Le délinquant et pervers polymorphe Cyprien Luraghi toujours « libre comme l’air »

Il s’en vantait encore sur Twitter il y a tout juste 5 heures (voir ci-dessous).

Toute la question est désormais de savoir jusqu’à quand…

En effet, pour cette semaine qui touche à sa fin, ses potes du Gorafi ne lui promettaient vraiment rien de meilleur qu’aux autres natifs du Verseau dont les noms s’étalent déjà dans la presse à scandale :

http://www.legorafi.fr/2019/11/18/horoscope-du-18-novembre-2019/

Verseau : Un petit chimpanzé appelé « Michel Boujenah » (en hommage à Michel Boujenah) essaiera de vous tendre des pièges mortels toute la semaine.

 

https://twitter.com/CyprienLuraghi/status/1198172457594699777

Voir les nouveaux Tweets

Conversation

Le délinquant et pervers polymorphe Cyprien Luraghi toujours
Ouenja
@Ouenja
·

5h

#Observation: Ils sont en train de changer les interfaces des réseaux sociaux de façon à ce qu’il y ait le moins d’interactions possibles
wacpeS_-_bigger dans Corruption
Cyprien Luraghi
@CyprienLuraghi
En réponse à

J’aime pas du tout Twitter, de toute façon. Les réseaux sociaux c’est nul à chier comme un bigmac.
10:32 AM · 23 nov. 2019·Twitter Web App
bf6mXv9m_bigger dans Crime
Ouenja
@Ouenja
·

5h

En réponse à

ça se dégrade comme les moteurs de recherche complètement commerciaux
wacpeS_-_bigger dans Folie
Cyprien Luraghi
@CyprienLuraghi
·

5h

Je m’en fous complètement. J’ai mon chez moi qui est totalement indépendant et libre comme l’air.
bf6mXv9m_bigger dans Insolent - Insolite
Ouenja
@Ouenja
·

5h

Oui



Quand Cyprien Luraghi pète un câble…

Habituellement, je ne publie pas les « spams » que je reçois de ce malade mental.

Cependant, vu l’ampleur de son pétage de plombs actuel, je le fais.

Sa très gentille moitié Annie Belléculée Luraghi devrait ainsi comprendre qu’il est grand temps pour elle de faire appel au psychiatre, non pas celui de Brest auquel elle a envoyé une lettre recommandée avec accusé de réception parfaitement délirante au mois de février 2015 (voir AR ci-dessous), mais celui qui dans le Lot est habilité à prendre en charge son cher et tendre Pascal Edouard Cyprien Luraghi.

Ce psychiatre étant semble-t-il très bon (voir article ci-dessous), elle devrait vraiment s’en remettre à lui pour calmer son mari.

Car voici ce que j’ai reçu sur Satanistique depuis le 12 octobre dernier, montrant une perte de contrôle totale en date du 29 octobre 2019, suivie depuis le 30 de nouvelles attaques de mon système informatique :

 

