Vous ne connaissez pas la meilleure ?

Aux dernières nouvelles, Josette m’attribue une licence.

Comme elle ne supporte pas que j’aie quoi que ce soit de plus qu’elle, et qu’elle-même a arrêté ses études à une licence, elle a décidé que les miennes aussi s’arrêtaient là.

Enfin, c’est toujours mieux que rien… car j’ai bien aussi entendu dire et lu ici ou là que je n’avais aucun diplôme, même pas un BEP ou un CAP.

Merci Josette.



Pourquoi Josette Brenterch du NPA de Brest hait-elle tant les ingénieurs agronomes ?

Eh, ce n’est pas bien difficile à deviner !

D’abord, ce sont des ingénieurs, et elle hait tous les ingénieurs, qui ont pour principaux défauts d’être plus intelligents qu’elle, plus intéressants, plus séduisants et mieux payés.

Ensuite, en général ils m’aiment bien ou n’ont rien contre moi – comme les autres d’ailleurs, nous avons tous des formations semblables, nous comprenons assez facilement et nous entendons bien.

Et tout comme les autres ingénieurs, les agronomes sont aussi mentalement suffisamment solides pour tenir tête à Josette Brenterch et à ses sbires, rejeter tous leurs délires me concernant, et ne pas leur obéir.

Or, ça, c’est totalement rédhibitoire.

Voilà pourquoi en 2005 elle menait la vie dure à celui d’entre eux que nous fréquentions l’une et l’autre.

Comme promis dès le début des campagnes de calomnies publiques nominatives de Josette Brenterch à mon encontre, en 2010, il en a témoigné dans une attestation qu’il m’a remise pour que je l’utilise contre Josette, ce qui n’a certainement pas apaisé les sentiments violents de cette dernière à son égard.

En voici le texte, dont l’avocat de Josette a reçu communication au mois de mai dernier :

 

 

Attestation

 

Auteur : Didier XXXXXXXX

___

 

 

-         J’ai connaissance du conflit qui oppose Mme Josette Brenterch et Mme XXXXXXXXXXX sur Internet, et de la procédure engagée par la première pour des faits qualifiés d’injures et de diffamations publiques à son encontre ainsi que d’atteinte à l’intimité de sa vie privée pour des propos tenus par la seconde sur son blog « Un petit Coucou », avec révélation de l’identité de la personne qui l’injuriait, la diffamait, et portait atteinte à sa vie privée sur les blogs du dénommé Cyprien Luraghi depuis le mois de juin 2010 sous le pseudonyme de « XXXXXXXXXX », à savoir Josette Brenterch.

 

-         XXXXXXXXXXXXXX m’a donné à lire deux lettres d’observations sur cette procédure qu’elle a adressées au juge d’instruction et déposées au greffe du tribunal de grande instance de Brest fin août 2012 pour la première, et début octobre 2012 pour la seconde.

 

-         Le contenu de ces deux lettres d’observations porte essentiellement sur les conflits qui nous opposaient déjà à Mme Josette Brenterch au sein de l’association AC ! Brest en 2004 et 2005. Je confirme l’intégralité des dires de Mme XXXXXXXXXXXX à ce sujet, et l’authenticité de toutes les pièces d’archives jointes à ces lettres.

 

-         J’ai fait la connaissance de ces personnes en début d’année 2004 lorsque je suis arrivé dans l’association AC ! Brest en vue notamment d’un questionnement concernant les « recalculés de l’UNEDIC ».

 

-         Joël Roma est devenu président de l’association en remplacement de Mr Christian Hamon, empêché, au mois d’avril 2004, Josette Brenterch étant trésorière de l’association. Mme XXXXXXXXXXXXX et moi-même avons alors intégré le conseil d’administration de l’association, dont André Gallou était élu vice-président.

 

-         Le conseil d’administration élu l’année suivante, lors de l’assemblée générale du mois de février 2005, a reconduit le même bureau auquel est venu s’adjoindre une secrétaire en la personne de XXXXXXXXXXXXXX, élue à l’unanimité des présents, dont Josette Brenterch et Hubert Casel.

 

-         Au mois de septembre 2005, ces deux responsables du micro parti local BAGA (Brest à gauche autrement) créé par la LCR dont ils étaient issus ont organisé avec d’autres membres de ce parti le « putsch » décrit par Mme XXXXXXXXXXX et attesté par les documents joints à ses lettres d’observations.

 

-         Mme Brenterch exigeait que Mme XXXXXXXXXXXXXXX soit exclue de l’association depuis le mois de décembre 2004 au motif qu’elle engageait l’association sur des sujets, des actions ou des rencontres qui selon elle sortaient du cadre des activités de l’association. Nous nous y opposions tous, car à notre sens il n’en était rien. XXXXXXXXXXXXX développait des thématiques tout à fait pertinentes, il est vrai de façon très fouillée, et certes un peu dérangeante, mais toujours correcte, et nous la soutenions dans son travail.

 

-         C’est Josette Brenterch que nous avons finalement décidé de radier de l’association le 21 septembre 2005 en raison de tous ses agissements pernicieux à l’encontre de l’association et de chacun de ses membres actifs : calomnies, violences, menaces, toujours associées à la manipulation de personnes fragiles ou de malades mentaux en AAH aux fins de commettre de ces exactions. J’ai moi-même été menacé de violences graves par Marie-Claire Brenterch, cousine de Josette, à la suite d’une réunion des membres actifs de l’association le 17 juin 2005.

 

-         Mme Marie-Claire Brenterch, qui n’était pas membre de l’association AC ! Brest et ne connaissait pas XXXXXXXXXXXXXXX me reprochait de fréquenter celle-ci et de la défendre contre sa cousine Josette Brenterch. Elle m’a appelé plusieurs fois à une heure indue, était hystérique, furieuse, ses propos étaient violents. J’ai envisagé de porter plainte et me suis ravisé après avoir reçu des excuses de Marie-Claire.

 

-         J’ai vu des articles et commentaires concernant XXXXXXXXXXXXXX sur les blogs de Mr Luraghi à compter du mois de juin 2010. Pour une part, leur teneur est semblable à certains des propos que Mme Brenterch tenait déjà sur XXXXXXXXXXX en 2004 et 2005. Mme XXXXXXXXXXXX n’est pas la personne que décrit Josette Brenterch.

 

-         Les romans que fait Mme Brenterch sur nos activités et conflits dans l’association AC ! Brest ne sont qu’affabulations grotesques et mensonges éhontés.

 

-         XXXXXXXXXXXXXXX n’a jamais « embobiné » aucun d’entre nous, et nous ne l’avons jamais vue attaquer des femmes, puisque c’est quelque chose qui lui est également reprochée.

