Mon lecteur du Fujian menace de tomber d’inanition

Aujourd’hui, et pour la première fois depuis le 25 juillet dernier, mes statistiques de blog ont une allure quasi normale.

En revanche, ce n’est sans doute pas le cas de mon lecteur chinois, qui menace de tomber d’inanition.

En effet, depuis le début du jour, il n’a pas cliqué plus de 45 fois sur cet article :

http://petitcoucou.unblog.fr/2014/07/11/affaire-meric-front-de-gauche-et-violation-du-secret-medical/

Pour preuve, voici l’extrait de mes statistiques de blog qui me l’indique :

 

Pages les plus visitées

Aujourd’hui
Page Hits
/2014/07/11/affaire-meric-front-de-gauche-et-violation-du-secret-medical/ 45

 

De plus, il commence à se disperser, je viens de le surprendre sur cet article, sur lequel il n’a pour l’heure pas cliqué plus de trois fois :

http://petitcoucou.unblog.fr/2014/07/06/sur-mon-etat-de-sante/

Pauvre chou, il ne doit même plus savoir où il est.

Comment t’appelles-tu, Lulu ?

 

Post Scriptum du 13 août 2014 à 11h45 :

La publication de cet article a quelque peu réveillé Lulu, il s’est aussitôt remis à cliquer sur son article préféré. Résultat : mes statistiques de blog surgonflées par son action demeurent pour la journée d’hier à peu près les mêmes que pour les jours précédents. Il est encore là ce matin, je viens de le voir. Pour l’heure, il en est à :

 

Pages les plus visitées

Aujourd’hui
Page Hits
/2014/07/11/affaire-meric-front-de-gauche-et-violation-du-secret-medical/ 38

 



Attaques informatiques contre Rue89 : chacun son tour !

Plusieurs médias apportent leur soutien au site d’information Rue89, victime d’attaques informatiques de la part d’un personnage aux méthodes que Pierre Haski qualifie de « fascistes » après en avoir goûté durant seulement huit jours  !

Ce sont à peu près les mêmes que celles du cyberdélinquant Cyprien Luraghi, qui avec sa bande de « déconnologues » et membres du NPA, dont la cheftaine de Brest, une criminelle de haute volée, sont les auteurs d’incroyables attaques et « saloperies » à l’encontre de divers autres internautes, notamment des victimes de harcèlement moral repérées sur le site Rue89 après que ses journalistes aient suscité leurs témoignages à ce sujet… en 2008 !

Je fais partie de ces malheureuses victimes.

Or, six ans plus tard, mon calvaire n’est toujours pas fini, les exactions continuent…

Dans ces conditions, je ne soutiens pas Rue89 qui ne m’a jamais soutenue contre cette bande de délinquants et criminels qui pour la plupart résident sur le territoire français et seraient très faciles à appréhender avec un peu de bonne volonté, pour peu que quelques soutiens sérieux daignent se manifester.

 

http://lexpansion.lexpress.fr/actualites/1/actualite-economique/attaques-informatiques-contre-rue89-le-monde-et-le-nouvel-observateur-solidaires_1565336.html

Paris

 

Attaques informatiques contre Rue89 : le Monde et le Nouvel Observateur solidaires

 

Par AFP, publié le 10/08/2014 à 18:37, mis à jour à 18:37

Paris – Les rédactions des groupes Le Monde et Nouvel Observateur ont apporté dimanche leur soutien au site d’information Rue89 qui a fait l’objet d’attaques de la part d’un hacker situé en Israël ces derniers jours.

Attaques informatiques contre Rue89 : le Monde et le Nouvel Observateur solidaires

Le président du site d’information Rue89, Pierre Haski en 2011 à Parisafp.com/Alexander Klein

« Ces méthodes inqualifiables remettent en cause très gravement la liberté d’information » indiquent dans un communiqué les directeurs de la rédaction des magazines Courrier International, La Vie, Télérama et du quotidien Le Monde (groupe Le Monde) ainsi que du Nouvel Observateur et de Rue89 (groupe Nouvel Observateur).

« Nous ne céderons ni à l’intimidation, ni au chantage, ni aux menaces, et réaffirmons notre soutien total et notre solidarité à la rédaction de Rue89 » ajoutent-elles.

Rue89 a annoncé avoir porté plainte à deux reprises après plusieurs attaques menées contre le site, dont certaines ont été revendiquées par Grégory Chelli, qui se présente comme un hacker franco-israélien.

Ces actes de piratage ont paralysé temporairement le site à plusieurs reprises.

La première attaque est survenue dans la foulée de la publication, mardi 29 juillet, d’un article consacré aux méthodes du hacker franco-israélien Ulcan, de son vrai nom Grégory Chelli, un ancien membre de la Ligue de défense juive (LDJ).

Ce dernier a revendiqué les attaques sur son compte Twitter et dans une vidéo postée sur YouTube.

Selon Pierre Haski, président de Rue89, une information judiciaire devrait être ouverte prochainement, « ce qui pourrait activer la coopération entre les polices française et israélienne« .

« Un grand merci aux rédactions des groupes Le Monde et Nouvel obs pour leur soutien. Ca fait chaud au coeur face aux attaques contre #Rue89 » a twitté Pierre Haski (@pierrehaski) dimanche après-midi.

Par Attaques informatiques contre Rue89 : chacun son tour ! dans Folie fpa

 

http://ecrans.liberation.fr/ecrans/2014/08/07/rue89-dans-le-viseur-de-l-ex-ldj-ulcan_1077136
 

Rue89 dans le viseur de l’ex-LDJ «Ulcan»

 

Eric LANDAL 7 août 2014 à 19:36

 

Une capture d'écran du site de Rue89, jeudi.

Une capture d’écran du site de Rue89, jeudi. (Photos WWW.RUE89.NOUVELOBS.COM)
 

Web . Le «troll» franco-israélien, qui revendique avoir hacké plusieurs fois le pure-player et harcelé le journaliste qui a dressé son portrait, fait l’objet de plaintes judiciaires.

 

C’est un homme seul, pirate informatique de son état, qui défie tous ceux qu’il considère comme des ennemis d’Israël. Dans son édition du 31 juillet,Libération s’intéressait à «Ulcan», en réalité Grégory Chelli, un hacker franco-israélien semant la zizanie, voire pire, dans la sphère numérique propalestinienne. Et pas seulement. Le site Rue89 a porté plainte mercredi contre toutes les attaques dont il est l’objet de la part de ce sinistre individu.

Basé à Ashdod, dans le sud de l’Etat hébreu, ce trentenaire, ex-membre de la Ligue de défense juive (LDJ), se qualifie comme «un soldat du sionisme» et signe systématiquement ses hacks par le texte suivant : «Stoppez vos mensonges à propos d’Israël ! Nous avons le droit de nous défendre ! Nous préférons vos condamnations à vos condoléances ! Nous possédons un seul petit pays, 0,3% du Moyen-Orient ! Qui sont les colons ? Big up à nos soldats et aux habitants du Sud.»

Canulars. Après avoir piraté les sites de fédérations locales du NPA, du PCF et du Front de gauche, Ulcan est passé à la vitesse supérieure, fin juillet, en s’attaquant au pure-player Rue89, coupable, selon lui, d’avoir «menti» en lui tirant le portrait.

L’article, pourtant, se voulait très factuel. Le journaliste, Benoît Le Corre, y égrenait le passé de nervi de Chelli, condamné en France à de la prison avec sursis pour le saccage en 2009 de la librairie militante Résistances à Paris (XVIIe arrondissement). Le Corre évoque également la technique mise en place par Chelli pour surcharger les sites et, ainsi, les rendre hors service pour de longues heures : «Ulcan envoie une multitude de requêtes, ce qui finit par embrouiller les serveurs. On appelle ça une attaque par déni de service (DDOS).»

Aux yeux de Chelli, c’en est donc déjà trop. Outre planter quatre fois Rue89 en moins d’une semaine (ainsi que le site de RSF jeudi qui avait publiquement apporté son soutien au média), le hacker s’en prend personnellement à Benoît Le Corre et à ses parents qu’il menace par téléphone. Fier de son œuvre, Chelli poste ses appels, qu’il enregistre minutieusement sur Violvocal, un site de canulars pathétiques qu’il anime avec quelques proches. Libération a pu écouter le contenu de ces enregistrements absolument abjects, dans lesquels Chelli fait croire aux parents de Benoît Le Corre que leur fils est décédé. Dans les jours qui ont suivi, les parents du journaliste ont subi de nouveaux canulars, tous plus abominables les uns que les autres .

