Comment mon Chinois de Thaïlande joue les hommes invisibles

Vu que je me fais pirater par des individus qui ont peut-être du mal à croire ce que je raconte de la nouvelle crise d’hystérie de mon spammeur d’habitude, j’étale tout :

- mes statistiques « avancées », que son nouveau délire ne perturbe absolument pas :

Visiteurs – 30 derniers jours

Date Visites Unique Rebonds
14/08/2014 43 35 27
13/08/2014 50 42 37
12/08/2014 63 61 51
11/08/2014 85 79 63
10/08/2014 62 57 47
09/08/2014 67 63 54
08/08/2014 86 83 74
07/08/2014 173 165 138
06/08/2014 172 167 125
05/08/2014 111 109 89
04/08/2014 154 145 128
03/08/2014 74 66 53
02/08/2014 68 60 52
01/08/2014 63 54 44
31/07/2014 55 52 44
30/07/2014 46 42 38
29/07/2014 47 45 38
28/07/2014 56 49 44
27/07/2014 42 34 30
26/07/2014 39 37 30
25/07/2014 31 30 25
24/07/2014 35 32 29
23/07/2014 41 38 35
22/07/2014 46 43 38
21/07/2014 49 47 38
20/07/2014 45 39 36
19/07/2014 51 49 38
18/07/2014 112 110 88
17/07/2014 28 27 24
16/07/2014 49 48 38
Unique TOTAL Somme: 1908 Moyenne: 64

 

Visiteurs – 30 derniers jours

2014-08-14_182424

 

Pages – aujourd’hui

Page Unique Visites
Petitcoucou 5 10
Homerou me rappelle à l’ordre | Petitcoucou 2 4
Jonathan Plent de retour en France | Petitcoucou 3 3
Les anarchistes parisiens embarrassés par un prédateur sexuel | Petitcoucou 2 3
Syndrome de Stockholm à l’envers : une histoire qui prête à rire | Petitcoucou 3 3
Affaire Michel Neyret : instruction terminée | Petitcoucou 2 2
Attaques informatiques contre Rue89 : chacun son tour ! | Petitcoucou 2 2
Bannissements : les Sceptiques du Québec se moquent du monde | Petitcoucou 2 2
Démonstration par l’exemple : le cas NEMROD34 | Petitcoucou 1 2
Autres 28 28

 

Vue d’ensemble – aujourd’hui

Visiteurs 43
Visiteurs uniques 35
Pages vues 99 (Ø 2.3)
Pages vues max.par visite 10
Temps total passé 4h 12m 45s
Temps par visite 0h 5m 53s
Nombre de sauts 27 (63%)

 

- mes statistiques « basiques », qu’il explose de manière ahurissante depuis le 25 juillet :

 

graph.php_type_month 2

 

graph.php_type_alltime

 

Cliquez sur les graphes pour les agrandir, vérifier et apprécier.

Pages les plus visitées

Page Hits
/2014/07/11/affaire-meric-front-de-gauche-et-violation-du-secret-medical/ 810
/2014/07/28/la-thailande-ouverte-au-monde/ 293
/ 33
/category/perversite/ 8
/2014/08/13/jonathan-plent-de-retour-en-france/ 7
/category/lcr-npa/page/3/ 6
/2014/08/03/becile-un-nom-de-nain-qui-fait-fureur/ 5
/2014/08/13/homerou-me-rappelle-a-lordre/ 5
/2014/08/10/attaques-informatiques-contre-rue89-chacun-son-tour/ 5
/2014/06/28/syndrome-de-stockholm-a-lenvers-une-histoire-qui-prete-a-rire/ 4

 

Voilà, c’est clair, non ?

Hors ses fantaisies, j’ai toujours très peu de lecteurs, qui de plus pour les plus réguliers ne sont que Cyprien Luraghi et sa troupe de dégénérés, tout comme sur mon ancien blog « Un petit coucou ».

Le graphe des visites non fictives de pages de mon blog montre un premier pic de lectures le 18 juillet 2014, lequel s’était associé à une vraie crise spammeuse – toujours de même origine – que j’avais exposée à la vue du public dans mon article du 20 juillet 2014 intitulé « Opération vide corbeille pour ce 20 juillet 2014″, puis un nouvel afflux de lecteurs, plus important, du 4 au 7 août 2014. Et c’est tout.

Mes statistiques « basiques » sont bien explosées par un seul et même individu.

Résultat : mon compteur de visites public affiche désormais le nombre totalement fictif de 23550 visites depuis la création du blog le 19 mars 2014, alors que mon blog « Satanistique », dont les contenus sont exactement les mêmes que ceux de celui-ci, et les lecteurs les plus assidus également comme pour celui-ci la folle de Brest et ses complices de la bande de Cyprien Luraghi, n’affiche un nombre total de visites depuis sa création que de tout juste 2027 :

 

2014-08-14_192430

 

Cliquez sur l’image pour l’agrandir, vérifier et apprécier.

Il s’agit bien des mêmes contenus, qui de plus bénéficieraient d’un meilleur référencement que sur le premier blog, « Petitcoucou ».

Homerou me rappelle à l’ordre

Là, voilà :

 

7 visiteurs en ligne

Identité Page visitée Navigateur Adresse IP
visiteur /2014/07/28/la-thailande- … IE 6 27.159.196.132
visiteur /wordpress/wordpress/wp-a … robot: inconnu 69.89.7.20
visiteur /2014/07/11/affaire-meric … IE 6 27.153.237.205
visiteur /2014/07/11/affaire-meric … IE 6 120.43.7.83
visiteur /2014/07/28/la-thailande- … IE 6 140.237.38.50
visiteur /2014/07/11/affaire-meric … IE 6 59.58.157.59
visiteur /2014/07/28/la-thailande- … IE 6 220.161.169.60

 

Pages les plus visitées

Aujourd’hui
Page Hits
/2014/07/11/affaire-meric-front-de-gauche-et-violation-du-secret-medical/ 588
/2014/07/28/la-thailande-ouverte-au-monde/ 48

 

Je ne t’oublie pas, mon bichounet, mais vois-tu, je n’ai pas que ça à faire, non plus.