Bonjour, je n’ai jamais cru aux sorts ou à la magie de toute ma vie avant de rencontrer ce grand lanceur de sorts appelé Dr. Amiso, je suis Lucas David. C’était pour moi une grande surprise que je sois guéri du cancer et du virus de l’herpès par un virus puissant. Dr. Amiso, c’était comme un rêve pour moi, j’enseignais qu’ils ne guérissaient pas l’herpès, car pendant environ six ans, j’ai dépensé tant d’argent à l’hôpital, mais il n’ya eu aucune amélioration, et ma famille m’a laissé tout seul. J’étais confus. Dans la vie jusqu’à ce qu’un de mes amis me présente à ce grand homme aux herbes appelé Dr.Amiso, je le contactais si leur aide pouvait être utile et il me promettait de m’aider, il préparait sa phytothérapie pour moi et je suivais ses instructions 7 Certains jours, j’ai été à l’hôpital pour un test, en tant que client, ce qui m’a guéri c’était une plus grande surprise pour moi, j’ai donc décidé de partager ce témoignage classique avec le monde entier. Un très grand merci au Dr. sur Le procès de la « démembreuse » de Toulouse se poursuit
le 29/10/19
Bonjour, je n’ai jamais cru aux sorts ou à la magie de toute ma vie avant de rencontrer ce grand lanceur de sorts appelé Dr. Amiso, je suis Lucas David. C’était pour moi une grande surprise que je sois guéri du cancer et du virus de l’herpès par un virus puissant. Dr. Amiso, c’était comme un rêve pour moi, j’enseignais qu’ils ne guérissaient pas l’herpès, car pendant environ six ans, j’ai dépensé tant d’argent à l’hôpital, mais il n’ya eu aucune amélioration, et ma famille m’a laissé tout seul. J’étais confus. Dans la vie jusqu’à ce qu’un de mes amis me présente à ce grand homme aux herbes appelé Dr.Amiso, je le contactais si leur aide pouvait être utile et il me promettait de m’aider, il préparait sa phytothérapie pour moi et je suivais ses instructions 7 Certains jours, j’ai été à l’hôpital pour un test, en tant que client, ce qui m’a guéri c’était une plus grande surprise pour moi, j’ai donc décidé de partager ce témoignage classique avec le monde entier. Un très grand merci au Dr. sur Direct : « A ce moment là, il faut salir, je suis coupable », suivez l’audition de Sophie Masala…
le 29/10/19
Bonjour, je n’ai jamais cru aux sorts ou à la magie de toute ma vie avant de rencontrer ce grand lanceur de sorts appelé Dr. Amiso, je suis Lucas David. C’était pour moi une grande surprise que je sois guéri du cancer et du virus de l’herpès par un virus puissant. Dr. Amiso, c’était comme un rêve pour moi, j’enseignais qu’ils ne guérissaient pas l’herpès, car pendant environ six ans, j’ai dépensé tant d’argent à l’hôpital, mais il n’ya eu aucune amélioration, et ma famille m’a laissé tout seul. J’étais confus. Dans la vie jusqu’à ce qu’un de mes amis me présente à ce grand homme aux herbes appelé Dr.Amiso, je le contactais si leur aide pouvait être utile et il me promettait de m’aider, il préparait sa phytothérapie pour moi et je suivais ses instructions 7 Certains jours, j’ai été à l’hôpital pour un test, en tant que client, ce qui m’a guéri c’était une plus grande surprise pour moi, j’ai donc décidé de partager ce témoignage classique avec le monde entier. Un très grand merci au Dr. sur Comment Cyprien Luraghi éclaire l’assassinat de Maryline Planche
le 29/10/19
Bonjour, je n’ai jamais cru aux sorts ou à la magie de toute ma vie avant de rencontrer ce grand lanceur de sorts appelé Dr. Amiso, je suis Lucas David. C’était pour moi une grande surprise que je sois guéri du cancer et du virus de l’herpès par un virus puissant. Dr. Amiso, c’était comme un rêve pour moi, j’enseignais qu’ils ne guérissaient pas l’herpès, car pendant environ six ans, j’ai dépensé tant d’argent à l’hôpital, mais il n’ya eu aucune amélioration, et ma famille m’a laissé tout seul. J’étais confus. Dans la vie jusqu’à ce qu’un de mes amis me présente à ce grand homme aux herbes appelé Dr.Amiso, je le contactais si leur aide pouvait être utile et il me promettait de m’aider, il préparait sa phytothérapie pour moi et je suivais ses instructions 7 Certains jours, j’ai été à l’hôpital pour un test, en tant que client, ce qui m’a guéri c’était une plus grande surprise pour moi, j’ai donc décidé de partager ce témoignage classique avec le monde entier. Un très grand merci au Dr. sur Procès de la démembreuse de Toulouse : le réquisitoire me convient
le 29/10/19
Bonjour, je n’ai jamais cru aux sorts ou à la magie de toute ma vie avant de rencontrer ce grand lanceur de sorts appelé Dr. Amiso, je suis Lucas David. C’était pour moi une grande surprise que je sois guéri du cancer et du virus de l’herpès par un virus puissant. Dr. Amiso, c’était comme un rêve pour moi, j’enseignais qu’ils ne guérissaient pas l’herpès, car pendant environ six ans, j’ai dépensé tant d’argent à l’hôpital, mais il n’ya eu aucune amélioration, et ma famille m’a laissé tout seul. J’étais confus. Dans la vie jusqu’à ce qu’un de mes amis me présente à ce grand homme aux herbes appelé Dr.Amiso, je le contactais si leur aide pouvait être utile et il me promettait de m’aider, il préparait sa phytothérapie pour moi et je suivais ses instructions 7 Certains jours, j’ai été à l’hôpital pour un test, en tant que client, ce qui m’a guéri c’était une plus grande surprise pour moi, j’ai donc décidé de partager ce témoignage classique avec le monde entier. Un très grand merci au Dr. sur Cyprien Luraghi sur Twitter aujourd’hui
le 29/10/19
Bonjour, je n’ai jamais cru aux sorts ou à la magie de toute ma vie avant de rencontrer ce grand lanceur de sorts appelé Dr. Amiso, je suis Lucas David. C’était pour moi une grande surprise que je sois guéri du cancer et du virus de l’herpès par un virus puissant. Dr. Amiso, c’était comme un rêve pour moi, j’enseignais qu’ils ne guérissaient pas l’herpès, car pendant environ six ans, j’ai dépensé tant d’argent à l’hôpital, mais il n’ya eu aucune amélioration, et ma famille m’a laissé tout seul. J’étais confus. Dans la vie jusqu’à ce qu’un de mes amis me présente à ce grand homme aux herbes appelé Dr.Amiso, je le contactais si leur aide pouvait être utile et il me promettait de m’aider, il préparait sa phytothérapie pour moi et je suivais ses instructions 7 Certains jours, j’ai été à l’hôpital pour un test, en tant que client, ce qui m’a guéri c’était une plus grande surprise pour moi, j’ai donc décidé de partager ce témoignage classique avec le monde entier. Un très grand merci au Dr. sur Au tour d’Isabelle Johanny de se faire de nouveau remarquer…