Mercredi, Pierre Haski, l’un des fondateurs de Rue89, est monté au créneau en publiant un texte dénonçant les agissements de Grégory Chelli : «Disons-le clairement, les attaques dont notre site a fait l’objet, tout comme le harcèlement dont sont victimes notre journaliste et sa famille, sont de nature fasciste. Ils constituent une manière violente, même si elle est « virtuelle », de museler un média et de tenter d’intimider un journaliste […]. Les attaques dont nous faisons l’objet sont l’affaire de tous, les journalistes aujourd’hui menacés, les citoyens qui en font les frais, l’Etat censé faire respecter les lois.» Rue89, ainsi que Benoît Le Corre en son nom propre, ont déposé plainte. La brigade de lutte contre la délinquance astucieuse et la cybercriminalité a été saisie par le parquet de Paris. Pierre Haski s’insurge tout de même contre l’impunité dont Chelli continue de bénéficier : «C’est insensé ce qui se passe. Vu que la France ne dispose pas de convention d’extradition avec Israël, Chelli se croit tout permis et se glorifie de ses saloperies. J’en suis venu à appeler l’ambassade d’Israël pour leur demander d’intervenir. Ils m’ont répondu qu’il y avait une excellente coordination entre les polices française et israélienne…»

«Appuis». Mercredi, Ulcan a posté sur son fil Twitter des codes d’accès pour pénétrer sur le back-office de la Datar, le portail d’aménagement du territoire, un site du… gouvernement français. Dans la semaine, il a également publié l’intégralité des mentions au fichier Stic (Système de traitement des infractions constatées) de Dieudonné et Alain Soral, ainsi que leurs casiers judiciaires. Pour les obtenir, Chelli téléphone aux brigadiers détenteurs des codes d’accès aux bases de données de la police en se faisant passer pour un officier de la brigade anticriminalité (BAC) des Lilas (Seine-Saint-Denis). Selon une source judiciaire, Chelli pourrait bénéficier d’une taupe dans la police car il semble extrêmement bien renseigné : «Lors de ses canulars, il invoque des brigades réelles, il parle même de la TN812, c’est un code d’identification interne des différentes équipes. Sans verser dans la parano totale, c’est-à-dire qu’il ne collabore pas avec le Mossad, je pense que l’on peut quand même légitimement s’interroger sur d’éventuels appuis.»

Enfin, Ulcan pourrit l’existence de Sihem Souid, chargée de mission au service de l’accès au droit et de l’aide aux victimes de la chancellerie. Sur Twitter, cette dernière s’en prend régulièrement à la LDJ. Chelli, après l’avoir menacé à plusieurs reprises, a publié mercredi l’adresse de son domicile dans le Val-de-Marne. Avec ce tweet : «Pupute est actuellement en vacances. Début des OP [des opérations, ndlr] dès qu’elle rentre.»

Eric LANDAL

 

http://www.liberation.fr/societe/2014/07/30/ulcan-du-hacker-au-harceleur_1073088
 

«Ulcan», du hacker au harceleur

 

Willy LE DEVIN et Dominique ALBERTINI 30 juillet 2014 à 19:56

 

ENQUÊTE

Le Franco-Israélien Grégory Chelli pirate les sites propalestiniens et s’attaque à ceux qu’il estime hostiles.

 

Depuis plusieurs jours, les sites des partis et associations soutenant la Palestine en France sont pris d’étranges convulsions. Mardi matin, la page d’accueil de la section Maine-et-Loire du Nouveau parti anticapitaliste (NPA) exhibait un grand portrait de Khaled Mechaal, le leader politique du Hamas. Quelques minutes plus tard, c’est un drapeau israélien qui barrait le site avec cette mention : «Hacked by Ulcan.» Outre le NPA, des sites du Front de gauche et du Parti communiste ont subi les mêmes désagréments, ainsi que Rue89, qui a été bloqué pendant plusieurs heures.

Derrière ce pseudo, Ulcan, se cache Grégory Chelli, un hacker franco-israélien, ancien membre de la Ligue de défense juive. Selon ses tweets, il serait désormais basé à Ashdod, en Israël, après un court passage par la Roumanie, autre paradis des pirates informatiques.

Soldat. A chaque hacking, Chelli se glorifie par ce petit texte : «Stoppez vos mensonges à propos d’Israël ! Nous avons le droit de nous défendre ! Nous préférons vos condamnations à vos condoléances ! Nous possédons un seul petit pays, 0,3% du Moyen-Orient ! Qui sont les colons ? Big up à nos soldats et aux habitants du Sud.» Principal fait d’armes de celui qui se vit comme un soldat du sionisme : avoir piraté le site du polémiste Dieudonné. Dans un texte publié mercredi sur Violvocal, son site de tchat pour adeptes des canulars trash en tous genres, Chelli affirme avoir décidé d’entrer à la LDJ «pour trouver des alliés afin d’éliminer les têtes des JKS [Jeunesse Kémi Seba, ancien mouvement du leader suprémaciste noir]».

Beaucoup plus grave, Ulcan profère des menaces extrêmement sérieuses à l’encontre de ceux qui enquêtent à son sujet. Mardi, à 19 heures, Rue89 a publié un papier sur les moyens utilisés par Chelli pour hacker les sites. A chaque fois, il utilise les mêmes procédés : il repère les portails utilisant le logiciel Spip et profite d’une faille de sécurité pour s’attribuer le contrôle total du site. Sinon, il surcharge les sites en attaquant en DDos. Des méthodes efficaces, puisque trente minutes après la publication du papier, le pure-player était hors-service… Pire, Ulcan a téléphoné à plusieurs reprises à l’auteur du papier pour le menacer. Puis, il a contacté ses parents et leur a fait croire, dans une discussion de douze minutes absolument abjecte, que leur fils était décédé. Rue89 va déposer plainte. Dominique Cochain, avocate de plusieurs associations propalestiniennes en France, connaît bien Chelli : «Cela fait déjà plusieurs années qu’il use de ce mode opératoire. Je conseille souvent à mes clients d’aller écouter sa voix préalablement sur Internet pour ne pas tomber dans le panneau lorsqu’il appelle. Il se fait à chaque fois passer pour un officier de police.»

Cercueil. Ces derniers jours, plusieurs personnalités dénonçant les actions de la LDJ ont ainsi été intimidées ou menacées de mort : l’universitaire Pascal Boniface, la chargée de mission au ministère de la Justice Sihem Souid, le rappeur Kamelancien, le blogueur d’Al-Kanz Fateh Kimouche. De multiples plaintes ont été déposées. Un journaliste de Libération a reçu une lettre signée LDJ avec un cercueil comportant ses initiales dessinées dessus. Les policiers de la Brigade de répression de la délinquance sur la personne (BRDP), chargés des investigations, confient, las : «A chaque fois qu’il y a des éclats entre Israël et le Hamas, nous sommes saisis d’enquêtes de ce type. Il n’y a pas de demi-mesure chez certaines personnes parlant de ce conflit. C’est du délire.»

Willy LE DEVIN et Dominique ALBERTINI



Vol du dossier médical de Schumacher : un suspect trouvé pendu dans sa cellule

On ne plaisante pas avec le secret médical.

A Zürich comme à Brest, des soupçons de violation du secret médical conduisent inexorablement au décès inattendu de suspects.

Curieusement, la pendaison semble être toujours le moyen privilégié par le corps médical pour garder le secret sur de tels faits.

Jusqu’à preuve du contraire, l’affaire s’arrête là, journalistes et public restent sur leur faim, les victimes sont évidemment choquées.

 

http://www.parismatch.com/Actu/Faits-divers/Vol-du-dossier-medical-de-Schumacher-Un-suspect-retrouve-pendu-dans-sa-cellule-en-Suisse-579259

Vol du dossier médical de Schumacher

Un suspect retrouvé pendu dans sa cellule

Un suspect retrouvé pendu dans sa cellule
Michael Schumacher. © REUTERS/Mark Horsburgh
Le 06 août 2014 | Mise à jour le 07 août 2014
E.C.

 

Mercredi, un homme soupçonné d’avoir dérobé le dossier médical de Michael Schumacher a été retrouvé pendu dans sa cellule en Suisse. Il avait été arrêté et mis en détention la veille et devait être entendu dans la journée par le procureur.

Triste rebondissement dans l’affaire du vol du dossier médical de Michael Schumacher. Un homme, suspecté d’avoir dérobé ces documents concernant la santé du champion automobile, avant de tenter de les monnayer à des organes de presse, a été retrouvé pendu mercredi, dans sa cellule à Zurich, en Suisse.