Et là, pour moi, c’est l’heure d’aller au lit.

Allez, à demain, mon bichounet.

Amuse-toi bien.

 

Post-scriptum du 14 août 2014 à 12h40 :

Pour la journée d’hier, le nombre de connexions sur ses pages favorites de mon blog du sieur Homere est revenu à ses niveaux de la période du 25 juillet au 2 août 2014, et cela recommence aujourd’hui – on remarquera que de plus, je me fais pirater depuis l’Allemagne :

 

8 visiteurs en ligne

Identité Page visitée Navigateur Adresse IP
visiteur /2014/07/11/affaire-meric … IE 6 27.153.136.174
visiteur /2014/07/28/la-thailande- … IE 6 117.26.248.187
visiteur /category/folie/ googlebot 66.249.67.134
visiteur /2014/07/11/affaire-meric … IE 6 110.85.104.87
visiteur Page d’accueil du blog firefox 92.222.172.41
visiteur /2014/07/11/affaire-meric … IE 6 120.43.20.173
visiteur /2014/07/11/affaire-meric … IE 6 27.153.237.119
visiteur /2014/07/11/affaire-meric … IE 6 59.58.157.59

 

6 visiteurs en ligne

Identité Page visitée Navigateur Adresse IP
visiteur /2014/08/12/mon-lecteur-d … firefox 82.227.250.214
visiteur /2014/07/11/affaire-meric … IE 6 27.153.136.174
visiteur Regarde qui est en ligne robot: inconnu 217.118.23.113
visiteur /2014/07/28/la-thailande- … IE 6 117.26.248.187
visiteur Page d’accueil du blog firefox 92.222.172.41
visiteur /2014/07/11/affaire-meric … IE 6 27.153.237.119

 

Pirate allemand :

IP-Adresse: 217.118.23.113
Provider: Intergenia AG

 

 

 

Pages les plus visitées

Aujourd’hui
Page Hits
/2014/07/11/affaire-meric-front-de-gauche-et-violation-du-secret-medical/ 451
/2014/07/28/la-thailande-ouverte-au-monde/ 79

 

Post-scriptum du 14 août 2014 à 13h05 :

Nouveau pirate identifié – une vieille connaissance, en fait…

7 visiteurs en ligne

Identité Page visitée Navigateur Adresse IP
visiteur /2014/07/28/la-thailande- … IE 6 120.33.216.228
visiteur /2014/07/28/la-thailande- … IE 6 27.159.206.173
visiteur Regarde qui est en ligne robot: inconnu 46.105.117.183
visiteur /2014/07/11/affaire-meric … IE 6 27.159.232.44
visiteur /2014/07/28/la-thailande- … IE 6 27.150.236.119
visiteur /2014/08/02/une-relation- … googlebot 66.249.67.147
visiteur /2014/07/11/affaire-meric … IE 6 120.43.20.173

 

Pirate français :

IP-Adresse: 46.105.117.183
Provider: OVH Systems
Organisation: OVH SAS

 

 

 

Post-scriptum du 14 août 2014 à 14h00 :

Pour ceux qui ont la flemme d’aller vérifier à quoi correspondent toutes ces adresses IP, je fais le boulot pour celles qui sont affichées dans cet article dans leur ordre d’apparition à l’écran :

- Série d’hier soir :

IP-Adresse: 27.159.196.132
Provider: China Telecom FUJIAN
Region: Putian (CN)

 

 

IP-Adresse: 69.89.7.20
Provider: Strategic Systems Consulting
Region: Norcross (US)

 

 

IP-Adresse: 27.153.237.205
Provider: China Telecom FUJIAN
Organisation: Putian city a broadband
Region: Putian (CN)

 

 

 

IP-Adresse: 120.43.7.83
Provider: China Telecom FUJIAN
Region: Putian (CN)

 

 

IP-Adresse: 140.237.38.50
Provider: China Telecom BACKBONE NETWORK
Organisation: China Telecom FUJIAN NETWORK
Region: Fuzhou (CN)

 

 

 

IP-Adresse: 59.58.157.59
Provider: China Telecom FUJIAN
Region: Putian (CN)

 

 

IP-Adresse: 220.161.169.60
Provider: China Telecom
Organisation: China Telecom FUJIAN
Region: Fuzhou (CN)

 

 

 

- Première série de ce jour à 12h40 :

IP-Adresse: 27.153.136.174
Provider: China Telecom FUJIAN
Organisation: Putian city a broadband
Region: Putian (CN)

 

 

 

IP-Adresse: 117.26.248.187
Provider: China Telecom FUJIAN
Region: Fuzhou (CN)

 

 

IP-Adresse: 66.249.67.134
Provider: Googlebot
Region: Mountain View (US)

 

 

IP-Adresse: 110.85.104.87
Provider: China Telecom FUJIAN
Region: Putian (CN)

 

 

IP-Adresse: 92.222.172.41
Provider: QSC AG

 

 

IP-Adresse: 120.43.20.173
Provider: China Telecom FUJIAN
Region: Fuzhou (CN)

 

 

IP-Adresse: 27.153.237.119
Provider: China Telecom FUJIAN
Organisation: Putian city a broadband
Region: Putian (CN)

 

 

 

IP-Adresse: 59.58.157.59
Provider: China Telecom FUJIAN
Region: Putian (CN)

 
 

 

- Seconde série de ce jour à 12h40 :

IP-Adresse: 82.227.250.214
Provider: Free SAS
Region: Linselles (FR

 

 