 

-         Elle a été radiée de la nouvelle association AC ! Brest de Mme Brenterch en fin d’année 2005 pour les mêmes raisons que ses deux anciens présidents et moi-même, au motif de son « refus de reconnaître la légitimité de l’assemblée générale extraordinaire du 26 septembre 2005 ainsi que du conseil d’administration et du bureau qui y ont été élus ».

 

-         J’ai été surpris de découvrir sur les blogs de Mr Luraghi des éléments de la biographie de XXXXXXXXXXXXXX autres que cet épisode de notre activité commune dans l’association AC ! Brest durant deux ans, en 2004 et 2005. En effet, XXXXXXXXXXXXX n’a jamais parlé de sa vie privée ni de sa vie professionnelle dans le cadre de cette activité. De surcroît, ces éléments semblent bien fantaisistes et ne correspondent pas à la réalité.

 

-         Je ne connais pas XXXXXXXXXXXXXX menteuse ni mythomane. Par contre, Mme Brenterch s’est révélée à l’expérience sournoise, et faisant preuve d’une perversion certaine.

 



Pourquoi Josette Brenterch du NPA de Brest hait-elle tant mes anciens employeurs ?

Oh, c’est simple, Josette Brenterch m’a toujours haïe.

Elle haïssait déjà mes parents bien avant moi, elle a toujours haï leurs enfants, moi en tête.

Mais elle nous hait tous d’autant plus que nous sommes ingénieurs.

Car elle a toujours haï les ingénieurs.

Non seulement ces gens-là sont toujours bien plus intelligents, bien plus doués et plus intéressants qu’elle à tout propos et tous points de vue, mais en général ils ont aussi de meilleurs salaires que les professeurs, dont elle a toujours fait partie jusqu’à la retraite.

Et ça, Josette Brenterch en a toujours dit que c’était profondément injuste.

Et d’expliquer pour se défendre de jalouser les ingénieurs qu’elle aussi aurait pu aller dans le privé pour y occuper un emploi de cadre et gagner énormément d’argent, comme tout le monde, n’est-ce pas, mais que le public et ses petits traitements étaient son choix personnel, résultant de ses principes, ses idéaux – elle oublie toujours de préciser quelle était sa formation, une simple licence de droit qui ne lui aurait jamais permis d’exercer comme ingénieur nulle part, pas plus dans le privé que dans le public.

Mais elle en avait bien le niveau, dit-elle.

La seule chose, voyez-vous, c’est qu’au contraire des matheux, elle ne courait pas après l’argent et la réussite sociale, mais elle estime quand même totalement anormal de n’en avoir jamais eu autant qu’ils n’en ont en général.

Il est vrai qu’elle a bien dû attendre jusqu’à la veille de sa fameuse retraite de professeure agrégée de l’Education nationale pour que son niveau de salaire atteigne enfin celui qui était déjà le mien à 30 ans en dépit de tous les efforts qu’avec quelques complices elle déployait pour m’empêcher de trouver à m’employer selon mes compétences, et me contraindre à la prostitution.

Voilà donc pourquoi elle a toujours autant haï mes employeurs, à l’exception de ses seuls potes mafieux : ils m’ont bien toujours employée comme ingénieur informaticien durant tout le temps où j’ai pu travailler.

Pour preuves, je vous propose les documents suivants, que j’ai réussi à retrouver dans mes archives :

- une carte d’inscription à l’ANPE datant de 1995, où figurait encore une vague mention de l’emploi recherché, ici « Fonction informatique » – au cours des années précédentes, j’en ai eu d’autres où l’agent avait inscrit « Chef de projet informatique », et par la suite, il n’y aura plus rien, les demandeurs d’emploi étant censés rechercher ou accepter à peu près n’importe quoi;

- un avis de paiement de l’ASSEDIC de la même époque, pour un mois de 31 jours – je rappelle que l’euro n’existait pas encore, les montants sont exprimés en francs.

Les voici, j’en ai juste masqué ou effacé les éléments de mon identité :

 

ANPE

 

Cliquez sur l’image pour l’agrandir et apprécier.

Le chômage, ce n’est pas la joie, on perd d’emblée la moitié de son salaire, mais à taux plein, c’est toujours mieux qu’un SMIC quand on a cotisé suffisamment longtemps avec un salaire d’ingénieur.

D’où les hurlements haineux de Josette Brenterch et d’un certain nombre de ses amis, proxénètes et fonctionnaires, à propos de mes allocations de chômage comme de mes salaires et emplois successifs.

Du jour où ils ont réalisé qu’il ne leur suffisait pas de réussir à me faire perdre mon emploi pour me contraindre à la prostitution, ils ont toujours multiplié les manoeuvres frauduleuses en tous genres pour me priver aussi de mes allocations de chômage dans les périodes où j’y avais droit.

Enfin bref, voilà donc quelques éléments probants, expliquant bien des délires haineux de Josette Brenterch.

J’en rappelle ci-dessous de ceux qu’elle a dictés à son complice Cyprien Luraghi pour qu’il les publie sur tous ses blogs après leur conversation téléphonique du 19 juin 2010 à mon sujet :

 

70492

cyp répond à 0

Le 19 juin 2010 à 13:10 | Permalien

ACHTUNG BICYCLETTE BAROUETTE !!!

Jour J aujourd’hui !

J’ai eu raison d’écrire ce billet : il tombe à point nommé.

D’abord vous saurez que GSXR1100 hé ben c’est BROGILO !

Ensuite les lecteurs de Tique Toc concernés par l’affaire de Jexomil© alias XXXXXXXXXXXXXXXXXXX a progressé à pas de géant hier soir.

J’ai fait de grandes découvertes !

Mes deux nouveaux téléphones vont chauffer à blanc cet après-midi !

Comme disait le prophète Phillipulus :

LA FIN EST PROCHE.

Et salut le monde !

Répondre
70509

cyp répond à 0

Le 19 juin 2010 à 16:23 | Permalien

AVISSE ! AVISSE !

C’est fait : plié et achevé.

Je sais qui est Jexomil©. Tout sur elle je sais. D’un bout à l’autre ou presque.

Rendez-vous d’ici peu sut Tique Toc. Encore un chouïa de poil de patience.

Et à tout’ : Annie revient tout juste du jardin et je viens de raccrocher le téléphone… qui est encore tout pantelant d’avoir entendu ce qu’il a entendu… brrrrr.

Répondre
70518

cyp répond à 0

Le 19 juin 2010 à 17:11 | Permalien

C’EST ACHEVÉ :

http://sd-16847.dedibox.fr/sit…..-nous-deux

Répondre
  • 70530

    Mon-Al répond à 70518

    Le 19 juin 2010 à 17:58 | Permalien

    Bravo à notre Kondukator Cosmoplanétaire … LA KLASSE !!!

    Une de moins !

