l’instant où vous avez besoin de vous rendre au guichet.

Pour les opérations les plus urgentes, les guichetiers renvoient donc les clients vers… les automates et pour les retraits d’argent, il reste les distributeurs automatiques à l’extérieur des bureaux (quand ils en sont équipés).

Toutefois, selon la Poste, la situation revient progressivement à la normale. « Tout devrait être rentré dans l’ordre en fin de journée », a-t-elle indiqué à LCI.

La piste d’un piratage ou d’un acte de malveillance n’est pour l’heure pas privilégiée, selon une source proche de l’opérateur.

Mis à jour : Aujourd’hui à 17:32Créé : Aujourd’hui à 13:50

 

https://www.francetvinfo.fr/economie/la-poste-un-bug-informatique-majeur-bloque-toutes-les-operations-au-guichet_2697412.html

La Poste : toutes les opérations au guichet bloquées après un bug informatique majeur pendant une journée

 

La panne informatique à La Poste a touché les 8 500 bureaux en France et a duré une bonne partie de la journée, a appris lundi franceinfo.

Le logo de La Poste, en juin 2017 à Nantes.
Le logo de La Poste, en juin 2017 à Nantes. (LOIC VENANCE / AFP)

Un bug informatique a bloqué toutes les opérations au guichet de La Poste dans toute la France, lundi 9 avril, a appris franceinfo auprès de l’entreprise. Cet incident informatique a concerné les 8 500 bureaux de La Poste en France et a duré une bonne partie de la journée. Les opérations aux distributeurs et sur internet n’ont pas été impactées par ce bug.

L’acte de malversation ou de piratage exclus

Il s’agit d’un problème informatique comme il en arrive par moment, a expliqué le groupe à franceinfo. Par ailleurs, le groupe postal exclut tout acte de malversation ou de piratage.

Les ordinateurs des guichetiers ont été affectés et aucune opération n’a été possible au guichet : dépôt ou retrait d’argent, envoie de recommandés, achats. En revanche, les opérations dans les distributeurs et sur internet n’ont pas été concernées.

 

http://www.lefigaro.fr/societes/2018/04/09/20005-20180409ARTFIG00195-la-poste-les-guichets-bloques-par-une-panne-ce-lundi-dans-toute-la-france.php

La Poste: les guichets bloqués par une panne ce lundi dans toute la France

 

D’ampleur nationale, l’incident a touché l’ensemble des 8500 bureaux de poste du pays lundi, du début de journée jusqu’aux environs de 15h. Le problème a finalement été identifié et tout est désormais rentré dans l’ordre.

Le fonctionnement des guichets de La Poste était fortement perturbé ce matin. L’entreprise postale a été victime d’un important bug informatique qui a bloqué l’ensemble des opérations au guichet. Impossible de retirer un recommandé, d’effectuer des dépôts ou retraits d’argent, de commander des timbres ou même d’affranchir du courrier, les ordinateurs des 8500 bureaux de poste du pays étant alors totalement hors-service.

«Rien d’inquiétant»

La Poste

«Finalement, en milieu d’après-midi, le bug a été identifié et la totalité des bureaux sont de nouveau fonctionnels», indique La Poste. «Il s’agissait d’un problème technique et non d’une cyberattaque, rien d’inquiétant», précise l’entreprise. Les distributeurs de billets n’avaient, eux, pas été impactés et ont parfaitement fonctionné toute la matinée.Tout comme le site internet de La Poste ou encore l’application mobile de l’entreprise. Les techniciens informatiques étaient mobilisés depuis tôt ce matin pour résoudre le problème le plus rapidement possible.

 

http://www.europe1.fr/france/la-panne-informatique-de-la-poste-reparee-637859

La panne informatique de La Poste réparée

 

13h24, le 21 juillet 2011, modifié à 13h56, le 21 juillet 2011

 

La quasi-totalité des bureaux de La Poste fonctionnaient de nouveau normalement jeudi en fin de matinée, après la panne informatique qui a empêché la veille une grande partie du travail aux guichets, a indiqué la direction du groupe. Selon cette dernière, « les difficultés qui touchent les quelques bureaux restants seront rétablies avant le début de l’après-midi ».

En raison de cet incident informatique, toutes les opérations nécessitant l’intervention d’un agent sur le système (comme l’envoi d’une lettre recommandée ou d’un colis, ce qui nécessite de lire un code-barres pour enregistrer le dépôt) ont été rendues impossibles. En revanche, les automates (pour affranchir les plis) et les distributeurs de billets (pour les retraits d’argent et la consultation des comptes bancaires) ont continué de fonctionner, et il était également possible d’effectuer des opérations sur le site Internet de La Poste.

Grosse panne informatique à La Poste aujourd'hui dans AC ! Brest Redaction-Europe1.fr
Par Rédaction Europe1.fr avec AFP

 

 

2011-11-25 Grève au centre de tri postal de Brest - Un petit coucou

 

2011-11-26 Fin de la grève au centre de tri postal de Brest - Un petit coucou

 

2012-03-13 Vent de panique chez les postiers du Finistère, un suicide à Trégunc - Un petit coucou

 

2012-03-14 Suicide à Trégunc- les postiers sont humains - Un petit coucou

 



12345...24

Le Club des Jeunes |
Collectif citoyen de Monfla... |
JCM Consultant |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Hug Lo
| Reelnew
| coachingmeteo