le 29/10/19
Bonjour, je n’ai jamais cru aux sorts ou à la magie de toute ma vie avant de rencontrer ce grand lanceur de sorts appelé Dr. Amiso, je suis Lucas David. C’était pour moi une grande surprise que je sois guéri du cancer et du virus de l’herpès par un virus puissant. Dr. Amiso, c’était comme un rêve pour moi, j’enseignais qu’ils ne guérissaient pas l’herpès, car pendant environ six ans, j’ai dépensé tant d’argent à l’hôpital, mais il n’ya eu aucune amélioration, et ma famille m’a laissé tout seul. J’étais confus. Dans la vie jusqu’à ce qu’un de mes amis me présente à ce grand homme aux herbes appelé Dr.Amiso, je le contactais si leur aide pouvait être utile et il me promettait de m’aider, il préparait sa phytothérapie pour moi et je suivais ses instructions 7 Certains jours, j’ai été à l’hôpital pour un test, en tant que client, ce qui m’a guéri c’était une plus grande surprise pour moi, j’ai donc décidé de partager ce témoignage classique avec le monde entier. Un très grand merci au Dr. sur Toulouse : la meutrière nourrissait une « obsession haineuse » pour sa victime
le 29/10/19
La maladie du vih au cours des 3 dernières années et des douleurs difficiles à manger et la toux sont des cauchemars, en particulier la première année. À ce stade, le système immunitaire est sévèrement affaibli et le risque de contracter des infections opportunistes est beaucoup plus grand. Cependant, tous les séropositifs ne développeront pas le sida. J’ai commencé à prendre des antirétroviraux pour éviter une mort prématurée, mais je croyais en Dieu qui me guérirait un jour. En tant que brevet pour le VIH, nous vous conseillons de prendre des traitements antirétroviraux pour réduire nos chances de transmission du virus à d’autres personnes, il y a quelques semaines, je suis allé à la recherche sur Internet si je pouvais obtenir des informations sur le traitement du VIH par la phytothérapie. Sur ma recherche, j’ai vu le témoignage d’une personne qui avait été guérie du VIH et qui s’appelait Achima Abelard. et un autre brevet concernant le virus de l’herpès, Tasha Moore, qui a sur Les « cagots » du Sud-Ouest : encore des discriminations liées au quotient intellectuel ?
le 20/10/19
J’ai 15 ans. Je suis née avec le VIH, ma mère est décédée des suites de l’infection par le VIH. Et je regrette pourquoi je n’ai jamais rencontré le Dr Itua. Il aurait pu guérir ma mère pour moi, car en tant que mère célibataire, c’était très difficile pour ma mère. Je suis tombé sur le mot de guérison du Dr Itua. en ligne sur la façon dont il guérit différentes maladies selon les races, telles que le VIH / sida, l’herpès, le Parkison, l’asthme, l’autisme, le malaise, l’épilepsie, le zona, l’herpès labial, l’infertilité, le syndrome de fatigue chronique, la fibromyalgie, le sortilège d’amour, le cancer de la prostate, le cancer de la prostate, le cancer du poumon et le cancer ., psoriasis, Cirrhose du foie, Cataractes, Dégénérescence maculaire, Maladie des noyaux, Mononucléose infectieuse., Maladie cardiovasculaire, Maladie du poumon.Augmentation de la prostate, Ostéoporose.Alzheimer, psoriasis, Trouble bipolaire, Dementia., Tach Disease, Cancer du sein Cancer colo-rectal, Sortilège sur Vol du dossier médical de Schumacher : encore une plainte !
le 19/10/19
Le cancer colorectal, cancer du gros intestin, est le quatrième cancer en importance en Amérique du Nord. De nombreux cas de cancer colorectal sont associés à de faibles niveaux d’activité physique et à une alimentation pauvre en fruits et en légumes. Les personnes ayant des antécédents familiaux de la maladie présentent un risque plus élevé. Je tombe avec cette maladie pendant 5 ans également avec beaucoup de peur, parce que j’attendais la mort tous les jours de ma vie jusqu’à ce que Mon Fils vienne me voir à l’hôpital en m’expliquant qu’il avait trouvé un guérisseur à base de plantes Le Nigeria pour soigner mon cancer colo-rectal, j’ai été tellement choqué par cet idéal que j’étais excité à l’intérieur de moi.Mon fils m’a demandé de nous laisser essayer, parce que nous avons vraiment entendu beaucoup d’escrocs prétendant guérir tous les maladies associées aux plantes médicinales et certaines d’entre elles ne donnent jamais un résultat positif à la fin, mais nous étions très sur Justice, psychiatrie : pourquoi rien ne fonctionne en France
le 19/10/19
Après 5 ans de relation avec mon petit ami, il a soudainement changé et a cessé de me contacter régulièrement. Il proposait des excuses pour ne pas me voir tout le temps. Il a cessé de répondre à mes appels et à mes sms et il a cessé de me voir régulièrement. J’ai ensuite commencé à le rencontrer avec différentes amies de filles, mais à chaque fois, il disait qu’il m’aimait et qu’il avait besoin de temps pour réfléchir à notre relation. Mais après que j’ai contacté (padmanlovespell@yahoo.com), Dr.Padman du temple des sorts jeté un sortilège d’amour et après un jour, mon petit ami a commencé à me contacter régulièrement et nous avons emménagé ensemble au bout de quelques mois et il était plus ouvert à moi. qu’avant et il a commencé à passer plus de temps avec moi que ses amis. Nous nous sommes finalement mariés et nous sommes maintenant mariés avec bonheur depuis 2 ans avec un fils. Depuis que le Dr. Padman de padmanlovespell@yahoo.com m’a aidé, mon partenaire est très stable, fidèle sur Corruption à la maison d’arrêt de Brest : le maton n’est pas « une balance » !
le 12/10/19

