Alerte : nouvelles inventions de Jean-Marc Donnadieu de Béziers me concernant

Il soutient depuis hier que j’aurais posté sur Internet des photographies de ma chambre et aussi, qu’il se trouverait quelque part sur le net à disposition du public des photographies de moi à l’hôpital psychiatrique de Bohars.

C’est évidement totalement faux, comme la quasi totalité des prétentions de ce malade concernant ma vie privée : je n’ai jamais posté nulle part aucune photographie de ma chambre et il n’existe pas davantage de photographies de moi à l’hôpital psychiatrique de Bohars, pas plus que dans aucun autre établissement psychiatrique.

En 2011, son complice Pascal Edouard Cyprien Luraghi avait bien usurpé mon identité pour créer un blog destiné à me calomnier où il avait notamment posté une photographie d’une femme en camisole, mais ce n’était pas moi.

La photographie que la folle dingue Sylvie Depierre née Zabel et pseudonymée Félicité-Mafoi avait postée sur le blog Tique Toc en juin 2010 en prétendant que c’était moi était de même, en réalité, celle d’une personne qui m’est totalement inconnue.

Ces gens n’ont jamais eu aucune photographie de moi ni de mon intérieur.

 

https://www.midilibre.fr/2019/04/02/tribunal-de-beziers-la-divulgation-de-la-vie-privee-sur-le-net-coute-cher,8104686.php

Les commentaires (45)
Alerte : nouvelles inventions de Jean-Marc Donnadieu de Béziers me concernant dans AC ! Brest avatar
Anonyme162463 Il y a 3 heures

NEMROD34 va continuer à nier indéfiniment ce qui est établi depuis longtemps et qu’il a lui-même déjà reconnu à de multiples reprises : non, il n’a jamais été anonyme sur Internet sous ce pseudonyme-là, et oui, il a bien commis à mon encontre de multiples infractions d’atteinte à l’intimité de la vie privée tandis que je n’en avais jamais commise aucune à son encontre. Il m’a aussi énormément injuriée, calomniée et menacée.
Je pense qu’il faut maintenant resituer ses procédures abusives contre OVERBLOG dans leur contexte, qui est celui des harcèlements dont je suis victime sur Internet depuis l’année 2008 de la part d’une bande de cybercriminels que NEMROD34 a rejoints au printemps 2010, pour les aider à obtenir la suppression de mon blog chez OVERBLOG, qui les dérangeait, d’une part parce que je continuais à m’y exprimer alors qu’ils avaient réussi à me faire virer des sites Rue89 et Le Post, et d’autre part parce que j’avais commencé à y parler un peu de leurs harcèlements à mon encontre. Depuis environ un an et surtout depuis les révélations concernant la Ligue du LOL, on commence à envisager que de tels harcèlements sont répréhensibles et les victimes commencent à s’exprimer sans crainte. Jusque-là, chacune étant seule face à la meute, à chaque tentative de se manifester, il lui arrivait la même chose qu’à moi : c’est elle qui était poursuivie et/ou toujours menacée d’en subir toujours plus.

 dans Calomnie
NEMROD34 Il y a 2 jours

Pour ce que ça intéresse voici l’arrêté de la cour d’appel de Montpellier où il est très clairement précisé les propos tenus par le corbeau en question (accusation de pédophilie, violences conjugales et autres): https://www.legalis.net/jurisprudences/cour-dappel-de-montpellier-3eme-ch-b-arret-du-22-mars-2017/

Et pour avoir une idée de la santé mentale du corbeau, quand je publis ceci sur mon facebook :
Balance : Vous avez la chanson « The Final Countdown » désormais dans la tête.

Ce qui n’est rien d’autre que l’horoscope du gorafi le lundi:

http://www.legorafi.fr/2019/04/01/horoscope-du-1er-avril-2019/

Cette malade mentale dont je subis les nuisances depuis maintenant plus de 9 ans pense que c’est des menaces de mort envers elle …

http://satanistique.blogspot.com/2019/04/nouvelles-menaces-de-mort-de-jean-marc.html

9 ans que je dois subir ça …

avatar dans Corruption
Anonyme162463 Il y a 2 jours

Il n’y a jamais eu aucune accusation de pédophilie. J’avais juste posé la question d’un lien avec le réseau pédophile qui m’attaquait déjà, il s’est avéré réel. Les difficultés conjugales et de la garde du fils, c’est Nemrod lui-même qui les a apportées sur mon blog. Je n’en savais rien et aucun de mes commentateurs non plus, nous ne le connaissions pas. Et l’élément principal pour la condamnation reste la révélation de l’identité, qui n’a jamais été mon fait, puisque Nemrod révélait lui-même son identité partout où il s’exprimait sous ce pseudonyme, et depuis au moins une dizaine d’années. Il n’a en fait jamais été anonyme sous ce pseudonyme-là.
Quant aux horoscopes balance qu’il publie de temps en temps depuis quelques mois, il s’agit bien toujours de menaces à peine voilée à mon encontre : il choisit ses lignes et ne publie toujours que pour la balance, qui est mon signe.
Et je n’ai aucune maladie mentale, j’ai juste le tort d’être ingénieur alors que je n’ai toujours été qu’une femme.
Un peu d’honnêteté, SVP, M. Nemrod…

 dans Crime
NEMROD34 Il y a 2 jours

« Il est constant et non contesté que Monsieur X. s’est adressé à diverses reprises à la société JFG Networks en vue d’obtenir la suppression des informations litigieuses avant de l’assigner devant le juge des référés.

Il est tout aussi justifié que ce n’est que le lendemain du prononcé de l’arrêt de la Cour d’appel de Montpellier que la société Overblog a supprimé les mentions faisant grief à Monsieur X.. La seule comparaison des dates permet donc de constater que les informations permettant d’identifier aisément l’appelant sont restées accessibles aux tiers pendant près de 18 mois.

La révélation à son insu de l’identité véritable de Monsieur X. sur un forum de discussion où sont utilisés des pseudonymes, associée dans les articles litigieux à des éléments vrais ou supposés de sa vie privée et à des allégations à caractère diffamatoire ou injurieux, est de nature à constituer, dès lors que les pages internet en question sont, grâce aux moteurs de recherches, aisément consultables par tous, une atteinte à l’intimité de sa vie privée. »

Voilà ce que dit la justice…

avatar dans Folie
Anonyme162463 Il y a 2 jours

Il faudrait encore rappeler que je n’ai jamais été citée dans aucune des procédures de Nemrod contre OVERBLOG et qu’il m’en a volontairement écartée pour n’être pas contredit sur les faits. OVERBLOG ne pouvait se défendre qu’en ce qui concerne ses obligations d’hébergeur, qui ont été toujours été respectées à la lettre, il ne pouvait pas se défendre sur le fond des contentieux m’opposant à Nemrod qui ne sont pas son problème, et c’est pour cette raison que le TGI de Béziers a toujours débouté Nemrod de toutes ses demandes. La cour d’appel de Montpellier s’est prononcée sur des « faits »(imaginaires) exposés par le seul Nemrod et jamais contredits au cours de la procédure du fait que je n’avais pas été citée. Est-ce que tout le monde comprend l’entourloupe ? C’est moi qu’il aurait dû assigner au tribunal, pas OVERBLOG, mais dans ce cas, ses accusations mensongères n’auraient pas fait long feu.

avatar dans LCR - NPA
Anonyme162463 Il y a 2 jours

NEMROD34 a berné la « justice » de Montpellier, pas celle de Béziers qui avait bien relevé les anomalies de sa procédure.

 dans Le Post
NEMROD34 Il y a 1 jour

Béziers un juge, cour d’appel de Montpellier trois juges, deux fois …
Si c’est à votre hébergeur que je m’en suis pris c’est bien pour votre anonymat dont vous êtes si fière, et son silence total à mes signalement.
Vous avez fait tombé votre anonymat, il est même tombé via voie judiciaire, et maintenant je connait la procédure, vous aurez votre procès et serez condamné.
Vous êtes une harceleuse malade, et les vices de procédures dont vous avez profité jusque là face à d’autres de vos nombreuses victimes ne marcheront pas plus.
Prouvez tout ce dont vous m’accusez, il faudra le faire devant le tribunal, et c’est impossible vous le savez bien puisque ça n’existe pas…
Votre harcèlement et vos mensonges en revanche c’est très simple …

 dans Luraghi
NEMROD34 Il y a 1 jour

« OVERBLOG ne pouvait se défendre qu’en ce qui concerne ses obligations d’hébergeur, qui ont été toujours été respectées à la lettre, il ne pouvait pas se défendre sur le fond des contentieux m’opposant à Nemrod qui ne sont pas son problème, »

C’est pour ça qu’il est précisé que votre hébergeur à enfreint ses propres Conditions Générales d’Utilisation, pour la petite histoire c’et moi même qui les ai épluché et relevé la chose …
Vous pouvez mentir autant que le vous le voulez la réalité reste là …

avatar dans NEMROD34
Anonyme162463 Il y a 1 jour

C’est vous qui mentez, M. Nemrod. Vous aviez mon identité et mes coordonnées dès le début de vos harcèlements à mon encontre en 2010. C’est acté par votre audition du 12 juillet 2011 pour des faits antérieurs à janvier 2011, votre première assignation d’OVERBLOG ne remontant qu’à début mars 2011. Quant aux vices de procédures dont soi-disant j’aurais profité, ce ne sont que ceux voulus par vos complices pour leurs propres procédures. Ils ont fait du détournement de procédure, tout comme vous, d’ailleurs. Mon anonymat, c’est vous tous qui l’avez fait « tomber » comme dites en préalable à tous vos harcèlements à mon encontre, à l’aide de piratages informatiques formellement attestés par bien plus de pièces que nécessaire, et auxquels vous avez bien participé.

 dans Perversité
NEMROD34 Il y a 1 jour

D’ailleurs tout le monde peut constater le nombre de fois où je donne votre identité …

avatar dans Politique
Anonyme162463 Il y a 1 jour

Vous répondez à côté de la question à plusieurs reprises. Les CGU d’OVERBLOG n’ont rien à voir avec les questions de fond que j’expose. Et vous avez bien publié mon identité et mes coordonnées à de nombreuses reprises sur différents site. Vous vous en êtes même justifié une fois en audition le 12 juillet 2011. L’auriez-vous donc oublié ? Soi-disant je vous aurais fait des misères à vous et vos complices pirates et harceleurs. Ce que vous avez raconté à la police était mensonger. Il reste que vous avez bien commis à mon encontre l’infraction d’atteinte à l’intimité de la vie privée résultant de la levée de mon anonymat, et pas qu’une fois, tandis que moi je ne l’ai jamais commise à votre encontre, puisque vous n’avez jamais été anonyme sous le pseudonyme de NEMROD34.

 dans Rue89
NEMROD34 Il y a 1 jour

« puisque vous n’avez jamais été anonyme sous le pseudonyme de NEMROD34″

D’accord.
Alors si là je donne votre nom et prénom, adresse, photo de votre chambre et tout et que vous accuses d’un milliers de choses horribles tout va bien parce que c’est sur internet et que donc voilà ?
Je le fais ? J’ouvres 6 blog minimum pour le faire et tout ira bien ?
Si je raconte votre vie et montre des photos de vous dans établissement hospitalier c’est bon ?
Parce que c’est sur internet, et rien ne prouve que ça ne vient pas de vous …

 dans Sceptiques du Québec
NEMROD34 Il y a 1 jour

« Les CGU d’OVERBLOG n’ont rien à voir avec les questions de fond que j’expose.  »

Les CGU d’Over-Blog on comptées énormément, article 5.1 de leur CGU de l’époque, relisez ou faites lire par quelqu’un qui sait lire…
Il y a votre perception des choses, et il y a la réalité …
Moi la réalité je peux la prouver à le demande…

avatar dans Troll
Anonyme162463 Il y a 1 jour

C’est quoi encore ce délire ? Des photos de moi dans un établissement hospitalier ? Où donc auriez-vous vu ça ?

avatar dans Ufoscepticisme
Anonyme162463 Il y a 1 jour

Vous admettez n’avoir jamais été anonyme sur Internet sous le pseudonyme de NEMROD34.
Voilà au moins un point qui semble tout à fait clair.
Vous admettez aussi avoir commis plusieurs atteintes à l’intimité de la vie privée à mon encontre.
Bien, on avance un peu en sériant les questions.

NEMROD34 Il y a 1 jour

Remarques :
Vous ne m’appelez plus par mon nom et prénom ? Pourquoi ?
Vous ne m’accusez pas de meurtres, terrorisme, viols, vols, escroqueries et j’en passe ? Pourquoi ?
Même pas une petite accusation de pédophilie ?

NEMROD34 Il y a 1 jour

« Vous admettez aussi avoir commis plusieurs atteintes à l’intimité de la vie privée à mon encontre. »

Montrez nous ça …

avatar
Anonyme162463 Il y a 1 jour

Rappelez-vous, vous en avez avoué une partie en audition au commissariat de Béziers le 12 juillet 2011; il y en a eu d’autres par la suite.

Bon, au moins, là, vous admettez n’avoir jamais été anonyme sous le pseudonyme de NEMROD34. Un point à souligner.

NEMROD34 Il y a 1 jour

L’article 29 du Code Pénal et de la loi du 29 juillet 1881 dispose que « Toute allégation ou imputation d’un fait qui porte atteinte à l’honneur ou à la considération de la personne ou du corps auquel le fait est imputé est une diffamation. La publication directe ou par voie de reproduction de cette allégation ou de cette imputation est punissable, même si elle est faite sous forme dubitative ou si elle vise une personne ou un corps non expressément nommés, mais dont l’identification est rendue possible par les termes, des discours, cris, menaces, écrits ou imprimés, placards ou affiches incriminés ».

« NEMROD34 Il y a 2 heures SIGNALER UN ABUS
« Vous admettez aussi avoir commis plusieurs atteintes à l’intimité de la vie privée à mon encontre. »

Montrez nous ça …

Anonyme162463 Il y a 39 minutes SIGNALER UN ABUS
Rappelez-vous, vous en avez avoué une partie en audition au commissariat de Béziers le 12 juillet 2011; il y en a eu d’autres par la suite.

