Vol de dossier médical : attention, il peut être fatal !

A compter des années 2004 et 2005, Josette Brenterch et ses amis de la LCR de Brest ont largement diffusé dans tous leurs réseaux militants nombre de dossiers confidentiels me concernant qu’ils avaient volés dans les administrations et services publics qui les détenaient.

Circulent ainsi depuis très longtemps chez les extrême-gauchistes du NPA et tous leurs alliés des éléments de mon dossier médical volés tantôt au CHU de Brest, tantôt à ma Caisse Primaire d’Assurance Maladie.

Bien évidemment, les autorités locales, qu’elles soient judiciaires ou administratives, sont bien au courant de ces faits, les diffusions illicites massives dont il s’agit n’ayant pas échappé à l’attention de grand monde.

Pour autant, elles n’ont jamais jugé utile de poursuivre, condamner ou sanctionner les fautifs.

C’est qu’entre malfrats ou fonctionnaires corrompus, on ne règle jamais ses comptes conformément aux lois de la République.

Aussi, certains ou certaines doivent encore s’interroger sur cette sévère perte qu’aura accusée la LCR en 2006 :

 

Disparition : Michel Le Doaré
LCR (France)
16 mars 2006

La section de Brest de la LCR vient de perdre brutalement l’un de ses
militants essentiels. Michel Le Doaré est entré à la LCR dès sa fondation,
en 1969, alors qu’il sortait du lycée technique, avec un diplôme de
technicien en électronique. Il fut embauché dans une grosse entreprise de
matériel électronique, Erickson, qui changea plusieurs fois de nom au cours
des années pour devenir Alcatel puis Jabil.

Michel devint très vite le responsable CGT sur le site, membre de la
coordination nationale de cette entreprise et aussi, tout un temps, membre
de la direction du syndicat brestois de la métallurgie. Avec ses camarades,
il s’est battu de longues années, avec succès, au cours de grèves multiples,
pour éviter la fermeture de cette entreprise et obtenir des conditions de
travail correctes. Ce combat a duré une trentaine d’années.

Son épuisement physique, le tabac, et aussi l’amiante, ont eu raison de sa
résistance. Pour sa dernière action politique, il recherchait des signatures
pour la candidature d’Olivier Besancenot, juste avant d’entrer à l’hôpital
pour une opération pulmonaire, qui devait être bénigne. Il ne s’est pas
réveillé.

Nous sommes sous le choc. Michel était connu dans tous les milieux de gauche
à Brest. Il avait participé à la création de AC ! et organisé la première
marche nationale des chômeurs. Il va manquer à beaucoup de monde. À sa mère,
à ses frères et sours, à ses enfants, nous présentons nos condoléances
attristées. Nous partageons leur deuil.

Section LCR de Brest

LCR (France)
* Paru dans Rouge n° 2150 du 16 mars 2006.

 

Michel était l’un des derniers ouvriers de la LCR, pour ainsi dire une pièce de musée qui justifiait les réguliers pélerinages à Brest de tous les pontes de l’organisation, Alain Krivine et Olivier Besancenot en tête.

Le premier avait été terriblement affecté par l’annonce de ce décès le 1er mars 2006 :

 

http://www.lemonde.fr/societe/article/2006/03/04/alain-krivine-quitte-le-bureau-politique-de-la-lcr_747527_3224.html

Alain Krivine quitte le bureau politique de la LCR

 

LE MONDE | 04.03.2006 à 09h35 • Mis à jour le 04.03.2006 à 09h35 | Par Sylvia Zappi

C’était le dernier de la génération 68. Alain Krivine, 64 ans, porte-parole de la Ligue communiste révolutionnaire (LCR) a quitté le bureau politique de l’organisation, le 1er mars. Après trente-cinq ans de bons et loyaux services à la cause révolutionnaire.

A la suite du congrès de la formation trotskiste, fin janvier, la direction nationale a décidé de renouveler ses cadres et de faire sortir en douceur cinq de ses membres, dont le plus ancien d’entre eux. « Monsieur K », comme il aime se présenter aux membres du PCF, « Tinville » pour les anciens qui ont connu la période des pseudonymes, ou encore « Georges Villetin » pour les lecteurs de l’hebdomadaire Rouge, ne fera plus partie du petit cercle des dirigeants. Avec lui, c’est la génération des exclus de l’Union des étudiants communistes (UEC) en 1965 qui quitte les devants de la scène.

« C’est moi qui l’ai demandé », affirme M. Krivine. En 2001, alors que la LCR se cherche un nouveau candidat à la présidentielle, c’est lui qui suggère l’option Olivier Besancenot, jeune facteur, un temps son assistant au Parlement européen, parfait inconnu du grand public. Des figures de la LCR, il n’y a guère à l’époque que M. Krivine que l’opinion reconnaît quand il passe sur le petit écran. Sa voix de basse, entraînée dans ses jeunes années à la Chorale populaire de Paris, harangue régulièrement les troupes à la fin des manifestations ou galvanise les salles de la Mutualité. M. Krivine a la gouaille et le sens de la formule.

Mais il faut rajeunir l’image de l’organisation et ne pas « apparaître comme des dinosaures ». M. Besancenot devient alors porte-parole comme son mentor, chacun avec son style. L’un, presque retraité, revendique son trotskisme, apprécie labonne bouffe et le vin rouge. L’autre, tout juste 27ans, cultive son image décalée en s’affichant plutôt guévariste et adepte du rap. Depuis, le facteur a « percé » au-delà des espérances en atteignant un score de 4,27% au premier tour de la présidentielle de 2002.

La sortie du bureau politique d’Alain Krivine, qui s’accompagne du départ de plusieurs de ses proches, est le deuxième acte de ce renouvellement. « On a réduit le nombre de membres en passant de 24 à 20, rajeuni et féminisé sa composition », explique Pierre-François Grond, membre de la direction. Cinq nouveaux font leur entrée, dont trois femmes de moins de 30ans et un homme de 40. Deux autres devraient les rejoindre à l’automne aux côtés de M. Besancenot. « Il n’y a pas beaucoup de partis où on réussit à intégrer les jeunes générations », s’enthousiasme M. Krivine.

