Fuzhou et Zhengzhou : deux villes universitaires en région agricole

Qu’ont donc de commun mon lecteur chinois de Thaïlande de ces jours-ci, et celui de Puy-l’Evêque de 2010 et 2011, hors leur proximité immédiate avec mes harceleurs de la bande de Cyprien Luraghi ?

Ils sont tous deux géolocalisés dans des villes universitaires chinoises de régions dominées par l’agriculture, Fuzhou dans la province du Fujian, face à Taïwan, pour le premier, et Zhengzhou dans la province du Henan pour le second, davantage au Nord, toujours à l’Est.

Pour mémoire :

 

Fujian Carte indiquant la localisation du Fujian (en rouge) à l'intérieur de la Chine
Carte indiquant la localisation du Fujian (en rouge) à l’intérieur de la Chine

Fuzhou
福州 Image illustrative de l'article Fuzhou

 

Henan Carte indiquant la localisation du Henan (en rouge) à l'intérieur de la Chine
Carte indiquant la localisation du Henan (en rouge) à l’intérieur de la Chine

Zhengzhou
郑州 Image illustrative de l'article Zhengzhou

 

http://fr.wikipedia.org/wiki/Fuzhou

Fuzhou

Idéogrammes chinois Cette page contient des caractères chinois. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Fuzhou (homonymie).
Plus de 10000 visites au compteur du Petitcoucou, merci Fuzhou ! dans Crime 45px-Flag_of_the_People%27s_Republic_of_China.svg
Cet article est une ébauche concernant une ville de Chine.
Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.
Administration
Pays Drapeau de la République populaire de Chine Chine
Province Fujian
Statut administratif Ville-préfecture
Code postal Ville : 3500001
Code aéroport FOC
Indicatif 05911
Démographie
Population 7 115 370 hab.
Densité 593 hab./km2
Géographie
Coordonnées 18px-Geographylogo.svg dans Folie26° 04′ 00″ Nord 119° 18′ 00″ Est
Superficie 1 200 000 ha = 12 000 km2
Divers
PIB total 147,6 milliards de yuans (2005)
PIB par habitant 22 301 yuans (2005)

 dans LCR - NPA

magnify-clip dans Perversité

Une vue de Fuzhou

Fuzhou (福州 ; pinyin : Fúzhōu ; EFEO : Fou-Tchéou ; Wade-Giles : Fu-chou) est la capitale de la province chinoise du Fujian. La ville-préfecture comptait, lors du recensement de 2010, 7 115 370 habitants dont 4 408 076 habitants urbains, soit 61.95% de la population totale, tandis que la population rurale était de 2 707 294 habitants, soit 38.05%.

Elle se trouve à l’embouchure du Min Jiang, la principale voie navigable de la province. C’est la grande ville chinoise la plus proche de Taipei, elle en est séparée par le détroit de Formose. Depuis que la ville a été ouverte aux investissements étrangers en 1984, de nombreuses entreprises taïwanaises se sont installées.

La ville doit aux influences océaniques et à son climat subtropical une luxuriante végétation. On y parle le dialecte de Fuzhou du min. Paul Claudel y fut consul de 1899 à 1905 et y écrivit une partie de son œuvre.

Économie

En tant que capitale et centre de distribution des marchandises de la province, Fuzhou est une vitrine pour les échanges commerciaux avec Taïwan. Dès l’établissement de la zone d’expérimentation, 830 projets agricoles représentant un investissement de 930 millions de $US de capitaux étrangers ont été mis en valeur.

La culture des légumes à caractère spécial, celle des légumes pour les plats raffinés et celle des légumes écologiques forment les travaux-clés du développement agricole de Fuzhou. La ferme agricole modèle du détroit Hongkuan à Fuqing et le parc agronomique et écologique moderne Sanhua du Fujian se consacrent à cette culture.

À Fuzhou, il y a beaucoup d’entreprises à capitaux taïwanais qui s’installent dans la zone d’expérimentation.

En 2005, le PIB total a été de 147,6 milliards de yuans, et le PIB par habitant de 22 301 yuans2.

Subdivisions administratives

La ville-préfecture de Fuzhou exerce sa juridiction sur treize subdivisions – cinq districts, deux villes-districts et six xian :

  • le district de Gulou – 鼓楼区 Gǔlóu Qū ;
  • le district de Taijiang – 台江区 Táijiāng Qū ;
  • le district de Cangshan – 仓山区 Cāngshān Qū ;
  • le district de Mawei – 马尾区 Mǎwěi Qū ;
  • le district de Jin’an – 晋安区 Jìn’ān Qū ;
  • la ville de Fuqing – 福清市 Fúqīng Shì ;
  • la ville de Changle – 长乐市 Chánglè Shì ;
  • le xian de Minhou – 闽侯县 Mǐnhòu Xiàn ;
  • le xian de Lianjiang – 连江县 Liánjiāng Xiàn ;
  • le xian de Luoyuan – 罗源县 Luóyuán Xiàn ;
  • le xian de Minqing – 闽清县 Mǐnqīng Xiàn ;
  • le xian de Yongtai – 永泰县 Yǒngtài Xiàn ;
  • le xian de Pingtan – 平潭县 Píngtán Xiàn.

Jumelages

Notes et références

  1. a et b (en) Codes postaux et téléphoniques du Fujian [archive], (en) China Zip Code/ Telephone Code, ChinaTravel [archive]
  2. (en) Market Profiles on Chinese Cities and Provinces [archive] (actualisation 11/2006)

Liens externes

Sur les autres projets Wikimedia :

  • Fuzhou, sur Wikimedia Commons
 [afficher]

v · d · m

Subdivisions de niveau district de la préfecture de Fuzhou

 [afficher]

v · d · m

Subdivisions de niveau préfecture du Fujian

 

http://fr.wikipedia.org/wiki/Fujian

Fujian

Page d'aide sur l'homonymie Ne pas confondre avec la province taïwanaise du Fujian
Succès fou pour mon article du 11 juillet 2014 sur l'affaire Méric dans Folie 35px-%E4%B8%AD-red.svg
Cet article est une ébauche concernant le monde chinois.
Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.
Administration
Pays Drapeau de la République populaire de Chine Chine
Autres noms Chinois : 福建
Pinyin : Fújiàn POJ : Hok-kian
Abréviation 闽/閩 (Pinyin: mǐn) (POJ: ban)
Statut politique Province
Capitale Fuzhou
Démographie
Population 35 110 000 hab. (2004)
Densité 289 hab./km2
Rang 18e
Nationalités Hans (98 %)
She (1 %)
Hui (0,3 %)
Géographie
Superficie 121 400 km2
Rang 23e
Économie
PIB (2004) 605 300  (11e)
PIB/hab. 17 240 Ұ (7e)

Le Fujian (福建, pinyin : Fújiàn, produit la fortune ; EFEO : Fou-kien ; Wades-Giles : Fu-chien; POJ : Hok-kian) est une province côtière située au sud-est de la Chine.