 

 

Visites correspondantes :

 

Quand Cyprien Luraghi pète un câble... dans AC ! Brest frParis, Ile-de-france, France, M247 Ltd France Network   194.187.249.57  

(0 returning visits)

Win10, Chrome 77.0, 1600×900
https://www.google.fr/
12 Oct 23:06:42

 

fr dans CalomnieParis, Ile-de-france, France, M247 Ltd Paris Infrastructure   185.189.113.131  

(0 returning visits)

Win10, Chrome 77.0, 1280×720
https://www.bing.com/
19 Oct 17:14:59
https://www.bing.com/
19 Oct 17:21:10

 

ng dans CorruptionLagos, Nigeria, Spectranet   41.217.7.34  

(0 returning visits)

Win10, Chrome 77.0, 1280×720
https://www.bing.com/
19 Oct 17:44:34

 

ca dans CrimeMontréal, Quebec, Canada, Ovh Hosting   54.39.10.220  

(1 returning visit)

Win10, Chrome 77.0, 1280×720
https://www.bing.com/
20 Oct 04:30:55

 

ro dans FolieRomania, Secure Data Systems Srl   37.120.137.99  

(2 returning visits)

Win10, Chrome 77.0, 1280×720
https://www.bing.com/
20 Oct 05:46:36

 

ng dans LCR - NPALagos, Nigeria, Ntel   129.56.50.127  

(0 returning visits)

Win7, Chrome 77.0, 1366×768
https://www.google.com/
29 Oct 12:57:40
29 Oct 13:16:28
29 Oct 13:16:30
29 Oct 13:16:32
29 Oct 13:16:44
29 Oct 13:16:49
29 Oct 13:17:01
29 Oct 13:17:03

 

 

 

 dans Luraghi

 

 

 

https://www.ladepeche.fr/article/2016/08/27/2407183-leyme-dans-le-top-50-des-hopitaux-francais.html

Leyme dans le top 50 des hôpitaux français

 

  • L'hôpital psychiatrique Jean-Pierre-Falret fait partie de l'institut Camille Miret basé dans le nord du Lot, sur la commune de Leyme.

L’hôpital psychiatrique Jean-Pierre-Falret fait partie de l’institut Camille Miret basé dans le nord du Lot, sur la commune de Leyme. Photo DDM, archives M.S.

