Jean-Marc Donnadieu de Béziers : son échappée en solitaire de la Ligue du LOL…

Posté il y a six heures à mon attention :

 

J'aurais des admirateurs au Maroc ! dans Folie
L’image contient peut-être : téléphone

 

 

Pfff…

Je vous avais bien dit que la trêve des confiseurs était terminée, M. lion du troisième décan…

Vos collègues harceleurs de la Ligue du LOL tombent actuellement les uns après les autres, et certainement de très haut.

Et encore, il ne s’agit pour l’instant que de l’aspect « moqueries » de tous vos harcèlements en bande organisée.

 

http://www.lefigaro.fr/medias/2019/02/11/20004-20190211ARTFIG00147-cyberharcelement-plusieurs-journalistes-mis-a-pied-apres-les-revelations-sur-la-ligue-du-lol.php

«Ligue du LOL»: des journalistes mis à pied après des soupçons de cyberharcèlement

 

Qu’est-ce que «la ligue du LOL» ?
Unmute
Current Time 1:52
/
Duration Time 1:53

 

VIDÉO – Entre 2009 et 2012, une trentaine de membres d’un groupe Facebook appelé la «Ligue du LOL» ont mené des campagnes de cyberharcèlement. Ce lundi, plusieurs journalistes, dont deux de Libération, ont été mis à pied.

Le cyberharcèlement sur les réseaux sociaux laisse des traces: une avalanche de témoignages liés à un groupe Facebook créé autour des années 2010, «La ligue du lol», ont émergé depuis vendredi 8 février, mettant en cause des journalistes, publicitaires ou graphistes. La direction de Libération a annoncé lundi 11 février la mise à pied «à titre conservatoire» de deux de ses journalistes, dont les noms sont apparus dans cette affaire: Vincent Glad, collaborateur pigiste du journal, et Alexandre Hervaud, numéro 3 du Web du quotidien. David Doucet, rédacteur en chef web des Inrocks, a également été mis à pied à titre conservatoire, et une procédure de licenciement pour faute grave a été enclenchée contre lui.

» LIRE AUSSI – Cyberharcèlement: des journalistes mis à pied après les révélations sur la «Ligue du Lol»

Cette affaire a commencé par un article du site de fact-checking de Libération Checknews qui a révélé vendredi l’existence d’un groupe Facebook privé baptisé «ligue du lol», regroupant une trentaine de journalistes et communicants, accusés d’avoir harcelé sur Twitter d’autres journalistes et blogueurs, notamment des femmes et des militantes féministes au début des années 2010. «Cela ne préjuge en rien d’une culpabilité quelconque et nous lançons donc une enquête interne pour savoir ce qu’il s’est passé. Nous n’avons rien à cacher. C’est nous qui sortons l’information. Nous réagissons tout de suite», a déclaré le directeur de la publication et de la rédaction de Libération, Laurent Joffrin au Monde . «Nous allons nous pencher sur la nécessité éventuelle de faire une charte: tout cela s’est passé sur Twitter. […] Les gens y agissent hors du journal mais y sont quand même liés. C’est une situation ambiguë», poursuit-il.

Plusieurs victimes ont témoigné ce week-end sur les réseaux sociaux. L’ex-journaliste Capucine Piot a raconté avoir été la cible de montages photo ou vidéo «moqueurs», de critiques récurrentes sur son apparence «pendant des années». «Ça a été très dur dans ma construction de jeune femme. À force de lire des saletés sur moi partout sur les réseaux, j’ai été convaincue que je ne valais rien», a-t-elle tweeté. «À chaque [déroulé] politique, à chaque gueulante féministe ou contre la grossophobie, je savais que j’allais payer le prix de ma liberté d’expression, le prix de mes idées jugées nazes par un petit groupe de harceleurs, la ligue du LOL», a pour sa part témoigné la militante Daria Marx. Le blogueur Matthias Jambon-Puillet a quant à lui raconté sur le site Medium des insultes anonymes, des «enregistrements sarcastiques», des photomontages dont un pornographique envoyé en son nom à des mineurs.

Plusieurs membres de cette «Ligue du lol», aujourd’hui trentenaires pour la plupart, ont tenté de s’expliquer. «J’ai vu que certaines personnes étaient régulièrement prises pour cible mais je ne devinais pas l’ampleur et les traumas subis», a écrit David Doucet, rédacteur en chef web des Inrocks, qui a admis «deux canulars téléphoniques». «Je m’en excuse auprès de tous ceux qui ont pu se sentir harcelés, mais je ne peux pas assumer moi-même toutes les conneries qu’ont pu faire des gens à l’époque sur Internet», a déclaré sur Twitter le créateur du groupe, Vincent Glad.

«Histoire de losers»

Premières conséquences ce lundi: Alexandre Hervaud et Vincent Glad ont été mis à pied «à titre conservatoire» et une «enquête interne» a été ouverte. Le site Brain Magazine a décidé de suspendre sa collaboration avec Vincent Glad, a annoncé la rédaction sur Twitter. Ce lundi matin, Stephen des Aulnois, fondateur du «magazine en ligne de culture porno» Le tag parfait, a annoncé quitter son poste de rédacteur en chef. Il a publié des excuses sur Twitter via le compte du magazine. Son compte personnel a, lui, été désactivé. Le studio de podcast Nouvelles Écoutes a pris, à son tour, des mesures. Il met fin, «avec effet immédiat», à sa collaboration avec son podcasteur culinaire Guilhem Malissem, qui a reconnu avoir commis des actes de harcèlement.

Le rédacteur en chef de Slate, Christophe Carron, ancien membre du groupe Facebook, a annoncé qu’il ne supervisera pas les articles de son équipe sur le sujet. S’il «[croit] n’avoir harcelé quiconque», il présente ses «sincères excuses» aux personnes qui auraient pu être blessées.

» LIRE AUSSI – «Ligue du LOL»: Aurore Bergé, mise en cause par un retweet, se dit elle-même victime

Deux membres du gouvernement ont réagi à cette affaire: Marlène Schiappa, la secrétaire d’État chargée de l’Égalité entre les femmes et les hommes, qui a rappelé qu’une loi condamnait désormais le cyberharcèlement et évoqué la possibilité d’étudier l’allongement des délais de prescription (les faits sont prescrits). «Cette #LigueDuLOL, c’est l’histoire de losers, des mecs qui se gargarisaient de pouvoir se moquer d’autres personnes. Sauf que ces moqueries ont eu un impact dans le réel», a pour sa part condamné le secrétaire d’État au numérique Mounir Mahjoubi, dimanche sur BFMTV.

«Notre profession doit prendre la mesure des violences qui se déroulent dans les rédactions», plaide le collectif féministe de journalistes Prenons la une. «J’aimerais que vous fassiez état de vos regrets, de vos excuses, du début d’une prise de conscience et j’aimerais que vous démissionniez et que vous encouragiez la candidature de consoeurs (féministes)», a demandé sur Twitter la journaliste Florence Porcel, victime de ces membres et intimidée «physiquement» sur son «lieu de travail». Pour Raphaëlle Rémy-Leleu, porte-parole d’Osez le féminisme, «aujourd’hui encore, être un agresseur n’est pas du tout un stigmate social, c’est une manière de construire sa reconnaissance et sa carrière, il serait temps d’inverser les choses.»

Plusieurs membres de cette «Ligue» ont évoqué, comme excuse, le climat de Twitter à ses débuts: «Ça correspondait à une époque où il était de bon ton (…) de faire de l’humour noir, des blagues oppressives (…) j’ai voulu faire le malin alors qu’en fait j’étais con», a tweeté le youtubeur Guilhem Malissen.

Yohan Blavignat
AFP agence

 



Alcoolisme : de l’état des cerveaux et fonctions cognitives de mes harceleurs

Qu’il s’agisse de Josette Brenterch du NPA de Brest, de Pascal Edouard Cyprien Luraghi de Puy-l’Evêque ou de Jean-Marc Donnadieu de Béziers, les trois principaux de mes harceleurs ont tous été ou sont toujours alcooliques.

En fait, seul l’un d’entre eux, le second, prétend avoir arrêté l’alcool. Encore l’aurait-il fait à un âge avancé alors qu’il en avait toujours abusé depuis l’adolescence, et qui plus est en association à des drogues diverses, tout comme le troisième.

Une étude intéressante vient d’établir que cette abstinence que Pascal Edouard Cyprien Luraghi est le seul à revendiquer est de toute façon insuffisante pour faire cesser tous les effets de toutes ses années d’alcoolisme, évidemment à leur maximum durant tout le temps de l’addiction.

Et ce n’est pas bien joli : cerveau très diminué de volume, aptitudes intellectuelles envolées, pour peu qu’il y en ait eu avant (dans le cas Luraghi, on sait qu’elles étaient déjà très minces, vu qu’il a quitté l’école à 14 ans en situation d’échec scolaire du fait qu’il était nul en tout sauf, déjà, en tapages et chantages épouvantables), et toutes les atteintes qui se traduisent cliniquement par des troubles de l’humeur et du comportement restent encore à explorer…

 

http://theconversation.com/alcoolisme-quelles-sont-les-regions-du-cerveau-qui-recuperent-apres-une-periode-dabstinence-99414

Alcoolisme : quelles sont les régions du cerveau qui récupèrent après une période d’abstinence ?

