Pourquoi le pédophile Cyprien Luraghi ne m’attaque plus en justice

Certains auront peut-être remarqué que depuis quelques mois je l’affirme assez souvent pédophile, ce que je n’avais jamais fait une seule fois auparavant, alors qu’il me harcelait notamment pour le compte du pédophile brestois Serge Rodallec depuis l’année 2008.

Au printemps de l’année dernière, après avoir découvert un texte présenté par la pseudo-journaliste Hélène Sergent (20minutes.fr) comme son « témoignage » de soi-disant victime de cyberharcèlement, un article de presse en réalité entièrement voué à m’accuser mensongèrement de n’importe quoi et notamment d’avoir publié depuis 2008 des centaines d’articles où je l’aurais accusé de pédophilie, dont près de 2000 pour une seule année, j’avais commencé à répondre à ces nouvelles calomnies publiques du mythomane notoire, harceleur et calomniateur public Pascal Edouard Cyprien Luraghi ici-même sur cette unique question de la pédophilie en indiquant assez précisément ce qu’il en était en réalité – lors de la publication de son « témoignage » par sa complice Hélène Sergent qui en l’occurrence avait utilisé sa qualité de journaliste pour tromper sciemment le public à mon sujet, l’encourager à me lyncher sur Twitter et venir aussi m’agresser ou me tuer à mon domicile, puisqu’elle acceptait des menaces de mort à mon encontre en guise de « commentaires » à la suite de ce texte entièrement mensonger et calomnieux à mon égard tout en me refusant tout droit de réponse, j’étais encore bien loin de totaliser 2000 articles depuis le début de mes publications, dont strictement aucune pour l’accuser de pédophilie.

Résultat : vers la fin de l’année dernière, j’ai été contactée par des proches du pédophile qui m’ont bien confirmé avec moult détails qu’effectivement il en est un, ce que de toute façon n’importe qui pouvait comprendre très facilement au vu de ses écrits publics sur cette question et de tous ses harcèlements à mon encontre à propos du pédophile brestois Serge Rodallec à compter de l’année 2008. Les mêmes m’ont encore fourni quantité d’autres renseignements très précis et fort intéressants sur ce hors-la-loi d’habitude, le tout alors qu’il me piratait et écoutait toujours illégalement depuis 2008, ce qu’il fait encore aujourd’hui, si bien que tous ses complices et lui-même ont su d’emblée tout ce que je venais d’apprendre à son sujet.

Voilà donc pourquoi, alors que depuis des années il ne cessait de m’accuser mensongèrement de n’importe quoi, notamment de l’accuser publiquement de pédophilie, et ce, autant auprès d’autorités diverses, judiciaires et autres, que du public, ce qu’en réalité je n’avais jamais fait, brutalement il a totalement cessé d’émettre ce genre de plainte alors que je me mettais effectivement à le traiter de pédophile… avec l’assurance de pouvoir étayer mon propos en cas de nouvelle plainte de sa part…

Il va de soi que je regrette amèrement de ne l’avoir pas fait plus tôt, j’aurais pu gagner un bon paquet d’années.



David Doucet, soi-disant « cancelled »…

On le voit et on l’entend partout… à se prétendre « cancelled »… Cherchez l’erreur…

J’y reviendrai quand j’aurai un peu plus de temps.

Pour l’instant, je fais observer qu’il ne donne de la voix que pour parler de présomption d’innocence et préconiser la disparition de l’espace d’expression publique des victimes qui n’ont plus d’autre recours que de tenter de s’y faire entendre, ce qui est assez dégueulasse mais reste dans la droite ligne de toutes les entreprises de dézingage de ces hommes et de ces femmes (bien plus souvent des femmes, d’ailleurs, il est toujours plus facile pour tout le monde, magistrats et journalistes y compris, de taper sur ces petites créatures fragiles que sur de gros malabars) de type « déconnologie » ou « Ligue du LOL ».

Et que bien sûr, comme un certain nombre d’autres anciens « loleurs » qui vont ensuite se plaindre d’être assimilés à des pédophiles ou à des terroristes, on le voit bien bisouter le maître sur Twitter :

 

https://twitter.com/CyprienLuraghi/status/1320086301975236609

Tweeter

Voir les nouveaux Tweets

Conversation

David Doucet, soi-disant
Sébastien NEUVILLE
@SebNeuville
·

24 oct.