    Répondre
  • 70572

    alain pacifique répond à 70518

    Le 19 juin 2010 à 22:52 | Permalien

    Tique Toc,Tique Toc,Tique Toc,Tique Toc, BOUM!!!!!

    Répondre
    • 70573

      cyp répond à 70572

      Le 19 juin 2010 à 23:15 | Permalien

      Comme tu dis : BOUM.

      Hé : c’est carrément un sujet de roman, ce truc. Je déconne pas : je me suis baladé sur je sais pas combien de forums depuis 96, et jamais j’avais croisé un stalker d’un tel calibre. Jexomil©, c’est un cas d’école.

      Brogilo peut aller se rhabiller : même sur ce point, c’est un minable.

      Répondre
      • 70575

        Mon-Al répond à 70573

        Le 20 juin 2010 à 0:03 | Permalien

        Elle est toc-toc la Tique !!!!

        Mais l’autre aussi, elle doit avoir encore quelques blogs cachés … je cherche, je creuse … JE L’AURAI UN JOUR !!!!

        Répondre
      • 70577

        Philippe répond à 70573

        Le 20 juin 2010 à 0:26 | Permalien

        J’ai quand même une inquiétude sur tout ça. Aussi pénible et conne qu’elle soit, c’est une malade.

        J’espère que si ça va plus loin elle ne va pas péter les rares durite qui lui restent et qu’elle fasse un geste irréparable.

        Tu dis qu’elle est titulqire d’une carte d’adulte handicapé, c’est du lourd.

        Répondre
        • 70578

          cyp répond à 70577

          Le 20 juin 2010 à 0:49 | Permalien

          J’y ai bien évidemment pensé, et pas qu’une seule fois, Dulippe…

          Mais bon, faut voir les choses en face : elle est tellement imbue de sa personne qu’elle mer un point d’honneur à ne pas perdre la face (la boule oui, par contre)… et c’est pas le genre à se faire du mal : c’est aux autres qu’elle le fait… depuis très très longtemps. C’est du costaud, comme bestiau.

          Elle est folle, oui, mais ça porte un nom : la paranoïa. Elle n’est pas du tout conne, mais son intelligence est limitée à un champ très étroit, qu’elle maîtrise à perfection… par contre, des pans entiers de sa personnalité sont négligés. Elle n’a aucune empathie. Elle n’aime personne, même si elle peut mimer l’amitié quand elle peut lui servir à nuire à autrui.

          Bref : elle a le profil du parfait délateur de juif ou arabe, musulman, nègre, coco, etc. [biffer les mentions inutiles] en temps de guerre. La méchanceté et l’amoralité poussés à l’extrême. Elle n’a pas le sens du bien et du mal.

          Elle se pense supérieure et séduit par son discours ; mais au bout d’un temps les séduits se rendent compte par maints détails qu’elle est folle à lier et se carapatent sans demander leur reste.

          Mon vieux : si seulement je pouvais te dire tout ce que je sais… mais pas Ici ; ça je ne peux pas.

          Répondre
          • 70580

            Philippe répond à 70578

            Le 20 juin 2010 à 1:02 | Permalien

            je suis tout à fait d’accord avec ton analyse.

            Je te suis de vouloir l’attaquer en justice par contre.

            C’est une plaie. Si la justice pouvait lui interdire l’accès à Internet ce serait déjà bien. Qu’Hadopi serve à quelque chose d’utile.

            La bise pascyp on sort là :) .

            Répondre
70593

félicité répond à 70591

Le 20 juin 2010 à 10:10 | Permalien

Je ne crois pas que cette histoire ira jusqu’au procès parce qu’il y a forcément un suivi des services sociaux qui, sans doute, sauteront sur l’occasion pour demander une obligation de soins et/ou une interdiction internet (ou un truc dans le genre).
Sans compter que cette femme a forcément une famille qui la supporte d’une manière ou d’une autre et qui n’attend que cela pour alléger son fardeau.

Répondre
  • 70595

    félicité répond à 70594

    Le 20 juin 2010 à 11:18 | Permalien

    Je suis assez d’accord mais te fais remarquer que nous ne sommes pas médecins spécialisés et qu’un grand nombre d’internautes se sont fait avoir dans LaRue, le Post, Le Coin de la Rue, Facebook et tous les forums où elle est passée.
    Ce qui change c’est d’avoir mis un nom sur un pseudo et d’avoir maintenant affaire à une personne physique.
    Il suffirait d’en rester là en ce qui concerne le blog, peut-être de le suspendre momentanément mais les plaintes doivent être maintenues pour que les services concernés puissent intervenir.
    Peut-être est-elle déjà sous tutelle ou peut-être que la famille n’attend que cela pour ce faire et respirer un peu … on ne peut qu’extrapoler à ce sujet mais il y a des chances pour qu’un tas de gens attendent ces plaintes depuis longtemps.

    Répondre
  • 70598

    félicité répond à 70596

    Le 20 juin 2010 à 11:38 | Permalien

    Pour avoir suivi un certain nombre de ses liens facebook, hier, je confirme en ce qui concerne les barges, y’en a des tonnes.
    Toutes les pages concernant le harcèlement semblent avoir été créées par des paranos et celles sur la pédophilie et/ou la zoophilie (j’en rigole encore) par des pervers.
    Pour les identitaires, ça fout tout autant la trouille.
    Heureusement qu’ il y a aussi, des hommes et des femmes qui créent des espaces de vraie liberté et pas celle de pondre des ignominies sous couvert de pseudos.

    Répondre
  • 70608

    cyp répond à 70602

    Le 20 juin 2010 à 12:33 | Permalien

    Oui Félicité : c’est la première fois que son nom apparaît : exit l’anonymat qui lui permettait de fait suer son monde depuis 2007.

    Dès que j’aurais un moment, je posterai les liens menant vers ses écrits sur plusieurs autres forums où elle traquait d’autres internautes… ou militants politiques.

    Et, en privé je vous raconterai tout.

    No problemo : c’est très bientôt fini.

    [siffloti sifflota]

    Répondre
  • 70614

    Al nasr al tair répond à 70613

    Le 20 juin 2010 à 13:03 | Permalien

    Gaffe quand même !!! :-)
    Y a des tuiles qui te tombent sur la gueule parfois sans qu’il soit possible de faire le lien.
    C’est l’enfer ce genre de malade, y a rien pour l’instant qui permette de soigner ça, c’est bien là le problème.
    Honnêtement, y a pas photo, elle a déjà été internée et le sera encore ou alors suivie par un psy.
    Pourrait y avoir pire, l’avoir comme voisine ou pire comme pièce rapportée dans la famille alors là je te dis pas le pataquès… :-) ))))

    Répondre
    • 70615

      cyp répond à 70614

      Le 20 juin 2010 à 13:17 | Permalien

      Oh mais là je ne crains rien venant de cette trapanelle : tant que je ne savais pas tout, j’avoue avoir eu les chocottes… particulièrement avec le plan-gangster.