 

6 février 2019, 23:54 CET

Auteur

  1. Psychiatre, Addictologue, Maitre de Conférences des Universités – Praticien Hospitalier, Responsable du Service Universitaire d’Addictologie de Lyon (SUAL), Université Claude Bernard Lyon 1

Déclaration d’intérêts

Benjamin Rolland ne travaille pas, ne conseille pas, ne possède pas de parts, ne reçoit pas de fonds d’une organisation qui pourrait tirer profit de cet article, et n’a déclaré aucune autre affiliation que son poste universitaire.

Partenaires

Voir les partenaires de The Conversation France

Republier cet articleRepublish Reproduisez nos articles gratuitement, sur papier ou en ligne, en utilisant notre licence Creative Commons.

 dans Attentats
Dès l’arrêt de l’alcool, le cerveau récupère. Enfin, presque. Justin Aikin/Unsplash

 

Au cours des 50 dernières années, la consommation d’alcool a diminué régulièrement en France, une baisse principalement imputée à la diminution de la consommation de vin. Malgré tout, aujourd’hui, encore 10 % des Français adultes sont en difficulté avec l’alcool.

La consommation excessive d’alcool n’est pas sans dommage sur le cerveau. De nombreuses études ont révélé que le volume de structures cérébrales impliquées dans la cognition et l’apprentissage se réduit de façon conséquente chez les personnes dépendantes à l’alcool. Cette diminution est partiellement réversible après un arrêt prolongé de la consommation, mais toutes les régions du cerveau ne récupèrent pas de la même façon. Quelles sont celles qui bénéficient d’un arrêt de l’alcool ? Et, dans le cas de celles qui n’en bénéficient pas, quelles en sont les conséquences ?

L’alcool diminue le volume cérébral

Même chez des buveurs modérés mais réguliers, une réduction globale du volume cérébral a été constatée. Elle n’est toutefois pas définitive : à l’arrêt de l’alcool, on constate une récupération partielle du volume du cerveau, qui s’accompagne d’une amélioration des capacités cognitives. De nombreux facteurs influent sur cette récupération : l’âge, le genre, des facteurs génétiques, l’existence d’antécédents familiaux d’addiction à l’alcool, le tabagisme, etc.

L’altération cérébrale liée à l’alcool peut-elle, elle-même, influencer les comportements liés aux addictions ? En d’autres termes, peut-elle augmenter les risques de rechute ? Pour le savoir, la première étape était de déterminer quelles régions cérébrales, parmi celles impliquées dans l’addiction, s’avéraient les plus touchées par ces variations de volume. L’équipe de Timothy Durazzo et Dieter Meyerhoff, sans doute les auteurs les plus connus dans le domaine de la neuroimagerie structurale dans l’alcoolodépendance, s’est récemment penchée sur la question.

Une récupération immédiate

Les chercheurs ont analysé par IRM les cerveaux de 85 personnes alcoolodépendantes une semaine, un mois et sept mois après qu’elles aient arrêté de consommer de l’alcool, et les ont comparés aux images cérébrales d’individus témoins consommant très peu ou pas d’alcool, donc sans dépendance.

Étaient considérées comme dépendantes les personnes dont la consommation avait été de plus de 204 verres d’alcool dits « standards » (un verre standard correspond à peu près à un « ballon » de 12 cl de vin soit 10 g d’éthanol) par mois au cours des 8 dernières années pour les hommes, et 108 verres pendant les 6 dernières années pour les femmes. Cette différence s’explique par le fait que les hommes éliminent l’alcool plus rapidement que les femmes, et que les effets cérébraux et organiques sont plus importants chez ces dernières, à dose égale.

Au sujet des différences entre les genres, il est intéressant de souligner que si les hommes nés entre 1891 et 1910 étaient trois fois plus susceptibles que les femmes nées à la même période d’avoir un usage problématique de l’alcool, ce ratio s’est progressivement amenuisé au cours du XXe siècle. Au point qu’aujourd’hui, il n’existe plus d’écart significatif entre les garçons et les filles nés entre 1991 et 2000.

 

 dans Calomnie
Une consommation régulière d’alcool entraîne une diminution du volume de certaines zones cérébrales. DR

 

Dans l’étude, les IRM ont révélé que toutes les régions étudiées (cortex cingulaire antérieur, insula, cortex préfrontal dorsolatéral, cortex orbitofrontal) étaient altérées au moment où les participants entamaient leur période d’abstinence. Après l’arrêt de l’alcool, néanmoins, le volume des structures cérébrales affectées augmentait à nouveau au fil du temps, et ce dès que les personnes cessaient leur consommation. Les effets de l’arrêt de consommation étaient en effet détectables dès la première semaine ou le premier mois d’arrêt. Ces récupérations suivaient toutefois des trajectoires très différentes selon les individus, certains récupérant moins bien que d’autres.

En outre, une structure ne récupérait jamais : l’hippocampe. Or celle-ci joue un rôle important la mémorisation, en particulier dans la formation de nouveaux souvenirs.

Des différences qui expliqueraient l’inégalité face à l’alcool

Les anomalies neurobiologiques survenant dans l’hippocampe semblent donc plus persistantes que celles se produisant dans le cortex. Ceci pourrait entraîner des problèmes d’apprentissage, en particulier en ce qui concerne les nouvelles tâches intervenant dans la gestion de l’abstinence sur le long terme. Conjugué au fait que la plasticité de la matière grise observée durant l’abstinence varie d’un individu à l’autre, ceci suggère que certaines personnes pourraient présenter plus de risques de rechute.

L’étude avait toutefois certaines limites. D’abord, aucune IRM n’avait été réalisée avant l’arrêt de l’alcool. L’obtention de tels enregistrements est bien entendu difficile, en raison de contraintes à la fois techniques et éthiques. Ensuite, la plupart des sujets n’avaient pas passé les trois enregistrements successifs (à une semaine, un mois et sept mois après l’arrêt de l’alcool), ce qui limite la valeur des données recueillies. Enfin et surtout, aucune mesure cognitive associée n’a été réalisée (ce point doit faire l’objet de recherches futures). C’est regrettable, car elles auraient été nécessaires pour montrer que les atteintes des structures cérébrales ont de réelles significations cliniques.

À la recherche des origines de la susceptibilité individuelle

Les études du même type déjà réalisées sur des sujets alcoolodépendants ont montré qu’ils subissent deux types d’atteintes. D’une part, des atteintes qu’on peut qualifier « d’irritation », à la fois diffuses et fréquentes, mais aussi réversibles après arrêt de l’alcool. D’autre part, des atteintes devenues « fixées », qui perdurent bien après l’arrêt de l’alcool.

Dans ce contexte, beaucoup de questions restent sans réponse. D’abord, même si l’on suspecte l’existence d’un lien fort avec les atteintes cognitives (lesquelles se séparent d’ailleurs selon les deux mêmes types – « irritatifs » et « fixés »), celui-ci n’a jamais vraiment été correctement étudié jusqu’à présent, alors qu’il a une importance évidente en pratique. Ensuite, il est crucial de comprendre pourquoi certaines atteintes (la plupart) sont réversibles, alors que d’autres se figent et laissent des traces, sinon indélébiles, au moins durables. Enfin, il est essentiel de comprendre pourquoi certains sujets sont plus exposés que d’autres aux atteintes fixées.

S’agit-il d’une question de dose et de durée d’exposition à l’alcool ? Trop simpliste, sans doute. Les différences observées d’un patient à l’autre s’expliquent probablement par des facteurs individuels de susceptibilité neurobiologique à l’alcool, encore méconnus. Mieux connaître ces déterminants sera l’enjeu majeur des prochaines années pour les chercheurs.


Cet article s’inspire d’une parution de la newsletter d’Addict’Aide, qui permet de s’informer sur toutes les questions d’addiction. Le portail Addict’Aide est soutenu par MGEN, groupe VYV.

 



De la folie du cybercriminel et terroriste Jean-Marc Donnadieu de Béziers

Il y a environ trois heures, soit vers 10h00 ce matin, il a publié le message suivant sur Facebook :

 

3 h ·

Ça fait des années que je répète que la France a un problème avec la psychiatrie. Le nombre de malades non suivis et non soignés est impressionnant.
Internet est une fenêtre ouverte sur ce véritable problème.

Commentaires

 

 

Voir ci-dessous l’article de presse cité dans ce message.

Donc, quand ses amis islamistes assassinent à tour de bras, il ne trouve rien à redire, bien au contraire, il est très fier de ses ouailles.

Par contre, quand une personne suivie pour troubles psychiatriques tue dix personnes en mettant le feu à son domicile, aussitôt il saute sur l’occasion pour débiter son couplet habituel sur Internet et les malades mentaux, c’est-à-dire, de son point de vue, des gens comme moi qui en réalité n’ont jamais eu aucun trouble psychiatrique mais dont les publications le dérangent au point qu’avec ses amis cybercriminels et terroristes il a décidé d’attaquer l’Etat français de multiples manières en vue d’en obtenir que nous soyons tous privés de toute liberté d’expression, et ce de manière définitive, ce qui permettrait enfin à son complice Pascal Edouard Cyprien Luraghi de se déployer sur toute la toile sans plus aucune limite avec toutes ses affabulations délirantes à notre sujet.