L’ancien leader de 68 qui, fin 2004, avait déjà cessé d’être salarié de la LCR en faisant valoir ses droits à la retraite – professionnelle – ne va pas pour autant disparaître du paysage. Il garde son bureau dans les locaux de l’organisation à Montreuil, s’occupera un peu plus de Rouge et de la IVe Internationale et continuera à prendre la parole dans les meetings.

Sylvia Zappi

Vol de dossier médical : attention, il peut être fatal ! dans AC ! Brest vide

 

Rappelons les derniers faits d’armes de Michel à travers ces pièces d’archives (cliquer sur les images pour les agrandir) :

 

05-09-29 OF Conf press AC

 

Le 13/10/2005 23:11, roma.joel a écrit :


ac-forum
———–

! Brest Brest le 1 / 10 / 2005
Agir  contre le chômage la précarité

Et les exclusions

Putsch  Brestois

Au nom du bureau d’AC Brest, nous tenons à informer l’ensemble du réseau des collectifs d’AC, que se déroulent actuellement des actes graves au sein de notre collectif organisé sous statut associative loi de 1901.

Une tentative de putsch a été organisé dès la rentrée de Septembre, ce malgré une réunion décidé par l’ensemble du collectif datant du 17 / 06 / 2005 pour la date de rentrée le 14 / 09 / 2005.

Il se trouve qu’après maintes menaces, insultes, affabulations, intimidations, un groupe d’adhérents de très fraîche date pour beaucoup d’entre eux, a demandé à son président de convoquer une Assemblée Générale Extraordinaire.

A peine se dernier avait-il pris connaissance de cette demande que l’AGE était décidé, puis convoqué par une des signataires nommée Josette Brenterche, méthode complètement illégale aux regards de l’association de Brest.

Malgré l’illégitimité de cette AGE, rappelé par les courriers de son président, confirmé à l’unanimité par le conseil d’administration.

L’AGE a quand même eu lieu, a élu un nouveau conseil d’administration d’AC Brest, puis par communiqué par voie de presse, un article et une photo avec pour message non pas de défendre les chômeurs contre les sous emploi, mais de les accompagner dans leurs démarches auprès des employeurs. Ce qui en outre n’est pas inscrit dans chartre d’AC !

Le nouveau président Clément Dinelli et sa nouvelle équipe sont donc des usurpateurs.

Josette a été radié en date du 21 / 09 / 2005 par décision du conseil d’administration suite aux motifs énumérés dans notre courrier daté du  22 / 09 / 2005.

Trois autres personnes sont convoquées entre autre devant le bureau pour s’expliquer sur des faits de violences, menaces, et intimidations diverses et variées !

Nous souhaitons évidemment tenir informé le réseau des collectifs d’AC !

Et nous sommes ouvert à toutes demande d’informations ou d’explications à qui le souhaite.

Pour le conseil d’administration d’AC Brest

Le président Roma Joël

 

2010-12-08 Octobre 2005- la LCR expulse d'AC ! ses chômeurs, précaires et exclus - Un petit coucou

 

2010-12-08 La véritable scission dans AC ! - Un petit coucou

 

Par la suite, la gauche brestoise reconnaissante n’a pas manqué de lui rendre un hommage digne de ses mérites :

 

http://npa29quimper.over-blog.fr/article-hommage-a-michel-le-doare-46975226.html

19 mars 2010

Brest: Hommage à Michel Le Doare

 

Samedi 20 Mars de 15 h à Minuit

GALA de SOUTIEN à HAITI
à l’initiative du Comité Inter entreprise JABIL-ALCATEL
Exposition  »Mémoires ouvrières »
Concerts et animations (session Irlandaise, Zambrokal, guitares du CIE, Amzelam…Zylian, Blues Flight, Monday Blues, Roxanne, Hard Way)

A 18H
INAUGURATION de la Salle Michel LE DOARE,

dirigeant syndical CGT à JABIL et militant de la LCR

Puis musique, restauration, bar sur place…  et tombola.

L’entrée est libre, appel à la générosité à travers la Tombola.

PARTICIPEZ NOMBREUX à cette INITIATIVE
Nous rendrons hommage à notre camarade MICHEL LE DOARE,
une intervention sera faite par une camarade du NPA au nom de ses camarades de lutte.

Merci d’en parler autour de vous
Venez nombreux

 

http://www.lekiosk.com/article-501952-Inauguration-salle-polyvalente-Michel-Doare.html

 

eurinau2_1003211066.jpg

Inauguration de la salle polyvalente Michel-Le-Doaré

Source Le Télégramme n°20250 Published on 22 mars 2010

in Special interest press

SummaryCérémonie émouvante, samedi, à 19 h, quand François Cuillandre, maire de Brest, a dévoilé la plaque commémorative portant le nom de Michel Le Doaré, à l’entrée de la salle polyvalente de l’entreprise Jabil, devenue, depuis 2005, la propriété de la ville. Désormais, cette salle, construite en 1992, …

Read this article in Le Télégramme N°20250

 

Le Télégramme

Michael Schumacher : le vol de son dossier médical provoque l’émoi

Le dossier d’hospitalisation du champion a été volé, il serait proposé aux journalistes contre rémunération, des plaintes ont été déposées.

Serait-ce encore une « plaisanterie » d’un des bons amis de Josette Brenterch, du NPA de Brest ?

Rappelons que cette femme collectionne les dossiers confidentiels volés dans les administrations et services publics par ses complices syndicalistes aux fins de divers chantages et nuisances, notamment contre ses cibles habituelles, parmi lesquelles des ingénieurs, des hommes et des femmes ayant pour tort d’être intègres, des victimes, des chômeurs, des précaires, des exclus, etc…

L’argent est toujours un de ses premiers motifs.

 

http://www.rtbf.be/sport/moteurs/f1/detail_le-dossier-medical-de-michael-schumacher-mis-en-vente?id=8299983

Le dossier médical de Michael Schumacher mis en vente ?

 

MOTEURS | mardi 24 juin 2014 à 9h44

Les histoires sordides autour de l’accident de Michael Schumacher n’ont pas manqué, et l’un des climax fut atteint seulement quelques jours après l’hospitalisation à Grenoble du Septuple Champion du Monde de Formule 1, lorsqu’un journaliste déguisé en prêtre s’était infiltré à proximité de la chambre du patient pour ramener des détails relevant du secret médical.