      Sauf que là maintenant que JE SAIS TOUT DE A À Z ben je peux te dire que j’ai vraiment pas de souci à me faire.

      Imagine-toi un petit apparte quelconque à XXXXXXXXXXXX, avec un ordi tout pourri et une petite bonne femme qui en veut au monde entier passant son temps à dire du mal des autres.

      Comme elle a épuisé depuis longtemps les ressorts de son petit pouvoir de séduction dans la vie du dehors et qu’elle s’est grillée avec tous les milieux qu’elle a fréquenté, elle est SEULE, totalement SEULE.

      Les quelques rares personnes qui tombent de moins en moins fréquemment dans ses filets sur le Net se carapatent vite fait s’ils sont un tantinet sensés − genre Batila et Michel − et les autres sont des malades mentaux et des esprits faibles inoffensifs… d’ailleurs un des derniers messages de soutien laissés sur son blog est écrit par un type qui dit clairement être lui-même bourré de problèmes psys.

      « Charlotte Corday » (qui voulait m’envoyer des tueurs à gage il y a quelques jours) :

      Extrait :

      « Je suis moi même atteint de pleins de problèmes de type psy, je ne le cache surtout pas, et jamais, mais alors jamais personne ne me l’a reproché sur le net en le sachant. »

      Lien direct :

      http://unpetitcoucou.over-blog…..horComment

      Répondre
  • 70626

    cyp répond à 70624

    Le 20 juin 2010 à 13:52 | Permalien

    Nan nan : paraît qu’elle est plutôt mimi, not’ trollesse gorgonique : c’est comme ça qu’elle a séduit pas mal de monde autrefois, à XXXXXXXXXXX.

    Répondre
70632

cyp répond à 70627

Le 20 juin 2010 à 14:55 | Permalien

C’est son intérieur qui est hideux.

Toujours se méfier de l’emballage et de la carrosserie. Règle numéro Un.

Et ne surtout pas penser qu’elle est conne : elle est loin d’être sotte. Sinon elle n’aurait jamais pu embringuer autant de gens intelligents dans sa folie… autrefois.

Parce que c’est fini pour elle, là.

Elle moisira tranquillement dans son petit apparte avec sa petite pension d’invalidité et se recroquevillera petit à petit.

Sa seule préoccupation sera de régler ses factures.

Répondre
  • 70674

    cyp répond à 70672

    Le 20 juin 2010 à 18:25 | Permalien

    Le truc, c’est qu’elle n’avait jamais été outée auparavant.

    Ça change radicalement la donne, ça.

    C’est comme si j’avais percé un bunker à la lance thermique et que j’y avais découvert un caniche-toy mouillé de pisse et tremblotant comme de la jelly anglaise.

    Parce que je sais de multiples sources sûres qu’elle n’est qu’une minable sale petite pisseuse.

    Répondre
71144

cyp répond à 71143

Le 24 juin 2010 à 18:47 | Permalien

Je sais pas si tu te souviens, mais en pleine Guerre des Andouilles, cette croûtule de Georges Ouane avait piqué un caca nerveux extraordinaire parque que lamorille avait affiché le portrait de son Nino potiolo en hyper grand format…

Elle hurlait à s’en déchiqueter la gorge… c’était rigolo.

Georges ne vaut pas mieux que ces acariennes, je dois dire. Je la pense aussi ravagée du bulbe.

Répondre
  • 71146

    Mon-Al répond à 71144

    Le 24 juin 2010 à 19:03 | Permalien

    Pas le même ravage : la Ouane aime se donner des airs professoraux et asséner des vérités. Ses délires sur sa deuche, les plus belles plages et autres âneries ne sont que décors pour ses diatribes pseudos-pilotiques.

    Mais les deux autres n’ont pas d’idées politiques réelles (la haine anti-troskisse de l’une et les délires culs-bénis pro-gouvernement de l’autre) sont simplissimes et ne cachent rien. Elles sont paranos, mauvaises et totalement inaccessibles à toutes raison ou pensée politique rééelle.

    Edit : je viens de me replonger dans des échanges de mails franchement rigolissimes, dommage que la nétiquette que je respecte infiniment, ne me permette pas de les divulguer !! Délires, menaces, on croit rêver …

    Répondre
    • 71149

      cyp répond à 71146

      Le 24 juin 2010 à 19:18 | Permalien

      Attends Mamama : que penser d’un(e) qui change aussi soudainement de genre, passant de femme féministe ultra-sectaire − souviens-toi de ses diatribes enflammées sur « ses sœurs » − tout en avilissant ma p’tite darlingue (ma bobonne, comme elle disait) et en gerbant sur nos enfants publiquement… puis se réincarne en mec, tout aussi borné et éructant, mais ne parlant quasiment plus de son sujet favori : la cause de Femmes…

      Je suis pas psy, mais bon… y a tout de même un gros gros gros blème, hein…

      Idem pour le Groglavio : figure-toi que j’ai retrouvé (en poursuivant mon enquête sociale sur XXXXXXXXXXXXXXXX un de ses vieux posts dans lequel il évoque ouvertement sa paranoïa passée, qui pensait enfouie à tout jamais :

      http://www.rue89.com/comment/permalink/401154

      Si lui-même le reconnaît, y a pas photo : ils sont bel et bien à foutre tous dans le même sac, intellos secs comme des coups de trique, petite secrétaire brestoise hypernarcissique et atrocement méchante ou prof psychorigide.

      La parano : ça craint !

      Répondre

 

Une petite secrétaire brestoise hypernarcissique et atrocement méchante qui aurait joué de sa séduction physique pour embringuer des tas de gens intelligents dans sa folie… tant qu’elle a pu exercer comme ingénieur d’études en informatique, ou percevoir des salaires d’ingénieur, sans aucun doute…

Voilà comment Josette Brenterch me présentait à la bande de « déconnologues » de Cyprien Luraghi depuis le début de leurs harcèlements à mon encontre, en 2008.

Et elle leur avait tout bien raconté… ce qu’elle continue à soutenir encore aujourd’hui :

 

  1. cyp Says:
    June 19th, 2010 at 5:27 pmVous savez quoi ? cette goule de l’Enfer s’en prend à une foule de gens, tant sur l’internet que dans la vie du dehors… depuis 2004 !Et comme vous le savez, rien ne l’arrête : elle ne connaît nulle borne et aucune limite : XXXXXXXXXXXXXXX est encore pire que ce que je pensais.Je ne peux pas tout dire ici : c’est une affaire qui se doit d’être menée en justice.

    Je déteste faire ça, mais ma décision est prise.