Bon, au moins, là, vous admettez n’avoir jamais été anonyme sous le pseudonyme de NEMROD34. Un point à souligner. »

Pouvez vous démontrer ça de façon claire ?
Parce que vous continuez à m’accuser d’un tas de choses sans la moindre preuve, comme c’est relevé dans trois procès pour trois personnes différentes (vous avez bien plus de vicrimes on le sait tout les deux)…
Vous changez sans cesse de sujet pour ne pas répondre …
Les lecteurs auront un résumé de l’histoire ici, avec toutes les preuves, pas …

NEMROD34 Il y a 1 jour

« Quant aux horoscopes balance qu’il publie de temps en temps depuis quelques mois, il s’agit bien toujours de menaces à peine voilée à mon encontre : il choisit ses lignes et ne publie toujours que pour la balance, qui est mon signe. »

Et la seule personne au monde à être balance, du coup chaque horoscope fait dans le monde c’est des gens qui vous en veulent …
Soignez vous mademoiselle, c’est mieux pour tout le monde.

avatar
Anonyme162463 Il y a 1 jour

Vos délires et inventions calomnieuses à mon encontre ne seront pas publiés sur ce site dont les responsables doivent au moins connaître les lois qui leur interdisent de publier n’importe quoi.
J’ai retrouvé l’article que vous aviez fait publier sur ce site au mois de janvier 2012, il est ici :

https://www.midilibre.fr/2012/01/19/son-anonymat-n-etait-pas-respecte-sur-un-blog,445818.php

C’était le même journaliste qu’aujourd’hui et déjà à l’époque je m’étais tâtée pour une plainte en diffamation, vu qu’il rapportait dans son article de vos delires et inventions calomnieuses à mon encontre. Je lui précise au passage qu’il ne fait pas un travail sérieux. La moindre des choses, avant d’écrire et de publier, était de vérifier vos allégations. Or, il ne l’a jamais fait, ni à l’époque ni aujourd’hui. Je vois par exemple que vous prétendez au mois de janvier 2012 que je vous accuserais d’attentats terroristes, mais il n’y en a pas eu avant mars 2012. Il est évident que ceux-là se préparaient déjà au mois de janvier 2012, mais seuls les terroristes le savaient ce moment-là : vous peut-être, mais pas moi.
Cela dit, dans cet article que vous aviez fait publier à l’époque, vos nom et prénom sont bien cités avec votre pseudonyme de NEMROD34, comme dans un autre article que vous aviez fait publier à la même époque dans un média belge.
Niez-vous avoir toujours fourni vos nom, prénom et coordonnées sur tous les sites où vous vous êtes exprimés sous votre pseudonyme de NEMROD34 …

NEMROD34 Il y a 22 heures

« C’est quoi encore ce délire ? Des photos de moi dans un établissement hospitalier ? Où donc auriez-vous vu ça ? »

Et les photos de votre chambre vous ne réagissez pas ?
Alors que je suis censé vous avoir mis sur écoutes, vous violer constamment et tout ?
Ce qui vous fait peur c’est une photo éventuelles de Bohars ?

avatar
Anonyme162463 Il y a 17 heures

Je vais de temps en temps à l’hôpital, comme tout le monde, pas à Bohars où je n’ai aucun parent ou ami.
Une photo volée à l’hôpital, c’est toujours possible. Dans ma chambre, par contre, non, ce n’est pas un lieu de passage, figurez-vous.

NEMROD34 Il y a 3 heures

Vous avez publié des photos de votre chambre souvenez vous…
Moi je fous totalement, mais voilà vous les avez publié personne ne vous les as volé.
Pour bohars vous connaissez très bien la section psychiatrie en tant que patiente contre son grès il est vrai …

avatar
Anonyme162463 Il y a 2 heures

C’est vous qui auriez besoin de soins en psychiatrie, là, M. NEMROD.
Je n’ai jamais publié nulle part aucune photo de mon intérieur et vos délires perpétuels concernant ma soi-disant maladie mentale, tout le monde en a soupé et plus personne n’y croit depuis que je me suis défendue seule à Paris contre votre collègue cyberharceleur du LOT (il a perdu), pas même son avocat qui a lui-même soutenu en appel que je n’étais pas folle (il a encore perdu).

– Il y a 2 jours

Jean Pièrre A. C’était pas une bonne idée et pourquoi faire ?
J’ai du mal à comprendre ?

– Il y a 2 jours

https://www.midilibre.fr/2015/09/30/gratien-a-rejoint-le-paradis-des-gargotiers,1220355.php

Dye.DM14 Il y a 3 jours

Sacré nemrod ça ne m étonne pas de toi tu provoques laisses des photos de toi sur le trone sur le net crache sur les flics et à la première occasion tu vas déposer plainte bonne mentalité ….

avatar
Anonyme162463 Il y a 3 jours

En fait, comme il passe son temps à harceler, injurier et menacer sur la toile et hors internet, notamment avec des bandes de copains genre Ligue du LOL, il y a aussi pas mal de plaignants contre lui, dont moi. Pour l’instant, seul le Maire de Béziers l’a fait condamner, mais cela ne saurait tarder également pour la CAF dont il outrage le personnel féminin.

NEMROD34 Il y a 3 jours

Et j’ai été commandé quand et pourquoi par le maire de la ville et le reste ? Il faudrait vraiment penser à se soigner, ça serait mieux pour tout le monde…

NEMROD34 Il y a 3 jours

« Anonyme162463 Il y a 17 minutes SIGNALER UN ABUS
En fait, comme il passe son temps à harceler, injurier et menacer sur la toile et hors internet »

Mon dieu je menace et harcèle sur la toile et même en dehors !
Mon Dieu!
Vous comprenez qu’il va falloir prouver ça devant un tribunal ?
Et que comme ça n’existe pas vous perdrez ?
J’ai essayé de vous l’expliquer il y a neuf ans, neufs ans …

NEMROD34 Il y a 2 jours

Philippe rdv chez Gracien. Samedi?

avatar
Anonyme162463 Il y a 2 jours

Excusez-moi, mais vous me faites rire à jouer les outragés de la sorte, M. l’anticlérical et athée forcené…

NEMROD34 Il y a 2 jours

Dye.DM14 qui est un pseudonyme on peut se voir samedi chez gracien, ensuite on règles les comptes loin de tout le monde, tu marches ?

Dye.DM14 Il y a 2 jours

@NEMROD34

Ok mais j espère que tu n iras pas déposer plainte après , j hésite vu que déjà tu déposes plainte pour kedal …
Et il y en a eu tellement comme toi qui ont fait les kékés puis qui en suite sont allé pleurer à la police …
samedi quel heure ?

Dye.DM14 Il y a 2 jours

Et appelle moi monsieur Philippe .

Dye.DM14 Il y a 2 jours

Je les connais trop bien les procéduriers comme toi , déjà que tu déposes plainte pour kedale là tu vas demander une pension d invalidité …

Dye.DM14 Il y a 2 jours

Gracien n est plus laisse le tranquille .

NEMROD34 Il y a 2 jours

L’heure qui te va.

avatar
Anonyme162463 Il y a 4 jours

Bonjour,
Je suis l’auteur du blog visé par NEMROD34. Je tiens à préciser n’avoir jamais révélé au public son identité et ses coordonnées. Il le faisait déjà lui-même sur tous les sites où il s’exprimait sous son pseudonyme de NEMROD34, y compris le sien, et le fera aussi sur le mien. Il a toujours procédé ainsi depuis qu’il s’exprime sur le net sous ce pseudonyme et cela continue, il suffit d’aller voir sa page sur Facebook pour s’en convaincre (il l’a ouverte sous sa véritable identité, indique qu’il est NEMROD34 et y utilise le même avatar que dans ses commentaires ici-même). Quant aux autres révélations concernant sa vie privée, c’est pareil : il les avait faites lui-même dans ses commentaires sur mon blog. En fait, cet individu y était arrivé au mois d’avril 2010 non pas pour y échanger avec qui que ce soit mais uniquement pour me harceler, m’injurier, me menacer, tout en me calomniant ailleurs sur le net, sur divers sites où il a, lui, effectivement commis à mon encontre, entre autres (car il a fait bien plus, beaucoup plus), l’infraction d’atteinte à l’intimité de la vie privée en révélant au public mon identité, toutes mes coordonnées et diverses autres informations relevant de ma vie privée alors que j’étais pour ma part réellement anonyme sous le pseudonyme que j’utilisais et ne racontais pas ma vie sur le net. Il m’a ensuite toujours écartée de ses procédures contre OVERBLOG à seule fin de m’empêcher de le contredire et révéler aux juges la vérité concernant …

NEMROD34 Il y a 3 jours

Vos propos ont étés condamnés, deux fois et ils le seront encore soyez en sure.
Il vous faudra non seulement démontrer ce dont vous m’accusez mais aussi assumer ce vous écrivez sur moi qui vous laisse tranquille, moi je n’ais pas 6 blogs pour vous accuser de choses très graves (meurtres, terrorisme entre autres), je ne vous piste pas constamment sur internet et dans la vie réelle, et ça fait 9 ans que ça dure …

avatar
Anonyme162463 Il y a 3 jours

L’individu fait partie d’une bande d’extrême-gauchistes qui me pirate et m’écoute illégalement depuis onze ans pour pouvoir faire des « révélations » au public me concernant (il y a en fait énormément d’inventions calomnieuses qui se mélangent à des éléments vrais, notamment ceux de l’identité, obtenus par des moyens frauduleux). Tout cela est démontré depuis longtemps, les mobiles, objectifs et résultats sont aussi évidents quand on connaît mon passé (notamment, projets classés pour la défense nationale qui ont toujours dérangé trafiquants d’armes et islamistes). L’escroquerie contre OVERBLOG est aussi démontrée depuis longtemps. Je vous attends de pied ferme avec vos nouvelles dénonciations calomnieuses, M. Nemrod.

NEMROD34 Il y a 3 jours

La folie totale dans tout son éclat…
Pas de de soucis je vous l’ais dit il y a longtemps: vous en répondrez devant un tribunal …

Carpe Diem! Il y a 4 jours

Sauf erreur de ma part cette personne était un posteur sur ce forum qui y a échangé avec des contradicteurs – dont sur ce sujet?

NEMROD34 Il y a 4 jours

Je suis la personne en question qu’entendez vous par « était un posteur sur ce forum qui y a échangé avec des contradicteurs – dont sur ce sujet? » ?

 



Quand Donnadieu invoque Dieu, ça tonne…

Une mini tornade s’est abattue sur un quartier de Sauvian la nuit dernière.

Non pas Servian où se trouve la gendarmerie de proximité où le sieur Donnadieu a dû déposer plainte contre moi selon ses dires, mais bien Sauvian, également près de Béziers, au sud de la ville.

Il fut un temps où un fantôme s’amusait à le réveiller à 4h30, heure du crime de Bouloc du 14 février 2011, en rallumant brutalement son ordinateur à cette heure-là avec son à tue-tête…

Il y a deux jours, lui qui passe son temps à harceler des croyants sur la toile et ne cesse de dire à quel point il les hait, jusqu’à participer à leur assassinat avec plaisir quand l’occasion se présente, il invoquait Dieu à son secours contre moi :

 

 

Quand Donnadieu invoque Dieu, ça tonne... dans Attentats
NEMROD34 Il y a 2 jours

« Anonyme162463 Il y a 17 minutes SIGNALER UN ABUS
En fait, comme il passe son temps à harceler, injurier et menacer sur la toile et hors internet »

Mon dieu je menace et harcèle sur la toile et même en dehors !
Mon Dieu!
Vous comprenez qu’il va falloir prouver ça devant un tribunal ?
Et que comme ça n’existe pas vous perdrez ?
J’ai essayé de vous l’expliquer il y a neuf ans, neufs ans …

 

Et hop ! Voilà la réponse : une mini tornade près de chez lui…

Il fâche, vraiment, énormément.

 

https://france3-regions.francetvinfo.fr/occitanie/herault/beziers/herault-degats-apres-coup-vent-violent-sauvian-pres-beziers-1651240.html

Hérault : des dégâts après un coup de vent violent à Sauvian près de Béziers

 

le coup de vent violent à Sauvian (34) a provoqué des dégâts notamment sur les toitures des maisons / © CRID-SDIS34

le coup de vent violent à Sauvian (34) a provoqué des dégâts notamment sur les toitures des maisons / © CRID-SDIS34

 

Un coup de vent violent a provoqué des dégâts dans la commune de Sauvian près de Béziers dans l’Hérault. Cette mini tornade n’a pas fait de victimes. Une vingtaine de maisons ont été endommagées.

Par Juliette Meurin Publié le 06/04/2019 à 10:11 Mis à jour le 06/04/2019 à 12:56

C’est un coup de vent violent très localisé qui a touché un quartier de la commune de Sauvian, près de Béziers dans la nuit du vendredi 5 au samedi 6 avril. Une sorte de mini tornade qui s’est abattue sur quelques rues.

Un coup de vent violent à Sauvian près de Béziers a touché une vingtaine de maisons

Heureusement il n’y a pas de victimes.
Les dégâts sont uniquement matériels : arbres arrachés, toitures endommagées. Au total, une vingtaine de maisons ont été touchées. Environ 30 pompiers étaient sur place ce samedi matin pour sécuriser les bâtiments. Ils ont pu procéder à une reconnaissance aérienne grâce à un drône.

Un coup de vent en novembre dernier au Crès près de Montpellier avait fait des dégâts importants sans faire de victimes.



NEMROD34 n’a jamais été anonyme sur Internet

Il a toujours un peu de mal à l’admettre quand on parle de ses escroqueries au jugement contre OVERBLOG.

C’est pourtant une réalité très facile à prouver.

Jean-Marc Donnadieu de Béziers est sur Internet depuis l’année 1998.

Il a depuis lors toujours utilisé le pseudonyme NEMROD34 qui l’identifie parfaitement, puisqu’il a toujours fourni au public son identité et toutes ses coordonnées sur tous les sites où il s’exprimait sous ce pseudonyme.

Il en utilise également bien d’autres quand il veut être anonyme, par exemple pour me harceler.

Mais sous celui-là, il n’a vraiment jamais été anonyme.

Tous ceux qui le connaissent le savent.

Voyez maintenant comme il louvoie quand on parle de ses pourtant déjà multiples aveux publics à ce sujet lorsque la question de ses escroqueries au jugement contre OVERBLOG est débattue sur le site de Midi Libre, il retombe aussitôt dans son travers des années 2010 à 2013 sur mon ancien blog « Un petit coucou » chez OVERBLOG, lorsqu’il disait une chose et la reniait sitôt après, même quand je lui remettais ses propos sous le nez – c’est en fait une méthode, une vraie technique de harceleur aguerri, quasi professionnel :

 

https://www.midilibre.fr/2019/04/02/tribunal-de-beziers-la-divulgation-de-la-vie-privee-sur-le-net-coute-cher,8104686.php

 

Les commentaires (40)
NEMROD34 n'a jamais été anonyme sur Internet dans AC ! Brest
NEMROD34 Il y a 1 jour

Pour ce que ça intéresse voici l’arrêté de la cour d’appel de Montpellier où il est très clairement précisé les propos tenus par le corbeau en question (accusation de pédophilie, violences conjugales et autres): https://www.legalis.net/jurisprudences/cour-dappel-de-montpellier-3eme-ch-b-arret-du-22-mars-2017/

Et pour avoir une idée de la santé mentale du corbeau, quand je publis ceci sur mon facebook :
Balance : Vous avez la chanson « The Final Countdown » désormais dans la tête.