Publié le 27/08/2016 à 03:48 , mis à jour à 08:43

Santé, Occitanie, Leyme

 

Dans le palmarès 2016 des hôpitaux publié jeudi par l’hebdomadaire Le Point, le centre hospitalier Jean-Pierre Falret, géré par l’institut Camille-Miret de Leyme, se distingue en figurant dans la tête du classement pour la prise en charge de la dépression et de la schizophrénie. Une reconnaissance pour l’établissement lotois.

Le centre hospitalier Jean-Pierre Falret de Leyme est le seul établissement de santé lotois qui figure dans le palmarès 2016 des hôpitaux et cliniques de France publié jeudi par Le Point. Dans le secteur de la psychiatrie, il fait même partie des 50 meilleurs établissements hospitaliers publics de l’hexagone en se hissant à la 33e place du classement pour la prise en charge des troubles dépressifs et à la 38e place pour le traitement de la schizophrénie. Une performance qui salue un «véritable travail d’équipe», se félicite Jean Ouitis, le directeur général de l’institut Camille-Miret de Leyme. «Ce résultat montre que les efforts payent. On continue notre mission de service public et on a la preuve que, pour le département du Lot, on apporte les réponses nécessaires dans la prise en charge de pathologies comme la dépression et la schizophrénie. C’est aussi un remerciement pour l’engagement de toutes les équipes d’encadrement et de soignants».

Environ 700 employés œuvrent dans tout le territoire au sein de l’hôpital Jean-Pierre Falret, engagé dans une démarche de qualité. L’établissement travaille sur l’accessibilité du patient avec un CMP (centre médico-psychologique) adulte et enfant implanté dans chaque bassin de santé du Lot, la psychiatrie de liaison mise en place avec les urgences et les unités MCO (médecine-chirurgie-obstétrique), la création d’unité d’hospitalisation au plus près des besoins, une unité sur le nord du département et une autre sur le sud. L’établissement a développé des conventions avec les autres acteurs du sanitaire, du médico-social et du social.

Des techniques innovantes sont de plus utilisées comme par exemple la thérapie cognitive basée sur la pleine conscience pour la prévention de la rechute dépressive ou encore la mise en place du dispositif Profamille, pour le soutien des proches de patients souffrants de schizophrénie. Deux unités départementales dédiées à la réhabilitation psychosociale du patient schizophrène (thérapie cognitivo-comportementale, éducation à la santé, atelier du médicament…) ont par ailleurs été créées dans le Lot.


Changement de directeur le 5 septembre

L’institut Camille-Miret basé à Leyme emploie plus de 1 100 personnes dans tout le département (dont 700 personnes pour le centre hospitalier psychiatrique Jean-Pierre Falret). Le directeur général de l’établissement, Jean Ouitis s’apprête à passer la main de l’institution qui représente l’un des plus importants employeurs du Lot. Après trois mois de tuilage avec son successeur, le départ à la retraite de Jean Ouitis est prévu le lundi 5 septembre. Jean-Luc Lebeuf prendra alors les commandes du seul établissement lotois spécialisé dans la santé mentale.

 



Cyprien Luraghi sur Twitter aujourd’hui

 

 

Cyprien Luraghi sur Twitter aujourd'hui dans AC ! Brest Cyprien%2BLuraghi%2Bsur%2BTwitter%2B_%2B_%2540Ludivine_Bantig%2BVous%2Besp%25C3%25A9rez%2Ben_%2B-%2Btwitter.com

 

Il est particulièrement bien placé pour évaluer tout l’intérêt ou l’efficacité du système judiciaire français, lui qui devrait être à l’ombre depuis si longtemps et poursuit encore toutes ses exactions le plus tranquillement du monde, en toute liberté…

 



Jacques Chirac est mort

Difficile de l’ignorer…

Les journaux locaux rappellent à leurs lecteurs ses visites dans la région, Le Télégramme tout en images et Ouest France en republiant l’intégralité d’une compilation de 2007 pour le Finistère.

France Bleu a fait plus court, tellement court que la visite à Brest du 17 février 2004 n’est même pas mentionnée.

Ce jour-là, j’avais décidé de me rendre à un endroit de la ville qui m’éloignât le plus possible de l’attraction du jour et m’étais retrouvée tout à fait par hasard dans le local de l’association AC ! Brest que je ne connaissais pas encore. En fait, je cherchais une autre association, sans aucun rapport avec celle-là, sinon qu’elles se trouvaient toutes deux à la même adresse.

Ce fut donc ma première rencontre avec des militants d’AC ! Brest, un groupe de chômeurs avec lesquels je suis revenue discuter plusieurs fois les semaines suivantes, sans savoir qu’ils étaient sous contrôle de la LCR. J’étais moi-même au chômage. Nous connaissions tous quelques problèmes similaires et partagions le même intérêt pour cette association : il s’agissait d’abord d’échanger sur nos difficultés respectives et communes, puis de nous organiser pour faire reconnaître nos droits. Quoi de plus naturel ?