David Doucet

m’a posé quelques questions au sujet de la justice lors de la préparation de son livre sur la haine en ligne. Le nombre de cas évoqués et la violence des situations font frémir.

 dans LCR - NPA
La Haine en ligne – David Doucet
Nous pouvons tous être la proie des réseaux sociaux. Une majorité de Français a fait l’objet de cette haine en ligne. Dans nos sphères [...]
albin-michel.fr
wacpeS_-_bigger dans Le Post
Cyprien Luraghi
@CyprienLuraghi
En réponse à

et

J’ai fini sa lecture hier au soir. Excellent bouquin en vérité. Et totalement flippant aussi, je dois dire. Je sais de quoi il en retourne, faut dire.
ZjhR5_NZ_bigger dans Luraghi
David Doucet
@Mancioday
·

24 oct.

En réponse à

et

Merci.
wacpeS_-_bigger dans NEMROD34
Cyprien Luraghi
@CyprienLuraghi
·

24 oct.

Nan nan : c’est merci à toi. Et aux gens dans le bouquin. Je suis sincère, hein : c’est vraiment du super boulot.

 

 



Procès de la gauche : il n’est jamais trop tard pour bien faire

Et tous les instants sont bons, tragiques ou pas.

Et c’est pareil pour la droite.

Dans tout le spectre politique, on n’en voit vraiment pas un pour rattraper les autres.

Lequel dénonce PEC Luraghi et sa bande de criminels ? Aucun.

Passons donc aux travaux pratiques.

J’ai vu plus d’une fois en audition sa juge préférée, celle qu’il appelle par son prénom, la Brestoise Céline Verdier.

Avec ses collègues harceleurs du TGI de Brest, elle a effrayé tous mes avocats successifs au point d’en obtenir ce qu’elle en exigeait : qu’ils ne me défendent surtout pas.

La dernière en date a été fortement déstabilisée par les harcèlements qu’elle a subis de sa part et m’a toujours dit avoir été profondément choquée par ses comportements à mon égard en audition : en 25 ans de métier, elle n’avait jamais vu ça, m’a-t-elle répété par la suite à chacun de nos entretiens; selon ses dires, j’avais été maltraitée par cette juge comme jamais ne l’est même le pire des criminels; or, je n’avais et n’ai jamais rien fait de mal, j’étais censée être interrogée comme victime, ce que je suis effectivement à un point totalement inouï, de l’ordre du jamais vu : on ne me reproche que des qualités, pas des défauts, encore moins des actes répréhensibles, à hauteur suffisante pour justifier trente années de violences ininterrompues, dont plusieurs tentatives d’assassinat.

Je me suis donc plus d’une fois trouvée face à cette juge qui m’accusait en haussant le ton démesurément d’accuser des gens (toujours preuves à l’appui, bien entendu, jamais de manière gratuite, comme le font aussi tous les autres plaignants sérieux) et s’est mise à égrener leurs qualités, titres, fonctions ou professions d’une manière hystérique, jusqu’à s’en étrangler lorsqu’elle a finalement hurlé :

« DES OUVRIERS DE L’ARSENAL !!! »

Ce n’est pas une puce qu’elle m’a mise à l’oreille avec ça, mais carrément le haut-parleur du syndicaliste au plus haut de sa forme.

En effet, je n’ai jamais accusé nulle part aucun ouvrier de l’arsenal, ni dans aucune de mes plaintes, ni dans aucun autre écrit.

En revanche, j’avais jadis bien pu identifier comme des syndicalistes CGT de la DCN certains des individus que j’avais constamment sur les talons à Brest à une époque encore assez proche de celle où, de début mai 1994 jusqu’à la mi-septembre 1994, les avait précédés un groupe de milices dont l’une composée de Pakistanais, alors qu’était négocié le fameux contrat Agosta par l’équipe du sulfureux Ziad Takieddine.

La CGT DCN tenait beaucoup à ce contrat.

Mais l’enquête sur l’attentat de Karachi du 8 mai 2002 n’a jamais exploré cette « piste » constituant pourtant l’une des données essentielles de l’équation « tragique ».

Et pourquoi donc ?

Faisant bloc derrière le juge Raymond André qui s’était personnellement impliqué dans les évènements de cette année 2002, la magistrature ultra CORROMPUE du TGI de Brest alertée par de nouvelles investigations à compter de l’année 2008 a dès lors pris les devants en organisant avec le terroriste « islamigré » Pascal Edouard Cyprien Luraghi et ses mentors du NPA de Brest, notamment la criminelle Josette Brenterch, leur complice de toujours, une déstabilisation massive de l’institution judiciaire.

 

https://www.liberation.fr/france/2020/10/25/ian-brossat-certains-tentent-en-cet-instant-tragique-d-instruire-le-proces-de-la-gauche_1803420

Ian Brossat : «Certains tentent en cet instant tragique d’instruire le procès de la gauche»

 

Par Margaux Lacroux — 25 octobre 2020 à 15:20
Ian Brossat à Paris, le 11 avril. Photo Anne-Christine Poujoulat. AFP

Le porte-parole du Parti communiste réagit à l’inscription «collabo» taguée samedi à l’entrée de son siège parisien.

