Brest, Paris : deux villes, deux justices

A Paris pas plus qu’à Marseille, au contraire de ce qui se passe à Brest, le professionnel exerçant auprès de jeunes enfants qui se plaignent de viols ou d’agressions sexuelles de sa part n’est exempté de poursuites sous prétexte qu’il est fonctionnaire et/ou agit dans l’exercice de ses fonctions.

Et dans le cas précis rapporté dans l’article ci-dessous, les choses n’ont pas traîné, ce qui est tout à fait inhabituel en la matière.

Mais certains auront probablement bien senti le coup de semonce qu’a constitué l’enlèvement en Algérie dimanche 21 septembre 2014, suivi de sa décapitation moins de trois jours plus tard, du guide de haute montagne Hervé Gourdel, de part quelques-unes de ses caractéristiques clone ou substitut du cyberdélinquant et psychopathe Cyprien LURAGHI.

A ce que je sache, seule la justice brestoise continue à glorifier l’individu et ses complices.

 

http://www.metronews.fr/paris/paris-soupconne-de-viols-un-animateur-scolaire-place-en-detention/mniz!grFnW7Kb5AfQ/

Paris : soupçonné de viols, un animateur scolaire placé en détention

 

Créé : 26-09-2014 19:29

FAITS DIVERS – Un animateur scolaire de 44 ans, arrêté mercredi et soupçonné de viols et d’agressions sexuelles sur trois fillettes, a été déféré ce vendredi en vue d’une possible mise en examen. L’homme travaillait dans une école élémentaire du 15e arrondissement depuis douze ans.

 

Interpellé mercredi après-midi, l'animateur a été déféré ce vendredi. Le Parquet a requis le placement en détention provisoire

Interpellé mercredi après-midi, l’animateur a été déféré ce vendredi. Le Parquet a requis le placement en détention provisoire Photo : Philippe Huguen / AFP

 

L’homme était placé en garde à vue depuis mercredi 24 septembre dans les locaux de la Brigade de protection des mineurs (BPM). Ce vendredi, une information judiciaire a été ouverte par le Parquet de Paris pour viols et agressions sexuelles sur mineur par personne ayant autorité.

L’animateur scolaire, intervenant dans une école du 15e arrondissement depuis de longues années, risque d’être mis en examen très prochainement. Pour l’instant, le Parquet a requis le placement en détention provisoire.

Troisième victime

L’affaire débute la veille de son interpellation. Mardi en rentrant de l’école, deux fillettes de sept et huit ans rapportent à leurs parents respectifs le récit troublant et inquiétant des gestes qu’aurait eu envers elles leur animateur.

Dans la soirée, les familles sont reçues par la directrice de l’école. Les fillettes sont prises très au sérieux et la BPM est saisie immédiatement après le dépôt de plainte. Depuis, une troisième petite victime âgée de neuf ans a été identifiée, selon une source proche du dossier.

Député-maire surpris

Dans le quartier, l’interpellation de l’animateur a fait l’effet d’une bombe. Cet homme de 44 ans travaillait en effet dans cette école depuis douze ans et participait également aux activités du centre de loisirs, l’été et pendant les petites vacances.

Selon les informations de France Info, le suspect, « bien noté et considéré comme un bon élément » était connu de tous, y compris du député-maire du 15e arrondissement Philippe Goujon qui s’est montré très surpris par son interpellation. L’animateur a été suspendu de ses fonctions et une cellule psychologique a été mise en place dans l’école.

Brest, Paris : deux villes, deux justices dans Calomnie

Mail-envelope dans CrimeE-mail



Brest, Marseille : deux villes, deux justices

A Brest, pour peu qu’ils soient fonctionnaires et émargent, par exemple, à l’Education nationale, les proxénètes, violeurs ou pédophiles ne sont jamais poursuivis, ce sont leurs victimes qui le sont dès qu’elles s’en plaignent, et il n’est dès lors pas question de les rater, les magistrats s’en portent garants et n’hésitent pas, comme dans mon cas, à participer activement aux faits de proxénétisme dénoncés, notamment : multiplication des actes illégaux et manoeuvres frauduleuses en vue de priver la victime de tout salaire ou tout autre revenu, de la dépouiller de ses éventuelles économies et de ruiner aussi ses proches pour qu’ils ne puissent l’aider financièrement, harcèlements incessants en vue de la persuader de se prostituer pour gagner sa vie et payer toutes les dettes artificiellement, frauduleusement ou illégalement mises à sa charge, en association aux campagnes de calomnies les plus pernicieuses. Entre autres choses, on me fait passer pour une prostituée, car c’est toujours le meilleur moyen d’isoler une femme, de provoquer à son encontre du harcèlement sexuel ou des agressions sexuelles, éventuellement des viols, et au final, de l’amener effectivement à la prostitution – mais dans ce domaine, j’ai droit aussi aux harcèlements et agressions multiformes de rabatteurs et divers détraqués spécialement recrutés à cet effet par la patronne, Josette Brenterch, comme ses comparses de l’Internet les « déconnologues » de la bande LURAGHI.