Jamais je n’aurais pu imaginer toutes ces choses incroyables que par la suite j’ai pu lire ou entendre en provenance ou de la part des grands paranoïaques et malades mentaux délirants Josette Brenterch, Arnaud Hell et Hubert Casel, dirigeants quasi invisibles de cette association.

Il se trouve que ce sont ces trois-là qui au printemps 2002 avaient convaincu leur organisation politique, la LCR, devenue depuis le NPA, d’appeler les électeurs de son champion d’alors, Olivier Besancenot, à voter Jacques Chirac au second tour de l’élection présidentielle.

Arnaud Hell en était tombé en amour depuis qu’il était conseiller régional de Bretagne, sous la présidence du très chiraquien Josselin de Rohan (1998-2004).

Je vous laisse découvrir ci-dessous le communiqué que ce parti de tordus a fait paraître aujourd’hui.

 

https://www.francebleu.fr/infos/medias-people/jacques-chirac-retour-sur-ses-visites-en-bretagne-1569494232

Jacques Chirac au Domaine des Ormes d’Epiniac – Domaine des Ormes – DR

Quimper, France

Dans l’année qui a suivi son élection à la tête de l’Etat, Jacques Chirac a effectué une visite officielle de trois jours à Quimper, c’était en mai 1996, il avait alors salué le caractère des Bretons, et le tempérament des Finistériens. Le Finistère est le seul département breton à l’avoir placé en tête dès le premier tour de la présidentielle. Cette visite officielle était placée sous le thème de l’innovation : il avait évoqué la « force de la Bretagne » et le « modèle breton ». 

A l’époque, 2.000 personnes s’étaient rassemblées devant la cathédrale pour accueillir le Chef de l’Etat, et le maire de Quimper Bernard Poignant lui avait offert une statuette chinoise : « Ce n’est pas un cadeau traditionnel, avait alors déclaré Jacques Chirac, mais après tout un cadeau c’est fait pour faire plaisir, le but est atteint ».

La même année, sa visite à Brest avait été marquée par les manifestations des salariés de l’Arsenal, qui s’inquiétaient de la restructuration des industries de l’armement. Le Chef des armées avait alors visité le sous-marin nucléaire le Triomphant et le porte avion « Charles de Gaulle », en cours de construction.

De la « Corona » au Domaine des Ormes

Quelques années plus tôt, le président de la République avait aussi fait une visite en toute décontraction, à Épiniac, près de Dol-de-Bretagne en 1993. Le couple Chirac était l’invité du Domaine des Ormes pour découvrir les cabanes dans les arbres. « On avait bu pas mal de Corona« , se souvient le propriétaire des lieux.

En 1998 il défend le service minimum devant le Conseil régional de Bretagne

En 1998, répondant à l’invitation de Josselin de Rohan, Jacques Chirac a présenté devant les élus du Conseil régional ses propositions de modernisation de la vie publique. Alors que la grève à la SNCF entrait dans sa deuxième semaine, Jacques Chirac s’était alors prononcé pour l’instauration d’un « service minimum » dans les entreprises de service public.

Au parlement de Bretagne restauré en 2000

En janvier 2000, Jacques Chirac vient présider l’audience de rentrée solennelle de la Cour d’appel de Rennes qui se déroule dans un parlement de Bretagne entièrement restauré après l’incendie de 1994.  Il est ensuite reçu à l’hôtel de ville par le maire de l’époque Edmond Hervé.

Le 11 septembre 2001

Jacques Chirac et la Bretagne, c’est aussi l’image du 11 septembre 2001. Le président est alors en déplacement en Ille-et-Vilaine, au SPACE, quand il apprend qu’un avion s’est encastré dans un gratte ciel de New-York. Il ne bouscule pas immédiatement son agenda.

Il inaugure la faculté des métiers de Ker Lann quand soudain il est informé qu’un second avion vient de percuter l’autre tour jumelle. Jacques Chirac réagira à ces attentats depuis la Bretagne. Il dit l’émotion de la France, la solidarité des Français avec le peuple américain.