Mais au fait, quel est le contenu de l’article qu’il cite pour appuyer ses dires ?

Pour l’essentiel, son auteur rapporte les propos de psychiatres expliquant qu’ils ne peuvent prévoir les consommations d’alcool et de substances illicites causes des passages à l’acte qu’ils tentent d’éviter en psychiatrisant les personnes manifestement dangereuses qui leur sont confiées par des tiers, généralement des proches.

Drogue et alcool… deux gros problèmes de… Jean-Marc Donnadieu lui-même… et de tous ses complices, au premier rang desquels les deux anciens ou toujours alcooliques Pascal Edouard Cyprien Luraghi et Josette Brenterch du NPA de Brest…

En effet, le nombre de malades non suivis apparaît bien impressionnant…

Rappelons à ce sujet que le psychopathe Jean-Marc Donnadieu de Béziers se prend pour Dexter et se vit comme une espèce de chevalier blanc du net : il assassine ou fait assassiner « pour la bonne cause »… celle de ses complices violeurs, pédophiles, proxénètes, assassins, trafiquants d’armes, trafiquants de drogue, etc… le but étant de leur éviter poursuites judiciaires, condamnations et prison…

Mode opératoire privilégié : manipulation d’autres psychopathes sortant de prison sous couvert de leur venir en aide…

Curieusement, un des anciens tueurs du Brabant présumés, liés au réseau pédophile de Marc Dutroux, que défend furieusement son complice Pascal Edouard Cyprien Luraghi, a lui aussi une activité de soutien ou d’aide à la réinsertion d’anciens détenus depuis qu’il est lui-même sorti de prison.

On en cause ici :

http://tueriesdubrabant.winnerbb.com/t3188-la-piste-francaise-de-l-ex-gendarme-jean-pierre-adam

Bonne lecture à tous.

 

https://www.huffingtonpost.fr/2019/02/06/pourquoi-la-suspecte-de-lincendie-a-paris-etait-sortie-6-jours-plus-tot-dhopital-psychiatrique_a_23662716/?utm_hp_ref=fr-homepage&fbclid=IwAR2YzPH_hNS-aoK204-1XHajO3OBZIIwoXaorgx8KSI58pKKtWUWDDhO_sk

FAITS DIVERS

06/02/2019 10:44 CET | Actualisé il y a 23 heures

 

Pourquoi la suspecte de l’incendie à Paris était sortie 6 jours plus tôt d’hôpital psychiatrique

 

Sur les dix dernières années, cette femme d’une quarantaine d’années en a passé cinq placée en structure psychiatrique par ses proches.

 

Sur les dix dernières années, cette femme d'une quarantaine d'années en a passé cinq placée en structure psychiatrique par ses proches.

BENOIT MOSER via Getty Images
Sur les dix dernières années, cette femme d’une quarantaine d’années en a passé cinq placée en structure psychiatrique par ses proches.

 

PARIS – Un lourd passé psychiatrique. Mardi 5 février, la France se réveillait « dans l’émotion », pour citer les mots d’Emmanuel Macron, après le terrible incendie qui a coûté la vie à au moins dix personnes, en blessant une trentaine d’autres. Un feu survenu dans un immeuble du XVIe arrondissement de Paris, rue Erlanger, et dont l’origine a rapidement semblé criminelle pour les enquêteurs.

En effet, une habitante du bâtiment âgée d’une quarantaine d’années a été interpellée lors de l’intervention des secours, alors qu’elle tentait d’incendier du mobilier urbain. Et il est rapidement apparu qu’elle avait auparavant eu une violente dispute avec l’un de ses voisins, un pompier auquel elle aurait lancé « Bon courage », lui expliquant qu’en tant qu’au vu de sa profession, il devait apprécier les flammes.

Depuis, les éléments ne cessent d’affluer quant à la personnalité de cette femme, qui « présentait des antécédents psychiatriques », comme l’a rapidement expliqué le procureur de la République Rémy Heitz.

Mardi, après son interpellation, elle a été placée à l’institut psychiatrique de la préfecture de police (IPPP) parce que son état était jugé incompatible avec le régime de la garde à vue. « Quand il y a des troubles du comportement et des troubles à l’ordre public, à Paris, il y a l’IPPP, une structure spécialisée où un examen psychiatrique est fait », a expliqué le docteur en psychiatrie Florian Ferreri à RTL, au sujet de cette procédure, unique en France. L’I3P, son autre nom, accueille ainsi des personnes présentant à la fois un « danger imminent pour la sureté des personnes » et « des troubles mentaux manifestes ».

Déjà reconnue pénalement irresponsable à 2 reprises

« Lors de cet examen, on regarde le comportement et les propos qui sont tenus. Si la personne est confuse ou dans un délire complet où elle n’est n’est pas ancrée dans la réalité, alors la garde à vue n’est pas propice à avancer plus loin, et il est nécessaire qu’il y ait des soins. La personne va alors être hospitalisée pour recevoir des soins et comprendre ce qu’il s’est passé », poursuit le médecin. Ce passage à l’IPPP peut durer jusqu’à 48 heures, et la personne peut ensuite être remise la police dans le cadre de la suite de l’enquête, jusqu’à pourquoi pas être jugée.

La mise en cause dans l’incendie de la rue Erlanger, elle, est déjà connue de ces services. Par le passé, elle a déjà été visée par trois procédures judiciaires, dont une en 2016 pour l’incendie d’un magasin suivi de vols. Celle-ci, comme une autre affaire de violence la même année ont été classées sans suite car la femme ne pouvait être tenue pour pénalement responsable. Elle n’a jamais été condamnée pénalement.

Plus récemment, elle était sortie mercredi dernier de l’hôpital psychiatrique Sainte-Anne, le 30 janvier, et a vécu treize internements au cours de ces dix dernières années. Comme le rapporte RTL, elle aurait passé cinq ans en hôpital psychiatrique ces dix dernières années, à chaque fois en étant placée par sa famille après des crises ou quand son comportement devenait ingérable.

Depuis sa dernière sortie de l’hôpital, elle était retournée vivre seule au deuxième étage de l’immeuble de la rue théâtre du drame.

L’imprévisibilité des rapports humains et l’abus de substances comme inconnues

Pour le docteur Florian Ferreri, qui exerce à l’hôpital Saint-Antoine, des facteurs ont pu intervenir entre cette sortie et un passage à l’acte présumé. Toujours sur RTL, il cite notamment « l’imprévisibilité des rapports humains (…) Et puis malheureusement dans certains cas il y a des comportements sur-ajoutés: des conflits qu’on ne peut pas prévoir, des consommations d’alcool ou de substances illicites qui font que la situation est authentiquement complexe. »

« Sous alcool, on devient, elle, moi et beaucoup d’autres des monstres », a confié à BFMTV une amie de la suspecte. Les deux femmes se sont rencontrées lors d’une cure de désintoxication, et au moment de son interpellation, la mise en cause était très fortement alcoolisée. « L’abus de substances -et notamment l’alcool- est désinhibitrice, c’est-à-dire qu’il favorise le passage à l’acte agressif envers d’autres personnes et envers soi-même. Si la personne est malade, elle reste malade quand elle n’est pas alcoolisée ou pas sous l’emprise toxique, mais le fait de rajouter quelque chose fait qu’il peut y avoir de l’agressivité d’un coup », précise le docteur en psychiatrie Florian Ferreri.

Mais pour le médecin, ce n’est pas parce qu’il pourrait y avoir eu un passage à l’acte violent que les médecins n’auraient pas dû laisser sortir la quadragénaire de l’hôpital le 30 janvier dernier. « Ce sont l’évaluation clinique et la prise thérapeutique médicamenteuse et des soins non-médicamenteux qui permettent de créer un contexte pour que les personnes qui souffrent de troubles mentaux puissent vivre en dehors de l’hôpital quand elles sont stabilisées », explique celui qui insiste sur le fait que les personnes souffrant de troubles psychiatriques et de maladie mentale n’ont pas pour vocation de vivre à l’hôpital en permanence.