Ce qui n’est rien d’autre que l’horoscope du gorafi le lundi:

http://www.legorafi.fr/2019/04/01/horoscope-du-1er-avril-2019/

Cette malade mentale dont je subis les nuisances depuis maintenant plus de 9 ans pense que c’est des menaces de mort envers elle …

http://satanistique.blogspot.com/2019/04/nouvelles-menaces-de-mort-de-jean-marc.html

9 ans que je dois subir ça …

avatar dans Attentats
Anonyme162463 Il y a 1 jour

Il n’y a jamais eu aucune accusation de pédophilie. J’avais juste posé la question d’un lien avec le réseau pédophile qui m’attaquait déjà, il s’est avéré réel. Les difficultés conjugales et de la garde du fils, c’est Nemrod lui-même qui les a apportées sur mon blog. Je n’en savais rien et aucun de mes commentateurs non plus, nous ne le connaissions pas. Et l’élément principal pour la condamnation reste la révélation de l’identité, qui n’a jamais été mon fait, puisque Nemrod révélait lui-même son identité partout où il s’exprimait sous ce pseudonyme, et depuis au moins une dizaine d’années. Il n’a en fait jamais été anonyme sous ce pseudonyme-là.
Quant aux horoscopes balance qu’il publie de temps en temps depuis quelques mois, il s’agit bien toujours de menaces à peine voilée à mon encontre : il choisit ses lignes et ne publie toujours que pour la balance, qui est mon signe.
Et je n’ai aucune maladie mentale, j’ai juste le tort d’être ingénieur alors que je n’ai toujours été qu’une femme.
Un peu d’honnêteté, SVP, M. Nemrod…

 dans Calomnie
NEMROD34 Il y a 1 jour

« Il est constant et non contesté que Monsieur X. s’est adressé à diverses reprises à la société JFG Networks en vue d’obtenir la suppression des informations litigieuses avant de l’assigner devant le juge des référés.

Il est tout aussi justifié que ce n’est que le lendemain du prononcé de l’arrêt de la Cour d’appel de Montpellier que la société Overblog a supprimé les mentions faisant grief à Monsieur X.. La seule comparaison des dates permet donc de constater que les informations permettant d’identifier aisément l’appelant sont restées accessibles aux tiers pendant près de 18 mois.

La révélation à son insu de l’identité véritable de Monsieur X. sur un forum de discussion où sont utilisés des pseudonymes, associée dans les articles litigieux à des éléments vrais ou supposés de sa vie privée et à des allégations à caractère diffamatoire ou injurieux, est de nature à constituer, dès lors que les pages internet en question sont, grâce aux moteurs de recherches, aisément consultables par tous, une atteinte à l’intimité de sa vie privée. »

Voilà ce que dit la justice…

avatar dans Crime
Anonyme162463 Il y a 1 jour

Il faudrait encore rappeler que je n’ai jamais été citée dans aucune des procédures de Nemrod contre OVERBLOG et qu’il m’en a volontairement écartée pour n’être pas contredit sur les faits. OVERBLOG ne pouvait se défendre qu’en ce qui concerne ses obligations d’hébergeur, qui ont été toujours été respectées à la lettre, il ne pouvait pas se défendre sur le fond des contentieux m’opposant à Nemrod qui ne sont pas son problème, et c’est pour cette raison que le TGI de Béziers a toujours débouté Nemrod de toutes ses demandes. La cour d’appel de Montpellier s’est prononcée sur des « faits »(imaginaires) exposés par le seul Nemrod et jamais contredits au cours de la procédure du fait que je n’avais pas été citée. Est-ce que tout le monde comprend l’entourloupe ? C’est moi qu’il aurait dû assigner au tribunal, pas OVERBLOG, mais dans ce cas, ses accusations mensongères n’auraient pas fait long feu.

avatar dans Folie
Anonyme162463 Il y a 1 jour

NEMROD34 a berné la « justice » de Montpellier, pas celle de Béziers qui avait bien relevé les anomalies de sa procédure.

 dans LCR - NPA
NEMROD34 Il y a 1 jour

Béziers un juge, cour d’appel de Montpellier trois juges, deux fois …
Si c’est à votre hébergeur que je m’en suis pris c’est bien pour votre anonymat dont vous êtes si fière, et son silence total à mes signalement.
Vous avez fait tombé votre anonymat, il est même tombé via voie judiciaire, et maintenant je connait la procédure, vous aurez votre procès et serez condamné.
Vous êtes une harceleuse malade, et les vices de procédures dont vous avez profité jusque là face à d’autres de vos nombreuses victimes ne marcheront pas plus.
Prouvez tout ce dont vous m’accusez, il faudra le faire devant le tribunal, et c’est impossible vous le savez bien puisque ça n’existe pas…
Votre harcèlement et vos mensonges en revanche c’est très simple …

 dans Le Post
NEMROD34 Il y a 1 jour

« OVERBLOG ne pouvait se défendre qu’en ce qui concerne ses obligations d’hébergeur, qui ont été toujours été respectées à la lettre, il ne pouvait pas se défendre sur le fond des contentieux m’opposant à Nemrod qui ne sont pas son problème, »

C’est pour ça qu’il est précisé que votre hébergeur à enfreint ses propres Conditions Générales d’Utilisation, pour la petite histoire c’et moi même qui les ai épluché et relevé la chose …
Vous pouvez mentir autant que le vous le voulez la réalité reste là …

avatar dans Luraghi
Anonyme162463 Il y a 23 heures

C’est vous qui mentez, M. Nemrod. Vous aviez mon identité et mes coordonnées dès le début de vos harcèlements à mon encontre en 2010. C’est acté par votre audition du 12 juillet 2011 pour des faits antérieurs à janvier 2011, votre première assignation d’OVERBLOG ne remontant qu’à début mars 2011. Quant aux vices de procédures dont soi-disant j’aurais profité, ce ne sont que ceux voulus par vos complices pour leurs propres procédures. Ils ont fait du détournement de procédure, tout comme vous, d’ailleurs. Mon anonymat, c’est vous tous qui l’avez fait « tomber » comme dites en préalable à tous vos harcèlements à mon encontre, à l’aide de piratages informatiques formellement attestés par bien plus de pièces que nécessaire, et auxquels vous avez bien participé.

 dans NEMROD34
NEMROD34 Il y a 23 heures

D’ailleurs tout le monde peut constater le nombre de fois où je donne votre identité …

avatar dans Pédophilie
Anonyme162463 Il y a 22 heures

Vous répondez à côté de la question à plusieurs reprises. Les CGU d’OVERBLOG n’ont rien à voir avec les questions de fond que j’expose. Et vous avez bien publié mon identité et mes coordonnées à de nombreuses reprises sur différents site. Vous vous en êtes même justifié une fois en audition le 12 juillet 2011. L’auriez-vous donc oublié ? Soi-disant je vous aurais fait des misères à vous et vos complices pirates et harceleurs. Ce que vous avez raconté à la police était mensonger. Il reste que vous avez bien commis à mon encontre l’infraction d’atteinte à l’intimité de la vie privée résultant de la levée de mon anonymat, et pas qu’une fois, tandis que moi je ne l’ai jamais commise à votre encontre, puisque vous n’avez jamais été anonyme sous le pseudonyme de NEMROD34.

 dans Perversité
NEMROD34 Il y a 22 heures

« puisque vous n’avez jamais été anonyme sous le pseudonyme de NEMROD34″

D’accord.
Alors si là je donne votre nom et prénom, adresse, photo de votre chambre et tout et que vous accuses d’un milliers de choses horribles tout va bien parce que c’est sur internet et que donc voilà ?
Je le fais ? J’ouvres 6 blog minimum pour le faire et tout ira bien ?
Si je raconte votre vie et montre des photos de vous dans établissement hospitalier c’est bon ?
Parce que c’est sur internet, et rien ne prouve que ça ne vient pas de vous …

 dans Politique
NEMROD34 Il y a 21 heures

« Les CGU d’OVERBLOG n’ont rien à voir avec les questions de fond que j’expose.  »

Les CGU d’Over-Blog on comptées énormément, article 5.1 de leur CGU de l’époque, relisez ou faites lire par quelqu’un qui sait lire…
Il y a votre perception des choses, et il y a la réalité …
Moi la réalité je peux la prouver à le demande…

avatar dans Rue89
Anonyme162463 Il y a 21 heures

C’est quoi encore ce délire ? Des photos de moi dans un établissement hospitalier ? Où donc auriez-vous vu ça ?

avatar dans Statistiques de blog
Anonyme162463 Il y a 21 heures

Vous admettez n’avoir jamais été anonyme sur Internet sous le pseudonyme de NEMROD34.
Voilà au moins un point qui semble tout à fait clair.
Vous admettez aussi avoir commis plusieurs atteintes à l’intimité de la vie privée à mon encontre.
Bien, on avance un peu en sériant les questions.

 dans Ufoscepticisme
NEMROD34 Il y a 21 heures

Remarques :
Vous ne m’appelez plus par mon nom et prénom ? Pourquoi ?
Vous ne m’accusez pas de meurtres, terrorisme, viols, vols, escroqueries et j’en passe ? Pourquoi ?
Même pas une petite accusation de pédophilie ?

NEMROD34 Il y a 8 heures

« Vous admettez aussi avoir commis plusieurs atteintes à l’intimité de la vie privée à mon encontre. »

Montrez nous ça …

avatar
Anonyme162463 Il y a 6 heures

Rappelez-vous, vous en avez avoué une partie en audition au commissariat de Béziers le 12 juillet 2011; il y en a eu d’autres par la suite.

Bon, au moins, là, vous admettez n’avoir jamais été anonyme sous le pseudonyme de NEMROD34. Un point à souligner.

NEMROD34 Il y a 5 heures

L’article 29 du Code Pénal et de la loi du 29 juillet 1881 dispose que « Toute allégation ou imputation d’un fait qui porte atteinte à l’honneur ou à la considération de la personne ou du corps auquel le fait est imputé est une diffamation. La publication directe ou par voie de reproduction de cette allégation ou de cette imputation est punissable, même si elle est faite sous forme dubitative ou si elle vise une personne ou un corps non expressément nommés, mais dont l’identification est rendue possible par les termes, des discours, cris, menaces, écrits ou imprimés, placards ou affiches incriminés ».

« NEMROD34 Il y a 2 heures SIGNALER UN ABUS
« Vous admettez aussi avoir commis plusieurs atteintes à l’intimité de la vie privée à mon encontre. »

Montrez nous ça …

Anonyme162463 Il y a 39 minutes SIGNALER UN ABUS
Rappelez-vous, vous en avez avoué une partie en audition au commissariat de Béziers le 12 juillet 2011; il y en a eu d’autres par la suite.

Bon, au moins, là, vous admettez n’avoir jamais été anonyme sous le pseudonyme de NEMROD34. Un point à souligner. »

Pouvez vous démontrer ça de façon claire ?
Parce que vous continuez à m’accuser d’un tas de choses sans la moindre preuve, comme c’est relevé dans trois procès pour trois personnes différentes (vous avez bien plus de vicrimes on le sait tout les deux)…
Vous changez sans cesse de sujet pour ne pas répondre …
Les lecteurs auront un résumé de l’histoire ici, avec toutes les preuves, pas …

NEMROD34 Il y a 4 heures

« Quant aux horoscopes balance qu’il publie de temps en temps depuis quelques mois, il s’agit bien toujours de menaces à peine voilée à mon encontre : il choisit ses lignes et ne publie toujours que pour la balance, qui est mon signe. »

Et la seule personne au monde à être balance, du coup chaque horoscope fait dans le monde c’est des gens qui vous en veulent …
Soignez vous mademoiselle, c’est mieux pour tout le monde.

avatar
Anonyme162463 Il y a 4 heures

Vos délires et inventions calomnieuses à mon encontre ne seront pas publiés sur ce site dont les responsables doivent au moins connaître les lois qui leur interdisent de publier n’importe quoi.
J’ai retrouvé l’article que vous aviez fait publier sur ce site au mois de janvier 2012, il est ici :

https://www.midilibre.fr/2012/01/19/son-anonymat-n-etait-pas-respecte-sur-un-blog,445818.php

C’était le même journaliste qu’aujourd’hui et déjà à l’époque je m’étais tâtée pour une plainte en diffamation, vu qu’il rapportait dans son article de vos delires et inventions calomnieuses à mon encontre. Je lui précise au passage qu’il ne fait pas un travail sérieux. La moindre des choses, avant d’écrire et de publier, était de vérifier vos allégations. Or, il ne l’a jamais fait, ni à l’époque ni aujourd’hui. Je vois par exemple que vous prétendez au mois de janvier 2012 que je vous accuserais d’attentats terroristes, mais il n’y en a pas eu avant mars 2012. Il est évident que ceux-là se préparaient déjà au mois de janvier 2012, mais seuls les terroristes le savaient ce moment-là : vous peut-être, mais pas moi.
Cela dit, dans cet article que vous aviez fait publier à l’époque, vos nom et prénom sont bien cités avec votre pseudonyme de NEMROD34, comme dans un autre article que vous aviez fait publier à la même époque dans un média belge.
Niez-vous avoir toujours fourni vos nom, prénom et coordonnées sur tous les sites où vous vous êtes exprimés sous votre pseudonyme de NEMROD34 …

– Il y a 1 jour

Jean Pièrre A. C’était pas une bonne idée et pourquoi faire ?
J’ai du mal à comprendre ?

– Il y a 1 jour

https://www.midilibre.fr/2015/09/30/gratien-a-rejoint-le-paradis-des-gargotiers,1220355.php

Dye.DM14 Il y a 2 jours

Sacré nemrod ça ne m étonne pas de toi tu provoques laisses des photos de toi sur le trone sur le net crache sur les flics et à la première occasion tu vas déposer plainte bonne mentalité ….

avatar
Anonyme162463 Il y a 2 jours

En fait, comme il passe son temps à harceler, injurier et menacer sur la toile et hors internet, notamment avec des bandes de copains genre Ligue du LOL, il y a aussi pas mal de plaignants contre lui, dont moi. Pour l’instant, seul le Maire de Béziers l’a fait condamner, mais cela ne saurait tarder également pour la CAF dont il outrage le personnel féminin.

NEMROD34 Il y a 2 jours

Et j’ai été commandé quand et pourquoi par le maire de la ville et le reste ? Il faudrait vraiment penser à se soigner, ça serait mieux pour tout le monde…

NEMROD34 Il y a 2 jours

« Anonyme162463 Il y a 17 minutes SIGNALER UN ABUS
En fait, comme il passe son temps à harceler, injurier et menacer sur la toile et hors internet »

Mon dieu je menace et harcèle sur la toile et même en dehors !
Mon Dieu!
Vous comprenez qu’il va falloir prouver ça devant un tribunal ?
Et que comme ça n’existe pas vous perdrez ?
J’ai essayé de vous l’expliquer il y a neuf ans, neufs ans …

NEMROD34 Il y a 2 jours

Philippe rdv chez Gracien. Samedi?

avatar
Anonyme162463 Il y a 2 jours

Excusez-moi, mais vous me faites rire à jouer les outragés de la sorte, M. l’anticlérical et athée forcené…

NEMROD34 Il y a 1 jour

Dye.DM14 qui est un pseudonyme on peut se voir samedi chez gracien, ensuite on règles les comptes loin de tout le monde, tu marches ?

Dye.DM14 Il y a 1 jour

@NEMROD34

Ok mais j espère que tu n iras pas déposer plainte après , j hésite vu que déjà tu déposes plainte pour kedal …
Et il y en a eu tellement comme toi qui ont fait les kékés puis qui en suite sont allé pleurer à la police …
samedi quel heure ?

Dye.DM14 Il y a 1 jour

Et appelle moi monsieur Philippe .

Dye.DM14 Il y a 1 jour

Je les connais trop bien les procéduriers comme toi , déjà que tu déposes plainte pour kedale là tu vas demander une pension d invalidité …

Dye.DM14 Il y a 1 jour

Gracien n est plus laisse le tranquille .