La totale pour la victime, donc : elle refuse de se prostituer ? les magistrats eux-mêmes se mettent en quatre pour l’y contraindre.

A Marseille, en revanche, ce sont bien les proxénètes qui font l’objet de poursuites.

 

http://www.leparisien.fr/marseille-13000/marseille-une-directrice-d-ecole-soupconnee-de-proxenetisme-26-09-2014-4167033.php

Marseille : une directrice d’école soupçonnée de proxénétisme

 

Publié le 26.09.2014, 19h41 | Mise à jour : 20h04

Le couple est soupçonné d'avoir organisé des soirées lors desquelles des prostituées étaient engagées et de la drogue proposée aux clients.

Le couple est soupçonné d’avoir organisé des soirées lors desquelles des prostituées étaient engagées et de la drogue proposée aux clients. | LP / Arnaud Journois

 

La directrice d’une école primaire, à Cabriès (Bouches-du-Rhône) près de Marseille, et son compagnon, soupçonnés d’avoir organisé des soirées avec des prostituées et de la drogue, ont été mis en examen pour proxénétisme et trafic de stupéfiants. Agé de 47 ans, l’homme a été écroué, tandis que la femme, 54 ans, a été laissée libre sous contrôle judiciaire.

Ils sont soupçonnés d’avoir organisé des soirées dans un studio d’Aix-en-Provence, appartenant à la directrice, lors desquelles des prostituées étaient engagées et de la drogue proposée à des clients recrutés par le compagnon.

Le couple aurait lui-même participé à ces soirées, lors desquelles il prélevait un pourcentage sur les «passes» et une marge sur la vente de stupéfiants.

L’institutrice a été suspendue à titre conservatoire le temps de l’enquête, a indiqué le Rectorat, précisant qu’il ne s’agissait pas d’une «sanction» mais «d’une mesure de protection pour elle et pour l’institution».

 

LeParisien.fr Brest, Marseille : deux villes, deux justices dans Calomnie avec_afp



Toc ! toc ! toc ! C’est le plombier

 

4 visiteurs en ligne

Identité Page visitée Navigateur Adresse IP
visiteur /2014/06/09/affaire-cleme … IE 6 27.159.253.250
visiteur /category/crime/page/2/ googlebot 66.249.64.44
visiteur /wp-login.php opera 207.150.193.80
visiteur /2014/07/28/la-thailande- … IE 6 110.89.35.10

 

IP-Adresse: 207.150.193.80
Provider: Affinity Internet
Organisation: SouthWeb Ventures
Region: Austin (US)

 

 

 

 

Oui ?

Et je vous ai appelé ?



Meurtre de Christelle Blétry : un vrai déconnologue chez le juge

Je vous le disais le 13 septembre, j’avais bien reconnu le déconnologue chez le tueur présumé de Christelle Blétry, cela se confirme : il ne raconte plus la même histoire chez le juge, c’est-à-dire qu’à l’instar d’un LURAGHI ou d’un NEMROD34, il ne soutient pas deux fois la même version pour les mêmes faits, et bien entendu, ne se gêne pas pour présenter la victime qui n’est plus là pour se défendre comme une prostituée…

 

http://www.leparisien.fr/faits-divers/meurtre-de-christelle-bletry-le-tueur-presume-revient-sur-ses-aveux-25-09-2014-4164087.php

Info le Parisien

Meurtre de Christelle Blétry : le tueur présumé revient sur ses aveux

Jean-Marc Ducos | Publié le 25.09.2014, 18h15 | Mise à jour : 18h24

L’ADN de Pascal Jardin, 56 ans, a été retrouvé sur des vêtements de Christelle Blétry, tuée de 123 coups de couteau en 1996.