« Il reste malheureusement des cas dans lesquels les thérapeutiques médicamenteuses ne fonctionnent pas, des cas résistants. C’est vrai dans tous les domaines de la médecine, mais quand c’est en psychiatrie, ça peut se traduire par des drames. »

Toutefois, pour le docteur Pierre Lamothe, ancien psychiatre en hôpital et expert agrégé auprès de la cour de cassation interrogé par Franceinfo, il peut y avoir une part de responsabilité collective dans le drame de la rue Erlanger. « Il n’y a pas de petits incendies ou de petites affaires. Les incendiaires récidivent très souvent. Je pense qu’on a probablement sous-estimé sa dangerosité. Peut-être parce aussi elle apparaît avoir été liée à l’alcool à certains moments. On a toujours tendance à croire que c’est à l’ivresse et non pas à la maladie mentale qu’il faut attribuer le geste. »

À voir également sur Le HuffPost:

LIRE AUSSI

 

https://fr.wikipedia.org/wiki/Dexter_(s%C3%A9rie_t%C3%A9l%C3%A9vis%C3%A9e)

Dexter (série télévisée)

Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Dexter.
Dexter
Description de cette image, également commentée ci-après
Logo original de la série.
Données clés
Titre original Dexter
Genre Dramatique
Thriller
Psychologique
Suspense
Horreur
Humour Noir
Policier
Création James Manos Jr.
Production John Goldwyn
Acteurs principaux Michael C. Hall
Jennifer Carpenter
James Remar
David Zayas
Lauren Vélez
C.S. Lee
Desmond Harrington
Julie Benz
Geoff Pierson
Aimee Garcia
Musique Daniel Licht
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Chaîne d’origine Showtime
Nb. de saisons 8
Nb. d’épisodes 96 (liste)
Durée 45 à 52 minutes
Diff. originale 1er octobre 200622 septembre 2013
Site web http://www.sho.com/dexter

modifier Consultez la documentation du modèle

Dexter est une série télévisée américaine en 96 épisodes de 52 minutes, créée par James Manos Jr. d’après le roman de Jeff Lindsay, Ce cher Dexter, diffusée simultanément entre le 1er octobre 2006 et le 22 septembre 2013 sur Showtime aux États-Unis et au Canada, en simultané sur The Movie Network et Movie Central1.

En France, la série est diffusée depuis le 17 mai 2007 sur Canal+ en VM, depuis le 18 février 2010 sur TF1 ainsi que depuis le 25 janvier 2013 sur NT1 et rediffusion depuis le 1er octobre 2017 sur Polar+2, en Belgique, depuis le 17 mars 2007 sur Be Séries, depuis le 22 mai 2008 sur RTL-TVI et au Québec, depuis le 10 juin 2008 sur Mystère/AddikTV.

En Suisse, les dirigeants de la TSR ont jugé cette série contraire aux valeurs d’une chaîne publique et ont donc décidé de ne pas la programmer bien que sa consœur suisse alémanique SF Zwei ait fait l’impasse sur une quelconque censure3.

Synopsis

Victime d’un traumatisme dans son enfance, Dexter Morgan est adopté par un officier de la police de Miami, Harry Morgan.

Devenu adulte, Dexter est présenté comme un tueur en série. Pour masquer cette activité de tueur, Dexter travaille pour la police de Miami, au département de la Criminelle : il y est expert en médecine légale spécialisé dans l’analyse de traces de sang.

Dexter se dit incapable de ressentir la moindre émotion, sinon lorsqu’il satisfait des pulsions meurtrières. Harry, son père adoptif, lui a appris à canaliser ses pulsions meurtrières ; et de fait, Dexter ne tue que les criminels qui sont parvenus à échapper au système judiciaire.

Bien que sa soif de tuer lui pèse, Dexter parvient à mener une existence relativement normale et à sauver les apparences auprès de sa sœur Debra Morgan, ses collègues, ses amis et sa petite amie Rita Bennett.

Distribution

Acteurs principaux

Note : Le tableau suivant répertorie uniquement les acteurs principaux, classés en fonction du nombre d’épisodes dans lesquels ils ont joué.
Légende :
En vert = Acteurs ayant le statut de principaux
En rouge = Acteurs ayant eu le statut de récurrents avant d’obtenir le statut de principal.
En bleu = Acteurs ayant eu ou possédant ensuite le statut d’invité.
Acteur VF Personnage Saison 1 Saison 2 Saison 3 Saison 4 Saison 5 Saison 6 Saison 7 Saison 8
Michael C. Hall Patrick Mancini Dexter Morgan Principal
Jennifer Carpenter Stéphanie Hédin Debra Morgan Principale
David Zayas Enrique Carballido Angel Batista Principal
James Remar Patrice Baudrier Harry Morgan Principal
C. S. Lee Pierre Val Vince Masuka Principal
Lauren Vélez Marie Vincent Maria LaGuerta Principale
Desmond Harrington Stéphane Fourreau Joey Quinn Principal
Julie Benz Anneliese Fromont Rita Bennett Principale Invitée
Geoff Pierson Jean Barney Tom Matthews Récurrent Récurrent Principal
Aimee Garcia Cécile d’Orlando Jamie Batista Récurrente Principale
Erik King Patrick Bonnel James Doakes Principal Invité
Yvonne Strahovski Laura Blanc Hannah McKay Principale

Acteurs récurrents

12px-Information_icon_with_gradient_background.svg dans Sceptiques du Québec Source et légende : version française (VF) sur RS Doublage5 et Doublage Séries Database4

Fiche technique

Production

Développement

Adaptation du roman

La série reprend les lieux, les personnages et le début du roman Ce cher Dexter, cependant les auteurs de la série ont préféré se détacher de la fin de celui-ci et ne pas suivre le deuxième roman, Le Passager noir. La série et le livre forment donc deux histoires sensiblement différentes dès la deuxième saison.

Renouvellement

Le 18 novembre 2011, Showtime a annoncé le renouvellement de la série pour deux saisons supplémentaires soit une septième et huitième saison constituées de douze épisodes chacune6. Sara Colleton, productrice exécutive de la série, annonce le 26 juin 2012 que ces deux saisons seront les dernières de la série, permettant aux producteurs et scénaristes de proposer une fin sur deux saisons7.

Le 1er mars 2017, soit quatre ans après l’arrêt de la série, le showrunner des deux dernières saisons Scott Buck a évoqué sa volonté de produire une nouvelle saison de Dexter8. Cependant, ce dernier, très occupé par la production des séries Iron Fist et Les Inhumains, n’a pas évoqué de date et ne fait que songer fortement à faire revenir Dexter sur le devant de la scène pour une ultime saison tout en gardant le casting original : « Clairement, j’adorerais reprendre l’histoire de Dexter, quelques années plus tard ! Mais je n’ai rien en tête spécialement pour l’instant. Si un jour ça devait arriver, je me pencherais sur la question9 ».

Casting

Cette section est vide, insuffisamment détaillée ou incomplète. Votre aide est la bienvenue ! Comment faire ?

En avril 2012, l’acteur Ray Stevenson a obtenu un rôle récurrent lors de la septième saison10.

En mai 2012, l’acteur Jason Gedrick rejoint la septième saison pour un rôle récurrent11.

En juin 2012, les acteurs Katia Winter12, Matt Gerald13 et Yvonne Strahovski14 ont tous obtenu un rôle récurrent dans la septième saison.

En juillet 2012, l’acteur Santiago Cabrera rejoint la septième saison pour un rôle récurrent15.

En janvier 2013, les acteurs Charlotte Rampling16 et Sean Patrick Flanery17 ont obtenu un rôle récurrent, Nick Gomez18 et Rhys Coiro19, un rôle le temps d’un ou deux épisodes lors de la huitième saison.

En février 2013, l’actrice Aimee Garcia est promue au statut de régulière lors de la huitième saison20.

En mars 2013, l’actrice Bethany Joy Lenz obtient un rôle récurrent dans la huitième saison21.

En avril 2013, Yvonne Strahovski est annoncée et confirmée officiellement pour reprendre son rôle de Hannah McKay lors de la huitième saison22.

En mai 2013, Kenny Johnson obtient un rôle récurrent dans la huitième saison23.

Lieux de l’action et de tournage

L’action se déroule principalement en Floride, la plupart du temps à Miami et dans ses environs. Plusieurs personnages sont membres du Miami Metro Police Department (MMPD), département de police fictif. Bien que certaines scènes soient vraiment tournées en Floride (la vue extérieure de l’appartement de Dexter par exemple24), un nombre non négligeable de scènes sont tournées au sud de la Californie25, à cause des coûts élevés de tournage hors de la zone des studios à Miami.

Le tournage de la huitième saison a débuté en janvier 2013 à Los Angeles26, la diffusion de cette dernière étant avancée au 30 juin 201326 au lieu de fin septembre comme initialement prévu26.

Grève des scénaristes

La grève des scénaristes américains commencée en novembre 2007 a pour conséquence l’arrêt de la production de nombreuses séries, ce qui entraîne une pénurie d’épisodes inédits. Pour pallier en partie cela, le réseau CBS (Showtime appartient au conglomérat CBS Corporation) décide de diffuser la première saison de Dexter à partir du 17 février 2008. Les épisodes sont censurés de certaines scènes qui ne correspondraient pas à une diffusion grand public27.

Maladie de Michael C. Hall

En janvier 2010, Michael C. Hall, interprète du rôle-titre, annonce qu’il est atteint d’un lymphome de Hodgkin, ce qui perturbe la production de la cinquième saison, dont le tournage devait commencer peu après. À la suite de son traitement, l’acteur perd ses cheveux, ce qui le contraint à porter une perruque lors du tournage de la série (perruque qui a coûté 10 000 dollars américains)28.

Diffusion internationale

Épisodes

Article détaillé : Liste des épisodes de Dexter.

La série est composée de huit saisons, chacune de douze épisodes.

Univers de la série

Les personnages

Personnages principaux

Dexter Morgan

Dexter mène une double vie : officiellement, il est expert en médecine légale au MMPD, spécialisé dans les taches de sang et projections sanguines, tandis que, la nuit, c’est un tueur en série qui suit scrupuleusement le « code » que lui a enseigné Harry (son père adoptif). C’est-à-dire qu’il ne s’attaque qu’à des tueurs qui le sont sans l’ombre d’un doute, même si la justice en a déclaré certains innocents faute de preuve ou ignore leurs activités.