Les îles côtières (les îles Matsu, Wuqiu, Jinmen et Lieyu) formant l’actuel province taïwanaise du Fujian en font aussi historiquement partie, mais sont restées sous le contrôle le République de Chine dont le gouvernement s’installa sur l’île de Taïwan situé en face du Fujian de l’autre côté du détroit de Taïwan, au moment de l’arrivée des communistes au pouvoir.

Beaucoup de Taïwanais sont originaires de cette région et parlent toujours un dialecte du Fujian né au Xe siècle et issu du minnanhua (闽南话/閩南話 langue du sud du fleuve Min), chinois médiéval.

En français, ses habitants sont appelés les Fukiénois.

La province possède également à Xiamen (Amoy), l’une des quatre zones économiques spéciales (ZES) instaurées dans les années 1980 par le gouvernement chinois.

Géographie et climat

Le Fujian est une région montagneuse dont une grande partie est difficile d’accès, excepté les villes côtières. L’activité économique est d’ailleurs concentrée sur les côtes.

La province jouit d’un climat subtropical, avec des étés très chauds et humides et des hivers doux (excepté dans les régions montagneuses où l’hiver peut être très froid). La mousson s’installe de juin à août et apporte typhons et pluies torrentielles.

Villes

ville population 2006
1. Fuzhou (Hok-ciu) 福州 1 202 136
2. Zhangzhou (Longxi) 漳州 610 379
3. Xiamen (Amoy) 厦门/廈門 592 372
4. Putian 莆田 380 646
5. Shishi 石狮 312 823
6. Sanming 三明 211 410
7. Quanzhou 泉州 184 812
8. Nanping 南平 172 127
9. Yong’an 永安 136 083
10. Longyan 龙岩/龍岩 126 068
11. Bantou (Licheng) 119 670
12. Shaowu 劭武 113 642

Histoire

Cette section est vide, insuffisamment détaillée ou incomplète. Votre aide est la bienvenue !

Durant la Grande famine, entre 1959 et 1961, la province a perdu 870 000 habitants1

À voir

Notes et références

Liens externes

Sur les autres projets Wikimedia :

 

http://fr.wikipedia.org/wiki/Zhengzhou

Zhengzhou

Idéogrammes chinois Cette page contient des caractères chinois. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.
Un spammeur chinois domicilié à Puy-l'Evêque, dans le Lot dans Crime 45px-Flag_of_the_People%27s_Republic_of_China.svg
Cet article est une ébauche concernant une ville de Chine.
Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.
Consultez la liste des tâches à accomplir en page de discussion.
Administration
Pays Drapeau de la République populaire de Chine Chine
Province Henan
Statut administratif Ville-préfecture
Code postal Ville : 4500001
Code aéroport CGO
Indicatif 03711
Démographie
Population 3 132 000 hab. (2010)
Densité 3 059 hab./km2
Population préfecture 8 626 505 hab. (2010)
Densité 1 149 hab./km2
Géographie
Coordonnées 18px-Geographylogo.svg dans Folie34° 46′ 00″ Nord 113° 39′ 00″ Est
Superficie 102 400 ha = 1 024 km2
Superficie préfecture 750 700 ha = 7 507 km2
Divers
PIB total 166,1 milliards de yuans (2005)
PIB par habitant 25 474 yuans (2005)

Zhengzhou (郑州 ; pinyin : Zhèngzhōu ; [jŭng-jō]) ou Tcheng-Tchéou est la capitale de la province chinoise du Henan. On y parle le dialecte de Zhengzhou du mandarin zhongyuan.

Géographie

Zhengzhou est une grande ville située au centre de la Chine. Elle est située au carrefour de deux lignes de chemin de fer majeures (les lignes longhai et jingguang) qui en font une ville au trafic ferroviaire très important.

Histoire

La ville a une histoire très ancienne, qui date d’environ 3600 ans. Elle était l’une des villes principales des dynasties Xia (),Shang (), Guan (), Zheng () et Han ().

Lieux et monuments

Zhengzhou possède de nombreux monuments historiques, comme les bâtiments qui ont été construits durant la dynastie Shang (). On trouve à ZhengZhou le Musée du Henan, parmi les plus beaux et riches de Chine. La région étant celle des anciennes capitales de Chine, mais aussi propice aux inondations par le fleuve jaune, de nombreux vestiges permettent de remonter le temps de l’histoire de Chine. Près de la ville se trouve le temple Shaolin, connu dans le monde entier comme étant la source du Kung-Fu Shaolin en Chine.

Universités

  • Université de Zhengzhou (郑州大学)

Économie

En 2005, le PIB total a été de 166,1 milliards de yuans, et le PIB par habitant de 25 474 yuans2.

La ville abrite une bourse de matériaux, une usine du constructeur automobile Nissan, et une usine Foxconn.
Zhengzhou possède un aéroport (code AITA : CGO).

 

Zones industrielles

  • Zhengzhou New & Salut-Tech Zone de développement des industries

Zhengzhou High & New Technology Industries Zone de développement a été créé en 1988, et approuvé par le Conseil d’État de la RPC comme une zone de développement de l’État sur Mar.6, 1991. Il a été évalué à avancer zone de haute technologie de la Chine, respectivement en 1993, 1998 et 2002. La zone couvre actuellement une superficie totale de 18,6 kilomètres carrés. Un plan d’extension a été approuvée par Zhengzhou Gouvernement municipal, les travaux de construction divers débuté en 2004. En vertu de la stratégie de développement de «parcs multiples dans une zone », la zone a fait de grands efforts pour promouvoir le développement de logiciels, technologies de l’information, les nouveaux matériaux, les industries pharmaceutiques et bio-photo-machines-électronique3.