Il est à Rennes quand il refuse le débat avec Le Pen

Le 23 avril 2002, deux jours après l’élimination surprise du socialiste Lionel Jospin au premier tour de l’élection présidentielle, Jacques Chirac est en meeting à Rennes. Le président sortant annonce qu’il refuse le débat avec son adversaire du Front national. C’est une première depuis 1974 :_ »La république ne transige pas quand il en va de l’essentiel, quand il en va de l’esprit et du coeur de notre pays », dit-il. Jacques Chirac explique alors qu’il refuse de cautionner « la banalisation de la haine et de l’intolérance »._

Amoureux des bains de foule

Jacques Chirac fréquentait aussi Dinard, invité par François Pinault. Ami très proche de l’homme d’affaires, propriétaire du Stade rennais, Jacques Chirac est apparu la dernière fois en 2013 en Bretagne à Dinard, pour quelques jours de vacances chez la famille Pinault.

Comme chaque été depuis plusieurs années, l’ancien chef de l’Etat aime arpenter les étals du marché et serrer quelques mains au passage. A l’époque, une commerçante déclarait sur France Bleu : « On a plaisir de lui serrer la main au marché, de faire une photo ». Sentiment partagé par un habitant s’enthousiasmant de sa simplicité « pour un président de la République. Il me dit : vous en avez de belles moustaches vous ! » Jacques Chirac appréciait aussi le Café des anges, à la sortie des halles.

à lire aussi Pour Richard Ferrand, Jacques Chirac fait « désormais partie de l’Histoire de France »
 

https://www.nouvelobs.com/politique/20040217.OBS4386/chirac-met-en-lumiere-la-lutte-contre-les-voyous-des-mers.html

Chirac met en lumière la lutte
contre les « voyous des mers »

 

Chirac met en lumière la lutte<br>contre les "voyous des mers"
Le porte-avions Charles-de-Gaulle

 

Le président Jacques Chirac s’est rendu mardi sur la base navale de Brest pour mettre en lumière les nouvelles missions de la Marine nationale en matière de lutte contre les « voyous des mers ». Il a également rassuré les salariés de la DCN sur le nouveau porte-avions.

 

Par L’Obs

Publié le 25 février 2004 à 08h40

Le président Jacques Chirac s’est rendu mardi sur la base navale de Brest (Finistère) pour mettre en lumière les nouvelles missions de la Marine nationale en matière de lutte contre les « voyous des mers », la pollution ou le terrorisme.
Le président de la République a insisté sur la « sauvegarde maritime », des missions peu connues qui représentent maintenant le quart de l’activité de la Marine. Celles-ci ont pris récemment une importance nouvelle face à des menaces telles que la pollution des côtes, les accidents en mer, les transports de matière dangereuse ou les trafics de toutes sortes.
D’autant qu’avec 11 millions de km2, le domaine maritime de la France est le deuxième au monde par la taille.
La mer est « malheureusement le lieu de tous les excès », a-t-il déclaré en s’adressant aux marins sur la base navale où il était accompagné par la ministre de la Défense Michèle Alliot-Marie.

Rassurer les salariés de la DCN

M. Chirac a aussi tenu à rassurer les quelque 3.000 employés de la Direction des constructions navales (DCN) qui espéraient, après le Charle de Gaulle, construire un deuxième porte-avions à propulsion nucléaire. Rappelant le choix fait en faveur d’une propulsion classique, qui « ouvre les meilleures perspectives de coopération avec le Royaume Uni », M. Chirac a assuré que « naturellement, DCN jouera dans cette entreprise tout le rôle essentiel auquel son formidable savoir-faire la destine ».
Signe de leur inquiétude, quelque 200 salariés de la DCN ont déployé dans la matinée une banderole sur un pont réclamant « des actes pour Brest et son arsenal, des activités et emplois stables ».

Missions nécessaires

Les missions dites de « sauvegarde maritime » se sont avérées nécessaires par les catastrophes des pétroliers Erika, en 1999, ou Prestige en 2002, les accidents tels celui du Bugaled Breizh et l’augmentation du trafic de drogue, l’immigration clandestine ou les menaces terroristes, fait valoir le ministère de la Défense.
Près de 2.000 marins, plus de 70 bâtiments – bâtiments de combat, patrouilleurs, vedettes de la gendarmerie maritime – et une trentaine d’avions et hélicoptères participent désormais à ces missions.
M. Chirac devait visiter en début d’après-midi quelques uns de ces navires, dont le nouveau bâtiment de dépollution « L’argonaute » et le célèbre remorqueur « Abeille Flandres » qui a fait près de 600 interventions majeures en 23 ans.
Il devait ensuite survoler le rail d’Ouessant, au large des côtes finistériennes, un lieu de passage fréquenté quotidiennement par 150 à 200 navires, dont certains transportant des cargaisons sensibles.