Ce cadre, dont l’identité n’a pas été révélée, travaillait pour la compagnie suisse d’hélicoptères Rega, spécialisée dans le secours aérien, et avait participé au transfert du champion de Formule 1 entre Grenoble et Lausanne à la mi-juin. Dans le cadre de l’enquête –qui avait permis de localiser l’adresse IP du suspect début juillet – il a été arrêté et mis en détention mardi, a précisé le Ministère public du canton de Zurich, cité par «Le Matin». Lors de son interrogatoire, il a nié les accusations qui pesaient sur lui et devait être entendu par le procureur mercredi. Selon les premiers éléments de l’enquête, il n’y a pas eu d’intervention d’une tierce personne dans sa mort.

 

prison
L’homme a été retrouvé mort dans sa cellule à Zurich REUTERS/Arnd Wiegmann

 

Une enquête a toutefois été ouverte par le ministère public zurichois. Pour l’heure, il n’existe pas d’indices qu’une autre personne soit impliquée dans le vol du dossier médical, poursuit le ministère public, qui précise qu’il ne fournira pas d’autres détails. Et de souligner que le suspect décédé bénéficie de la présomption d’innocence.

Mi-juin, alors que Michael Schumacher venait d’être transféré du CHU de Grenoble vers un établissement de Lausanne, plus près de sa famille qui vit à Genève, son dossier médical a été volé. Le ou les auteurs avaient ensuite proposé les documents à plusieurs médias contre rémunération.  Si des extraits comportant des détails médicaux autour de la santé du sextuple champion du monde ont été transmis en gage de crédibilité, aucun média ne les a publiés.

« Cet événement tragique nous laisse tristes et sans voix »

C’est le quotidien allemand «Bild» qui avait révélé l’affaire, expliquant que certains de ses journalistes avaient été approchés par une personne se faisant appeler «Kagemusha» (l’ombre du guerrier, en japonais), en référence au film américano–japonais d’Akira Kurosawa. En échange de révélations sur l’état de santé de «Schumi», au cœur des préoccupations et à la Une de la presse depuis son tragique accident de ski en décembre 2013, le voleur réclamait près de 50 000 euros. Des journalistes français avaient également été contactés. Une plainte avait été déposée pour vol et violation du secret médical.

Début juillet, l’adresse IP du voleur du rapport médical avait été repérée et localisée dans la société Rega. Comme le rapportait à l’époque «Le Dauphiné Libéré», c’est avant le transfert de Michael Schumacher, lors de la phase des préparatifs, que cette compagnie suisse a été contactée par les proches du champion. La famille du pilote allemand, qui souhaitait l’évacuer par hélicoptère, avait envoyé une version du dossier médical au médecin qui travaille avec la compagnie, afin que celle-ci puisse adapter les équipements médicaux nécessaires. Finalement, le transport en ambulance, toujours par Rega, avait été préféré.

Dans un communiqué publié mercredi, le directeur de la compagnie suisse se dit «profondément touché» par l’annonce du suicide d’un de ses collaborateurs. «Cet événement tragique nous laisse tristes et sans voix».

 

http://www.leparisien.fr/faits-divers/vol-du-dossier-medical-de-schumacher-un-suspect-se-pend-en-prison-06-08-2014-4050081.php

Vol du dossier médical de Schumacher : un suspect se pend en prison

Publié le 06.08.2014, 15h55 | Mise à jour : 17h15

Michael Schumacher le 3 février 2010 alors qu'il était encore pilote de Formule 1

Michael Schumacher le 3 février 2010 alors qu’il était encore pilote de Formule 1 | AFP/Jose Jordan

 

Nouveau rebondissement dans l’affaire du vol du dossier médical de Michael Schumacher : un homme, soupçonné d’être impliqué dans ce vol, a été retrouvé pendu dans sa cellule mercredi matin à Zurich (Suisse).

L’homme, dont l’identité n’a pas été révélée, était un cadre de la société de secours aérien suisse Rega. Cette société avait organisé le rapatriement de France en Suisse du champion de Formule 1 après son accident de ski.

Le suspect avait été interpellé mardi à la suite d’une enquête menée avec les spécialistes de la criminalité internet et cette arrestation n’avait pas été annoncée. Dans son interrogatoire par la police mardi le suspect a nié les accusations portées contre lui, précise le communiqué du parquet suisse.

Mercredi, le suspect a été découvert pendu dans sa cellule alors qu’il devait être interrogé par le procureur. Une enquête préliminaire a établi qu’il n’y a pas eu d’intervention d’une tierce personne. Le communiqué du procureur zurichois souligne qu’en dépit de ce suicide le suspect «doit bénéficier de la présomption d’innocence» et indique que l’enquête a établi qu’une seule personne était impliquée dans cette affaire.

Une société aérienne de sauvetage visée

L’ex pilote automobile, âgé de 45 ans, a été victime d’un grave accident de ski à Méribel (Savoie) en décembre 2013. Hospitalisé jusqu’en juin dernier à Grenoble (Isère), il a ensuite été transféré dans un établissement de Lausanne (Suisse). Selon sa porte-parole, Michael Schumacher n’est plus dans le coma.

En juin, le CHU de Grenoble avait porté plainte pour le vol du dossier médical de l’ancien champion automobile. La Suisse avait reçu une demande d’entraide judiciaire des autorités françaises. Le Ministère public zurichois avait ouvert une procédure contre inconnu pour violation du secret de fonction.

Un mois plus tard, le parquet de Grenoble avait annoncé que l’adresse IP utilisée par le voleur avait été localisée au sein de la société aérienne suisse de sauvetage Rega. La société zurichoise avait été chargée par la famille d’assurer le transfert en Suisse de Michael Schumacher. Elle avait reçu pour cela un dossier médical établi par l’hôpital de Grenoble où était traité le champion.

Par souci de discrétion, la famille avait renoncé à un transfert en hélicoptère et la Rega avait organisé un transport en ambulance vers l’hôpital de Lausanne, proche la maison familiale du pilote allemand, à Gland.

Après le transfert, une personne avait tenté de vendre pour 50.000 euros à des médias des extraits du dossier médical et l’enquête menée par le procureur de Grenoble avait pointé un ordinateur de la société Riga.

Outre la demande d’entraide judiciaire française, la Rega avait porté plainte contre X le 8 juillet «dans un souci de clarté absolue». La Rega est une des sociétés de secours aérien les plus actives et les plus connues de Suisse.

 

http://www.lexpress.fr/actualites/1/monde/l-homme-soupconne-d-avoir-vole-le-dossier-medical-de-schumacher-s-est-pendu_1564580.html

L’homme soupçonné d’avoir volé le dossier médical de Schumacher s’est pendu

 

Par AFP, publié le 06/08/2014 à 18:59, mis à jour à 18:59

Genève – Un homme, soupçonné d’avoir volé puis tenté de monnayer le dossier médical du champion automobile Michael Schumacher, a été retrouvé pendu dans sa cellule mercredi matin au siège de la police à Zurich au lendemain de son interpellation.

 

L'homme soupçonné d'avoir volé le dossier médical de Schumacher s'est pendu
Photo d’archives prise le 17 juin 2014 de l’hopital de Lausanne au lendemain du transfert du chamion automobile Michael Schumacher

afp.com/Richard Juilliart

L’homme, dont l’identité n’a pas été révélée, était un cadre de la société de secours aérien suisse Rega, qui avait organisé le 16 juin le rapatriement de France en Suisse du champion de Formule 1 victime d’un très grave accident de ski sur le sol français, précise un communiqué du parquet du Canton de Zurich.

Il avait été interpellé mardi à la suite d’une enquête menée avec les spécialistes de la criminalité internet et cette arrestation n’avait pas été annoncée.

« Nous sommes sans mots et profondément choqués« , a réagi la porte-parole de la famille Schumacher, Sabine Kehm, dans un courriel à l’AFP.

Dans son interrogatoire par la police mardi, le suspect avait nié les accusations portées contre lui, précise le communiqué du parquet.

Mercredi matin il a été découvert pendu dans sa cellule alors qu’il devait être interrogé dans l’après-midi par le procureur, selon le communiqué qui précise qu’une enquête préliminaire a établi qu’il n’y avait pas eu d’intervention d’une tierce personne dans ce suicide.

Le Ministère public zurichois avait ouvert une procédure contre inconnu pour violation du secret professionnel. La Suisse avait reçu une demande d’entraide judiciaire des autorités françaises et une plainte de la famille ainsi que de la Rega.

- Enquête numérique minutieuse -

L’enquête sur le vol du dossier médical de l’ancien champion du monde de Formule 1 avait conduit la police française à l’adresse IP utilisée par le voleur. Cette adresse avait été localisée à la société aérienne suisse de sauvetage Rega. Cette société zurichoise avait été chargée par la famille d’assurer le transfert en Suisse de Michael Schumacher. Elle avait reçu pour cela un dossier médical d’une dizaine de pages établi par l’hôpital de Grenoble où a été traité pendant cinq mois le champion, suite à une chute à ski.