  • Zone Zhengzhou développement économique et technologique

Zone Zhengzhou développement économique et technologique a été approuvé en tant que zone de développement au niveau des États le 13 février 2000. La zone présente une surface développée de 7 kilomètres carrés. Industries encouragé comprennent Electronics Assembly & Manufacturing, Télécommunications, Commerce et Distribution, Industrie pharmaceutique / Biotechnologies, Instruments & Production d’équipement industriel, équipement médical et de fournitures, expédition / entreposage / logistique et l’industrie lourde4.

  • Zone de traitement des exportations Zhengzhou

Zhengzhou (Henan) Export Processing Zone a été créé le 21 juin 2002, avec l’approbation du Conseil d’Etat. Sa superficie prévue est de 2,7 kilomètres carrés. La zone A est situé à Zhengzhou nationale de développement économique et technologique et a commencé à fonctionner le Juin 1, 2004. La superficie des terres est développé 0.893 kilomètres carrés à l’heure actuelle. La zone B est situé à Zhengzhou Airport Area et est adjacent à l’aéroport international de Zhengzhou Xinzheng au nord et couvre une superficie prévue de 5 kilomètres carrés en servitude zone logistique, la servitude de la zone franche et zone industrielle appui, etc 5.

Subdivisions administratives

La ville-préfecture de Zhengzhou exerce sa juridiction sur douze subdivisions – six districts, cinq villes-districts et un xian :

  • le district de Zhongyuan – 中原区 Zhōngyuán Qū ;
  • le district d’Erqi – 二七区 Èrqī Qū ;
  • le district hui de Guancheng – 管城回族区 Guǎnchéng huízú Qū ;
  • le district de Jinshui – 金水区 Jīnshuǐ Qū ;
  • le district de Shangjie – 上街区 Shàngjiē Qū ;
  • le district de Huiji – 惠济区 Huìjì Qū ;
  • la ville de Xinzheng – 新郑市 Xīnzhèng Shì ;
  • la ville de Dengfeng – 登封市 Dēngfēng Shì ;
  • la ville de Xinmi – 新密市 Xīnmì Shì ;
  • la ville de Gongyi – 巩义市 Gǒngyì Shì ;
  • la ville de Xingyang – 荥阳市 Xíngyáng Shì ;
  • le xian de Zhongmu – 中牟县 Zhōngmù Xiàn.

Démographie

La municipalité compte 8 626 505 habitants d’après le recensement de 2010, dont 3 980 250 habitants urbains (6 districts urbains + Xingyang), ce qui en fait la principale métropole de la province.

Jumelages

Notes et références

  1. a et b (en) Codes postaux et téléphoniques du Henan [archive], (en) China Zip Code/ Telephone Code, ChinaTravel [archive]
  2. (en) Market Profiles on Chinese Cities and Provinces [archive] (actualisation 11/2006)
  3. http://rightsite.asia/en/industrial-zone/zhengzhou-hi-tech-industrial-development-zone/ [archive]
  4. http://rightsite.asia/en/industrial-zone/zhengzhou-economic-technology-development-zone/ [archive]
  5. http://rightsite.asia/en/industrial-zone/zhengzhou-export-processing-zone/ [archive]

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes

Sur les autres projets Wikimedia :

 [afficher]

v · d · m

Subdivisions de niveau préfecture du Henan

[afficher]

v · d · m

Subdivisions de niveau district de la préfecture de Zhengzhou

 

http://fr.wikipedia.org/wiki/Henan

Henan

Administration
Pays Drapeau de la République populaire de Chine Chine
Autres noms Chinois : 河南
Pinyin : Hénán
« Sud du fleuve [Jaune] »
Abréviation 豫 (yù)
Statut politique Province
Capitale Zhengzhou
Démographie
Population 94 023 567 hab. (20101)
Densité 563 hab./km2
Rang 2e
Nationalités Hans (98,8 %)
Hui (1 %)
Géographie
Superficie 167 000 km2
Rang 17e
Économie
PIB (2004) 881 500  (5e)
PIB/hab. 9 375 Ұ (18e)

Le Henan, autrefois Honan (河南, hénán en pinyin, « au sud du fleuve »), est une province du centre-est de la Chine.

Géographie

Bien que présentant des paysages divers, le Henan est en grande partie occupé par la plaine centrale, importante région agricole que traverse le Fleuve Jaune, princpal fleuve de Chine du Nord.

Histoire

Le Henan est un des berceaux de la civilisation chinoise, grâce à son climat favorable et ses terres fertiles. Dans l’histoire chinoise, plusieurs dynasties ont choisi des villes du Henan comme capitales, notamment Luoyang, Kaifeng, Xuchang et Anyang.

Durant le Grand Bond en avant, la province a été particulièrement touchée par la Grande famine : le nombre de victimes n’est pas connu avec exactitude, mais selon le journaliste et historien Yang Jisheng, il pourrait être proche de trois millions2.

Scandale du sang contaminé

Article détaillé : Affaire du sang contaminé.

Dans les années 1990, de nombreuses personnes ont été contaminées par le VIH (virus du sida) par le réseau de transfusion sanguine mis en place au Henan. On estime que dans certains villages, les « villages sida », jusqu’à 80 % des personnes ont été contaminées.

Tensions ethniques

Des heurts opposent depuis quelques années les Hans et les Huis. Entre le 27 et le 31 octobre 2004, des affrontements violents ont opposé des milliers de paysans musulmans de l’ethnie Hui à d’autres paysans, de l’ethnie majoritaire Han, faisant plusieurs morts et blessés. Les autorités chinoises ont reconnu ces émeutes ainsi que le bilan de 7 morts et 42 blessés. D’après un journaliste local interrogé par l’AFP, un total de 150 personnes auraient pu être tuées et blessées.