IP-Adresse: 27.153.136.174
Provider: China Telecom FUJIAN
Organisation: Putian city a broadband
Region: Putian (CN)

 

 

 

IP-Adresse: 217.118.23.113
Provider: Intergenia AG

 

 

IP-Adresse: 117.26.248.187
Provider: China Telecom FUJIAN
Region: Fuzhou (CN)

 

 

IP-Adresse: 92.222.172.41
Provider: QSC AG

 

 

IP-Adresse: 27.153.237.119
Provider: China Telecom FUJIAN
Organisation: Putian city a broadband
Region: Putian (CN)

 

 

 

- Série de ce jour à 13h05 :

IP-Adresse: 120.33.216.228
Provider: China Telecom FUJIAN
Region: Fuzhou (CN)

 

 

IP-Adresse: 27.159.206.173
Provider: China Telecom FUJIAN
Region: Putian (CN)

 

 

IP-Adresse: 46.105.117.183
Provider: OVH Systems
Organisation: OVH SAS

 

 

IP-Adresse: 27.159.232.44
Provider: China Telecom FUJIAN
Region: Putian (CN)

 

 

IP-Adresse: 27.150.236.119
Provider: China Telecom FUJIAN
Region: Fuzhou (CN)

 

 

IP-Adresse: 66.249.67.147
Provider: Googlebot
Region: Mountain View (US)

 

 

IP-Adresse: 120.43.20.173
Provider: China Telecom FUJIAN
Region: Fuzhou (CN)

 

 

 

A propos de la seconde ville de connexion de mon Chinois de Thaïlande, qui a toujours été Putian depuis le début de sa crise, le 25 juillet 2014 :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Putian

Putian

Idéogrammes chinois Cette page contient des caractères chinois. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.
Homerou me rappelle à l'ordre dans LCR - NPA 45px-Flag_of_the_People%27s_Republic_of_China.svg
Cet article est une ébauche concernant une ville de Chine.
Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.
Putian
莆田
Image illustrative de l'article Putian
Administration
Pays Drapeau de la République populaire de Chine Chine
Province Fujian
Statut administratif Ville-préfecture
Code postal Ville : 3511001
Indicatif 05941
Démographie
Population 3 230 000 hab. (2004)
Densité 854 hab./km2
Géographie
Coordonnées 18px-Geographylogo.svg dans Troll25° 26′ 00″ Nord 119° 01′ 00″ Est
Superficie 378 100 ha = 3 781 km2
Divers
PIB total 36,0 milliards de yuans (2005)
PIB par habitant 12 854 yuans (2005)
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Chine

Voir la carte topographique de Chine

City locator 14.svg
Putian
modifier Consultez la documentation du modèle

Putian (莆田 ; pinyin : Pútián) est une ville de la province du Fujian en Chine. Elle couvre 3 781 km² et sa population était de 3,23 millions d’habitants en 2004. Une langue spécifique du groupe min y est parlée, le puxian.

Économie

En 2005, le PIB total a été de 36,0 milliards de yuans, et le PIB par habitant de 12 854 yuans2.

Subdivisions administratives

La ville-préfecture de Putian exerce sa juridiction sur cinq subdivisions – quatre districts et un xian :

  • le district de Chengxiang – 城厢区 Chéngxiāng Qū ;
  • le district de Hanjiang – 涵江区 Hánjiāng Qū ;
  • le district de Licheng – 荔城区 Lìchéng Qū ;
  • le district de Xiuyu – 秀屿区 Xiùyǔ Qū ;
  • le xian de Xianyou – 仙游县 Xiānyóu Xiàn.

Notes et références

Liens externes

 [afficher]

v · d · m

Subdivisions de niveau district de la préfecture de Putian

[afficher]

v · d · m

Subdivisions de niveau préfecture du Fujian

 

Et mes lecteurs « normaux », dans tout ça ?

Ben… je n’en ai quasiment pas…

Jonathan Plent de retour en France

Cherchant depuis le week-end des 26 et 27 juillet derniers ce qui a pu provoquer une nouvelle crise ahurissante chez l’un de mes harceleurs de la bande de Cyprien Luraghi, qui se manifeste cette fois-ci, depuis le vendredi 25 juillet 2014 en fin de journée, par une lecture quotidienne frénétique d’un même article de mon blog publié en date du 11 juillet 2014 et notamment consacré à l’affaire Méric, j’ai vite remarqué que ce vendredi 25 juillet, toute la presse française s’était emballée à propos de la découverte récente dans un égout du traqueur du scooter qu’utilisait Mohamed Merah lors de la commission de ses crimes, au mois de mars 2012.

Cet événement pourrait bien être le fait déclencheur de la crise, puisqu’en date du 12 août 2014, alors que la presse annonce qu’après analyses, ce traqueur s’avère n’avoir en fait jamais fonctionné et n’être en conséquence d’aucune utilité pour l’enquête sur les assassinats de mars 2012 et la recherche d’éventuels complices du principal auteur des faits, pour la première fois depuis le 25 juillet , mon lecteur du Fujian retrouve de sa zénitude antérieure au début de sa crise.

Mais ce n’est qu’une hypothèse.

J’ai aussi bien relevé dès son annonce par voie de presse, comme spécifié dans les articles que je lui ai consacrés en dates des 1er et 2 août 2014, l’arrestation en Thaïlande du Niçois Jonathan Plent, en cavale depuis son évasion de la gendarmerie de Pau en février 2012.

Il est rentré en France la semaine dernière :

 

http://www.metronews.fr/blog/mafia/2014/07/31/jo-le-nicois-tombe-a-ko-samui/

Jo le niçois tombe à Ko-Samui

Par Jérôme Pierrat le 31/07/2014

 

Fin de cavale pour le niçois Jonathan Plent, 39 ans, un garçon très demandé. Il était recherché depuis deux ans, pour un go fast à 700 kilos, par la SR de Pau et depuis quatre ans, pour des cambriolages et un braquage de DAB, par la PJ de Nice.