Par souci de discrétion, la famille avait renoncé à un transfert en hélicoptère et la Rega avait organisé un transport en ambulance vers l’hôpital universitaire de Lausanne, proche de la maison familiale du pilote allemand, à Gland.

Après le transfert, une personne se faisant appeler Kagemucha, le héros d’un célèbre film japonais, avait tenté de vendre pour quelque 50.000 euros à des médias en Allemagne, Grande-Bretagne et en France des extraits de ce dossier médical. Pour crédibiliser sa demande, l’auteur du détournement avait transmis par internet des extraits comportant des détails sur l’opération chirurgicale subie par le pilote allemand.

Aucun media n’a jamais publié ces extraits.

L’enquête menée par le procureur de Grenoble avait permis d’identifier un ordinateur de la société Rega.

Parallèlement à la demande d’entraide judiciaire française, la justice suisse avait été saisie par la Rega, qui avait porté plainte contre X le 8 juillet « dans un souci de clarté absolue« , ainsi que par la famille du champion.

La Rega est une des sociétés de secours aérien les plus actives et les plus connues de Suisse.

Le communiqué du procureur zurichois souligne que le suspect « doit bénéficier de la présomption d’innocence » et indique que l’enquête a établi qu’une seule personne était impliquée dans cette affaire.

Une porte-parole du parquet zurichois, Corinne Bouvard, interrogée par l’AFP, a souligné que le parquet avait décidé de « ne fournir aucune indication qui permettrait d’identifier le suspect« . « Il y avait des indices très forts » comme quoi il a voulu vendre ces documents, sa disparition pourrait clore la procédure judiciaire car l’enquête a établi qu’une seule personne était impliquée dans ce vol, a précisé la porte-parole.

Selon des médias de Zurich, le suspect était un haut cadre de la Rega. Dans un communiqué Ernst Kohler, président de la direction générale de la Rega, dit être « profondément touché« . « Cet évènement tragique nous attriste et nous laisse sans voix, nos pensées et nos très sincères condoléances vont à ses proches et à sa famille« .

Ce rebondissement dramatique survient alors que Michael Schumacher est toujours hospitalisé à Lausanne. Des informations non confirmées indiquent que sa femme Corinna Schumacher fait aménager leur vaste demeure du bord du Lac Léman pour pouvoir le soigner chez lui.

Corinna est tous les jours au chevet de son mari. On ne sait rien sur son état de santé, si ce n’est qu’il est sorti du coma, a fait une rare apparition publique début juillet dans son manège de chevaux de Givrins (canton de Vaud), pour une compétition équestre qu’elle organise tous les ans.

Selon des médias suisses, elle a mis en vente leur jet privé, un Falcon, 200 EX basé sur l’aéroport de Genève.

Par Vol du dossier médical de Schumacher : un suspect trouvé pendu dans sa cellule dans Crime fpa

 

http://www.20min.ch/ro/sports/dossier/schumacher/story/13276622
 

Suicide à Zurich

06 août 2014 15:36; Act: 07.08.2014 11:32 Print

Les Schumacher «profondément choqués»

L’homme suspecté d’avoir dérobé une partie des dossiers médicaux de Michael Schumacher a été retrouvé mort dans sa cellule, à Zurich, mercredi. La famille de l’ancien pilote de F1 est sous le choc.

 

Voir le diaporama en grand »

87959-I_ZP3GLzIWIJ_bUCQbepdw dans Folie
87959-jc0FAlFsIyXGfGSU4mvRUA dans Vol

1|75
06.08 Un cadre de la Rega détenu dans le cadre de l’enquête sur le vol du dossier médical de Michael Schumacher a été retrouvé pendu dans sa cellule à Zurich.

Photo: Keystone/Steffen Schmidt

 

«Nous sommes stupéfaits et choqués». Sabine Kehm, la porte-parole de la famille Schumacher, a expliqué jeudi les sentiments de la famille de l’ancien pilote de Formule 1 à l’annonce du suicide d’un cadre de la Rega. D’après elle, les proches du septuple champion du monde n’avaient pas été informés de l’arrestation.

Pendu dans sa cellule

Ce responsable de la garde aérienne suisse, détenu dans le cadre de l’enquête sur le vol du dossier médical de Michael Schumacher, avait été retrouvé pendu dans sa cellule mercredi à Zurich. Il avait été arrêté et mis en détention mardi, a indiqué mercredi le Ministère public du canton de Zurich.

Selon les premiers éléments de l’enquête, aucune tierce personne n’est intervenue dans sa mort. Le Ministère public zurichois avait ouvert une procédure contre inconnu pour violation du secret de fonction. La Suisse avait reçu une demande d’entraide judiciaire des autorités françaises.

Le Ministère public zurichois a agi sur plaintes de la Garde aérienne suisse de sauvetage Rega et de la famille de Michael Schumacher. L’enquête a mené la police vers un cadre de la Rega, qui a été mis en détention et interrogé mardi.

Interrogatoire

L’homme a contesté les accusations lors de l’interrogatoire. Il était donc prévu qu’il soit interrogé par le procureur mercredi, a précisé le Ministère public zurichois.

L’enquête sur le vol du dossier médical du pilote allemand de formule 1 avait mené la police à l’adresse IP utilisée par le voleur. Cette adresse avait été localisée à la Rega. La société zurichoise avait été pressentie pour assurer le transfert en Suisse de Michael Schumacher.

Le Ministère public zurichois a ouvert une enquête sur la mort du détenu. Il n’existe pas actuellement d’indice qu’une autre personne soit impliquée dans le vol du dossier médical.

Présomption d’innocence

Le Ministère public ne fournira pas d’autres détails sur l’enquête. Il souligne que le détenu décédé bénéficie de la présomption d’innocence.

Le document volé est un rapport médical d’une dizaine de pages. Une personne avait contacté en juin dernier plusieurs journalistes français, suisses et allemands pour tenter de leur vendre le document.

Dans un communiqué publié mercredi, le directeur de la Rega Ernst Kohler écrit être «profondément touché» par l’annonce du suicide d’un de ses collaborateurs soupçonné de violation du secret de fonction. «Cet événement tragique nous laisse tristes et sans voix». La Rega est en contact avec les autorités d’enquête, précise la société.

(20 minutes/ats)
 

http://www.rtl.fr/actu/societe-faits-divers/michael-schumacher-sa-famille-sous-le-choc-apres-la-mort-d-un-homme-a-zurich-7773647130
 

Michael Schumacher : sa famille sous le choc après la mort d’un homme à Zurich

 

La famille de Michael Schumacher est « stupéfaite » et « choquée » après l’annonce du suicide du voleur présumé du vol du dossier médical du pilote automobile. L’homme s’est pendu à Zurich.

 

par La rédaction numérique de RTL publié le 08/08/2014 à 21:49

 
Un homme, soupçonné d’être impliqué dans le vol du dossier médical de Michael Schumacher, a été retrouvé pendu dans sa cellule mercredi matin à Zurich au lendemain de son interpellation.

L’homme, dont l’identité n’a pas été révélée, était un cadre de la société de secours aérien suisse Rega, qui avait organisé le rapatriement de France en Suisse du champion de Formule 1 victime d’un accident de ski sur le sol français. « Nous sommes stupéfaits et choqués », raconte Sabine Kehm, la porte-parole de la famille du pilote. D’après elle, les proches du septuple champion du monde n’avaient pas été informés de l’arrestation.

Le suspect avait nié les accusations

Il avait été interpellé mardi à la suite d’une enquête menée avec les spécialistes de la criminalité internet et cette arrestation n’avait pas été annoncée. Dans son interrogatoire par la police mardi le suspect avait nié les accusations portées contre lui, précise le communiqué du parquet.

Mercredi il a été découvert pendu dans sa cellule alors qu’il devait être interrogé par le procureur, selon le communiqué qui précise qu’une enquête préliminaire a établi qu’il n’y a pas eu d’intervention d’une tierce personne.

Une société zurichoise au cœur de l’enquête

Le Ministère public zurichois avait ouvert une procédure contre inconnu pour violation du secret de fonction. La Suisse avait reçu une demande d’entraide judiciaire des autorités françaises.

L’enquête sur le vol du dossier médical du pilote allemand de Formule 1 avait mené la police à l’adresse IP utilisée par le voleur. Cette adresse avait été localisée à la société aérienne suisse de sauvetage Rega. La société zurichoise avait été chargée par la famille d’assurer le transfert en Suisse de Michael Schumacher. Elle avait reçu pour cela un dossier médical établi par l’hôpital de Grenoble où était traité le champion.