  2. Homere Allo Macha Says:
    June 19th, 2010 at 5:41 pmBon alors, elle est informaticienne? Elle habite a XXXXXXXXXXXX?
  3. cyp Says:
    June 19th, 2010 at 5:45 pmNan, évidemment qu’elle n’est pas informaticienne… hé : un écran de 800×600 pixels, c’est du matos hors d’âge. C’est ainsi que je la repère dans la console de stats : elle est la seule visiteuse de l’Ici-Blog à posséder un truc aussi pourri.Et elle a habité à XXXXXXXXXXXXXX il y a fort longtemps. Séjourné, plutôt.
  4. Homere Allo Macha Says:
    June 19th, 2010 at 5:53 pmevidement, un 800×600, ca fait pas tres technologique… quelle conne.
  5. Mon-Al Says:
    June 19th, 2010 at 5:57 pmEt bien voilà !! Comme quoi, il suffit d’être patient (juste trouvé le mot, tiens !) et tout arrive … Alors XXXXXXXXXXXXXXX, tu vas morfler et c’est une bonne chose : telle est prise qui croyait prendre ! J’espère que tu seras accessible à une poursuite judiciaire … au moins pour TE FAIRE TAIRE : tes insultes, tes insinuations, tes diffamations, tes délires : on en a marre !! Vraiment marre !!!Et ton exemple devrait suffire à calmer les ardeurs de ta copine aussi : son tour viendra …
  6. cyp Says:
    June 19th, 2010 at 5:57 pmBen oui : c’est les vieux 15″ cathodiques, ou alors les tout premiers LCD de la fin des nineties..Bon mais tu sais : on est débiles. Quand elle ne sait plus comment nous (dis)qualifier, elle nous crachote des “débile”.

    NEMROD34, qui est assez geek (il poste sur PCinpact, entre autres) n’y a pas non plus cru une seule seconde. On n’est pas cons à ce point-là… et pis elle a beau s’échiner à dire que je suis nul à chier comme dépanneur − le plus grand escroc de Puycity, qu’elle écrivait partout − je pense sans fausse modestie être plutôt pas mauvais du tout. Je touche gravement ma bille. Sinon j’aurais pas de clients.

  7. Homere Allo Macha Says:
    June 19th, 2010 at 6:17 pmFacebook:Jexiste joined the group SOUTIEN à Yoann GOURCUFF victime de racisme ANTI BLANC en équipe de France. · Join this GroupGroupe identitaire… c’est une fafe… m’etonne qu’elle n’aime as les gauchisses…
  8. Homere Allo Macha Says:
    June 19th, 2010 at 6:20 pmet un autre groupe ou ils veulent tuer et torturer les pedophiles… brrr…
  9. Homere Allo Macha Says:
    June 19th, 2010 at 6:23 pmtu la suis a la trace: bonjour la virée en France Profonde… m’etonnerait pas qu’elle soit encartée FN… c’est une velue.
  10. tilou Says:
    June 19th, 2010 at 6:24 pmDonc, c’était pas par hasard, le lien vers les faf!
  11. cyp Says:
    June 19th, 2010 at 6:41 pm@ Tilou :P robablement pas.Elle s’est branchée gaucho à Brest pour servir ses petits desseins il y a quelques années, et là elle se branche facho pour les mêmes raisons : elle se sert de toutes les armes possibles POUR NOUS DÉTRUIRE.

    Elle se sert des gens comme de flingues.

  12. tilou Says:
    June 19th, 2010 at 6:44 pmPutain, si j’étais du parti du gros blond, j’irais lui péter le groin! Il y a juste au parti déconnologique, qu’elle peut pas adhérer, on a mis de l’anti-colle!
  13. Mon-Al Says:
    June 19th, 2010 at 6:51 pmOui j’ai vu son soutien à Gourcuff, je croyais que c’était parce qu’il est Breton , et son groupe pour zigouiller les pédophiles ?@CypDu surcis en correctionnelle, même un rappel à la loi, et SURTOUT l’obligation de fermer tous ses dégueuloirs !!!

    Et même que si on feuillette les pages blanches, on peut trouver son adresse ! Est-ce la bonne ?

  14. LoRd TorDre Says:
    June 19th, 2010 at 6:58 pmVous fouter cette chtarbée en justice !? vous montez pas un peu fort dans les tours ?? faudrait que j’aille la voir en juillet quand je descendrai dans la famille, si vous voulez je vous ferai un reportage.
  15. cyp Says:
    June 19th, 2010 at 6:59 pm@ Mon-Al :C’est exactement et uniquement ce que je réclame et rien d’autre : ni Correctionnelle ni HP ni quoi.Qu’elle SE FASSE OUBLIER À TOUT JAMAIS DE NOUS ET EFFACE DÉFINITIVEMENT TOUTE ALLUSION À L’UN D’ENTRE NOUS : SES VICTIMES !
  16. cyp Says:
    June 19th, 2010 at 7:02 pm@ LoRd TorDre :Si seulement tu savais ce qu’elle a fait !Je ne peux pas le révéler ici, mais en privé oui.

    Il ne s’agit pas d’une guéguerre de petits forums.

  17. félicité-mafoi Says:
    June 19th, 2010 at 8:50 pmBon sang, je suis en train de mettre notre lien en dessous des siens sur Facebook … y’a du boulot !
    Hè, la harcelée qui est en fait une harceleuse, ça fait quoi de devenir célèbre ?!
  18. félicité-mafoi Says:
    June 19th, 2010 at 9:15 pmEst-ce que je suis obligée de me faire les pages de lutte contre la pédophilie ?
    Y’en a des tonnes (elle a vraiment que ça à faire, la pauv’ femme !) et je suis OBLIGEE de dire que j’aime ça pour laisser notre lien !
  19. cyp Says:
    June 19th, 2010 at 9:17 pm@ Bath :Ben c’est qu’elle sait correctement embobiner son monde… et elle a de l’expérience en la matière : je t’en dirai plus demain de vive voix.Bien avant l’internet elle faisait exactement la même chose, avec exactement le même modus operandi.
  20. félicité-mafoi Says:
    June 19th, 2010 at 9:20 pmVous saviez qu’il existe un mouvement contre la pédophilie ET la zoophilie ?
  21. cyp Says:
    June 19th, 2010 at 9:22 pm@ Félicité :On a tout notre temps maintenant. Ce blog restera en place et sera mitonné aux petits oignons… il restera un point de référence obligé pour ses victimes pasées, présentes et (je n’espère pas) futures.Et nous passerons à autre chose de nettement plus intéressant : la vraie vie, et la rigolade (et le pif-paf dans la sale tronche des gros fachos, nonmais© ) !
  22. cyp Says:
    June 19th, 2010 at 9:50 pm@ lamorille :C’est une tique coite, du coup.Mais elle ne désarmera pas : sa haine de l’Autre est son unique raison de vivre : je le sais de source sûre.
  23. cyp Says:
    June 19th, 2010 at 10:06 pm@ ginko :Je préfèrerai mille fois me tromper, mais avec ce que j’ai appris ces derniers jours − et particulièrement cet après-midi − : il ne fait aucun doute que cette femme est un danger public.J’en veux aussi énormément à son hébergeur actuel (Overblog) : ils ont enfreint absolument toutes les règles minimales régissant leur profession. Ils sont les principaux responsables de cette vilaine affaire.