Ce sont les gendarmes de Pau qui l’ont retrouvé en filochant sa famille venue lui rendre visite – via Milan-Dubai-Bangkok… – à Ko-Samui en Thaïlande où il logeait dans un resort.

En février 2012, à la sortie du tunnel du Somport en vallée d’Aspe, les douaniers interceptaient un go fast : 700 kg de « pollen » saisis et trois creillois arrêtés. La porteuse, une BMW X5, forçait le barrage avant d’être abandonnée. Ses deux occupants s’arrachaient en emportant chacun une valise de 30 kg de pollen…

Les gendarmes suivirent leurs traces dans la neige, à plus de mille mètres d’altitude, avant de les rattraper.

Vers 20 h 30 le lendemain, l’un d’eux, Jonathan Pent s’évadait des locaux de la gendarmerie de Pau : il faisait glisser sa menotte, avant de sauter par la fenêtre et de franchir la clôture.

 

http://www.francebleu.fr/faits-divers/faits-divers/l-evade-de-la-gendarmerie-de-pau-arrete-en-thailande-apres-un-et-demi-de-cavale-1684801

 

Évadé il y a un an et demi de la gendarmerie de Pau, il est arrêté en Thaïlande

 

Mercredi 30 juillet 2014 à 16h08

Jonathan Plent a été interpellé ce samedi 26 juillet sur une île paradisiaque de Thaïlande. En février 2012, il s’était échappé par la fenêtre lors de sa garde à vue. Il avait été arrêté en vallée d’Aspe avec plusieurs centaines de kilos de drogue dans sa voiture.

 

Jonathan Plent de retour en France dans Crime joplant
Jonathan Plent, escorté par la police thaïlandaise à Bangkok, ce 30 juillet 2014.  Narong Sangnak © Maxppp

 

Un an et demi aprés, l’évadé de la gendarmerie de Pau a été arrêté. Jonathan Plent a été interpellé très loin du Béarn : en Thaïlande où il était parti, venant d’Espagne sous un faux nom. Cet homme de 40 ans avait été arrêté une première fois interpellé en vallée d’Aspe, en février 2012. Dans sa voiture et celles qui l’accompagnaient, les gendarmes avaient découvert 700 kilos de cannabis. Mais ensuite il avait réussi à fausser compagnie aux gendarmes de Pau.

Et le parquet de Pau précise qu’il devrait être expulsé de Thaïlande dans le courant de la semaine prochaine.

Une évasion au culot

Il y a un an et demi donc, il était parvenu à fausser compagnie aux gendarmes pendant sa garde à vue. Comme il est d’usage, on lui avait un peu desséré la menotte, l’autre étant fixée sur un bloc de béton de 50 kilos.

Son avocat, dont c’était la première intervention en garde à vue, l’a vu libérer sa main, se lever et quitter la gendarmerie par la fenêtre, tout simplement.

Partager

Une évasion faite de chance et de culot

localité

 dans Vol
Pau – 64000

 

http://www.francebleu.fr/justice/pau/le-retour-pau-de-jonathan-plent-1692137

par Jean-Philippe Girard, France Bleu Béarn

Le retour à Pau de Jonathan Plent, évadé il y a un an et demi de la gendarmerie

Mardi 05 août 2014 à 18h25

Jonathan Plent s’était évadé en sautant par la fenêtre de la gendarmerie de Pau en février 2013. Il y était en garde à vue après s’être fait arrêter en flagrant délit de go-fast dans la vallée d’Aspe. Arrêté la semaine dernière en Thaïlande, il vient d’être expulsé vers la France et immédiatement amené au Palais de Justice de Pau.

 

Le déploiement de force était tel que l’arrivée de Jonathan Plent ne pouvait pas passer inaperçue. Il était encadré par une bonne douzaine de super-gendarmes encagoulés et armés jusqu’aux dents du PI2G (le Peloton d’intervention interrégional de la gendarmerie) accompagnés par des membres de la Section de Recherche de Pau.

Expulsé en une semaine vers la France

Dès la semaine dernière après son arrestation sur l’île paradisiaque de Kho Samui en Thaïlande, on avait dit que les autorités Françaises et Thaïlandaises préféraient la procédure d’expulsion à celle de l’extradition parce que beaucoup plus rapide. De fait les choses n’ont pas traîné puisque, pile une semaine après son arrestation, Jonathan Plent est arrivé par avion ce mardi matin à Roissy vers 7 heures.

Il a aussitôt été mis dans une voiture et amené sous escorte au Palais de Justice de Pau où il est arrivé un peu avant 16 heures. Il est entré dans le bureau de la juge d’instruction à 17 h 15 pour y être entendu sur son évasion de la gendarmerie de Pau. Mais pas pour l’affaire de go-fast pour laquelle il avait été arrêté. Pour cela il va être conduit dès ce soir à Bordeaux.

Caïd de la drogue présumé

Jo, comme on le surnomme dans le milieu, est aussi attendu par les policiers de Nice qui le soupçonnent de braquage. Si le déploiement de force est aussi impressionnant c’est parce que les gendarmes ne veulent pas laisser filer une deuxième fois ce gros poisson, mais aussi et surtout parce qu’ils soupçonnent Jonathan Plent d’être un caïd de son réseau de drogue.

 

http://www.larepubliquedespyrenees.fr/2014/08/06/,1204804.php

Drogue : Jonathan Plent, l’évadé de retour à Pau

 

Par L.V.

Publié le 06/08/2014 à 06h00
Mise à jour : 06/08/2014 à 12h53

Gros déploiement de gendarmes hier au tribunal de Pau. Les hommes du PI2G (Peloton d’intervention 2e génération de la gendarmerie) assistés de collègues palois, ont conduit Jonathan Plent, 40 ans, devant la juge d’instruction.