Le dossier médical estimé à 50.000 euros

Par souci de discrétion, la famille avait renoncé à un transfert en hélicoptère et la Rega avait organisé un transport en ambulance vers l’hôpital de Lausanne, proche la maison familiale du pilote allemand, à Gland.

Après le transfert, une personne avait tenté de vendre pour 50.000 euros à des médias des extraits du dossier médical et l’enquête menée par le procureur de Grenoble avait pointé un ordinateur de la société Rega.

Une de sociétés les plus connues de Suisse

Outre la demande d’entraide judiciaire française, la Rega avait porté plainte contre X le 8 juillet « dans un souci de clarté absolue ». La Rega est une des sociétés de secours aérien les plus actives et les plus connues de Suisse.

Le communiqué du procureur zurichois souligne qu’en dépit de ce suicide le suspect « doit bénéficier de la présomption d’innoncence » et indique que l’enquête a établi qu’une seule personne était impliquée dans cette affaire.



Fuzhou et Zhengzhou : deux villes universitaires en région agricole

Qu’ont donc de commun mon lecteur chinois de Thaïlande de ces jours-ci, et celui de Puy-l’Evêque de 2010 et 2011, hors leur proximité immédiate avec mes harceleurs de la bande de Cyprien Luraghi ?

Ils sont tous deux géolocalisés dans des villes universitaires chinoises de régions dominées par l’agriculture, Fuzhou dans la province du Fujian, face à Taïwan, pour le premier, et Zhengzhou dans la province du Henan pour le second, davantage au Nord, toujours à l’Est.

Pour mémoire :

 

Fujian Carte indiquant la localisation du Fujian (en rouge) à l'intérieur de la Chine
Carte indiquant la localisation du Fujian (en rouge) à l’intérieur de la Chine

Fuzhou
福州 Image illustrative de l'article Fuzhou

 

Henan Carte indiquant la localisation du Henan (en rouge) à l'intérieur de la Chine
Carte indiquant la localisation du Henan (en rouge) à l’intérieur de la Chine

Zhengzhou
郑州 Image illustrative de l'article Zhengzhou

 

http://fr.wikipedia.org/wiki/Fuzhou

Fuzhou

Idéogrammes chinois Cette page contient des caractères chinois. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Fuzhou (homonymie).
Plus de 10000 visites au compteur du Petitcoucou, merci Fuzhou ! dans Crime 45px-Flag_of_the_People%27s_Republic_of_China.svg
Cet article est une ébauche concernant une ville de Chine.
Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.
Administration
Pays Drapeau de la République populaire de Chine Chine
Province Fujian
Statut administratif Ville-préfecture
Code postal Ville : 3500001
Code aéroport FOC
Indicatif 05911
Démographie
Population 7 115 370 hab.
Densité 593 hab./km2
Géographie
Coordonnées 18px-Geographylogo.svg dans Folie26° 04′ 00″ Nord 119° 18′ 00″ Est
Superficie 1 200 000 ha = 12 000 km2
Divers
PIB total 147,6 milliards de yuans (2005)
PIB par habitant 22 301 yuans (2005)

 dans LCR - NPA

magnify-clip dans Perversité

Une vue de Fuzhou

Fuzhou (福州 ; pinyin : Fúzhōu ; EFEO : Fou-Tchéou ; Wade-Giles : Fu-chou) est la capitale de la province chinoise du Fujian. La ville-préfecture comptait, lors du recensement de 2010, 7 115 370 habitants dont 4 408 076 habitants urbains, soit 61.95% de la population totale, tandis que la population rurale était de 2 707 294 habitants, soit 38.05%.

Elle se trouve à l’embouchure du Min Jiang, la principale voie navigable de la province. C’est la grande ville chinoise la plus proche de Taipei, elle en est séparée par le détroit de Formose. Depuis que la ville a été ouverte aux investissements étrangers en 1984, de nombreuses entreprises taïwanaises se sont installées.

La ville doit aux influences océaniques et à son climat subtropical une luxuriante végétation. On y parle le dialecte de Fuzhou du min. Paul Claudel y fut consul de 1899 à 1905 et y écrivit une partie de son œuvre.

Économie

En tant que capitale et centre de distribution des marchandises de la province, Fuzhou est une vitrine pour les échanges commerciaux avec Taïwan. Dès l’établissement de la zone d’expérimentation, 830 projets agricoles représentant un investissement de 930 millions de $US de capitaux étrangers ont été mis en valeur.

La culture des légumes à caractère spécial, celle des légumes pour les plats raffinés et celle des légumes écologiques forment les travaux-clés du développement agricole de Fuzhou. La ferme agricole modèle du détroit Hongkuan à Fuqing et le parc agronomique et écologique moderne Sanhua du Fujian se consacrent à cette culture.

À Fuzhou, il y a beaucoup d’entreprises à capitaux taïwanais qui s’installent dans la zone d’expérimentation.

En 2005, le PIB total a été de 147,6 milliards de yuans, et le PIB par habitant de 22 301 yuans2.

Subdivisions administratives

La ville-préfecture de Fuzhou exerce sa juridiction sur treize subdivisions – cinq districts, deux villes-districts et six xian :

  • le district de Gulou – 鼓楼区 Gǔlóu Qū ;
  • le district de Taijiang – 台江区 Táijiāng Qū ;
  • le district de Cangshan – 仓山区 Cāngshān Qū ;
  • le district de Mawei – 马尾区 Mǎwěi Qū ;
  • le district de Jin’an – 晋安区 Jìn’ān Qū ;
  • la ville de Fuqing – 福清市 Fúqīng Shì ;
  • la ville de Changle – 长乐市 Chánglè Shì ;
  • le xian de Minhou – 闽侯县 Mǐnhòu Xiàn ;
  • le xian de Lianjiang – 连江县 Liánjiāng Xiàn ;
  • le xian de Luoyuan – 罗源县 Luóyuán Xiàn ;
  • le xian de Minqing – 闽清县 Mǐnqīng Xiàn ;
  • le xian de Yongtai – 永泰县 Yǒngtài Xiàn ;
  • le xian de Pingtan – 平潭县 Píngtán Xiàn.

Jumelages

Notes et références

  1. a et b (en) Codes postaux et téléphoniques du Fujian [archive], (en) China Zip Code/ Telephone Code, ChinaTravel [archive]
  2. (en) Market Profiles on Chinese Cities and Provinces [archive] (actualisation 11/2006)

Liens externes

Sur les autres projets Wikimedia :

  • Fuzhou, sur Wikimedia Commons
 [afficher]

v · d · m

Subdivisions de niveau district de la préfecture de Fuzhou

 [afficher]

v · d · m

Subdivisions de niveau préfecture du Fujian

 

http://fr.wikipedia.org/wiki/Fujian

Fujian

Page d'aide sur l'homonymie Ne pas confondre avec la province taïwanaise du Fujian
Succès fou pour mon article du 11 juillet 2014 sur l'affaire Méric dans Folie 35px-%E4%B8%AD-red.svg
Cet article est une ébauche concernant le monde chinois.
Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.
Administration
Pays Drapeau de la République populaire de Chine Chine
Autres noms Chinois : 福建
Pinyin : Fújiàn POJ : Hok-kian
Abréviation 闽/閩 (Pinyin: mǐn) (POJ: ban)
Statut politique Province
Capitale Fuzhou
Démographie
Population 35 110 000 hab. (2004)
Densité 289 hab./km2
Rang 18e
Nationalités Hans (98 %)
She (1 %)
Hui (0,3 %)
Géographie
Superficie 121 400 km2
Rang 23e
Économie
PIB (2004) 605 300  (11e)
PIB/hab. 17 240 Ұ (7e)

Le Fujian (福建, pinyin : Fújiàn, produit la fortune ; EFEO : Fou-kien ; Wades-Giles : Fu-chien; POJ : Hok-kian) est une province côtière située au sud-est de la Chine.

Les îles côtières (les îles Matsu, Wuqiu, Jinmen et Lieyu) formant l’actuel province taïwanaise du Fujian en font aussi historiquement partie, mais sont restées sous le contrôle le République de Chine dont le gouvernement s’installa sur l’île de Taïwan situé en face du Fujian de l’autre côté du détroit de Taïwan, au moment de l’arrivée des communistes au pouvoir.

Beaucoup de Taïwanais sont originaires de cette région et parlent toujours un dialecte du Fujian né au Xe siècle et issu du minnanhua (闽南话/閩南話 langue du sud du fleuve Min), chinois médiéval.

En français, ses habitants sont appelés les Fukiénois.

La province possède également à Xiamen (Amoy), l’une des quatre zones économiques spéciales (ZES) instaurées dans les années 1980 par le gouvernement chinois.