NEMROD34 Il y a 1 jour

L’heure qui te va.

avatar
Anonyme162463 Il y a 3 jours

Bonjour,
Je suis l’auteur du blog visé par NEMROD34. Je tiens à préciser n’avoir jamais révélé au public son identité et ses coordonnées. Il le faisait déjà lui-même sur tous les sites où il s’exprimait sous son pseudonyme de NEMROD34, y compris le sien, et le fera aussi sur le mien. Il a toujours procédé ainsi depuis qu’il s’exprime sur le net sous ce pseudonyme et cela continue, il suffit d’aller voir sa page sur Facebook pour s’en convaincre (il l’a ouverte sous sa véritable identité, indique qu’il est NEMROD34 et y utilise le même avatar que dans ses commentaires ici-même). Quant aux autres révélations concernant sa vie privée, c’est pareil : il les avait faites lui-même dans ses commentaires sur mon blog. En fait, cet individu y était arrivé au mois d’avril 2010 non pas pour y échanger avec qui que ce soit mais uniquement pour me harceler, m’injurier, me menacer, tout en me calomniant ailleurs sur le net, sur divers sites où il a, lui, effectivement commis à mon encontre, entre autres (car il a fait bien plus, beaucoup plus), l’infraction d’atteinte à l’intimité de la vie privée en révélant au public mon identité, toutes mes coordonnées et diverses autres informations relevant de ma vie privée alors que j’étais pour ma part réellement anonyme sous le pseudonyme que j’utilisais et ne racontais pas ma vie sur le net. Il m’a ensuite toujours écartée de ses procédures contre OVERBLOG à seule fin de m’empêcher de le contredire et révéler aux juges la vérité concernant …

NEMROD34 Il y a 2 jours

Vos propos ont étés condamnés, deux fois et ils le seront encore soyez en sure.
Il vous faudra non seulement démontrer ce dont vous m’accusez mais aussi assumer ce vous écrivez sur moi qui vous laisse tranquille, moi je n’ais pas 6 blogs pour vous accuser de choses très graves (meurtres, terrorisme entre autres), je ne vous piste pas constamment sur internet et dans la vie réelle, et ça fait 9 ans que ça dure …

avatar
Anonyme162463 Il y a 2 jours

L’individu fait partie d’une bande d’extrême-gauchistes qui me pirate et m’écoute illégalement depuis onze ans pour pouvoir faire des « révélations » au public me concernant (il y a en fait énormément d’inventions calomnieuses qui se mélangent à des éléments vrais, notamment ceux de l’identité, obtenus par des moyens frauduleux). Tout cela est démontré depuis longtemps, les mobiles, objectifs et résultats sont aussi évidents quand on connaît mon passé (notamment, projets classés pour la défense nationale qui ont toujours dérangé trafiquants d’armes et islamistes). L’escroquerie contre OVERBLOG est aussi démontrée depuis longtemps. Je vous attends de pied ferme avec vos nouvelles dénonciations calomnieuses, M. Nemrod.

NEMROD34 Il y a 2 jours

La folie totale dans tout son éclat…
Pas de de soucis je vous l’ais dit il y a longtemps: vous en répondrez devant un tribunal …

Carpe Diem! Il y a 3 jours

Sauf erreur de ma part cette personne était un posteur sur ce forum qui y a échangé avec des contradicteurs – dont sur ce sujet?

NEMROD34 Il y a 3 jours

Je suis la personne en question qu’entendez vous par « était un posteur sur ce forum qui y a échangé avec des contradicteurs – dont sur ce sujet? » ?

 



Sexisme chez les journalistes : au tour de Franceinfo de voir sa rédaction « décapitée »…

Et l’on s’étonne que les « déconnologues » de la bande du cybercriminel hyper dangereux Pascal Edouard Cyprien Luraghi aient pu sévir aussi longtemps au vu et au su de tous…

Pour l’heure, je n’ai guère trouvé qu’un seul journaliste qui, sollicité par un des hors-la-loi de la bande pour écrire et publier un article à sa gloire, accepte que je puisse m’exprimer dans les commentaires sur son article…

 

https://www.liberation.fr/france/2019/04/05/dans-la-redaction-du-site-de-france-info-un-boys-club-une-enquete-et-des-sanctions_1719623

Dans la rédaction du site de France Info : un «boys club», une enquête et des sanctions

 

Par David Perrotin et Paul Aveline — 5 avril 2019 à 17:35 (mis à jour à 22:04)
Le logo de France Info le 27 août 2018. AFP

 

«Libération» a recueilli les témoignages de salariés du site d’information. Ils révèlent une ambiance sexiste entretenue et permise par la chefferie masculine et qui a abouti mardi à un licenciement et à des sanctions disciplinaires.

  • Dans la rédaction du site de France Info : un «boys club», une enquête et des sanctions

 

Actualisé à 22 heures avec la réaction de la direction de France Télévisions.

 

«La rédaction est décapitée», s’alarme un journaliste. Au terme d’une enquête interne de plusieurs semaines, un journaliste du site de Franceinfo, dont la rédaction est logée au siège de France Télévisions, a été licencié pour faute grave, tandis que le rédacteur en chef et son adjoint ont eux été mis à pied le temps de nouvelles investigations sur leurs agissements. En s’appuyant sur les témoignages d’une vingtaine de membres de la rédaction interrogés au cours des deux derniers mois, Libération est en mesure de retracer l’origine de cette enquête qui a abouti mardi à des sanctions sans précédent pour le média public. Officiellement, ce ramdam interne a été provoqué par les révélations sur la «ligue du LOL» – un groupe de journalistes dont certains ont dénigré et harcelé des femmes sur les réseaux sociaux, dont l’existence a été révélée début février par Libé et qui a notamment conduit au licenciement d’un salarié et d’un pigiste du journal. Mais en réalité, c’est surtout la peur de fuites malveillantes dans la presse qui a poussé la direction du site web à prendre les devants.

 

À lire aussiLa «Ligue du LOL», groupe influent aux victimes ciblées

 

L’histoire retiendra en effet que c’est le salarié finalement licencié mardi pour faute grave en raison d’un «comportement inapproprié» envers les femmes de la rédaction qui a accéléré en personne toute l’affaire. Fin février, Nicolas E., ce journaliste de 34 ans spécialisé dans le traitement de données apprend qu’un hebdomadaire enquête sur des accusations d’agressions sexuelles le visant. Il décide d’en informer sa supérieure, Célia Mériguet, la directrice de la rédaction du site Franceinfo, et reconnaît devant elle avoir passé les bornes avec plusieurs stagiaires ou apprenties journalistes. Il lui est notamment reproché d’avoir embrassé de force une apprentie à la sortie d’un bar, ce qui relèverait d’une agression sexuelle comme le prévoit l’article 222-222 du code pénal. Il aurait également tenté d’embrasser une autre apprentie. Dans une rédaction qui se débat depuis longtemps avec des comportements sexistes – au point d’organiser fin 2017 un séminaire pour y remédier – ce sera la goutte d’eau.

Baisers forcés

Pour recueillir des témoignages sur ces baisers forcés, Célia Mériguet, qui a quitté le Monde pour Franceinfo en 2011, ouvre donc une enquête interne qui se voulait discrète. Mais rapidement, l’ambiance se tend dans la rédaction, plutôt jeune, et qui comprend une quarantaine de personnes. Car ces entretiens sont menés dans une salle vitrée de l’open space, au vu et su de tout le monde. «C’était bizarre, on voyait des gens partir dans la salle de réunion avec Célia, parler pendant une heure, et ressortir. Et vu leurs têtes, on savait que ce n’était pas positif», raconte une rédactrice qui a assisté au remue-ménage de ces dernières semaines. Les discussions vont bon train dans les couloirs. Jusqu’à une réunion d’explication présidée par la patronne du site.

Devant ses ouailles, elle reconnaît que ladite enquête interne porte spécifiquement sur des faits de harcèlement et d’agressions sexuels. Célia Mériguet annonce que celles et ceux qui le souhaitent, peuvent directement s’exprimer devant un représentant des ressources humaines. Après avoir digéré le choc, les journalistes bombardent leur chefferie directe pour savoir si ces sujets vont être évoqués de façon plus globale. D’après nos informations, une trentaine de personnes passées par la rédaction ou toujours en poste ont été auditionnées. Et dans le dossier final remis aux ressources humaines figurent, entre autres, les témoignages des deux femmes qui accusent le journaliste licencié d’agression sexuelle ainsi que deux autres témoignages faisant état d’avances appuyées auprès de salariées précaires. Pour la direction, ces agissements s’inscrivent dans un système où les victimes étaient toujours les mêmes : des stagiaires et des apprenties.

Parmi les victimes contactées, aucune n’a souhaité apparaître directement, même anonymement. Une vingtaine de témoins ont cependant accepté de parler à Libération pour raconter l’ambiance sexiste installée dans la rédaction par Thibaud V. et Bastien H., les plus proches collaborateurs de Célia Mériguet. «Ce sont des gens qui comptent dans le métier : ils sont chefs, résume un journaliste. On ne peut pas les attaquer aussi facilement, encore moins lorsqu’on est stagiaire ou apprenti.» De l’avis général, les deux responsables du site forment avec d’autres historiques du site un «noyau dur» au sein de la rédaction qui complique l’intégration des nouveaux arrivants mais surtout arrivantes.

Mis à pied mardi, Thibaud V. est «quelqu’un de très secret sur sa propre vie, mais qui aime savoir tout sur tout le monde, et s’en servir», rapporte une journaliste. «Il participe clairement de cette ambiance « boy’s club »», abonde un autre. Les raisons exactes de sa sanction n’ont pas été divulguées à la rédaction même si ses collègues parlent de lui comme de quelqu’un ayant «participé à installer l’ambiance qui a permis que des agressions se produisent». Selon plusieurs témoins interrogés par Libération, Thibaud V. aurait en effet été averti au moment des faits qu’une apprentie avait accusé Nicolas E., le salarié licencié, d’agression sexuelle. Etait-il vraiment au courant et a-t-il choisi de ne pas prononcer de sanction ? Il a en tout cas choisi de ne pas répondre à nos sollicitations. La directrice de la rédaction refuse, elle, de démentir ou de confirmer cette version. «Il a été sanctionné pour « manquements dans la réaction hiérarchique ». Je suis légalement tenue à cette expression, je ne peux pas en dire plus», explique Célia Mériguet.

Gifs pornos et «petites meufs»

Egalement mis à pied pour un mois, Bastien H., 34 ans, arrive à Franceinfo à la même période que Célia Mériguet et Thibaud V., et figure au cœur de tous les témoignages. Avant même le début de leurs contrats, Bastien H. aurait ainsi scruté la vie privée des nouvelles stagiaires et apprenties. «Il lui est arrivé d’aller fouiller les comptes Facebook des postulantes pour trouver des photos gênantes ou savoir quel genre de fille c’était», se souvient un membre de la rédaction. Les cibles se retrouvent ensuite affublées d’un surnom collectif et péjoratif : elles deviennent sans le savoir les «petites meufs». «C’est devenu une expression devenue banale chez nous, raconte un journaliste. Cela désigne toutes les stagiaires ou apprenties qui passent par la rédaction et qui sont jugées « draguables ».»

Dans cette ambiance de vestiaire décrite par de nombreux témoins, les blagues à connotation sexuelle vont bon train. La réputation de Nicolas E., licencié mardi, devient même un sujet de plaisanterie collective. «Sur Slack [une messagerie professionnelle, ndlr], ils avaient créé des émojis avec les visages de stagiaires ayant travaillé à la rédaction dans le passé et avec lesquelles il aurait eu des relations intimes», raconte une salariée. Slack sera aussi utilisé par Bastien H. pour envoyer, entre autres, des gifs à caractère pornographique à des journalistes. Certains s’en amusent, accompagnant le mouvement. D’autres pas vraiment. «Je n’ai pas demandé à recevoir ce genre d’images, souligne une rédactrice. Mais si vous vous plaignez, vous passez pour la rabat-joie de service.» Il y a quelques années, le rédacteur en chef adjoint avait même émis l’idée d’organiser des «awards» de la rédaction, une sorte de compétition interne récompensant les comportements dans la rédaction. De quoi favoriser la cohésion du groupe ? La catégorie «meilleur accueil pour les stagiaires» ne devait en tout cas comporter qu’un seul nommé : Nicolas E.. La blague ne faisant pas rire tout le monde, le projet est avorté.

Mises bout à bout, ces anecdotes illustrent la manière dont sont considérées les jeunes femmes stagiaires au sein de la rédaction. «Pendant l’enquête interne, on a fait le calcul : on s’est aperçu que depuis au moins deux ans, il n’y a pratiquement eu aucun stagiaire homme à la rédaction», relate un journaliste. «Tout est très opaque. Ce sont les deux chefs qui choisissent les stagiaires ou les apprenties. Mais elles viennent toujours des écoles dans lesquelles ils enseignent et sont souvent très « mignonnes »», insiste un autre. Plusieurs journalistes se souviennent d’avoir entendu Bastien H. dire «elle, je vais en faire ma bitch» en parlant d’une future stagiaire. Cette phrase avait déjà été rapportée dans un article de Marianne publié en février qui ne citait cependant ni la rédaction ni le journaliste. Plusieurs journalistes évoquent par ailleurs une scène surréaliste : Bastien H. pointant son doigt sur le trombinoscope des élèves d’une école de journalisme, désignant les «baisables» ou «pas baisables». «Il commentait le truc en disant ‘je baise’, ‘je baise pas’. Je lui ai dit que ça ne se faisait pas, se remémore un témoin de la scène. Un peu plus tard, un journaliste m’a dit sur Slack que c’était osé de faire cette remarque à mon chef». Pressions ou autocensure?

«Bonjour Pointe-à-Pitre !»

Outre l’ambiance sexiste, de nombreux témoins interrogés dépeignent aussi une rédaction où, sous couvert de l’humour, les blagues racistes sont tolérées. «On a déjà entendu des « bonjour Pyongyang » ou « bonjour Pointe-à-Pitre » quand une personne entrait dans la rédac, en raison de ses origines supposées», racontent ainsi plusieurs journalistes. «Le problème, c’est que si on va contre ça, on se met à l’écart, et on ne peut pas s’intégrer», déplore une autre. «La hiérarchie n’a conscience d’aucune discrimination», se désole une salariée. «Il y a un autre élément à prendre en compte, analyse un témoin. Comme on est une rédac « cool », on estime qu’on peut se permettre de faire des blagues racistes ou sexistes, parce qu’on est persuadés de n’être ni racistes ni sexistes.»

Ces pratiques ont fait naître chez les journalistes du site de Franceinfo un sentiment que tous résument en un mot : le «seum». Un mot arabe pouvant désigner la colère, le ressentiment, la rancœur. Un sentiment tellement répandu que la direction décide d’organiser un séminaire «anti-seum», fin 2017. Soit après les agressions sexuelles présumées reprochées à Nicolas E.. Un document que Libération s’est procuré est distribué à l’équipe à l’issue de plusieurs ateliers de travail. La page 18 de ces conclusions donne un aperçu de l’ampleur du problème et d’une prise de conscience naissante au sommet de la direction. Des règles claires y sont formulées : «STOP aux « petites meufs », aux blagues lourdes (homophobes, racistes, sexistes) à répétition, à la fouille de la vie privée, aux réflexions à voix haute sur le travail des autres.» Pour éviter que ces comportements ne perdurent, une mesure est aussi prise pour endiguer le phénomène sur Slack : un émoji «drapeau blanc». Rapidement détourné.