L’homme avait été arrêté le 7 février 2012 à la suite d’un go fast intercepté en vallée d’Aspe à Urdos. 700 kg de haschich avaient été saisis par les gendarmes palois et les douaniers.

Le 9 février, l’homme est en garde à vue dans les locaux de la section recherches de Pau. Lors de l’entretien avec son avocat, il réussit à se débarrasser de ses menottes et s’enfuit par la fenêtre. Plus de nouvelles avant son interpellation le 27 juillet en Thaïlande alors qu’il était recherché par Interpol.

Plutôt qu’une extradition, longue, le choix a été fait de l’expulser à la demande de la France. Il est arrivé hier matin à 7 h 30 à Roissy. Là un officier de police judiciaire lui a signifié le mandat d’arrêt lancé contre lui. Ensuite, fortement encadré, il a été conduit à Pau par la route.

Arrivé en début d’après-midi à Pau, il a été reçu par la juge d’instruction à 17 h 15. Il s’est vu notifier des poursuites pour évasion, tentative de vol de voiture avec violence, vol de voiture et grivèlerie d’essence, tous faits commis le 9 février 2012. Il devait ensuite rejoindre une prison bordelaise hier soir. A Bordeaux il devra répondre du go fast à l’origine de son interpellation.

 

http://www.sudouest.fr/2014/08/06/l-evade-de-thailande-etait-a-pau-1634596-2897.php

L’évadé de Thaïlande était à Pau

 

Jonathan Plant a été présenté, hier, à une juge d’instruction paloise.

 

L’évadé de Thaïlande était à Pau
19 heures, hier. Jonathan Plent repart en prison. © Photo

Photo Luke Laissac

 

Un homme trapu d’1,70 m environ a été conduit hier, à 17 h 15, dans le bureau de la juge d’instruction. Jonathan Plent, un Niçois de 40 ans, s’y est vu confirmer sa mise en examen pour évasion.Ce quadragénaire avait été interpellé le 27 juillet en Thaïlande alors qu’il faisait l’objet d’un mandat d’arrêt international émis depuis Pau. En février 2012, il y avait faussé compagnie aux gendarmes qui devaient l’interroger après l’interception d’un convoi de puissants véhicules transportant 700 kg de cannabis en vallée d’Aspe. Jonathan Plent était l’un des conducteurs.

Après son arrestation en Thaïlande le 17 juillet, l’évadé a donc été remis aux autorités françaises via une procédure d’expulsion. Une méthode plus rapide que l’extradition. L’avion qui le ramenait du Sud-Est asiatique est arrivé à Roissy, hier matin, vers 7 h 30.

Sous bonne escorte

C’est au moment de poser les pieds sur le sol français que le mandat d’arrêt international lui a été signifié. Un convoi de trois voitures l’attendait à l’aéroport pour le conduire directement à Pau. L’escorte comprenait une douzaine d’hommes du peloton d’intervention interrégional de gendarmerie (PI2G) de Toulouse.

L’impressionnant déploiement est arrivé en début d’après-midi au palais de justice de Pau. Jonathan Plent a dû attendre 17 h 15 pour être présenté à la magistrate. Outre le chef d’évasion, la juge d’instruction lui a signifié ses mises en examen pour tentative de vol avec violence, vol et filouterie d’essence. Après avoir sauté le mur d’enceinte de la gendarmerie de Pau, le 9 février 2012, il avait d’abord tenté de voler une première voiture avant de parvenir à en dérober une seconde.

Il a été conduit à 19 heures vers la prison de Gradignan (33). Plusieurs juges d’instruction l’attendent à Bordeaux et Nice pour des enquêtes autour de trafic de stupéfiants et braquages.

Romain Bely

 

http://www.sudouest.fr/2014/08/05/le-francais-evade-et-retrouve-en-thailande-est-entendu-a-pau-1634164-4344.php

Le Français évadé et retrouvé en Thaïlande a été ramené à Pau

 

 

Jonathan Plent, qui s’était évadé de la gendarmerie de Pau en février 2012, a été entendu par la juge d’instruction

 

Jonathan Plent a été présenté mardi après-midi à 17h15 à Pau devant la juge d’instruction. Il a été mis en examen pour évasion, tentative de vol avec violence pour un véhicule et vol d’un autre véhicule.

Expulsé de Thaïlande mardi matin, le fugitif est arrivé par avion à Paris à 7h30 où la Section de recherche de la gendarmerie de Pau l’attendait. Son mandat d’arrêt international lui a été signifié.

Douze hommes du peloton d’intervention interrégional de gendarmerie (PI2G) de Toulouse l’ont ensuite ramené à Pau. A 19 heures, il a été conduit vers la prison de Gradignan (33). Plusieurs juges d’instruction l’attendent à Bordeaux et Nice pour des enquêtes autour de trafic de stupéfiants et braquages.

Le Niçois a été interpellé en février 2012 avec plusieurs autres personnes lors de l’interception dans les Pyrénées-Atlantiques, à la frontière franco-espagnole, d’un convoi de puissants véhicules transportant quelque 700 kg de cannabis. Il est parvenu à s’évader de la gendarmerie de Pau alors qu’il était en entretien avec son avocat.

Plus de deux ans après son évasion, le 27 juillet dernier, Jonathan Plent a été retrouvé et arrêté en Thaïlande.