    J’en veux autant à la modération de Rue89, qui a laissé agir cette créature néfaste pendant si longtemps, alors qu’au moindre prout© : exil en Sibérie pour nous autres Joyeux.

  24. Ginko Says:
    June 19th, 2010 at 10:37 pm@ Cyp
    C’est clairement des cons chez overblog mais même si elle se faisait jeter de chez eux, ça ne l’empêcherai pas d’aller ouvrir un autre blog n’importe où ailleurs…Et malheureusement, comme tu es à priori tu es une des sources principale pour nourrir sa paranoïa, le fait de lui répondre ou pas n’y changera rien.
    Tu seras condamné à trouver une solution pour l’empêcher de nuire d’une manière ou d’une autre.Cette situation n’a que trop duré et il faut y mettre fin.
  25. félicité-mafoi Says:
    June 19th, 2010 at 10:41 pmElle est vraiment atteinte !http://www.facebook.com/home.php?#!/posted.php?id=120251168016108&share_id=125157670855478&comments=1#s125157670855478Jexiste Petit Coucou
    C’est bien du pourrissement, en effet.

    Et dans le blog dont elle donne le lien, qui est exclusivement destiné à pourrir deux victimes de harcèlement moral, toutes les “informations” qui s’étalent à mon sujet sont fausses ou mensongères. Il ne s’agit que d’une nouvelle campagne de calomnies à mon encontre.

  26. cyp Says:
    June 19th, 2010 at 10:46 pm@ ginko :Sûr : je vais plus m’emmerder longtemps avec cette prise de chou à la con.Mais bon : à ma décharge je dois dire que j’ai été mis au jus de son blog de Gestapo y a pas longtemps, alors qu’elle y avait déjà tartiné de la merde brune partout…

    Je vais jamais lire ce genre de choses, sur l’internet.

    Et pis quand elle avait sorti son article démentiel où elle mixait mon ex-beauf à des histoires de tortionnaires bretons en m’y intégrant de manière à me faire passer pour un mafieux et pire, la modération du Post avait viré ça illico-presto et je pensais que c’était fini, ce cauchemar.

    Idem dans la rue (demerde) : à part oversignaler mes posts de manière compulsive avec sa grande copine XXXXXXXXXXXXXX alias Pipirella© (et un troupeau de brogiloïdes furtifs passant par là), elle se faisait gicler par la Charclature à la moindre de ses apparitions…

    Seul un électrochoc peut la stopper : une bonne vieille plainte en bonne et due forme. Et voir un avocat d’abord : lundi.

  27. Mon-Al Says:
    June 19th, 2010 at 11:59 pmBon, et bien je viens de regarder les saloperies sur Facebook. A l’aide du Petit coucou, il y a une sacrée troupe de chtarbés là-dessus aussi.Vraiment, on en découvre tous les jours. Enfin, la bestiole n’a pas l’air calmée. Espérons que les plaintes feront mouche …
  28. cyp Says:
    June 20th, 2010 at 12:07 am@ Mon-Al : Facebook, c’est un dépotoir. J’ai fait supprimer mon compte de ce machin ricain qui espionne les gens pour se faire du fric…T’inquiètes : plus elle en rajoute à la louche, plus elle s’enfonce et son dossier s’épaissit.Elle croit toujours pas qu’on est sérieux, ni même que NEMROD34 est déjà passé à l’action.

    Elle est tellement vaniteuse.

 

Et encore très régulièrement par la suite :

 

XXXXXXXXXX + XXXXXXXXXX = RAVAGE

Par cyp | Publié : 14 janvier 2011

 

Une vie de merde : XXXXXXXXXX vit aux crochets de ses vieux parents à plus de 45 ans. Un résidu social. Une fainéante de première, passant son temps scotché sur son ordinateur − non pas pour y travailler mais pour peler le Net à la recherche de ses proies. Une gniasse pas finie qui se prétend ingénieure en informatique et supérieure en tout aux autres. Une pauvre teigne vivant en symbiose avec une mère-poulpe et un paternel hébété. Parce que c’est pas compliqué comme schéma : XXXXXXXXXXXXX n’a jamais passé le cap de la pré-adolescence. Étouffée par la mère coucou, Petit Coucou.

 

POUR DE RIRE

Par cyp | Publié : 11 février 2011

 

Là, après leur avoir rendu la pareille en affichant leurs noms sur l’internet, elles peuvent enfin se rendre compte et goûter à leur tour à ce qu’elles nous ont infligé : nous savons où elles vivent, ce qu’elles font dans la vie et leurs masques de carnaval sont définitivement tombés. Plus jamais elles ne pourront continuer à se comporter de la manière inique comme elles l’ont fait.

Pour l’heure, je n’ai fourni que leurs deux noms, mais rien ne m’empêchera de nommer leurs rares alliés si l’envie m’en prenait : eux aussi ont été tracés et nous pouvons dire qui ils sont, où ils vivent et comment ils vivent. Et c’est édifiant : ils sont tout ce qu’ils nous reprochent. Des cas sociaux d’abord, et des ratés absolus. Des vies de merde.

 

Les ingénieurs sont tous des ratés absolus… Dixit Josette Brenterch.

Et elle n’est pas jalouse…



Pourquoi Josette Brenterch du NPA de Brest hait-elle tant François Heilbronner ?

Mais qui est donc François Heilbronner ?

PDG du groupe GAN de 1986 à 1994, il est aussi connu comme un ami de Jacques Chirac.

Mais ce n’est pas pour cette raison que Josette Brenterch du NPA de Brest peut tellement lui en vouloir, elle dont le père a été gaulliste et qui a elle-même appelé à voter Chirac au second tour de l’élection présidentielle de 2002.

Non. Surtout, par-dessus tout, deux directeurs du groupe GAN ont jadis témoigné en ma faveur et contre ses amis proxénètes, ceux-là même avec qui elle tente de me contraindre à la prostitution par tous les moyens depuis des lustres.

C’est rédhibitoire.

Le PDG du groupe s’est ensuite laissé entraîner dans des opérations douteuses de son beau-fils Imad Lahoud, le même qui jouera plus tard un rôle très trouble dans l’affaire dite Clearstream 2.