Un an plus tard, le malaise reste palpable à Franceinfo quand le site publie en exclusivité les résultats d’une enquête de l’organisation féministe Nous toutes, révélant l’ampleur du sexisme au sein des rédactions françaises. «C’est la honte. On porte un sujet important, mais chez nous c’est l’omerta», se désole un journaliste. Un embarras d’autant plus grand que, selon nos informations, ce sondage informel comportait deux témoignages concernant le site de Franceinfo : l’un évoquant des «comportements sexistes», l’autre des faits de «harcèlement sexuel». Mais pour la direction, l’affaire semble désormais close. En plus des sanctions, elle a annoncé plusieurs mesures : une formation pour la hiérarchie sur les violences sexistes, un séminaire sur la dynamique de la rédaction et la mise en place de groupes de parole sur les questions de harcèlement. Célia Mériguet espère désormais que «la rédaction puisse passer à autre chose et continuer de travailler». Pour autant, beaucoup restent inquiets et s’interrogent sur la suite : «On a quand même nos deux chefs mis en cause. Après ces mises à pied et leur retour, comment on va faire pour travailler à nouveau avec eux ?»

Mise à jour 22 heures : Dans un communiqué publié vendredi soir, la direction de France info a indiqué la poursuite de l’enquête interne, après avoir pris connaissance de ces nouvelles informations. «Le journal Libération apporte ce soir des éléments qui n’ont pas été portés à notre connaissance, c’est pourquoi j’ai demandé à ce que l’enquête soit reprise et poursuivie», y déclare notamment Yannick Letranchant, directeur exécutif de l’information à France Télévisions.

David Perrotin , Paul Aveline

 



Nordahl Lelandais fait disparaître les corps de ses victimes

Rappelons ce que disent les gendarmes et comportementalistes à propos de l’affaire Patricia Bouchon :

 

 

«Pour nous, autant le chemin de l’agression dépend des circonstances et n’a pas été choisi, autant le chemin de la découverte du corps est propre à l’auteur des faits. Il le connaissait», constate Véronique Chaudriller.

C’est quelqu’un du coin.

Le corps de Patricia Bouchon retrouvé, les officiers de la gendarmerie spécialisés en sciences comportementales sont à nouveau saisis pour filer un coup de main dans l’enquête. Leur mission, entre autres, est de «refaire» le crime pour comprendre la motivation et la personnalité de l’auteur.

«Le fait de déplacer le corps demande une certaine intelligence pratique, une capacité à se ressaisir émotionnellement, notent-ils. C’est un cas de figure peu fréquent. Souvent, la victime est laissée sur place.»

D’après eux, le lieu de découverte du corps montre «l’importance pour l’auteur de dissocier son lieu de vie avec la victime». Déplacer la dépouille évite de faire le lien entre le crime et lui, efface les indices et/ou retarde la découverte du corps. La technique permet aussi de cacher la nature du crime.

 

 

En ce qui concerne l’assassinat de Patricia Bouchon, il est difficile de soutenir que l’auteur des faits aurait voulu éviter de faire le lien entre le crime et lui en déplaçant la dépouille de sa victime dès lors que d’importantes traces du crime sont de toute façon apparentes sur le lieu présumé de celui-ci, permettant éventuellement d’établir un lien. Ce sont des indices qu’il a voulu effacer – et l’on retrouve bien la trace d’une telle volonté dans les écrits publics des assassins à l’époque des faits, ce qui par ailleurs laisse assez dubitatif quant aux nombreux indices retrouvés dans l’impasse du lieu de l’agression…

Nordahl Lelandais utilise lui aussi cette technique peu fréquente pour faire disparaître des indices.

Or, qu’en disent les psychiatres ?

 

Nordahl Lelandais a été présenté des psychiatres depuis son incarcération. Le compte rendu de leurs examens a été rendu public. Si l’intéressé apparaît comme quelqu’un de « pervers », il ne présente « aucune psychose », selon les experts psychiatriques, qui n’ont décelé chez lui aucune altération du discernement.

Une partie de ses déclarations aux médecins ont été divulguées. « Tout d’un coup, je suis sorti de mon corps. J’étais comme spectateur. Comme si j’étais à côté de la voiture, comme un fantôme qui vole à côté d’elle », aurait-il confié, comme pour marquer une forme d’irresponsabilité, peu compatible avec sa thèse d’un accident.

D’après ces experts, Lelandais est donc responsable pénalement de ses actes. C’est un homme avec une « dangerosité criminologique extrêmement importante »102.

 

C’est exactement ce que je dis moi aussi de l’assassin en chef dans le cas de Patricia Bouchon, c’est-à-dire le malade mental extrêmement dangereux Pascal Edouard Cyprien Luraghi, lequel, rappelons-le, s’est entouré à compter de l’année 2008 de toute une bande de pervers n’ayant dans ce domaine pas grand-chose à lui envier.

Même Robert Plant, auteur de l’assassinat de la joggeuse de Nîmes le 24 janvier 2013, ne s’était pas donné la peine de déplacer le corps de sa victime. Il a pourtant été reconnu comme pervers et pleinement responsable de ses actes, sa comédie de l’amnésie n’ayant pas pris.

L’assassin de Patricia Bouchon n’est pas un psychotique, c’est un pervers.

A supposer que ce soit Laurent Dejean, c’est une peine de 30 ans de réclusion criminelle qu’il méritait.

Mais encore une fois, je répète que ce crime est le fait de toute une bande de pervers.

Remarquant au passage que Nordahl Lelandais a le bon profil pour être éventuellement l’assassin de Patricia Bouchon, je pose d’ailleurs la question suivante : les recherches en identification des possesseurs d’ADN trouvés sur le corps de la victime et le lieu du crime (les mégots) ont-elles été poursuivies ou non après que les enquêteurs se soient fixés sur Laurent Dejean comme unique auteur du crime ?

A partir de quand l’ADN de Nordahl Lelandais est-il répertorié dans le fichier judiciaire des auteurs d’infractions sexuelles (Fijais) ?

 

https://fr.wikipedia.org/wiki/Nordahl_Lelandais

Nordahl Lelandais

Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Lelandais.
Nordahl Lelandais
Enlèvement
Meurtre
Agression sexuelle
Information
Naissance 18 février 1983 (36 ans)
Boulogne-Billancourt, Hauts-de-Seine
Nationalité Français
Victimes deux morts reconnues, plusieurs autres soupçonnées ; deux agressions sexuelles sur mineures de 15 ansa
Période Soupçonné : depuis juin 2009
Reconnu : avril-août 2018
Régions Auvergne-Rhône-Alpes
Arrestation 30 août 2017
Avocat Alain Jakubowicz
modifier Consultez la documentation du modèle

Nordahl Lelandais, né le 18 février 1983 à Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine)1, est un ancien militaire et maître-chien français soupçonné de plusieurs meurtres.

À l’automne 2017, il est mis en examen pour séquestration et meurtre dans l’affaire Maëlys, puis pour assassinat dans la mort du caporal Arthur Noyer. Il nie toute implication dans ces faits jusqu’au 14 février 2018, date à laquelle il reconnaît avoir tué Maëlys mais affirme que cet acte était involontaire. Le 29 mars 2018, il avoue le meurtre du caporal Arthur Noyer, survenu dans la nuit du 11 au 12 avril 20172. Les enquêteurs rouvrent alors le dossier de plusieurs autres meurtres et disparitions énigmatiques dans les départements environnants, ce qui amène de nombreux médias à s’interroger sur la possibilité qu’il soit un tueur en série3,4,5.

Il est hospitalisé à sa demande dans une unité pour malades difficiles au sein d’un établissement psychiatriqueb, du 16 février au 10 juillet 20186.

Il retourne ensuite en prisonc où il est placé en cellule normale, mais à l’isolement et sous haute surveillance7.

Son avocat est Alain Jakubowicz.

Biographie

Nordahl Lelandais fait disparaître les corps de ses victimes dans AC ! Brest
Le centre-ville de la commune de Domessin (Savoie), où est domiciliée la famille Lelandais.

Né le 18 février 1983 à Boulogne-Billancourt, Nordahl Lelandais, tout comme son frère aîné Sven, doit son prénom scandinave de Nordahl au fait que leur père travaillait dans une entreprise finlandaise et a eu l’idée de ces prénoms8. La famille emménage à Domessin (Savoie) peu après sa naissance8.

Insigne_r%C3%A9gimentaire_du_132e_bataillon_cynophile dans Calomnie
Insigne régimentaire du 132e bataillon cynophile dans lequel a servi Nordahl Lelandais.

Après des études secondaires au terme desquelles il ne passe pas le baccalauréat, il s’engage dans l’armée en 2002. Il devient maître-chien dans le 132e bataillon cynophile de l’armée de terre française, au camp de Suippes (Marne), unité qui dispose du plus grand chenil d’Europe et fournit des chiens de guerre à toutes les unités françaises. Il y est nommé caporal en 20039. Réformé en raison de troubles d’ordre psychologique, Nordahl Lelandais quitte l’armée en 2005, selon l’AFP, ou en 2007, selon Paris Match10, et retourne à Domessin, où il se lance sans succès dans l’élevage canin, avant d’enchaîner divers petits emplois et missions d’intérim9, tout en faisant un peu de « deal » sans jamais être condamné à ce sujet.

En 2008, il est interpellé avec deux autres personnes, puis fut condamné en avril 2009 à trente mois de prison, dont un an ferme9, pour l’incendie du snack-bar La Plage, à Paladru, en Isère. Il purge sa peine sous bracelet électronique11 à son domicile. En 2017, il retourne vivre chez ses parents, retraités9,11.

Le 4 avril 2018, la presse révèle que le principal suspect de l’affaire Maëlys était visé par une plainte pour « mise en danger de la vie d’autrui avec risque immédiat de mort », déposée par son ex-petite amie en juillet 201712.

Un collège de psychiatres a reconnu Nordahl Lelandais comme n’ayant pas sa capacité de discernement abolie et étant par conséquent pénalement responsable de ses actes13 présumés (il bénéficie en effet de la présomption d’innocence jusqu’à ce que sa culpabilité soit légalement établie).

Malgré les aveux et la mise en détention de Nordahl, son frère Sven ne pense pas qu’il soit un tueur froid ou un tueur en série. « Il protège peut-être quelqu’un », suppose-t-il. Il en est de même pour la demi-sœur du suspect, laquelle ne comprend pas non plus les agissements de son demi-frère14.

Affaires judiciaires

Affaire Maëlys

Article détaillé : Affaire Maëlys.
220px-D%C3%A9but_de_la_RD_39_%C3%A0_Saint-Franc dans Corruption
Entrée de la route départementale 39 avec le portrait de Maëlys en mars 2018.

Maëlys de Araujo, née le 5 novembre 2008, assiste dans la nuit du samedi 26 août au dimanche 27 août 2017 à une fête de mariage dans la salle des fêtes de Pont-de-Beauvoisin (Isère). Entre 150 et 200 convives sont présents. Vers 3 h du matin, ses parents la perdent de vue. Ils donnent l’alerte à 3 h 57. Tous les invités se mettent à sa recherche, puis, faute de résultat, la gendarmerie est contactée.

220px-Audi_a3_2003 dans Crime
Une Audi A3 identique à celle du suspect.

Les enquêteurs ont reconstitué les déplacements de Nordahl Lelandais, présent à cette fête de mariage, d’où il s’est absenté, avant d’y revenir puis d’en repartir. Le 30 novembre 2017, le procureur de la République de Grenoble, Jean-Yves Coquillat, explique lors d’une conférence de presse que la disparition de la petite fille a été fixée à 2 h 4515. « À 2 h 46 min 12 s, Nordahl Lelandais mettait son téléphone en mode avion. À 2 h 47, son véhicule, une Audi A3 noire, est filmé par une caméra de vidéosurveillance du centre de Pont-de-Beauvoisin (Isère). À l’avant du véhicule, une silhouette frêle de petite taille, semble-t-il une enfant, ou quelqu’un de petit, qui est vêtue d’une robe blanche se trouve sur le siège passager avant. Avec des cheveux qui semblent bruns », indique le magistrat. Or, lors de la fête de mariage, Maëlys portait une robe blanche. « À 3 h 24 min 29 s, le véhicule est de nouveau filmé en sens inverse par la (même) caméra vidéo dans le sens du retour. Le conducteur est alors seul dans la voiture », ajoute le procureur15. En outre, l’ADN de la petite fille a été retrouvé sur le tableau de bord de son véhicule, et ce même après un nettoyage méticuleux de plus de deux heures, qui a été filmé par des caméras de surveillance d’une station service16.

Si l’enlèvement est désormais acté, la justice ne sait « rien de ce que le suspect aurait pu faire entre son départ définitif de la salle des fêtes à 3 h 57 et 7 h 6, heure de son retour à son domicile de Domessin (Savoie) ». Le bornage de son téléphone n’apparaît nulle part, aucune vidéo routière ou d’un commerce ne le filme entre la Savoie, l’Ain et l’Isère, aucun témoin ne s’est manifesté. Des fouilles ont été menées dans les lacs, puits, points d’eau et bois aux alentours, dans une zone à vingt minutes de voiture de Pont-de-Beauvoisin, sans résultat.

Le 30 novembre 2017, Nordahl Lelandais est mis en examen pour séquestration et meurtre. Le procureur de la République Jean-Yves Coquillat l’annonce lors d’une conférence de presse organisée au palais de Justice en fin d’après-midi, durant laquelle il reconnaît qu’il sera difficile pour les enquêteurs de retrouver le corps de la petite fille15.

Le 17 janvier 2018, Nordahl Lelandais formule une demande de remise en liberté17. Celle-ci est rejetée le 23 janvier18. Le 8 février 2018, il fait appel du rejet de sa demande de remise en liberté19.

Le 14 février 2018, après la découverte d’une tache de sang appartenant à Maëlys dans le coffre de sa voiture, Nordahl Lelandais demande à être entendu par les magistrats20. Il indique alors l’endroit où il se rappelle avoir déposé le corps de la petite fille21. Plus tard dans la journée, le procureur de la République de Grenoble Jean-Yves Coquillat annonce que « les restes de l’enfant ont été découverts » dans le massif de la Chartreuse, sur le territoire de la commune d’Attignat-Oncin22. Nordahl Lelandais a déclaré au cours de son audition « qu’il avait tué Maëlys involontairement et qu’il s’était débarrassé du corps. Il a d’ailleurs présenté ses excuses aux parents de Maëlys », a précisé le procureur. Lelandais a toutefois refusé de s’expliquer sur les circonstances de la mort de la fillette23. Le procureur rappelle que, selon le droit français, la présomption d’innocence reste toujours en vigueur malgré ces aveux.

Le 16 février 2018, soit deux jours après ses aveux, Nordahl Lelandais est admis à l’hôpital psychiatrique Le Vinatier (Rhône) après des symptômes dépressifs et anxieux24. La mère de Maëlys demande ensuite sur les réseaux sociaux que Nordahl Lelandais soit emprisonné à vie25. Le 10 mars 2018, Le Parisien révèle que l’analyse des connexions Internet de Nordahl Lelandais a montré qu’il avait une « récente habitude de consultation » de sites pédopornographiques. Le journal précise même qu’il se serait rendu sur l’un d’eux la nuit même et le jour suivant le meurtre de Maëlys. Cette nouvelle information sur le profil de l’ancien militaire pourrait éclairer son lien avec Maëlys lors de la soirée du mariage26.