Économie

Aujourd’hui, le Henan est toujours une des provinces agricoles, son importance a beaucoup baissé depuis une centaine d’années, à cause de sa position géographique et de sa population majoritairement rurale.

Villes

Ville Population 2006
1. Zhengzhou 郑州 2 023 495
2. Xinyang 信阳 1 653 171
3. Luoyang 洛阳 1 397 051
4. Pingdingshan 平顶山 893 814
5. Anyang 安阳 792 081
6. Xinxiang 新乡 747 060
7. Puyang 濮阳 697 988
8. Kaifeng 开封 581 579
9. Jiaozuo 焦作 526 026
10. Xuchang 许昌 471 177
11. Luohe 漯河 437 399
12. Zhoukou 周囗 387 228
13. Sanmenxia 三门峡 382 886
14. Zhumadian 驻马店 266 029
15. Nanyang 南阳 252 702
16. Hebi 鹤壁 247 815
17. Shangqiu (Zhuji) 商丘 182 061

Référence

  1. http://www.geohive.com/cntry/cn-41.aspx [archive]
  2. Yang Jisheng, Stèles. La Grande famine en Chine, 1958-1961, Seuil, 2012, p. 255-257.

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes

Sur les autres projets Wikimedia :

 [afficher]

v · d · m

Subdivisions de niveau préfecture du Henan

[afficher]

v · d · m

Subdivisions de la Chine

Un spammeur chinois domicilié à Puy-l’Evêque, dans le Lot

A compter du 25 juillet dernier dans la soirée, j’ai vu apparaître dans mes statistiques de blog un phénomène assez curieux dont je n’ai pas tardé à parler dans un premier article que je lui ai consacré moins de 48 heures plus tard, dimanche 27 juillet 2014, et un second moins d’une semaine plus tard, le vendredi 1er août 2014 :  un internaute en provenance de la ville chinoise de Fuzhou venait lire plusieurs centaines de fois par jour le même article de mon blog.

Il s’est nettement calmé depuis dimanche dernier, 3 août 2014. Il commence sans doute à s’assoupir sur son ordinateur, à moins que des crampes palmaires ne ralentissent désormais son activité internétique, mais n’a toujours pas terminé sa lecture frénétique de cet article que j’avais publié en date du 11 juillet 2014 :

http://petitcoucou.unblog.fr/2014/07/11/affaire-meric-front-de-gauche-et-violation-du-secret-medical/

Dès le 27 juillet au matin, et en moins de 48 heures, il avait réussi à faire quasiment doubler le nombre des visites sur mon blog depuis son ouverture au mois de mars de cette année. Celui-ci atteignait alors la somme de 10000 visites. Depuis lors, il a encore doublé, dépassant allègrement un total de 20000 visites.

Me souvenant qu’à compter du 21 septembre 2010, et jusqu’au 18 novembre 2011, le cyberdélinquant Pascal Luraghi, dit Cyprien Luraghi, psychopathe, mythomane et calomniateur public mis en valeur dans un blog dénommé « Puy-l’Evêque », s’était amusé à m’envoyer de Chine une quinzaine de « spams » personnalisés en piratant la messagerie hotmail d’un ancien gangster, je viens de vérifier la provenance exacte de ces messages dont rappel dans la suite des articles que je leur avais consacrés sur mon blog « Un petit coucou », chez OverBlog, en 2011 :

 

2011-07-08 Des menaces de Pascal Cyprien Luraghi - Un petit coucou

 

2011-08-24 Des fantaisies du pirate Pascal Cyprien Luraghi - Un petit coucou

 

2011-08-25 Le délinquant Pascal Cyprien Luraghi, totalement décomplexé - Un petit coucou

 

2011-08-30 Le pirate informatique Pascal Cyprien Luraghi est mégalomane - Un petit coucou

 

2011-09-17 Le délinquant Pascal Cyprien Luraghi poursuit ses provocations - Un petit coucou

 

2011-11-26 Cyp Luraghi, cyberdélinquant compulsif - Un petit coucou

 

Cliquez sur les images pour les agrandir et lire les textes.

Je viens donc de vérifier la provenance exacte de ces faux « spams » de 2010 et 2011, il s’agissait de la ville de Zhengzhou ou Tcheng-Tchéou, capitale de la province chinoise du Henan.

 

http://fr.wikipedia.org/wiki/Zhengzhou

Zhengzhou

Idéogrammes chinois Cette page contient des caractères chinois. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.
Un spammeur chinois domicilié à Puy-l'Evêque, dans le Lot dans Crime 45px-Flag_of_the_People%27s_Republic_of_China.svg
Cet article est une ébauche concernant une ville de Chine.
Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.
Consultez la liste des tâches à accomplir en page de discussion.
Zhengzhou
郑州
Image illustrative de l'article Zhengzhou
Administration
Pays Drapeau de la République populaire de Chine Chine
Province Henan
Statut administratif Ville-préfecture
Code postal Ville : 4500001
Code aéroport CGO
Indicatif 03711
Démographie
Population 3 132 000 hab. (2010)
Densité 3 059 hab./km2
Population préfecture 8 626 505 hab. (2010)
Densité 1 149 hab./km2
Géographie
Coordonnées 18px-Geographylogo.svg dans Folie34° 46′ 00″ Nord 113° 39′ 00″ Est
Superficie 102 400 ha = 1 024 km2
Superficie préfecture 750 700 ha = 7 507 km2
Divers
PIB total 166,1 milliards de yuans (2005)
PIB par habitant 25 474 yuans (2005)
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Chine

Voir la carte topographique de Chine

City locator 14.svg
Zhengzhou
modifier Consultez la documentation du modèle

Zhengzhou (郑州 ; pinyin : Zhèngzhōu ; [jŭng-jō]) ou Tcheng-Tchéou est la capitale de la province chinoise du Henan. On y parle le dialecte de Zhengzhou du mandarin zhongyuan.

Géographie

Zhengzhou est une grande ville située au centre de la Chine. Elle est située au carrefour de deux lignes de chemin de fer majeures (les lignes longhai et jingguang) qui en font une ville au trafic ferroviaire très important.

Histoire

La ville a une histoire très ancienne, qui date d’environ 3600 ans. Elle était l’une des villes principales des dynasties Xia (),Shang (), Guan (), Zheng () et Han ().