  • Ian Brossat : «Certains tentent en cet instant tragique d’instruire le procès de la gauche»

Le mot «collabo» a été inscrit à l’encre rouge sur le dôme blanc du siège du parti communiste à Paris, samedi. Le porte-parole du PCF réagit à cet acte de vandalisme, qu’il attribue à l’extrême droite.

Comment interprétez-vous le tag du terme «collabo» devant votre siège ?

Je le vis d’abord comme une infamie. Le Parti communiste, c’est la Résistance. Ce tag a été dessiné sur notre siège au moment où nous commémorons le 79e anniversaire du massacre de Châteaubriant. 27 communistes furent alors fusillés par les nazis. Parmi eux, il y avait Guy Môquet, âgé de 17 ans. Ce siège national du PCF est situé place du Colonel-Fabien, du nom de ce résistant français auteur du premier attentat contre un militaire nazi, le 21 août 1941. Quant aux auteurs de ce tag, je n’ai guère de doute sur leur profil. J’y vois la marque et la signature de l’extrême droite.

Que répondez-vous à ceux qui accusent le PCF de complaisance envers le communautarisme et l’islamisme dans le contexte actuel ?

Je leur réponds que le PCF n’a aucune leçon de République à recevoir de personne. La République française, nous la chérissons et nous avons su la défendre les armes à la main. Après ce que nous venons de vivre, on attendrait des responsables politiques qu’ils veillent à l’unité du pays. Je constate avec effarement que c’est l’exact inverse qui est en train de se produire. Certains tentent en cet instant tragique d’instruire le procès de la gauche, de la disqualifier voire de la criminaliser. Une chose est certaine. Ce n’est pas la gauche, en tout cas pas la mienne, qui vend des armes à l’Arabie saoudite, ce n’est pas ma gauche qui baise les babouches des pétromonarques du Golfe et les décore de tout ce que la République compte de distinctions diverses et variées. Pour le reste, ce que nous disons est clair et précis. Il faut lutter sans faille contre l’islamisme, qui est une forme de fascisme. Cela suppose de condamner avec la plus grande sévérité ceux qui de près ou de loin ont prêté main-forte à l’assassin de Samuel Paty. Et il faut d’un même mouvement lutter contre tout qui fait le terreau de cette idéologie mortifère. Cela suppose de faire revenir l’État dans nos quartiers, pas uniquement sous sa forme répressive mais avec l’ensemble des services publics qui manquent aujourd’hui cruellement. Au premier rang desquels, l’école.

A lire aussi En finir avec l’«islamo-gauchisme» ?

Quelles suites allez-vous donner ?

Nous allons porter plainte, bien sûr. Et je ne doute pas les coupables seront identifiés et punis. Mais le plus important n’est pas là. Nous allons surtout continuer le combat pour une République sociale et démocratique.

Margaux Lacroux

 



Terrorisme : menaces de décapitations à Lyon

Attention, la menace est sérieuse, ce n’est pas de l’amusement.

Pour autant que je sache, c’est bien à Lyon qu’est programmé le gros attentat de l’automne, mais pas pour tout de suite.

L’attentat de Conflans-Sainte-Honorine, qui s’inscrit dans la même série, laquelle a commencé au début de l’année avec le projet avorté de Brest, n’est qu’une sorte d’attentat-étape annonciateur de la suite.

Je rappelle ici qu’il est toujours possible de « décapiter » à tout moment l’organisation terroriste qui commet tous ces assassinats en allant cueillir son chef chez lui à Puy-L’Evêque, mais que les magistrats ultra CORROMPUS qui en sont complices n’y tiennent absolument pas.

A priori, il va donc encore falloir supporter ça durant un certain temps…

 

https://actu17.fr/tags-sur-une-ecole-a-lyon-le-maire-du-8e-les-professeurs-et-les-eleves-menaces-de-decapitation/

Tags sur une école à Lyon : le maire du 8e, les professeurs et les élèves menacés de décapitation

Y.C.

-

24 octobre 2020, 12h50 │ MAJ : 24 octobre 2020, 12h50

Terrorisme : menaces de décapitations à Lyon dans AC ! Brest lyon_241020
Des tags ont été découverts sur l’école Philibert-Delorme à Lyon (8e). (photos @ThomasFaurobert)

 

Des tags ont été découverts sur une école du 8ème arrondissement de Lyon ce samedi matin. Il s’agit de menaces de mort visant le maire de l’arrondissement mais également les professeurs et les élèves de l’école.