Mais une nouvelle effrayante vient d’être communiquée et annonce un possible flot de couverture médiatique douteuse maintenant que l’on sait que Schumacher est sorti du coma : le dossier médical de l’Allemand aurait en effet été dérobé et proposé au plus offrant, a fait savoir sa porte-parole Sabine Kehm.

« Pendant plusieurs jours, des document volés et des données ont été offerts à la vente. Le vendeur affirme qu’il s’agit du dossier médical de Michael Schumacher ».

« Nous ne pouvons juger de l’authenticité de ces documents. Cependant, les documents sont clairement volés. Un vol a été rapporté ». Kehm a par ailleurs fait savoir que les autorités ont été saisies pour travailler sur les circonstances du vol.

La porte-parole de Schumacher a bien entendu fait savoir qu’elle désapprouve vigoureusement l’achat de tels documents, « totalement privés et confidentiels, et ne devant pas être rendus publics », tout en ajoutant que des poursuites seraient engagées contre toute publication ou contenu qui viendrait à mentionner des détails sur le contenu du dossier médical.

D’après le le Dauphiné Libéré, le vol serait concernerait les deux premières pages d’un dossier qui en compte une dizaine. Le quotidien allemand Bild, à qui il est régulièrement proposé des informations controversées, croit savoir que le vendeur demande 48’000€ pour les pages en question.
 
De notre partenaire ToileF1

 

http://www.lepoint.fr/auto-addict/actualites/le-dossier-medical-de-michael-schumacher-derobe-23-06-2014-1839063_683.php

Le Point.fr – Publié le 23/06/2014 à 22:57 – Modifié le 24/06/2014 à 09:57

Le dossier médical de Schumacher dérobé

 

L’hôpital de Grenoble, où a été hospitalisé « Schumi » pendant six mois, a porté plainte pour le vol de son dossier médical.

 

Le CHU de Grenoble, où a été hospitalisé Michael Schumacher pendant six mois, a porté plainte pour le vol du dossier médical de l'ex-pilote de Formule 1.
Le CHU de Grenoble, où a été hospitalisé Michael Schumacher pendant six mois, a porté plainte pour le vol du dossier médical de l’ex-pilote de Formule 1. © YVES LOGGHE / POOL / AFP

 

Michael Schumacher : le vol de son dossier médical provoque l'émoi dans LCR - NPA sourceafp

 

L’hôpital de Grenoble, où a été hospitalisé Michael Schumacher pendant six mois, a porté plainte pour vol du dossier médical de l’ex-pilote de Formule 1 Michael Schumacher, a-t-on appris lundi de source policière. La plainte a été déposée la semaine dernière après le transfert du champion allemand, âgé de 45 ans, à l’hôpital de Lausanne, selon la même source.

La porte-parole de Michael Schumacher, Sabine Kehm, a dit lundi dans un communiqué que « l’achat de tels documents/données ainsi que leur publication sont interdits ». « Les données du dossier médical sont hautement confidentielles et ne peuvent pas être rendues accessibles au public », souligne-t-elle dans le communiqué, en annonçant qu’une plainte pénale serait déposée à chaque fois qu’un média publiera ces documents.

« Depuis quelques jours, des documents/données volés, dont le fournisseur prétend qu’il s’agit du dossier médical de Michael Schumacher, sont proposés à certains représentants des médias contre rémunération », est-il rapporté dans le communiqué.

 

Le « vendeur » demanderait 48 000 euros

 

« Nous ne pouvons pas juger si ces documents sont authentiques. Mais le fait est : les documents sont volés. Le vol a été dénoncé. Les autorités chargées des enquêtes ont été saisies », ajoute Sabine Kehm. Selon le site internet du Dauphiné libéré, les avocats suisses de la famille Schumacher ont également déposé une plainte, par fax adressé au procureur. Le parquet de Grenoble n’a pu être joint lundi soir.

D’après le quotidien régional, le vol serait celui des deux premières pages d’un dossier qui en compte une dizaine. Le système informatique du CHU de Grenoble, écrit-il, ferait l’objet d’une expertise afin d’établir s’il a pu être piraté ou utilisé frauduleusement. Michael Schumacher a été hospitalisé à Grenoble pendant 6 mois après son grave accident de ski en décembre 2013 à Meribel, dans les Alpes françaises.

Selon le journal allemand Bild-Zeitung, le « vendeur » de ces documents réclame 60 000 francs suisses (48 000 euros) aux journaux auxquels il propose ces documents. Lundi dernier, Michael Schumacher a quitté l’hôpital de Grenoble pour celui de Lausanne (Suisse), dans la plus grande discrétion. Sa porte-parole a dit qu’il n’était plus dans le coma.

Manifestation anti-FN ce samedi à Brest

 

http://www.letelegramme.fr/finistere/brest/brest-la-manifestation-anti-fn-rassemble-une-centaine-de-personnes-31-05-2014-10192216.php

 

Brest. La manifestation anti-FN rassemble… une centaine de personnes

 

31 mai 2014 à 15h08 2

 

Manifestation anti-FN ce samedi à Brest dans AC ! Brest brest-faible-participation-contre-le-front-national_1924465_660x372

 

En milieu de semaine, plusieurs centaines de lycéens étaient descendus dans les rues de Brest pour témoigner de leur colère et de leurs peurs face au score historique réalisé par le Front National lors des élections européennes.

Une centaine ce samedi…

Ce samedi, les adultes devaient prendre le relais. La manifestation s’est en fait résumée à un simple rassemblement devant les marches de l’hôtel de ville, faute de participants. Ils ne se comptaient en fait pas plus d’une centaine au moment de la prise de parole d’une jeune étudiante. Prochaine action annoncée, une soirée-débat organisée lundi à 20 h 30 à la maison des syndicats.

… contre 9.000 en 2002

Pour mémoire, même si le contexte est différent, en avril 2002 la manifestation contre le FN déclenchée par la présence de Jean-Marie Le Pen au second tour de l’élection présidentielle avait réuni plus de 9.000 personnes dans les rues de Brest.

 

L’ESPACE DES LECTEURS

 

2Vos réactions

  •  dans LCR - NPA

    FANCH LE GALL 01 Juin 2014 à 09h13

    Toutes les manifestations contre le FN se traduisent donc par des fiascos.
    C’est rassurant quelque part de constater l’esprit civique de nos compatriotes qui ne contestent donc pas le verdict souverain du peuple qui s’est exprimé sans haine et sans crainte dans les urnes dimanche dernier et qui le fera encore.
    On laisse désormais les derniers bobos bien-pensants s’accrocher encore aux derniers miasmes de la pensée unique qui a régenté la France pendant trop de temps pour la mener dans l’état que l’on sait.