Lieux et monuments

Zhengzhou possède de nombreux monuments historiques, comme les bâtiments qui ont été construits durant la dynastie Shang (). On trouve à ZhengZhou le Musée du Henan, parmi les plus beaux et riches de Chine. La région étant celle des anciennes capitales de Chine, mais aussi propice aux inondations par le fleuve jaune, de nombreux vestiges permettent de remonter le temps de l’histoire de Chine. Près de la ville se trouve le temple Shaolin, connu dans le monde entier comme étant la source du Kung-Fu Shaolin en Chine.

Universités

  • Université de Zhengzhou (郑州大学)

Économie

En 2005, le PIB total a été de 166,1 milliards de yuans, et le PIB par habitant de 25 474 yuans2.

La ville abrite une bourse de matériaux, une usine du constructeur automobile Nissan, et une usine Foxconn.
Zhengzhou possède un aéroport (code AITA : CGO).

 

Zones industrielles

  • Zhengzhou New & Salut-Tech Zone de développement des industries

Zhengzhou High & New Technology Industries Zone de développement a été créé en 1988, et approuvé par le Conseil d’État de la RPC comme une zone de développement de l’État sur Mar.6, 1991. Il a été évalué à avancer zone de haute technologie de la Chine, respectivement en 1993, 1998 et 2002. La zone couvre actuellement une superficie totale de 18,6 kilomètres carrés. Un plan d’extension a été approuvée par Zhengzhou Gouvernement municipal, les travaux de construction divers débuté en 2004. En vertu de la stratégie de développement de «parcs multiples dans une zone », la zone a fait de grands efforts pour promouvoir le développement de logiciels, technologies de l’information, les nouveaux matériaux, les industries pharmaceutiques et bio-photo-machines-électronique3.

  • Zone Zhengzhou développement économique et technologique

Zone Zhengzhou développement économique et technologique a été approuvé en tant que zone de développement au niveau des États le 13 février 2000. La zone présente une surface développée de 7 kilomètres carrés. Industries encouragé comprennent Electronics Assembly & Manufacturing, Télécommunications, Commerce et Distribution, Industrie pharmaceutique / Biotechnologies, Instruments & Production d’équipement industriel, équipement médical et de fournitures, expédition / entreposage / logistique et l’industrie lourde4.

  • Zone de traitement des exportations Zhengzhou

Zhengzhou (Henan) Export Processing Zone a été créé le 21 juin 2002, avec l’approbation du Conseil d’Etat. Sa superficie prévue est de 2,7 kilomètres carrés. La zone A est situé à Zhengzhou nationale de développement économique et technologique et a commencé à fonctionner le Juin 1, 2004. La superficie des terres est développé 0.893 kilomètres carrés à l’heure actuelle. La zone B est situé à Zhengzhou Airport Area et est adjacent à l’aéroport international de Zhengzhou Xinzheng au nord et couvre une superficie prévue de 5 kilomètres carrés en servitude zone logistique, la servitude de la zone franche et zone industrielle appui, etc 5.

Subdivisions administratives

La ville-préfecture de Zhengzhou exerce sa juridiction sur douze subdivisions – six districts, cinq villes-districts et un xian :

  • le district de Zhongyuan – 中原区 Zhōngyuán Qū ;
  • le district d’Erqi – 二七区 Èrqī Qū ;
  • le district hui de Guancheng – 管城回族区 Guǎnchéng huízú Qū ;
  • le district de Jinshui – 金水区 Jīnshuǐ Qū ;
  • le district de Shangjie – 上街区 Shàngjiē Qū ;
  • le district de Huiji – 惠济区 Huìjì Qū ;
  • la ville de Xinzheng – 新郑市 Xīnzhèng Shì ;
  • la ville de Dengfeng – 登封市 Dēngfēng Shì ;
  • la ville de Xinmi – 新密市 Xīnmì Shì ;
  • la ville de Gongyi – 巩义市 Gǒngyì Shì ;
  • la ville de Xingyang – 荥阳市 Xíngyáng Shì ;
  • le xian de Zhongmu – 中牟县 Zhōngmù Xiàn.

Démographie

La municipalité compte 8 626 505 habitants d’après le recensement de 2010, dont 3 980 250 habitants urbains (6 districts urbains + Xingyang), ce qui en fait la principale métropole de la province.

Jumelages

Notes et références

  1. a et b (en) Codes postaux et téléphoniques du Henan [archive], (en) China Zip Code/ Telephone Code, ChinaTravel [archive]
  2. (en) Market Profiles on Chinese Cities and Provinces [archive] (actualisation 11/2006)
  3. http://rightsite.asia/en/industrial-zone/zhengzhou-hi-tech-industrial-development-zone/ [archive]
  4. http://rightsite.asia/en/industrial-zone/zhengzhou-economic-technology-development-zone/ [archive]
  5. http://rightsite.asia/en/industrial-zone/zhengzhou-export-processing-zone/ [archive]

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes

Sur les autres projets Wikimedia :

 [afficher]

v · d · m

Subdivisions de niveau préfecture du Henan

[afficher]

v · d · m

Subdivisions de niveau district de la préfecture de Zhengzhou

 

http://fr.wikipedia.org/wiki/Henan

Henan

 

Henan
Carte indiquant la localisation du Henan (en rouge) à l'intérieur de la Chine
Carte indiquant la localisation du Henan (en rouge) à l’intérieur de la Chine
Administration
Pays Drapeau de la République populaire de Chine Chine
Autres noms Chinois : 河南
Pinyin : Hénán
« Sud du fleuve [Jaune] »
Abréviation 豫 (yù)
Statut politique Province
Capitale Zhengzhou
Démographie
Population 94 023 567 hab. (20101)
Densité 563 hab./km2
Rang 2e
Nationalités Hans (98,8 %)
Hui (1 %)
Géographie
Superficie 167 000 km2
Rang 17e
Économie
PIB (2004) 881 500  (5e)
PIB/hab. 9 375 Ұ (18e)
modifier Consultez la documentation du modèle

Le Henan, autrefois Honan (河南, hénán en pinyin, « au sud du fleuve »), est une province du centre-est de la Chine.