Géographie et climat

Le Fujian est une région montagneuse dont une grande partie est difficile d’accès, excepté les villes côtières. L’activité économique est d’ailleurs concentrée sur les côtes.

La province jouit d’un climat subtropical, avec des étés très chauds et humides et des hivers doux (excepté dans les régions montagneuses où l’hiver peut être très froid). La mousson s’installe de juin à août et apporte typhons et pluies torrentielles.

Villes

ville population 2006
1. Fuzhou (Hok-ciu) 福州 1 202 136
2. Zhangzhou (Longxi) 漳州 610 379
3. Xiamen (Amoy) 厦门/廈門 592 372
4. Putian 莆田 380 646
5. Shishi 石狮 312 823
6. Sanming 三明 211 410
7. Quanzhou 泉州 184 812
8. Nanping 南平 172 127
9. Yong’an 永安 136 083
10. Longyan 龙岩/龍岩 126 068
11. Bantou (Licheng) 119 670
12. Shaowu 劭武 113 642

Histoire

Cette section est vide, insuffisamment détaillée ou incomplète. Votre aide est la bienvenue !

Durant la Grande famine, entre 1959 et 1961, la province a perdu 870 000 habitants1

À voir

Notes et références

Liens externes

Sur les autres projets Wikimedia :

 

http://fr.wikipedia.org/wiki/Zhengzhou

Zhengzhou

Idéogrammes chinois Cette page contient des caractères chinois. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.
Un spammeur chinois domicilié à Puy-l'Evêque, dans le Lot dans Crime 45px-Flag_of_the_People%27s_Republic_of_China.svg
Cet article est une ébauche concernant une ville de Chine.
Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.
Consultez la liste des tâches à accomplir en page de discussion.
Administration
Pays Drapeau de la République populaire de Chine Chine
Province Henan
Statut administratif Ville-préfecture
Code postal Ville : 4500001
Code aéroport CGO
Indicatif 03711
Démographie
Population 3 132 000 hab. (2010)
Densité 3 059 hab./km2
Population préfecture 8 626 505 hab. (2010)
Densité 1 149 hab./km2
Géographie
Coordonnées 18px-Geographylogo.svg dans Folie34° 46′ 00″ Nord 113° 39′ 00″ Est
Superficie 102 400 ha = 1 024 km2
Superficie préfecture 750 700 ha = 7 507 km2
Divers
PIB total 166,1 milliards de yuans (2005)
PIB par habitant 25 474 yuans (2005)

Zhengzhou (郑州 ; pinyin : Zhèngzhōu ; [jŭng-jō]) ou Tcheng-Tchéou est la capitale de la province chinoise du Henan. On y parle le dialecte de Zhengzhou du mandarin zhongyuan.

Géographie

Zhengzhou est une grande ville située au centre de la Chine. Elle est située au carrefour de deux lignes de chemin de fer majeures (les lignes longhai et jingguang) qui en font une ville au trafic ferroviaire très important.

Histoire

La ville a une histoire très ancienne, qui date d’environ 3600 ans. Elle était l’une des villes principales des dynasties Xia (),Shang (), Guan (), Zheng () et Han ().

Lieux et monuments

Zhengzhou possède de nombreux monuments historiques, comme les bâtiments qui ont été construits durant la dynastie Shang (). On trouve à ZhengZhou le Musée du Henan, parmi les plus beaux et riches de Chine. La région étant celle des anciennes capitales de Chine, mais aussi propice aux inondations par le fleuve jaune, de nombreux vestiges permettent de remonter le temps de l’histoire de Chine. Près de la ville se trouve le temple Shaolin, connu dans le monde entier comme étant la source du Kung-Fu Shaolin en Chine.

Universités

  • Université de Zhengzhou (郑州大学)

Économie

En 2005, le PIB total a été de 166,1 milliards de yuans, et le PIB par habitant de 25 474 yuans2.

La ville abrite une bourse de matériaux, une usine du constructeur automobile Nissan, et une usine Foxconn.
Zhengzhou possède un aéroport (code AITA : CGO).

 

Zones industrielles

  • Zhengzhou New & Salut-Tech Zone de développement des industries

Zhengzhou High & New Technology Industries Zone de développement a été créé en 1988, et approuvé par le Conseil d’État de la RPC comme une zone de développement de l’État sur Mar.6, 1991. Il a été évalué à avancer zone de haute technologie de la Chine, respectivement en 1993, 1998 et 2002. La zone couvre actuellement une superficie totale de 18,6 kilomètres carrés. Un plan d’extension a été approuvée par Zhengzhou Gouvernement municipal, les travaux de construction divers débuté en 2004. En vertu de la stratégie de développement de «parcs multiples dans une zone », la zone a fait de grands efforts pour promouvoir le développement de logiciels, technologies de l’information, les nouveaux matériaux, les industries pharmaceutiques et bio-photo-machines-électronique3.

  • Zone Zhengzhou développement économique et technologique

Zone Zhengzhou développement économique et technologique a été approuvé en tant que zone de développement au niveau des États le 13 février 2000. La zone présente une surface développée de 7 kilomètres carrés. Industries encouragé comprennent Electronics Assembly & Manufacturing, Télécommunications, Commerce et Distribution, Industrie pharmaceutique / Biotechnologies, Instruments & Production d’équipement industriel, équipement médical et de fournitures, expédition / entreposage / logistique et l’industrie lourde4.

  • Zone de traitement des exportations Zhengzhou

Zhengzhou (Henan) Export Processing Zone a été créé le 21 juin 2002, avec l’approbation du Conseil d’Etat. Sa superficie prévue est de 2,7 kilomètres carrés. La zone A est situé à Zhengzhou nationale de développement économique et technologique et a commencé à fonctionner le Juin 1, 2004. La superficie des terres est développé 0.893 kilomètres carrés à l’heure actuelle. La zone B est situé à Zhengzhou Airport Area et est adjacent à l’aéroport international de Zhengzhou Xinzheng au nord et couvre une superficie prévue de 5 kilomètres carrés en servitude zone logistique, la servitude de la zone franche et zone industrielle appui, etc 5.

Subdivisions administratives

La ville-préfecture de Zhengzhou exerce sa juridiction sur douze subdivisions – six districts, cinq villes-districts et un xian :

  • le district de Zhongyuan – 中原区 Zhōngyuán Qū ;
  • le district d’Erqi – 二七区 Èrqī Qū ;
  • le district hui de Guancheng – 管城回族区 Guǎnchéng huízú Qū ;
  • le district de Jinshui – 金水区 Jīnshuǐ Qū ;
  • le district de Shangjie – 上街区 Shàngjiē Qū ;
  • le district de Huiji – 惠济区 Huìjì Qū ;
  • la ville de Xinzheng – 新郑市 Xīnzhèng Shì ;
  • la ville de Dengfeng – 登封市 Dēngfēng Shì ;
  • la ville de Xinmi – 新密市 Xīnmì Shì ;
  • la ville de Gongyi – 巩义市 Gǒngyì Shì ;
  • la ville de Xingyang – 荥阳市 Xíngyáng Shì ;
  • le xian de Zhongmu – 中牟县 Zhōngmù Xiàn.

Démographie

La municipalité compte 8 626 505 habitants d’après le recensement de 2010, dont 3 980 250 habitants urbains (6 districts urbains + Xingyang), ce qui en fait la principale métropole de la province.

Jumelages

Notes et références

  1. a et b (en) Codes postaux et téléphoniques du Henan [archive], (en) China Zip Code/ Telephone Code, ChinaTravel [archive]
  2. (en) Market Profiles on Chinese Cities and Provinces [archive] (actualisation 11/2006)
  3. http://rightsite.asia/en/industrial-zone/zhengzhou-hi-tech-industrial-development-zone/ [archive]
  4. http://rightsite.asia/en/industrial-zone/zhengzhou-economic-technology-development-zone/ [archive]
  5. http://rightsite.asia/en/industrial-zone/zhengzhou-export-processing-zone/ [archive]

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes

Sur les autres projets Wikimedia :

 [afficher]

v · d · m

Subdivisions de niveau préfecture du Henan

[afficher]

v · d · m

Subdivisions de niveau district de la préfecture de Zhengzhou

 

http://fr.wikipedia.org/wiki/Henan

Henan

Administration
Pays Drapeau de la République populaire de Chine Chine
Autres noms Chinois : 河南
Pinyin : Hénán
« Sud du fleuve [Jaune] »
Abréviation 豫 (yù)
Statut politique Province
Capitale Zhengzhou
Démographie
Population 94 023 567 hab. (20101)
Densité 563 hab./km2
Rang 2e
Nationalités Hans (98,8 %)
Hui (1 %)
Géographie
Superficie 167 000 km2
Rang 17e
Économie
PIB (2004) 881 500  (5e)
PIB/hab. 9 375 Ұ (18e)

Le Henan, autrefois Honan (河南, hénán en pinyin, « au sud du fleuve »), est une province du centre-est de la Chine.