  • photo-profil dans Perversité

    gerard woillet 31 Mai 2014 à 18h08

    Reste a savoir ce que veut dire « FN  » si c’est F comme François et N comme Nicolas ils ont bien raison de manifester contre ces deux nuls .

 

Réagir à cet article

 

Le 24/11/2005 23:30, roma.joel a écrit :

 


ac-forum
———–

Moi je n’ai rien à cacher!

Oh merde alors, là Josette là les bras m’en tombent, je reste consterné, et dépassé par ce que t’inspire toute cette vision réelle des faits!  Je me vois donc dans l’obligation, soit de m’engager à suivre une thérapie, ou au mieux de me rendre à l’intérieur d’un abbayes faire acte de contrition!. Je reste sans voix, là je me dois de rendre hommage à l’art et la manière de la malhonnêteté la plus outrancière et l’aplomb le plus vil! Chapeau l’artiste, que de talents en ce monde caché. Je me retire dès ce soir à l’intérieur de ma loge, puis me démaquille sur le champs, et vais boire un coup!!!
Cependant, il en faudra plus pour convaincre les septiques! Cela me fait penser au livre de serge Halimi « les nouveaux chiens de garde »sur les méthodes qu’emploient certains médias pour déstabiliser, voir décrédibiliser une argumentation cohérente d’un adversaire politique à diaboliser; Soit par une moue « à la télé », ou un laconique mouaï  mouaï accommodé d’un geste de la tête, ce à défaut d’argumentations pertinentes, à l’intention de son interlocuteur qui lui avance des faits! Faire naître le doute sans avoir à argumenter les contre vérités de l’initiateur de la méthode.  Je comprends tout à fait que tu préfères te retrancher au mieux dans la dérision, au pire dans la négation.
Mais visiblement tu ne comprends que ce que tu veux bien comprendre; Le 26 Septembre 2005  toi Josette et  toute la clique hétéroclite de lampistes putchistes comprenaient bien mieux le travail à accomplir pour faire sauter le conseil d’administration ainsi que le bureau d’AC Brest en toute illégalité!. Ce soir encore, tu n’aura pas convaicu.

Le président déchu d’AC Brest
Joël Roma.

—– Original Message —– From: « Josette… »
To: « roma.joel »
Sent: Thursday, November 24, 2005 2:06 PM
Subject: Re: [ac-forum] à la Mère Sup Nouvelles brestoises

Mouais… très moyennement convaincant à mon avis…

Je ne comprends pas tout, mais je n’ai rien contre les bisous, alors sans rancune…

Juste pour toi : tu devrais quand même changer de signature…

—– Original Message —– From: « roma.joel »
To: « Josette… » ; <ac-forum@ras.eu.org>
Sent: Thursday, November 24, 2005 12:11 PM
Subject: Re: [ac-forum] à la Mère Sup Nouvelles brestoises

Il est je vois toujours dans ta méthode de prendre la position de la vierge effarouchée, alors que tu portes largement ta part de responsabilité du coup État perpétré au sein de notre collectif d’AC Brest élu légalement à la majorité dont d’ailleurs tu étais partie prenante! Il est particulièrement généreux de ta part de faire passer « sans intérêt, générosité » oblige sur le forum, les méthodes que tu sois disant réprouves et répugnes du haut de ton éthique militante. Dans les actes de la vie associative tout au moins, ce n’est pas du tout de cette manière que tu as procédées dans AC Brest! Mais là tu te drapes de nouveau dans une vertu depuis bien longtemps rompue aux uses et coutumes de l’urgence politique locale. Les citoyens causant sur le forum ne peuvent pas savoir, et je comprends que des fois cela énerve, mais la liberté c’est aussi cela!
Quant à l’aspect collectif que tu appelles de tes voeux, tu en sais quelque chose puisque tu as cassée la boutique. Après avoir procédé de la sorte, tu souhaites revoir tes anciennes victimes rejoindre le giron des subversifs dans la repentance salvatrice enfin retrouvée! Là ont atteint le paroxysme de la félicité. Tu devrais être canonisée Josette. Je comprends que de nouveau « bonté chrétienne oblige » que tu ne veuilles pas encombrer le forum d’AC de questions réponses; Avec les casseroles que « tu » traînes, on ne le saurait à moins. Au sujet de combat derrière un ordinateur, tu te débrouilles pas mal en ce qui me concerne.
Pour récupérer du monde d’abord Josette, il faut susciter l’investissement militant, et c’est là que le bas blesse, vous les faites fuir par les méthodes pas très dignes de gens soit disant généreux. Pour ce qui est de se reconstruire, t’avais pas qu’à casser, ce qui t’aurais évité de sois disant Reconstruire! Tu n’as pas pu tenir trois mois de plus jusqu’à l’Assemblé Générale de Janvier 2006 pour laisser respirer la démocratie! Une démangeaison digne d’un purpuras militant pur et dur!
Il est vrais que nous aurions autre choses à faire, dans un premier temps reconnaître ses fautes puis peut-être se retrouver! Mais du haut de ton cursus le pourrais tu le faire ton Mea Culpa, et devenir plus prolixe au sujet  des acteurs de cette OPA ? Moi je les connais les protagonistes de ce coup tordu « je ne les oublies d’ailleurs pas! »
Sur la pilosité de ton commissaire politique Le Douaré, tu as très bien saisie ce que je voulais laisser entendre, puisque son comportement de primate lors de réunions à l’intérieur de nos locaux a laissé des souvenirs pas triste du tout. La bestialité qui l’a déployé laissait il est vrais parler une seconde nature, laquelle te sied  je m’en rends compte aujourd’hui.
Pour ce qui est du « Trotski » Hollande, c’est pareil tu fais de nouveau l’andouille pour t’attirer de la sympathie de l’extérieur aux dépends de ton interlocuteurs que tu feins de ne pas comprendre, mais que tu comprend très très bien Josette! Bien sur qu’il n’a jamais été simplement de gauche, alors d’extrême gauche?. Il n’empêche que pour 2007 Faudra pas nous refaire à nous les gueux, le coup Chirac de 2002 hein,  pis ensuite s’énerver dans la rue! Combien de fois ai-je dis à mes camarade interlocuteurs  que lorsque l’on porte une arme, on désactive le chien doucement, puis on rengaine calmement en évitant par inadvertance un coup de feu intempestif au niveau du pied!
« C’est pourtant simple merde alors; Écoutez ce que l’on vous dis de temps en temps »

Bisous ma Chérie.
Le président déchu.