Géographie

Bien que présentant des paysages divers, le Henan est en grande partie occupé par la plaine centrale, importante région agricole que traverse le Fleuve Jaune, princpal fleuve de Chine du Nord.

Histoire

Le Henan est un des berceaux de la civilisation chinoise, grâce à son climat favorable et ses terres fertiles. Dans l’histoire chinoise, plusieurs dynasties ont choisi des villes du Henan comme capitales, notamment Luoyang, Kaifeng, Xuchang et Anyang.

Durant le Grand Bond en avant, la province a été particulièrement touchée par la Grande famine : le nombre de victimes n’est pas connu avec exactitude, mais selon le journaliste et historien Yang Jisheng, il pourrait être proche de trois millions2.

Scandale du sang contaminé

Article détaillé : Affaire du sang contaminé.

Dans les années 1990, de nombreuses personnes ont été contaminées par le VIH (virus du sida) par le réseau de transfusion sanguine mis en place au Henan. On estime que dans certains villages, les « villages sida », jusqu’à 80 % des personnes ont été contaminées.

Tensions ethniques

Des heurts opposent depuis quelques années les Hans et les Huis. Entre le 27 et le 31 octobre 2004, des affrontements violents ont opposé des milliers de paysans musulmans de l’ethnie Hui à d’autres paysans, de l’ethnie majoritaire Han, faisant plusieurs morts et blessés. Les autorités chinoises ont reconnu ces émeutes ainsi que le bilan de 7 morts et 42 blessés. D’après un journaliste local interrogé par l’AFP, un total de 150 personnes auraient pu être tuées et blessées.

Économie

Aujourd’hui, le Henan est toujours une des provinces agricoles, son importance a beaucoup baissé depuis une centaine d’années, à cause de sa position géographique et de sa population majoritairement rurale.

Villes

Ville Population 2006
1. Zhengzhou 郑州 2 023 495
2. Xinyang 信阳 1 653 171
3. Luoyang 洛阳 1 397 051
4. Pingdingshan 平顶山 893 814
5. Anyang 安阳 792 081
6. Xinxiang 新乡 747 060
7. Puyang 濮阳 697 988
8. Kaifeng 开封 581 579
9. Jiaozuo 焦作 526 026
10. Xuchang 许昌 471 177
11. Luohe 漯河 437 399
12. Zhoukou 周囗 387 228
13. Sanmenxia 三门峡 382 886
14. Zhumadian 驻马店 266 029
15. Nanyang 南阳 252 702
16. Hebi 鹤壁 247 815
17. Shangqiu (Zhuji) 商丘 182 061

Référence

  1. http://www.geohive.com/cntry/cn-41.aspx [archive]
  2. Yang Jisheng, Stèles. La Grande famine en Chine, 1958-1961, Seuil, 2012, p. 255-257.

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes

Sur les autres projets Wikimedia :

 [afficher]

v · d · m

Subdivisions de niveau préfecture du Henan

[afficher]

v · d · m

Subdivisions de la Chine

Syndrome de Stockholm à l’envers : une histoire qui prête à rire

http://www.rtl.fr/actu/societe-faits-divers/val-de-marne-il-kidnappe-une-femme-tombe-amoureux-et-tue-son-complice-7772913848

Val-de-Marne : il kidnappe une femme, tombe amoureux, et tue son complice

 

Un Chinois est soupçonné d’avoir tué son complice dans une affaire d’enlèvement, puis de l’avoir découpé au hachoir.

Police (illustration)
Crédit : PATRICK KOVARIK – AFP

Police (illustration)

par La rédaction numérique de RTL , Avec AFP publié le 28/06/2014 à 15:23

 

Le malfrat est tombé amoureux de sa victime. Un Chinois soupçonné d’avoir enlevé une jeune femme et d’avoir finalement tué son complice avant de le découper au hachoir, sera jugé à partir de lundi 30 juin devant la cour d’assises du Val-de-Marne.

Si l’homme de 37 ans reconnait avoir pris part à l’enlèvement et la séquestration de la jeune femme, il nie en revanche le meurtre, et crie à un complot, qui aurait été ourdi par de mystérieux espions taïwanais. Les faits remontent au 9 juin 2011. Ce jour-là, les parents de Jing, une jeune chinoise qui vit à Vitry-sur-Seine (Val-de-Marne), reçoivent une demande de rançon: cinq millions de yuans, soit 500.000 euros, en échange de la libération de leur fille.

Cinq jours plus tard, les services de police apprennent que la jeune femme est parvenue à prendre la fuite de l’endroit où elle était séquestrée, un deux-pièces d’un immeuble du Kremlin-Bicêtre. Choquée, elle présente des traces de liens au niveau des poignets et s’en sortira avec dix jours d’ITT (interruption temporaire totale de travail).

Enlevée après avoir répondu à une fausse annonce d’embauche

Elle raconte aux enquêteurs qu’elle a été kidnappée par deux hommes après avoir répondu à une annonce pour un entretien d’embauche dans le milieu du stylisme. Elle dit avoir finalement été libérée par l’un de ses deux ravisseurs. D’après Jing, l’accusé l’aurait libérée car il avait fini par éprouver des sentiments et de la compassion pour elle.

Mais elle explique également qu’avant de la laisser partir, l’homme a tué son complice. Après lui avoir asséné un coup de couteau pendant son sommeil, il aurait traîné le corps de sa victime jusque dans la salle de bain avant de le découper en morceaux à coups de hachoir et de le jeter aux ordures. Il aurait agi ainsi pour la sauver car ce deuxième ravisseur était en train de préparer son exécution.

Quelques jours plus tard, il envoie un e-mail enflammé à sa victime

Quelques jours plus tard, le suspect envoie à Jing un e-mail enflammé, véritable déclaration d’amour dans laquelle il prétend s’être sacrifié pour elle. « Je ne suis pas si horrible… tu as vu ce que j’ai fait pour toi… je me suis trahi pour toi », lui écrit-il.