Géographie

Bien que présentant des paysages divers, le Henan est en grande partie occupé par la plaine centrale, importante région agricole que traverse le Fleuve Jaune, princpal fleuve de Chine du Nord.

Histoire

Le Henan est un des berceaux de la civilisation chinoise, grâce à son climat favorable et ses terres fertiles. Dans l’histoire chinoise, plusieurs dynasties ont choisi des villes du Henan comme capitales, notamment Luoyang, Kaifeng, Xuchang et Anyang.

Durant le Grand Bond en avant, la province a été particulièrement touchée par la Grande famine : le nombre de victimes n’est pas connu avec exactitude, mais selon le journaliste et historien Yang Jisheng, il pourrait être proche de trois millions2.

Scandale du sang contaminé

Article détaillé : Affaire du sang contaminé.

Dans les années 1990, de nombreuses personnes ont été contaminées par le VIH (virus du sida) par le réseau de transfusion sanguine mis en place au Henan. On estime que dans certains villages, les « villages sida », jusqu’à 80 % des personnes ont été contaminées.

Tensions ethniques

Des heurts opposent depuis quelques années les Hans et les Huis. Entre le 27 et le 31 octobre 2004, des affrontements violents ont opposé des milliers de paysans musulmans de l’ethnie Hui à d’autres paysans, de l’ethnie majoritaire Han, faisant plusieurs morts et blessés. Les autorités chinoises ont reconnu ces émeutes ainsi que le bilan de 7 morts et 42 blessés. D’après un journaliste local interrogé par l’AFP, un total de 150 personnes auraient pu être tuées et blessées.

Économie

Aujourd’hui, le Henan est toujours une des provinces agricoles, son importance a beaucoup baissé depuis une centaine d’années, à cause de sa position géographique et de sa population majoritairement rurale.

Villes

Ville Population 2006
1. Zhengzhou 郑州 2 023 495
2. Xinyang 信阳 1 653 171
3. Luoyang 洛阳 1 397 051
4. Pingdingshan 平顶山 893 814
5. Anyang 安阳 792 081
6. Xinxiang 新乡 747 060
7. Puyang 濮阳 697 988
8. Kaifeng 开封 581 579
9. Jiaozuo 焦作 526 026
10. Xuchang 许昌 471 177
11. Luohe 漯河 437 399
12. Zhoukou 周囗 387 228
13. Sanmenxia 三门峡 382 886
14. Zhumadian 驻马店 266 029
15. Nanyang 南阳 252 702
16. Hebi 鹤壁 247 815
17. Shangqiu (Zhuji) 商丘 182 061

Référence

  1. http://www.geohive.com/cntry/cn-41.aspx [archive]
  2. Yang Jisheng, Stèles. La Grande famine en Chine, 1958-1961, Seuil, 2012, p. 255-257.

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes

Sur les autres projets Wikimedia :

 [afficher]

v · d · m

Subdivisions de niveau préfecture du Henan

[afficher]

v · d · m

Subdivisions de la Chine



Un spammeur chinois domicilié à Puy-l’Evêque, dans le Lot

A compter du 25 juillet dernier dans la soirée, j’ai vu apparaître dans mes statistiques de blog un phénomène assez curieux dont je n’ai pas tardé à parler dans un premier article que je lui ai consacré moins de 48 heures plus tard, dimanche 27 juillet 2014, et un second moins d’une semaine plus tard, le vendredi 1er août 2014 :  un internaute en provenance de la ville chinoise de Fuzhou venait lire plusieurs centaines de fois par jour le même article de mon blog.

Il s’est nettement calmé depuis dimanche dernier, 3 août 2014. Il commence sans doute à s’assoupir sur son ordinateur, à moins que des crampes palmaires ne ralentissent désormais son activité internétique, mais n’a toujours pas terminé sa lecture frénétique de cet article que j’avais publié en date du 11 juillet 2014 :

http://petitcoucou.unblog.fr/2014/07/11/affaire-meric-front-de-gauche-et-violation-du-secret-medical/

Dès le 27 juillet au matin, et en moins de 48 heures, il avait réussi à faire quasiment doubler le nombre des visites sur mon blog depuis son ouverture au mois de mars de cette année. Celui-ci atteignait alors la somme de 10000 visites. Depuis lors, il a encore doublé, dépassant allègrement un total de 20000 visites.

Me souvenant qu’à compter du 21 septembre 2010, et jusqu’au 18 novembre 2011, le cyberdélinquant Pascal Luraghi, dit Cyprien Luraghi, psychopathe, mythomane et calomniateur public mis en valeur dans un blog dénommé « Puy-l’Evêque », s’était amusé à m’envoyer de Chine une quinzaine de « spams » personnalisés en piratant la messagerie hotmail d’un ancien gangster, je viens de vérifier la provenance exacte de ces messages dont rappel dans la suite des articles que je leur avais consacrés sur mon blog « Un petit coucou », chez OverBlog, en 2011 :

 

2011-07-08 Des menaces de Pascal Cyprien Luraghi - Un petit coucou

 

2011-08-24 Des fantaisies du pirate Pascal Cyprien Luraghi - Un petit coucou

 

2011-08-25 Le délinquant Pascal Cyprien Luraghi, totalement décomplexé - Un petit coucou

 

2011-08-30 Le pirate informatique Pascal Cyprien Luraghi est mégalomane - Un petit coucou

 

2011-09-17 Le délinquant Pascal Cyprien Luraghi poursuit ses provocations - Un petit coucou

 

2011-11-26 Cyp Luraghi, cyberdélinquant compulsif - Un petit coucou

 

Cliquez sur les images pour les agrandir et lire les textes.

Je viens donc de vérifier la provenance exacte de ces faux « spams » de 2010 et 2011, il s’agissait de la ville de Zhengzhou ou Tcheng-Tchéou, capitale de la province chinoise du Henan.

 

http://fr.wikipedia.org/wiki/Zhengzhou

Zhengzhou

Idéogrammes chinois Cette page contient des caractères chinois. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.
Un spammeur chinois domicilié à Puy-l'Evêque, dans le Lot dans Crime 45px-Flag_of_the_People%27s_Republic_of_China.svg
Cet article est une ébauche concernant une ville de Chine.
Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.
Consultez la liste des tâches à accomplir en page de discussion.
Zhengzhou
郑州
Image illustrative de l'article Zhengzhou
Administration
Pays Drapeau de la République populaire de Chine Chine
Province Henan
Statut administratif Ville-préfecture
Code postal Ville : 4500001
Code aéroport CGO
Indicatif 03711
Démographie
Population 3 132 000 hab. (2010)
Densité 3 059 hab./km2
Population préfecture 8 626 505 hab. (2010)
Densité 1 149 hab./km2
Géographie
Coordonnées 18px-Geographylogo.svg dans Folie34° 46′ 00″ Nord 113° 39′ 00″ Est
Superficie 102 400 ha = 1 024 km2
Superficie préfecture 750 700 ha = 7 507 km2
Divers
PIB total 166,1 milliards de yuans (2005)
PIB par habitant 25 474 yuans (2005)
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Chine

Voir la carte topographique de Chine

City locator 14.svg
Zhengzhou
modifier Consultez la documentation du modèle

Zhengzhou (郑州 ; pinyin : Zhèngzhōu ; [jŭng-jō]) ou Tcheng-Tchéou est la capitale de la province chinoise du Henan. On y parle le dialecte de Zhengzhou du mandarin zhongyuan.

Géographie

Zhengzhou est une grande ville située au centre de la Chine. Elle est située au carrefour de deux lignes de chemin de fer majeures (les lignes longhai et jingguang) qui en font une ville au trafic ferroviaire très important.

Histoire

La ville a une histoire très ancienne, qui date d’environ 3600 ans. Elle était l’une des villes principales des dynasties Xia (),Shang (), Guan (), Zheng () et Han ().

Lieux et monuments

Zhengzhou possède de nombreux monuments historiques, comme les bâtiments qui ont été construits durant la dynastie Shang (). On trouve à ZhengZhou le Musée du Henan, parmi les plus beaux et riches de Chine. La région étant celle des anciennes capitales de Chine, mais aussi propice aux inondations par le fleuve jaune, de nombreux vestiges permettent de remonter le temps de l’histoire de Chine. Près de la ville se trouve le temple Shaolin, connu dans le monde entier comme étant la source du Kung-Fu Shaolin en Chine.