—– Original Message —– From: « Josette… »
To: « roma.joel » ; <ac-forum@ras.eu.org>
Sent: Thursday, November 24, 2005 2:28 AM
Subject: Re: [ac-forum] à la Mère Sup Nouvelles brestoises

En réponse au message de Joël Roma, et en m’excusant auprès de ceux d’entre vous que ces « débats » sans intérêt excèdent ; je réponds (une fois n’est pas coutume) mais, que les lecteurs de cette liste se rassurent,  je n’ai pas l’intention d’en faire une habitude.

Eh ouais… chacun choisit… l’aspect personnel ou l’aspect collectif…

Moi, question d’âge sans doute, il y a longtemps que j’ai fait la part entre ces deux aspects, et c’est bien pour ça que le « dégueulis » de certain(e)s sur les listes ne m’a pas atteinte, pas plus que les autres personnes qui y ont eu droit.

Qu’on ait du mal à « rameuter du monde », ça c’est sûr, la mobilisation aujourd’hui, c’est pas facile et des fois il y a de quoi enrager… Mais si on baisse les bras, ça sera encore pire, donc on (c’est-à-dire le collectif AC! Brest) continue sur les bases de la Charte d’AC! et de notre refus de ce monde tel qu’il est et tel qu’on veut nous l’imposer.

Pour se reconstruire, on a aussi repris plein de contacts un peu en friche, plusieurs d’entre nous sont très actifs dans le « réseau d’alerte » qui connaît un bon départ (un premier résultat positif sur le relogement de X…), on se réinvestit aussi dans le collectif « Enrageons-nous ». Et on a évidemment des initiatives propres à AC! en chantier.

Je ne vais pas infliger aux lecteurs de cette liste le « pensum » de nos emplois du temps en ce moment, ils doivent ressembler aux leurs, assez chargés, mais bon, AC! Brest a repris le chemin de la délibération et de l’action collective, c’est l’essentiel.

Et puis, c’est pas en trépignant devant notre ordinateur en permanence pour se répandre sur les listes à dire du mal des uns et des autres qu’on avancera ; une fois de temps en temps, ça fait plaisir, mais on a franchement autre chose à faire.

Pour rassurer quand même les lecteurs de cette liste, la pilosité des uns ou des autres (cf. fin du message ci-dessous) n’est pas un débat qui mobilise les énergies d’AC! Brest (sur ce terrain, chacun ses goûts), pas plus que les délires qui ont alimenté ce forum depuis un moment. Merci à tous de faire la part entre la réalité virtuelle et la réalité « réelle ».

Notre téléphone : 02 98 05 19 88. Nos permanences sont les mardi et mercredi de 14 h 30 à 16 h 30, le reste du temps il y a parfois quelqu’un et parfois un répondeur.

Josette

—– Original Message —– From: « roma.joel »
To: <ac-forum@ras.eu.org>
Sent: Thursday, November 24, 2005 1:02 AM
Subject: [ac-forum] à la Mère Sup


ac-forum
———–

Josette je suis tout à fait d’accord avec toi , mais vois tu il m’est particulièrement pénible de côtoyer certaines personnes qui sont à l’origine de certaines méthodes que je réprouve. Je ne me vois pas pour encore dans la même rue puis sur la même place que les personnages que je serais susceptible d’y retrouver!
Je pense quant à moi qu’il y a un travail de deuil à faire avant de me remettre en selle dans ce mode d’actions, les résultats n’étant pas à la hauteur sur l’ensemble du territoire. Il faut bien reconnaître actuellement vous devez avoir certaines difficultés à rameuter du monde, puisque vous êtes à l’initiative de coups de revolvers dans le pied! à la fin cela doit piquer, se voir puis se savoir. C’est pas facile de toujours avoir dans sa poche à révolvers une bouteille de Dakin… et accuser les autres!
Je te retrouve tout de même toujours fidèle à toi même Josette; L’humour contenu avec juste assez de fiel doctement dosé sous une fine couche de dérision le tout enveloppé de pardon consenti. Je t’adore, ha, les études ça sert aussi à cela!
Ton subalterne le commissaire politique Le Douaré lui bombe le torse laissant apparaître une touffe de poils, signe d’une virilité guerrière prompt à tout pugilats naissant. Gageont que la « descendance » politique sera explosive!

Je te souhaite le bonsoir Josette,
Je vais de ce pas me coucher.
Le président déchu.


AC! AC! AC! AC! AC! AC! AC! AC! AC! AC! AC! AC! AC! AC! AC! AC! AC! AC!

‘ac-forum’ est la liste de débats d’AC!
Les textes diffusés n’engagent que leurs auteurs.

- Pour s’inscrire ou se désinscrire, envoyer un message sans texte à ac-forum-request@ras.eu.org avec ‘subscribe’ ou ‘unsubscribe’ en Sujet.
- Pour tout problème ou question concernant les listes,
écrire à : ac-listmaster@ras.eu.org

Autre liste de diffusion d’AC! :
- ‘ac-info’ diffuse les messages officiels d’AC! (lecture uniquement)

Agir ensemble contre le Chômage !    23 rue Mathis  75019 Paris
Tel: +33 1 40 09 27 49  -  Fax: +33 1 40 05 05 10
Web: http://www.ac.eu.org  -  e-mail: ac@ras.eu.org

—————————————————————————————
Wanadoo vous informe que cet  e-mail a ete controle par l’anti-virus mail. Aucun virus connu a ce jour par nos services n’a ete detecte.

—————————————————————————————
Wanadoo vous informe que cet  e-mail a ete controle par l’anti-virus mail. Aucun virus connu a ce jour par nos services n’a ete detecte.