Rita Bennett

Femme pour qui Dexter essaie d’éprouver des sentiments ; elle a un passé trouble à la suite de son mariage avec un homme violent, Paul Bennett. Elle vit avec ses deux enfants, Astor et Cody, dont Dexter s’occupe. Devenue par la suite l’épouse de Dexter, ils ont un fils nommé Harrison. Elle sera la dernière victime d’Arthur Mitchell à la fin de la quatrième saison.

Debra Morgan

Sœur adoptive de Dexter, elle est policière au MMPD. Investigatrice brillante, sa carrière a du mal à décoller du fait de l’ombre de son père, ancien membre de l’unité et de celle de son frère Dexter. Elle est promue lieutenant par Tom Matthews au cours de la sixième saison. Elle tombe dans un état végétatif à la fin de la huitième saison à cause d’une balle qu’elle a reçue. Dexter abrège ses souffrances volontairement.

James Doakes

Ancien membre des forces spéciales militaires américaines, il déteste Dexter. Policier intègre, son intransigeance lui amène régulièrement des reproches de la part de ses superviseurs. Enquêteur brillant, son sixième sens le fait s’opposer à Dexter dont il perçoit la part sombre sans pour autant immédiatement en identifier l’étendue. Découvrant le secret de Dexter vers la fin de la seconde saison, il est tué par Lila Tournay, qui est amoureuse de ce dernier et souhaite le protéger.

Angel Batista

Policier travaillant au MMPD, il est en contact régulier avec Dexter et Debra. D’origine cubaine, il semble prendre la vie de façon détendue, mais fait preuve de professionnalisme et d’humanité. Il considère Dexter comme son meilleur ami. À la fin de la série, il défend Dexter qui a tué Oliver Saxon, le responsable de l’état végétatif de Debra. Par la suite, il est sous le choc en apprenant que Dexter est mort et que son bateau a été retrouvé détruit alors que Dexter est bel et bien en vie, seul loin de Miami.

Maria LaGuerta

Femme ambitieuse d’origine Cubaine, ex-maîtresse de James Doakes, elle se marie avec Angel Batista (à la fin de la saison 4) mais divorcera assez rapidement. Son ambition la mène à devenir un moment superviseur de la section pour laquelle travaille Dexter. Elle termine sa carrière en qualité de capitaine du MMPD après avoir évincé Tom Matthews de son poste. Elle est tuée par balles à la fin de la septième saison par Debra.

Vince Masuka

Principal collègue de Dexter. C’est un grand sensible qui se cache derrière un masque de comique sexuellement vicieux. Dans la huitième saison, il apprend qu’il a une fille et tente de faire sa connaissance.

Joseph « Joey » Quinn

Coéquipier de Debra à la police de Miami. C’est un personnage ténébreux dont l’honnêteté peut être prise en défaut. Les rapports de Quinn et de Debra vont évoluer au cours de la série avec des hauts et des bas. Il entame une relation amoureuse avec elle mais la quitte au début de la sixième saison, quand elle refuse sa demande en mariage ; il sombre alors dans l’alcool. À la fin de la série, il prend la défense de Dexter quand ce dernier tue Oliver Saxon, le responsable de l’état végétatif de Debra, avec qui il s’est remis en couple peu de temps avant.

Harry Morgan

Père adoptif de Dexter, ce policier saura lui expliquer que ses pulsions meurtrières peuvent servir à faire le bien autour de lui. Il apparaît régulièrement dans des flashbacks et les pensées de Dexter comme s’il était à ses côtés lui donnant des conseils.

Tom Matthews

Tom Matthews est le commissaire de police de Miami. Il était aussi un ami de Harry Morgan. C’est lui qui apprend à Dexter que son père adoptif s’est suicidé.

Jamie Batista

Sœur cadette d’Angel Batista, elle devient la nouvelle baby-sitter de Harrison, le fils de Dexter.

Personnages récurrents

Rudy Cooper / Brian Moser

C’est le petit ami de Deb (la sœur de Dexter) durant la première saison. Prothésiste, il est aussi le frère biologique caché de Dexter et son vrai nom est Brian Moser. Tout comme Dexter, il a assisté à l’assassinat de sa mère alors qu’il était enfant mais en est ressorti encore plus traumatisé que lui. Il s’avère être le Tueur de Glace et va tenter de pousser Dexter à assumer ses pulsions meurtrières. Il tente de tuer Deb sous les yeux de Dexter mais ce dernier sauvera sa sœur adoptive avant de tuer Brian. Il apparaît également à Dexter dans la sixième saison, sous forme d’hallucination.

Lila Tournay

Elle apparaît lors de la deuxième saison. Elle est artiste et sculpteur. Elle s’est inscrite aux Drogués Anonymes où elle rencontre Dexter Morgan qu’elle prend sous son aile. Dexter la tue à Paris, une fois qu’elle a découvert sa véritable identité.

Miguel Prado

Il apparaît lors de la troisième saison. C’est un procureur. Lorsqu’il rencontre Dexter, tous deux sympathisent. Celui-ci va petit à petit lui confier et montrer quelques secrets de ses meurtres. Dexter finira par le tuer

Arthur Mitchell

Aussi appelé Trinité (Trinity), il apparaît lors de la quatrième saison et s’avère être un des ennemis les plus coriaces de Dexter. Il est présenté, sous l’apparence d’un homme parfaitement intégré dans la société, comme l’un des plus grands tueurs en série de toute l’histoire des États-Unis. Il a en effet répété pendant 30 ans une série de 3 meurtres trouvant écho dans son enfance : une femme à laquelle il fait une incision au niveau de l’artère fémorale dans une baignoire représentant sa sœur, une femme jetée du haut d’un immeuble symbolisant sa mère et pour finir un homme tabassé à mort à coups de marteau, pour son père. En fait, Dexter découvrira que Trinité commence ses séries macabres par un quatrième meurtre, celui d’un enfant de 10 ans, qui le représente lorsqu’il perd son innocence.Il tuera également la femme de Dexter, Rita bennet.

Lumen Ann Pierce

Lumen apparaît dans la cinquième saison, lorsque Dexter la libère des mains d’un groupe de tueurs en série. Elle va alors se rapprocher de lui et ce dernier l’aidera à retrouver ses ravisseurs afin de les empêcher de nuire.

Travis Marshall

Il apparaît dans la sixième saison. Travis est l’un des deux tueurs en série fanatiques qui sévissent à Miami, l’autre étant le professeur Gellar.

Professeur Gellar

Il apparaît dans la sixième saison. Le professeur Gellar est un personnage important dans le déroulement de l’intrigue de la saison puisqu’il est le « mentor » de Travis et son ancien professeur de fac.

Hannah McKay

Elle apparaît lors de la septième saison. Elle collabore avec la police et Dexter. C’est une tueuse en série. Elle devient la petite amie de Dexter.

Isaac Sirko

Il apparaît aussi lors de la septième saison. Il est le chef d’un réseau criminel ukrainien et cherche à venger un certain Viktor que Dexter a tué.

Jacob Elway

Il apparaît dans la huitième saison. C’est un détective privé mais aussi le nouveau patron de Debra qui a démissionné de son poste de lieutenant.

Dr Evelyn Vogel

Elle apparaît dans la huitième saison. C’est une neuro-psychiatre de grande renommée. Elle a aidé Harry à faire de Dexter ce qu’il est aujourd’hui. Elle aide aussi Debra à ne plus s’en vouloir de la mort de LaGuerta et à prendre conscience que de toute façon, elle aurait choisi de protéger Dexter. Elle est tuée par son fils, Daniel Vogel.

Niki Walters

C’est la fille de Vince Mazuka, dont ce dernier ignorait l’existence. Elle apparaît dans la huitième saison. Vince croyait qu’elle était venue pour lui extorquer de l’argent, mais il s’est avéré avoir tort.

Cassie Jollenston

Elle apparaît dans la huitième saison. C’est la nouvelle voisine de Dexter. Elle est tuée par Oliver Saxon / Daniel Vogel.

Oliver Saxon / Daniel Vogel

Il apparaît dans la huitième saison. Son vrai nom est Daniel Vogel, il est le fils aîné du Dr Evelyn Vogel. Il est présumé mort dans l’incendie de l’hôpital psychiatrique dans lequel il était interné après avoir noyé son frère.

U. S. Marshall Cooper

Il apparaît dans la huitième saison. Elway collobore avec Marshall pour capturer Hannah Mckay qui est en fuite. En suivant à la trace les faits et gestes de Dexter et de Debra, Marshall tombe sur Daniel Vogel ligoté, l’implorant de le détacher dans le vieil hôpital où ce dernier assassinait ses victimes. Ignorant l’identité de Daniel Vogel, Marshall le libère et se fait poignarder par ce dernier.

Zach Hamilton

Il apparaît dans la huitième saison. C’est le fils d’un politicien de Miami qui est soupçonné d’avoir tué une femme. Le Dr Vogel suggère à Dexter de lui enseigner le « code de Harry ». Dexter est d’abord réticent mais il se rend compte que Zach est comme lui quand il était plus jeune. Après lui avoir enseigné le code, Zach effectue son premier meurtre correctement, ce qui rend Dexter fier de voir que le code est encore transmissible. Il est tué par Daniel Vogel.