Le 14 mars, la presse relate la découverte chez Nordahl Lelandais de traces d’ADN de Maëlys sur son canapé27. Le secret de l’instruction a été gardé de telle sorte que le 15 mars 2018 le procureur chargé de l’enquête lui-même réfute cette découverte de traces d’ADN au domicile de Nordahl Lelandais28. Le 30 mars, on apprend par la presse que la demi-sœur de Nordahl Lelandais a écrit une lettre datée du 7 mars 2018, adressée aux parents de Maëlys, dans laquelle elle fait part de sa tristesse29.

Le 6 avril 2018, le parquet de Chambéry rend publiques les déclarations faites par Lelandais lors de son audition du 19 mars. Le suspect affirme que la fillette est montée dans sa voiture pour aller voir ses chiens. Sur le trajet, elle se serait mise à paniquer, aurait demandé à faire demi-tour en hurlant. Il lui aurait alors asséné une claque, lui faisant perdre connaissance. C’est en prenant son pouls qu’il se serait aperçu de sa mort. Se rendant compte de sa “connerie”, selon ses mots, il l’aurait amenée dans la cabane près du jardin de ses parents à Domessin, avant de retourner au mariage. Il l’aurait ensuite déposée dans le massif de la Chartreuse30. Ce récit est rapporté quelques jours après la publication dans la presse des premiers résultats de l’autopsie indiquant que la mâchoire de Maëlys a été fracturée31. Cette fracture serait intervenue du vivant de l’enfant32Source insuffisante . Trois mois après son dernier interrogatoire, Nordahl Lelandais est de nouveau entendu par les juges grenoblois le 3 juillet prochain au sujet de la mort de la petite Maëlys. Pour la première fois, l’avocat de la famille de la petite victime doit être présent33.

Le 10 juillet 2018, il réintègre sa cellule de la prison de Saint-Quentin-Fallavier après cinq mois en cellule médicalisée à Lyon.

Fin août 2018, on apprend que sa détention provisoire est prolongée de six mois par le parquet de Grenoble34.

Une reconstitution est organisée durant la soirée et la nuit du 24 au 25 septembre 2018, dans le secteur de la salle des fêtes de Pont-de-Beauvoisin (Isère), au domicile du suspect et de sa mère (à Domessin), ainsi que sur le secteur de la zone commerciale du Pont de Beauvoisin (Savoie)35.

Lors de cette reconstitution effectuée en présence de l’intéressé, des magistrats et des parties civiles, le suspect a livré une nouvelle version des faits aux enquêteurs.

Selon l’article publié par Le Dauphiné libéré, l’ex-militaire a reconnu, lors de cette reconstitution, « avoir infligé plusieurs coups très violents » à Maëlys. Les services de l’IRCGN ayant transporté sur les lieux de la reconstitution l’Audi grise du suspect, celui-ci a pu répéter ces gestes devant les enquêteurs à l’intérieur de son véhicule. Lelandais précise également les lieux où il aurait porté ces coups fatals à la fillette. Il s’agirait d’un chemin situé derrière le centre commercial, site où il aurait également déposé le corps et non à son domicile, comme il l’avait déclaré auparavant. Le suspect a précisé s’être ensuite rendu chez lui pour changer son bermuda couvert de sang, mais également « pour se nettoyer les mains. » L’article signale que « cette version colle désormais un peu plus avec la matérialité des faits », tout en faisant observer que les déclarations du suspect aux enquêteurs et à la justice n’ont pas cessé d’évoluer36.

Affaire Arthur Noyer

Durant la nuit du 11 au 12 avril 2017, aux abords d’une discothèque du Carré Curial, à Chambéry, Arthur Noyer, 23 ans, caporal du 13e bataillon de chasseurs alpins de Chambéry, disparaît37.

 dans Folie
Le Carré Curial à Chambéry, lieu de la disparition d’Arthur Noyer.

La nuit de sa disparition, le téléphone portable d’Arthur Noyer a été localisé dans le centre de Chambéry à 3 h 1 puis à 6 km de là, à Saint-Baldoph, à 3 h 5, ce qui implique un déplacement en véhicule. Mais, en avril-mai 2017, ces données n’ont pas été exploitées pour rechercher un éventuel téléphone portable du conducteur de ce véhicule ; l’enquête n’avance plus38.

Le 7 septembre 2017, un promeneur découvre les restes d’un crâne humain sur un chemin de randonnée à Montmélian, à 16 km de Chambéry. L’enquête ne donne rien. Le rapprochement avec la disparition d’Arthur Noyer n’est pas fait.

Après la disparition de Maëlys de Araujo, les enquêteurs s’intéressent à Nordahl Lelandais : il s’avère alors que ses deux portables ont borné aux mêmes endroits que celui du caporal Noyer la nuit de sa disparition. À la mi-décembre, le parquet demande une analyse ADN du crâne retrouvé à Montmélian. Le 18 décembre, l’analyse montre une correspondance avec l’ADN d’Arthur Noyer. Le 20 décembre, Nordahl Lelandais est mis en examen pour des faits d’assassinat dans le cadre de la disparition du jeune militaire.

Le procureur de la République de Chambéry, Thierry Dran, énumère lors d’une conférence de presse les « indices graves et concordants » fournis par le « bornage » du téléphone portable du suspect et la présence continue de son véhicule sur le dernier itinéraire supposé d’Arthur Noyer la nuit de sa disparition39. La mort de ce militaire du 13e bataillon de chasseurs alpins (13e BCA) de Barby (Savoie) est annoncée à cette occasion par le magistrat.

En outre, les investigations dans l’ordinateur du suspect, saisi en perquisition fin août au domicile de ses parents à Domessin (Savoie), ont dévoilé une recherche effectuée sur Internet concernant la manière de faire disparaître un corps, avec notamment le groupe de mots-clés cité par le procureur : « décomposition d’un corps humain » ; et cela le 25 avril 2017, alors qu’on était sans nouvelles d’Arthur Noyer depuis 13 jours40.

Le 13 janvier 2018, on apprend que des ossements ont été retrouvés aux côtés du crâne de la victime, puis sa famille décide de porter plainte pour « violation du secret de l’instruction »41.

Selon une information de BFM TV, Nordahl Lelandais aurait reconnu le 5 février 2018 avoir pris Arthur Noyer en stop la nuit de sa disparition, tout en déclarant n’avoir aucun lien avec sa mort42. Le 29 mars 2018, de nouveau entendu dans le cadre de cette affaire43, il avoue le meurtre d’Arthur Noyer44.

Le 6 avril 2018, le parquet annonce que Nordahl Lelandais reconnaît une « bagarre » ayant provoqué la chute mortelle d’Arthur Noyer. Comme dans l’affaire Maëlys, il admet donc uniquement avoir commis des violences volontaires ayant entraîné la mort sans intention de la donner45.

Le 20 mars 2019, une reconstitution des faits en sa présence est organisée dans trois zones de Chambéry : le quartier Curial dans le centre-ville, le quartier militaire et résidentiel de Roc Noir et à Cruet, commune au pied du massif des Bauges, là où les ossements du caporal Noyer ont été découverts. Les parents d’Arthur Noyer sont présents46,47,48,49. La reconstitution du meurtre se déroule de nuit, un convoi de dix-sept véhicules se déplace aux mêmes horaires que lors de la nuit du drame. Malgré la protection mise en place autour de Nordahl Lelandais, des riverains parviennent à l’invectiver et à l’insulter50.

Agression sexuelle sur sa cousine

Nordahl Lelandais est soupçonné d’agression sexuelle sur une petite fille de six ans51, sa cousine. Il est mis en examen à ce propos le 4 juillet 2018. Ces soupçons d’agression sexuelle ont émergé après l’analyse de ses téléphones portables. Parmi les fichiers contenus dans un des appareils, «une vidéo sur laquelle une petite fille subit des attouchements a été retrouvée», rapportent des sources proches du dossier. « Le film a été tourné avec l’un des téléphones, au domicile de Nordahl Lelandais (à Domessin en Savoie) et on voit une main qui pourrait lui appartenir », a-t-on ajouté, en précisant que les parents de la fillette avaient été prévenus. Selon BFMTV, l’enfant est âgée de six ans52.« Ce qu’ils ont vu sur cette vidéo, c’est une main, un bras, qui écartent la culotte d’une petite fille endormie, qui a été identifiée par la suite comme leur fille par les enquêteurs », explique leur avocate, Caroline Rémond. Au moment où la vidéo a été enregistrée, la famille, originaire du sud de la France, séjournait en Savoie, chez les parents de Nordahl.

Cette nouvelle mise en examen relance le débat sur les penchants pédophiles du suspect. « La défense nous avait dit publiquement que Nordahl Lelandais n’avait pas de penchants pédophiles. Si effectivement Nordahl Lelandais est mis en examen dans le cadre de cette affaire, cela viendrait fragiliser sa ligne de défense », a expliqué l’avocat des parents de Maëlys, maître Fabien Rajon, alors que les analyses pratiquées sur le corps de la fillette n’avaient pas permis de déterminer si elle avait été violée[réf. nécessaire].

Maître Fabien Rajon a également souligné que l’agression sexuelle qu’aurait subie la cousine de Nordahl Lelandais est survenue quelques jours avant la disparition de Maëlys. « Ce serait un élément important sur la personnalité de Nordahl Lelandais et même sur les faits potentiellement subis par l’enfant Maëlys. Aujourd’hui, on ne peut pas exclure que l’enfant Maëlys ait fait l’objet de sévices de nature sexuelle », a-t-il déclaré[réf. nécessaire].

Agression sexuelle sur la fille d’une amie proche (sa filleule)

Le 23 novembre 2018, Nordahl Lelandais est de nouveau mis en cause après la découverte d’une seconde vidéo où il se filme en train d’abuser d’une fille de 4 ans, fille d’une amie proche. On ne connaît ni le lieu ni le jour de ces faits53,54,55,56,57.

Interrogations sur d’autres affaires

Pour recouper les informations dans toutes les affaires (900 dossiers) avec lesquelles Nordahl Lelandais pourrait avoir un lien, la gendarmerie nationale a mis en place à Pontoise une cellule de coordination, dite ‘Ariane’58.
Le 18 février 2019, la cellule Ariane a annoncé avoir achevé la première phase, c’est-à-dire le tri des 900 dossiers d’affaires non résolues potentiellement liées à N. Lelandais : elle a retenu une quarantaine de dossiers toujours d’actualité, et qui vont donc être rouverts. Ce sera la 2e phase, de recherches approfondies des enquêteurs sur ces environ quarante dossiers non encore élucidés et qui avaient été classés sans suite. À ce stade, Nordahl Lelandais n’est mis en cause dans aucun de ces dossiers59. Parmi eux, une majorité sont des disparitions inquiétantes, en Rhône-Alpes, et quelques-uns concernent des mineurs. Le dossier le plus ancien date de cinq à six ans. À noter que douze des vingt-quatre disparitions inquiétantes mentionnées dans le tableau ci-dessous sont antérieures à 2013 (le nom du ou de la disparue et la date de la disparition sont indiqués sur fond jaune clair).

Disparitions

Article connexe : Disparition.

Une vingtaine de disparitions inexpliquées, survenues dans la région Auvergne-Rhône-Alpes, retiennent l’attention des enquêteurs60,61,62,63,64. Le parquet de Grenoble décide, en décembre 2017, de se pencher sur différentes affaires depuis 2011, détaille Le Progrès. Un réexamen de ces disparitions non résolues dans la région doit permettre de déterminer si d’éventuels liens entre Nordahl Lelandais et ces dernières peuvent être établis.

Fin décembre 2017, Bernard Valezy, vice-président national de l’Association de recherche des personnes disparues (ARPD) évoque dans la presse le nom de plusieurs autres personnes disparues ces dernières années en Savoie, en Isère et dans l’Ain dont l’association a demandé la réouverture du dossier65.

En janvier 2018, la presse annonce que les enquêteurs rouvrent plusieurs dossiers concernant des disparitions d’adolescents intervenues dans le Gard, Nordahl Lelandais connaissant parfaitement le secteur de Bagnols-sur-Cèze, où résident plusieurs de ses proches, dont sa filleule66.

Par ailleurs la police scientifique décide à ce moment d’utiliser ANACRIM pour retracer les quinze dernières années du suspect67. La cellule Ariane, créée au sein du Pôle judiciaire de la Gendarmerie nationale en janvier 2018, est chargée d’examiner des liens éventuels entre le passé de Nordahl Lelandais et plusieurs disparitions inexpliquées68,69.

Fin janvier 2018, le procureur de Grenoble annonce la reprise des enquêtes concernant quatre disparitions70.

Le 2 février 2018, la bisexualité de Lelandais est révélée dans les médias (l’intéressé fréquentait des sites de rencontres pour homosexuels) et il est indiqué que les enquêteurs travaillent aussi à partir des mobiles sexuels concernant plusieurs disparitions inquiétantes d’hommes adultes dans la région71.

220px-Fort_de_Tami%C3%A9-Entr%C3%A9e-2_%28XII.2017%29 dans LCR - NPA
Entrée du fort de Tamié, sous la neige (hiver 2017), lieu de disparition de Jean-Christophe Morin et d’Ahmed Hamadou.

Le 2 mars 2018, les familles de Jean-Christophe Morin (22 ans) et d’Ahmed Hamadou (45 ans), deux hommes disparus lors d’un festival de musique électronique au fort de Tamié (Savoie), respectivement en septembre 2011 et 2012, déposent plainte pour « enlèvement et séquestration » devant le tribunal d’Albertville et se constituent parties civiles72.

En mars 2018, Lelandais est de nouveau mis en cause dans une plainte déposée dans la Drôme concernant la disparition d’Éric Foray, 47 ans, qui faisait des courses dans la commune de Chatuzange-le-Goubet73. Il aurait été aperçu pour la dernière fois le 16 septembre 2016 dans un magasin Super U puis dans une boulangerie74,75,76.

Le 13 avril 2018, selon les informations de France 377, les enquêteurs ont trouvé dans le carnet d’adresses du suspect le nom d’un membre de la famille d’Éric Foray.

Le cas de Nelly Balmain, 29 ans, disparue en août 2011 à une trentaine de kilomètres de la maison d’Éric Foray, est également étudié78.

En avril 2018, le cas de Lucie Roux, disparue en 2012 à Bassens en Savoie, intéresse les enquêteurs. Selon des témoins, Lucie Roux aurait déjeuné à plusieurs reprises avec Nordahl Lelandais dans le réfectoire de l’hôpital psychiatrique de Bassens, où tous les deux étaient hospitalisés en même temps79.