 

http://www.nicematin.com/nice/jonathan-plent-le-nicois-arrete-en-thailande-est-rentre-en-france.1853316.htm

Jonathan Plent, le Niçois arrêté en Thaïlande est rentré en France

 

Publié le mercredi 06 août 2014 à 11h45

Fin de cavale en Thaïlande pour un Niçois   - 26245175.jpg
Un appel à témoins avait été diffusé pour retrouver Jonathan Plent, mais en vain.DR
 

Retrouvé la semaine dernière en Thaïlande, le Niçois Jonathan Plent est arrivé en France mardi matin à l’aéroport de Roissy Charles de Gaulle. Il y était attendu par un officier de police judiciaire qui lui a signifié le mandat d’arrêt délivré contre lui. Il a été ensuite conduit sous haute sécurité à Pau par les gendarmes.

Il a été mis en examen par un juge d’instruction pour son évasion le 9 février 2012 et a été écroué à Bordeaux.

Plent a accepté de rentrer à ses frais afin de se rendre a indiqué son avocat Me Franck de Vita. Sinon, il aurait fini par être expulsé mais après de longs mois dans une prison thaïlandaise .

 

Egalement à lire, pour les abonnés du Parisien, cette enquête publiée le 7 août 2014 :

http://www.leparisien.fr/espace-premium/actu/retour-en-prison-pour-le-fugitif-arrete-en-thailande-07-08-2014-4050489.php

Un Niçois en cavale arrêté en Thaïlande

Tiens, curieusement, un Français en « exil » s’est encore fait remarquer en Thaïlande le week-end dernier :

 

http://france3-regions.francetvinfo.fr/cote-d-azur/2014/07/30/un-nicois-qui-s-etait-evade-d-une-gendarmerie-arrete-en-thailande-525304.html

drogue

Un Niçois qui s’était évadé d’une gendarmerie arrêté en Thaïlande

 

Un Français soupçonné notamment de trafic de drogue, qui s’était évadé de la gendarmerie de Pau en 2012, a été arrêté en Thaïlande et va être prochainement expulsé vers la France, a indiqué la police de l’immigration.

  • Yves Lebaratoux avec AFP
  • Publié le 30/07/2014 | 15:42, mis à jour le 30/07/2014 | 15:42
Evasion de la gendarmerie de Pau de Jonathan Plent arrêté à Urdos dans le cadre d'un go fast pour une quantité de 700 kg de pollen de cannabis © Photo : Maxppp
© Photo : Maxppp Evasion de la gendarmerie de Pau de Jonathan Plent arrêté à Urdos dans le cadre d’un go fast pour une quantité de 700 kg de pollen de cannabis

 

En février 2012, Jonathan Plent, 40 ans, avait été interpellé avec plusieurs autres personnes lors de l’interception dans les Pyrénées-Atlantiques, à la frontière franco-espagnole, d’un convoi de puissants véhicules transportant quelque 700 kg de cannabis.

Quelques jours plus tard, il s’était évadé de la gendarmerie de Pau lors d’un entretien avec son avocat, et il était depuis en fuite.

« Il est arrivé (en Thaïlande) le 25 juillet en provenance d’Espagne et s’est rendu directement sur l’île de Samui », a indiqué le lieutenant-colonel Wuthichat Bootsripoom, de la police de l’immigration.

Rejoint par sa femme et ses enfants qui vivent en Espagne, le suspect a ensuite été arrêté le 27 juillet dans un hôtel de cette île très prisée des touristes dans le Golfe de Thaïlande, a-t-il précisé.

L’homme qui voyageait avec un « vrai passeport« , mais pas à son nom, devrait être expulsé dans les prochains jours, a encore ajouté le policier.
 

http://fr.wikipedia.org/wiki/Ko_Samui

Ko Samui

Ko Samui
เกาะสมุย
Situation de Ko Samui dans la province de Surat Thani
Situation de Ko Samui dans la province de Surat Thani
Géographie
Pays Drapeau de Thaïlande Thaïlande
Localisation Golfe de Thaïlande
Coordonnées Un Niçois en cavale arrêté en Thaïlande dans Crime 18px-Geographylogo.svg9° 18′ 03″ N 100° 00′ 00″ E
Superficie 252 km2
Point culminant 635 m
Administration
Province Surat Thani
Démographie
Population 52 492 hab.
Densité 208.3
Plus grande ville Nathon
Autres informations
Découverte Préhistoire
Fuseau horaire UTC+7

Géolocalisation sur la carte : Thaïlande (relief)

(Voir situation sur carte : Thaïlande (relief))

Ko Samui
Ko Samui
Île de Thaïlande
modifier Consultez la documentation du modèle

Ko Samui (en thaï : เกาะสมุย), Koh Samui ou simplement Samui est une île du golfe de Thaïlande située dans la partie sud de l’isthme de Kra et appartenant à la province de Surat Thani.

Située à environ 25 km des côtes, elle est la troisième plus grande île de Thaïlande, avec une superficie de 228 km² et une population de 45 873 habitants en 2004. Elle jouit de nombreuses ressources naturelles touristiques : plages de sable blanc, coraux et cocotiers.

Géographie

220px-Sunrise_thailand_ko_samui dans Folie

magnify-clip dans Perversité

Lever de soleil sur une plage

L’île est située dans le golfe de Thaïlande, à environ 35 km au nord-est de la ville de Surat Thani, au centre d’un petit archipel de 85 îlots dont 6 sont habités, qui composent le parc national de Mu Ko Ang Thong (les îles du bol d’or). Ko Pha Ngan, également très touristique, se trouve quelques kilomètres plus au nord.

Ko Samui a une forme massive de (25 km x 21 km), plutôt circulaire. Son centre, qui culmine à 656 mètres, est couvert d’une hostile jungle de montagne. Les plaines sont reliées par une unique route de 51km qui suit essentiellement la côte.

La ville principale est Nathon, un port de pêche et de transport entre les différentes îles, situé sur la côte sud-ouest de Samui. C’est également le siège de l’administration locale, et le cœur économique de l’île.

Le nom de chacune des plages principales de l’île est désormais liée à une ville propre, à cause de l’implantation de nombreux hôtels, restaurants et boîte de nuits ces dernières décennies.