Universités

  • Université de Zhengzhou (郑州大学)

Économie

En 2005, le PIB total a été de 166,1 milliards de yuans, et le PIB par habitant de 25 474 yuans2.

La ville abrite une bourse de matériaux, une usine du constructeur automobile Nissan, et une usine Foxconn.
Zhengzhou possède un aéroport (code AITA : CGO).

 

Zones industrielles

  • Zhengzhou New & Salut-Tech Zone de développement des industries

Zhengzhou High & New Technology Industries Zone de développement a été créé en 1988, et approuvé par le Conseil d’État de la RPC comme une zone de développement de l’État sur Mar.6, 1991. Il a été évalué à avancer zone de haute technologie de la Chine, respectivement en 1993, 1998 et 2002. La zone couvre actuellement une superficie totale de 18,6 kilomètres carrés. Un plan d’extension a été approuvée par Zhengzhou Gouvernement municipal, les travaux de construction divers débuté en 2004. En vertu de la stratégie de développement de «parcs multiples dans une zone », la zone a fait de grands efforts pour promouvoir le développement de logiciels, technologies de l’information, les nouveaux matériaux, les industries pharmaceutiques et bio-photo-machines-électronique3.

  • Zone Zhengzhou développement économique et technologique

Zone Zhengzhou développement économique et technologique a été approuvé en tant que zone de développement au niveau des États le 13 février 2000. La zone présente une surface développée de 7 kilomètres carrés. Industries encouragé comprennent Electronics Assembly & Manufacturing, Télécommunications, Commerce et Distribution, Industrie pharmaceutique / Biotechnologies, Instruments & Production d’équipement industriel, équipement médical et de fournitures, expédition / entreposage / logistique et l’industrie lourde4.

  • Zone de traitement des exportations Zhengzhou

Zhengzhou (Henan) Export Processing Zone a été créé le 21 juin 2002, avec l’approbation du Conseil d’Etat. Sa superficie prévue est de 2,7 kilomètres carrés. La zone A est situé à Zhengzhou nationale de développement économique et technologique et a commencé à fonctionner le Juin 1, 2004. La superficie des terres est développé 0.893 kilomètres carrés à l’heure actuelle. La zone B est situé à Zhengzhou Airport Area et est adjacent à l’aéroport international de Zhengzhou Xinzheng au nord et couvre une superficie prévue de 5 kilomètres carrés en servitude zone logistique, la servitude de la zone franche et zone industrielle appui, etc 5.

Subdivisions administratives

La ville-préfecture de Zhengzhou exerce sa juridiction sur douze subdivisions – six districts, cinq villes-districts et un xian :

  • le district de Zhongyuan – 中原区 Zhōngyuán Qū ;
  • le district d’Erqi – 二七区 Èrqī Qū ;
  • le district hui de Guancheng – 管城回族区 Guǎnchéng huízú Qū ;
  • le district de Jinshui – 金水区 Jīnshuǐ Qū ;
  • le district de Shangjie – 上街区 Shàngjiē Qū ;
  • le district de Huiji – 惠济区 Huìjì Qū ;
  • la ville de Xinzheng – 新郑市 Xīnzhèng Shì ;
  • la ville de Dengfeng – 登封市 Dēngfēng Shì ;
  • la ville de Xinmi – 新密市 Xīnmì Shì ;
  • la ville de Gongyi – 巩义市 Gǒngyì Shì ;
  • la ville de Xingyang – 荥阳市 Xíngyáng Shì ;
  • le xian de Zhongmu – 中牟县 Zhōngmù Xiàn.

Démographie

La municipalité compte 8 626 505 habitants d’après le recensement de 2010, dont 3 980 250 habitants urbains (6 districts urbains + Xingyang), ce qui en fait la principale métropole de la province.

Jumelages

Notes et références

  1. a et b (en) Codes postaux et téléphoniques du Henan [archive], (en) China Zip Code/ Telephone Code, ChinaTravel [archive]
  2. (en) Market Profiles on Chinese Cities and Provinces [archive] (actualisation 11/2006)
  3. http://rightsite.asia/en/industrial-zone/zhengzhou-hi-tech-industrial-development-zone/ [archive]
  4. http://rightsite.asia/en/industrial-zone/zhengzhou-economic-technology-development-zone/ [archive]
  5. http://rightsite.asia/en/industrial-zone/zhengzhou-export-processing-zone/ [archive]

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes

Sur les autres projets Wikimedia :

 [afficher]

v · d · m

Subdivisions de niveau préfecture du Henan

[afficher]

v · d · m

Subdivisions de niveau district de la préfecture de Zhengzhou

 

http://fr.wikipedia.org/wiki/Henan

Henan

 

Henan
Carte indiquant la localisation du Henan (en rouge) à l'intérieur de la Chine
Carte indiquant la localisation du Henan (en rouge) à l’intérieur de la Chine
Administration
Pays Drapeau de la République populaire de Chine Chine
Autres noms Chinois : 河南
Pinyin : Hénán
« Sud du fleuve [Jaune] »
Abréviation 豫 (yù)
Statut politique Province
Capitale Zhengzhou
Démographie
Population 94 023 567 hab. (20101)
Densité 563 hab./km2
Rang 2e
Nationalités Hans (98,8 %)
Hui (1 %)
Géographie
Superficie 167 000 km2
Rang 17e
Économie
PIB (2004) 881 500  (5e)
PIB/hab. 9 375 Ұ (18e)
modifier Consultez la documentation du modèle

Le Henan, autrefois Honan (河南, hénán en pinyin, « au sud du fleuve »), est une province du centre-est de la Chine.

Géographie

Bien que présentant des paysages divers, le Henan est en grande partie occupé par la plaine centrale, importante région agricole que traverse le Fleuve Jaune, princpal fleuve de Chine du Nord.

Histoire

Le Henan est un des berceaux de la civilisation chinoise, grâce à son climat favorable et ses terres fertiles. Dans l’histoire chinoise, plusieurs dynasties ont choisi des villes du Henan comme capitales, notamment Luoyang, Kaifeng, Xuchang et Anyang.

Durant le Grand Bond en avant, la province a été particulièrement touchée par la Grande famine : le nombre de victimes n’est pas connu avec exactitude, mais selon le journaliste et historien Yang Jisheng, il pourrait être proche de trois millions2.

Scandale du sang contaminé

Article détaillé : Affaire du sang contaminé.

Dans les années 1990, de nombreuses personnes ont été contaminées par le VIH (virus du sida) par le réseau de transfusion sanguine mis en place au Henan. On estime que dans certains villages, les « villages sida », jusqu’à 80 % des personnes ont été contaminées.

Tensions ethniques

Des heurts opposent depuis quelques années les Hans et les Huis. Entre le 27 et le 31 octobre 2004, des affrontements violents ont opposé des milliers de paysans musulmans de l’ethnie Hui à d’autres paysans, de l’ethnie majoritaire Han, faisant plusieurs morts et blessés. Les autorités chinoises ont reconnu ces émeutes ainsi que le bilan de 7 morts et 42 blessés. D’après un journaliste local interrogé par l’AFP, un total de 150 personnes auraient pu être tuées et blessées.

Économie

Aujourd’hui, le Henan est toujours une des provinces agricoles, son importance a beaucoup baissé depuis une centaine d’années, à cause de sa position géographique et de sa population majoritairement rurale.

Villes

Ville Population 2006
1. Zhengzhou 郑州 2 023 495
2. Xinyang 信阳 1 653 171
3. Luoyang 洛阳 1 397 051
4. Pingdingshan 平顶山 893 814
5. Anyang 安阳 792 081
6. Xinxiang 新乡 747 060
7. Puyang 濮阳 697 988
8. Kaifeng 开封 581 579
9. Jiaozuo 焦作 526 026
10. Xuchang 许昌 471 177
11. Luohe 漯河 437 399
12. Zhoukou 周囗 387 228
13. Sanmenxia 三门峡 382 886
14. Zhumadian 驻马店 266 029
15. Nanyang 南阳 252 702
16. Hebi 鹤壁 247 815
17. Shangqiu (Zhuji) 商丘 182 061

Référence

  1. http://www.geohive.com/cntry/cn-41.aspx [archive]
  2. Yang Jisheng, Stèles. La Grande famine en Chine, 1958-1961, Seuil, 2012, p. 255-257.

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes

Sur les autres projets Wikimedia :

 [afficher]

v · d · m

Subdivisions de niveau préfecture du Henan

[afficher]

v · d · m

Subdivisions de la Chine



1...272273274275276...285

Le Club des Jeunes |
Collectif citoyen de Monfla... |
JCM Consultant |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Hug Lo
| Reelnew
| coachingmeteo