 

Le 20/10/2005 22:31, roma.joel a écrit :

 


ac-forum
———–

La présidence, la belle affaire! ce n’est absolument pas de cela qu’il s’agit; mais de la ligne politique que l’on y associe.Quant à l’Ego, je m’en contre fou à ceci près que la méthode Stalinienne employée pour faire sauter ce qui avait été acquiescé lors d’une assemblée Générale par l’ensemble des gens qui y figuraient, est tout simplement dégueulasse,tant dans le fond, montage d’intrigues, bourrage d’urnes par des « adhérents » jusqu’àlors inconnus Que dans la forme, à trois mois d’une nouvelle AG alors que rien ne justifiait un tel acte. Je m’efforce donc de le dénoncer! Mais comme tu fais, et ce à juste titre, allusion de bordel ambiant dans AC, je te signale qu’il existe des groupes de gens particulièrement zélé dans ce genre de méthodes. Je veux parler de certains bureaux politique, et non pas les nombreux militants de ces partis qui forcent  le respect d’une part par leurs investissements personnels, puis d’autre part dans la volonté de vouloir essayer d’enrayer, ou mieux de casser le libéralisme enfant naturel du capitalisme notre premier ennemi à tous! Pour cela il faut  être un dans la lutte, c’est à dire pour être efficace:  respecter les statuts  tous les statuts et rien que les statuts, ainsi que les gens qui y ont été élus! Je ne suis pas, et n’ai pas d’ailleurs à être contre les AGE les statuts le permettent. pour cela il y a le règlement inscrit à l’intérieur des STATUTS déposé en l’année 2002 à Brest, accepté et signé par l’ ancien bureau, dont Josette elle même faisait partie!

Le président   Roma Joël

 

Le 18/10/2005 23:41, roma.joel a écrit :

 


ac-forum
———–

Gérard, je me permet en tant que président légitime d’AC collectif de Brest, d’enfin prendre ma demande d’inscription en considération dans la liste d’AC! interne. Je te fais savoir que rien ne te permets sinon une mission que tu détiendrais du très haut de te permettre d’accorder oui ou non la parole à l’ensemble des gens qui constituent la trame des collectifs de l’association d’AC!. Je ne suis pas sans savoir que notre secrétaire est très prolixe, ce qui bien des fois me réjouit au plus haut point, vu le foncier de ses arguments au sujet d’AC! Brest pour moi amplement justifiés.
Je me doit de te rappeler, que nous ne sommes pas sous la dictature de Pinochet où sous celle de Staline.
Je te fais aujourd’hui savoir que de toutes les manières la vérité se propagera ne t’en déplaise!  Toi aussi tu te dois à un compte de résultats, puisque responsable dans la propagation ainsi que la diffusion d’informations, qui il se peut de temps à autre ne suivent pas la ligne politique que tu t’es donné de suivre, ou, que l’on t’a intimé de suivre. La démocratie cela se traduit par cela aussi. Ou alors il faut  prendre sa carte à l’UMP!
Il ne serait intellectuellement sain de te  dédouaner de toutes responsabilité concernant le poste, ainsi que les responsabilités qui t’incombent aujourd’hui au devant de problèmes qui sont hélas le sort désolant  j’en conviens de bon nombres d’associations quelqu’elles soient.
Si pour encore contrairement à notre secrétaire je n’ai pas encore pris la parole par intermédiaire du clavier, cela se fera ne t’en déplaise! Aurai-je le droit à la censure?
Tu es au service des collectifs, non l’inverse, à moins que tu te sentes investi d’une mission!
Ta position est celle d’un « parent pauvre », non d’un monarque assis sur un pied d’estale!
Il est souvent bien vrais qu’à un moment donné, le pauvre se sente pousser des ailes et, décide du haut de son intellect, de
concéder si oui ou non tel ou tel à le droitde vivre en se passant de son aval.
Cela fait tout de même plusieurs semaines que j’attends d’avoir la possibilité de m’exprimer sur AC interne!
Je te redemande donc « Humblement » de m’accorder le droit à la parole sur AC interne, et de ne pas te braquer quant à la rudesse de la forme, qui je pense vu ton poste ainsi que ton expérience se doivent d’être aguerris, puisque cela dure depuis déjà fort bien longtemps, et que moi aussi, je m’impatiente…
J’espère donc avoir été entendu, et dans l’attente d’une réponse,

Je vous prie Monsieur Régner d’agréer l’expression de ma profonde considération.

le président  d’AC Brest            Roma Joël

 

Le 13/10/2005 23:11, roma.joel a écrit :

 


ac-forum
———–

! Brest Brest le 1 / 10 / 2005
Agir  contre le chômage la précarité

Et les exclusions

Putsch  Brestois

Au nom du bureau d’AC Brest, nous tenons à informer l’ensemble du réseau des collectifs d’AC, que se déroulent actuellement des actes graves au sein de notre collectif organisé sous statut associative loi de 1901.

Une tentative de putsch a été organisé dès la rentrée de Septembre, ce malgré une réunion décidé par l’ensemble du collectif datant du 17 / 06 / 2005 pour la date de rentrée le 14 / 09 / 2005.

Il se trouve qu’après maintes menaces, insultes, affabulations, intimidations, un groupe d’adhérents de très fraîche date pour beaucoup d’entre eux, a demandé à son président de convoquer une Assemblée Générale Extraordinaire.

A peine se dernier avait-il pris connaissance de cette demande que l’AGE était décidé, puis convoqué par une des signataires nommée Josette Brenterche, méthode complètement illégale aux regards de l’association de Brest.

Malgré l’illégitimité de cette AGE, rappelé par les courriers de son président, confirmé à l’unanimité par le conseil d’administration.

L’AGE a quand même eu lieu, a élu un nouveau conseil d’administration d’AC Brest, puis par communiqué par voie de presse, un article et une photo avec pour message non pas de défendre les chômeurs contre les sous emploi, mais de les accompagner dans leurs démarches auprès des employeurs. Ce qui en outre n’est pas inscrit dans chartre d’AC !

Le nouveau président Clément Dinelli et sa nouvelle équipe sont donc des usurpateurs.

Josette a été radié en date du 21 / 09 / 2005 par décision du conseil d’administration suite aux motifs énumérés dans notre courrier daté du  22 / 09 / 2005.

Trois autres personnes sont convoquées entre autre devant le bureau pour s’expliquer sur des faits de violences, menaces, et intimidations diverses et variées !

Nous souhaitons évidemment tenir informé le réseau des collectifs d’AC !

Et nous sommes ouvert à toutes demande d’informations ou d’explications à qui le souhaite.