Histoire

Surnommée la « perle de la mer de Chine », l’île n’a connu qu’un développement assez tardif. Elle était probablement inhabitée jusqu’au VIe siècle puis colonisée par des pêcheurs de Malaisie et du sud de la Chine1. Elle apparaît sur des cartes chinoises de 1687 sous le nom de Pulo Cornam. Le nom actuel de Samui reste mystérieux. Il provient peut-être du nom d’un des arbres locaux, mui, ou du mot chinois saboei, qui signifie « port sûr ». Ko est un mot thaï signifiant « île ». Jusqu’à la fin du XXe siècle, Ko Samui était une communauté de pêcheurs, autosuffisante et isolée, qui n’établissait que peu de contacts avec la Thaïlande. Elle ne possédait que des routes en terre jusqu’à la fin des années 1980 et l’arrivée des premiers touristes, et la traversée des 15km de l’île demandait une journée de marche à travers la jungle des montagnes.

Administration

Ko Samui est un district (amphoe) de la province de Surat Thani, subdivisé en sept sous-districts (tambon). L’île entière est une municipalité (thesaban mueang). Le district couvre toute l’île ainsi que l’archipel Ang Thong et quelques îles alentour.

  1. Ang Thong
  2. Lipa Noi
  3. Taling Ngam
  4. Na Mueang
  5. Maret
  6. Bo Phut
  7. Mae Nam
Carte des Tambon

Économie

L’activité traditionnelle est la pêche et l’exploitation du caoutchouc et des quelque 4 millions de cocotiers qui produisent le coprah.

L’industrie du tourisme est désormais son activité économique principale. Ses magnifiques plages ont attiré un flot de touristes dès les années 1970, initialement de style hippies, quand les liaisons avec le continent étaient difficiles. La construction de son propre aéroport international dans les années 1990 a permis de relier l’île au reste de l’Asie par des vols quotidiens vers Bangkok, Hong Kong ou Singapour. Mais la croissance et la prospérité économique de l’île bouleversèrent la culture et l’environnement de Ko Samui, et furent source de conflit entre les autochtones et les immigrés du reste de la Thaïlande et des pays étrangers2. D’autre part, l’arrivée massive de nouveaux touristes provoqua une inflation du prix des terrains et un début de construction sur les sites naturels. Preuve de l’émergence de Samui sur la liste des destinations touristiques d’envergure, le Queen Victoria (paquebot de plus de 2000 passagers), fit escale sur l’île lors de son tour du monde de 20083.

La construction d’un accès stable au haut débit ces dernières années a également fait de l’île un site d’implantation potentiel pour les entreprises informatiques, qui tendent à diversifier l’économie locale. De plus, son climat et son accessibilité la rendent particulièrement attractive pour les investisseurs étrangers.

Transports

Plusieurs ferrys relient Samui au continent. Des bus publics desservent l’île. Les songthaew (bus-camionnettes proches des tuk-tuk) circulent sur la route côtière, et des taxis privés sont disponibles à travers l’île bien que ceux-ci soient critiqués pour leur manque de fiabilité (compteurs kilométriques et surcharge).

L’aéroport international de Ko Samui (USM) est un aéroport privé à l’origine construit par Bangkok Airways, qui est toujours l’opérateur principal et qui fut pendant longtemps le seul à proposer la liaison entre l’île et la Thaïlande. L’aéroport est également desservi par la Thai Airways International. Il ne dispose pas de bâtiments réels à disposition des passagers, hormis la boutique de souvenirs. Il possède deux terminaux : l’un pour les vols domestiques, l’autre pour les trajets internationaux.

L’aéroport est situé près de l’embarcadère du Big Bouddha d’où les ferries partent vers Ko Pha Ngan. Des ferries rapides pour Koh Tao et Chumphon partent de l’embarcadère de Maenam, à 6km environ au nord-ouest de l’aéroport.

Statistiques de l’aéroport international de Ko Samui
Année Vols Passagers à l’arrivée Passagers au départ Passagers totaux
20054 15 818 584 023 621 313 1 205 336
20065 18 762 689 063 711 196 1 400 259
20076 15 783 577 600 611 554 1 189 154
20087 17 707 673 851 691 283 1 365 439
Source: Thailand’s Department of Civil Aviation
  • 120px-Samui_Airport_Departure_Gate

    Embarquement de l’aéroport

  • 120px-Samui_Airport_Runway

    Piste de l’aéroport

  • 120px-Samui_Airport

    Vue générale

Accidents

  • Le 21 novembre 1990, un Bombardier Dash 8 (DHC-8-103) de la Bangkok Airways s’écrase en essayant d’atterrir sous une pluie battante et des vents puissants. Les 38 passagers à bord ont tous péri8.
  • le 23 juin 2000 , le célèbre footballeur slovaque Peter Dubovsky est décédé à 28 ans lors d’un accident de plongée dans cette région.
  • Le 4 août 2009, le vol 622 de la Bangkok Airways, effectué par un ATR-72 entre Krabi et Ko Samui a dérapé hors de la piste, tuant l’un des pilotes9.

Hôpitaux

Il y a quatre hôpitaux privés internationaux à Samui :

  • Samui International Hospital sur la Beach Road au nord de Chaweng
  • Thai International sur la Lake Road à Chaweng
  • Bandon Hospital sur la route côtière
  • Bangkok Samui Hospital à Chaweng Noi

L’hôpital public se situe à Nathon. Il y a également de nombreuses cliniques et pharmacies, surtout à Chaweng.

Climat

Situant dans la province de Surat Thani, Samui a essentiellement deux saisons : chaude tropicale l’essentiel de l’année, avec une brève saison des pluies. Contrairement à Phuket et la majeure partie du sud de la Thaïlande, qui a une saison humide de six mois entre mai et novembre, le climat de l’île est relativement sec durant l’année, avec une saison des pluies en novembre10. Le reste de l’année, les averses durent peu de temps.