Accueil

Audiences

Aux États-Unis

La série a vu son audience progresser depuis la première saison et a battu, lors de la quatrième saison, des records historiques sur la chaîne, 2,6 millions de téléspectateurs29. La quatrième saison a été vue en moyenne par 1,74 million de téléspectateurs30, soit le meilleur score pour une série de Showtime, loin devant The L Word ou Californication.

Dans les pays francophones

Cette section est vide, insuffisamment détaillée ou incomplète. Votre aide est la bienvenue ! Comment faire ?

Distinctions

Récompenses et nominations

Le 17 janvier 2010, lors de la cérémonie des Golden Globes, la série Dexter remporte ses deux premières récompenses (en) dans les catégories Meilleur acteur dans une série télévisée dramatique pour Michael C. Hall et Meilleur acteur dans un second rôle dans une série pour John Lithgow31.

Commentaires

Références à American Psycho

2017-fr.wp-orange-source.svg
Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (mai 2010).

La première saison comporte plusieurs références à ce sujet :

  • Dexter, afin d’obtenir des tranquillisants pour animaux, utilise le pseudonyme Patrick Bateman (le tueur en série du roman et du film American Psycho)
  • De plus, dans l’épisode 8 de la première saison, Démystification (Shrink Wrap), Dexter, se rendant chez un psychanalyste, se fait alors appeler Sean Ellis. Sean étant le prénom du frère de Patrick Bateman, et protagoniste du roman et du film Les Lois de l’attraction, œuvre littéraire de Bret Easton Ellis dont Dexter associe donc le patronyme de l’auteur et le prénom d’un de ses héros, faisant référence à un lien de fratrie avec un tueur en série.

Autres références

  • Dans l’épisode 8 de la quatrième saison des Experts : Manhattan, l’action se déroule dans Times Square à New York. Il est possible de voir à plusieurs reprises une publicité placée dans Times Square pour la série Dexter avec en image de fond l’acteur principal Michael C. Hall. Tout comme dans l’un des épisodes de la quatrième saison de Californication (autre série de Showtime).
  • Dans l’épisode spécial Halloween de la saison 23 des Simpson, Ned Flanders est dirigé par une voix mystérieuse qui le fait agir en tueur en série. Le générique, les meurtres et les motivations font référence à Dexter. Les meurtres et le générique de fin sont accompagnés par la musique de Dexter.
  • Le groupe français Chinese Man utilise dans sa chanson Post Trauma (Groove Sessions II), des samples tirés de la série. Il est possible d’entendre un extrait du dialogue en version originale lors de la deuxième saison entre Lila Tournay et Dexter Morgan : « I feel like… You stole my life. I’m not the person, I’m supposed to be. It’s like I’m hollow […] ».[réf. souhaitée]

Produits dérivés

Sorties DVD et disque Blu-ray

Intitulé du coffret Nombre
d’épisodes
par saison
Dates de sortie Nombre
de disques
Société(s) de distribution
Zone 1
(dont Drapeau des États-Unis États-Unis et Drapeau du Canada Canada)
Zone 2
(Europe dont Drapeau de la France France)
DVD Disque Blu-ray DVD Disque Blu-ray
Dexter – Saison 1 12 21 août 2007 6 janvier 2009 22 avril 2010 ? 4 2 Warner Home Video (zone 1)
Paramount Home Entertainment France (zone 2)
Dexter – Saison 2 19 août 2008 5 mai 2009 7 septembre 2010 5
Dexter – Saison 3 18 août 2009 3 mai 2011 3
Dexter – Saison 4 17 août 2010 8 juin 2011
Dexter – Saison 5 16 août 2011 14 septembre 2011
Dexter – Saison 6 15 août 2012 19 septembre 2012 4
Dexter – Saison 7 14 mai 2013 18 septembre 2013
Dexter – Saison 8 12 novembre 2013 11 juin 2014 6 inconnu
Source : Dates de sortie DVD et Blu-ray32

Jeux vidéo

Websérie dérivée d’animation

Article détaillé : Webisodes de Dexter: Early Cuts.

En 2009, une websérie dérivée d’animation américaine, intitulée Dexter: Early Cuts, a vu le jour. Elle a été diffusée à partir du 25 octobre 2009 sur le site de la chaîne Showtime. L’acteur Michael C. Hall reprend son rôle de Dexter Morgan en interprétant la voix du personnage.

Ces webisodes de 2 minutes chacun, composés de deux saisons et dix-huit épisodes, tiennent lieu de prologue à la première saison de la série Dexter. L’intrigue concerne les premiers pas et victimes du serial killer.

Notes et références

  1. (en) « Dexter – A Killer New Series With a Twisted Brand of Justice » [archive], sur Corus Entertainment, 29 août 2006
  2. « Les débuts de Dexter dès fin janvier 2013 sur NT1 » [archive] sur Tvnews.com, consulté le 1er janvier 2013
  3. a et b « La RTS en fait-elle trop en boycottant la série télévisée Dexter » [archive] sur Lematin.ch, consulté le 12 septembre 2011
  4. a b c d e et f « Fiche du doublage de la série » [archive], sur Doublage Séries Database (consulté le 15 janvier 2011), m-à-j le 18 octobre 2013
  5. a b et c « Fiche de doublage de la série » [archive], sur RS Doublage (consulté le 4 octobre 2011), m-à-j le 15 juillet 2012
  6. (en) « Dexter renews for seventh and eighth seasons by Showtime » [archive], sur TVbytheNumbers.Zap2It.com, 18 novembre 2011
  7. (en) « Dexter season 8 will definitely be the final season » [archive], sur Dexterdaily.com (consulté le 26 juin 2012)
  8. « Dexter : Scott Buck n’est pas contre une nouvelle saison » [archive], sur begeek.fr, 1er mars 2017
  9. « Le sérial-killer Dexter pourrait revenir pour une neuvième saison » [archive], sur EcranLarge.com, 28 février 2017
  10. « Ray Stevenson en personnage récurrent dans la saison 7 de Dexter ! » [archive] sur AlloCiné.fr, article consulté le 25 avril 2012, mis en ligne le 1er juin 2012
  11. « Jason Gedrick rejoint la saison 7 de Dexter ! » [archive] sur AlloCiné.fr, article du 23 mai 2012, consulté et mis en ligne le 1er juin 2012
  12. « Katia Winter : Un nouveau personnage récurrent dans Dexter » [archive] sur AlloCiné.fr, consulté le 1er juin 2012
  13. « Matt Gerald jouera dans la septième saison de Dexter » [archive] sur Dexter-addict.com, consulté le 11 juin 2012
  14. « Dexter : Yvonne Strahovski rejoint la série ! » [archive] sur AlloCiné.fr, consulté le 13 juin 2012
  15. « Un ancien de Heroes dans Dexter’ » [archive] sur AlloCiné.fr, consulté le 20 juillet 2012
  16. « Charlotte Rampling face à Dexter ! » [archive] sur AlloCiné.fr, consulté le 24 janvier 2013
  17. « Dexter face au jeune Indiana Jones ! » [archive] sur AlloCiné.fr, consulté le 25 janvier 2013
  18. « Dexter : un acteur de The Walking Dead dans la huitième saison » [archive] sur commeaucinema.com, consulté le 19 février 2013
  19. Dexter recrute un acteur d’Entourage [archive] sur Commeaucinema.com, consulté le 28 février 2013
  20. « Aimee Garcia promue régulière dans Dexter » [archive] sur AlloCiné.fr, article du 6 février 2013, consulté le 26 février 2013
  21. « Une actrice des Frères Scott rejoint la huitième saison de Dexter » [archive] sur Critictoo.com, consulté le 22 mars 2013
  22. (en) « Yvonne Strahovski returning Dexter » [archive], sur Insidetv.ew.com, 10 avril 2013 (consulté le 14 avril 2013)
  23. « Dexter saison 8, nouvel acteur » [archive] sur Commeaucinema.com, consulté le 13 mai 2013
  24. « Où habite Dexter Morgan ? » [archive] sur Dexter-addict.com, consulté le 21 juillet 2010
  25. (en) « Un nombre non négligeable de scènes tournées au sud de la Californie » [archive] sur Seeing-stars.com, consulté le 5 juillet 2010
  26. a b et c « La huitième saison de Dexter sera diffusée plus tôt que prévu ! » [archive] sur AlloCiné.fr, consulté le 26 février 2013
  27. (en) « CBS hopes Dexter slays audiences » [archive], sur Variety.com, 7 janvier 2008 (consulté le 5 février 2019)
  28. « Michael C. Hall et la perruque à 10 000 dollars » [archive] sur Dexter-addict.com
  29. « 2,6 millions d’audience pour le final de la saison 4 de Dexter » [archive] sur Audiencesusa.com
  30. « Moyenne de la saison 4 » [archive] sur Audiencesusa.com
  31. Mook, « Dexter récompensé aux Golden Globes 2010 » [archive], sur Dexter-Addict.com (consulté le 18 janvier 2010)
  32. « Sorties DVD » [archive] sur DVDseries.net, consulté le 24 juillet 2011

Voir aussi

Articles connexes

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes

 [afficher]

v · m
 [afficher]

v · m
Séries télévisées de Showtime

 



Du pillage des églises bretonnes et autres

Le phénomène est connu, seuls les voleurs mal organisés ou pas très futés se font prendre.