Pour le conseil d’administration d’AC Brest

Le président Roma Joël

 

Le 07/10/2005 15:50, roma.joel a écrit :

 


ac-forum
———–

Il me semble, en tant que président d’AC ! Brest démocratiquement élu en Février 2005, que je me dois de faire tout de même une rectification. Tout d’abord, la démarche de Josette que je ne partage évidemment pas de décider sous sa propre responsabilité une AGE  est contraire aux statuts d’AC ! Brest. Il est tout à fait légitime d’en demander une, mais dans le
respect de la forme aussi bien que du fond. Il est à noter que nous nous étions quittés à l’issue d’une réunion interne en date du 17 juin 2005  dans l’idée de faire ce qu’il est convenu d’appeler une pause : « On laisse du temps, on réfléchit, les vacances, cela va faire du bien à tout le  monde. » Réunion de rentrée donc prévue au 14 Septembre 2005, en accord  avec les deux groupes : le nôtre, et celui que Josette a commencé à  constituer à compter du printemps 2005. Je pense qu’on peut parler ainsi  sans enfreindre les foudres du Très Haut. Et PAN !!!! Début septembre,  décision de la trésorière de mettre en place une AGE, cela dans les règles  de l’art de l’intrigue (convocation des adhérents de son choix). Une chose est sûre, les protagonistes de ce coup d’état, car pour moi qui l’ai vécu de l’intérieur, c’en est un, je peux en témoigner, se devront de faire acte de contrition  !

Quant à toi, RES, le forum sert aussi à faire connaitre les difficultés des différents collectifs d’AC !
Nous autres légitimement élus, avons contre nous deux « structures de  parti » avec tout le maillage militant qui s’y associe,
alors on fait comme on peut, et on le fait, en espérant éveiller des consciences !  Ton téléphone a sonné, RES ?

Joël

 

Conclusion :

Au moins à Brest, le mensonge, la malhonnêteté, la tromperie, l’escroquerie, le vol, le viol, le crime organisé ne paient plus que devant les juges.

La folle de Brest de retour chez elle !

 

Image de prévisualisation YouTube

 

Elle était dans la région parisienne depuis le 25 avril 2014, elle est rentrée à Brest le 9 mai 2014.

C’est derechef depuis son douillet appartement d’un quartier « populaire » de cette ville qu’elle vient plusieurs fois par jour vérifier que ce blog est toujours sur pied.

Observons au passage qu’elle n’a rien à envier à ses complices NEMROD34 et Cyprien Luraghi, ou à l’illustre Henri Désiré Landru :

 

http://npa2009.org/content/en-hommage-%C3%A0-andr%C3%A9-fichaut

 

En hommage à André Fichaut…

 

Plusieurs centaines de personnes rendent un hommage militant à André Fichaut,syndicaliste CGT depuis ses 17 ans, militant trotskyste puis adhérent du NPA...

 

Une foule importante, près de 400 personnes, a participé ce 2 juillet 2009 à  l’hommage émouvant rendu à notre ami et camarade André Fichaut. Et combien de messages d’ami-e-s au loin ou empêchés de venir, qui ont demandé à être excusés, comme Olivier Besancenot, Daniel Bensaïd … André avait 81 ans, et beaucoup de sa génération l’ayant apprécié, sont malheureusement déjà partis, ils manquaient pour le saluer une dernière fois, pour le remercier pour ses combats menés, pour ses encouragements à celles et ceux qui luttaient. 

Figure reconnue et appréciée du mouvement ouvrier Brestois, André  Fichaut a mobilisé une dernière fois toutes les sensibilités politiques et syndicales de sa classe : des syndicalistes de la CGT Energie, de Sud Energie, de la métallurgie, de la CGT Jabil, de l’UL CGT de Brest mais aussi d’autres syndicats, de Solidaires notamment, des militant-e- du monde associatif: AFPS, AC! , Planning Familial, France Algérie…   Des militant-e-s du NPA de toute la Bretagne étaient là, des anciens de la LCR, de Brest, Rennes, Fougères, Lannion, Quimper, Carhaix, Morlaix, Dinan … Une délégation représentait le NPA national avec Alain Krivine, François Sabado et Olivier Martin, tous les trois « vieux » complices de Max, le pseudo de Dédé dans la section française de la Quatrième Internationale. D’autres personnalités politiques d’extrême gauche étaient aussi venues comme Jeannette Habel, Catherine Samary, Hubert Krivine. Des anciens de la Quatrième avaient tenu à être là comme Jeannine Léostic ou Jean Gourmelen.

Les Verts de Brest avaient appelé par communiqué de presse à participer à la cérémonie, souhaitant: « rendre hommage à Dédé Fichaut qui a sans ambiguïté, dénoncé la politique du « tout-nucléaire » d’EDF où il travaillait, qui s’est publiquement engagé comme syndicaliste contre le nucléaire , rompant avec la pensée unique de son syndicat. Il fut ainsi un de ceux, parmi les militants engagés qui furent avec la population, déterminants dans l’issue positive de notre lutte à Plogoff! ».

Plusieurs militants de Lutte Ouvrière, de l’Autre Gauche Brest-Nouvelle-Citoyenneté, quelques membres du PCF, pas mal d’ex du PCF étaient aussi présents, des libertaires … des militant-e-s de la liste « La Gauche Debout! » aux dernières municipales sur laquelle André Fichaut figurait, et sans doute beaucoup d’autres que nous oublions.

Les « Alternatifs » ont fait parvenir un communiqué, saluant la mémoire d’André Fichaut: « Homme de conviction, militant communiste internationaliste depuis la fin de la seconde guerre mondiale, André Fichaut aura su rester fidèle à sa classe et marquer durablement plusieurs générations militantes, à Brest et bien au-delà. Syndicaliste à EDF, il aura aussi grandement contribué à redonner toute leur actualité et dimension politique aux notions de contrôle ouvrier et d’autogestion. Vacciné à jamais contre le stalinisme, André Fichaut aura toute sa vie militante fait preuve d’une grande ouverture d’esprit et d’une volonté de rassembler les forces disponibles pour changer la société. » 

Cette cérémonie a été l’occasion de faire revivre et partager la vie dans ses joies et ses combats de notre camarade. Plusieurs personnes ont ainsi pris la parole. Ce fut tout d’abord les enfants d’André et Annie: Michèle puis Bernard, qui avec beaucoup d’émotion et de chaleur, d’humour aussi, ont dit la chance qu’ils avaient d’avoir des parents comme Dédé et Annie, parlant d’un père qui savait être très présent quand il le fallait malgré un agenda de réunions très rempli, d’un père curieux de tout, aimant la vie et « qui n’aurait pas voulu que nous soyons tristes aujourd’hui. » 

C’est le secrétaire général de l’Union Locale CGT qui pris ensuite la parole rappelant le rôle de Dédé dans la grande grève reconductible et victorieuse d’EDF de 1972, ses capacités pédagogiques dans la formation de très nombreux militants. (Cf intervention jointe). 