Lorsque les policiers l’interpellent quelques jours plus tard à son domicile, il tente de fuir par la fenêtre avant de reconnaître une partie des faits. Il explique avoir enlevé la jeune femme sur instruction de deux agents des services secrets taïwanais qui lui avaient promis un salaire de 1.500 euros en échange, mais il nie formellement tout meurtre. Il racontera aux enquêteurs se considérer comme victime d’un complot fomenté par les Taïwanais avec le concours de la jeune femme.

Le corps du complice ne sera jamais retrouvé, mais des traces de sang « compatibles avec la thèse du meurtre » seront relevées dans l’appartement du Kremlin-Bicêtre: des traces appartenant à un père de famille, également de nationalité chinoise, qui du jour au lendemain n’avait plus donné signe de vie.

Syndrome de Stockholm à l'envers : une histoire qui prête à rire dans Attentats avatar

par La rédaction numérique de RTL

 

Moins connu que le syndrome de Stockholm, son inverse se nomme le syndrome de Lima.

Rappels :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Syndrome_de_Stockholm

Syndrome de Stockholm

45px-Question_book-4.svg dans Crime
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (mars 2009).
Si vous disposez d’ouvrages ou d’articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l’article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l’article).

Le syndrome de Stockholm désigne un phénomène psychologique où des otages partageant longtemps la vie de leurs geôliers développent une empathie, voire une sympathie, ou une contagion émotionnelle avec ces derniers.

L’expression « syndrome de Stockholm » a été inventée par le psychiatre Nils Bejerot en 1973. Ce comportement paradoxal des victimes de prise d’otage fut décrit pour la première fois en 1978 par le psychiatre américain Frank Ochberg, en relation avec un fait-divers qui eut lieu en cette même ville.

Inversement, le syndrome peut s’appliquer aux ravisseurs, qui peuvent être influencés par le point de vue de l’otage. On parle dans ce cas du syndrome de Lima1.

Le fait-divers à l’origine

Le 23 août 1973, un évadé de prison, Jan Erik Olsson, tente de commettre un braquage dans l’agence de la Kreditbanken du quartier de Norrmalmstorg à Stockholm. Lors de l’intervention des forces de l’ordre, il se retranche dans la banque où il prend en otage quatre employés. Il obtient la libération de son compagnon de cellule, Clark Olofsson, qui peut le rejoindre. Six jours de négociation aboutissent finalement à la libération des otages. Curieusement, ceux-ci s’interposeront entre leurs ravisseurs et les forces de l’ordre. Par la suite, ils refuseront de témoigner à charge, contribueront à leur défense et iront leur rendre visite en prison. Une relation amoureuse se développa même entre Jan Erik Olsson et Kristin, l’une des otages. La légende veut qu’ils se soient mariés par la suite, mais cela fut démenti2.

Analyse du syndrome

Trois critères :

  • le développement d’un sentiment de confiance, voire de sympathie des otages vis-à-vis de leurs ravisseurs ;
  • le développement d’un sentiment positif des ravisseurs à l’égard de leurs otages ;
  • l’apparition d’une hostilité des victimes envers les forces de l’ordre.

Pour que ce syndrome puisse apparaître, trois conditions sont nécessaires3 :

  • l’agresseur doit être capable d’une conceptualisation idéologique suffisante pour pouvoir justifier son acte aux yeux de ses victimes ;
  • il ne doit exister aucun antagonisme ethnique, aucun racisme, ni aucun sentiment de haine des agresseurs à l’égard des otages ;
  • il est nécessaire que les victimes potentielles n’aient pas été préalablement informées de l’existence de ce syndrome (dans certains cas, l’agresseur peut faire preuve d’une conceptualisation idéologique capable de convaincre une victime préalablement informée du syndrome).

Le syndrome de Stockholm semble être une manifestation de l’inconscient, poussé par le premier but de l’être humain : la survie. En effet, dans les fantasmes du sujet concerné, en s’attirant la sympathie de l’agresseur, l’agressé se croit hors du danger, croyant contrôler, même inconsciemment, les émotions de l’agresseur. Ce qui lui vaudra peut-être l’épargne de sa vie au profit d’une pacification pouvant être poussée à une fraternisation. En fait, c’est de l’angoisse que le sujet se protège, car le danger est toujours réel.

Le syndrome de Stockholm est un syndrome émergent psychotique, comme tant d’autres pouvant émerger dans une situation limite, même si le sujet qui le subit n’a pas une personnalité psychotique.

C’est Erich Fromm qui en 1940, dans La Peur de la liberté établit les bases psychologiques donnant origine à ce syndrome, même s’il ne parle pas de syndrome de Stockholm, terme vulgarisé après l’incident à Stockholm en 1973. Le sujet étant prêt à renoncer à sa propre identité par peur de l’autorité.

Mécanismes sociologiques et psychologiques similaires

  • Relation entre le dictateur et son peuple : le dictateur finit par devenir l’objet d’admiration et d’idolâtrie que l’on s’interdit de critiquer ou de détester. Ce n’est pas par hasard si les dictateurs comptent avec un grand nombre d’apologistes (artistes, écrivains) et pas les grands hommes d’État.

Dans ces trois derniers cas, les individus battus ne se plaignent pas, n’osent pas résister ou dénoncer et, malgré des moments de doute, croient éprouver de l’affection pour leur(s) tortionnaire(s).

Culture

Musique

Opéras

  • Ariane et Barbe-Bleue, Paul Dukas, livret Maurice Maeterlinck, composé en 1907
  • Le Château de Barbe-Bleue, Béla Bartók, livret Béla Balázs, composé en 1911