Pertinence

Le chef de l’Etat a souligné que « les contrôles dans les ports ont été renforcés, (que) le taux de 30% est maintenant dépassé et continuera à augmenter ». Il a noté que « la surveillance du trafic en mer (…) s’est intensifiée avec succès ».
« La conjonction d’un arsenal juridique et de moyens d’intervention pleinement utilisés montre sa pertinence, face aux navires poubelle, aux dégazages sauvages, aux comportements criminels, à l’action de tous les voyous de la mer », a déclaré Jacques Chirac.
Il a également « salué la mémoire des marins récemment disparus » après plusieurs accidents dont celui du Bugaled Breizh. « A travers eux, c’est toute la communauté maritime qui est touchée », a-t-il dit.
Le chalutier Bugaled Breizh, avec cinq marins à bord, a fait naufrage le 15 janvier au large des côtes anglaises après avoir été éperonné par un navire inconnu, provoquant une vive émotion chez les gens de la mer.

L'Obs

L’Obs

 

https://npa2009.org/communique/nous-ne-commenterons-pas-la-mort-de-jacques-chirac-communique-du-npa

Nous ne commenterons pas la mort de Jacques Chirac (communiqué du NPA)

 

Jeudi 26 septembre 2019, mise à jour Jeudi 26 septembre 2019, 15:44

Jacques Chirac est mort. Nous comprenons bien évidemment la douleur, sincère, de ses proches et de sa famille en deuil.

Mais la profusion des déclarations, communiqués et reportages apologétiques, qui peignent l’ancien Président de la république en champion de la lutte contre la pauvreté, de l’amitié entre les peuples et de la défense des « valeurs de la république », a quant à elle de quoi donner la nausée.

« Ce n’est pas le moment de faire de la politique, il faut respecter le temps du deuil », disent-ils toutefois, comme si cette déferlante pro-Chirac n’était pas elle-même très politique. Nous avons cependant compris le message et, en vertu de cette étrange trêve, nous mettrons de côté notre appréciation de la vie et de l’œuvre de Jacques Chirac.

Nous n’évoquerons donc pas les affaires (emplois fictifs, marchés publics, HLM, faux électeurs, frais de bouche, voyages, etc.), symptomatiques d’une « certaine idée de la politique ».

Nous ne reviendrons pas non plus sur la reprise des essais nucléaires en 1995, aberration écologique, fuite en avant militariste et symbole d’une attitude néocoloniale à l’égard de la Polynésie.

À ce dernier propos, nous ne parlerons pas du massacre de la grotte d’Ouvéa, en mai 1988, au cours duquel 19 indépendantistes kanaks furent tués lors d’un sanglant assaut ordonné par Jacques Chirac, alors Premier ministre.

Ce n’est pas non plus le moment de se souvenir des déclarations de Chirac, le 19 juin 1991, sur « le bruit et l’odeur » des étrangers, illustration précoce de la reprise par la droite dite « républicaine » des thématiques les plus nauséabondes du Front national.

Nous ne mentionnerons pas davantage la participation active de Jacques Chirac à l’entretien des réseaux de la Françafrique, illustrée notamment par ses belles amitiés avec les dictateurs Omar Bongo, Blaise Compaoré ou Denis Sassou Nguesso.

Nous ne reviendrons pas plus sur ses politiques favorables aux ultra-riches (privatisations de 65 groupes industriels et financiers et suppression de l’ISF en 1986…) et destructrices pour les salariéEs (suppression de l’autorisation administrative de licenciement en 1986, plan Juppé de 1995, réforme des retraites en 2003…).

Nous ne parlerons pas, enfin, de ses ministres de l’Intérieur, Charles Pasqua, Jean-Louis Debré, Nicolas Sarkozy, de leurs politiques répressives et racistes, du sort réservé aux sans-papiers de Saint-Bernard en 1996 ou de l’assassinat de Malik Oussekine en 1986.

Bref, Jacques Chirac est mort et nous ferons preuve, comme tous ceux qui s’expriment en boucle sur les chaînes d’information et les réseaux sociaux depuis ce midi, de retenue.

Montreuil, le 26 septembre 2019. 

 



Cyprien Luraghi a des hallus, il voit des tribunaux partout…

Quant à son interlocutrice, on se demande comment elle peut encore discuter sérieusement avec lui depuis le temps qu’il lui débite toutes ses _onneries…

Le cinéma dure bien depuis au moins six mois…

Cyprien Luraghi a des hallus, il voit des tribunaux partout... dans AC ! Brest Cyprien%2BLuraghi%2Bsur%2BTwitter%2B_%2B_%2540Florence_StA%2BJe%2Bvous%2Badmire%2Bde%2B_%2B-%2Btwitter.com


12345...64

Le Club des Jeunes |
Collectif citoyen de Monfla... |
JCM Consultant |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Hug Lo
| Reelnew
| coachingmeteo