Comme toujours, les réseaux sont quasiment inatteignables.

Ils sont d’autant plus tranquilles qu’ils peuvent bénéficier de nombreuses complicités, y compris de celles de magistrats CORROMPUS.

Le mépris, voire la haine affichés par certains à l’égard de la religion catholique ou des populations locales, leur volonté de les casser, de les détruire, peuvent aussi être des facteurs déterminants, autant pour les vols que pour leur impunité.

 

https://abp.bzh/pillage-du-tresor-d-auray-les-pistes-de-l-enquete-23500

Pillage du trésor d’Auray : les pistes de l’enquête

 

Publié le 16/10/11 21:03, dans Reportage par Louis-Benoît Greffe pour ABP

Après le pillage jeudi soir du trésor de la basilique Sainte-Anne d’Auray, l’heure est venue de faire le point sur l’enquête.

Rappelons les faits : jeudi soir, des voleurs ont brisé les vitrines où étaient exposés les ex-votos ou objets précieux ou non, donnés en reconnaissance à Sainte Anne suite à une prière ou un voeu qu’elle aurait exaucé par son intercession auprès du Seigneur. Car, rappelons-le, les saints ne réalisent pas de miracles, ils les rendent possibles par leur intercession entre l’homme et Dieu.

Seuls les objets en argent et or ont disparu. Le dernier pillage du trésor remonte à quelques années et visait les pierres précieuses, les objets volés avaient été retrouvés dans la LaÏta, dépouillés de leurs pierreries.

Aujourd’hui, quatre pistes s’offrent à l’enquête.

– La première, la moins probable, est l’acte d’un ou de plusieurs déséquilibrés . C’est souvent la façon la plus simple de retrouver les objets, car ces gens-là que rien ne prédestine à ce type de délits se font prendre en tentant de revendre les objets.

– La deuxième, possible, est le forfait d’une bande de pilleurs d’églises comme il y en a eu en Seine-et-Marne et dans les Ardennes. Il faudrait, pour accréditer cette version, se pencher sur tous les vols passés dans les églises des environs, dans un rayon de 100 à 150 km (sud des Côtes-d’Armor, Cornouaille, pays de Vannes et de Nantes). Ces bandes opèrent en nombre, disposent de leur propre réseau de revendeurs, se caractérise par des modes d’actions rapides, primaires (pied de biche) et violents. Elles profitent aussi du fait que les églises sont mal sécurisées et qu’il n’y a eu que très peu d’inventaires des objets du culte depuis 1905, quoi que certains diocèses commencent à le faire (notamment ceux d’Orléans et de Blois en France, suite à… des vols nombreux). S’il y a une chaîne de vols dans les églises bretonnes, il est probable que le casse d’Auray puisse y être rattaché. C’est donc du côté des négociants en or et des fondeurs que se portera l’attention de la force publique.

– La troisième est la «commande» d’un collectionneur étranger , peu plausible dans le cas présent. Au fil des affaires, les enquêteurs se sont rendu compte que certains particuliers collectionneurs d’objets d’art «commandaient» des vols en rétribuant grassement des exécutants passés maîtres dans l’art de voler. Les modes d’action sont rapides, souvent précis et peu violents. Les chances de retrouver les objets, minimes, puisqu’en général, une fois parvenus à leurs commanditaires, ils ne reparaissent plus dans les ventes à l’étranger… ou des décennies après.

– La quatrième, la plus probable, est un casse lié à la flambée des cours de l’or : en effet, l’or, à 1.680 dollars l’once (28,3 grammes), atteint des sommets et un retournement du marché est anticipé depuis plusieurs semaines. Plus la crise dure, et plus l’or est la valeur refuge des investissements, qui se retirent de l’économie réelle et donc la plongent encore plus dans la crise. Rien ne semble vouloir arrêter le cercle vicieux. Dans ces conditions, les reliquaires des églises et les trésors des basiliques et des cathédrales, souvent richement pourvus d’objets en or, sont des cibles de premier choix . Là encore, l’attention des forces publiques va se porter, s’il n’est pas trop tard encore, sur les fondeurs, les négociants en gros en métaux précieux, et toute la chaîne de recyclage de l’or, sachant que les voleurs vont essayer de se débarrasser des objets le plus vite possible et peut-être à l’étranger .

Quoi qu’il en soit, après le casse d’Auray et suite à la multiplication des vols ces dernières années (depuis 2005), peut-être que l’Église de France prendra enfin des mesures simples pour sécuriser les objets précieux du culte. Ne serait-ce que changer les serrures vieillottes des sacristies et faire l’inventaire, dans chaque église, des objets du culte et des statues, principales cibles des vols. Afin qu’on ne débouche pas, à la longue, sur des églises fermées, claquemurées, faute de fidèles et par cause de vols incessants.

Louis Bouveron

 

https://www.christianophobie.fr/la-une/bretagne-pillage-dune-eglise-dans-le-morbihan

Bretagne : pillage d’une église dans le Morbihan

 

Du pillage des églises bretonnes et autres dans Corruption Eglise-de-Roudouallec

Encore un pillage d’église en Bretagne. Cette fois-ci c’est à Roudouallec dans le Morbihan…

 

L’église Notre-Dame-de-Lorette a été vandalisée dans la nuit de lundi à mardi [20-21 octobre]. Les personnes se sont introduites en descellant la grille extérieure de protection de l’un des vitraux. Elles ont ensuite tordu celui-ci pour pouvoir s’introduire dans l’édifice religieux. La disparition de la statue de Saint-Nicodème (XVe siècle), de celle de Notre-Dame-de-Lorette (XVIe siècle), sainte patronne de l’église, de Saint-Corentin (XVIe siècle) ainsi que des bougeoirs en laiton posés sur l’autel a été constatée.

 

Source : Ouest France (21 octobre)

 

https://www.ouest-france.fr/bretagne/roudouallec-56110/roudouallec-des-vols-leglise-notre-dame-de-lorette-2919136

Roudouallec. Des vols à l’église Notre-Dame-de-Lorette

 

Publié le 21/10/2014 à 22:18

  • « C’est par le vitrail que se sont introduits les malfaiteurs », explique le maire Louis-Marc Rivoal.
    « C’est par le vitrail que se sont introduits les malfaiteurs », explique le maire Louis-Marc Rivoal. | Ouest-France

 

Différents objets de l’’église Notre-Dame-de-Lorette ont été dérobés dans la nuit de lundi à mardi.

L’église Notre-Dame-de-Lorette a été vandalisée dans la nuit de lundi à mardi.

Les personnes se sont introduites en descellant la grille extérieure de protection de l’un des vitraux. Elles ont ensuite tordu celui-ci pour pouvoir s’introduire dans l’édifice religieux.

Statues et bougeoirs en laiton

La disparition de la statue de Saint-Nicodème (XVe siècle), de celle de Notre-Dame-de-Lorette (XVIe siècle), sainte patronne de l’église, de Saint-Corentin (XVIe siècle) ainsi que des bougeoirs en laiton posés sur l’autel a été constatée.

 

https://www.ouest-france.fr/bretagne/rennes-35000/vols-ecroue-pour-avoir-pille-de-nombreuses-eglises-2958433

Vols. Ecroué pour avoir pillé de nombreuses églises

 

Modifié le 07/11/2014 à 14:52 | Publié le 07/11/2014 à 12:51

  • Plusieurs églises au sud de l'Ille-et-Vilaine et en Loire-Atlantique ont été cambriolées.
    Plusieurs églises au sud de l’Ille-et-Vilaine et en Loire-Atlantique ont été cambriolées. | Archives OF

 

Un Anglais, habitant la région de Vitré, avait cambriolé plusieurs églises en Ille-et-Vilaine et Loire-Atlantique. Les objets de culte étaient revendus sur internet.

Mercredi dernier, cinq personnes ont été interpellées dans une affaire de vols d’objets de culte dans les églises en Bretagne et dans les Pays de la Loire.

Grande valeur

L’enquête avait commencé après une série de cambriolages dans les églises. Vingt vols dont 17 pour le seul département d’Ille-et-Vilaine, dans le secteur de Vitré, étaient recensés. Le butin pour les malfaiteurs ? Des objets de cultes dont certains d’une grande valeur (calices, patènes, ciboires..).

Les gendarmes d’Ille-et-Vilaine ont travaillé avec l’office central de lutte contre le trafic d’objets culturels, et le service de renseignement criminel de la gendarmerie pour retrouver les auteurs.

Un calice en vente sur Ebay

C’est une petite annonce sur le site de vente en ligne Ebay qui a fait progresser l’enquête. « Un calice était mis en vente. On a réussi à remonter la piste du vendeur, basé en Angleterre », indique un officier de la gendarmerie.

Les gendarmes ont ensuite identifié l’auteur des vols et ses complices, basés en Ille-et-Vilaine. Tous ont été interpellés mercredi dans la région de Vitré.