Après la CGT, Josette Brenterch a évoqué la riche vie militante de Dédé dans toute ses dimensions,  au nom des camarades qui l’ont cotoyé dans les luttes à Brest. (cf intervention jointe) 

Enfin vint le tour d’Alain Krivine qui commença en disant qu’il n’était pas sûr que Dédé apprécierait cette cérémonie, tant il n’aimait pas les éloges. « Tout juste acceptait-il d’être fier de se dire le plus ancien adhérent de la Quatrième, ce qui n’était pas sûr ». Alain rappela les périodes difficiles de l’après guerre, le Parti Communiste Internationaliste avait une petite implantation ouvrière, André Fichaut y joua rapidement un rôle central, dans les années 60, la jonction avec l’arrivée d’étudiants n’était pas évidente, mais déjà c’était une ouverture indispensable pour se développer. Dédé savait être toujours ferme sur ses convictions et en même temps ouvert à la discussion, toujours prêt à l’élargissement, ce fut le cas avec TEAG comme avec le projet NPA qu’il a soutenu à fond. Pédagogue il a joué un rôle important dans la transmission du flambeau révolutionnaire aux générations nouvelles. Alain Krivine a ensuite raconté avec humour le savoir faire de Dédé pour passer clandestinement à l’Est encore stalinien, du matériel de reproduction ou de la propagande, sans jamais s’être fait arrêter. Il a conclut par un souhait: « que l’exemple de Dédé Fichaut serve, afin que demain des dizaines, des centaines de nouveaux « Dédé » suivent sa voie. Le meilleur hommage à lui rendre, c’est de continuer son combat », a t-il conclu. 

Olivier, Josette comme Alain ont assuré la famille de toute leur soutien, et transmis notre affection, saluant particulièrement Annie, dont Dédé disait: « sans elle , je n’aurais pas été celui que vous connaissez. » 

Un chant de Jacques Brel, un texte du poète Gaston Couté, le « Gorille » de Brassens, de la musique irlandaise qu’affectionnait beaucoup Dédé ont alterné avec les interventions. Puis c’est avec la musique de « Motivés » que toutes et tous sont allés saluer une dernière fois notre cher André Fichaut. 

Sur un grand écran figurait cette belle photo de Dédé Fichaut rigolant, photo prise le 22 novembre 2008 aux Halles de Carhaix où le NPA du Finistère tenait sa première fête départementale. Un CHE au dessus de son épaule, Dédé tenait la table de presse.

A Brest le 3 juillet 2009, André Garçon.

 

Soit, en français dans le texte :

 

C’est à travers de larges grilles,
Que les femelles du canton,
Contemplaient un puissant gorille,
Sans souci du qu’en-dira-t-on.
Avec impudeur, ces commères
Lorgnaient même un endroit précis
Que, rigoureusement ma mère
M’a défendu de nommer ici…
Gare au gorille !…

Tout à coup la prison bien close
Où vivait le bel animal
S’ouvre, on n’sait pourquoi. Je suppose
Qu’on avait du la fermer mal.
Le singe, en sortant de sa cage
Dit « C’est aujourd’hui que j’le perds ! »
Il parlait de son pucelage,
Vous aviez deviné, j’espère !
Gare au gorille !…

L’patron de la ménagerie
Criait, éperdu : « Nom de nom !
C’est assommant car le gorille
N’a jamais connu de guenon ! »
Dès que la féminine engeance
Sut que le singe était puceau,
Au lieu de profiter de la chance,
Elle fit feu des deux fuseaux !
Gare au gorille !…

Celles là même qui, naguère,
Le couvaient d’un œil décidé,
Fuirent, prouvant qu’elles n’avaient guère
De la suite dans les idées ;
D’autant plus vaine était leur crainte,
Que le gorille est un luron
Supérieur à l’homme dans l’étreinte,
Bien des femmes vous le diront !
Gare au gorille !…

Tout le monde se précipite
Hors d’atteinte du singe en rut,
Sauf une vielle décrépite
Et un jeune juge en bois brut;
Voyant que toutes se dérobent,
Le quadrumane accéléra
Son dandinement vers les robes
De la vieille et du magistrat !
Gare au gorille !…

« Bah ! soupirait la centenaire,
Qu’on puisse encore me désirer,
Ce serait extraordinaire,
Et, pour tout dire, inespéré ! » ;
Le juge pensait, impassible,
« Qu’on me prenne pour une guenon,
C’est complètement impossible… »
La suite lui prouva que non !
Gare au gorille !…

Supposez que l’un de vous puisse être,
Comme le singe, obligé de
Violer un juge ou une ancêtre,
Lequel choisirait-il des deux ?
Qu’une alternative pareille,
Un de ces quatres jours, m’échoie,
C’est, j’en suis convaincu, la vieille
Qui sera l’objet de mon choix !
Gare au gorille !…

Mais, par malheur, si le gorille
Aux jeux de l’amour vaut son prix,
On sait qu’en revanche il ne brille
Ni par le goût, ni par l’esprit.
Lors, au lieu d’opter pour la vieille,
Comme l’aurait fait n’importe qui,
Il saisit le juge à l’oreille
Et l’entraîna dans un maquis !
Gare au gorille !…

La suite serait délectable,
Malheureusement, je ne peux
Pas la dire, et c’est regrettable,
Ça nous aurait fait rire un peu ;
Car le juge, au moment suprême,
Criait : « Maman ! », pleurait beaucoup,
Comme l’homme auquel, le jour même,
Il avait fait trancher le cou.
Gare au gorille !…

1...6465666768

Le Club des Jeunes |
Collectif citoyen de Monfla... |
JCM Consultant |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Hug Lo
| Reelnew
| coachingmeteo