24 enquêtes – ou demandes d’enquête – pour disparition inquiétante où l’implication de N. Lelandais n’est pas impossible
Nom disparu(e) Âge Date disparition Lieu disparition Département disparition Remarque Source
Rachid Rammeche 42 10/06/2009 Bassens Savoie A disparu de sa résidence du centre hospitalier spécialisé de Bassens. 64
Nicolas Suppo 30 15/09/2010 Échirolles Isère Disparu au travail, pendant sa pause repas. 80
Adrien Fiorello 22 06/10/2010 Firminy Loire Disparu à pied. Étudiant, ne se présente pas en cours. Son téléphone a borné à 10 h à Saint-Étienne puis à 17 h 37, à Chambéry en Savoie. 60
Kévin Fauvel 27 02/04/2011 Châteauneuf-Miravail Alpes-de-Haute-Provence Disparu à pied, sans moyen de paiement, ni pièce d’identité, ni téléphone. Il était prévu qu’il se rende en Bretagne, chez ses parents, en faisant une halte chez son oncle qui réside dans l’Isère. 64,81
Nelly Balmain 29 08/08/2011 Saint-Jean-en-Royans Drôme Disparue en scooter. 82
Jean-Christophe Morin 23 10/09/2011 Fort de Tamié Savoie Disparu en rentrant à pied d’un festival de musique. 60,61
Julie Majdouli 24 23/02/2012 Bassens Savoie A disparu de sa résidence du centre hospitalier spécialisé de Bassens. Son corps est retrouvé dans l’Arc au niveau du barrage du Freney. 63,83
Malik Boutvillain 32 06/05/2012 Échirolles Isère Disparu lors d’un footing matinal. 60,84
Hugo Raffi 28 15/06/2012 Albertville Savoie Disparu ; parti se promener sans portable, sans papiers d’identité ni moyens de paiement. 64
Ahmed Hamadou 45 08/09/2012 Fort de Tamié Savoie Disparu en rentrant à pied d’un festival de musique. 60,61
Lucie Roux 43 16/09/2012 Bassens Savoie A disparu de sa résidence du centre hospitalier spécialisé de Bassens. 85,86
Stéphane Chemin 33 24/09/2012 Bourg-d’Oisans Isère Disparu probablement à pied, sans véhicule. Lors d’une crise de maladie mentale, ne se présente ni à son domicile (père de famille) ni à son travail (moniteur d’équitation). 60
Florent Bonnet 37 18/01/2014 Bourg-Saint-Maurice Savoie Disparu à moto. On n’a retrouvé que le casque et la moto. 65
Caroline Rivollier 29 05/2014 Lyon Rhône Ne revient pas après quelques jours d’absence annoncée. Sa carte bleue a été utilisée à Chambéry. 64
Eve Monteil 49 25/08/2014 Bourg-en-Bresse Ain Disparue à pied. Après s’être remise d’une crise de maladie mentale, elle n’est plus présente à son domicile. 65
Sydney Font 42 30/09/2014 Caluire Rhône Sa famille habite Drumettaz, au nord de Chambéry. 64
Thomas Pernet 22 29/12/2014 Méribel Savoie Disparu dans la nuit de dimanche à lundi, à la sortie d’un bar, à pied. Corps retrouvé dans le Doron des Allues. 63
Monique Thibert 65 02/06/2015 Crots Hautes-Alpes Disparue lors d’une randonnée, en descendant du pic de Morgon 87,88
Nordine Seghiri 49 10/07/2015 Chambéry Savoie Disparu à l’hôpital où il est soigné. Son crâne et ses ossements ayant été retrouvés sur la commune de La Ravoire, près de Chambéry, les experts avaient conclu à une mort naturelle. 60,65
Thomas Rauschkolb 18 28/12/2015 Grésy-sur-Aix Savoie Disparu vers 2 h 30 à la sortie d’une discothèque. Son corps a été retrouvé le 28 décembre dans le lit d’un cours d’eau. Enquête ouverte pour homicide involontaire. 89
Anne-Charlotte Poncin 30 05/01/2016 Ambérieu-en-Bugey Ain Disparue à pied, peut-être lors d’un footing. Ne se présente pas à son domicile (en couple). 65
Olivier Charpe 59 12/08/2016 Saint-Romans Isère Disparu en randonnée à VTT. 65
Georgette Bonnet 79 09/09/2016 La Chapelle-du-Bard Isère Disparue en randonnée à pied, dans le massif de Belledonne (limite Isère-Savoie). 90
Éric Foray 47 16/09/2016 Chatuzange-le-Goubet Drôme Conduisait un 4×4 beige doré de marque Suzuki (Grand Vitara). 91

Meurtres ou assassinats

Enquêtes – ou demandes d’enquête – pour meurtre où l’implication de N. Lelandais n’est pas impossible
Nom victime Âge victime Date meurtre Lieu meurtre Département Remarque Source
Grégory Mercier 34 06/08/2011 Étrembières Haute-Savoie Est retrouvé assassiné par balles sur un lieu de drague homosexuel près d’Étrembières. 63

Pistes criminelles refermées

Disparitions

Nom disparue Âge Date disparition Lieu disparition Département disparition Remarque Source
Estelle Mouzin 9 09/01/2003 Guermantes Seine-et-Marne Son père a demandé, par l’intermédiaire de son avocat, que l’on envisage l’hypothèse Lelandais. Cependant, celle-ci a été « refermée » par les enquêteurs le 29 décembre 2017 : au moment des faits, l’intéressé était en déplacement en Guyane dans le cadre de ses fonctions militaires. 92
Coralie Moussu 32 06/11/2009 Vénéjan Gard Disparue en voiture. Ne se présente pas pour récupérer son enfant. Corps retrouvé en décembre 2010 à Port-Saint-Louis (B-Rhône).Nordahl Lelandais avait un cousin à Bagnols-sur-Cèze (Gard), lieu proche de la résidence de Coralie Moussu. En mai 2018, le procureur de la république de Nîmes, Éric Maurel, déclare qu’il n’y a rien à ce jour qui puisse relier Nordahl Lelandais à cette disparition. 93,94
Lucas Tronche 15 18/03/2015 Bagnols-sur-Cèze Gard Le 26 février 2018, Nordahl Lelandais a été mis hors de cause par les enquêteurs : l’analyse du bornage du téléphone portable de Lelandais a permis de localiser celui-ci en Isère le jour de la disparition de l’adolescent dans le Gard. 95,94
Antoine Zoia 16 01/03/2016 Clarensac Gard Disparu à pied, en plein après-midi.En mai 2018, le procureur de la république de Nîmes, Éric Maurel, déclare qu’il n’y a rien à ce jour qui puisse relier Nordahl Lelandais à cette disparition. 67,96,94

Meurtres ou soupçons de meurtre

Nom victime Âge Date meurtre Lieu meurtre Département meurtre Remarque Source
Tuerie de Chevaline NC 05/09/2012 Chevaline Haute-Savoie L’enquête sur la tuerie survenue le 5 septembre 2012 a été réexaminée en décembre 2017, mais la piste Nordahl Lelandais est a priori écartée. 97
Adrien Mourialmé 24 05/07/2017 Talloires-Montmin Haute-Savoie Son corps a été retrouvé le 6 avril 2018, pendu à un arbre. La veille, le parquet d’Annecy indiquait qu’« aucun élément ne permet en l’état d’impliquer Nordahl Lelandais ». 98,99,100,101.

Expertises psychiatriques

Nordahl Lelandais a été présenté des psychiatres depuis son incarcération. Le compte rendu de leurs examens a été rendu public. Si l’intéressé apparaît comme quelqu’un de « pervers », il ne présente « aucune psychose », selon les experts psychiatriques, qui n’ont décelé chez lui aucune altération du discernement.

Une partie de ses déclarations aux médecins ont été divulguées. « Tout d’un coup, je suis sorti de mon corps. J’étais comme spectateur. Comme si j’étais à côté de la voiture, comme un fantôme qui vole à côté d’elle », aurait-il confié, comme pour marquer une forme d’irresponsabilité, peu compatible avec sa thèse d’un accident.

D’après ces experts, Lelandais est donc responsable pénalement de ses actes. C’est un homme avec une « dangerosité criminologique extrêmement importante »102.

Annexes

Émissions de télévision

  • « Affaire Maëlys : la disparition qui bouleverse la France » dans Chroniques criminelles sur NT1, première diffusion le 11 novembre 2017103.
  • « Qui est Nordahl Lelandais ? »104, émission C dans l’air, France 5, 21 décembre 2017.
  • « L’inquiétant profil de Nordahl Lelandais », émission C à vous, France 5, 21 décembre 2017.
  • « Affaire Maëlys : et si le suspect était un tueur en série ? » dans Enquêtes criminelles sur W9, première diffusion le 31 janvier 2018. Version complétée et actualisée sous le titre: « Spéciale Affaire Maëlys : la vérité enfin ? », avec débat en direct, diffusion le 21 février 2018.
  • « Affaire Maëlys : les aveux », magazine BFM Story, BFM TV, 14 février 2018.
  • « L’ombre d’un tueur en série », magazine Envoyé spécial, France 2, 22 février 2018.
  • « Spécial : Nordahl Lelandais : dans l’ombre d’un tueur » le 19 mars 2018 dans Crimes sur NRJ 12.
  • « Nordahl Lelandais : les aveux d’un tueur en série ? », émission C dans l’air, France 5, 30 mars 2018.
  • « Le masque de Nordahl », émission Sept à Huit, diffusé sur TF1 le 20 avril 2018.
  • « Nordahl Lelandais : dans la tête du prédateur », diffusé sur C8 le 5 juin 2018.
  • « Affaire Maëlys : Nordahl Lelandais, l’ombre du tueur en série ? », diffusé sur TFX le 8 septembre 2018.

Articles connexes

Notes et références

Notes

  1. « Mineur de quinze ans » est un terme de droit pénal, notamment dans l’article 227-25 du Code pénal, qui signifie : « qui n’a pas atteint l’âge de quinze ans ».
  2. Le centre hospitalier Le Vinatier à Lyon.
  3. À Saint-Quentin-Fallavier en Isère.