Le monde est petit.

 

http://fr.wikipedia.org/wiki/Fran%C3%A7ois_Heilbronner

François Heilbronner

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Heilbronner.
Pourquoi Josette Brenterch du NPA de Brest hait-elle tant François Heilbronner ? dans Attentats 35px-Crystal_Clear_app_Volume_Manager 35px-Nuvola_apps_kedit.svg dans Crime
Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

François Heilbronner (né le 17 mars 1936) est un homme d’affaires, ancien haut fonctionnaire français (Inspecteur des Finances).

Biographie

D’origine juive alsacienne1, François Heilbronner devient, en 1972, chef de cabinet du ministre de l’Agriculture, Jacques Chirac puis de 1975 à 1976, directeur adjoint du cabinet du Premier ministre Jacques Chirac2 De 1986 à 1987, il est directeur adjoint du cabinet du Premier ministre Jacques Chirac2et de 1986 à 1994, président de la compagnie d’assurance nationalisée le GAN2 Il est mis en examen dans l’affaire Clearstream 2 en 2002.

Vie privée

François Heilbronner est le beau-père d’Imad Lahoud, cité dans l’affaire Clearstream 2. Sa fille, Anne-Gabrielle Heilbronner, l’épouse d’Imad Lahoud, a travaillé au cabinet d’Éric Woerth, secrétaire d’État de la réforme de l’État, puis de Philippe Douste-Blazy, ministre des Affaires étrangères.

Notes et références

  1. La guerre des Trois, de Serge Raffy
  2. a, b et c «La chasse aux corbeaux» [archive] Le Point le 17 janvier 2009

 

http://fr.wikipedia.org/wiki/Imad_Lahoud

Imad Lahoud

45px-Question_book-4.svg dans Folie
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (mai 2011).
Si vous disposez d’ouvrages ou d’articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l’article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l’article).
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Imad et Lahoud.

Imad Lahoud (Arabe: عماد لحود), né au Liban le 7 octobre 1967, est un homme d’affaires français, actuellement professeur de mathématiques, cité dans plusieurs affaires politico-financières, en particulier l’affaire Clearstream 2. Dans cette affaire, les médias lui associent généralement le qualificatif d’« informaticien ».

Liens familiaux

Imad Lahoud est le fils de Victor Lahoud, et frère de Marwan Lahoud, ancien chief executive officer de MBDA, la branche missile d’EADS issue de la fusion de l’Aérospatiale et des missiles Matra et nouveau directeur général d’EADS, nommé en juin 2007.

La parenté supposée d’Imad et Marwan avec le général Émile Lahoud, président de la République du Liban a été longtemps entretenue par Imad lui-même1. Du fait de l’ampleur prise par l’affaire Clearstream 2 en France en avril 2006, la présidence de la République libanaise a dû affirmer dans un communiqué que Imad n’avait aucun lien de parenté avec le chef de l’État Émile Lahoud, mais que ce dernier a par contre un neveu prénommé Imad2.

Imad Lahoud épouse Anne-Gabrielle Heilbronner le 9 juillet 19912. Celle-ci a été conseillère chargée du budget et des questions économiques internationales auprès du ministre des Affaires étrangères Philippe Douste-Blazy. Elle était auparavant directrice de cabinet d’Éric Woerth, secrétaire d’État à la réforme de l’État.

Imad Lahoud est ainsi le gendre de François Heilbronner, ancien directeur adjoint et directeur du cabinet du Premier ministre Jacques Chirac (de 1975 à 1976 et 1986) avant d’être nommé président directeur général du groupe d’assurances Gan2.

Parcours

Imad Lahoud est né dans une famille chrétienne maronite du Liban. Après des études au lycée jésuite Saint-Louis-de-Gonzague à Paris 16e, Imad Lahoud obtient une maîtrise de mathématiques, puis deux DEA en 1990 et 1991, l’un de physique des solides, l’autre de probabilités et processus aléatoires, qui lui vaudront une embauche chez Merrill Lynch à Londres.

Imad Lahoud a débuté sa carrière financière en gérant les fonds de riches familles arabes. Il passe quatre ans à Londres dont un séjour chez Salomon Brothers.

En 1998, il crée le fonds Volter Fund : 40 millions d’euros hébergés aux îles Vierges et gérés par HL Gestion (HL pour Heilbronner et Lahoud). Gan, Fortis et les AGF y investissent. Imad Lahoud fait alors l’objet d’un reportage d’Éric Rochant, Traders, programmé sur Arte le 10 avril 20012.

Le fonds fait faillite en trois jours à la rupture de la bulle des nouvelles technologies, à l’été 2000. Fortis porte plainte en juillet 2000 pour escroquerie et usage de faux. Imad Lahoud fait trois mois de détention provisoire à la prison de la Santé.

Début février 2003, il collabore ponctuellement avec la DGSE (Direction générale de la sécurité extérieure) pour lutter contre le financement du terrorisme, mais cette collaboration prend rapidement fin à la fin du mois de mai.

Selon le journal Libération du 3 mai 2006, il prétendait détenir des informations sur des opérations de « noircissement d’argent » propre vers des fonds clandestins autour de la famille Ben Laden jusqu’à début 2001. À la demande du général Philippe Rondot, une dizaine de rencontres sont organisées entre la DGSE et Imad Lahoud de janvier à avril 2003. Des missions de récupération de documents sont alors programmées, mais « à chaque fois quelque chose ne collait pas »[évasif]. En avril 2003, la DGSE arrête cette collaboration. Les juges saisissent le « dossier de contact » avec Imad Lahoud pendant leur perquisition à la DGSE fin mars 2006.

Jusqu’en juin 2004, il travaille aux côtés du général Rondot, chargé au ministère de la Défense de la coordination des services de renseignements et des opérations spéciales.

Il est alors recruté en 2004 par Jean-Louis Gergorin à EADS comme consultant puis est nommé en 2005 directeur scientifique au centre de recherche de Suresnes. Il est licencié par EADS en mai 2006.

En juillet 2009, suite à deux tentatives infructueuses en 2007 et 2008, il obtient l’agrégation de mathématiques, au 196e rang sur 2503, et est, suite à un stage dans le secondaire4, enseignant en classe préparatoire aux grandes écoles (CGPE) en tant qu’enseignant remplaçant tout d’abord puis titularisé à la rentrée de septembre 2010. Il enseigne au lycée Carnot en semaine et à Intégrale les week-ends et pendant les vacances scolaires5,6 . Il quitte le lycée Carnot en 2013 à la suite d’un conflit d’intérêts : ses collègues l’accusaient de débaucher ses meilleurs élèves pour qu’ils le rejoignent à Intégrale. Il enseigne à présent à plein temps à Intégrale et n’a plus aucun lien avec le lycée Carnot.