Relevé météorologique de Ko Samui, Thaïlande
Mois jan. fév. mars avril mai juin jui. août sep. oct. nov. déc. année
Température minimale moyenne (°C) 24,1 25 25,6 26,1 25,8 25,5 25,1 25,1 24,8 24,4 24,1 23,9 23,9
Température maximale moyenne (°C) 29 29,5 30,7 32,1 32,6 32,2 32 31,9 31,6 30,5 29,5 29,1 32,6
Précipitations (mm) 137,8 57,8 77,8 76,6 146,5 112,7 122,8 118,7 116,8 290,2 489,6 209,1 1 956,4

Culture

Mode de vie

Bien que l’île se situe au sud de la Thaïlande, où l’islam a la plus forte influence, les autochtones, appelés « Chao Samui », sont surtout bouddhistes. Autrefois, la plupart d’entre eux vivaient de la récolte de la noix de coco. Désormais la plupart des emplois sont liés au tourisme. De nombreux habitants ont profité de l’essor touristique de l’île pour vendre des terres qu’ils possédaient depuis des décennies. En conséquence du développement économique de Samui, beaucoup de sino-thaï sont venus à Samui depuis Bangkok. La plupart des ouvriers nécessaires à la croissance de l’île proviennent de la région la plus pauvre du nord-est de la Thaïlande.

Le sud de la Thaïlande est un melting pot de bouddhistes, sinothaï, musulmans… Mais Ko Samui ne semble pas souffrir des tensions religieuses entre les communautés qui dans l’ensemble cohabitent pacifiquement. Hors des zones touristiques, la langue thaïe (dialecte du Sud) est largement parlée.

Ko Samui est une destination populaire pour les personnes âgées et de nombreux retraités y vivent, en raison probablement du climat, des paysages et de la qualité de vie de l’île.

Évènements et festivals

  • Le Festival de Combats de Taureaux est l’un des festivals les plus célèbres de l’île, organisé lors d’occasions spéciales comme les fêtes de fin d’année ou Songkran. La saison diffère en fonction de coutumes anciennes et de cérémonies. Le taureau est richement orné. Avant le combat qui dure deux rounds, les moines l’aspergent d’eau bénite. Traditionnellement, le propriétaire du vainqueur remporte une somme d’argent.
  • Le Festival du Village de Pêcheurs est un festival de cinq jours autour de la musique, des festivité et de la nourriture locale. La musique est jouée par des artistes célèbres et des tentes vendent des spécialités des hôtels voisins à des prix abordables.
  • La Régate de Samui est organisée tous les ans depuis 2002. Elle est connue à l’international et les compétiteurs viennent autant de la Thaïlande que de l’Australie, de Singapour, du Japon ou de Chine.

Cuisine locale

En général, la nourriture du sud de la Thaïlande est connue pour sa teneur en piment. L’essentiel de la cuisine locale provient des cuisines malaise, indonésienne et indienne. Les plats favoris incluent un curry indien (Massaman curry), des nouilles de riz dans une sauce de poisson au curry (khanom jeen) et du poulet biryani. Comme dans le reste de la province de Surat Thani, les plats locaux sont les œufs saumurés et le rambutan.

Sites touristiques

  • Chaweng : La plage la plus populaire de Koh Samui est une grande plage de sable blanc de plus de 7 km de long, elle est aussi la plage la plus jolie de l’île du fait du peu de profondeur de l’eau. Chaweng est bordée d’hôtels donnant directement sur la plage, de boutiques, échoppes et restaurants.
  • Lamai est la deuxième plage la plus fréquentée de Koh Samui, les plages étant plus sauvages et plus calmes que Chaweng, idéal pour plus de tranquillité.
  • Nathon est le port d’embarcation de Koh Samui en direction de Surat Thani, ville peu animée.
  • Green Mango est le soi de Chaweng bordé de nombreux bars s’animant à la tombée de la nuit
  • Big Bouddha (Wat Phra Yai) : une statue de Bouddha assis, couverte d’or. Elle mesure 12 mètres de haut. Ce temple se trouve au nord de l’ile.
  • Les rochers de Grand-père et de Grand-mère (Hin Ta et Hin Yai) : des rochers en forme d’organes génitaux masculin et féminin.

Galerie

  • Koh Samui Panoramic.jpg
  • 120px-KoSamuiNaThonFromJungle_OwlofDoom

    Na Thon vue de la jungle

  • 120px-Koh_Samui_Lipa_Noi2

    Plage de Lipa Noi

Références

  1. (en) Joe Bindloss, Steven Martin, Wendy Taylor, Thailand’s Islands and Beaches, Lonely Planet (ISBN 978-1-74059-500-1), p. 199
  2. Danger in paradise [archive] Guardian Online. Accessed April 16, 2006.
  3. 2008 Pathway to the Explorers World Cruise [archive]
  4. (en) « Samui Airport 2005 Statistics » [archive], Thai Department of Civil Aviation
  5. (en) « Samui Airport 2006 Statistics » [archive], Thai Department of Civil Aviation
  6. (en) « Samui Airport 2007 Statistics » [archive], Thai Department of Civil Aviation
  7. (en) « Samui Airport 2008 Statistics » [archive], Thai Department of Civil Aviation
  8. (en) « ACCIDENT DETAILS » [archive], Plane Crash Info (consulté le 4 August 2009)
  9. (en) « Fatalities reported as Bangkok Airways ATR 72-500 skids off runway » [archive], Flight Global (consulté le 4 August 2009)
  10. http://www.travelfish.org/weather_fish.php [archive]
  11. (en) « Climatological Information for Ko Samui, Thailand » [archive], World Weather Information Service (consulté le 2009-12-05)

Voir aussi

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes

Liens externes

12