Références

  1. « Meurtres d’Arthur Noyer et de Maëlys : la troublante personnalité de Nordahl Lelandais » [archive], sur lci.fr, 29 mars 2018 (consulté le 30 mars 2018).
  2. « Nordahl Lelandais avoue le meurtre du caporal Arthur Noyer » [archive], sur nouvelobs.com, 29 mars 2018 (consulté en date de dernière consultation à indiquer après contrôle du lien).
  3. « L’ombre d’un tueur en série ? » [archive], sur francetvinfo.fr (consulté en date de dernière consultation à indiquer après contrôle du lien).
  4. « Nordahl Lelandais, tueur en série ? Des familles de disparus veulent savoir » [archive], sur sudouest.fr (consulté en date de dernière consultation à indiquer après contrôle du lien).
  5. « Nordahl Lelandais est-il un tueur en série ? « C’est un psychopathe manipulateur » » [archive], sur nouvelobs.com (consulté en date de dernière consultation à indiquer après contrôle du lien).
  6. « Hospitalisation de Nordahl Lelandais à Lyon : « à sa demande et pour une durée indéterminée » » [archive], sur france3-regions.fr, 17 février 2018 (consulté le 31 mars 2018).
  7. « Nordahl Lelandais retourne en prison après 5 mois de cellule médicalisée » [archive], sur lefigaro.fr, 10 juillet 2018 (consulté le 13 juillet 2018).
  8. a et b « Affaires Maëlys et Arthur Noyer : un mystère nommé Nordahl Lelandais » [archive], sur msn.com, Le Parisien, 24 décembre 2017 (consulté en date de dernière consultation à indiquer après contrôle du lien).
  9. a b c et d « Qui est Nordahl Lelandais ? » [archive] [vidéo], sur lepoint.fr, 22 décembre 2017 (consulté en date de dernière consultation à indiquer après contrôle du lien).
  10. « Qui est Nordahl Lelandais : profil d’un ancien militaire…  » [archive], sur francesoir.fr, 21 décembre 2017 (consulté en date de dernière consultation à indiquer après contrôle du lien).
  11. a et b « Nordahl Lelandais : une personnalité ambivalente qui glace les enquêteurs » [archive], sur lemonde.fr, 21 décembre 2017 (consulté en date de dernière consultation à indiquer après contrôle du lien).
  12. « Un mois avant la mort de Maëlys Nordahl Lelandais faisait l’objet d’une plainte de son ex-compagne » [archive], sur lemonde.fr (consulté en date de dernière consultation à indiquer après contrôle du lien).
  13. « Affaire Maëlys: «C’était comme un jeu vidéo»… Ce que révèle l’expertise psychiatrique de Nordahl Lelandais » [archive], sur 20minutes.fr (consulté le 12 juin 2018).
  14. « Affaire Maëlys : Sven Lelandais défend encore son frère » [archive], sur le figaro.fr (consulté le 24 septembre 2018).
  15. a b et c « Affaire Maëlys : le suspect mis en examen pour meurtre » [archive], sur nouvelobs.com, 30 novembre 2017 (consulté en date de dernière consultation à indiquer après contrôle du lien).
  16. « La troublante scène de lavage de la voiture » [archive], sur leparisien.fr, 27 septembre 2017 (consulté en date de dernière consultation à indiquer après contrôle du lien).
  17. « Affaire Maëlys: Nordahl Lelandais a introduit une demande de remise en liberté » [archive], sur lesoir.be (consulté le 23 janvier 2018).
  18. « Affaire Maëlys: rejet de la demande de remise en liberté de Nordahl Lelandais » [archive], sur lefigaro.fr (consulté le 23 janvier 2018).
  19. « Nordahl Lelandais devant la justice pour une remise en liberté » [archive], sur lefigaro.fr, 8 février 2018 (consulté le 8 février 2018).
  20. « Affaire Maëlys : une trace du sang de la fillette découverte dans le coffre de la voiture de Lelandais » [archive], sur europe1.fr (consulté le 14 février 2018).
  21. « DIRECT. Affaire Maëlys : Lelandais a indiqué là où il aurait déposé le corps » [archive], sur leparisien.fr, 14 février 2018 (consulté le 14 février 2018).
  22. Evelyne Emeri, « France – Affaire Maëlys: dans les pas du monstre » [archive], sur lematin.ch, 21 février 2018 (consulté le 21 février 2018).
  23. « Affaire Maëlys : Nordahl Lelandais avoue avoir tué l’enfant « involontairement » » [archive], sur lemonde.fr (consulté le 14 février 2018).
  24. « Nordahl Lelandais transféré à l’hôpital » [archive], sur lefigaro.fr, 15 février 2018 (consulté le 17 février 2018).
  25. « Affaire Maëlys: Nordahl Lelandais consultait des sites pédopornographiques » [archive], sur linternaute.com, 16 février 2018 (consulté le 30 mars 2018)
  26. « Affaire Maëlys: Nordahl Lelandais consultait des sites pédopornographiques » [archive], sur 20minutes.fr, 9 mars 2018 (consulté le 30 mars 2018)
  27. « Affaire Maëlys : une trace ADN de la petite fille retrouvée chez Nordahl Lelandais » [archive], sur rtl.fr, 14 mars 2018 (consulté le 30 mars 2018).
  28. « Affaire Maëlys : le procureur de Grenoble dément la découverte d’ADN de la fillette chez Nordahl Lelandais » [archive], sur francetvinfo.fr, 15 mars 2018 (consulté le 30 mars 2018).
  29. « DOCUMENT – La lettre que la demi-sœur de Nordahl Lelandais a écrite aux parents de Maëlys » [archive], sur francebleu.fr, 30 mars 2018 (consulté le 31 mars 2018).
  30. « Affaire Maëlys : Nordahl Lelandais explique avoir giflé la fillette, ce qui aurait provoqué sa mort » [archive], sur msn.com, 6 avril 2018 (consulté en date de dernière consultation à indiquer après contrôle du lien).
  31. « Affaire Maëlys: Nordahl Lelandais explique avoir donné une claque à la fillette qui a entraîné sa mort » [archive], sur bfmtv.com (consulté en date de dernière consultation à indiquer après contrôle du lien).
  32. V.W., « Affaire Maëlys : l’autopsie du corps est terminée, les obsèques vont pouvoir avoir lieu » [archive], sur ledauphine.com, 21 mai 2018 (consulté le 21 mai 2018).
  33. « Affaire Maelys : Nordahl Lelandais entendu le 3 juillet » [archive], sur lci.fr, 27 juin 2018 (consulté en date de dernière consultation à indiquer après contrôle du lien).
  34. « Détention provisoire prolongée pour Lelandais » [archive], sur actu.orange.fr (consulté en date de dernière consultation à indiquer après contrôle du lien).
  35. article « Affaire Maëlys : une reconstitution doit être organisée dans la nuit de lundi à mardi », publié sur le site de France Info le 24 septembre 2018 [archive].
  36. page « Les dix moments-clés de la reconstitution » et article « Une nouvelle version après 6 heures de reconstitution », pages 2 et 3 des éditions Annecy Grenoble et Chambéry du Dauphiné-Libéré [archive] en date du 26 septembre 2018
  37. « Nordahl Lelandais, principal suspect dans l’affaire Maëlys, placé en garde à vue pour une autre affaire de disparition » [archive], sur huffingtonpost.fr, 18 décembre 2017 (consulté en date de dernière consultation à indiquer après contrôle du lien).
  38. « Les parents d’Arthur Noyer toujours sans nouvelles de leur fils » [archive], sur sos-enfants.org (consulté en date de dernière consultation à indiquer après contrôle du lien).
  39. « Après Maëlys, Nordahl Lelandais soupçonné de l’assassinat d’un militaire Lsite=la-croix.com » [archive], 20 décembre 2017 (consulté en date de dernière consultation à indiquer après contrôle du lien).
  40. « Affaires Maëlys et Arthur Noyer : Nordahl Lelandais, l’ombre d’un tueur en série » [archive], sur leparisien.fr, 21 décembre 2017 (consulté le 22 décembre 2017).
  41. « Mort d’Arthur Noyer : de nouveaux ossements découverts, sa famille va porter plainte » [archive], sur lci.fr (consulté le 18 janvier 2018).
  42. « Disparition d’Arthur Noyer : Nordahl Lelandais reconnaît l’avoir pris en stop » [archive], sur lepoint.fr, 9 mars 2018 (consulté en date de dernière consultation à indiquer après contrôle du lien).
  43. « Assassinat du caporal Noyer : Nordahl Lelandais a avoué le meurtre » [archive], sur ledauphine.com, 29 mars 2018 (consulté en date de dernière consultation à indiquer après contrôle du lien).
  44. « Nordahl Lelandais a avoué le meurtre du caporal Arthur Noyer » [archive], sur leparisien.fr, 29 mars 2018 (consulté en date de dernière consultation à indiquer après contrôle du lien).
  45. « Affaire Noyer : Nordahl Lelandais a reconnu une « bagarre » ayant entraîné une chute mortelle » [archive], sur europe1.fr (consulté en date de dernière consultation à indiquer après contrôle du lien).
  46. (fr) « Nordahl Lelandais : « Les époux Noyer n’attendent plus rien » estime leur avocat, en prévision de la reconstitution des faits » [archive], 20 mars 2019 (consulté le 20 mars 2019).
  47. (fr) « Assassinat d’Arthur Noyer : Nordahl Lelandais va participer à une reconstitution » [archive], 20 mars 2019 (consulté le 20 mars 2019).
  48. (fr) « Assassinat d’Arthur Noyer : Nordahl Lelandais va participer à une reconstitution » [archive], 20 mars 2019 (consulté le 20 mars 2019).
  49. (fr) « AReconstitution du meurtre d’Arthur Noyer : Nordahl Lelandais sera présent » [archive], 20 mars 2019 (consulté le 20 mars 2019).
  50. 6Medias, « Reconstitution du meurtre d’Arthur Noyer : Nordahl Lelandais pris à partie » [archive], sur Orange Actualités, 21 mars 2019 (consulté le 21 mars 2019)
  51. « Nordahl Lelandais soupçonné d’agression sexuelle sur une petite fille de sa famille » [archive], sur bfmtv.com, 6 juin 2018 (consulté le 6 juin 2018).
  52. « Nordahl Lelandais soupçonné d’avoir agressé sexuellement une cousine » [archive], sur lemonde.fr (consulté le 12 juin 2018).
  53. J.Cl., « Nordahl Lelandais mis en cause dans une nouvelle vidéo impliquant une fillette » [archive], sur leparisien.fr, 23 novembre 2018.
  54. « Lelandais : une seconde vidéo d’attouchements sur mineur découverte sur son téléphone » [archive], sur lepoint.fr, 23 novembre 2018.
  55. Anouk Passelac, « Nordahl Lelandais: une vidéo d’attouchement sexuel sur une autre mineure retrouvée sur son téléphone » [archive], sur ladepeche.fr, 23 novembre 2018.
  56. « Lelandais soupçonné d’agression sexuelle sur une seconde fillette » [archive], sur leprogres.fr, 23 novembre 2018.
  57. « Une deuxième vidéo de Nordhal Lelandais commettant des attouchements sexuels sur une fillette exploitée par les gendarmes » [archive], sur franceinfo, 23 novembre 2018
  58. « La cellule Ariane cherche dans 900 dossiers pour trouver des traces de Nordahl Lelandais » [archive], sur europe1.fr, 4 mai 2018 (consulté le 4 mai 2018).
  59. « Nordahl Lelandais : les gendarmes vont approfondir une quarantaine de dossiers » [archive], sur rtl.fr, 18 février 2019 (consulté le 18 février 2019)
  60. a b c d e f et g « Nordahl Lelandais : d’anciennes disparitions intéressent les enquêteurs » [archive], sur lepoint.fr, 23 et 24 décembre 2017 (consulté le 31 décembre 2017).
  61. a b et c « Nordahl Lelandais : après Maëlys et le caporal Noyer, d’autres affaires ? » [archive], sur lejdd.fr, 21 décembre 2017 (consulté le 31 décembre 2017).
  62. (en) « Nordahl Lelandais, suspect in Maëlys de Araujo murder case, may be a serial killer » » [archive], sur thetimes.co.uk, The Times, 21 décembre 2017 (consulté le 31 décembre 2017).
  63. a b c et d « Nordahl Lelandais : 40 affaires pourraient être rouvertes au total » [archive], sur planet.fr, 30 mars 2018 (consulté le 31 mars 2018).
  64. a b c d e et f Caroline Piquet, « Nordahl Lelandais : ces affaires de disparition sur lesquelles la justice travaille » [archive], sur lefigaro.fr, 30 mars 2018 (consulté le 5 avril 2018).
  65. a b c d e et f « Affaires Nordahl Lelandais : ces dossiers de disparitions qui pourraient être ré-ouverts » [archive], sur francetvinfo.fr, 23 décembre 2017 (consulté le 31 décembre 2017).
  66. « Disparition de Lucas Tronche : la piste de Nordahl Lelandais explorée » [archive], sur europe1.fr, 11 janvier 2018 (consulté le 11 janvier 2018).
  67. a et b « Le logiciel AnaCrim sur les traces de Nordahl Lelandais » [archive], sur europe1.fr, 11 janvier 2018 (consulté le 11 janvier 2018).
  68. « Qu’est-ce que la cellule Ariane, qui enquête sur le passé de Nordahl Lelandais ? » [archive], sur rtl.fr (consulté le 16 février 2018).
  69. « Ariane, la cellule de gendarmerie chargée d’enquêter sur Nordahl Lelandais » [archive], sur europe1.fr (consulté le 16 février 2018).
  70. « Quatre dossiers de disparition rouverts en Isère dans le sillage de l’affaire Lelandais » [archive], FranceInfo Rhône Alpes, 1er février 2018 (consulté le 2 février 2018).
  71. « La bisexualité de Nordahl Lelandais, un axe d’enquête pour la justice » [archive], sur leparisien.fr, 3 février 2018 (consulté en date de dernière consultation à indiquer après contrôle du lien).
  72. « Affaire Lelandais : les familles des disparus du fort de Tamié portent plainte » [archive], sur leparsien.fr (consulté en date de dernière consultation à indiquer après contrôle du lien).
  73. Florence Beaudet, « Une nouvelle plainte contre Nordahl Lelandais déposée dans la Drôme » [archive], sur francebleu.fr, 8 mars 2018.
  74. AFP, « La police étudie la piste de Nordahl Lelandais dans deux disparitions dans la Drôme » [archive], sur lemonde.fr, 8 mars 2018.
  75. Jean-Marc Ducos, « Nordahl Lelandais impliqué dans deux autres affaires de disparition dans la Drôme ? » [archive], sur leparisien.fr, 8 mars 2018 (consulté en date de dernière consultation à indiquer après contrôle du lien).
  76. « Lien établi avec Nordahl Lelandais : que sait-on de la disparition d’Éric Foray ? » [archive], sur europe1.fr, 13 avril 2018 (consulté en date de dernière consultation à indiquer après contrôle du lien).
  77. « Témoignage France 3. « Je ne veux pas croire qu’il est mort » : et si la disparition du compagnon de Régis Pique avait un lien avec Nordahl Lelandais ? » [archive], sur msn.com, 13 avril 2018 (consulté en date de dernière consultation à indiquer après contrôle du lien).
  78. « Nordahl Lelandais : un possible lien avec la disparition d’Eric Foray dans la Drôme » [archive], sur msn.com, 13 avril 2018 (consulté en date de dernière consultation à indiquer après contrôle du lien).
  79. « La piste de Nordahl Lelandais étudiée après la disparition de Lucie Roux  » [archive], sur lefigaro.fr, 23 avril 2018 (consulté en date de dernière consultation à indiquer après contrôle du lien).
  80. « Affaires Nordahl Lelandais : le père d’un Isérois disparu en 2010 demande la réouverture de l’enquête » » [archive], sur 20minutes.fr, 26 décembre 2017 (consulté le 31 décembre 2017).
  81. « Un homme de 27 ans a disparu » [archive], Le Dauphiné libéré, 12 avril 2012 (consulté le 5 avril 2018).
  82. T.Z., « Saint-Jean-en-Royans : l’enquête sur la disparition de Nelly Balmain réactivée » [archive], sur ledauphine.com, 1er février 2018 (consulté en date de dernière consultation à indiquer après contrôle du lien).
  83. A.B.-M., « Maurienne : Le corps d’une femme découvert dans un barrage » [archive], sur ledauphine.com, 5 mai 2012 (consulté en date de dernière consultation à indiquer après contrôle du lien).
  84. « Affaires Lelandais : ouverture d’une enquête après la disparition en 2012 de Malik Boutvillain à Échirolles » [archive], sur francebleu.fr, 29 janvier 2018 (consulté le 17 février 2018).
  85. Stéphan Dudzinski, « Disparition de Lucie Roux à Bassens : le dossier transmis à la section des recherches de la gendarmerie » [archive], sur ledauphine.com, 17 janvier 2018 (consulté le 20 février 2018).
  86. « Disparition de Lucie Roux à Bassens en 2012 : elle aurait déjeuné plusieurs fois avec Nordahl Lelandais » [archive], sur ledauphine.com, 21 avril 2018 (consulté en date de dernière consultation à indiquer après contrôle du lien).
  87. « CROTS : La randonneuse disparue est élue dans l’Ain » [archive], Le Dauphiné libéré, 7 juin 2015 (consulté le 27 avril 2018).
  88. S.G., « Affaire Nordahl Lelandais : une quinzaine de familles de disparus réunies à Lyon » [archive], sur ledauphine.com, 27 avril 2018 (consulté le 27 avril 2018).
  89. Antoine Bonin, « Une enquête ouverte pour homicide involontaire » [archive], dna.fr, 14 janvier 2016 (consulté le 22 février 2018).
  90. « Affaire Lelandais : réouverture de plusieurs enquêtes pour disparitions » [archive], sur lefigaro.fr, 1er février 2018 (consulté le 2 février 2018).
  91. Justine Chevalier avec Rym Bey, « Nordahl Lelandais visé par une autre plainte » [archive], sur bfmtv.com, 8 mars 2018 (consulté le 11 mars 2018).
  92. « Affaire Estelle Mouzin : Nordahl Lelandais était à l’étranger au moment de la disparition de la fillette » [archive], sur francetvinfo.fr, 29 décembre 2017 (consulté le 31 décembre 2017).
  93. @InfosFrancaises, « Nordahl Lelandais : encore une inquiétante disparition à son actif ? » [archive], sur planet.fr, 9 février 2018 (consulté en date de dernière consultation à indiquer après contrôle du lien).
  94. a b et c « Gard – Enquêtes Lucas, Antoine et Coralie Moussu : la piste Nordahl Lelandais se referme » [archive], sur objectifgard.com, 9 mai 2018 (consulté le 9 mai 2018).
  95. « Nordahl Lelandais mis hors de cause » [archive], sur objectifgard.com, 26 février 2018 (consulté en date de dernière consultation à indiquer après contrôle du lien).
  96. « Mystérieuse disparition d’un adolescent dans le Gard : les recherches élargies à toute la France » [archive], sur sudouest.fr, 13 mai 2016 (consulté le 25 février 2018).
  97. « Tuerie de Chevaline : la piste Nordahl Lelandais a priori écartée » [archive], sur lepoint.fr, 27 décembre 2017 (consulté en date de dernière consultation à indiquer après contrôle du lien).
  98. « Nordahl L. : quelles sont les affaires réexaminées par les enquêteurs ? » [archive], sur rtl.fr, 21 décembre 2017 (consulté le 25 février 2018).
  99. « Corps retrouvé à Talloires en Haute-Savoie, peut-être celui d’Adrien Mourialmé » [archive], sur francetvinfo.fr, 9 avril 2018 (consulté le 18 avril 2018).
  100. « Lelandais pas impliqué dans la disparition d’un jeune Belge en Haute-Savoie » [archive], sur afp/com, 5 avril 2018 (consulté le 5 avril 2018).
  101. « Haute-Savoie: le corps d’un jeune Belge identifié » [archive], sur msn.com, 10 avril 2018 (consulté en date de dernière consultation à indiquer après contrôle du lien).
  102. Europe 1, « Mort de Maëlys : Nordahl Lelandais s’est senti comme « un fantôme qui volait » » [archive], sur msn.com, 2 juin 2018 (consulté en date de dernière consultation à indiquer après contrôle du lien).
  103. « Affaire Maëlys » [archive], sur replaytvstreaming.com, Émissions magazine (consulté en date de dernière consultation à indiquer après contrôle du lien).
  104. « Qui est Nordahl Lelandais ? » [archive], sur france.tv (consulté en date de dernière consultation à indiquer après contrôle du lien).

 

Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article intitulé « Affaire Maëlys » (voir la liste des auteurs)

 

 



1...7778798081...262

Le Club des Jeunes |
Collectif citoyen de Monfla... |
JCM Consultant |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Hug Lo
| Reelnew
| coachingmeteo