En détention provisoire

L’auteur principal est un Britannique qui vit en France. Il aurait reconnu « 18 vols ». Il a été mis en examen pour soustraction frauduleuse d’objets de culte, et écroué. Sa compagne a été mise en examen et laissée libre. Les autres ne sont pas poursuivis.

Les gendarmes n’ont pas eu affaire à un réseau organisé, mais plutôt à « un délinquant qui a agi par opportunité ».

 

https://www.francebleu.fr/infos/societe/une-eglise-pillee-dans-le-village-de-simiane-la-rotonde-dans-les-alpes-de-haute-provence-1518036290

Une église pillée dans le village de Simiane-la-Rotonde dans les Alpes-de-Haute-Provence

 

mercredi 7 février 2018 à 21:44 – Mis à jour le jeudi 8 février 2018 à 7:01 Par Chloé Gandolfo, France Bleu Provence et France Bleu

L’église Sainte-Victoire de Simiane-la-Rotonde, dans les Alpes-de-Haute-Provence, a été pillée dans la nuit du 28 janvier. Les habitants du village sont émus : Sainte Victoire est la patronne du village. Son buste était dans l’église depuis le XVe siècle.

 

Le buste de la sainte patronne de Simiane-la-Rotonde a été dérobé
Le buste de la sainte patronne de Simiane-la-Rotonde a été dérobé © Maxppp –

 

Simiane-la-Rotonde, France

La porte était pourtant bien fermée à clef mais cette nuit du 28 janvier, des malfrats l’ont forcée pour piller l’église. Ils ont volé des reliques et surtout, le buste de Sainte Victoire. Une sculpture chère aux habitants de Simiane-la-Rotonde. Isabelle Oudo est conseillère municipale en charge des affaires de l’église dans le village. C’est elle qui est arrivée la première sur place, elle est encore très émue : « Ce sont des biens d’une valeur inestimable. »

Car Sainte Victoire pour les Simianais c’est la sainte patronne du village. Ici, on la fête tous les premiers week-ends de mai. Depuis des décennies, les habitants déposent des bijoux autour de son cou et les hommes la portent sur un brancard à travers le village pendant que le curé bénit les habitations. « Sainte Victoire n’avait jamais quitté l’église depuis le XVe siècle. Sauf pendant la Révolution quand il a fallu la cacher. J’en suis presque tombée malade. C’est très triste. »

 

 dans Crime

VOL! Avis de recherche : si vous voyez passer (on ne sait jamais…) le buste-reliquaire de Sainte Victoire (16e siècle) chez un antiquaire véreux (il ne peut que l’être), prévenez la police! Volé hier avec d’autres objets de culte ayant quelque valeur sur le marché des objets religieux, dans l’église de Simiane La Rotonde, (Haute Provence) Si vous pouvez, faites tourner l’information, merci à vous tous! (et merci P. pour la photo!) Ici le référencement du ministère de la culture : http://www.culture.gouv.fr/public/mistral/palsri_fr… #antiquite #16esiecle #simianelarotonde #saintevictoire

3
6
72

 

Par :

Chloé GandolfoFrance Bleu Provence

 

 

https://www.sciencesetavenir.fr/archeo-paleo/patrimoine/vol-du-reliquaire-d-anne-de-bretagne-derniere-victime-d-une-longue-liste-d-exactions_123118

Le reliquaire d’Anne de Bretagne, volé puis retrouvé

 

Par Bernadette Arnaud le 16.04.2018 à 12h16, mis à jour le 23.04.2018 à 11h49

Le reliquaire en or du cœur d’Anne de Bretagne a été retrouvé samedi 21 avril 2018. Le vol de ce véritable trésor national s’inscrit dans une longue série de pillages récents partout en France.

 

Reliquaire du Coeur d'Anne de Bretagne

Reliquaire du coeur d’Anne de Bretagne

©Guillaume Souvant / AFP

MISE À JOUR. Le reliquaire en or du coeur d’Anne de Bretagne a été retrouvé samedi 21 avril 2018. Le quotidien « Presse-Océan » a précisé que les caméras de surveillance avaient filmé 4 personnes au moment du vol ; deux suspects ont été appréhendés.

La série noire des pillages de trésors du patrimoine continue ! Le très précieux reliquaire en or du cœur d’Anne de Bretagne, reine de France (de 1491 à 1498 puis de 1499 à 1514), a été dérobé au musée Dobrée, à Nantes (Loire-Atlantique) dans la nuit du vendredi 13 au samedi 14 avril 2018. Objet historique d’une valeur inestimable, cette pièce unique était présentée dans le cadre d’une exposition : « Voyage dans les collections« . Sauvé de justesse de la fonte à la Révolution, l’écrin ouvragé en 1514, a été soustrait en même temps qu’une statue hindoue dorée et un ensemble de monnaies d’or, ce qui fait craindre aux autorités qu’elle puisse être fondue… La police judiciaire de Nantes a été saisie de l’enquête immédiatement après la découverte du vol, comme l’a rapporté le quotidien régional Presse-Océan.

 

w453-90495-portrait-d-anne-de-bretagne-cre-dit-manuel-cohen-afp dans Folie

Portrait d’Anne de Bretagne. ©Manuel Cohen / AFP

Pièce d’orfèvrerie funéraire fabriquée au début du XVIe siècle, le précieux étui avait contenu le cœur d’Anne de Bretagne. Avant son décès en 1514, la souveraine avait en effet exprimé le souhait qu’après sa mort, son cœur soit déposé dans le tombeau de ses parents, dans l’église des Carmes de la ville. Le traitement des dépouilles des souverains de France s’est en effet longtemps accompagné d’une étrange coutume qui était d’inhumer leur corps dans la Basilique royale de Saint-Denis (Seine-Saint-Denis), et leurs cœurs, voire leurs entrailles, dans des reliquaires répartis dans différents lieux de leur choix.

Ce spectaculaire cambriolage succède à une longue liste d’autres pillages récents dans des sites patrimoniaux. Ainsi, en mai 2017, une pièce majeure du trésor d’art sacré du musée de Fourvière, à Lyon (Rhône) –une couronne en or de la Vierge sertie de 1791 pierres précieuses – avait également été volée. Cette pièce exceptionnelle confectionnée en 1899 grâce à des dons de familles lyonnaises, a été subtilisée en même temps qu’un anneau et un calice. D’autres joyaux, telle la couronne de Notre-Dame d’Aubazine conservée dans la cathédrale Saint-Pierre d’Angoulême (Charente), ou celle de la statue de Notre-Dame-de-Bon-Secours, dans l’église Sainte-Croix de Nantes, ont également disparu en avril 2017 selon le quotidien Sud-Ouest. Hémorragie qui s’est poursuivie en novembre 2017 avec le vol de huit tableaux, dont sept œuvres majeures du XIXe siècle, dans l’église Saint-Jacques à Dieppe (Seine-Maritime), comme l’a rapporté France 3-Normandie.

Une triste énumération loin d’être exhaustive. Heureusement, des œuvres sont de temps à autre retrouvées, c’est le cas récent d’un tableau de Degas, à Marseille. Depuis 1975, l’Office central de lutte contre le trafic des biens culturels (OCBC) a été créé au sein de la Direction centrale de la police judiciaire au ministère de l’Intérieur, pour traquer les objets d’art volés autant que les trafiquants, en France et à l’étranger.

 



Chatons mignons : la stratégie communicative de Jean-Marc Donnadieu est un échec

Il n’a convaincu personne. Même avec l’aide de chatons mignons, il ne séduit pas.

La preuve par Mélenchon, également lion du 3ème décan :

 

http://www.lefigaro.fr/politique/2019/02/04/01002-20190204ARTFIG00278-gilets-jaunes-la-strategie-de-melenchon-deja-mise-en-echec-dans-les-sondages.php

«Gilets jaunes»: la stratégie de Mélenchon déjà mise en échec dans les sondages

 

Le leader du mouvement des Insoumis, supporter enthousiaste des «gilets jaunes», ne parvient pas à en tirer un bénéfice politique.

À quatre mois des européennes, Jean-Luc Mélenchon ne rassemble que moins d’un tiers de son électorat de la présidentielle. Il avait obtenu 19,58 % des voix en 2017 et deux ans plus tard, un sondage OpinionWay/Tilder publié jeudi dans Les Échos ne lui donne que 8 %. Il est vrai que ce maigre score le place tout de même en tête de la gauche, à égalité avec les écologistes. Mais il manifeste un possible essoufflement de son mouvement, sinon un effondrement. À ce titre, la journée de mobilisation syndicale, mardi, à laquelle il appelle fortement à participer, pourrait être lourde de sens et de conséquences.

» LIRE AUSSI – «Gilets jaunes»: Jean-Luc Mélenchon à l’offensive

Le député de Marseille a fait le pari d’embrasser le mouvement des «gilets jaunes», comme étant la manifestation du soulèvement populaire qu’il appelle de ses vœux depuis deux campagnes présidentielles. Pourtant, malgré un soutien marqué à l’un des plus radicaux des leaders des «gilets jaunes», …

Cet article est réservé aux abonnés. 82% reste à lire.



1...2526272829...39

Le Club des Jeunes |
Collectif citoyen de Monfla... |
JCM Consultant |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Hug Lo
| Reelnew
| coachingmeteo