Etc…



Séquence Martine prend l’avion au TGI de Paris

Il n’y a rien à faire, hein, Nono doit payer.

Mais quoi ?

Ben d’avoir contrarié Josette, pardi !

Terrible…

http://www.lesechos.fr/industrie-services/air-defense/0203826872255-affaire-eads-risque-de-report-du-proces-1049598.php

Affaire EADS : le report du procès demandé à l’ouverture de l’audience

 

Valerie de Senneville / Journaliste | Le 03/10 à 07:13, mis à jour à 12:30
  • Le procès délits d’initiés présumés sein d’EADS s'ouvre vendredi 3 octobre temps ?
    Le procès des délits d’initiés présumés au sein d’EADS s’ouvre ce vendredi 3 octobre mais pour combien de temps ? – AFP/Christof Stache

    1 / 1

Premier jour d’audience ce vendredi pour l’affaire des délits d’initiés présumés en 2006 chez l’avionneur. Les avocats des prévenus s’apprêtent à déposer plusieurs requêtes visant à faire reporter le procès.

 

Neuf prévenus et le double d’avocats se serrent aujourd’hui sur les bancs de la 11e chambre correctionnelle du tribunal de grande instance de Paris, délocalisée pour l’occasion dans la chambre des criées du palais de justice, plus grande et plus accessible… Le procès des délits d’initiés présumés au sein d’EADS s’est ouvert ce vendredi 3 octobre mais pour combien de temps ? Dans le calendrier du tribunal, l’audience est prévue pour trois semaines, mais les avocats de la défense ont prévu de déposer dès ce matin une volée de requêtes afin de faire ajourner l’audience : une question prioritaire de constitutionnalité, une question préjudicielle, plusieurs demandes de nullité vont être plaidées. Tous pensent qu’ils n’ont rien à faire ici : «Ce n’est pas du droit, c’est Martine monte en avion», s’insurge l’un d’eux. La journée s’annonce longue.

Les prévenus, anciens et actuels responsables d’EADS et d’Airbus, et ses deux anciens actionnaires Daimler et Lagardère sont accusés d’avoir cédé des actions EADS et réalisé des plus-values importantes alors qu’ils auraient disposé d’informations privilégiées sur les difficultés de la société, notamment sur ses programmes A350 et A380. Tous nient les soupçons qui pèsent sur eux et soulignent avoir été blanchis par l’Autorité des marchés financiers (AMF) fin 2009 pour des faits similaires. Pour les avocats, cette double procédure est contraire au principe «non bis in idem» (nul ne peut être jugé deux fois pour les même faits) consacré par l’article 4 du protocole additionnel n° 7 de la Convention européenne des droits de sauvegarde des droits de l’homme.

Sanction administrative vs. délit pénal

C’est un combat judiciaire des avocats aussi vieux que les autorités indépendantes : d’un côté, une sanction administrative (manquement d’initié), de l’autre, un délit pénal (délit d’initié). La différence entre les deux procède notamment du caractère intentionnel du délit (avoir eu conscience de commettre une infraction). Un arrêt de la Cour européenne des droits de l’homme , cet été, condamnant l’Italie pour cette double procédure, a relancé le débat. Problème, la magistrate qui va présider l’audience EADS, Bénédicte De Perthuis, est celle-là même qui, la semaine dernière, a rejeté une demande d’annulation fondée sur le même raisonnement dans une autre affaire de délits d’initiés, lors de l’OPA menée en 2003 sur Pechiney par Alcan.

Néanmoins, les avocats croient en leur chance car dans l’affaire Péchiney, les prévenus avaient été condamné par l’AMF . Mais rien de tel dans le dossier EADS, où l’ensemble des acteurs a été, lui, blanchi par le gendarme de la Bourse. C’est la première fois qu’un tel concours de circonstances se produit. Une condamnation pénale, après cette exonération administrative, équivaudrait «à un déni de justice, c’est la jurisprudence constante du tribunal des conflits en cas de contradiction de décision», explique Aurélien Hamelle, l’avocat de Daimler. Le deuxième argument vient de la décision Pechiney elle-même . Car si, dans cette décision du 26 septembre, Bénédicte De Perthuis renvoie les avocats de la défense dans leur base, elle reconnaît «la fragilité de la réserve de la France au regard de la CEDH». «Il est donc vraisemblable que la jurisprudence de la CEDH pourrait conduire à constater comme contraire à la règle “non bis in idem” toute condamnation prononcée par une juridiction pénale lorsqu’est déjà intervenue une sanction de l’AMF», reprend la magistrate dans sa décision.

Néanmoins, poursuit-elle, cette même Cour et la Cour de cassation française reconnaissent que le cumul est possible dès lors que celui-ci permet «une sanction effective, proportionnée et dissuasive». Ce que vient d’ailleurs de rappeler la directive abus de marché du 16 avril 2014, tout en demandant de respecter la règle «non bis in idem». La présidente conclut alors dans la décision Péchiney qu’il est «vraisemblable que le système français de répression des abus de marché devrait être amené à évoluer en vue de coordonner la répression pénale et administrative des infractions boursières afin d’assurer, dans le respect de la jurisprudence de la CEDH, une sanction effective, proportionnée et dissuasive pour garantir l’intégrité des marchés financiers communautaires». Comme une perche tendue aux avocats d’EADS qui s’empresseront donc, vendredi matin, de déposer, outre la question prioritaire de constitutionnalité (QPC), une question préjudicielle.

Demandes de nullité

D’autres avocats devraient déposer des demandes de nullités tous azimuts. C’est de bonne guerre dans ce genre de dossier très technique. «L’ordonnance est nulle, il y a des erreurs partout ! Du coup, l’accusation est imprécise», s’insurge Olivier Gutkes, l’un des avocats de Noël Forgeard, ancien coprésident d’EADS.

A côté de Noël Forgeard figurent l’actuel directeur commercial d’Airbus, John Leahy. Les autres personnes poursuivies sont l’ancien numéro deux d’EADS, Jean-Paul Gut, et le directeur financier de l’époque, Andreas Sperl, ainsi que trois cadres dirigeants de sa filiale Airbus, Alain Flourens, Erik Pillet et Olivier Andriès. Seuls messieurs Leahy, Flourens et Sperl travaillent toujours aujourd’hui dans Airbus Group, la nouvelle dénomination d’EADS . Tous nient avoir été au courant, quand ils ont cédé des actions début 2006, de l’ampleur des difficultés à venir pour EADS, liées notamment à un dysfonctionnement sur le développement du très gros porteur A380 et à un changement de stratégie coûteux sur le long-courrier A350.



1...251252253254255...268

Le Club des Jeunes |
Collectif citoyen de Monfla... |
JCM Consultant |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Hug Lo
| Reelnew
| coachingmeteo