Films et séries

  • Le Cercle des intimes, qui raconte l’histoire d’un projectionniste vénérant Staline.
  • Le monde ne suffit pas, un film de James Bond, (sorti en 1999), le personnage d’Elektra King (incarné par Sophie Marceau), est atteinte du syndrome de Stockholm après avoir été kidnappée par le terroriste Renard.
  • Die Hard – Piège de Cristal, un prétendu expert en terrorisme parle à tort de « syndrome d’Helsinki » à la place du syndrome de Stockholm.
  • X-Files, saison 5 épisode 19, Folie à deux, l’agent Mulder évoque également à tort le « syndrome d’Helsinki » dans la version originale, au lieu du syndrome de Stockholm.
  • Un monde parfait, de et avec Clint Eastwood, le petit garçon âgé de huit ans éprouve de l’empathie et de la compassion pour son ravisseur en l’aidant à se soigner de sa blessure par balle.
  • Contre toi, de Lola Doillon, avec Kristin Scott Thomas, des sentiments naissent entre le ravisseur et sa victime. Ayant réussi à s’échapper, cette dernière va tout faire pour le retrouver.
  • Attache-moi ! de Pedro Almodovar avec Victoria Abril et Antonio Banderas.
  • V pour Vendetta, on peut voir qu’Evey Hammond commence à éprouver de la sympathie envers V, son ravisseur qui l’oblige à rester dans son repaire.
  • Les Fugitifs de Francis Veber avec Gérard Depardieu et Pierre Richard, Lucas (Gérard Depardieu) finit par se prendre d’amitié et de compassion pour François (Pierre Richard) alors qu’il a reçu une balle à la cuisse tirée par ce dernier.
  • Dans la Saga Saw, Amanda Young développe ce syndrome à un niveau extrême après avoir survécu à un piège de Jigsaw.
  • Dans la série Une femme d’honneur épisode 36, le syndrome est évoqué à la fin par le personnage principal incarné par l’actrice Corinne Touzet, l’épisode portait sur le sujet d’une prise d’otage.
  • Les Simpson : Homer Simpson est pris en otage par un conducteur de taxi sans licence, à Rio de Janeiro au Brésil, et sympathise avec ses ravisseurs, allant même jusqu’à faire un album-photos avec ces derniers.
  • Flashpoint : dans cette série, le syndrome de Stockholm est fréquemment cité. L’équipe 1 de l’escouade d’intervention d’élite « implante » le syndrome de Stockholm chez les preneurs d’otages. (En réalité syndrome de Lima)
  • Dans la série The Unit : Commando d’élite, Saison 3 épisode 7, un journaliste détenu en otage présente ce syndrome. Il veut se rendre et compromettre la mission. Jonas, un membre de l’unité pour ramener le journaliste à la raison lui montre une photo de sa famille.
  • Dans la série Ghost Whisperer, une femme a été victime de ce syndrome (Saison 4 – Épisode 10)
  • Un après-midi de chien (Dog Day Afternoon), film américain réalisé par Sidney Lumet en 1975.
  • Sugarland Express (The Sugarland Express, film américain de 1974 par Steven Spielberg) : le policier pris en otage sympathise avec le couple qui l’a enlevé. Il les met en garde contre les peines encourues tout au long du film, et leur dit même qu’ils vont tomber dans un piège tendu par la police, lorsqu’ils veulent aller chercher leur fils dans une maison.
  • Parker, film policier américain de 2013, dès le premier braquage, le policier pris en otage pris d’une crise de panique, est aidé par Parker qui est l’un des braqueurs. Il finira par le remercier et ira jusqu’à ne pas témoigner contre lui lors de son interrogatoire.
  • The Town, thriller américain dans lequel une otage et son ravisseur se lient d’amour.
  • La Belle et la Bête

Autres

  • Un roman de Stephen King, Rage, dans lequel un collégien abat l’un de ses professeurs et prend l’ensemble de la classe en otage ; à la fin du roman, la quasi-totalité des élèves otages prennent fait et cause pour leur camarade qui les séquestre.
  • La bande dessinée Inspecteur Moroni, tome 3 : Le Syndrome de Stockholm de Guy Delisle sur ce sujet.
  • Un roman de Lucy Christopher dont le titre est Lettre a mon ravisseur, dans lequel une jeune fille est enlevée dans un aéroport et écrit une lettre à son ravisseur en y développant les divers sentiments qui la secouent durant son enlèvement.
  • Solid Snake y fait allusion dans le jeu vidéo Metal Gear Solid en référence à la relation entre Sniper Wolf et le docteur Hal Emmerich.
  • Le roman de George Orwell, 1984 se termine sur l’introspection de Winston, fortement torturé dans les locaux du ministère, puis relâché, et se découvrant alors sincèrement « aimer Big Brother. »

Notes et références

  1. (en) N. Kato et al. 2006, Ptsd: Brain Mechanisms and Clinical Implications, p. 149, Springer Publishers ISBN 4-431-29566-6
  2. « Un jour, dans une banque de Stockholm » [archive] Le Temps, 29 août 2006
  3. (en) Ian K. McKenzie, « The Stockholm Syndrome Revisited: Hostages, Relationships, Prediction, Control and Psychological Science », Journal of police crisis negotiations, vol. 4, no 1,‎ 2004, p. 5-21 (OCLC 450231529, DOI 10.1300/J173v04n01_02, résumé [archive])

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes

 

http://fr.wikipedia.org/wiki/Syndrome_de_Lima

Syndrome de Lima

35px-Star_of_life2.svg dans Folie 31px-Sociologielogo dans Perversité 35px-Psi-stylized.svg
Cet article est une ébauche concernant la médecine, la sociologie et la psychologie.
Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Le syndrome de Lima correspond au fait qu’un ravisseur éprouve de l’empathie, ou même une relation fraternelle avec son (ses) otage(s) 1,2. Le syndrome inverse est nommé le syndrome de Stockholm.

Le fait-divers à l’origine

En 1996, les membres d’un mouvement militant enlevèrent l’ambassadeur de la résidence japonaise à Lima, au Pérou. En quelques jours, les preneurs d’otages libérèrent de plus en plus de captifs, y compris les plus précieux, en raison de la sympathie qu’ils inspiraient, et ceux qui étaient censés tuer les otages en cas d’attaque ne purent se résoudre à le faire.

Culture populaire

Musique

Films et séries

Notes et références

  1. (en) PTSD, Springer Science+Business Media,‎ 2006 (ISBN 978-4-431-29566-2, LCCN 2005936511, lire en ligne [archive]) :

    « This phenomenon, now termed the ‘Lima syndrome,’ is an attachment opposite to the ‘Stockholm syndrome.’ »

  2. (en) « Africa Politics », International Press Service,‎ July 10, 1996 (lire en ligne [archive])
123

Le Club des Jeunes |
Collectif citoyen de Monfla... |
JCM Consultant |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Hug Lo
| Reelnew
| coachingmeteo