L’ADN de Pascal Jardin, 56 ans, a été retrouvé sur des vêtements de Christelle Blétry, tuée de 123 coups de couteau en 1996. | Capture Facebook

 

Pascal Jardin, 56 ans, l’ouvrier agricole mis en examen et écroué à la mi-septembre pour le meurtre de Christelle Blétry, s’est rétracté ce jeudi après-midi devant la juge d’instruction Elsa Aussavy au tribunal de Châlons-sur-Saône (Saône-et-Loire).

Une rétractation formulée lors d’une audition dite de curriculum vitae.

La jeune femme, âgée de 20 ans, avait été tuée à Blanzy (Saône-et-Loire),de 123 coups de couteaux dans la nuit du 27 au 28 décembre 1996 à quelques centaines de mètres de son domicile. L’auteur présumé a été confondu, 18 ans après les faits, par des traces génétiques retrouvées sur les sous-vêtements de la victime grâce aux progrès de la science.

«Il admet bien avoir eu une relation sexuelle avec cette jeune femme qu’il a fait monter dans sa voiture la prenant pour une prostituée car elle était sur le bord de la route. Il lui a demandé de se déshabiller ce qu’elle a fait et ils ont commencé à avoir une relation. Mais devant l’inconfort, la relation n’est pas allée jusqu’au bout et il a demandé à sa partenaire de le masturber. Ce qui explique les traces génétiques retrouvées», indique André Laborderie, l’avocat de Pascal Jardin.

«Cet homme n’a pas le profil du tueur, loin de là. Il est calme et posé. Rien dans ce dossier ne le relie formellement au meurtre. Il fait partie des nombreuses erreurs de ce dossier», continue l’avocat.

 

LeParisien.fr



Décidément, NEMROD34 n’aime pas les corbeaux !

Je viens de trouver un nouveau site dont le troll formule tout en un NEMROD34 s’est fait jeter avec pertes et fracas.

C’est celui-ci, où ne figurent plus que quelques réponses à ses interventions, qui ont toutes disparu :

http://croah.fr/corbeau-dechaine/appel-a-lassainissement-des-fosses-septiques/

 

Voici ces réponses :

 

  1. Décidément, NEMROD34 n'aime pas les corbeaux !
    plusjamais Le 7 avril 2014 à 4 h 26 min

    A Nemrod34:
    bienvenue mon frère, sur ce site ou la liberté d’expression et de conscience existe encore ou l’avis de chaqu’un, quel que soit ses opinions est une richesse, dc c’est avec plaisir que je lis tes commentaires extrêment pauvre de profondeur, c’est juste mon avis, mais qui ne sont pas censure par contre dans tes médias « démocratiques » et « indépendant » à la pensée unique, je suis pas sur que tous les opinions ont droit de citer.
    Merci de vouloir nous forcer à rentre ds les rangs ou plutôt dans l’enclos des moutons ou des soumis par la subtil tactique de la peur du qualificatif « d’antisémite » mais si pour garder ma liberté de conscience et intellectuelle en tant que être et surtout humain et avant en tant que Français, c’est avec un immense plaisir et surtout sans aucune honte ou gene quelconque que j’accepte que tu puisses me qualifier d’antisémite, j’en suis honoré et ému, mon entourage aussi te remercie pour ce trophée tant attendu, mais valoir produire le « trophée d’antiselite » de manière industriel car chaque jour nous sommes de plus en plus nombreux à fuir l’enclos et surtout à prendre conscience de ce qui se passe en france.
    P.S: je suis prêt à verser mon sang pour la FRANCE LIBRE, dc ça sera plus judicieux pour toi de nous tirer dessus à balle réelle que tes commentaires vide de tout sens , nous sommes en marche et rien ne pourra nous arrêter tant que la france ne sera pas libéré, pour l’instant nous sommes pacifique et supportant vos insultes, mais la gronde monte, ras le bol de votre arrogance, votre suffisance et surtout de vos mensonges pour vous accaparez de la nation France. Je te remercions de ta contribution à ce site, au plaisir de te lire dans un avenir proche mon frère.

    J’aime
    J’aime pas
    0 (0 votes)

    RépondreRépondre

  2. Décidément, NEMROD34 n'aime pas les corbeaux ! dans Folie
    Goy Le 6 avril 2014 à 20 h 23 min

    Ne vous fatiguez pas nemrod34 l accusation d antisemitisme ne trompe plus personne, a part la poignee d individus gravitant autour de la licrif. Vous prechez dans le désert.