« Le maire du 8e on va te décapiter la tête », « Continuez, on va vous décapiter les profs et les élèves ». Ce sont les menaces qui ont été taguées sur l’école Philibert Delorme, située au 159 route de Vienne à Lyon, et découvertes ce samedi matin.

Ces messages visent Olivier Berzane, le maire EELV du 8ème arrondissement, mais également les enseignants et les élèves. « Est-ce un acte isolé de quelqu’un ne sachant pas quoi faire de sa soirée ou une menace sérieuse ? C’est dans tous les cas d’une violence extrême », a réagi l’élu, au Progrès. « C’est de la haine gratuite », a-t-il ajouté. Olivier Berzane a déposé plainte. Les inscriptions doivent être nettoyées dans la journée.

La veille, des tags avaient été découverts sur la commune de Chassieu, dans la métropole de Lyon. Il s’agissait de menaces de mort visant le maire LR de Bron, Jérémie Bréaud. « On va te décapiter », pouvait-on lire. Gérald Darmanin a annoncé dans la journée que la justice allait être saisie et qu’une protection allait être mise en place pour l’édile.

 



Bretagne : le Ruthénois Richard Ferrand se serait converti…

Ayant épousé une Bretonne, Richard Ferrand pourrait aussi avoir adopté ce qui selon ses dires pourrait être la « religion » bretonne…

Ouarf !

Délires en continu de toute la classe politique depuis vendredi… c’est un vrai festival…

Plus que jamais, Lulu doit faire dans sa culotte.

 

https://www.bfmtv.com/politique/quand-je-fais-mes-courses-je-vais-au-rayon-produits-bretons-la-reponse-de-ferrand-a-darmanin_AV-202010210090.html#xtor=AL-68

« Quand je fais mes courses, je vais au rayon ‘produits bretons’ »: la réponse de Ferrand à Darmanin

 

Clarisse Martin
Le 21/10/2020 à 9:20

 

Le ministre de l’Intérieur a déclaré mardi soir être « choqué de rentrer dans un hypermarché et de voir qu’il y a un rayon de telle cuisine communautaire ».

 

Ses propos se sont répandus comme une traînée de poudre: Gérald Darmanin a déclaré ce mardi soir, dans l’émission Face à BFM, qu’il avait « toujours » été « choqué de rentrer dans un hypermarché et de voir qu’il y a(vait) un rayon de telle cuisine communautaire », estimant que « c’est comme ça que commence le communautarisme » et ajoutant qu’il s’agissait là de « son opinion ».

Une analyse que ne partage visiblement pas Richard Ferrandn, invité de BFMTV-RMC ce mercredi matin. Invité à réagir à cette sortie de l’occupant de Beauvau, le président de l’Assemblée nationale a, a contrario, indiqué que la présence dans les grandes surfaces de rayons consacrés aux produits halal ou casher ne le « choqu(ait) pas ».

« Quand je fais mes courses, je vais au rayon ‘produits bretons’, parce que je suis breton. Et je vais vers les produits du terroir », a répliqué l’occupant du Perchoir.

« Moi dans ma circonscription à Chateaulin (dans le Finistère, ndlr), il y a une grande entreprise qui exporte 500.000 tonnes de poulets par an vers l’Arabie saoudite et c’est du poulet halal. Alors je constate que quand ça permet à des filières entières de vivre, à des entreprises de prospérer, eh bien on considère qu’on s’adapte à la demande du marché, donc ce n’est pas un sujet », a coupé court Richard Ferrand sr notre antenne.

« Pourquoi des rayons spécifiques? » a pointé Darmanin

Mardi soir, Gérald Darmanin avait expliqué comprendre « très bien » que « la viande halal soit vendue dans des supermarchés ». « Ce que je regrette, c’est les rayons. Pourquoi je dois faire un rayon différent? J’ai donc le rayon pour les musulmans, le rayon casher puis tous les autres… Pourquoi des rayons spécifiques? » s’est interrogé le ministre, plus tard dans la soirée.

Sur le même sujet

Gérald Darmanin a également pointé « le capitalisme français, mondial » qui aurait selon lui une « responsabilité » dans le communautarisme. « Ce n’est pas parce qu’on a des parts de marché en flattant quelques bas instincts qu’on a rendu service au bien commun », a-t-il jugé.

Clarisse Martin Journaliste BFMTV

 



1...1011121314...309

Le Club des Jeunes |
Collectif citoyen de Monfla... |
JCM Consultant |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Hug Lo
| Reelnew
| coachingmeteo