    J’aime
    J’aime pas
    0 (0 votes)

    Répondre

  3.  dans NEMROD34
    Goy Le 6 avril 2014 à 20 h 27 min

    Nemrod, c’est ce que VOUS comprenez, pas ce qu’ON comprend. Relisez les articles. C’est tout le contraire, le site s ‘exprime contre les communautarismes et le deux poids deu mesures. C’est très dur à comprendre, n’est-ce pas ?

    J’aime
    J’aime pas
    0 (0 votes)

    Répondre

 

Ce qui est amusant, c’est que sur mon blog « Un petit coucou » chez OverBlog, j’avais dû le modérer pour des commentaires antisémites, ce que j’avais expliqué dans cet article du 3 septembre 2010 en en montrant un aperçu à mes lecteurs :

 

2010-09-03 Jean-Marc Donnadieu veut ma mort - Un petit coucou

 

Pour le fun, je rappelle aussi celui-ci :

 

2010-06-17 NEMROD34, ufosceptique  - Un petit coucou

 

A l’époque, je ne savais quasiment rien de ce malade.

Aujourd’hui, après quatre années de harcèlements dont trois sur mon blog « Un petit coucou » chez OverBlog, où il m’a raconté sa vie tout en ne cessant de m’injurier et de me menacer dans pas moins de 2074 commentaires et mails, je sais à peu près tout, ou en tous les cas, j’en sais beaucoup.

Mais l’internaute lambda lui aussi en a appris sur son compte, puisqu’en se lançant dans ses tentatives d’escroquerie au jugement contre mon hébergeur de blog OverBlog, mes commentateurs, mes proches et moi-même, il a réussi à décrocher la palme de l’internaute le plus débile au monde en obtenant en référé une condamnation de mon hébergeur à supprimer ses nom et prénom de toute sa plateforme de blogs, afin que son anonymat ou sa vie privée y soient respectés, lui qui n’a jamais été anonyme nulle part sous son pseudonyme de NEMROD34 et passe son temps à raconter sa vie sur le net.

J’en avais rendu compte dans cet article :

 

2012-01-13 Pause - Un petit coucou

 

Et aussi, auparavant, dans les commentaires sur cet article :

 

2012-01-01 Une bombe à Montpellier pour la Saint-Sylvestre ! - Un petit coucou

 

Pour l’heure, c’est toujours le seul résultat auquel il soit parvenu.

Il l’ajoute fièrement à son palmarès déjà haut en couleurs de cyberdélinquant et harceleur quasi professionnel.

Voici les articles de presse relatifs à cette « victoire » éclatante d’un internaute qui a sollicité le juge et en a obtenu de faire respecter son anonymat sur le net, et va ensuite faire le tour des rédactions et fanfaronner auprès d’un public le plus large possible avec cette décision qu’il a déjà lui-même intégralement publiée sur ses sites personnels et quelques autres alors qu’elle contient bien évidemment, associées à son pseudonyme habituel de NEMROD34, son identité et ses coordonnées :

http://www.lepoint.fr/high-tech-internet/vie-privee-sur-la-toile-un-hebergeur-de-blogs-condamne-a-supprimer-des-donnees-personnelles-04-01-2012-1415128_47.php

http://www.rtbf.be/info/medias/detail_un-internaute-francais-gagne-un-proces-contre-overblog-com-un-tournant?id=7362733

http://www.midilibre.fr/2012/01/19/son-anonymat-n-etait-pas-respecte-sur-un-blog,445818.php

 

Et voilà le CV de l’individu, qu’il met aussi en ligne :

http://myreader.toile-libre.org/uploads/My_53fc91103ec7c.pdf

On remarque tout de suite qu’il n’y expose strictement aucune activité pour la période de novembre 2005 à février 2010, et l’on se demande alors de quoi il a pu vivre.

On se pose d’autant plus de questions qu’à compter du mois d’avril 2010 il intervient clairement sur commande de ses amis « déconnologues » de la bande de Cyprien Luraghi pour me harceler jusqu’à obtenir, avec la suppression définitive de tous mes écrits publics, un internement psychiatrique « à vie » à mon encontre, ainsi qu’une multitude de condamnations à lui verser des dommages et intérêts les plus conséquents possibles en guise de rémunération pour cet excellent travail.



1...407408409410411...434

Le Club des Jeunes |
Collectif citoyen de Monfla... |
JCM Consultant |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Hug Lo
| Reelnew
| coachingmeteo